Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Nucléaire : l’AIEA piratée par des hackers

Nucléaire : l’AIEA piratée par des hackers

Un site Internet a dévoilé dimanche des informations confidentielles relatives au programme nucléaire israélien. Des informations prélevées sur un ordinateur de l'AIEA que des hackers auraient réussi à pirater. Un acte sans précédent qui inquiète l’Agence internationale de l'énergie atomique, laquelle mène depuis plus de dix ans une guerre sans merci contre le programme nucléaire iranien.

Dimanche, les pirates ont publié une liste d'emails faisant état d'activités nucléaires menées en Israël, qu'ils auraient trouvés sur un ordinateur dont l'ip attesterait qu'il se situe en Autriche, base de l'Agence internationale de l'énergie nucléaire.

"Parastoo" - c'est le pseudo sous lequel se cachent les pirates - publie par la même occasion une liste d'une centaine de noms, selon rfi, de personnes qui seraient directement impliquées dans des activités nucléaires en Israël.

Parmi cette liste, figurent 14 adresses électroniques renvoyant à des scientifiques, des physiciens moléculaires travaillant dans de prestigieuses universités françaises, dont celle de Jussieu, ou des laboratoires de recherche à l'image du CNRS, ainsi qu'une personnalité diplomatique, conseiller pour les sciences dans une ambassade française stratégique.

Ce mardi, l'Agence internationale de l'énergie atomique a confirmé avoir fait l'objet de vol de données hébergées sur un de ses serveurs qui, selon le gendarme du nucléaire, ne serait plus en activité. L'AIEA qui se veut rassurante, a exprimé sa vigilance et sa détermination à raffermir la sécurité de ses données pour prévenir d'autres fuites.

Un acte sans précédent qui, au moment où il est de plus en plus question de frappes israéliennes contre l'Iran, pourrait exacerber le débat sur le programme nucléaire iranien.

Abdoulaye Jamil Diallo


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Soi même Soi même 28 novembre 2012 20:30

    Il faut bien un jour levé le coin du voile, maintenant c’est fait !


    • Ali 17 octobre 2013 14:30

      Ça c’est bien vrai.

      Signé le gollumelite


    • njama njama 29 novembre 2012 10:09

      @ l’auteur
      l’AIEA ... laquelle mène depuis plus de dix ans une guerre sans merci contre le programme nucléaire iranien.

      Permettez que l’on doute complétement de cette affirmation. L’Iran accepte toutes les investigations de l’AIEA depuis des années.

      Le moyen de protéger ces scientifiques est la transparence. Or Israël est le seul pays qui refuse de signer le Traité de non-prolifération nucléaire

      Mordechaï Vanunu : Tous les pays devraient être ouverts aux inspections internationales et dire la vérité sur ce qu’ils sont en train de faire, secrètement, dans toutes les installations nucléaires dont ils disposent. Israël n’a pas signé le Traité de non-prolifération nucléaire. Ce sont près de cent quatre-vingt pays qui l’ont fait, dont tous les pays arabes. L’Égypte, la Syrie, le Liban, l’Irak, la Jordanie… : tous les pays voisins d’Israël ont ouvert leurs frontières aux inspections de l’AIEA. Israël est le pire exemple. C’est le seul pays qui ait refusé de signer le Traité de non-prolifération nucléaire. Les États-Unis et l’Europe devraient commencer par régler le cas d’Israël ; Israël doit être considéré à l’instar de n’importe quel autre pays. Nous devons en finir avec l’hypocrisie, et obliger Israël à signer le Traité de non-prolifération nucléaire. Il faut imposer à Israël le libre accès des inspecteurs de l’AIEA au centre de Dimona.

      Silvia Cattori : L’Iran, qui remplit ses obligations et accepte les inspections de l’ONU, est pourtant menacé de sanctions. Israël, qui est doté de l’arme nucléaire et refuse toute inspection de l’AIEA, ne fait l’objet d’aucune poursuite. Pourquoi ce « deux poids, deux mesures » de la part des États-Unis, mais aussi de l’Europe ?

      Mordechaï Vanunu : Oui ; c’est même encore pire que ce que vous dites : non seulement on ne s’en prend pas à Israël, mais on aide même ce pays en secret. Il y a une coopération secrète entre Israël et la Grande-Bretagne, la France et les États-Unis.[...]

      Silvia Cattori : L’Iran n’est-il pas, comme l’affirment Israël et les États-Unis, une menace ?

      Mordechaï Vanunu : Étant sous le contrôle des inspecteurs de l’AIEA, l’Iran ne représente aucun danger. Les experts occidentaux savent parfaitement quelle est la nature du programme nucléaire iranien. Contrairement à Israël, qui ne laisse personne accéder à ses installations nucléaires. C’est la raison pour laquelle l’Iran a décidé d’aller de l’avant et de dire au monde entier : « Vous ne pouvez pas exiger de nous plus de transparence, alors que vous continuez à fermer les yeux sur ce qui se passe en Israël ! »


      • escoe 29 novembre 2012 10:31

        > Le moyen de protéger ces scientifiques est la transparence. Or Israël 

        > est le seul pays qui refuse de signer leTraité de non-prolifération nucléaire

        Non ce n’est pas le seul. Voyez l’article de Wikipedia sur le TNP.


      • njama njama 29 novembre 2012 14:11

        Je rectifie :

        Israël est un pays qui refuse de signer le Traité de non-prolifération nucléaire (déjà signé par 189 Etats dans le monde) ... tout en exigeant toujours plus de contrôles sur les installations nucléaires de l’Iran.

        C’est la politique du « faites ce que je dis, mais pas ce que je fais »

        Ces gentils « hackers » ont fait œuvre d’utilité publique avec leur initiative citoyenne ! après Three Mile Island, Tchernobyl, Fukushima ... (liste d’accidents nucléaires de 1960 à aujourd’hui ici) il paraît légitime d’être en droit d’exiger plus de transparence de la part de l’État israélien.


      • lolet lolet 29 novembre 2012 13:05

        Israël contrôle les US (le Président qui ne s’agenouille pas devant le lobby officiel, n’est pas élu) et le tiens par les baloches...
        Les US contrôlent le monde. Ils peuvent torturer sans craindre une seule remontrance.
        Ils demandent à Sarko de soutenir le dollar (Ben Bernanke : un juif qui remplace Greenspan, un autre juif, mais ça n’a rien à voir), en vandant + de 600 tonnes d’or appartenant aux Français.

        Israël a été convaincue de crimes sans que ça les fasse trop chi*r ...

        Le résultat, c’est que l’anti-juiverie (antisémite est un mot faux) augmente à vue d’oeil en France et partout ailleurs ....
        Si vous ajoutez la crise financière comme ne 1929, la monté des nazis d’Aube dorée, etc ... vous obtenez quoi ????
        Le cassage de gueule (à plusieurs, dans le dos, devant les enfants de la victime parfois), sur Soral, Dieudo, Jacob cohen (!) qui se font traiter d’antisémites, devient une marque de fabrique.
        Dénoncer (boycott interdit), ou juste se poser des questions d’ordre historique comme le nombre de juifs tués par Hitler, coûte DIRECTEMENT de la prison ...

        Aussi, j’en appelle à tous les juifs qui refusent que cette Elite juive continue dans ce sens, car le jour où cela va pêter, il sera trop tard pour dire « j’étais pas d’accord ! ».
        Il faut agir et vite pour renverser la vapeur.
        Ce n’est pas la continuation des crimes, le mépris pour les lois internationales qui vont équilibrer la haine contre les juifs qui monte.

        Maintenant, ce que j’en dis ... 


        • njama njama 29 novembre 2012 14:20

          @ lolet

          Je ne vois pas le rapport entre l’ article de Abdoulaye Jamil Diallo et votre commentaire qui n’apporte absolument rien d’autre que de vouloir foutre la merde comme dit מצדה


        • njama njama 29 novembre 2012 13:46

          Un acte sans précédent qui inquiète l’Agence internationale de l’énergie atomique, ...
          L’AIEA qui se veut rassurante, a exprimé sa vigilance et sa détermination à raffermir la sécurité de ses données pour prévenir d’autres fuites.

          Les craintes de l’ AIEA sont-elles justifiées ?

          Un piratage aux intentions clairement pacifiques, qui vont tout à fait dans le sens du rôle de l’AIEA :
          "Désirant aider l’AIEA a continuer ses activités internationales humanitaires impartiales et considérant que les trucs nucléaires peuvent être stunextés plus facilement de nos jours : ...

          "Avant que des entités irresponsables n’interviennent nous avons pris une autre mesure et nous avons fait un back up total. Nous assurons l’AIEA que ses informations critiques sont sécurisées entre nos mains car nous sommes frères cependant ..."

          La publication d’une LISTE DES NOMS pour obtenir une enquête publique !!!

          2. Vol au dessus de Dimona.

          Israël possède un arsenal nucléaire en liaison avec une administration militaire qui se développe et il n’a pas signé les accords internationaux respectables sur le nucléaire, le biochimique et chimique.

          [ LISTE DES NOMS ]

          Nous demandons à ces individus de signer une pétition demandant une enquête publique de l’AIEA sur les activités de Dimona . Nous aimerions préciser que nous avons des preuves qu’il y a des opérations particulièrement dangereuses dans ce site et ceux de la liste ci dessus qui aident techniquement l’AIEA pourraient être considérés comme complices si un accident se produisait là bas. Dans ce cas un grand nombre de personnes aimeraient poser certaines questions à chacun de ces individus et PARASTOO publiera les coordonnées de chacun d’eux de même que quelques détails de leurs données personnelles et professionnelles.

          PARASTOO IS SPEAKING . ITS OUR FIRST PUBLIC MESSAGE . YOU WILL BE HEARING GAME CHANGING NEWS FROM US FREQUENTLY FROM NOW ON .
          http://pastebin.com/SdYaPUwr

          Traduction du Message De PARASTOO Avec La Liste Des Scientifiques
          http://www.planetenonviolence.org/SIte-De-L-AIEA-Hacke-Traduction-du-Message-De-PARASTOO-Avec-La-Liste-Des-Scientifiques_a2863.html


          • bonnes idées 4 décembre 2012 22:55

            Concernant l’Iran, pays d’ailleurs qui ne demande rien à personne : après les ADM (c’est du recuit), la menace nucléaire (transparence complète), les risques d’utilisation chimique (à ce jour dans tout les merdias français) on va nous sortir le prétexte de la cyber-criminalité pour un jour atomiser ce pays. Tout les prétextes sont bons pour ces destructeurs d’arriver à leurs fins. Comme par hasard le dernier 007 « skyfall » s’inspire de ces cyber-attaques. Rien n’est laissé au hasard dans ce monde d’assassins et nous pouvons remercier Hollywood. Il faut bien conditionner les troupeaux.
            Tant de billions perdus dans toutes ces guerres.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès