Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Obama/McCain : « le bon Américain n’aime pas la France (...)

Obama/McCain : « le bon Américain n’aime pas la France »

Petite phrase politique du week-end. Elle nous provient des Etats-Unis : prononcée par Barack Obama, elle tourne en dérision le sentiment anti-français des républicains. Extraits dans le contexte.

Obama s’est déchaîné ce dimanche contre son rival John McCain. Après avoir qualifié George Bush de "Président de John McCain", il a renchéri en affirmant que l’équipe de son rival en campagne était composée de "ces mêmes gars qui vous ont amené Bush au pouvoir. La même bande."

Durant son intervention publique à Reno, Nevada, il a surtout lâché cette phrase qui en dit long sur les perceptions du public américain envers la France :

"They say this other guy is unpatriotic, or this guy likes French people. That’s what they said about Kerry,"

Traduction : "ils racontent que cet autre type - il est question ici de John Kerry, candidat démocrate en 2004 - n’est pas un patriote, ou qu’il aime le peuple français. C’est ce qu’ils disaient de Kerry".

Syllogisme de la mentalité des amis républicains de McCain, selon Obama : aimer la France, ce n’est pas patriotique pour un Américain.

Ce propos peut prêter à sourire : l’élection de l’atlantiste Nicolas Sarkozy a réconcilié en grande partie l’élite américaine et le public américain avec la France.

Néanmoins, le jeu du "french bashing" ou "cassage de Français" semble encore avoir de beaux jours devant lui, si l’on en juge à l’allusion du candidat démocrate.

Enfin, la verve d’Obama continue par cette autre comparaison savoureuse, qui devrait intéresser les psychologues qui étudient les rapports entre politique et sexualité :

"They try to make it out like Democrats aren’t tough enough, aren’t macho enough. It’s the same strategy."

Traduction : "ils essaient de faire croire que les démocrates ne sont pas assez durs, pas assez machos."

Le terrain de la campagne électorale américaine comme bataille de coqs, au détriment, justement, du coq français... Enjoy !

Source : AP


Moyenne des avis sur cet article :  3.81/5   (77 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 25 août 2008 13:54

    Le problème n’est pas que le peuple américain n’aime pas la France,mais que les élites pour mener leur guerre en Irak,l’on d’abord mené contre leurs alliés traditionnelles

    Après G BUSH les relations seront différentes,car que cela soit OBAMA ou MC CAIN,il n’existe pas un cheveu de différence dans leur programme light et pasteurisé et la politique étrangère américaine à besoin de la France (Irak,Afghanistan.,Iran...)


    • ju ju 25 août 2008 23:09

      Bill Maher, animateur télé, tourne en dérision de belle façon le "French bashing" :

      http://www.dailymotion.com/relevance/search/maher/video/x2bzcj_bill-maher-et-la-francophobie-aux-e_news


      Enjoy !


    • Leila Leila 25 août 2008 14:25

      Le problème, c’est que le peuple américain est trop endoctriné par une propagande anti-française.


      • Emile Red Emile Red 25 août 2008 16:39

        Mage encore des bétises ?

        Avez vous vu des Français verser des bouteilles de Coca dans le ruisseau ; déchirer des livres US ou changer le nom des Mac Do ?

        Le problème est qu’en France on cultive culturellement la dérision même avec nos pseudos amis, ce qui est totalement étranger au peuple (libéré grace aux Français) d’outre-Atlantique.

        Nous sommes habitué chez nous à faire la différence entre la smala politique et le peuple et sommes à même d’agir ainsi avec les Américains, ce qu’il ne savent pas faire, comme prendre distance avec la "patrie", le drapeau ou l’hymne national. Tout ceci résulte d’une histoire bien trop jeune, chez eux, ils sont comme des adolescents qui auraient grandi trop vite.


      • eugène wermelinger eugène wermelinger 26 août 2008 09:57

        Emile : le coca est excellent pour nettoyer, laver, décaper le moteur de sa voiture, alors il ne faut surtout pas le jeter dans le caniveau. 


      • A. Nonyme Trash Titi 25 août 2008 14:28

        Enjoy the Lerma bashing !


        • QuidNovi QuidNovi 25 août 2008 14:49

          c’est tout à l’honneur de la France s’il existe un sentiment anti-francais aus USA. Cela montre à quel point notre voix est écouté aux US et qu’elle ne laisse pas indiférente. Je pense que ce sentiment anti-francais remonte à notre opposition à la guerre d’Irak en 2003 dont le point d’orgue fut le discours de Villepein à l’ONU.
          Et le temps montre que nous avions raison face aux faisceaux de mensonges craché par l’administration Bush pour justifier cette invasion illégale. Donc on déteste nos détracteurs d’autant plus s’ils ont raison.
          Hélas les temps ont changé et en 2008 la voix de la France est beaucoup moins écouté, nous n’avons plus les même dirigeants. La droite financière et atlantiste l’a emporté sur la droite nationale et indépendante en France.


          • guigui42 25 août 2008 16:53

            "c’est tout à l’honneur de la France s’il existe un sentiment anti-francais aus USA. Cela montre à quel point notre voix est écouté aux US et qu’elle ne laisse pas indiférente"

            Reprenons cette phrase dans un autre contexte :
            "c’est tout à l’honneur des USA s’il existe un sentiment anti-americain dans le monde entier. Cela montre à quel point notre voix est écouté dans le monde entier et qu’elle ne laisse pas indiférente".

            Je vous laisse mediter la dessus ...


          • el bourrico 25 août 2008 15:03

            Je pense que ce sentiment est bien plus ancien et qu’il date de la fin de la seconde guerre mondiale.
            Ceci dit personellement, je m’en fous et même à la rigueur, tant mieux, ça prouve qu’on est perçu comme un élément plus ou moins incontrolable, un élément qui ose remettre en question la pensée unique, américaine. (Encore qu’a l’heure actuelle, ça ne soit plus vraiment vrai, ça ne l’a jamais été completement, mais là encore moins qu’avant).
            Donc effectivement, ce sentiment prends sa source dans les hautes sphères, qui tentent de le répercuter à leur base, avec plus ou moins de succès.

            Pourquoi Lerma est à -8 ? Je ne vois pas ce qui justifie ça dans son intervention.


            • HELIOS HELIOS 25 août 2008 15:43

              Il existe une bande de "je-ne-veux-pas-savoir-quoi" qui commence a lire l’article juste apres avoir mis -1 a Lerma, puisque c’est souvent la premiere contribution.

              Que Lerma raconte quelques conneries ou que sa position ne soit pas celles des autres c’est possible et souvent vrai. Toutefois, sa contribution est en général positive dans le cadre de sa pensée.


              Faut il utiliser ce vote pour exprimer son desaccord avec l’idée ou avec la contribution à l’article. C’est là la vrai question, car en général, et grace a son esprit de contradiction manifeste, Lerma contribue plus a l’avancement des idées sur un article que les beni-oui-oui qui suivent. Ils devraient donc plusser !

              Bref moinser Lerma est devenu un automatisme que reprennent les americains chaque fois qu’ils parlent de la france : -1


            • JC (Exether) 25 août 2008 16:48

              Complètement d’accord, autant Lerma fait assez souvent le troll et mérite un certain nombre de ses moissages autant là, son commentaire exprime une opinion défendable, même si on n’est pas d’accord.

              Ceux là même qui fustigent les opinions de Lerma feraient bien de retirer d’abord la poutre qu’ils ont dans l’oeil, car ce qu’ils font relève purement et simplement de la censure la plus arbitraire : la démocratie ça consiste à laisser s’exprimer tout le monde, même ceux avec qui on n’est pas d’accord. Sinon c’est la dictature et ça ne présente aucun intérêt dans un media.

              Je ne parlerai même pas de Trash Titi qui se croit malin avec son commentaire qui pour le coup n’est absolument pas constructif. (ah si, j’en ai parlé smiley ).


            • K K 25 août 2008 21:10

              tout à fait d’accord avec vous. Lerma ne mérite pas ce moins 8. Mais si vous lisez bien les commentaires, beaucoup votent moins un dès qu’ils ne sont pas d’accord avec un commentaire. C’est un contresens sur l’usage du vote. Dès qu’un commentaire amène quelque chose, il estr constructif.


            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 août 2008 21:58

              Je ne mets jamais de vote négatifs et c’est une fonction qui devrait être enlevée du systeme. Je suis heurex que le systeme ici serve plutôt pour le défoulement et n’entraine pas - comme sur rue 89 - une censure quasi systématique des commentaires les plus intéressants. Il n’y a rien de positif à ce privilège donné aux intolérantset aux imbécile de faire taire ceux qu’ilx n’aiment ou ne comprennent pas

              Pierre JC Allard

              http://nouvellesociete.org/124.html

              http://nouvellesociete.org/5153.html


            • eugène wermelinger eugène wermelinger 26 août 2008 10:02

              Au lieu d’afficher le solde, je préférerais voir les totaux, de même pour le jugement de l’article : j’aimerais voir le nombre de lectures. 


            • guigui42 25 août 2008 15:57

              French Bashing ? Je pense surtout que le sentiment le plus partagé aux US par rapport à la France est l’indifference !!!
              Mais il faut absolument pour nous francais, que la France soit le centre d’interet de tout le monde, or ce n’est plus le cas .
              Il faut donc arreter de cherche la petit bete la ou il n’y en a pas : le french bashing est tres minoritaire, car les americains sont comme nous : "self-centered". La France ne represente rien pour eux, pourquoi donc faire du "French bashing" ?


              • ronchonaire 25 août 2008 16:25

                Il faut remettre tout ça dans le contexte de 2004 : les américains avaient encore fraîchement en mémoire le refus français de les suivre en Irak, qui avait été très mal perçu à l’époque. Là dessus, Kerry se présente à l’élection en étant le fils d’une française et en parlant lui-même français. Il n’en fallait pas plus pour lancer le "Kerry bashing", dont le sentiment hostile aux français très vivace à l’époque n’était qu’une des composantes. Le reste du temps, les américains se foutent royalement des français ; tout au plus font-ils des blagues sur ce qui est pour eux typiquement français : le roulage de pelles avec la langue, les garces, le steack saignant, les cuisses de grenouille et les escargots, l’arrogance, le champagne, etc.

                Et puis franchement, quand on voit à quel point les français s’adonnent à ’l’américain bashing", voire à "l’étranger bashing" à longueur de temps (à commencer par ce site), nous sommes quand même mal placés pour donner des leçons de fraternité entre les peuples.


                • plume plume 25 août 2008 17:11

                  faut arrête avec ça !!! obama ne résoudra pas nos problème pas plus que mc cain
                  on en a rien faire de l’avis des US (comme des autres pays d’ailleurs)
                  c’est cette façon de faire qui nous même petit à petit à ne rien dire , rien osez, rien penser
                  nous devenons l’ombre de nous même
                  la France doit trouvé sa voix au plus vite


                  • Emile Red Emile Red 25 août 2008 18:28

                    Ben la France je ne sais pas, mais Nicolas a la sienne en CD....

                    Nous, Savoie et Hte Savoie, nous avons.


                  • grangeoisi 25 août 2008 18:26

                    Lerma est à -8 ou -6 parce qu’il y a des cons de moinsseurs sur la Terre d’ Agoravox..

                    Ce système, qui pouvait à la rigueur refléter une opinion approbatrice ou non au début , s’est transformé au fil du temps en virgules sur les murs des chiottes d’AV. Pardonnez ma colère mais ça devient une vraie cochonnerie cette particularité.

                    Pourtant pas dur d’arrêter ce jeu de massacre, le fil des commentaires suffit pour montrer un point de vue partagé ou non, pas besoin de reflet de la bassesse de la nature humaine et pour forum dazibao faire un forum particulier sans articles supports mais avec des thèmes proposés jusqu’au thème dit : divers !


                    • Emile Red Emile Red 25 août 2008 18:30

                      Seriez vous de ceux là qui suivent les virgules dans les chiottes publiques ?


                    • TALL 25 août 2008 19:49

                      Ce n’était donc pas de bons américains qui sont morts sur les plages de Normandie ?
                      Vive les mauvais américains alors ! smiley


                      • goc goc 26 août 2008 02:37

                        @Tall
                        Ce n’était donc pas de bons américains qui sont morts sur les plages de Normandie ?
                        Vive les mauvais américains alors !


                        Le problème c’est que quand les bons francais mourraient en 39 pour defendre la democratie, les "bons" americains continuaient a commercer avec les nazis, et a aider a la construction des camps de concentration

                        mais bon quand on a la memoire selective ...


                      • TALL 26 août 2008 10:15

                        n’importe quoi ...
                        comme si les nazis avaient besoin d’une aide pour faire des camps de concentration


                      • goc goc 26 août 2008 10:29

                        bien sur vous n’avez jamais entendu parlé d’IBM

                        ce n’est plus de la memoire selective, c’est carrement de l’amnesie

                        apres on s’etonne que le devoir de memoire soit toujours à sens unique


                      • TALL 26 août 2008 11:25

                        le monde entier a fait du business avec les nazis dans les années 30
                        et quasi tout le monde a salué Hitler aux jeux olympiques de munich en 36
                        on ne compte pas le nombre musulmans et de cathos qui ont livré des juifs aux nazis

                        alors IBM, bof ...


                      • Emile Red Emile Red 26 août 2008 12:02

                        "Ce n’était donc pas de bons américains qui sont morts sur les plages de Normandie ?"
                         
                        Suffit de nous bassiner avec les ricains morts en Normandie, ce n’est que de l’information sélective et fausse,

                        Le débarquement, force en présence :

                         Utah Beach---- Omaha Beach---- Gold Beach----- Juno Beach----- Sword Beach
                         Américains ---- Américains -------- Anglais----------- Canadiens----- Anglais
                         32 000 h-------- 34 250 h--------------24 970 h---------15 000 h--------- 28 845 h

                        Ne sont pas comptés les Canadiens, Polonais, Belges, Néerlandais, Norvégiens ou Tchèquoslovaques et Français inclus dans l’ensemble de ces forces.

                        Toute proportion gardée en rapport à la population de chaque pays, l’effort humain US est donc très relatif.

                        Alors, oui les USA ont participé à la victoire, mais dire qu’ils ont gagné pousse le bouchon un peu loin et permet de passer sous silence les forces engagées en Europe de l’est.

                        L’américanocentrisme est une orme d’aveuglement....


                      • Loic 26 août 2008 12:15

                        Ahhhh, la mémoire arrangeante ^^

                        Après l’armistice obtenu par Pétain, la France commerçait avec les nazis tout autant que l’Amérique de Roosevelt. D’ailleurs il se refusait, tout comme Churchill, de reconnaitre la France Libre de Gaulle...

                        Les "bons Français", héros de la Grande Guerre qu’étaient Pétain ou Darlan, on fait le jeu d’Hitler et de ses troupes jusqu’à la fuite de Vichy en Allemagne.

                        Il faut arrêter de se voiler la face, apres la défaite la France a collaboré avec L’Allemagne Nazie au moins autant que L’Amérique de Roosevelt...


                      • TALL 26 août 2008 13:19

                        Emile Red
                        Je serais heureux que tu ailles jusqu’à prétendre que même sans les USA, on aurait pu vaincre Hitler, histoire de mettre ton crédit définitivement à zéro, mais oseras-tu aller jusque là ?
                        N’est pas morice qui veut ... smiley


                      • Loic 26 août 2008 15:02

                        Remarque je suis pas loin de penser que si la France avait fait ce qu’il fallait a l’époque (notamment des les débuts des violation des accords de Versailles par Hitler), comme lire attentivement les différents livres sur la modernisation des armés de terre d’un certain colonel De Gaulle -d’ailleurs jamais écouté par le ministre de la guerre de l’époque, un certain Maréchal Pétain-  sans le front populaire et sans le marasme général de la IIIème République et de la guerre des partis politiques…… La France aidée de son vaste empire aurait certainement tenu aux coté des Anglais face à l’Allemagne et l’Italie. Largement. Rappelons qu’à l’époque la France est la première marine du monde, d’où le ménagement de Churchill face à Pétain, lorsque Hitler laisse la flotte de Darlan à Alger, comme une sorte d’épée de Damocles sur les britaniques.


                      • Emile Red Emile Red 27 août 2008 09:54

                        Tall,

                        Je ne vois pas en quoi ma personne peut avoir crédit face aux réalités de l’Histoire.

                        Vous réécrivez ce que vous voulez mais vous ne changerez rien aux multiples contextes géo-stratégiques de la période 44-46.

                        Quoi qu’il en soit, l’Allemagne était à bout de souffle lors du débarquement et le conflit tournait à l’avantage des alliés et surtout des innombrables résistances en Europe et ailleurs. Dire que l’apport US était inutile serait imbécile, mais leur confier la victoire l’est tout autant.


                      • doctor feelgood doctor feelgood 25 août 2008 21:43

                        Bravo, la majorité des commentaires n’a parlé que de ce "brave" Lerma... Et ce, sur presque tous les articles et presque tous les jours... Va être jaloux son guide !


                        • jak2pad 26 août 2008 00:07

                          quel que soit le sujet, on aboutit à une chasse à courre anti-Lerma, et à quelques hypocrites défenses pro-Lerma


                          Je propose que l’on rebaptise le site " Lerma-Vox", réservé à quelques "gaucho-masos", venus là uniquement pour hurler leur indignation puérile, et se faire étriller illico

                          et à quelques défenseurs faux-culs de la Nouvelle-France, hypocrites faux-démocrates

                          accesoirement, que voulez-vous que l’Amérique, hyper-puissance qui discute avec la Russie et la Chine, autres hyper-puissances d’aujourd’hui et de demain, ait à faire des hurleurs hystériques français, convaincus d’être le nombril du monde ?

                          arrêtons de rire, ou arrêtons de rêver, c’est pitoyable


                          • goc goc 26 août 2008 02:35

                            Le problème c’est que quand les bons francais mourraient en 39 pour defendre la democratie, les "bons" americains continuaient a commercer avec les nazis, et a aider a la construction des camps de concentration

                            mais bon quand on a la memoire selective ...


                            • goc goc 26 août 2008 02:38

                              1000 excuses pour ce double post


                            • Loic 26 août 2008 12:18

                              Il est tout aussi insultant et revisionniste que le premier :)

                              Si les Americains ont aidé a la construction des camps, pendant ce temps les Français aidaient à les remplir !!!


                            • faxtronic faxtronic 26 août 2008 12:35

                              Loic tu es une sale merde insultante pour les 100 000 francais morts au combat en 40 contre les nazis


                            • Loic 26 août 2008 14:10

                              Je ne le suis pas plus que ceux qui oublient les pertes de nos alliés !

                              Le devoir de mémoire n’est pas que nationnal ! Lis bien mes posts, je ne renis aucunement les pertes des FFL.


                            • Vilain petit canard Vilain petit canard 26 août 2008 09:59

                              Dites, quand vous écrivez "l’élection de l’atlantiste Nicolas Sarkozy a réconcilié en grande partie l’élite américaine et le public américain avec la France", vous ne trouvez pas que vous poussez un peu ? J’imagine bien le public américain du fond du Nebraska, ou du Dakota du Sud, vachement réconcilié avec "la France", en train de se dire "waouh la France est avec nous". La majorité des Américains ne savent même pas où est "la France". On se fait plaisir en s’imaginant que "les Etats-Unis nous critiquent", alors qu’en fait, il ne savent même pas qu’on existe. Pour eux, on est un truc un peu comme le Liechtenstein ou la Suisse, mais avec plein de champagne et de Tours Eiffels.

                              On pourrait d’ailleurs en dire autant des Français et de la position de l’Amérique, si la carte des Etats-Unis ne prenaient pas une grande page à eux tout seuls dans les manuels de géographie, comme la Russie et la Chine.


                              • stephanemot stephanemot 26 août 2008 12:00

                                Steve Schmidt nous sert 2004 Redux
                                 
                                Kerry ou Oby, le bras droit de Karl Rove mene exactement la meme strategie de destruction de l’adversaire sur ses points forts : http://e-blogules.blogspot.com/2008/08/play-it-again-uncle-sam.html


                                • bivipi 26 août 2008 13:45

                                  Dans un commentaire publié aujourd’hui par le Washington Post, le jouranliste Krauthammer parle ""de la grandiloquence énervente d’Obama (grandiosity en anglais) si complétement disproportionnée à ses propres accomplissements. Grandiloquence chez De Gaulle est une chose, encore que, même avec lui, cela a souvent atteint le ridicule. Mais Obama ?""

                                  Il faut bien reconnaître que De Gaulle est celui qui a le plus nourri le sentiment anti-Français aux USA. Et cela dès la libération de Paris. Car c’est bien De Gaulle qui a osé dire le jour de la libération : "Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré ! Libéré par lui-même, libéré par son peuple avec le concours des armées de la France, avec l’appui et le concours de la France tout entière, de la France qui se bat, de la seule France, de la vraie France, de la France éternelle. " Fallait le faire pour ignorer tous les pauvres bougres étrangers tombés sur les plages de Normandie.

                                  Et n’oublions pas le retrait de la France de l’Otan, le discours de Phnom Penh par ce même De Gaulle. De Gaulle n’a pas le monopole de l’anti-américanisme chez nos présidents. Mitterrand a lui aussi pas mal de bassesses à son actif envers les Américains.  

                                  Les Américains aiment la France mais n’aiment pas les Français. Les Français le leur rendent bien, car beaucoup n’aiment ni les USA ni les Américains. Nombre de Français ne mettront jamais les pieds au USA. Utilisant un euphémisme, ils disent qu’ils ne sont pas attiré. J’en connais autour de moi, et les connaissant, je sais assez bien ce que cela veut dire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès