Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Obama, Europe et tête-de-turc

Obama, Europe et tête-de-turc

Le président américain Obama le répète à qui veut l’entendre : il souhaite l’entrée de la Turquie dans l’Union Europeenne.
Il semble cependant oublier que c’est une question qui ne le regarde pas.

Obama, le président du monde, sauveur de la veuve, de l’orphelin et de l’africain, élu par l’impopularité de son prédécesseur vient de faire une requête au vieux contient.

"Les Etats-Unis et l’Europe doivent considérer les musulmans comme des amis, des voisins et des partenaires pour combattre l’injustice, l’intolérance et la violence, et forger une relation fondée sur le respect mutuel et des intérêts communs", a dit Barack Obama dans une déclaration introductive au sommet Europe-Etats-Unis, à Prague.

"Aller vers une entrée de la Turquie dans l’Union européenne constituerait un signe important de votre engagement dans cette direction et assurerait que nous continuons à ancrer la Turquie fermement en Europe", a ajouté le président américain.

Source : Le Point

J’ai eu une réaction toute simple en lisant le titre sur internet « mais de quoi il se mêle » ?

C’est son administration qui disait par exemple à propos de la Chine qu’il faut continuer de négocier avec eux, et les laisser régler leur problème interne (Tibet) eux-mêmes, ou du moins ne pas interférer avec. Bon, certes, nous ne sommes pas en train de taper sur notre tète-de-turc, mais ça reste quand même une affaire « interne » à l’Europe.

Il n’a aucune autorité pour décider de qui va rentrer ou pas dans notre déjà trop-plein Union.

C’est simplement que l’entrée de la Turquie dans l’UE l’arrangera bien.

La Turquie est un allié des Etats Unis depuis déjà quelque temps. Elle a été acceptée dans l’OTAN pendant la guerre froide pour contrer l’avancée communiste. Il fallait éviter que la Turquie entre dans le camp soviétique. Ils se sont alliés pour les mêmes raisons qu’ils se sont alliés à l’Empire Ottoman pendant la guerre de Crimée (1853-1856) : empêcher la Russie de contrôler les détroits du Bosphore et des Dardanelles. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le péril pour la Turquie devenait communiste en plus d’être russe.

La guerre froide finie, le contrat passé entre la Turquie et l’Otan aurait dû être remis en question. Je rappelle que dans Otan, il y a un A de Atlantique. Ce n’est qu’un souci géographique comme celle de la présence de ce pays en Europe…

Obama argumente donc sur l’Otan, et sur les liens qu’il faut privilégier entre l’occident et le monde musulman. Je ne pense pas que ce soit une raison suffisante. Il y a d’autres moyens de faire.

En fait, ce qui ne se dit pas c’est surtout un moyen pour les USA de continuer d’affaiblir certains autres pays. En particulier affaiblir ici… l’Union Européenne elle-même. De la même manière, lorsque les USA soutiennent les anciens satellites de l’URSS, il s’agit en partie d’affaiblir le géant Russie.

On se sert des « amis de l’autre coté de l’océan ».
La Turquie a aussi été farouchement opposée à la nomination au poste de secrétaire général de l’Otan du premier ministre danois Anders Fogh Rasmussen au simple motif que le Danemark héberge sur son territoire une chaîne de télévision kurde proche du PPK (minorité opposée au régime en place) et que c’est un journal Danois qui a publié la première fois les caricatures du prophète Mahomet.

Pour un membre de l’OTAN et candidat à l’union européenne, c’est un très bel exemple de liberté d’expression, et de démocratie venant d’un pays considéré comme laïc. Et puis, il n’y a pas à dire, question argument politique, le coup de « non, pas un danois à cause des caricatures » c’est du lourd.

Si la Turquie adhère à l’Union, mettra-t-elle un veto à toute décision qui ne soit pas acceptable par la population musulmane mais allant de soi pour des pays de souches chrétiennes ?

C’est bien là le problème. Actuellement, les critères d’entrées dans l’Union sont bien trop économiques, parfois avec un soupçon de droit de l’homme pour faire joli. On pense aussi aux frontières. Mais on oublie la question culturelle.

Parce qu’il semble que ce soit une tare de dire que l’Europe est un ensemble de nations aux origines germanique et latine, et de religion chrétienne. Ce n’est pas politiquement correct et c’est mal vu des défenseurs intégristes (mais gentils) de la laïcité.

En poussant à l’extrême, je pense qu’on devrait intégrer dans l’Union le Japon, pour des raisons économiques. Ce serait pas mal. En plus, les droits de l’homme sont respectés.

Et aussi le Brésil. Qui est un pays qui se développe bien. Qui a plein de ressources naturelles. De grandes frontières avec l’Europe (bah et la Guyane alors ? C’est la France !) Et en bonus, ils sont chrétiens !

Pourquoi chercher à tout prix à agrandir l’Union ? Elle est peut-être déjà même trop grosse.

Avant de faire rentrer du monde, il faudrait peut-être penser à faire le ménage dans les institutions, et tenter de trouver un vrai mode de fonctionnement non ?
Rappelez-moi qui a la présidence de l’Union en ce moment ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.48/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • fouadraiden fouadraiden 7 avril 2009 12:53


     Apparemment tt le monde se prend pour des imbéciles dans cette histoire car qd Obama dit ,
    "Les États-Unis et l’Europe doivent considérer les musulmans comme des amis, des voisins et des partenaires pour combattre l’injustice, l’intolérance et la violence, et forger une relation fondée sur le respect mutuel et des intérêts communs", ne lui a -t -on pas dit que toutes les monarchies du Golfes, l ’Egypte et le Maghreb sont de gds très gds amis des États-Unis depuis plus d’un demi siècle.

     ou alors les saoudiens, gd amis des Usa, et les Egyptiens ne sont-ils peut-être pas des musulmans...


    • tete 7 avril 2009 13:11

      "Et aussi le Brésil. Qui est un pays qui se développe bien. Qui a plein de ressources naturelles. De grandes frontières avec l’Europe (bah et la Guyane alors ? C’est la France !) Et en bonus, ils sont chrétiens !"


      Difficile de faire rentrer dans l’UE un pays non signataire de la convention des droits de l’homme !


      • LE CHAT LE CHAT 7 avril 2009 13:24

        Obama ferait mieux de prendre Israel comme 51ème état , ça serait clair pour tout le monde !
        et pourquoi il prendrait pas la Turquie comme 42ème ?

        ça ferait que quelques territoires en plus de ceux là !
        http://www.coinnews.net/wp-content/images/2008/2009-DC-US-Territories-Quarter-Desings.jpg


        • beubeuh 7 avril 2009 14:14

          Parce qu’il semble que ce soit une tare de dire que l’Europe est un ensemble de nations aux origines germaniques et latine, et de religion chrétienne.

          Vous allez faire des heureux avec cette phrase : les Grecs, les Hongrois, les Slaves (Polonais, Tchèques, Slovaques, Slovènes, Bulgares...) les Basques, les Baltes (Lettons, Lituaniens...), les Celtes (Bretons, Ecossais, Irlandais, Galiciens, Asturiens...) et d’autres ne sont, selon vous, pas Européens ! Ils sont...on ne sait trop quoi, d’ailleurs, il va falloir leur inventer un nouveau continent !

          De plus l’Europe n’est "de religion chrétienne" que dans vos fantasmes. D’une part il y avait des Juifs sur les territoires européens avant même que l’Europe ne devienne chrétienne. D’autre part la religion majoritaire en Europe n’est plus le christianisme mais bien l’athéisme et l’agnostiscisme. Ce n’est pas de "l’intégrisme laïc" que de dire cela : c’est bientôt Pâques, je vous suggère d’aller faire un tour dans les églises, d’y compter le nombre de fidèles et de le comparer avec le nombre de gens qui honorent Saint Pastis en faisant un barbecue en famille.

          En tant que citoyen d’une République laïque, je refuse catégoriquement que mon pays soit qualifié de "nation de religion chrétienne". Je ne suis pas plus chrétien que musulman, juif ou quoi que ce soir d’autre et pourtant je suis Français et Européen. Et très honnètement, je me sens en majorité dans ce pays et sur ce continent. Ca vous la coupe, hein ?


          • LE CHAT LE CHAT 7 avril 2009 14:52

            je vous suggère d’aller faire un tour dans les églises, d’y compter le nombre de fidèles et de le comparer avec le nombre de gens qui honorent Saint Pastis en faisant un barbecue en famille.

            excellent ! smiley pour d’autres la messe , c’est téléfoot ! smiley


          • masuyer masuyer 7 avril 2009 14:33

            Effectivement de quoi se mêle Obama. Jusque là OK.

            Pourtant, à regarder de plus près :


            - Pour les peuples germaniques et latins chrétiens voir post beubeuh.


            - Notre président ne veut pas de la Turquie en UE, mais pas de problème pour sa présence dans l’OTAN qu’il vient de rejoindre smiley


            - Au niveua du respect des Droits de l’Homme, il faudrait regarder la situation faite aux Roms dans plusieurs pays membres de l’UE


            Si la Turquie adhère a l’Union, mettra t’elle un veto a toute décision qui ne soit pas acceptable par la population musulmane mais allant de soit pour des pays de souches chrétiennes
            Imaginer une décision rendant légale l’avortement sur tout le territoire de l’UE, pensez vous que l’Irlande ou la Pologne (par exemple) ne mettraient pas leur veto ?




            • Yannick Harrel Yannick Harrel 7 avril 2009 14:37

              Bonjour,

              Obama apporte aves ses déclarations une certaine preuve de la continuité des affaires US dans le monde. Le militantisme d’une entrée de la Turquie au sein de l’Union Européenne est relativement ancien, simplement plus discret par le passé. Mais depuis l’ère Clinton les autorités Américaines avancent au grand jour et réclament une progression majeure sur ce dossier qui traîne depuis de fort longues années (merci la lâcheté des dirigeants Européens au passage pour leur non-prise de décision). 

              Deux avantages majeurs sont à retirer pour les Etats-Unis de cette insistance :

              • continuer à fragiliser le processus d’Union Européenne en favorisant les dissenssions au sein de la communauté tant l’unanimité est loin d’être acquise sur cette adhésion.
              • se concilier les grâces des autorités Turques en leur apportant un soutien indéfectible. 
              Il y a une permanence de la stratégie US qui est indéniable. Reste à savoir comment vont réagir les dirigeants Européens, eux qui ont les yeux de chimène pour Barack Obama.

              Cordialement

              • Cem38 Cem38 7 avril 2009 14:38

                De quoi il se mèle ?

                C’est simple il se mèle d’un sujet qui le préocupe et de droit.
                Qu’est ce que la Turquie pour Obama aujourd’hui ? Un pays membre de l’OTAN qui a servi énormément durant la guerre froide contre l’avancée du communisme en Europe, nier cet enjeu stratégique serait de la naïveté ou de la démagogie (par ailleurs dire que la guerre froide finie on devrait exclure la Turquie c’est tout simplement absurde, un pays n’est pas un déchet dont on s’en sert et qu’on jette). La Turquie, c’est aussi pour Obama un tout autre enjeu stratégique pour le contexte actuel : médiateur entre le monde occidental et le moyen orient, et pas que pour les USA mais pour l’Europe aussi. Et vu que les amis de mes amis sont aussi mes amis, il va de soit que Obama ait son mot à dire, surtout pour une chose d’une importance de taille. Obama n’est pas un Président d’une république bananière au fin fond de l’Afrique avec un poid diplomatique minime. On parle ici de choses qui dépassent un simple raisonnement comme vous le faites digne du franchouillard au comptoir PMU, rouge à la main a 10h du matin.

                Il font donc voir la chose sous un autre oeil. Lequel ? Celui non pas du Français qui pense qu’à son propre intérêt mais celui d’une personne qui se soucis du monde dans sa globalité et qui s’intéresse à tout ce qui s’y passe. Un peu de réflexion et de recul ne ferait pas de mal.

                Vous dites aussi : Obama argumente donc sur l’Otan, et sur les liens qu’il faut privilégier entre l’occident et le monde musulman. Je ne pense pas que ce soit une raison suffisante. Il y a d’autres moyens de faire.

                Lesquels ? Envoyer des pays qui ont soutenu la pseudo liberté d’expression au niveau des caricatures de Mahomet ? C’est juste impossible. La Turquie est aujourd’hui le seul pays musulman à 99% qui jouit d’une démocratie qui va de jour en jour sur la bonne voie, d’une économie forte (la Turquie fait partie du G20 rappelons le) et d’une force diplomatique au niveau internationale ravivée et forte depuis que l’AKP et Erdogan dirrigent ce pays. L’Occident ne peut PAS compter sur un autre pays aujourd’hui pour faire de la médiation et faire intermédiaire. Les pays qui ont longtemps ravager d’autres pays (surtout en Afrique) en les colonisant et en les vidant de leurs ressources ne seront surement pas les bienvenues.

                Quand à la question de Rasmussen, revenez sur terre, il était bien sûr évident que Rasmussen allait de toute façon accéder à ce poste. Certains disent que la Turquie s’est tirée une balle dans le pied avec cela. Moi je dit qu’au contraire, la Turquie a joué un joker gagnant. Pourquoi ? : la Turquie a obtenu un secrétaire adjoint turc et le renforcement du poids de la Turquie au sein du commandement et la fermeture previsible de rojTv. Que demander de mieux. Une tactique comme une autre afin d’avoir certaines choses.
                De toute façon l’UE, les turcs n’en veulent plus, ni Mr Erdogan qui s’en sert uniquement afin de faciliter les réformes, car c’est en contexte d’adhésion que les réformes passent mieux en Turquie.

                Vous parlez de liberté d’expression. Il faut pour cela savoir de quoi on parle : ROJTV est une chaine qui impunément prone le terrorisme au travers des actions sanglantes du PKK et se réjouit des morts des militaires et civils turcs. Si ça c’est de la liberté d’expression à vos yeux alors là je dis chapeau. Quand aux caricatures de Mahomet, vous appelez ça de la liberté d’expression aussi alors que moi j’appelle cela une atteinte aux personnes et aux croyances.
                Quand Dieudoné caricature les Juifs, là c’est une atteinte, on le lynche médiatiquement, hérésie comment a-t-il pu !!!???
                Mais une caricature de Mahomet, pfff on s’en fout c’est des musulmans intégristes sanguinaires hein :)
                Pareil pour Bigard, un soutien de Sarkozy hier, un déchet aujourd’hui. Pourquoi ? Pour avoir remis en cause les coupables du 11 septembre. On l’a lynché médiatiquement et on l’a fait disparaitre de la télé.

                Apparemment, utiliser la liberté d’expression pour jeter des cailloux aux autres c’est monnaie courante ici, mais quand il s’agit de sois même personne n’est au balcon pour crier gare.

                Pour la fin j’en viendrais à vos critères géographique et culturelles : vous faite l’analogie avec le Brésil ou le Japon, c’est osé quand même... Vous parlez de la Turquie, pays qui a un pied dans l’Europe, oui un pied, et qui compte 60% de son territoire plus en europe si on regarde le reste, par rapport à la position de Chypre qui est membre de l’Union.
                J’aimerai aussi savoir si Malte ou la Bulgarie on plus de rapporchement culturel avec l’UE que la Turquie ça m’intéresserait que vous débatiez dessus. Car on parle beaucoup de valeurs de cultures mais vous n’allez jamais au fond des choses...

                Bref j’attend vos réactions

                PS : je suis moi même contre la Turquie en UE mais pour des raisons différentes et plus dans l’intéret de la Turquie


                • fouadraiden fouadraiden 7 avril 2009 15:46



                  t’inquiète ils en ont des paquets en réserve et si tu la ramènes qd meme, ils ont le génocide au frigo...Midnight express ça les hante encore smiley


                • Cem38 Cem38 7 avril 2009 16:05

                  Effectivement Midnight Express une belle merde dont se délectent tous les anti turcs afin de s’en servir pour crier gare aux conditions de vies dans les prisons turques.
                  Récemment, l’avocat de Sabah (la française emprisonnée en Turquie pour traffic de drogue) a déclaré qu’il était choqué de voir comment les prisons étaient à comparer des prisons françaises : tout simplement plus humaines et plus vivables. Il avait même déclaré que la France devrait avoir à prendre des leçons à ce niveau la.

                  Le génocide ? lol tout simplement. Les lobbys et les groupes de pressions arméniens ont tellement bien "travaillés" qu’aujourd’hui personne ne se choque qu’une réelle commission d’historiens mixtes n’ait été créée pour conclure sur lesujet dans la plus grande impartalité.
                  Une loi sur un génocide arménien décrétée par des arméniens sans même avoir l’avis turc c’est un comble quand même smiley

                  D’ailleurs à ce propos il est plus libre en Turquie d’en débatre que de le réfuter en France. Limite on nous jetterait en prison pour avoir dit qu’on n’y croirait pas.
                  Regardez Jack Lang, il a eu le malheur de dire que la loi a été adopté pour des enjeux électoralistes et qu’il était contre la pénalisation de la négation qu’il s’est fait lynché par toutes les diasporas arméniennes.

                  C’est ça la France


                • matt 13 avril 2009 19:20

                  Un point de vue plus pragmatique sur la Turquie..Je suis français vivant en Turquie et il est vrai que l’Europe et la France tout particulièrement est très insavante sur le sujet. Ceci dit, je voudrais juste rapeler que le parti au pouvoir AKP sont des incapables, voleurs de surcroit, qui abusent de la crédulité des pauvres villageois turcs qui ont envahi en masse les grandes villes turques et que la république démocratique depuis AKP ne tient qu’à un fil. Je suis toutefois confiant car il y a des forces vives ataturkiennes très tenaces..Ce genre de parti n’est pas fait pour durer..Ils vont tout piller puis ils se feront jeter dehors...L’entourage des membres du parti s’est démuserément enrichi ces dernières années. Ils ne sont pas les seuls. Ceci dit, ils ne font pas dans la discrétion...Bref...
                  La Turquie en Europe ? Pourquoi faire ? des fruits en barquette !!! Il y a tout ce qu’il faut pour etre heureux en Turquie...De temps en temps, la religion est un peu trop pesante mais la majorité de la population est issue des campagnes. AKP a très bien compris cela. Istanbul, Ankara, Izmir, et toute la cote méditéranéenne (mise à part une petite bande à l’est) sont résolument le patrimoine hérité de Mustafa Kemal Ataturk. Un homme qui en son temps a refusé la proposition faite par l’Europe d’intégrer l’Union... 
                  Et dernier sujet hors sujet d’ailleurs, le génocide arménien...On demande à la République Turque crée en 1920 par Ataturk de reconnaitre un génocide qui a été perpétué en début de siècle sous l’empire ottoman...C’est un peu gros...
                  En fait, si la Turquie intègre l’Europe, des millions de familes turcs relativement pauvres pour beaucoup d’origine kurdes ( les plus pauvres ) vont envahir des pays comme la France ou l’allemagne ou l’Italie...Et c’est sans doute ce qui fait peur aux dirigeants européens...
                  Pour ma part, je préfère acheter les fruits au cul des camions ou dans les bazars...La Turquie avec moins de corruption, c’est « cennet »...


                • non666 non666 7 avril 2009 15:20

                  L’Europe que construise les Elites ne sera donc pas une "superpuissance, meme pas une puissance du tout....

                  C’est a peine un territoire de jeu de la mondilisation, une de ces zones de distribution, une case dans le grand monopoly.

                  Pire, pour Obama et la racaille etat unienne, c’est desormais une putain qu’on offre a ses soudards, en recompense de leurs bons et loyaux services ....
                  Tu envahi l’Irak pour opprimer les kurdes ami Turc ?
                  Tiens voila ta clef de l’Europe, chambre 28 , une putain europeenne t’y atteint.
                  Garde la chambre d’a coté libre, elle est pour notre autre "allié" méritant, Israel !

                  Comme par hasard les "amis d’israel", (rebaptisé par fois groupe du devoir d’ingerance, quand cela les arrange) sont les plus volontaires pour faire entrer la Turquie CHEZ NOUS.
                  Il faut dire que si la Turquie entre, quel argument aurons pour refuser l’adhesion d’israel ?.....

                  L’unité ethnique ?.....ha, ha, ha
                  L’unité religieuse ?....ho ; ho, ho !
                  L’unité culturelle ?.....ouille ouille ouille...



                  Ce n’est pas pour rien que Sarkozy et sa bande font tout pour abatardir l’Europe, faire de "l’immigration choisie" (par les patrons) pour faire baisser les couts des cadres, apres avoir fait baisser ceux des ouvriers.
                  Moins nous serons homogènes, moins nous aurons de conscience d’appartenir à un meme peuple, une meme nation, moins nous nous revolterons collectivement contre cette dictature mondialisée qui s’installe.

                  Après la Turquie et Israel, la marche vers la mondialisation sans limite ne sera plus qu’un jeu d’enfant pour eux.

                  Les pouvoirs souverains nous auront déjà été TOUS confisqué.
                  Monnaie, Armée, Diplomatie, choix des modèles economiques et sociaux.
                  Nous aurons la "democratie" avec des choix bien encadrés, l’esclavage en costume bleu ou l’esclavage en costume rose....

                  Quand ça va peter, ne leurs faites pas de quartiers.






                  • fred 7 avril 2009 15:51

                    bonjour à toutes et à tous,

                    Quel dommage, tout parre en sucettes, même Obama y met son grain de sel.

                    Alors qu’il faud le dire , il n’a aucune lecon à nous donner, ni même de conseil, il mêne sa barque comme il l’enttends mais ne doit pas intervenir dans celle des autres, on appel ca de l’ingérence.

                    Ce qui est plus ennuyeux c’est que c’est sarko qui risque de nous trahir, car il vennére les amerlocs et ne veux surtout pas véxer son homologue américain.

                    L’europe comme elle est concu part à la débacle, rien ne fonctionne, l’état fait ce qu’il peu pour nous enfumer nous mentir sur leur réel intentions,

                    Les caisses étaient vide soit disant, ou prenne t-il leur millards, et qui va payer, nous !!!
                    Mais quand Nous n’aurons plus de sous, ca va surement petter et des têtes vons tomber et je crois que ce ne serra pas qu’on sens figuré...


                    • Gazi BORAT 7 avril 2009 15:58

                      @ l’auteur

                      • au simple motif que le Danemark héberge sur son territoire une chaîne de télévision kurde proche du PPK (minorité opposée au régime en place)

                      Le PPK est un pistolet automatique produit par la firme allemande WALTHER.

                      Mais sans doute avez vous voulu évoquer le PKK, parti marxiste léniniste revendiquant l’autonomie du Kurdistan, et dont le leader, Abdüllah öcallan, fut capturé en 1997 au Kenya par les sevices secrets turcs, après le refus de plusieurs états européens opposés à sa demande d’asile..

                      Un point de détail, sans doute, comme on dit dans ces milieux où l’on aime répéter sans cesse, comme en cet article les origines latines et germaniques des nations européennes (tiens, mais où donc sont passés les Juifs ?) .

                      gAZi bORAt


                      • Cem38 Cem38 7 avril 2009 16:10

                        au simple motif que le Danemark héberge sur son territoire une chaîne de télévision kurde proche du PPK (minorité opposée au régime en place)

                        Rappelons le que le PKK est un mouvement terroriste qui tuent des militaires policiers professeurs docteurs ingénieurs et tout civils allant à l’encontre de leur idéologie (ou ne voulant pas verser l’impot révolutionaire soit le "racket", turcs ou kurdes). Ils font du trafic de drogue, de clandestins et kidnapent des adolescent kurdes pour les forcer à se battre dans les montagnes.
                        Ils sévissent aussi en Europe pour financer le terrorisme en Turquie.

                        De plus ils ne sont pas opposé au régime, ils sont opposé aux turcs tout court.


                      • non666 non666 7 avril 2009 16:57

                        Rappelons surtout que le PKK tente depuis les promesses du président Wilson , d’obtenir la souveraineté kurde sur SON SOL.

                        Chaque fois utilisée par les etats unis (contre saddam, contre l’iran...) la population du Kurdistan n’en finit pas d’etre trahis.
                        Que font nos medias sur l’invasion actuelle du nord de l’Irak par la Turquie ?

                        Rien....


                        Ils ont bien mis 15 ans a ne pas parler de l’invasion de chypre, ou plutot , de son partage entre Turque et anglais.....
                        Quels sont nos honnetes journalistes qui nous ont incité a regarder, dans le TCE, les annexes anglaises ?
                        Ne cherchez pas, aucun....
                        Bouyghues, Rottshlid, Lagardere et toute la racaille nous ont incité a fermer les yeux sur ces confiscations.


                        Alors le PKK est il "terroriste" pour ceux qui envahissent son territoiire et l’occupe illegalement ?
                        OUI, comme la resistance française pour les nazis, comme la resistance palestinienne pour les israeliens.
                        ...et bientot, comme les français contre ceux qui se partagent voilontier notre sol.


                      • Cem38 Cem38 7 avril 2009 17:19

                        Les kurdes n’ont jamais eu d’Etat que je sache et ’en auront jamais, un Kurdistan demain avec des dirigeants terroristes aux portes de la Turquie, non merci, faut prendre gare sur quoi on s’aventure.

                        Invasion du territoire kurde alors ? c’est juste énorme et ça prouve comment vous êtes décalés de la réalité. Les kurdes ont toujorus vécus sous la domination d’autres peuples.

                        Que penseriez vous demain si un pays Corse était créé et que les dirigeants seraient des mafieux et des terroristes ?

                        Leur donneriez-vous raisons ? lol


                      • armand armand 7 avril 2009 21:41

                        Pauvre Totenkopf !

                        Ajoutez à la non-vérité sur Chypre une pincée de sombres maneouvres judéo-anglo-bancaires et vous voici en grande forme. Parlez-nous plutôt de la mainmise des mafias russes sur Chypre-Sud. Ou du poids démesuré de l’église orthodoxe...

                        Rappelons que la Turquie est intervenue à la suite d’un coup d’Etat de pistoleros grecs, à la solde des colonels. Que la minorité turque était menacée en permanence et subissait des exactions depuis des décennies.
                        Et que la population du KKTC, tout en gardant une grande indépendance d’esprit par rapport aux Turcs d’Anatolie, reste marquée par les événements passés. Et c’est eux, néanmoins, qui ont été les plus favorables à la réunification.


                      • Cem38 Cem38 7 avril 2009 21:44

                        Très juste... Chypre est un sujet bien utilisé a tord et a travers par les anti turcs pour jeter encore plus de boue sur la Turquie...

                        La désinformation fait vraiment des ravages


                      • beubeuh 10 avril 2009 16:39


                        Rappelons que la Turquie est intervenue à la suite d’un coup d’Etat de pistoleros grecs, à la solde des colonels. Que la minorité turque était menacée en permanence et subissait des exactions depuis des décennies.

                        Sans vouloir vous donner tort complètement, il faut quand même nuancer le propos : les violences intercommunautaires visant des civils (qui furent le fait de groupes extrémistes minoritaires présents dans les deux communautés) ont commencé réellement en 1962-1963, après l’indépendance. Des plans extrêmement agressifs (purification ethnique) ont existé de la part des militants nationalistes radicaux grecs, mais l’idéologie du camp opposé allait bien plus loin que l’autodéfense. Par ailleurs l’opération militaire turque de l’été 1974 est allé très au-delà de sa mission théorique de protection des Chypriotes turques, il s’agissait clairement d’une opération de conquête. Le gouvernement Ecevit, qui bénéficiait, dans le premiers jours de l’opération, d’une certaine permissivité de la communauté internationale, a délibéremment ignoré les appels au calme ainsi que les résolutions de l’ONU qui furent adopté par la suite pour pousser au maximum son avantage en terme de gains de territoires. A l’occupation militaire la Turquie a ensuite ajouté une politique de peuplement qui a duré jusqu’au années 2000.
                        Que du côté chypriote grec on tente souvent de s’exhonérer de certaines responsabilité historiques pour mieux apparaître comme des victimes, c’est clair. Cela dit, cela n’enlève en rien à l’aspect purement cynique de la politique chypriote d’Ankara, qui tient d’ailleurs pour quantité négligeable les intérêts des turcochypriotes « de souche ». La question chypriote, du côté turc, me paraît largement prisonnière de la tradition doctrinaire qui règne au sein des états-majors de l’armée, qui sont omnubilés par des concepts géostratégique datant du XIXè siècle.


                      • Lapa Lapa 7 avril 2009 16:06

                        outre l’aspect évoqué par l’article, il ne faut pas oublier l’intérêt pour certains (pas pour les peuples évidemment) de l’arrivée dans l’UE d’un autre pays à bas coût de travail. La Tchéquie commençait à devenir un peu chère pour nos multinationales. Un petit coup de dumping salarial et hop, délocalisations à gogo !

                        Maintenir la concurence dans les bas salaires permet de ne pas les réhausser, processus qui aurait dû prévaloir si l’élargissement européen avait été fait bien plus lentement dans le temps et sur une base harmonisée de pays comme la France par ex...


                        • Vilain petit canard Vilain petit canard 7 avril 2009 16:39

                          Ah bon, parce que vous croyiez qu’Obama allait nous dire : mais oui l’Europe, faites comme ça vous arrange ? Il est juste venu nous rappeler qui est le chef, et ce que voulait son gouvernement. L’argumentation bidon sur les musulmans, c’est juste pour habiller le truc, sinon ça faisait un peu brutal. et puis en Amrique on aime bien faire la morale aux autres. Le prêchi-prêcha, c’est leur culture.

                          On aurait d’ailleurs tout aussi bien repris ses arguments dans l’autre sens, en lui prouvant qu’au nom de tous ces bons principes, les USA n’auraient pas dû envahir l’Irak et qu’ils devraient intégrer la Turquie comme 51e Etat.

                          Evidemment, pour tous ceux qui se soûlés à l’obamalâtrie depuis 6 mois, c’est un peu la gueule de bois.


                          • fouadraiden fouadraiden 7 avril 2009 18:08


                            trop amusant le Canard car moi jai lu , "le musulman c’est l’argument bidon pour habiller le turc....."


                             
                            Très juste aussi


                          • Vilain petit canard Vilain petit canard 8 avril 2009 08:07

                            Et tu ne sais pas le plus fort ! il a fallu que je m’y reprenne à deux fois pour bien taper "truc" ! smiley


                          • frédéric lyon 7 avril 2009 16:53

                            Il est désormais clair que la Turquie n’entrera pas dans l’Union Européenne.

                            Il est impossible d’introduire des questions religieuses dans notre communauté, nous ne sommes plus au Moyen-Age. Nous rassemblons en Europe des pays catholiques et des pays protestants et il est possible de publier des caricatures du Pape dans un pays protestant ,sans que celà pose un problème aux pays catholiques, qui se manifesterait sur le plan politique dans les relations d’Etat à Etat qui fondent notre Union Européenne.

                            Si la publication de caricatures de Mahomet pose un problème aux musulmans, alors aucun pays musulman n’a sa place en Europe. C’est évident.

                            Par ailleurs Obama n’a pas à se prononcer pour ou contre l’entrée de tel ou tel pays dans notre Communauté, car les USA n’en font pas partie.

                            Nous ne prendrons pas en compte l’opposition de la Russie à l’entrée de l’Ukraine et il n’a donc aucune raison de prendre en compte le soutien des USA à l’entrée de la Turquie.

                            Sarkozy avait déjà annoncé son opposition à lentrée de la Turquie en Europe, et Bernard Kouchner qui ne s’était pas prononcé publiquement jusqu’à présent, vient de lui emboiter le pas.

                            Par conséquent, la cause est entendue.

                            On commence à s’apercevoir, à des signes qui se multiplient à l’extérieur comme à l’intérieur, que l’Islam est totalement étranger à nos moeurs, à nos coutumes sociales, à nos modes de vie, et à nos lois.

                            En bref, il est totalement étranger à notre civilisation et à notre continent.

                            Mieux vaut tard que jamais.

                             


                            • non666 non666 7 avril 2009 17:03

                              Mensonge !

                              Sarkozy n’a commencé a dire qu’il etait contre l’entrée de la Turquie que quand les sondages ont annoncé que les français etaient contre a 90%....

                              Avant, quand Devilliers montait a la tribune de l’asemblée pour denoncer ce qui se tramait en cachette, il le diabolisait, le rigardisait....
                              De plus, Sarkozy a fait RETIRER de la constitution, l’hivers dernier, l’article 84 qui nous donnait le droit d’etre consulté automatiquement pour tout nouvel adherant.
                              Dans la foulée, il a fait en sorte que le referendum ne se fasse qu’avec la demande des parlementaires, pouvoir que le referendum est justement sensé contourner....

                              Donc il gesticule toujours dans le sens du vent, mais il fait tout pour que cette decision nous soit "imposée" par l’UE", maintenant que les pouvoirs souverains nous ont été confisqué par lui et sa clique du Betar au pouvoir.


                            • matt 13 avril 2009 19:57

                              Humm
                              Les dernières phrases m’embetent un peu...La Turquie n’est pas l’Islam..Et l’Islam est juste utilisé démagogiquement par le parti au pouvoir pour collecter les votes au moment des éléctions tout comme Sarkozy a utilisé la religion catholique lors des élections...La Turquie pratique un Islam modéré et beaucoup de Turcs sont non croyants voire athés...La religion est la bouée des gens pauvres qui doivent se battre pour manger. Et en Turquie, tu peux cotoyer la luxure et la pauvreté dans la meme rue...c’est une démocratie qui a pris un coup de butoir ces dernières années car 60 % de la population a voté Allah (incarné par AKP ) et 40 % pour des idées représentées par différents partis...
                              Mais le modèle est très similaire, tu remplaces Allah par d’autres lumières et le fond du décor est le meme... Médiatisation à outrance, petits scandales à l’eau de rose à intervalles réguliers pour faire passer quelques gros dossiers, etc...Sur les points cités, l’intégration ne serait vraiment pas un problème, au contraire, à long terme, elle adoucirait la ferveur religieuse...


                            • Bill Grodé 7 avril 2009 17:15

                              Puisque chaque continent se mêle des affaires de l’autre, proposons à Obama de prendre le Mexique comme 51ème état des Etats Unis. C’est à peu près aussi impensable.


                              • robert 7 avril 2009 17:43

                                53eme israel est le 52


                              • armand armand 7 avril 2009 21:42

                                La France a bien essayé de le faire, sous Napoléon III...


                              • tonton17 7 avril 2009 18:01

                                Ratigan : merci pour l’article
                                Après la Turquie et de proche en proche (à peu près ) , la Syrie, l’Irak, l’Ouzbekistan, le Pakistan, l’Inde, la Chine ...c’est vrai les Chinois sont de bons européens ! Dépéchons nous j’ai envie de voir ça !! 
                                M. Bush n’était pas très marrant mais M. Obama me semble un vrai rigolo...mais il est aimé par le Peuple...alors silence !
                                A propos que fait Cem38 en France si la Turquie est si bien ??


                                • Cem38 Cem38 7 avril 2009 21:57

                                  A propos que fait Cem38 en France si la Turquie est si bien ??

                                  Je viens voler le travail des français, détourner les assedics, couper le mouton dans les baignoires et organiser des coloques d’intégristes dans des caves...

                                  Quelle raisonnement bidon sérieux...


                                • logan 7 avril 2009 20:09

                                  Il me semble que tout le monde a le droit de parler de ce qu’il veut, on ne se gène pas pour parler des élections américaines, de la politique américaine intérieure comme extérieure, alors pourquoi n’auraient-ils pas le droit de le faire eux-aussi réciproquement et ainsi parler de l’europe ou de nos pays et de nos politiques ?


                                  • Cem38 Cem38 7 avril 2009 21:53

                                    Faut arreter avec cette paranoïa de vouloir affaiblir l’Europe en faisant adhérer la Turquie.

                                    Etant actuellement membre du G20, la Turquie ne peut QUE renforcer l’UE... si vous souhaitez que l’UE soit moins faible, virez la Roumanie la Bulgarie et les autres pays qui ont obtenu leurs adhésions en catimini alors les conditions requises pour toutes adhésions n’étaient même pas réunies, surtout au niveau économique.


                                  • bluebeer bluebeer 7 avril 2009 21:41

                                    Salut, merci pour l’article.

                                    Ce qui me paraît balaise, c’est qu’il est très décomplexé en le disant. Ça lui semble naturel de donner des leçons de démocratie et de tolérance à 500 millions d’européens. On est des vieux potes, no hard feelings between us. Ou alors peut-être que pour lui, l’Europe est vassale des Etats-Unis, et basta, rien à ajouter. CEE, ce n’est pas la traduction de NATO ?

                                    J’avais lu quelque part, sur agora vox je crois, qu’Obama était très peu « européen ». Son programme électoral ne faisait virtuellement pas allusion aux relations avec les alliés du vieux continent. La Chine, l’Asie, la Russie, l’Afrique, oui, mais nous rien. Apparemment, tout roule. On est bien en laisse. Il faut dire qu’avec la Grande Bretagne et des gens comme Sarko ou Berlusconi, les States ne doivent pas trop s’inquiéter de problèmes d’alignement dans les rangs.

                                    Il me paraît évident que ce discours flatte la Turquie, bien sûr, mais envoie le message très clair que les USA cherchent à se désengager de « la guerre contre le terrorisme » et à désamorcer un contentieux désastreux avec le monde islamique. Pareil avec l’Iran, qui redevient ces derniers temps un interlocuteur valable. Bush est bien parti, on essuie les plâtres.

                                    En plus, les mauvaises langues, genre Todd ou Meyssan, susurrent que les États-Unis se méfieraient d’une communauté européenne réellement unie et géopolitiquement puissante. Un partenaire en affaire, d’accord, mais une grande puissance rivale, no way. Alors le grand frère nous pousse à ouvrir largement nos grilles à toutes les orphelins de l ’URSS, crétinement pro-américains, et le vaisseau CEE ressemble de plus en plus à une barge ingouvernable. D’une pierre deux coups.

                                    Comme le disait (approximativement) le fictif premier ministre Hugh Grant dans Love Actually : quand un ami nous martyrise et nous manque de respect, ce n’est plus un ami. En seraient-on là, déjà ?

                                    Pour terminer, et revenir au sujet de la Turquie, je pense qu’on aurait du dissocier une Europe politique d’une Europe commerciale. On aurait pu ouvrir un vaste marché intérieur tout en fermant le club politique à une sélection plus restreinte, comme celle de l’Europe des 12. Moins la Grande-Bretagne, qui croit faire perdurer son Empire en sautant en croupe du canasson yankee et en se démarquant continuellement de ces vulgaires continentaux que nous sommes. Phew.


                                    • armand armand 7 avril 2009 21:44

                                      Vous êtes inconséquents...
                                      Alors on va reprocher à Obama de souhaiter l’entrée de la Turquie en Europe, alors qu’on accepte de transformer Mayotte en département de la France ?


                                    • moebius 7 avril 2009 22:28

                                       non ça le regarde Obama ce qui se passe en Europe comme ça nous regarde aussi nous autres européens ce qui se passe aux USA...les français ça les regarde ce qui se passe aux USA ? ce serait un peu prétentieux.. Non ? 


                                      • moebius 7 avril 2009 22:36

                                         il me semble qu’Obama s’adressait aux européens, pas aux français. certe la France est dans l’Europe mais nous sommes 27 si mon compte est bon. Je me permet d’insister mais Obama n’a pas dit vous les encuklés de petits francais arrogants vous aller accepter l’entrée de la Turquie dans votre europe française et plus vite que ça. Il a pas dit ça, non ? Vous aller me dire il la pas dit mais il la pensé. 


                                        • moebius 7 avril 2009 22:38

                                           j’aurais du mal a vous répondre


                                          • MR MERLIN Perpleks 7 avril 2009 23:18

                                            Si Obama s’est permis de dire que la Turquie devrait intégrer l’U.E,
                                            c’est que la cause est entendue, à plus ou moins long terme,
                                            les cris d’orfraie de Sarko et Merkel ne trompe personne,
                                            à l’exception , peut-etre des opinions publiques européennes,
                                            mais c’est le scénario prévu non ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès