Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Obama, nouvel Hadrien ?

Obama, nouvel Hadrien ?

Une fois élu, quelle sera la politique militaire du nouveau président ? Barack Obama sera confronté à des choix cruciaux qui risquent de changer radicalement la place des Etats-Unis dans le monde.
Evidemment, le parallèle est aisé et bien d’autres l’ont fait avant moi. Confronté à un échec en Irak, le futur président des Etats-Unis sera contraint de rapatrier ses troupes au pays tout en essayant de sauver la face, comme le fut l’empereur Hadrien après l’échec des opérations menées en Mésopotamie par son prédécesseur Trajan.
 
Mais Hadrien alla encore bien plus loin. Conscient que la politique de conquêtes qui avait jusqu’ici toujours guidé Rome était devenue trop lourde pour les finances de l’Empire romain, il réorganisa complètement l’armée pour en faire une force essentiellement défensive, basée sur une organisation autour des frontières appelée limes. Il abandonna toute idée d’étendre l’influence romaine par les armes à l’extérieur de l’Empire, mais conserva juste assez de troupes pour défendre celui-ci contre ses ennemis intérieurs ou extérieurs.
 
Le nouveau président Barack Obama, s’il est élu, aura probablement des décisions fort semblables à prendre. Pour 2008, le budget de la Défense des Etats-Unis s’élèvera à 670 milliards de dollars dont 190 pour les deux conflits : Afghanistan et Irak. Face à la crise financière actuelle et la crise économique qui ne manquera pas de suivre, de quelle marge de manœuvre disposera-t-il ? Avec un déficit public colossal et une épargne négative dans les ménages, le nouveau président n’aura guère d’autres choix que de tailler dans les budgets militaires pour trouver les crédits nécessaires à relancer l’économie tout en n’enfonçant pas encore plus son pays dans un abîme de dettes.
 
L’échec américain en Irak, voire en Afghanistan, après celui du Vietnam montre bien qu’il ne sert d’ailleurs pas à grand-chose d’avoir l’armée la plus puissante et la plus coûteuse du monde. On ne gagne plus les guerres en jouant au petit soldat. La dissuasion nucléaire est suffisante pour sanctuariser son territoire. Pour le reste, la diplomatie et le commerce restent des armes plus efficaces.

Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Cug Cug 22 octobre 2008 14:24

     Je trouve la comparaison avec l’empire romain une fausse idée.

     Sinon Obama a parlé de retirer les troupes US d’Irak et de renforcer l’Afganistan.

     Sauf que l’US army ne peut quitter l’Irak avant que le gouvernement irakien signe l’accord qui l’inféodera aux décideurs US et permettra aux compagnies privés US de piller les ressources irakiennes.
    Et le gouvernement irakien ne signera rien tant que l’administration US n’aura pas donné un calendrier de retrait des troupes d’occupation et surement pas un accord stipulant que les compagnie privés des envahisseurs et massacreurs de la population puissent piller le pays.

     Quand à l’Afganistan c’est à priori mort et la clef est en parti au Pakistan.

     Vu la crise que traverse l’économie US ... je ne vois que le retrait des troupes US ou l’agravation des conflits.


    • Cug Cug 22 octobre 2008 15:54

       Pour creuser et éclairer la question un livre dispo en poche.

       Les Etats manqués de Noam Chomsky.


    • Calito 23 octobre 2008 11:10

      Je partage cet avis, la comparaison est totalement inapropriée.
       


    • Forest Ent Forest Ent 22 octobre 2008 15:15

      Il est effectivement probable que les US souhaitent revenir vers leur isolationnisme et protectionnisme traditionnels. Mais il reste le sujet du pétrole. Peuvent-ils se passer d’un contrôle militaire du proche-orient ? Si oui, qu’ont-ils été y faire ?


      • Trick Trick 22 octobre 2008 15:43

        Je doute que les budgets militaires soient réduits ou alors seulement celui des opérations extérieurs.

        Les budgets militaires sont un moteur fort de l’économie américaine.

        Beaucoup de domaines sont impactés :
        *La recherche
        *L’espace
        *L’éducation supérieure
        *L’aménagement du territoire
        *Les usines de fabrication à la chaîne (pour eux et pour leurs clients)

        Sans oublier les subventions déguisées (Boeing...)


        • Cug Cug 22 octobre 2008 15:53

           Je dirai même que le CMI est le moteur économique US après .... la finance.
           Le budget a été voté 600 milliards !!! Mais cela ne dit pas si l’US army pourra se maintenir en Irak, surtout si Israel attaque l’Iran la situation déjà très tendue en Irak pourrait très rapidement être intenable en Irak et exposer l’US army a une fulgurante et considérable défaite militaire.


        • ASINUS 22 octobre 2008 16:14

          bonjour
          yep , Obama compte Powel comme nouveau supporter celui ci est en accord avec la vision de Fallon
          et de la Navy , recentrage sur le " homeland" et le Pacifique pour nouveau lime ; le " janes" annonce
          la parité chine us pour les flottes de surface et sous marine a l orée 2012 mais pekin met les bouchées double , a l heure ou moscou semble vouloir reactiver de maniere optimale Vladivostok les points de contacts se deplacent , par ailleurs rien dans la culture et dans sa vision du monde " ou le peu qu il en dit"
          n incline Obama vres l europe d ici a ce qu il nous laisse nous demerder avec maitre Ursus ça vas
          nous changer des provocs de Bush .
           Avez vous ecouté les derniers discours sur l afghanistant ? les strateges us semble avoir
          decidés de faire la part du feu ,met avis qu on est pour remballer plier les gaules et foutre le camp
          avec un rideau de fumée du genre embrassades entre freres ennemis amnistie generales et partage des dépouilles , reste l irak ben si quelqu un veut prendre le paris a 5contre deux une belle partition en 2011
          avec naissance d une nouvelle republique islamique , un monde plus sur on vous dit !!!


          • Arafel Arafel 23 octobre 2008 04:27

            Obama compte Powel comme nouveau supporter .....

            C’est pas le monsieur qui avait menti comme un arracheur de dents pour justifier l’attaque contre l’Irak, en montrant des fiolles de soi-disant gaz Irakien ?
            Et ce monsieur serait devenu un brave type parce qu’il defend Obama qui d’ailleurs lui aurait déja promis un poste de conseiller ?
            Comme les gens oublient vite......................


          • ASINUS 23 octobre 2008 06:45

            yep ou ais je ecrit que Powel etait un brave type ? français je ne me sens concerné par l election americaine que par ces probables impacts sur la situation mondiale le reste appartient aux electeurs US
            je tiens d ailleurs qu obama est le "mieux disant" chez les democrates pour l appareil militaro industriel
            us qui vas ainsi se refaire une virginité a bon compte, a contrario le lumpen proletariat latino et noir us
            avait plus a attendre de HClinton.Pour en revenir au sujet Obama a dit lui meme que Powel le conseillerait
            PoWEL a une bonne image dans l armée c est le tenant d un recentrage voir "isolationisme" je parle
            militaire pas economique sa vision est la meme que Fallon qui etait contre une intervention en Iran non
            pas qu il soit pacifiste ou tolerant avec les barbus mais parce que la Navy responsable elle pour le
            pacifique voit cet ocean" jaunir ", deux autres points du globe evolue au plus pres des USA les detroits
            glacés du Nord s ouvrent de nouvelles voies de transits vont probablement y apparaitrent la Navy n y est pas indifferente , par ailleurs les caraibes se rechauffe " politiquement’ une flotte us vient d etre reactivée
            dans ce probable futur point de friction, le themes de l article etant Hadrien et sa politique de preservation de l empire par le" containement" les limes je n ai introduit Powel que parce que ce militaire avait une vision
            strategique différente de l equipe interventioniste ethegemoniste actuellement en place


          • Bois-Guisbert 22 octobre 2008 18:15

            Seulement Hadrien n’avait pas de comptes à rendre à une toute puissante communauté juive. Et il n’avait pas à s’entourer de garanties en vue de l’approvisionnement énergétique de son pays pour les cinquante ans à venir...

            La comparaison a vraiment ses limites...


            • armand armand 22 octobre 2008 18:26

              Encore un qui aurait été bien avisé de se taire... Bois g. - Hadrien a écrasé dans le sang la dernière révolte d’une Judée indépendante, celle de Bar Kochba.


            • ASINUS 22 octobre 2008 19:02

              yep armand au préalable ce Bar khoba serait le responsable de la disparition de XXII legion "deiotariana"
              je ne sais ce qui a la plus rendu Rome furieuse cette legion ou qu il frappe monnaie


            • Cug Cug 22 octobre 2008 19:29

               Israel n’est qu’une variable pour les décideurs US, quand elle ne sera plus utile elle sera abandonnée.


            • Bois-Guisbert 22 octobre 2008 23:51

              "Encore un qui aurait été bien avisé de se taire..."

              Non, non, j’aurais dû préciser une puissante communauté juive AMERICAINE...

              Parce que c’est avec celle-là que le prétendu nouvel Hadrien devrait faire les comptes... Il me semblait que cela allait de soi. 

              Apparemment, ce n’était pas le cas pour tout le monde, désolé...


            • armand armand 23 octobre 2008 00:02

              Exact, Asinus - je vois que vous êtes un fin connaisseur des légions romaines et de leur destin... !

              A la même période disparut aussi la IX Hispana en Ecosse (pardon, en Calédonie...). C’est resté un grand mystère - défaite militaire ? disgrâce et dissolution ? La même légion avait déjà été très malmenée lors de la révolte de Boadicea cinquant ans plus tôt. Il y a des unités qui ont la poisse !

              Cordialement,


            • Torvald 23 octobre 2008 20:40

               
              @Armand, @Hieronymus

              "A la même période disparut aussi la IX Hispana en Ecosse (pardon, en Calédonie...). C’est resté un grand mystère - défaite militaire ? disgrâce et dissolution ? La même légion avait déjà été très malmenée lors de la révolte de Boadicea cinquant ans plus tôt. Il y a des unités qui ont la poisse ! "

              Faute de temps je n’ai pas pu m’étendre sur le mur d’Hadrien, celui de la Britannia, alors que j’ai une théorie qui vaut ce qu’elle vaut.

              Il y a une "folie" écossaise comme une "folie irlandaise". C’est tout le mérite des conseillers d’Hadrien que de l’avoir reconnu et donc de construire une séparation étanche, il faut dire que la géographie s’y prêtait. 100 km de terrassement, c’était un "travail de romain" à leur portée.

              Contrairement au limes continental qui servait de frontière poreuse avec une circulation étroitement contrôlée mais qui entraînait une influence civilisatrice au-delà de cette frontière, provisoire pour la plupart des empereurs, (sauf H.), le Mur d’Hadrien fermait complètement le Nord aux influences extérieures.

              Même si un mur d’Antonin fut construit 10 ans après plus en avant, c’est celui d’Hadrien qui subsistera.

              A comparer à la version de Yourcenar :

              "Trois mois à peine avant mon arrivée, la Sixieme Légion Victorieuse (la Victrix basée à York) avait été transferée en territoire britannique. Elle y remplaçait la malheureuse Neuvième Légion taillée en pièces par les Calédoniens .../... Nos troupes furent renforcées par la création d’un corps auxiliaire indigène .../... En même temps, l’érection d’un mur coupant l’île en deux (...) servit à protéger les régions fertiles et policées du Sud contre les attaques des tribus du Nord. (...) Mais déjà cet ouvrage purement militaire favorisait la paix. (...) Les terrassiers de la légion étaient secondés dans leur tâche par des équipes indigènes ; l’érection du mur était pour beaucoup de ces montagnards, hier encore insoumis, la première preuve irréfutable du pouvoir protecteur de Rome."

              C’est aller un peu vite en besogne. On peut difficilement dompter des montagnards qui viennent d’écraser une légion, pour bâtir une muraille hermétique, au contraire du limes. Comme le dit marc il semble que les indigènes en question étaient en majorité des Celtes.

              Les Anglais ne feront pas tant de manière. Entre les dragonnades de Cromwell et les incursions sanglantes récurrentes des armées de Cumberland puis les armes de l’ère industrielles qui ne feront pas de détail, les Ecossais et les Irlandais seront pliés ou exterminés.

              Par ailleurs "Tout m’enchanta dans cette terre pluvieuse : les franges de brume au flanc des collines, les lacs voués à des nymphes, plus fantasques encore que les nôtres, (le monstre du Loch Ness avait déjà frappé les esprits avant 1951, date de parution du livre), la race mélancolique aux yeux gris." Là évidemment le climat n’a guère changé. C’est de la broderie cousue main.
               
               
               


            • ASINUS 24 octobre 2008 06:42

              bonjour , yep j aime aussi la vision de Kipling qui dans "sur la grande muraille "
              fait revivre un centurion de la XXX la Ulpia-Victrix
              un nom predestiné Armand ,celle ci avait moins la poisse que la IX


            • armand armand 22 octobre 2008 18:25

              J’espère qu’il ne se laissera pas tenter par un Antinous... ça passerait plutôt mal aux USA !


              • fonzibrain fonzibrain 23 octobre 2008 00:18

                le budget US est de 3100 milliard,l’armée avec le nucléaire (qui dépend d’un autre ministère) et les vétérans c’est 800 milliard suivit comme poste de dépense les intérêts de la dette ,plus de 460 milliard de dollars.

                si il doivent se serrer la ceinture,c’est la dette qu’ils ne vont plus rembourser,et je crois que nous voyons les les prémices de ce grand chambardement.

                les USA vont casser l’économie du monde,du moins l’affaiblir,mais réellement détruire le dollar et la dette dollarisé.
                viendra une nouvelle monnaie,et hop le tour sera joué


                • Torvald 23 octobre 2008 12:17

                   
                   
                   Toujours intéressant de voir qu’un article récent a pu ? inspirer une réflexion sur la conjoncture éléctorale actuelle.

                  Mais il faut avouer que c’est très difficile de comparer deux époques aussi éloignées dans le temps.

                  Même si les dirigeants politiques des USA se réclament d’une tradition romaine, les Capitoles dans chaque état, la devise "E Pluribus Unum", un Sénat puissant équilibrant les pouvoirs du président, prioritaire lui dans trois domaines dont la défense et la politique étrangère, ils se réclament toujours de la notion de démocratie avec l’élection du dit président, des sénateurs et des représentants.

                  C’est parce que l’américain moyen du fin fond du Nebraska est patriote qu’on peut envoyer des troupes dans des pays "exotiques".

                  Si le pétrole avait été important du temps d’Hadrien - ce n’était que du bitume lampant - aurait-il laisser passer l’occasion ?

                  En attendant l’expo sur Hadrien et son site sont encore visibles pour quelques jours. Les vidéos sont téléchargeables (sauf curieusement celle du mur qui a quelques problèmes). 

                   

                   

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès