Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Nucléaire iranien : le plan B israélien

Nucléaire iranien : le plan B israélien

Depuis quelques années déjà, face aux sorties volontairement déformées du président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, face aux réticences de l’ex président américain George Walker Bush de frapper l’Iran avec le risque de créer un nouveau conflit mondial, Israël cogite ferme, et agit. L’avènement de l’administration Obama qui tend la main à l’ancienne Perse, empêche désormais l’Etat hébreu, de dormir sur ses lauriers. Après une propagande ad nauseam anti-iranienne, un lobbying au ras des pâquerettes auprès de l’agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et des Européens qui a accouché d’une souris, les autorités israéliennes élaborent par tous les moyens et subterfuges possibles et inimaginables, un plan B pour contrer l’Iran. Les services secrets américains révèlent donc, selon cet article du journal britannique Telegraph, édition Web datée du 16 février 2009, que, Israël, a mis en place un système sophistiqué et brillant stratagème d’infiltration et d’assassinat de scientifiques iraniens, susceptibles d’influer dans le processus de mise sur pied imminente, du programme nucléaire civil iranien, selon les mollahs, et militaire, selon les Etats-Unis, l’Etat hébreu et leurs alliés.

Entre indignations sélectives et accusations nauséabondes sur l’élimination systématique des opposants iraniens à l’extérieur par Téhéran, il est étonnant de savoir aujourd’hui que la similitude avec l’Etat hébreu reste aussi silencieuse. Enfin, qui l’eût cru ? Israël, en guerre perpétuelle avec ses voisins, a trouvé l’alternative aux frappes aériennes vers Téhéran donc, en usant de tous les moyens dont disposent ses services de renseignements. Ainsi, le Mossad, qui a certainement une longueur d’avance sur ses concurrents proche-orientaux, a décidé de saboter coûte que coûte, le programme nucléaire iranien. D’abord, en mettant de façon opérationnelle, des agents doubles sur le terrain. Ensuite, de former des tueurs à gages, certainement formés dans les équipes qui rendirent jadis Tzipi Livni, l’actuelle ministre des Affaires Etrangères, et possible premier-ministre qui, l’avait pourtant reconnu dans une interview il y a 14, et dont la diffusion s’est faite il y a 4 jours seulement.... C’est le Sunday Times qui le révèle. Elle n’hésitait pas à séduire et à coucher, lorsqu’elle était agent du Mossad à Paris.

Selon Reva Bhalla, analyste au Strategic Forecasting, Inc., plus connue sous le nom de Stratfor, agence privée américaine de renseignements travaillant en étroite collaboration avec la CIA, Israël tue des iraniens. Voici sa déclaration en intégralité : « Avec la coopération des États-Unis, les opérations clandestines israéliennes ont porté sur l’élimination des principaux actifs humains impliqués dans le programme nucléaire de Téhéran, et à saboter la chaîne d’approvisionnement ». Un agent de la CIA gardant l’anonymat, renchérit dans le Daily Telegraph, en citant même, le nom de Ardeshire Hassanpour, un scientifique iranien travaillant à l’usine d’Ispahan, au sud de Téhéran, mort dans des circonstances mystérieuses suite à une intoxication au gaz en 2007, décès qu’il ampute au Mossad. Ceci avait même valu des représailles des autorités iraniennes, sur la minorité juive qui a toujours refusé de s’exiler en Israël, comme la famille de l’ancien président israélien, Moshe Katsav, qui a échappé de justesse à la prison, après ses viols et harcèlements sexuels répétés, sur ses collaboratrices.

Ces procédés illicites tentent de battre en brèche la vérité. Ils veulent rendre réels, tous les présupposés rabâchés ici et là, relayés par les médias dominants, et érigés en doxa sociétale et/ou dogme idéologique inviolable. Vaste programme de désinformation. Le changement à Washington est vu comme une trahison. En privé d’ailleurs, nous révèle le Times, les autorités israéliennes savent que, leurs rêves d’une attaque aérienne sur les installations nucléaires de l’Iran, se sont probablement envolés. La nouvelle administration Obama, privilégiant plutôt l’axe Pakistan-Russie-Afghanistan, considérés plus dangereux que l’Iran. Désormais donc, une action militaire est pour l’instant, hors de portée. La crainte de l’Etat hébreu étant celle de ne pas savoir quelle sera la réaction de Barack Obama, en cas d’attaque, sans l’aval américain. Les opérations clandestines du Mossad auraient entraîné de nombreux décès de personnalités, autres que celui cité plus haut. C’est ainsi que, selon un ex-agent de la CIA, toujours aidé par les américains, Israël a obtenu des documents confidentiels sur le nucléaire iranien, auprès des sociétés européennes implantées en Iran, où, ses agents étaient envoyés. Ainsi, sur place, ils prenaient des photos des hommes à abattre. Ceci permit notamment d’avoir des informations sur les diverses installations suspectes des bases nucléaires iraniennes. Israël a aussi utilisé des sociétés écrans pour s’infiltrer dans le réseau iranien d’achat.

Le régime clérical utiliserait, pour contourner les sanctions des Nations Unies, un subterfuge astucieux, lui permettant d’obtenir des métaux, des soupapes, des appareils électroniques, et des machines de tous ordres, pour son programme nucléaire. Sous la pression, l’Iran aurait même détruit une centrale près de Téhéran, au bulldozer. Le gouvernement iranien serait aussi tellement préoccupé par la menace des opérations clandestines du Mossad, qu’il a mis en place, une police « anti-agent double ». Mais Vince Canastraro, ex-chef de la lutte contre le terrorisme à la CIA, exprime ses doutes, quant à l’efficacité des opérations israéliennes contre l’Iran. "Vous ne pouvez pas réaliser les objectifs de politique étrangère par le biais d’opérations clandestines", dit-il, ajoutant à l’adresse des israéliens, "Vous ne pourrez pas vous débarrasser de la capacité nucléaire de l’Iran." C’est à croire que l’Iran a déjà sa bombe.

>>>Allain Jules

(crédit photo/Reuters)


Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • boss 21 février 2009 14:12

    jour après jour, le monde libre ose dévoiler le vrai visage du terrorisme internationnal sioniste, pourvu que ça dure ! Merci Alain-Jules pour cet article pertinent !



    • Allain Jules Allain Jules 21 février 2009 18:44

      @Boss,

      Le problème c’est qu’aujourd’hui, rien ne se cache.


    • goc goc 21 février 2009 14:29

      Salut AJM

      je suis d’accord avec ton analyse. Par contre je me pose une question annexe

      si comme il est quasi certain, israel renonce a une attaque sur l’iran, elle ne le fera qu’en echange d’autre chose, alors le problème est de savoir quels genre de marchandage feront netanyaou et obama,et qui en fera les frais ? gaza ? , le liban ?, l’enterrement du futur etat palestinien ??


      donc je reste malgré tout pessimiste, surtout que netanyaou sera bien obligé de donner des gages de confiance a ses amis extremistes, des lors qu’il lui sera impossible d’appliquer le point le plus important de son programme, a savoir la destruction du nucleaire iranien.


      • Allain Jules Allain Jules 21 février 2009 19:10

        @Goc,

        Salut. La news du moment, c’est que Barack Obama veut la paix entre Palestiniens et Israéliens et n’est pas convaincu par BIBI >>>> selon THE INDEPENDANT. Affaire à suivre.


      • LeGus LeGus 21 février 2009 14:33

        Le plus dingue dans cette histoire, c’est qu’une attaque conventionnelle sur les installations nucleaires iranniennes, aurait entrainnée la dispertion de particules radioactives dans l’atmosphere à coté de laquelle tchernobyl c’est du pipi de chat. Tout les israeliens peuvent bien dire merci à Barack Hussein pour leur avoir epargné une solide epidemie de leucemie. Nous aussi d’ailleurs. Merci mister 44.


        • Allain Jules Allain Jules 21 février 2009 19:12

          @LeGus,

          Tout à fait. je ne crois pas que Israël osera attaquer l’Iran sans l’aval des States.


        • Mahamudra Mahamudra 21 février 2009 19:57

          " je ne crois pas que Israël osera attaquer l’Iran sans l’aval des States."

          Non, mais par contre l’Iran (et les autres) osera attaquer Israel dès que les USA auront le dos tourné (il manque encore le prétexte, mais ça va venir). Et c’est ça le plan, à mon humble avis. (voir lien)


        • Jojo 21 février 2009 15:43

          "Ceci avait même valu des représailles des autorités iraniennes, sur la minorité juive"

          Comment pouvez-vous écrire une phrase d’une telle gravité sans donner vos sources ?


          • Allain Jules Allain Jules 21 février 2009 19:14

            @Jojo,

            Vous n’êtes ps au courant des procès sortis de derrière les fagots intentés à certains juifs sur place, accusés d’espionnage ?


          • Ahlen Ahlen 21 février 2009 18:36

            Parfaitement. On ne cesse de nous rabâcher les oreilles avec les capacités imaginaires d’un certain maussade (mossad) et de la 3° ou 4° puissance militaire du monde, bien que sur le terrain, Israël n’impressionne plus personne, militairement ridicule, politiquement nul, économiquement aux baskets de ses seigneurs et socialement un désastre !


          • Allain Jules Allain Jules 21 février 2009 19:17

            @Dalamix,

            J’avoue que ces informations m’ont laissé perplexe. C’est vrai qu’Israël n’arrive véritablement plus à gagner ses guerres aujourd’hui. Enfin, qui sait ?


          • Allain Jules Allain Jules 21 février 2009 19:19

            @Ahlen,

            Waouh !

            C’est un constat violent que vous faites-là.


          • Ahlen Ahlen 21 février 2009 22:22

            L’éloge de la médiocrité exaspère :

            - Militairement ridicule : Israël veut tuer une mouche avec un marteau, mais la rate !

            - Politiquement nul : En 60 an, Israël le canard dans une couvée de poule, n’a même pas été capable de s’adapter, bien au contraire.

            - Economiquement aux baskets de ses seigneurs : Imaginez Israël sous un embargo à l’iraquienne de Saddam ou même à l’iranienne ; les sionistes se suicideraient ou quitteraient en masse leur soit-disant "pays".

            - Sociétalement un désastre : Combien de gouvernements israëliens ont pu aller jusqu’au bout de leur mandat en 60 ans ? 3 ? 4 ?!!! Inoui !!


          • Sébastien Sébastien 21 février 2009 17:05

            Cet article relaie une rumeur parue dans un journal britannique soit disant informe par un Monsieur X, ancien agent de la CIA. Franchement, ce n’est pas serieux.

            Ce n’est pas serieux non plus de faire croire que Livni aurait couche pendant ses missions. Comme si toutes les femmes devaient coucher pour reussir. C’est lamentable d’autant plus que c’est le contraire de ce qu’elle dit dans l’interview que vous citez.


            • armand armand 21 février 2009 17:16

              A longueur d’article, Allain Jules s’impose, avec toute sa finesse (voir la dernière remarque notée par Seb) comme "Momo 2 - la Revanche".
              En plus c’est un grand linguiste, puisque’il connaît le sens profond des discours prononcés par Ahmedinejad en farsi.
              Bravo Allain - même Pascal Bonifas ne pourrait pas en dire autant !


              • Allain Jules Allain Jules 21 février 2009 19:21

                @Armand,

                Très cher, voius exagérez. je ne suis que le pauvre petit Allain Jules.

                Morice c’est balèse. Je ne parle même pas de mon maître Pascalou. C’est le sommet mondial, lui. Je crois qu’il est le géopolitologue français le plus fort.


              • edouard 21 février 2009 17:34

                Fumer du chiite ,c’est mauvais pour la santé, et en plus ça donne des hallucinations...
                on est top dans l’intox, comme il y a 8 mois les techniciens hollandais qui se tiraient
                d’Iran, à cause des frappes imminentes... intox les missiles, les avions, les
                défenses anti aériennes, beaucoup de bidon mais une réalité : Israël ne peut pas
                s’attaquer aux mollahs sans l’aval américain, s’il le font c’est un suicide !
                http://www.dedefensa.org/article-obama_netanyahou_et_afpak_peut-etre_des_surprises__21_02_2009.html


                • Allain Jules Allain Jules 21 février 2009 19:22

                  @Edouard,

                  Qui organise donc cette intox ?


                • plancherDesVaches 22 février 2009 01:36

                  Bonne question. A laquelle il ne pourra pas répondre.

                  Mais pour ignorer TOUT en religion, et ce n’est peut-être pas un inconvénient, mais connaissant bien la géo-politique et la réaction naturelle de l’humain et des peuples...
                  (les chinois s’expriment clairement sur l’aspect économique face aux US... regardez il y a 10 ans... ?!)
                  Israel a un silence bizarre et l’on connait leurs méthodes.

                  Maintenant, le fin mot de l’histoire ne sera connu que dans 5-10 ans, comme d’habitude. Sauf si...


                • edouard 22 février 2009 10:35

                  Allain Jules, tout le monde joue au poker menteur....L’enjeu principal c’est le pétrole iranien, mais aussi
                  la capacité de nuisance de l’Iran, contre les talibans, les russes et les Chinois, grâce à sa position géostratégique...
                  C’est la vieille lubie de Brzezinski qui revit avec Obama, avec le bâton des sanctions et les menaces de frappes et la carotte d’un renforcement du régime, sous couvert des rapports de l’AIEA...
                  Le problème c’est que tout va très vite et que les mollahs si courtisés, si jalousés, hésitent . On assiste
                  à l’intox généralisée : les britanniques qui manipulent l’ AIEA, les israéliens qui se font mousser, les américains qui soufflent le chaud et le froid, les français qui préparent la guerre, les russes qui font croire qu’ils sont indispensables....


                • Ahlen Ahlen 21 février 2009 22:57

                  T. bien vu !


                • mcm 21 février 2009 22:46

                  Dalamix, Israel aurait les moyens de vitrifier et l’Iran et tous ses ennemis, et selon vous elle serait faible ? Votre réalisme m’étonnera toujours.

                  Il faut vous rendre à l’évidence, bouffer du juif est devenu nettement plus difficile que par le passé, quels que soient vos voeux pieux à ce sujet.


                • Ahlen Ahlen 21 février 2009 23:04

                  Pourquoi parlez-vous de "bouffer du juif" ? Personne n’a parlé des juifs dans tous les posts qui précèdent. Il s’agit d’Israël et, plus précisément, des sionistes. Les israëliens tiennent tellement à leur vie qu’ils sont incapables de vitrifier qui que se soit sans être les tous premiers à disparaître. Oui, ils ne font plus peur et à personne, même pas aux enfants de Gaza !


                • baska 21 février 2009 23:15

                  L’entité sioniste projette une attaque sur les installations nucléaires iaraniennes, soyons sérieux ça serait la fin de ce cancer implanté au Moyen-orient et les sionistes le savent très bien. Mais si jamais ils s’y risquent, alors là ça sera la délivrance pour le monde entier car n’oublions pas que l’entité sioniste est ,comme l’a bien dit le président iranien, un arbre pourri qui se cassera à la prochaine tempête.


                  • Jon deuf 22 février 2009 00:23

                    Pour l’instant, les israëliens font de la politique intérieure à la suite des élections. L’Iran est bien entendu un sujet inquiétant pour la population, et le système électoral a permi une fois de plus l’arbitrage des extrêmes. Cependant Bibi est tout sauf un idiot, la crise économique frappe là-bas aussi, la survie du pays ne tient qu’à l’aide américaine d’environ 4 milliards de $, et un bombardement sur l’Iran nécessite un armement spécifique que sont les bombes anti-buncker que les américains n’ont pas fourni à Israël pour garder la main sur le sujet.

                    De plus, Obama a besoin de bonnes relations avec les Chinois et les Russes, bien qu’avec ces derniers cela soit plus tendu (en terme d’armement sophistiqué, ils ont de l’avance et sont toujours aussi dissuasifs), car il a besoin d’une période de stabilité suffisante pour relancer l’économie. Donc l’Iran n’est pas la priorité américaine, et Israël ne pourra pas exercer de pression sur le sujet.

                    Ensuite, cette alternative pourrait se révèler très dangereuse car personne ne sait quelles conséquences entraineraient un tel bombardement, je ne pense pas l’Iran capable de riposter par des missiles mais plutôt de rendre suicidaire pour toute la région (Y compris Israël) une telle action, ce qui reste en fonction de l’équilibre des forces en partie la meilleure et la plus probable stratégie, le sens du mot sacrifice pour un persan n’est pas un vain mot.

                    Quand à l’espionnage sur ce type de programme en Iran, je pense la tâche difficile à réaliser tant pour les américains que les israëliens, le dernier épisode contre le hezbollah est suffisamment démonstratif.

                    Depuis quelques années, les israëliens ont par leur efficacité conduit les Iraniens à observer aussi stratégie et prudence avec beaucoup plus de discipline.

                    Reste également concernant le pétrole iranien et de la mer caspienne, l’axe Russie, Inde et Chine qui ne sont pas près de céder aux américains une main-mise hautement stratégique.


                    • dom y loulou dom 22 février 2009 00:30

                      Illustration No 1

                      l’essence de la guerre

                      http://www.youtube.com/watch?v=UbX7vOLr_HU&feature=related



                      illustration no 2

                      adoptez un soldat canadien

                      http://www.youtube.com/watch?v=pdxoqUOoDVQ



                      • abdelkader17 22 février 2009 08:39

                        Israel a toujours utilisé les compétences des agents du mossad pour éliminer ses cibles
                        et ce avant même la prise d’otage des jo de Munich.
                        Israël a tout fait pour liquider les intellectuels palestiniens, surtout de gauche, dans ses tentatives d’oblitérer la mémoire et l’identité de cette nation.
                        Beyrouth, juillet 1972 ... une bombe est placée dans la voiture de Ghassan Kanafani. Elle explose. L’écrivain palestinien est tué, lui et sa nièce de 17ans opération du mossad
                         Le professeur Basel Al-Kabeesy, qui a été abattu à Paris en mars 1973. Autre crime dans la série israélienne contre les intellectuels palestiniens, Kamal Nasser (1925-10 avril 1973). C’était un homme politique et un poète. Membre important de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), il meurt assassiné par le Mossad, au côté d’Abou-Youssef et de Kamal Adouan lors de ce massacre de Beyrouth en 1973. Sa biographie est significative. Kamal Nasser est né à Bir Zeit en 1925. Chrétien, il est, avant le partage de la Palestine, fiancé à une juive. Il étudie à l’Université américaine de Beyrouth et enseigne le droit à Jérusalem. Il est aussi journaliste. Il intègre le parti Baas et est directeur de publication du journal Al-Baas à Ramallah. Il compose aussi pour Al-Jil al-jadid, un périodique littéraire.

                         

                        Le docteur Yahya el-Messad, physicien atomiste égyptien ,

                        égorgé par le Mossad dans sa chambre de l’hôtel Méridien

                         

                        Les équipes du Kidon sont systématiquement composées de trois hommes et une femme. Mais dans cette histoire-là ils ont piégé l’Egyptien en s’assurant la collaboration d’une prostituée française, qui a été appâtée par l’argent, et ne savait d’ailleurs pas le moins du monde jusqu’où les choses seraient allées. Elle a joué la fille qui arrivait trop tard pour son bus, sous la fenêtre de l’Egyptien. Celui-ci était méfiant, mais cela, il ne l’aurait jamais imaginé. Il a donc proposé à cette femme de lui servir de chauffeur et de la reconduire. Puis, de fil en aiguille, elle a accepté de boire un verre chez lui, etc. Le Mossad a suivi tout cela avec une mini caméra. Quand ils ont décidé de passer à l’action, le 14 juin 1980 l’Egyptien était en train de faire l’amour dans une chambre de l’hôtel Méridien. Ils se sont dit : " on va quand même le laisser finir ". Puis ils sont entrés et ils l’ont égorgé sous les yeux de la prostituée, horrifiée.


                        • abdelkader17 22 février 2009 11:32

                          @Dalamix
                          Imad Moughnieh, tué dans l’explosion d’une voiture piégée à Damas le 12 février
                          Ca aussi c’est d’une autre époque, faut pas les sous estimer, tu sais qui était Moughnieh
                          un des plus hauts chefs militaires du hezbollah.


                        • fonzibrain fonzibrain 22 février 2009 17:11

                           je crois que c’est la prem !ère fois depuis longtemps que les vues américaine et israélienne divergent.

                          avec ces jobard sionistes,je crois que tout est possible,souvenons nous du départ pour le moins chaotique de sarko,quand un soldat d’élite s’est "suicidé".

                          l’immigré lieberman,sans honte affirme que les arabes israéliens doivent etre transféré,alors que cela fait des siecles qu’ils vivent la !
                          ils annonce aussi que le "problème palestinien" n’est plus d’actualité,que le vrai problème est l’iran ,alors qu’obama est prèt à discuter avec le régime .

                          que va t’il se passer ?
                          les usa feignent ils de vouloir discuter,ou est ce réel,
                          à vrai dire je suis assez perplexe


                          • Ahlen Ahlen 23 février 2009 00:27

                            Je ne crois pas qu’il puisse y avoir malentendu, pour ne pas dire divergence stratégique, entre les USA et Israël, car les 1ers sont les "prisonniers" des seconds à cause de ttes les portes qu’ils leur ont ouvertes, publiquement et sans réserve depuis la guerre de 1956 (Egypte contre France+GB+Israël), entraînant avec eux l’Europe et l’ONU. Il est même à craindre qu’Israël puisse trahir impunément les USA, mais pas l’inverse ! Et alors.. ? C’est comme l’actuelle crise économique dont on n’a pas encore cerné les tenants et les aboutissants. Pauvres américains et nous avec, pour que vive l’entité sioniste !


                          • vinvin 23 février 2009 21:05

                            Moi je souhaite qu’ une chose : Que ces gens se tuent entres eux, ( a condition qu’ ils ne se fassent pas mal !.......).


                            Et surtout qu’ ils ne nous fassent pas chier !





                            VINVIN.


                            • Chromino Chromino 23 février 2009 21:29

                              En imaginant, que l’Iran soit effectivement un objectif des USA et accessoirement de ses alliées, quand on regarde une carte de la région, on s’apercoit :

                              - qu’à l’est il y a le "petit" territoire Irakien, désormais base avancée US.

                              - à l’ouest, l’afghanistan et le pakistan

                              - Au milieu l’Iran, environ 3 fois plus grand que l’Irak, qui reste sans doute beaucoup plus compliqué à envahir que ne l’était l’Irak, au vue de sa superficie et de sa geographie.

                              Par ailleurs, un bombardement de l’Iran, sans s’assurer derrière du renversement du régime n’apporterait pas grand chose, sinon exacerber la haine du régime en place (et d’une partie du monde arabe en général aussi). Pour celà l’intervention massive de troupes terrestres parait indispensable, au moins par l’est et l’ouest.

                              S’il fallait donc cogner sur l’Iran, il paraitrait logique d’encercler d’abord l’ennemi avant de l’envahir et d’éviter que ses arrières ne puissent l’aider. Hors ses arrières , c’est essentiellement l’afganistan, dans lequel les occidentaux se cassent les dents. il parait donc urgent de d’abord maitriser cette région, avant de s’attaquer aux Perses. Et pour l’instant, les troupes occidentales sont envoyées là-bas.
                              En attendant que l’afghanistan soit maitrisée et que leur situation financière soit meilleure, les USA gagnent du temps, en tenant fermement la laisse d’Israël et en tendant la main à l’Iran.



                              • Ahlen Ahlen 23 février 2009 22:04

                                Et, selon vous, l’Iran n’en sait rien du tout ! Comme si l’Iran ne sait pas ce que veulent les US et consorts là-bas ; je ne crois pas que ce soit la paix, en tous cas ! Stratégiquement, l’Iran a tt intérêt à attirer ses ennemis à proximité (Iraq, Afghanistan, Israël) pour une réaction à bout portant !


                              • Chromino Chromino 23 février 2009 22:42

                                Inutile de s’emballer.
                                Il s’agit juste pour moi de donner mon ressenti, sur la situation actuelle. Je ne suis pas un stratège militaire.
                                J’imagine que tous les acteurs de la région ont imaginé des plans B, C D et que sais je encore et celà depuis de très nombreuses années.
                                Je regarde juste, de facon pragmatique et aussi très machiavélique, l’actualité se dérouler devant mes yeux....depuis que je suis en age de comprendre et c’est toujours la même histoire, avec toujours les mêmes acteurs.C’est tout.

                                Que l’Iran souhaite une confrontation directe et la plus proche possible, comme vous semblez l’évoquer, peut-être et peu importe pour moi. On verra.

                                Et pour être franc, en réalité, je me fous royalement, que toute cette région (de gaza à l’Iran) soit un jour rayée définitivement de la surface de la planète. Je les mets tous dans le même panier.

                                Si par malheur, un embrasement devait nous amener à un conflit quasi-global...et bien profitons de l’occasion, pour définitivement régler le problème.


                              • Ahlen Ahlen 24 février 2009 13:42

                                Merci gazoduc. Effectivement, votre liste est loin d’être exhaustive. J’y ajoute par ex. la guerre des 6 jours en 1967 gagnée par Israël contre L’Egypte, la Syrie, la Palestine et la Jordanie. Au lever du jour, avant même le début de la guerre, une presse française à grand tirage annonçait à la une : "Les arabes jettent Israël à la mer" !!!!! 


                              • frédéric lyon 24 février 2009 13:23

                                Si l’Iran avait déjà sa bombe, Israël aurait déjà procédé à une frappe nucléaire contre l’Iran.

                                Tout le jeu consiste justement à essayer d’éviter que l’Iran ne dispose d’une bombe nucléaire, afin d’éviter une frappe préventive israëlienne.

                                Cette frappe préventive serait dirigée contre les installations Iraniennes, afin de les détruire, mais plus sûrement afin de les rendrent impropres à toute présence humaine dans un rayon de 10 kilomètres à la ronde.

                                Ce serait donc des armes neutroniques, ou des armes délivrant des flashes électromagnétiques, qui seraient sans doute employées dans ce cas. En plus des armes capables de détruire des installations profondément enterrées.

                                Mais nous n’en sommes pas là, car il semblerait bien que les Iraniens aient beaucoup de mal à produire une bombe nucléaire en bon état de marche, un exploit scientifique qui n’est pas forcément à la portée de tout le monde, même les Coréens du Nord ont bien du mal.,

                                Ils caleront sans doute avant, car bien loin de sanctuariser leur territoire, les tentatives qu’ils font pour produire une arme nucléaire les met en danger de mort : la survie du régime, et le règne des Perses sur les Arabes et sur les Turcs en Iran, seraient mieux assurés si les Perses cédaient à la pression internationale et abandonnaient leurs rêves un peu fou d’apprentis sorciers.


                                • Ahlen Ahlen 24 février 2009 13:57

                                  Votre vision des choses ne tient pas la route. Israël n’hésite jamais à attaquer quand elle croit pouvoir le faire. Elle ne cesse de saliver pour le faire contre l’Iran depuis une décennie mais s’avère pratiquement incapable d’ouvrir la boîte de Pandorre. Même les US s’abstiennent de le risquer. Cessez donc, SVP, de faire rabâcher aux lecteurs la fameuse invincibilité de l’armée israëlienne qui ne fut pendant longtemps qu’un mythe, à moins que cette armée ne s’attaque aux femmes et aux enfants.


                                • François M. 4 mars 2009 15:59
                                  Harper embrasse Israël et son hostilité envers l’Iran

                                  Mohamed ElBaradei déclare que c’est le statu d’Israël comme seule puissance nucléaire au Moyen-Orient et de non-signataire du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires qui est un obstacle majeur aux efforts de désarmement nucléaire. C’est évidemment ce deux poids deux mesures qui est insupportable et ridicule. Israël possède un programme nucléaire clandestin et refuse de signer le TNP de laisser les inspecteurs de l’AIEA à Dimona. Ce programme est connu par la CIA depuis 1974 et les documents de la librairie de Nixon montrent que les États-Unis savaient depuis les depuis les années soixante. L’Angleterre participa au développement du programme nucléaire israélien. Mordechai Vanunu fut condamné à des années de prison pour avoir pris des photos de la centrale à Dimona. Et franchement, on se demande de quelle autorité morale est-ce que les États-Unis et Israël se prévalent pour pouvoir jouer aux policiers nucléaires alors que le premier est le seul pays au monde à avoir utilisé des bombes atomiques sur des populations civiles et l’autre à avoir un programme nucléaire clandestin depuis 50 ans ayant résulté en la production estimée d’environ 400 têtes nucléaires.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès