Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Nouvelle stratégie de Bush, l’impuissance de la force

Nouvelle stratégie de Bush, l’impuissance de la force

Le Georges W. Bush qui s’apprête, dans quelques heures, à annoncer sa nouvelle stratégie en Irak, est un homme qui précipite sa propre chute. Il est exactement dans la situation d’un Johnson annonçant l’envoi de troupes supplémentaires au Vietnam, pour « assurer la victoire » et « faire rentrer dignement les boys au pays ». On connaît la suite...

Expédier davantage de troupes pour garantir le retour de tout le corps peut s’expliquer si l’on se fixe des objectifs clairs, c’est-à-dire un calendrier de retrait échelonné. A ce moment-là, on peut comprendre que les besoins de la logistique exigent la présence d’un grand nombre d’actifs. Retirer 150 000 hommes et un matériel jamais déployé au cours des précédentes guerres , cela demande une planification spéciale. Mais rien n’est moins sûr !

 

Georges Bush ne semble pas du tout décidé à se retirer d’Irak. Tout au plus, il se fixe des horizons lointains, arguant du fait que l’armée locale n’est pas encore en mesure de garantir la sécurité du pays. Ces horizons reculeront au fur et à mesure que la guerre fratricide s’installera partout. Tout a été fait pour réveiller les vieux démons confessionnels. Si l’on analyse bien les menées de la politique américaine en Irak, on relèvera que l’un de ses axes fondamentaux a été de détruire l’unité de la nation et du peuple, d’accentuer les clivages communautaires et religieux, d’allumer les feux de la déflagration générale. Tout récemment, et l’exemple a fini par persuader les plus sceptiques, la livraison de Saddam Hussein à des bourreaux haineux et revanchards en a été la meilleure preuve. On ne pouvait pas faire mieux pour attiser la guerre civile dont les prémices déchirent déjà l’Irak.

Gagner du temps

Le président Bush semble vouloir, encore une fois, gagner du temps. Bénéficiant d’un système d’information qui joue le jeu, il passe son temps à récréer le suspense, tablant sur l’effet d’annonce de ses « nouvelles » politiques, de ses « stratégies » dont le moins qu’on puisse dire est qu’elles ressemblent à des épisodes sans relief d’un feuilleton fade et monotone. Ce feuilleton ne présente aucun intérêt parce que tout le monde en connaît la fin. Le suspense, comme élément dramatique boostant les audiences, n’est d’aucune utilité dans ce cas-là. Seules les chaînes TV nationalistes vont matraquer les Américains, en faisant de la nouvelle « stratégie » qu’annoncera le locataire de la Maison Blanche l’un des thèmes forts de la rentrée politique 2007.

Justement, et Bush a beau feindre qu’il n’a rien à voir avec la barbare exécution de Saddam, il nous semble que cet acte constitue l’un des moments forts de sa nouvelle stratégie, peut-être même son point de départ. Tout n’a pas été dit sur cet épisode et les semaines à venir pourraient nous en apprendre plus, mais, d’ores et déjà, il semble certain qu’un marchandage ait eu lieu. Saddam a été sacrifié sur l’autel d’un double pacte : avec les Iraniens d’abord, pour qu’ils calment leurs troupes en Irak, et avec le pouvoir local et ses excités, dont la tâche première sera de mater la rébellion sunnite. La mater avec tous les moyens ! Hier, des chefs de tribu de la région de Bagdad faisaient état de la présence de milices armées jusqu’aux dents, prêtes à envahir des quartiers sunnites. Nous allons certainement assister à des massacres collectifs d’une rare violence, œuvres des extrémistes chiites.

L’empire perse règle ses comptes

Impuissants face à la résistance des élites révolutionnaires du peuple irakien, Bush et ses troupes passent la main aux milices. Un véritable génocide risque d’avoir lieu, sous les yeux complices du monde civilisé et des Nations unies dont le comportement est tout simplement une honte ! Nous redoutons cette nouvelle « stratégie » de la terreur. On parle de centaine de morts par jour, liquidés sommairement par des inconnus. On parle de jeunes drogués qui se livrent à de actes inqualifiables sur les cadavres de leurs victimes. Deux cibles privilégiées : les sunnites, et les scientifiques. On a pendu Saddam Hussein, mais cela ne suffit pas. Il faut liquider toutes les traces qu’il a laissées ! Les infrastructures, les centres de recherches, les statures glorifiant la grande civilisation arabe, les savants formés par ses universités ! Qui a intérêt à faire cela ? Outre les Américains qui font le boulot à la place de leurs protégés israéliens, l’Iran règle également de vieux contentieux. Pas seulement avec Saddam qui lui a mené la guerre, au nom de l’Occident, d’ailleurs, mais aussi avec cette civilisation qui faisait de l’ombre à l’Empire perse. Et là, les ambitions des uns et des autres font une jonction inattendue : voilà qui éclaire l’alignement de Téhéran sur les positions de Tel-Aviv à propos de la pendaison de Saddam.

La « somalisation » de l’Irak

La nouvelle stratégie de Bush tient compte de tous ces facteurs. Mais son objectif principal est la division de l’Irak. Carrément : sa « somalisation ». Cette partition ne s’est pas réalisée d’une manière institutionnelle, comme le souhaitaient les néoconservateurs. Elle a été battue en brèche par les nationalistes irakiens que l’on aurait tort de sous-estimer. Aujourd’hui, il s’agit de la faire aboutir à travers une autre politique : celle de la guerre civile. La rendre, en quelque sorte, inéluctable. Les stratèges américains y travaillent. Il s’agit de concrétiser le déjà « vieux » plan du nouveau Moyen-Orient : remplacer les entités nationales par des petits Etats communautaires, dominés par le gendarme local : Israël. Mais l’on aurait tort de croire que l’affaire s’arrêtera à trois Etats (kurde, sunnite et chiite). On ira plus loin, et tout indique que la prochaine étape sera celle des conflits intracommunautaires. Des chiites se battront contre des chiites et des sunnites contre des Sunnites !

Face à ce plan effrayant, qui bénéficiera de la présence active de troupes supplémentaires qui seront concentrées à Bagdad, la résistance doit s’adapter à la situation. Tâche extrêmement complexe devant les pressions exercées par Washington sur le principal pays à travers lequel transitent armes et résistants : la Syrie. Mais, d’un autre côté, nous pensons qu’il y a un fort potentiel révolutionnaire, à l’intérieur même de l’Irak, qui saura s’opposer avec force aux plans de cette « nouvelle stratégie ».

Paradoxalement, la pendaison de Saddam - et la manière barbare, haineuse et revancharde avec laquelle elle a eu lieu- va jouer en défaveur des Américains. Elle aura pour conséquence immédiate d’unifier les rangs de la résistance autour du noyau baassiste encore en liberté. Tant mieux, dirons-nous. Il vaut mieux, pour cette résistance, qu’elle agisse sous la responsabilité des nationalistes arabes et qu’elle se débarrasse des éléments intégristes affiliés à El Qaïda qui ternissent son image.

Pour un « Front de libération »

En outre, et même si toutes les voitures piégées ne sont pas une spécialité de la seule organisation de Ben Laden (l’histoire récente regorge de cas de manipulations), le courant baasiste peut imposer l’interdiction de s’attaquer à des civils. On rentrerait alors dans la phase d’une véritable guerre de libération, menée par un front, auquel viennent d’appeler certaines franges de la résistance. Toutes les organisations clandestines auront pour première tâche de se fondre dans ce front, afin d’unifier la lutte contre l’agresseur. Par ailleurs, certains recommandent la formation d’un gouvernement libre et provisoire à l’étranger, afin de donner au combat politique sa véritable dimension et de proposer une alternative au cabinet fantoche de Nouri El Maliki.

Quelle que soit la nouvelle stratégie de M. Bush, il est trop tard pour refaire l’histoire. Les plus sages de l’Establishment américain ont recommandé à la Maison Blanche de se retirer d’Irak, les opinions publiques américaine et d’au-delà dans le monde n’en pensent pas moins, et le nouveau Congrès, dominé par les démocrates, est pratiquement pour la même solution ! L’entêtement de M. Bush ressemble à celui des dictateurs en guerre : ils sont les seuls à croire en la victoire. Vous allez me dire que M. Bush n’est pas un dictateur, et qu’il a été élu démocratiquement. C’est ça, tout le drame. Mais, lorsque les douze coups sonneront - c’est pour bientôt- l’un des gardes le réveillera en sursaut, pour lui annoncer : « Il est minuit, docteur Walker ! »


Moyenne des avis sur cet article :  4.22/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • David972 (---.---.39.4) 10 janvier 2007 12:58

    On voit déjà l’intérêt que suscite cet article tant il est imbécile, ridicule et pathétique !

    Qu’est-ce que vous en savez ? Êtes-vous analystes politiques ? Alors suand on a rien à dire, on ferme sa gueule !

    Bush n’a en réalité pas le choix. Il pourrait très bien faire du populisme et dire qu’il va enlever les troupes d’Irak car cela a assez duré. Sauf que il y aura une aggravation certaine alors de la violence dans ce pays. Et qui viendra régler ce problème ? L’Iran...

    Bush a très mal géré ce conflit et c’est l’avis de tous. Mais le pragmatisme a toujours sa place et on ne peut pas laisser l’Iran avoir encore plus d’influence avec en plus le pétrole alors que ce pays risque fort d’avoir des capacités nucléaires.

    Bush est coincé et il fait ce qu’il a à faire. Bush n’est pas Johnson et pour cause. Bush ne sera pas destitué. De plus, Bush est le chef des armées et il peut les envoyer où il veut. De plus, avant d’ouvrir sa gueule pour parler, il faut attendre que Bush lui même parle car il est très probable qu’il y ait un volet économique important et une date butoir précise : novembre 2007 d’après des sources anonymes concordantes...

    Les démocrates pourront difficilement priver les troupes américaines de crédits supplémentaires. Bref, Bush est mal en point mais il reste le Président et il le restera jusqu’en janvier 2009. Je comprends que cela vous dérange mais ce n’ets pas la peine pour autant de chercher à vous convaincre dune chute qui n’arrivera pas !


    • Serpico Serpico 10 janvier 2007 21:22

      David972 : « De plus, avant d’ouvrir sa gueule pour parler, il faut attendre que Bush lui même parle car il est très probable qu’il y ait un volet économique important et une date butoir précise : novembre 2007 d’après des sources anonymes concordantes... »

      *************

      Avant de la ramener, il faut avoir autre chose que « il est très probable....une date butoir précise...des sources anonymes concordantes ».

      Et pouvez-vous nous expliquer comment on devient « Analyste politique » ? c’est une spécialité BHL et Finkielkraut ?


    • (---.---.71.248) 10 janvier 2007 13:11

      « Bush a très mal géré ce conflit et c’est l’avis de tous. Mais le pragmatisme a toujours sa place et on ne peut pas laisser l’Iran avoir encore plus d’influence avec en plus le pétrole alors que ce pays risque fort d’avoir des capacités nucléaires. »

      On ne peut pas laisser l’Iran...

      Qui on ? israel, et de quel droit toi david le sioniste tu peux décider ou vous les sionistes, vous avez le droit de tout avoir et pas les autres ? Tu n’es qu’un rigolo. L’Iran a le droit au nucléaire civil que tu le veuilles ou non smiley


      • maamar (---.---.165.191) 10 janvier 2007 13:40

        réponse à david 929 pour être « analyste politique », je vois qu’il faut épouser vos thèses. Vous pouvez exprimer vos idées sans cette rage à insulter les autres qui dévalorise votre point de vue. Quant à M. Bush et à son avenir, je ne suis pas madame Soleil, mais qui vivra verra.


        • maamar (---.---.165.191) 10 janvier 2007 14:06

          C’est déjà mieux david972. la courtoisie n’a jamais tué personne. je suivrai votre conseil pour le thé au Jasmin, mais j’irai le prendre à Bagdad quand elle sera libérée des agresseurs impérialistes et de leurs hommes de main.


        • neopinguin (---.---.40.118) 10 janvier 2007 13:57

          réponse à David972

          Quand la parole s’impose par tant de violence,vos arguments primaires semblent encore moins convainquant.

          Prenez donc un peu de Thé Jasmin avant de revenir pour apprendre à dialoguer. :)


          • minijack minijack 10 janvier 2007 14:21

            Hasard ou logique imbécile de partis pris ? Je note que le premier commentaire adressé à « mammar », commentaire outrancier s’il en est, provient d’une certain « david »...

            David, quel que soit l’intérêt de cet article de mammar, et que vous soyez d’accord ou pas avec ses assertions, vous pourriez vous passer de tels qualificatifs. Je peux comprendre que ses conclusions vous énervent. Elles n’en sont pourtant pas moins vraisemblables.

            Quoi qu’il fasse, Bush a DEJA perdu SA guerre. Et il est clair qu’Israël devra en supporter les conséquences, tout comme les pays occidentaux. Conséquences imprévisibles pour l’instant mais auxquelles il faut pourtant se préparer.

            Bush a voulu jouer au cowboy et dresser un cheval qu’il n’avait jamais vu. Mais les meilleurs dresseurs n’utilisent pas le fouet, ils aiment leur monture et leur parlent à l’oreille.

            Georges W. s’est donc cassé la gueule et veut à tout prix remonter en selle. Mais il oublie que le cheval lui aussi a pris une leçon. Il est devenu plus malin encore et ce pauvre Georges W. va une fois de plus se ramasser. L’ennui c’est qu’il fera tomber avec lui des victimes supplémentaires, tant américaines que irakiennes.

            C’est l’équilibre du monde qui se joue là, et depuis soixante ans c’était plutôt un déséquilibre évident. Je crains que des réactions comme la vôtre ne fassent qu’envenimer une discussion qu’il faudra de toutes façons avoir un jour ou l’autre entre gens civilisés.


            • Serpico Serpico 10 janvier 2007 21:29

              A Arthur

              Vaste coalition ?

              Outre qu’il n’y eut que les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie et la Pologne à avoir engagé leurs armées, on est impressionné par la « liste » de la coalition publiée par les USA : on y trouve l’Afghanistan et le Rwanda.

              Vous êtes autorisés à rire.


            • maamar (---.---.165.191) 10 janvier 2007 14:36

              Vous avez entièrement raison, minijack, Bush a déjà perdu sa guerre. Sinon, pourquoi les renforts ? L’année qui vient de s’écouler a sonné le glas des impérialistes qui, après avoir été arrogants et méprisants, rasent désormais les murs. Où est ce Tony Blair à la suffisance maladive, élève d’un maître qui doit impérativement retourner à l’école des peuples ! Voyez la tête de Bush. Il a perdu son assurance et son air triomphal d’il y a quatre années ! Et grâce à qui ? Grâce à ces jeunes révolutionnaires qui ont mis à genoux les armées les mieux équipées du monde. Pourquoi ces penseurs « objectifs » ne se posent pas la question de savoir s’il est normal, logique, rationnel, sensé, admis que des « gueux », armés tout au plus de kalachnikovs, remportent la bataille contre les avions, les hélicoptères, les blindes et des troupes surentrainées, bénéficiant de la meilleure formation et d’un équipement sophistiqué ? Est-il normal que ces Gavroches du XXIème siècle, armés de leur seul courage et de la foi en la victoire inéluctable de leur peuple, mettent en déroute cette puissante armée qui bénéficie d’une couverture digne des films de science-fiction. Sur terre, dans les airs et même dans le cosmos, grâce à des satellites de la dernière génération, fonctionnant avec des programmes informatiques sophistiqués ultrasecrets, capables de déceler une présence humaine à quelques centimètres près ! Et que dire de tous ces systèmes complexes de radars pointés sur les zones où s’activent les résistants, ces missiles de croisière aux performances reconnues et appréciées et toutes ces trouvailles sorties des laboratoires du Pentagone ! Bush peut envoyer des troupes par centaines de milliers et les scientifiques de la mort se creuser les méninges pour inventer d’autres joujoux de destruction massive, rien ne changera l’issue de ce conflit et aucune force ne fera tourner la roue de l’histoire dans le sens contraire à la volonté des peuples. A défaut de les aider, reconnaissons leurs grandes réalisations à la limite du miracle et adressons-leur un message de solidarité et d’espoir. On peut vaincre les Etats, mais jamais les peuples !


              • JIHAD (---.---.69.62) 10 janvier 2007 15:04

                Salam, tout dabord je répens à david le sioniste, que le petrole sur lequel tu est entrain de pleurer n’apartient ni à toi ni à ton père. Et je dis a tous les musulmants que notre force c’est dans notre union, on ne doit pas réaliser se que les sionistes et les amméricains vises, car il vises le pétrole de toute la régions, il faut savoir aussi que la réserve mondial du pétrol dimminue une 20tenne annéeset c’est fini, donc nos énnemis veullent avoir ça que pour eux ansi leurs économie reste intacte. pour gardait leur superiorité vis à vis des arrmemant pour plusieurs décénis.


                • fulguropoing (---.---.4.203) 10 janvier 2007 15:19

                  Je ne puis m’empêcher de féliciter l’auteur de ce commentaire pour son orthographe, et les autres visiteurs pour leur courtoise « impressionnante ».

                  Je suis toujours sidéré de voir des gens réagir avec autant de verve et d’agressivité à un article, dont l’auteur n’a pourtant pas d’autre dessein que celui d’exprimer un point de vue ou de décrire des faits.

                  Tout cela fait bien bouger Agoravox et me procure moult éclats de rire. Merci à tous pour tout ce bonheur ! smiley


                • seb59 (---.---.180.194) 10 janvier 2007 15:25

                  @jihad

                  Tu as raison, il faut dire que l’occident a developpé une economie.

                  Des mecs comme toi ne peuvent rien developper sinon la guerre (ou plutot du terrorisme, vu que pour la guerre il faut en avoir dans le froc)


                • maamar (---.---.165.191) 10 janvier 2007 15:10

                  à arthur mage Sincérement, je ne comprends pas ce que vous dites, ni ce que jai à avoir avec tous ces chefs d’accusation. C’est vrai que c’est un article imaginaire, puiqu’il est impossible de juger les puissants et les maîtres dans notre système mondial actuel. Mais les accusations sont fondées. On peut les vérifier un à un. peut-être que le terme « génocide » a choqué quelques-uns, mais lorsque l’histoire jugera les hommes de ce début du siècle, avec le recul qu’elle seule peut avoir, on parlera aussi des centaines de milliers de morts irakiens qui sont tombés depuis que les neo conservateurs ont décidé d’envahir l’Irak.


                  • maamar (---.---.165.191) 10 janvier 2007 16:27

                    Nous ne serons jamais d’accord, parce que nous partageons deux conceptions différentes du monde. Nous sommes pour la paix et la coopération entre les peuples. Pour la fraternité et la main tendue, afin que nous puissions nous attaquer aux véritables problèmes de l’humanité : les maladies, la famine, l’ignorance, la corruption, le manque de démocratie dans nos pays ( pour votre gouverne, sachez que Bush envoie des messages au chef de l’Etat algérien le félicitant pour les progès démocratiques qu’il est le seul à voir). Nous en avons marre des retours cycliques de l’impérialisme qui nous mène, à chaque fois, vers une catastrophe mondiale. Le terrorisme a bon dos ! Qui a créé Ben Laden dans les montagnes d’Afghanistan ? Qui l’a armé et poussé à devenir si monstrueux ? C’est la CIA. Nous avons assez souffert du terrorisme pour que nous puissions aujourd’hui le défendre. Nous défendons la résistance authentique qui n’a qu’une mission : chasser l’agresseur. Est-ce que nous disons la même chose de ce qu’est en train de faire Bush en Somalie ? Non, parce que là, nous savons que c’est un acte qui entre dans le cadre de sa guerre contre le terrorisme et qu’il intervient à la demande du gouvernement somalien et autour d’un consensus. Nous ne sommes pas des anti-américains primaires. Nous serions à mettre tout de suite dans un asile si nous ne reconnaission pas que ce pays est celui de la liberté et de la démocratie, qu’il est celui du savoir et de la technologie. Par un accident de l’histoire, les neo conservateurs ont pris le pouvoir. Ce sont des intégristes qui n’ont rien à envier aux autres. Ils sont capables de nous menez à une troisième guerre mondiale qui nous enverra tous dans l’autre monde ! Disons « non » à leur aventurisme ! Personne, à part eux, ne menace la paix.


                  • Serpico Serpico 10 janvier 2007 21:32

                    Arthur : « je ne suis pas un imbécile »

                    *************

                    Tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous.

                     smiley


                  • maamar (---.---.165.191) 11 janvier 2007 00:12

                    J’en ai vu des créteneries ! P..., en 40 années de journalisme, j’en ai vus ! Mais comme celles de ce David 900 quelque chose, jamais, jamais, jamais ! On lui dit que Bush a perdu, puisqu’il demande des renforts, on lui dit que l’Amérique populaire est contre, les démocrates sont contre ; lui, plus royaliste que le roi, nous dit que Bush ne va pas être destitué, etc., etc. Nous, on n’a jamais dit qu’il allait être destitué. Nous avons dit que des gamins, n’ayant que quelques mitraillettes et du courage à en revendre, l’ont battu, humilié, lui et son armée, ses blindés, ses hélicos, ses avions, ses satellites, etc. P..., dans quelle langue faut-il parler pour lui prouver que c’est fini ! FINI ! FI-NI ! Lui, Blair, Cheney, Rumsfeild et tous les neos CONS, C’EST FINI, FI-NI ! Aucun argument ne peut le convaincre, alors nous lui demandons d’attendre le développement dans les prochaines semaines. Ou, à défaut, de lire ce que pensent les VRAIS AMERICAINS de cette merde.


                  • Yves (---.---.15.126) 10 janvier 2007 18:28

                    Bonsoir ,

                    Arthur Mage nous affirme que « ... les américains en ont marre d’être les tuteurs de l’humanité ... »

                    Et pourtant , la politique prédatrice d’une certaine oligarchie politico affairiste qui aspire à mettre le Monde en coupe réglée ne date pas d’hier :
                    http://www.entrefilets.com/US_neo_imper.htm

                    Notamment , dans un rapport du P.N.A.C. de septembre 2000 , on peut lire :
                    - « ... At present the United States faces no global rival . America’s grand strategy should aim to preserve and extend this advantageous position as far into the future as possible ... »
                    http://www.newamericancentury.org/RebuildingAmericasDefenses.pdf

                    - Et aussi : http://www.couterpunch.org/goldstein03142003.html

                    - Pour terminer , la Maison Blanche ( je fais bien la différence entre les rapaces qui dirigent les Etats Unis ... et les américains qui , comme les français , subissent leurs dirigeants corrompus ... ) entretenait de bonnes et fructueuses relations avec « l’ami Saddam » , et sa dictature sanguinaire et ses massacres de masse ne les offusquaient pas ... ( en 1983 , le président Ronald REAGAN envoyait Donald RUMSFELD à Bagdad pour rétablir les relations diplomatiques ... )
                    http://www.humanite.presse.fr/journal/2002-10-12/2002-10-12-41261
                    - Et après la guerre du KOWEIT ... , la collusion / corruption a continué entre « les plus puissantes nations du Monde » et la dictature irakienne ... , selon travaux de la commission d’enquête présidée par Paul VOLCKER :
                    http://fr.news.yahoo.com/23122006/5/petrole-contre-nourriture-les-archives-de-l-enquete-disponibles-l.html

                    Conclusion = qui cherche la merde ... la trouve ... !!!


                    • Yves (---.---.15.126) 10 janvier 2007 18:36

                      Désolé , j’ai fait une faute de frappe pour la page « smoking guns » :

                      http://www.counterpunch.org/goldstein03142003.html


                    • Yves (---.---.15.126) 11 janvier 2007 15:23

                      Bonjour Arthur ,

                      Et oui , de la lecture , car , avant de m’exprimer , je m’informe un minimum ... et je documente mes propos .

                      - Je vous parle politique prédatrice d’une certaine faune américaine politico-affairiste ( politique hégémonique décidée bien avant septembre 2001 ... et guerre du pétrole ... ) et vous me répondez ... que cela est justifié puisque les U.S.A. seraient les seuls vainqueurs du nazisme et du fascisme nippon ...
                      - Quel rapport avec le sujet de l’article ???

                      Puisque vous en parlez ... ,
                      - S’il est vrai que les Etats Unis ont « gagné » la guerre contre les despotes nippons ... au moyen de deux bombes atomiques balancées sur la population civile ... ,
                      - la bataille de STALINGRAD ( considérée comme l’une des plus sanglantes de l’Histoire , et l’une des plus importantes dans la victoire contre l’Allemagne nazie ... ) a bien été gagnée , sauf erreur , par le sacrifice de centaines de milliers de russes ...
                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Stalingrad

                      Et , durant la période nazie et cette guerre , comme je l’ai rappelé à plusieurs reprises ... , de « grandes familles » du « business américain » ont fructueusement commercé avec l’establishment nazi ...
                      - Et , après la guerre ... , le Gouvernement américain n’a pas fait la fine bouche en « faisant son marché » dans le stock de nazis devenus disponibles ...
                      http://www.confidentiel.net/article.php3?id_article=162

                      Sinon , aujourd’hui ... , l’Amérique Latine a dit NON à l’impérialisme et aux diktats américains et aux oligarchies rapaces et corrompues aux ordres de Washington ... et l’on ne peut pas taxer ces peuples d’islamistes ......
                      http://fr.news.yahoo.com/11012007/290/daniel-ortega-investi-president-du-nicaragua.html


                    • Yves (---.---.15.126) 12 janvier 2007 22:55

                      Bonsoir Arthur Mage ,

                      - Les rapports entre une certaine vérole politico-affairiste française et des crapules et criminels de certains régimes africains ... sont bien réels mais hors sujet ... !!!
                      - C’est manifestement votre leitmotiv ... !!!

                      - Ceci étant , ce n’est pas l’opinion publique française dont il est question ... MAIS bel et bien du Peuple américain et de sa nouvelle représentation ... , telle que sortie des urnes le 8 novembre 2006 ... :
                      http://fr.news.yahoo.com/11012007/290/george-bush-defie-les-democrates-et-l-opinion-publique.html

                      http://fr.news.yahoo.com/12012007/290/manifestation-des-anti-guerre-aux-etats-unis.html

                      Je n’ai aucunement la prétention de dire ce qu’il convient de faire en IRAK ... mais rappelle seulement que cette guerre a été engagée de façon illégale , selon la doctrine « America Uber Alles » , sur la base de justifications totalement mensongères , contre une dictature qui a été longtemps soutenue par la Maison Blanche ( même à ses heures les plus abominables ... : voir ci dessous ma réponse à Radnor )
                      - Donc , c’est bien une guerre de prédation ... conforme aux plans du P.N.A.C. , décidée avant le 11 septembre 2001 ...

                      Ceci étant , il est intéressant de comparer le coût de cette guerre ( 400 milliards de $ selon comptabilité officielle ....... et , selon sources militaires américaines , quelques 2000 milliards de $ au total , grâce à des artifices comptables ... = Canard Enchaîné du 27 décembre 2006 )
                      - avec la situation aux ETATS UNIS ... , dont la crapule mégalomane de la Maison Blanche se désinteresse totalement ... :
                      - Les 40 millions d’américains vivant sous le seuil de pauvreté :
                      http://www.humanite.presse.fr/popup_print.php3?id_article=839132
                      - Et le problème de la sécurité des citoyens face à la montée des violences :
                      http://www.conflits.org/document647.html
                      - confirmé tout récemment :
                      http://fr.news.yahoo.com/20122006/202/etats-unis-plus-de-violences-et-de-meurtres-dans-les.html

                      Sur ce , je prends congé .


                    • David972 (---.---.5.56) 10 janvier 2007 21:33

                      Moi je ne suis pas pro-Bush ! Simplement, je hais ce comportement français de totalement dire que Bush est fini... simplement parce que les Français haissent Bush !

                      Bush est parfaitement légitime car élu démocratiquement par son peuple. N’en déplaise à certains mais on ne conteste pas une élection (2004) qui a fait l’unanimité aux Etats-Unis.

                      Ensuite, personne ne destituera Bush. Et pour cause, jamais les démocrates ne dégageront une majorité des deux tiers au Sénat ! C’est un fait. Car les démocrates ne sont aps tous unis sur cette question et les républicains n’accepteront pas ce genre de choses.

                      Ensuite, Bush est le chef des armées et il peut envoyer les troupes où il veut, quand il veut et comme il veut ! C’est de sa responsabilité et le Congrès peut protester si il veut, cela ne change rien. Bush dispose aussi du droit de veto dont il se fera un plaisir d’abuser ! Il enverra les troupes sur le terrain et les démocrates ne pourront que s’y plier car cela ouvrirait une crise où les démocrates seraient perdants. Car autant les Amérciains ne veulent pas de troupes en plus en Irak, autant ils n’accepteront pas que le Congrès les prive des financements nécessaires !

                      Alors où est la crise ? Où voit-on la chute de Bush ? Il faut arrêter un peu les paroles inutiles.

                      Sur l’Irak, ’on’ c’est la communauté internationale. Si vous vous en foutez royalement, on peut dire que votre crétinerie dépasse l’imaginable ! Et oui, car l’Iran réussirait à calmer l’Irak grâce au fait que ce pays est chitte quand la majorité irakienne est chitte. D’autant que le pétrole se trouve dans la région chiite... L’Iran qui aurait l’arme du pétrole et de l’Iran serait inacceptable de l’écrasante majorité des dirigeants de la planète. On ne parle pas d’Israël là, on parle de la communauté internationale !

                      On parle de domination américaine dérangeante mais il faudra vous y faire. Et pour cause, en 2025 au plus tard, l’Europe aura moins de 300 millions d’habitants quand les Etats-Unis en seront à plus de 330. Personne ne parle mais la population européenne ne se renouvelle absolument aps quand la population amérciaine le fait. Il faut 2,1 enfants par femme pour assurer ce renouvellement. Or, il n’y a guère que la France et l’Irlande pour s’en sortir relativement bien. L’Allemagne et les autres subiront une perte importante de population d’ici 2025, tous les démographes sont formels. Or, cela aura des conséquences importantes et l’Europe ne pourra pas rivaliser avec les Etats-Unis. Car moins de populations veut dire moins de marché intérieur... Déjà que l’économie européenne n’est pas très florissante... Bref, l’Europe qui chute n’ets plus un fantasme mais une réalité programmée mais que tout le monde nie car tout le monde veut rester dans son rêve. Alors avant de s’opposer à la domination américaine, il faut aussi voire la chute européenne. C’est malheureux mais c’est inéluctable. Alors vous feriez meiux de vous y faire car les Etats-Unis ne sont pas prêts, loin de là, de lâcher leur titre de ’maîtres du monde’ !

                      J’espère que j’ai été clair !


                      • Alex (---.---.190.8) 10 janvier 2007 23:32

                        une veritable BUSHerie ! repose en paix saddam !que dieux veille sur toi !


                        • (---.---.215.93) 11 janvier 2007 11:35

                          si vous préférez les poncifs américano-évangélistes mâtinés d’oppression adama, c’est votre droit. permettez à d’autres d’avoir d’autres choix.


                        • Alex (---.---.29.196) 12 janvier 2007 09:44

                          no comment !!!


                        • maamar (---.---.165.161) 12 janvier 2007 15:14

                          Am a écrit :

                          "Monsieur Maamar, vous êtes journaliste professionnel. Cela vous donne-t-il le droit de raconter n’importe quoi sans la moindre preuve ? Agoravox, vous prétendez à un journalisme citoyen, cela autorise-t-il votre comité de rédaction à laisser s’exprimer une personne qui raconte des énormités et refuse de répondre quand on lui demande ses sources ?"

                          Je vous signale que je n’ai jamais eu l’intentiion de me débiner. j’étais en train de rassembler des infos détaillées et précises quand ce commentaire tombe. Il a été publié le 10 janvier 2007 à 11h24, signé (IP:xxx.x6.215.93)

                          je le répète ici(copier-coller)

                          avant la guerre en Irak, une commission l’ACCP ( l’American Council for Cultural Policy ) a été reçue par Rumsfield pour négocier et assouplir la législation qui protège l’Irak de la spoliation de son patrimoine historique et pouvoir exporter en toute impunité les oeuvres d’art d’un patrimoine vieux de 5000 ans. « ce groupe de pression constitué de riches collectionneurs, de marchands d’antiquités et d’avocats spécialisés créé en 2001 en vue d’une modification de la législation qui permettrait d’importer plus facilement des antiquités irakiennes aux Etats-Unis, a déclenché les foudres de la communauté des archéologues pour laquelle tout assouplissement de la loi (qui interdit l’exportation des antiquités) serait « absolument monstrueuse ». « Je crains le pire, il y a un vrai marché mondial de la tablette cunéiforme » révèle Jean-Jacques Glassner, historien de la Mésopotamie. Or, sans l’appoint des textes, des pans entiers de notre passé resteront à tout jamais incompréhensibles. »

                          http://cpprot.te.verweg.com/20...

                          « Plusieurs dizaines de milliers de pièces du musée (le chiffre exact ne pourra être connu avant plusieurs années) ont été détruites ou volées, parmi lesquelles la tête de taureau de la fameuse harpe d’Our, la statue du roi Naram-Sin (- 2250), une statue monumentale akkadienne, des pièces d’ivoire sculpté (vers - 800), des marbres de Hatra (3), la porte d’une mosquée de Mossoul du XIIe siècle, et les monnaies et les ivoires contenues dans les carrés. »

                          « Plusieurs filières d’approvisionnement existeraient, l’une partant vers Israël via la Jordanie, « plaques tournantes » d’un trafic qui aboutit à Londres et à Tokyo, une deuxième traversant l’Arabie Saoudite et une autre le Kurdistan. Un magasin de l’aéroport de Tel-Aviv vend même des antiquités irakiennes « hors taxes » (Cf. Aymeric MARCHAL). Selon un journaliste spécialiste des mafias, les objets d’art joueraient un rôle croissant dans le blanchiment de l’argent sale en Suisse. Les courts délais de prescription jouent en faveur des trafiquants. Ainsi, un objet volé et stocké en Suisse pendant cinq ans peut être présenté aux acheteurs potentiels comme provenant d’une collection particulière. »

                          "Le 10 avril, le Musée archéologique de Bagdad, témoin de la culture millénaire de l’Irak, était mis à sac, peu avant les incendies de la bibliothèque et des archives nationales. Sur les 170 000 pièces répertoriées avant la guerre, 14 000 auraient été volées ; 4 000 auraient été récupérées ou restituées. Le 16 avril 2003, M. Jacques Chirac qualifiait ce pillage et celui du Musée de Mossoul de « crime contre l’humanité (1) ».

                          « Le marché de l’art regorge d’antiquités irakiennes, dont la quasi-totalité a été volée » constate amèrement le PR John M. Russell du Massachusetts College of Art, qui a vu y apparaître au milieu des années 90 des fragments de sculptures et des bas-reliefs assyriens qu’il avait photographiés dans un palais du roi Sennacherib à Ninive avant la guerre du Golfe. Depuis 1991, 4.000 objets répertoriés dans un catalogue officiel ont été retrouvés sur le marché de l’art à New York et à Londres, notamment à la galerie Mospief, condamnée par les tribunaux à restituer à l’Irak plus de deux cents objets volés, dont deux seulement ont été rendus (une tête de Méduse du site de Hatra pesant 250 kg et un bas-relief d’un rempart du palais de Ninive). »


                        • maamar (---.---.165.188) 11 janvier 2007 09:52

                          a david la terme « crétinerie » n’est pas de moi. C’est vous qui l’avez utilisé en premier pour qualifier les idées contenues dans mon papier. De nature calme, je revendique le droit de m’énerver lorsque, au lieu de répondre par des idées et d’essayer de convaincre, on utilise ce langage ordurier. Je n’ai pas commencé. Je vous conseille vivement de lire l’avis d’un VRAI AMERICAIN : George Packer. C’est dans le forum. ceci étant, je m’excuse si je vous ai blessé. je vous invite à débattre, à rouler dans la farine mes arguments, mais dans le cadre du respect et de la tolérance.


                          • (---.---.162.15) 11 janvier 2007 10:23

                            Monsieur Maamar, vous êtes journaliste professionnel. Cela vous donne-t-il le droit de raconter n’importe quoi sans la moindre preuve ?

                            Agoravox, vous prétendez à un journalisme citoyen, cela autorise-t-il votre comité de rédaction à laisser s’exprimer une personne qui raconte des énormités et refuse de répondre quand on lui demande ses sources ?

                            Je rappelle qu’il y a deux jours, dans un article intitulé « Les sept chefs d’accusation de Georges W. Bush », M. Maamar Farah a écrit les propos qui suivent. Par deux fois, j’ai demandé à ce qu’il les étaye en présentant ses sources. Il a préféré répondre à d’autres propos moins génants.

                              Troisièmement, vous [M. G.W. Busch] êtes accusé d’avoir organisé, planifié et mené jusqu’à son terme l’un des plus grands pillages archéologiques de l’histoire de l’humanité. Sous l’œil bienveillant de vos soldats, des énergumènes dirigés et manipulés ont attenté à l’histoire millénaire de ce pays, dans le but d’effacer toutes les traces qui attestent l’ancienneté et l’authenticité de cette civilisation. Il fallait gommer tout ce qui pouvait prouver que cette terre est le berceau de l’humanité.

                            Am.


                            • (---.---.215.93) 11 janvier 2007 11:29

                              « Troisièmement, vous [M. G.W. Busch] êtes accusé d’avoir organisé, planifié et mené jusqu’à son terme l’un des plus grands pillages archéologiques de l’histoire de l’humanité. Sous l’œil bienveillant de vos soldats, des énergumènes dirigés et manipulés ont attenté à l’histoire millénaire de ce pays, dans le but d’effacer toutes les traces qui attestent l’ancienneté et l’authenticité de cette civilisation. Il fallait gommer tout ce qui pouvait prouver que cette terre est le berceau de l’humanité. »

                              c’est le point le plus facile à prouver...


                            • Algunet 11 janvier 2007 13:10

                              Bush a gagné la guerre, il n’y a aucun doute, mais il n’a pas su gagner la paix pour y asseoir les intérêts US, c’est sa grande Faute. La force n’a pas fait preuve de son impuissance car elle a fait ce qu’on lui a demandé de faire, renverser la dictature de Saddam Hussein. Et depuis la fin de l’action guerrière, les militaires ne font que du maintien de l’ordre pour permettre la mise en place d’un pouvoir démocratique qui ne gênerait pas les intérêts américains : c’est de la politique.


                              • Radnor (---.---.200.248) 11 janvier 2007 13:51

                                Haa re le proche orient !

                                Merci les gars !!!

                                Moi je me rappelle que les Américains, ben, ils ont perdu 3000 hommes en une matinée sur une plage de Normandie qu’ils avaient nommé Omaha beach...

                                Etait ce une défaite ?

                                Eurent ils tort de continuer ?

                                Ils eurent encore plus de morts par la suite : quelle terrible défaite, débâcle honteuse... ce bon monsieur Hitler les avait pourtant prévenus.

                                Non franchement, ils n’auraient jamais dû envahir l’Europe qui venait d’être unifiée grace au génie d’un seul homme et grace à qui la paix éternelle allait enfin pouvoir se réaliser.

                                Ce bon monsieur Hitler, après tout, il voulait le bonheur de l’humanité en rendant au peuple le plus capable les ressources dont il avait légitimement besoin.

                                Au lieu de lui faire la guerre ils auraient mieux fait de l’aider : quels cons ces yankees !

                                Bon maintenant, assez rigolé : on change les noms et on recommence avec l’Irak.

                                Moi je me rapelle que les Américains , ben, ils ont déjà perdu 3000 hommes en Irak.

                                C’est un défaite, que dis je une débâcle innomable !!

                                Non franchement, ils n’auraient jamais dû envahir l’Irak qui venait d’être unifié(e) grace au génie d’un seul homme et grace à qui la paix éternelle allait enfin pouvoir se réaliser.

                                Ce bon monsieur Saddam, après tout, il voulait le bonheur de l’humanité en rendant au peuple le plus capable les ressources dont il avait légitimement besoin.

                                Au lieu de lui faire la guerre ils auraient mieux fait de l’aider : quels cons ces yankees !

                                Super cadeau gratuit : le même texte avec les blancs , c’est plus facile pour le reproduire avec qui vous voulez ...

                                Moi je me rapelle que les .... , ben, ils ont déjà perdu 3000 hommes en ....

                                C’est un défaite, que dis je une débâcle innomable !!

                                Non franchement, ils n’auraient jamais dû envahir l’... qui venait d’être unifié(e) grace au génie d’un seul homme et grace à qui la paix éternelle allait enfin pouvoir se réaliser.

                                Ce bon monsieur ... , après tout, il voulait le bonheur de l’humanité en rendant au peuple le plus capable les ressources dont il avait légitimement besoin.

                                Au lieu de lui faire la guerre ils auraient mieux fait de l’aider : quels cons ces ... !

                                 smiley


                                • Yves (---.---.15.126) 11 janvier 2007 14:41

                                  Bonjour Radnor !

                                  faut être attentif en classe ...

                                  - 1 ) « Au lieu de lui faire la guerre , ils auraient mieux fait de l’aider » ...
                                  - Mais la Maison Blanche l’a bien aidé AVANT de lui faire la guerre ... !!!
                                  http://www.humanite.presse.fr/journal/2002-10-12/2002-10-12-41261
                                  - Et même durant « ses grandes années de carnage » ...
                                  http://fr.news.yahoo.com/30122006/5/certaines-des-atrocites-commises-sous-le-regime-de-saddam-hussein.html
                                  - Tout est question des intérêts économiques et financiers de la vérole politico-affairiste ... = un jour t’es mon pote ... , le lendemain t’es mon ennemi ... !!!

                                  - Sinon , s’il y a bien eu des milliers de soldats américains qui ont servi de chair à canon contre les troupes de l’Allemagne nazie ...... , « d’autres américains » n’avaient pas trop à se plaindre de la collaboration commerciale et financière avec les dignitaires nazis ...
                                  http://www.voltaire.org/article9723.html

                                  http://www.objetvolant.com/html/modules.php?name=Forums&file=viewtopic&p=38166

                                  Pour terminer , il y a aujourd’hui une majorite d’américains ( les premiers concernés ... ) qui ne pensent pas comme vous ...
                                  http://fr.news.yahoo.com/11012007/342/l-opposition-democrate-rejete-la-nouvelle-strategie-pour-l-irak.html

                                  Etrange , non ... ???


                                  • Radnor (---.---.147.127) 11 janvier 2007 17:08

                                    Oui

                                    Beaucoup d’Américains ne pensent pas comme moi et c’est pour cette raison que les forces armées des USA risquent d’abandonner l’Irak à son triste sort sans rester assez de temps pour qu’ils aient la moindre chance de profiter d’un système démocratique pacifé.

                                    Je déplore cette situation mais je remarque que beaucoup s’en rejouissent : ils préfèrent le règne du chaos et de la désolation plutôt que la liberté apportée par les yankees.

                                    Il faut dire que dans cette région du monde « on » n’apprécie pas trop la démocratie, les droits de l’homme et le droit des peuples à disposer d’eux même.

                                    Alors « on » cause un maximum de troubles en sachant que l’opinion publique yankee finira par réclamer le départ des troupes.

                                    Tous les tyrans du monde auront retenu la leçon : pour faire partir les armées occidentales il faut fomenter des attentats et propager le chaos.

                                    Après, l’opinion publique occidentale se charge du reste.

                                    On peut donc en conclure que c’est notre opinion publique qui permet aux tyrans de proliférer.

                                    Demain sera pire qu’aujourd’hui grâce à cette misérable mentalité.


                                    • Yves (---.---.15.126) 12 janvier 2007 23:21

                                      Bonsoir Radnor ,

                                      Soit vous participez à un débat et vous répondez aux arguments documentés qui vous sont opposés ... , soit vous vous livrez à un monologue et on tourne en rond ...

                                      - Si vous occultez le fait , irréfutable , que la Maison Blanche a longtemps soutenu la dictature de Saddam Hussein ... , même à ses heures les plus noires ... , et l’a laissé en place après la guerre du KOWEIT ... , avant de lui faire une guerre illégale et prédatrice en 2003 ... ,
                                      - si vous occultez le fait , tout aussi irréfutable , que la Maison Blanche a fait de même en AFGHANISTAN de 1994 à 1996 ... , pour y installer le régime des talibans ... , de concert avec les wahhabites saoudiens et les services secrets pakistanais ... ( la vérole politico-affairiste yankee préférant les talibans à l’Alliance du Nord du commandant MASSOUD ... )
                                      - alors , effectivement , vous pouvez clamer que les ETATS UNIS sont les sauveurs de l’Humanité ...
                                      - America Uber Alles = nouveau tube des Dead Kennedys ... ???


                                    • Yves (---.---.15.126) 16 janvier 2007 20:19

                                      Bonsoir Monsieur Mamaar Farah !

                                      Comme conclusion plus sérieuse , allant dans le sens de votre article , on peut citer le voyage officiel du président TALABANI à Damas , conforme à ce qui est préconisé par le groupe d’étude sur l’IRAK :
                                      http://fr.news.yahoo.com/14012007/202/talabani-damas-la-syrie-propose-son-aide-pour-une-conciliation.html


                                      • Internaute (---.---.122.153) 17 janvier 2007 12:14

                                        Bonne analyse des causes mais il manque un aboutissant assez alarmant. La séparation de l’Irak en trois provinces va être l’occasion première depuis des lustres de la création d’un Etat kurde, souverain et indépendant. La suite logique d’une telle création est l’embrasement à trés court terme des pays voisins qui possèdent une forte minorité kurde. Je pense particulièrement à la Turquie dont les kurdes réclament depuis longtemps l’indépendance.

                                        Grace à l’Israël et aux Etats-Unis, la Turquie va rentrer en guerre. Grace à Chirac et consorts, le Turquie fait partie de l’Europe. Je vous laisse imaginer la suite. On sera entraînés malgré nous dans une guerre pour sauver les intérêts de Sion. Qu’en pense SégoSakro ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès