Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Obama propose la prison préventive de longue durée

Obama propose la prison préventive de longue durée

Le président Barack Obama, ancien jeune sénateur de l’Illinois, beau, svelte, brillant, souriant, séduisant, bref le garçon de café parfait pour servir au peuple médusé la soupe des puissants, après avoir fait renflouer ses amis financiers, au frais du peuple, pour leur éviter la faillite, et ainsi lancé les USA dans une spirale d’endettement jamais atteinte, lançait il y a peu sa nouvelle proposition, forcément géniale, destinée à assurer la sécurité du peuple américain, déjà tellement en danger sur sa propre terre que son armée doit intervenir en Afghanistan et en Irak pour le protéger : mettre des gens, citoyens ou pas, en prison, de manière préventive et pour une durée indéterminée.
 
Car "il existe actuellement des gens qui planifient des crimes contre les citoyens américains, que cela soit dans 1 mois, un an, 5 ans, ou plus".
Il s’agit donc de prévenir ces crimes, et d’agir pour ne pas permettre à des gens qui, malgré leur absence de passé condamnable, pourraient être prêts, plus tard, à accomplir des actes monstrueux qu’il faut éviter d’avoir à juger une fois qu’il sera trop tard.
Autant prévenir que guérir.
Mais sa proposition se heurterait à sa profession de foi, répétée telle un mantra dans sa récente conférence, citée ci-dessous, "la loi doit gouverner", car cette mesure va à l’encontre des lois américaines, comme d’ailleurs de toutes les lois de tous les pays (se disant) démocratiques du monde (la détention préventive est toutefois permise en Angleterre pour un maximum de 28 jours).
Mais heureusement, ce fin stratège et stupéfiant (le même genre que Sarkozy, de stupéfiant...) orateur a trouvé la parade : modifier la loi pour qu’elle rende légale cette possibilité.
 
Ainsi, après s’en être pris à l’administration Bush, la dénonçant pour avoir mis en oeuvre des actions en désaccord avec la loi, voici le bon garçon, l’idole du monde entier, le propriétaire du chien le plus important du monde, qui se propose tout simplement de modifier la loi pour pouvoir appliquer légalement des mesures que même Dick Cheney n’a jamais osé proposer.
Voici qu’il aimerait voir son pays sous une loi qui permet la détention arbitraire d’innocents, pour une durée indéterminée, en vertu des crimes qu’ils pourraient commettre.
 
Pendant que, depuis son élection, les gouvernement sri-lankais et pakistanais ont reçu l’autorisation pour, ou l’ordre, d’éliminer manu militari leurs opposants (et je le dis sans aucune sympathie pour ces mouvements révolutionnaires violents, qui martyrisent les peuples dont ils prétendent s’occuper, je ne fais que constater une chronologie), Barack Obama s’occupe pareillement de son peuple : mettre au pas ceux qui représentent un danger pour l’agenda de ceux qui le dirigent (Obama, et donc le peuple).
 
Certes, cette proposition doit encore passer le Sénat américain, et tout espoir n’est pas perdu, mais si cette loi ne passe pas, ce sera contre la volonté de celui que bien trop ont voulu voir en Messie. Et qui, une fois de plus, se sont fait profondément en... sorceler*.
 
Lien pour écouter la conférence en question (c’est en anglais et il faut copier-coller, je ne sais à mon grand regret pas comment faire autrement) :
 
* ensorceler : les druides, anciens celtes légendaires mais néanmoins réels, pratiquaient leur magie avec une baguette de bois magique. En anglais, "bois magique" se dit "holly wood".
S’adresser à Jordan Maxwell, disponible sur votre moteur de recherche, pour plus de précisions, si intéressé(e)(s).
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (27 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès