Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Obama serait prêt à discuter avec le Hamas !

Obama serait prêt à discuter avec le Hamas !

Coup de tonnerre dans les relations internationales et fin du manichéisme ? L’ostracisme envers le Hamas est contre-productif. C’est en substance ce qu’on apprend par le journal britannique The Guardian de ce matin, vendredi 9 janvier. Les Etats-Unis vont-ils enfin sortir d’une doctrine illisible au Proche-Orient ? De savoir qu’on peut pactiser avec le Diable, pour peu qu’il vende son pétrole à vil prix tout en ne respectant pas les droits de l’homme, ou encore apporter un soutien aveugle à un tel autre, malgré son non respect des résolutions internationales, ou même d’attaquer certains peuples qui refusent le diktat us, avec l’administration Obama, semble-t-il, ce sera la fin de ce poker menteur qui fait tant détester l’Amérique.
Barack Obama avait lors de sa campagne électorale, indiqué qu’il avait pour but, une fois élu, la restauration de l’image de l’Amérique. Et, ce new deal (nouvelle donne), ne peut que passer par une rupture radicale, avec une administration George Walker Bush, aussi calamiteuse que meurtrière, qui a heureusement la chance de ne pas être concernée par le TPI. The Guardian (journal de référence de l’intelligentsia britannique) a même évoqué que la position pro-israélienne de Barack Obama pendant la campagne électorale ou son choix au secrétariat d’Etat de Hillary Clinton, dont on connaît la proximité avec l’Etat hébreu qui, pour beaucoup, pouvaient penser qu’il allait poursuivre une politique injuste au Proche et au Moyen-Orient, n’était qu’un leurre, parce qu’il est un homme juste.
 
Des discussions secrètes ont été menées par les services secrets américains, qui savent que le Hamas est incontournable et que la paix sans lui, ne serait pas la paix. Tandis que le Fatah s’occupait de politique politicienne, le Hamas, lui, s’occupait du social. Sa victoire aux législatives de 2006 vient de là. Comme nous le mentionnions, perplexe, face au silence du président élu américain, le silence de Barack Obama était finalement de l’ordre de la réflexion. Selon certaines sources, c’est un choix dicté par Jim Jones, son conseiller à la sécurité intérieure, qui estime que le temps de la réconciliation est arrivé et une commission ad hoc se mettra sur pied, dès l’investiture. Un véritable camouflet pour les va-t-en-guerre, si Obama réussit ce coup, après 60 ans de désastres. Le mot est faible.
 
La future administration Obama, qui rentrera en service dans dix jours, est prête à mettre sur pied, un vrai processus de paix. Il sera douloureux pour les uns et les autres. Quelle victoire si demain, Tzipi Livni, future premier-ministre israélienne et Khaled Mechaal, leader du Hamas, se retrouvaient à Camp David ! C’est le prix à payer. Quid des assassinats ciblés, libération des prisonniers du Hamas, fin des tirs de Qassam, enterrement de l’article 6 de la Charte du Hamas, prônant la destruction d’Israël etc. L’organisation islamiste pour les uns, la résistance pour les autres, s’était vue en 2006, inscrite dans les organisations terroristes par le département d’Etat américain, qui interdisait même qu’on lui octroie encore des aides financières. Inscription réfutée par nombre d’observateurs, qui parlaient d’une décision simplement politique des Gouvernements européens et/ou occidentaux, et vide de sens.
 
Après tous les scenarii envisagés, le préalable serait donc, pour engager de vraies discussions, un cessez-le-feu sur le terrain, et, une réconciliation entre les frères ennemis du Fatah et du Hamas. Bref, s’inspirer du rapprochement jadis, entre l’administration états-unienne et l’OLP dans les années 1970. Pour une approche constructive, il n’y a pas mieux. Il ne faut pas exclure les uns, privilégier les autres, jugés « modérés », comme le suggérait mon maître, Pascal Boniface, directeur de l’Iris (Institut des relations internationales et stratégiques), dans un article sur Rue89. Le gouvernement de transition de Barack Obama serait prêt à retrousser les manches, pour venir à bout de certains dossiers dont rien ne laisse poindre à l’horizon, le moindre espoir : l’Iran, le conflit israélo-palestinien, de l’Inde et du Pakistan et de la Corée du Nord. Vaste programme.
 
Ce qu’on a encore vu hier aux Nations-Unies, avec l’abstention des Etats-Unis représentés par Condoleezza Rice par rapport à la résolution de l’ONU appelant à un cessez-le-feu immédiat et inconditionnel, est affligeant. Toute honte bue, cette Amérique-là, n’a pas le droit de vouloir s’imposer comme gendarme du monde. L’espoir renaît chez les femmes et les hommes épris de paix, tandis que c’est la tête des mauvais jours, à l’approche du 20 janvier prochain. Certaines voix discordantes estiment déjà, avant même que Barack Obama ne s’installe au bureau ovale, qu’il légitime le Hamas. D’autres disent qu’il est naïf. Q’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse. La paix n’a pas de prix.

>>>Allain Jules

Moyenne des avis sur cet article :  3.32/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • Philippe D Philippe D 9 janvier 2009 18:46

    C’était peut-être un peu la crainte des dirigeants israéliens.
    D’où 1 opération juste avant l’investiture pour arriver à une discussion éventuelle en position de force et avoir un atout supplémentaire dans la manche.

    A suivre.


    • Karhgon 9 janvier 2009 21:56

      Et que prévoit il en clair ? Il est beau de préconiser un cessez le feu sur le terrain, mais partit comme c’est, je ne le voit pas arriver, ou en tout cas pas avant un moment et un bon nombres d’autres victimes inocentes.
      Quand nos gouvernements vont ils décider d’imposser la paix à Israel ?


      • Allain Jules Allain Jules 10 janvier 2009 14:09

        @Karhgon,

        Hélas, j’ai l’impression, que l’Etat hébreu dicte sa loi aux Etats-Unis :-> ,


      • Karhgon 9 janvier 2009 22:05

        Est il prévut par Obama des sanctions, économiques et militaires, et si oui une fois la fin du conflit quelle restructuration sera-elle possible ?


        • Allain Jules Allain Jules 9 janvier 2009 22:15

          Bonsoir à tous !

          J’avoue que j’ai été moi-même surpris par cette nouvelle. Du coup, personne ne sait comment il va procéder. C’est là, une autre histoire.

          Bien à vous !


          • Bois-Guisbert 10 janvier 2009 10:19

            J’avoue que j’ai été moi-même surpris par cette nouvelle.

            Moi pas, dans la mesure où il est apparu, il y a plusieurs mois déjà, que ce gandin ultrabrité est l’un des ultimes couillons, et le dernier à son niveau, qui croient qu’on peut faire de la bonne politique avec des bons sentiments.

            Les Hamas doivent déjà être en train d’affuter les couteaux qu’ils ne comptent pas laisser au vestiaire... On peut se préparer à quatre ans d’intense rigolade, à condition toutefois que personne n’ait la frustrante idée d’oswaldiser l’Afrricain de la Maison Blanche...


          • Allain Jules Allain Jules 10 janvier 2009 13:40

            @Bois-Guibert,

            Bonjour. Oui, encore fois, je suis surpris. Lorsque hier, j’ai eu le lien de l’article du Guardian que j’ai mis, en lisant l’article, j’ai crois à une chimère. Et, bien sûr, tout est dans le titre. Au conditionnel. A partir de là, aucune responsabilité n’est prise, je prends les dires du journal anglais.

            "Serait prêt " ne veut pas dire va le faire. Certains visiblement, n’ont pas lu le titre ou vu l’article du Guardian, avant de déverser leur sempiternel fiel......sur Allain Jules. Décidément.....

            Bien à vous !


          • Allain Jules Allain Jules 10 janvier 2009 13:41

            Au temps pour moi, BOIS-GUISBERT


          • moebius 9 janvier 2009 22:59

            ..c’est avec l’autorité palestienne qu’il faudra discuter, mais c’est le Hamas se sera légitimé grâce a ce conflit et "l’autorité" qui se sera décribilisée. Le hama deviendra t’il pour autant un parti "comme un autre", et si tel est le cas les palestiniens refuseront t’il de jouer la carte de la radicalisation ? Par contre Israél si elle aura perdu en image se sera affirmé dans la région en prouvant qu’elle est capable d’assurer et d’assumer sa sécurité...jusqu’au prochaines élections... dans la région et jusqu’au prochains tirs qui mettrons de part et d’autre fin à la trêve et qui on l’éspére mettrons un terme à ... mais un terme à quoi ?


            • Emmanuel Aguéra LeManu 10 janvier 2009 13:36

              Tout à fait d’accord.

              La violence du Hamas est devenu un pilier de la légitimité d’Israel. Elle est le fruit de la décrédibilisation orchestrée du Fatah, politique initiée par Sharon sur l’esplanade des mosquées en 2000. Je vous renvoie à mon commentaire, un peu plus bas.

              Je vous renvoie également a la video du jour sur AvoxTV

              J’ai d’ailleurs, au gré des forum, l’impression que d’Obama en Proche-orient ou Dieudonné/Faurisson, Israel devrait commencer à se soucier d’Internet.


            • Allain Jules Allain Jules 10 janvier 2009 13:55

              @Moebius,

              Sommes-nous devins pour savoir si un tel peut changer ou pas ? La réalité du pouvoir peut faire changer en effet. Le Hamas peut le faire ou non.

              En ce qui concerne Israël où je me rend en mars, j’ai bien peur que c’est un pays où, des dirigeants sont devenus extrémstes. C’est dommage. Beaucup d’informatons prouent d’ailleurs aujourd’hui qu’ils (dirigeants) représentants l’Etat hébreu malheureusement, sont entrain de commettre des crimes de guerre.

              Ecole bombardee : aucun tir en provenance de là-bas

              Utilisation de bombes au phosphore blanc M825A1 de fabrication amerloque etc...

              S’il faut se défendre contre des civils soi-disant armés e cette manière, j’ai bien peur.

              Cest grave Dr ?




            • Allain Jules Allain Jules 10 janvier 2009 14:13

              @LeManu,

              Le Hamas est une émanation de Sharon et par conséquent, aujourd’hui, il faut bien qu’Israël discute avec lui pour sortir de l’impasse s’il veut la paix......mais, l’Etat hébreu veut-il la paix ? Mieux vaut donc un Hams violent à ses côtés qu’autre chose.


            • moebius 9 janvier 2009 23:04

              mais bordel !... de gnin gnin, avec quels moyens militaires ou économique voulez vous imposer la paix


              • Emmanuel Aguéra LeManu 10 janvier 2009 13:46

                La paix ne s’impose pas par des "moyens" militaires ou économiques. Ces éléments en sont précisemment les vecteurs essentiels. On peut y rajouter les religions pour parfaire le tableau.

                La paix est une compagne qui n’a besoin de rien pour s’imposer, elle se choisit et s’entretient. C’est d’une autre dialectique dont nous avons besoin : "Parlons de ce qui nous rapproche avant d’oublier ce qui nous sépare", par exemple, ça vous irait ?

                Je vais me découper une médaille et je reviens.


              • Hafidh 9 janvier 2009 23:15

                Mahmoud Abbas et Hosni (Mou)Barak sont des marionnettes aux mains des USA et d’Israël.


                • Allain Jules Allain Jules 10 janvier 2009 14:15

                  @Hafidh,

                  Je crois bien que vous avez raison. D’ailleurs les commentaires les plus "moinssés" sont souvent les plus pertinents et j’aime bien y plonger mon oeil.


                • dalat-1945 10 janvier 2009 07:55

                  @ l’auteur,

                  Toujours la même bouillie pour les chats !


                  • Allain Jules Allain Jules 10 janvier 2009 14:24

                    @Dalat-1945,

                    Toujours la même oeuvre diabolique. Bien. Avez-vous au moins lu l’article du Guardian ? Visiblement , non, malgré le lien. Je crois que des lacunes en anglais, abyssales certainement, doivent expliquer le pourquoi du comment ou l’inverse. Avez-vous remarquez que l’article, du moins le titre, est au conditionnel ? Visiblement , non.

                    Je sais, rien ne vous parle, sinon cet instinct du "tueur" qui est en vous. Hélas, un "killer" de pacotille, comme tous ces aboyeurs de forums qui n’ont rien à dire.

                    Votre sempiternelle cérémonial ridicule va-t-il cesser un jour ? Vous ferez mieux de vous cacher comme certains désormais, qui ne viennent plus que "moinsser" en anonyme. Ce costard vous sied à merveille. Laissez tomber votre éjaculation intellectuelle morbide. Quand on ne pige rien de rien, mieux vaut qu’on la ferme.

                    Salutations !


                  • oncle archibald 10 janvier 2009 16:08

                     Moi j’ai "remarquez" des lacunes abyssales en orthographe dans la réponse de Monsieur Jules.


                  • Allain Jules Allain Jules 10 janvier 2009 16:16

                    @Chantecler,

                    J’entends bien. En revanche, permettez-moi de m’inscrire en faux face à vos allégations. Je ne fais que reprendre (au conditionnel), un article, qui, lui, est TRES affirmatif. Là, il y a nuance.

                    Bien à vous !


                  • Allain Jules Allain Jules 10 janvier 2009 16:19

                    @Oncle Archibald,

                    C’est vrai, j’en fais comme tout le monde, des fautes d’orthographe comme de grammaire et plus encore !


                  • Xerxès Xerxès 10 janvier 2009 09:52

                    @l’auteur

                    Réveillez-vous ! Il faut arrêter de rêver. C’est beau d’avoir de l’espoir mais avec vous c’est de la naïveté sans limite ! 

                    Qu’attendez-vous au juste d’Obama alors qu’il a nommé un certain Rahm Israel Emanuel, comme "Chief of Staff" ? Le fils d’un terroriste d’Irgoun ! Il a même servi pour le Tsahal. Donc, un SIONISTE pur et dur !

                    Le lendemain de sa candidature officielle, ou est-il allé faire son discours d’allégeance ???
                    Chez AIPAC !...Quoi de plus symbolique ???

                    Obama est un nouveau Président des Etats (dés)-Unis aux bottes des Sionistes.






                    • Allain Jules Allain Jules 10 janvier 2009 14:29

                      @Xerxès,

                      Bonjour le vieux héros grec.

                      Je n’attends rien de Barack Obama. Rien de rien. Rien du tout. Pas même une miette. En revanche, je ne fais que reprende un article. Je ne me fais aucune allusion sur l’issue de ce conflit qu’il serait à même de stopper.

                      Bien à vous !


                    • Allain Jules Allain Jules 10 janvier 2009 14:32

                      @huhuhuhu,

                      Toujours aussi fort !


                    • Céphale Céphale 10 janvier 2009 12:29

                      Obama et son équipe vont défendre les intérêts des Etats-Unis. Ils savent que leur image dans le monde est celle d’un commanditaire de crimes contre l’humanité par Etats interposés. C’est pourquoi ils vont prendre leurs distances avec Israël.

                      Mais d’un autre côté ils ne voudront pas réduire leurs dépenses militaires, dont une grande partie est destinée à Israël, car toute leur économie est soutenue par leurs industries d’armement. Alors ?

                      Il faudrait que l’Union Européenne donne de la voix.


                        • Emmanuel Aguéra LeManu 10 janvier 2009 12:36

                          Le Hamas est devenu, par la grâce de Sharon et d’un assassinat politique célèbre, une arme au profit d’Israel.
                          Pour empêcher la stabilisation de la région qui permettrait d’envisager une normalisation propice à la légitimisation de l’état Palestinien, Israel a besoin de la légitimité que lui confèrent des roquettes qui, même si elles obligent à un petit vidage de colonie ou un petit massacre de temps à autres, permettent d’éloigner les esprits encore un peu plus loin d’Oslo...

                          Il est évidemment plus facile de discuter à coup de missiles avec le hamas, qu’à coups d’arguments avec le Fatah devant la scène internationnale voir le commentaire de ZEN dans le forum Avox en cours : "De quoi Israel est-il le nom ?" http://www.agoravox.fr/commentaire_static.php3?id_article=49726&id_forum=1957183

                          Bonne chance, Barak !


                          • Lapa Lapa 10 janvier 2009 22:14

                            "
                            Je te trouve bien imprudent de dopnner une telle "information". "

                            c’est le comité de rédaction que je trouve bien faiblard de balancer un deuxième article d’allain Jules qui a dû être ecrit en 1/4 d’heure le jour même. Mais ce pigiste semble posséder des raccourcis connus de lui seul et quelques initiés pour placer sur AV ses réactions passionnées au fil de la journée ; il n’est pas à son coup d’essai.

                            ça doit être le fils du patron.


                          • leréveur 10 janvier 2009 13:16

                            Il faudrait être aveugle pour ne pas noter que , parmi d’autres objectifs des criminels de guerre / génocidaires israéliens , il s’agit de tester ce qu’il va être possible d’attendre de Barak Hussein Obama.

                            Même bien ficelé par des Magdalena Albright et autre directeur de cabinet , la confiance n’y est pas encore tout à fait.

                            A la hauteur à laquelle les tueurs de Tel Aviv ont mis la barre , un soutien aux massacres en cours serait une vraie compromission en début de mandat. La réponse est attendue.


                            • John Lloyds John Lloyds 10 janvier 2009 16:03

                              Le Pantin de Rahm Emanuel discuter avec le Hamas ? smiley Une sinistre plaisanterie, ou de la diplomatie de façade.


                              • Allain Jules Allain Jules 10 janvier 2009 16:23

                                @John Lloyds,

                                Attention à la formulation. Si Emanuel est un pantin, il discutera avec le Hamas. En revanche s’il est sioniste comme on sait avec son pedigree, pour rien au monde, il ne discutera avec le Hamas.

                                Diplomatie de façade....sans doute.


                              • John Lloyds John Lloyds 10 janvier 2009 16:33

                                Je ne pense pas qu’Obama soit sioniste. Je pense même que c’était, il y a encore quelques mois, un mec plein de bonne volonté. Mais maintenant il est aux ordres de l’équipe de cinglés qui lui ont financé sa campagne, et sa politique est déjà tracée, puisqu’il vient de nommer une équipe guerrière. Aucune discussion avec le Hamas à prévoir, ou au mieux une parade de façade juste pour dire,comme Sarko, qu’il a essayé.


                              • Xerxès Xerxès 10 janvier 2009 16:41

                                 @Allain Jules

                                Bonsoir.

                                Visiblement vous n’avez pas apprécié. smiley

                                D’abord quel est l’intérêt de simplement reprendre ce que The Guardian écrit ? Faut-il vous le rappeler que The Guardian fait parti du groupe Murdoch ???

                                Je suis navré mais votre commentaire contredit ce que vous semblez nous dire (au conditionnel) dans votre article. Ce que vous oubliez de rappeler (certainement inconsciemment...) c’est que l’entourage de ce pantin (Obama) laisse présager une position Ultra Sioniste. Donc il n’y a strictement aucun espoir de changement !...Sauf pour les naïfs !

                                Par ailleurs, dans votre autre article concernant Elie Wiesel (ce prix nobel de la paix qui ne prône que la guerre... !) vous allez jusqu’à plaindre cette ordure d’avoir perdu ses millions de dollars en ayant misé sur la pyramide (effondrée) de son copain Madoff. 

                                Au sujet de Wiesel, je vous conseil de lire le livre de Norman Finkelstein, "l’Industrie de l’Holocauste", pour mieux comprendre le rôle de ce dernier au sein du lobby Sioniste.

                                Cordialement




                                • François M. 10 janvier 2009 18:07

                                  Faudrait quand même arrêter de croire au Père Noël. Obama n’est pas le messie et avec l’entourage qu’il a, comment ne pas être biasié et partial :

                                  Israël a un lourd passé d’ignorer des dizaines et des dizaines de résolutions de l’ONU
                                  . C’est avec un grand sourire que le pays de l’oncle Sam et ses fabriquants d’armements continuent de vendre des armes à Israël avec une aide financière de plus trois milliards de dollars par année. Le groupe d’influence israélien/lobby JINSA a des influences partout dans ce gouvernement américain et à travers tout le complexe militaro-industriel et c’est une des raisons probables pourquoi Obama et le reste des leaders ne peuvent pas trop critiquer Israël. JINSA cherche aussi à étendre ce conflit à l’Iran. Le nombre de représentants dans le gouvernement américain qui possèdent une double nationalité israélienne et américaine est plutôt déconcertant et soulève la question de la partialité du gouvernement dans ses positions et politiques étrangères, surtout en ce qui concerne la Palestine et Israël. Pas d’argent pour les vétérans américains qui reviennent d’Irak et d’Afghanistan qui finissent en grands nombres comme dans les rues de l’Amérique en tant que sans-abris, mais des milliards pour la machine de guerre israélienne. Même le Soudan a donné plus d’argent en aide aux Palestiniens avec 123$ millions que les États-Unis avec leur maigre 85$ millions.

                                  (Source : Gaza : lorsque la vie et la vérité sont sacrifiés)



                                  - Nous savons que Barack Obama a nommé Rahm Emanuel au poste de chef de cabinet. Ce dernier possède une double nationalité israélienne et américaine. Son père fut impliqué dans le groupe terroriste sioniste Irgoun. Les liens de Rahm Emanuel avec le Mossad, agence des services secrets du renseignement israélien, était tellement évidents que Bill Clinton a dû l’écarter de la Maison Blanche en 1998, après quoi il est retourné en Israël pour servir dans les forces armées en tant qu’espion durant la guerre du Golfe en 1991. Un des agents à découvrir ses liens avec le Mossad est l’ancien assistant directeur à la division du contre-terrorisme du FBI, John O’Neill.

                                  (Source : http://les7duquebec.wordpress.com/2008/11/11/obama-le-vrai-changement/)



                                  • viking 10 janvier 2009 19:22

                                    Alain Jules pourquoi avoir publié cette annonce qu’Obama souhaiterait dialoguer avec le Hamas ? Ce n’est pas une info mais un message politique dont le but est de provoquer un effet d’annonce. Rien de plus.

                                    Vous avez donc saisi cette opportunité parce que vous avez senti que les lecteurs étaient avides de savoir ce que ferait Obama.

                                    Ma réponse est simple. Rien ! Il ne fera rien parce que dans trois semaines les opérations sur Gaza seront terminées. On parlera d’autre chose puisque pour le quidam, l’actualité n’est que ce que les médias montrent, disent ou écrivent. Ils reparleront de la hauteur de neige en haut des pistes de ski dans les Alpes, par exemple.

                                    Je ne veux pas être plus méchant avec vous mais je dois vous dire que vous n’êtes qu’un naïf tout comme Ségolène qui ne voit son avenir que dans l’image de ce qu’elle souhaiterait avoir d’elle-même dans une fonction prestigieuse de l’état.

                                    Avec moi, c’est raté. Je déteste le narcissisme. De votre article, je n’ai lu que ça « Obama serait prêt à discuter avec le Hamas ! Coup de tonnerre dans les relations internationales et fin du manichéisme ? »

                                    Je pourrai en dire des choses sur vous rien qu’en analysant ces deux phrases.

                                    ___ La première assertion est une affirmation exprimée d’une manière hypothétique avec un point d’exclamation signifiant l’étonnement. Du coup ça nous intéresse parce que l’opinion publique et moi-même souhaitons du changement. Tout le monde veut du changement. C’est la preuve que tout va mal. Tous les politiques vendent du changement pour plaire ! Même Sarkozy qui avec ses réformes ( constitutions etc.… ) s’est mis au diapason en imitant Bush qui a toujours parlé de réforme pour justifier sa politique. La Patriot Act fut présenté comme une réforme pour s’adapter au terrorisme etc.…

                                    Mais en réalité, mon sacré Jules, rien ne change. Il n’y a que les discours politiques qui changent sans rien changer. C’est toujours des promesses sur l’avenir que nous entendons ici et là. Donc l’idée qu’Obama serait prêt à discuter avec le Hamas n’est qu’une illusoire promesse car il faudrait pour qu’elle soit réalisable que les leaders du Hamas ne meurent pas dans les opérations en Palestine. En plus il est optimiste cet Obama et vous aussi sacré Jules car Israël veut la destruction du Hamas. Avec qui pourra t’il donc dialoguer Obama ? Cette première affirmation qu’Obama serait prêt à dialoguer, n’est qu’une obscure anticipation qui nie le danger de voir le Hamas disparaître sous un déluge de bombes.

                                    Avec ce papier vous êtes, mon sacré Jules, devenu un petit relais de la propagande officielle car cette information que vous publiez avec un étonnement ravi n’est qu’une reprise de ce que vous avez déjà lu sur les médias inféodés. Tu parles d’une belle surprise que tu nous fais là, manipulateur sans talent, nous devinons déjà la suite de ton billet.

                                    ___ Dans la deuxième phrase, vous accentuez l’effet de surprise en annonçant un coup de tonnerre dans la diplomatie. C’est encore un jugement synthétique qui réuni deux idées : celle de l’annonce d’Obama à l’effet qu’il produira sur la diplomatie. Vous devenez zélé parce que ce jugement vous est personnel…. Si vous me dites non, je vous répondrais qu’il est subjectif comme le sont tous les jugements synthétiques, c’est à dire dépendant de ce que vous pensez ou souhaitez dire. Vous finissez donc cette phrase avec une autre assertion synthétique qui réunit deux idées : le manichéisme comme si le monde était divisé entre deux entités, le bien et le mal qui s’affronte et qu’Obama y mettra fin. C’est donc ce changement que vous annoncez. Et rien ne changera pour la population palestinienne qui devra pour ceux qui survivront coucher dehors cet hiver car leurs maisons auront été détruites. 

                                    Oh ! Très zélés, sacré Jules, vous n’êtes qu’un relais inconscient des médias inféodés sur Agora vox, c’est pour cette raison que je n’ai pas poursuivi ma lecture.

                                    Vous êtes inintéressant !

                                     


                                    • viking 10 janvier 2009 20:35

                                      .
                                      .
                                      .
                                      Georges Cake, vous avez certainement raison. Si le message vient d’Obama, c’est une manière d’avertir Israël que le futur Président des Etats Unis souhaiterait ouvrir des négociations avec les dirigeants palestiniens.

                                      Est-ce habile ? Oui parce que le président en exercice en ce moment, c’est Bush et qu’Obama juridiquement ne peut rien faire. Il doit rester passif. C’est une faille du système de retransmission du pouvoir aux Etats Unis qu’il y ait deux présidents des Etats Unis en même temps car le président sortant peut mettre le rentrant devant le fait accompli. Donc avec ce message Obama s’adresse aussi à Bush ou cherche à contrer celui-ci tout en ayant l’air de rien faire. Il y aurait peut-être beaucoup d’adresse dans ce coup médiatique.

                                      Mais Jules même si je n’ai pas lu son article, j’en suis certain, n’a pas vu toutes les répercussions que peut avoir ce message d’Obama.

                                       


                                    • marc 12 janvier 2009 20:18

                                      Cake

                                      Il est réconfortant de voir ce que sont les soutiens habituels de la politique criminelle d’Israel. Raciste, vous êtes digne d’être sioniste. Cela va ensemble. Les Français juifs qui soutiennent Israel de bonne foi devraient avoir honte de ce qu’ils trouvent comme amis. Cela devrait leur ouvrir les yeux.



                                    • hibou33 10 janvier 2009 20:26

                                      Enfin un President des Etats Unis d’Amérique qui saurait raison garder.
                                      Il n’y a aucune issue militaire (et finalement ce serait sans doute au détriment des Israeliens comme dans toutes les guerres coloniales récentes -a part justement le cas de l’Amérique du Nord où les populations indigènes décimées vivent misérablement-). Le Hamas -quoique critiquable comme les terroristes sionistes- est le representant ELU des citoyens de Gaza. Donc la paix passe par la négociation avec les représentants authentiques des parties. Priorité absolue !! Les exigences palestiniennes ne sont guère plus que la fin du blocus et la restitution des terres acquises lors de la guerre déclenchée par ’Israel par surprise contre tous ses voisins en 1967. Les exigences des habitants d’Israel, suivant les dires de leurs élus sont de vivre en paix. La solution n’est-elle pas des plus simples !!! Demain la Cour internationale de justice aura le soin de s’occuper des crimes de guerre avec toute la rigeur et la sévérité nécessaire comme avec la Serbie...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès