Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Nouvel an iranien - Les voeux d’Amnesty International

Nouvel an iranien - Les voeux d’Amnesty International

Amnesty International France souhaite au peuple iranien une année 1390 respectueuse des droits humains.

A l’occasion de Norouz, nouvel an iranien célébré le 21 mars, Amnesty International France (AIF) souhaite témoigner son soutien aux dissidents iraniens pacifiques et aux milliers de personnes durement réprimées, qui se battent pour le respect des droits fondamentaux en Iran.

Après avoir fêté la nouvelle année avec des membres de la communauté iranienne en exil, entourés de portraits symboliques de militantes iraniennes emprisonnées, des militants d’AIF ont tenté de remettre une pétition de 83 000 signatures à l’ambassade d’Iran le 17 mars à Paris mais les portes sont restées fermées. AIF diffuse une vidéo de soutien et de dénonciation, traduite en persan :
 

Depuis l’élection présidentielle de juin 2009, une répression violente s’est abattue sur la population iranienne. A l’exercice pacifique du droit fondamental d’expression, de réunion et de manifestation, les autorités iraniennes répondent par des actes sanglants, des arrestations et des emprisonnements arbitraires, des tortures, des procès inéquitables et des exécutions. Amnesty International se montre très préoccupée par ces violations massives, pourtant prohibées par le droit iranien et les conventions internationales ratifiées par l’Iran.
 
Pour cette nouvelle année, AIF souhaite que les autorités iraniennes  :
 
adoptent un moratoire sur les exécutions dont la recrudescence est alarmante depuis le début de l’année 2011. Amnesty International (AI) estime que plus de 550 exécutions ont eu lieu en 2010* (soit 300 de plus que le chiffre officiel déclaré par les autorités iraniennes), et fait état d’au moins 86 personnes exécutées entre le 1er janvier et le 3 février 2011. AI s’indigne particulièrement des sentences capitales prononcées à l’encontre des mineurs délinquants.
 
garantissent la liberté d’action des membres de la Campagne pour l’Egalité – appelée aussi Campagne pour un million de signatures. Ce collectif, qui regroupe de nombreux citoyens iraniens, demande l’abrogation de toutes les dispositions discriminatoires à l’encontre des femmes, dans le droit iranien. Actuellement, le mouvement continue d’être durement réprimé et plusieurs de ses militantes sont condamnées à de lourdes peines de prison, comme Alieh Eghdam Doust, Ronak Safazadeh, Zeynab Beyezidi et Behareh Hedayat.

Moyenne des avis sur cet article :  3.07/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Pinkette234 Pinkette234 21 mars 2011 18:57

    Je ne comprends pas pourquoi il y a encore des gens qui votent contre votre texte :


    • Vent d'est Vent d’est 22 mars 2011 13:11

      Parce que il y a certaines personnes qui pensent que l’obscurantisme religieux à l’iranienne est une solution face à la mondialisation néo libéral, d’autre sont tellement antisémites, qu’ils aiment bien les déclarations de ce cher Mahmoud, et donc le défendent à tous va.
      Alors, il est vrai que l’Iran semble s’opposer au mondialisme libéral, mais y propose comme alternative, l’obscurantisme religieux, la haine de la femme, l’exécution des homos...
      Au niveau économique et social parcontres, ils proposent pas grand chose : économie basé sur le capitalisme, pas de syndicats légaux chez les ouvriers, etc...


    • sjperrin 22 mars 2011 13:17

      Je partage totalement ton point de vue !

       smiley

    • VALMY 21 mars 2011 20:46

      Parce qu’il y a ICI des donneurs de leçons qui soutiennent les mollahs et ahmadinejad.

      A.I.F nous rappelle une vérité : ce régime est des plus rétrogrades qui soit.
      Merci à cette organisation qui nous interpelle en cet anniversaire lorsque nous sommes sous les feux de l’actualité...ailleurs.
      Courage aux Iraniens qui luttent pour leur liberté.

      Conseil national de la Resistance iranienne

      Iran Resist


      • yvesduc 21 mars 2011 21:09
        Il est une chose de se battre pour les droits de l’homme, et je soutiens cela, mais il en est une autre d’être pacifiste, ce qu’Amnesty n’est visiblement pas lorsqu’il relaie ces informations (... qui restent à vérifier, tant la désinformation est massive sur l’Iran), qui s’inscrivent dans un contexte général dont Amnesty n’est pas responsable mais dont Amnesty doit tenir compte. En d’autres termes, un militant pacifiste, qu’il soit simple citoyen ou association, doit peser les conséquences de ses mots et ne pas relayer d’information appuyant l’image déjà si fortement diabolisée de l’Iran que les opinions publiques occidentales en acceptent déjà la pire conséquence, à savoir la guerre. Donc, qu’Amnesty continue de faire son boulot mais ne s’étonne pas d’être désapprouvé par une partie du lectorat (dont je suis), certes soucieuse de droits de l’homme mais, aussi, lassée de la désinformation massive sur ce pays et sans illusion sur la finalité de tout ceci, la guerre pour casser un pays en plein développement et qui regorge de richesses naturelles (convoitées).

        Rappelons que la révolution iranienne a chassé le dictateur installé par l’Occident, le Shah, et contenu le bras armé de l’Occident, l’Irak. Ceci expliquera pourquoi, loin de l’image donnée par nos médias, le pouvoir actuel, issue de cette révolution qui bénéficie là-bas de la même aura que chez nous le gaullisme, est populaire. Et bien que (et comme chez nous) cela ait moins de sens chez les jeunes générations, qui bien sûr n’ont pas connu ces événements.

        Les occidentaux ont une vision de l’Iran qui relève de la déformation totale et de la caricature hystérique, ceci ne voulant pas dire évidemment qu’il ne reste pas de progrès à faire en Iran (mais où n’y en a-t-il pas ?). Certains pays occidentaux, donneurs de leçons, font bien pire, et pour l’un d’eux dans des proportions industrielles, que ce qui est décrit dans l’article (tout le monde le reconnaîtra...).

        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 22 mars 2011 11:39

          De toute façon, le simple fait que l’Iran se base sur la charia pour son droit implique nécessairement qu’il s’agit d’un pays liberticide étant donné que la charia et le coran sont des textes liberticides.

          Le résultat ne peut donc qu’être liberticide : une chienne ne fait pas des chats !

          Outre le fait que le coran est lui même un texte profondément farfelu : on y parle de duels de magie entre Moise et les sorciers de Pharaon et autres histoires à dormir debout !

          Vouloir organiser la vie en société sur cette base pourrie est voué à l’échec.


        • Vent d'est Vent d’est 22 mars 2011 13:17

          La révolution iranienne a juste chassé le choléra pour y installer la peste c tout.


        • citadelle 23 mars 2011 03:30

          La bonne blague !
          Demander à un Iran qui a déjà fait sa révolution pour une démocratie ?!cette démocratie est identique à la notre. Nous aussi on a des mollah , tous des franc maçons

          Vous parlez d’exécution des prisonniers, mais jamais vous ne ns direz que la grande majorité sont les trafiquants de drogue de la frontiere d’avec Afghanistan. Un trafic d’opium qui a explosé depuis que ce pays est envahit par les troupe. Une drogue dur qu’on va retrouver dans nos rues et faire des ravage dans les famille, de la délinquance et permettre aux politique de pointer du doigt les minorité des quartier populaire.
          Vous n’avez pas brandit le portrait de cette pauvre innocente « selon des gens comme vs »qui va etre pendu « et non lapider » pour avoir assassiner son mari avec la complicité de son amant « merci a l’humouriste Dieudonné de nous avoir presenté la réalité de cette histoire »

          L’Iran est surment pas le pire des pays. Ce pays a une certaine moral et des valeurs. Ces valeur ne vont pas dans le sens du sionisme, alors forcement vous faites mine de ne pas comprendre pourquoi tant de vote negatif

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès