Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > On a bien pendu Saddam pour la même chose...

On a bien pendu Saddam pour la même chose...

Dans cette guerre qui n’en est pas une, mais qui tourne à un massacre de centaines d’enfants totalement innocents (plus de 250), certains arrivent malgré le veto de l’armée israélienne à nous informer sur le degré d’horreur dans lequel l’état hébreu vient de tomber. On le sait, Tsahal a interdit aux journalistes de la suivre. Automatiquement, vous aviez pensé comme moi que c’était très certainement parce que les troupes israéliennes avaient des choses à cacher. Quand on a choisi de massacrer, on le fait rarement sous le feu des projecteurs, il est vrai. On s’arrange pour ne pas être vu, une grande spécialité des dictatures, qui continuent de part ce monde à commettre des forfaits impunis. Sauf certains dictateurs, qui se font littéralement capturer et finissent parfois même au bout d’une corde. Tenez, prenons Saddam Hussein, l’archétype même du tyran sanguinaire. On ne compte plus les fosses communes découvertes une fois son pays débarrassé de son emprise mortelle. On ne revient pas sur sa pendaison, qui a comme raison principale, selon le jugement de son procès expéditif, étant le gazage des kurdes qui s’étaient rebellés contre lui. Des hommes, des femmes et des enfants axsphyxiés par des bombes fournies par des allemands et jetées d’avions ... français, achetés au départ à la Suisse (nous avions déjà clairement défini cette piste d’approvisionnement ici-même). Dans sa panoplie de l’horreur, Saddam Hussein n’avait pas utilisé que des gaz asphyxiants. Il avait aussi utilisé d’autres armes. Selon un rapport classé de 1995 du Pentagone, son armée avait aussi utilisé du phosphore blanc à Erbil et à Dohuk, fin 1991. On pense qu’entre 1987 et 1998 100 000 kurdes irakiens sont morts ainsi. A Erbil et à Dohuk, il avait encore utilisé son aviation mais aussi ses vieux canons Howitzers de 115, ou ses canons plus modernes de 150 autotractés, achetés aux USA.. où à la France.... A l’époque, ces bombes étaient rangées dans la catégorie "armes chimiques" par le Pentagone.

Car en artillerie pure, son dada, en effet, le tyran aurait été un pionnier : "note too though that Saddam was one of the earliest users of the Space Research Corporation’s developments of long-range projectiles for the 155mm artillery piece, used to great effect against the Iranians during the Iraqi-Iranian war, and further developed by the Israelis and South Africans as the G5 long-range munitions for the 45-caliber barrel length 155 artillery pieces." note le site Free Republic. Le super-canon auquel il avait rêvé avait disparu avec son inventeur, mort de deux balles dans la tête, encore une disparition inexpliquée : il ne fait pas bon parfois être fournisseur de dictature, il est vrai. Saddam avait donc utilisé en masse des obusiers bien classiques, chargés en "obus chimiques " à contenu indéterminé, comme celui découvert ici tels des obus M825A1, des obus au phosophore ou des bombes similaires : "the WP chemical was delivered by artillery rounds and helicopter gunships" cette fois, achetés aux USA à Donald Rumsfeld, venu en personne serrer la main au dictateur pour régler les modalités des ventes d’armes américaines... Saddam s’était équipé en effet en canons autotractés dernier cri pour l’époque (même si le modèle d’origine date du Viet-Nam !) et possédait parait-il 15 000 canons ou lanceurs de roquettes anciens, selon la maison blanche elle-même : "Iraq has not accounted for at least 15,000 artillery rockets that in the past were its preferred vehicle for delivering nerve agents, nor has it accounted for about 550 artillery shells filled with mustard agent Saddam s’approvisionnait aussi bien chez les russes que les américains et les français : "and lest the snarkers try to score cheap points - yes, I know that’s a US (old version, too, based on the tube) US M1 105mm howitzer in the pic. Saddam had a varied artillery park, including what US M109A1s  (le "Paladin", NDLR) and French GCTs he didn’t lose in Round 1"

Les stocks de canons saisis à la fin du conflit sagement alignés comme des trophés perclus de tags moqueurs de soldats US sont assez ahurissants, il est vrai. Une fois le conflit fini, Saddam est donc jugé, et notamment sur l’usage des armes chimiques contre les Kurdes. Et là, par un bien étrange effet de vocabulaire, le phosphore blanc n’en fait plus partie. On reparle de gaz sarin, celui que l’on a toujours pas découvert, de gaz innervants, vendus par les USA et l’Allemagne (mais là-dessus les minutes du procès font l’impasse) et aucunement du phosphore blanc. La raison en est extrêmement simple : pour les USA, soudain, ce produit n’est plus une arme chimique. C’est redevenu un simple produit incendiaire, comme celui utilisé dans les terribles bombardements de Tokyo ou de Dresde. La nomenclature est extrêmement importante, chez les américains : les armes chimiques sont interdites, et les armes incendiaires.... aussi, me direz-vous, oui, mais, dans le grand public, ça n’a pas le même effet : de même qu’il n’y a pas de résistance en Irak mais seulement des terroristes et que Saddam avait des armes de destruction massives qui n’ont jamais existé, dans l’administration US, on y tient à ce vocabulaire, car le traité qui parle de leur usage n’est pas tout à fait le même : "incendiary weapons like white phosphorus are governed by another treaty — the 1980 Protocol III to the Convention on Conventional Weapons. the United States is not a party to the Incendiary Weapons Protocol". Subtil distinguo : comme les USA n’ont pas signé, ils peuvent donc les utiliser sans se le voir reprocher. Ce qui n’est pas tout à fait le cas de leurs alliés anglais  : "the recent British Manual of Military Law says that white phosphorus may be used "to set fire to targets such as fuel or ammunition dumps" or "to create smoke," but that it "should not be used directly against personnel." L’armée anglaise précise bien que certaines armes sont destinées à des objectifs purement militaires et d’autres peuvent accessoirement toucher les civils. Quoique. En Irak, les militaires anglais avaient révélé le pot aux roses : ils étaient allés jusqu’à tenter eux aussi d’expliquer son usage, en faisant du phopshore une arme "présentable" :  "lieutenant-Colonel Barry Venable insisted that white phosphorous was a conventional munition. Asked directly if it was used during the battle for Fallujah, he told BBC Radio 4’s PM programme : “Yes, it was used as an incendiary weapon against enemy combatants. It is not a chemical weapon. They are not outlawed or illegal.". Une phrase fort embarrassante aussitôt taclée... par le Pentagone : "he had said that suggestions that US forces targeted civilians in Iraq were “simply wrong”. But last week the Italian state television station RAI claimed that the highly flammable munitions were used against insus aivilians in Fallujah last November." Bombarder des civils au phosphore  ? "C’est faux" affirmait donc le Pentagone... ce même Pentagone qui nous avait vendu lors du grand show onusien de Powell les fameuses armes de destruction massive à grand coups de présentation PowerPoint. Bref, dès qu’on parle de phosphore, les USA rasent les murs. Ceux de Falloujah, ce crime contre l’humanité.

Bombarder les civils, donc, peut-être, mais ce ne peut être avec le phosphore blanc, ni le napalm. On a donc un phénomène intéressant : les USA ont reproché à Saddam Hussein, pour en arriver à le pendre, l’usage d’une arme dont ils ont fait eux-mêmes pourtant grand usage en Irak : "the Pentagon has admitted that U.S. forces used white phosphorus as an offensive weapon during their attack on the Iraqi city of Fallujah in November 2004, reversing earlier claims by the U.S. government that phosphorus had only been used sparingly for illumination purposes. The acknowledgement follows the discovery and circulation on the internet of accounts by U.S. soldiers in which they describe the use of white phosphorus munitions against enemy positions." Nous vous en avons déjà parlé à plusieurs reprises et parlé de cet incroyable reportage (et des insupportables images) de cette équipe italienne de télévision avec Sigfrido Ranucci, qui montrait ce qui a été fait à Faloudjah, à savoir un crime contre l’humanité, avec l’usage du phosphore blanc contre des populations civiles. On comprend mieux les réticences de l’administration US à citer le nom lors du procès de Saddam, qui se tenait pendant la deuxième offensive contre le quartier de Bagdad incriminé (Saddam a été arrêté en décembre 2003). "The latest charges against the U.S. army spring from a documentary broadcast by the Italian TV station Rai24 last week. The documentary entitled Fallujah : The Hidden Massacre which contained allegations that U.S. forces used massive amounts of white phosphorus in a way that caused large numbers of civilian deaths. The documentary includes an interview with one soldier, Jeff Englehart, who says he served in Fallujah and knows that white phosphorus was used there. Englehart describes white phosphorus as "without a shadow of a doubt" a chemical weapon". 
 On y revient.

On en est là, donc, sur ce problème de vocabulaire, que d’aucuns savent si bien remettre au goût du jour, aujourd’hui, tel l’ineffable André Glusckman surpris en train de gloser sur la "riposte légitime" ... selon lui, en effet, dans les critiques infligées aux Israëliens, "par bonheur, on évite à ce jour le vocable "génocide". Un Glucksman qui a choisi de s’enfoncer, naturellement disons avec des arguties difficilement défendables : "L’armée israélienne devrait-elle ne pas user de sa suprématie technique et se borner à utiliser les mêmes armes que le Hamas, c’est-à-dire la guerre des roquettes imprécises, celle des pierres, voire à son libre gré la stratégie des attentats-suicides, des bombes humaines et du ciblage délibéré des populations civiles ?".. dans le terme "suprématie technique", on peut supposer que notre philosophe partisan (et donc plus philosophe depuis longtemps !) inclut toutes les possibilités "techniques", y compris l’usage d’armes interdites par les conventions de guerre. Et bien entendu, Glusksman sombre en argumentation en citant le même argument que Condoleeza Rice, à savoir celle des militaires du Hamas mêlés sciemment aux populations civiles "Tsahal ne s’en prive pas qui "profite" de sa supériorité technique pour cibler ses objectifs. Et le Hamas non plus qui utilise la population de Gaza en bouclier humain sans souscrire aux scrupules moraux et aux impératifs diplomatiques de son adversaire." Ou comment justifier les massacres, selon notre bon André.

Or notre pseudo-philosophe oublie une chose : dans ce conflit, on en a assez, déjà de preuves, pour condamner israël pour crimes de guerre, sinon de génocide. Car les faits sont là : le bombardement d’endroits occupés par des civils seuls, qui plus est des lieux répertoriés et encadrés par l’ONU, et depuis hier soir, une seule image, qui fait aujourd’hui d’André Glucksman un histrion prêt à tout pour justifier l’injustifiable. On avait déjà Dieudonné d’un côté, voilà que Glucksman se met en scène lui aussi et rate son pitoyable spectacle. En négligeant un seul détail, cette terrible preuve prise par le Times. Une seule photo qui ruine à elle seule son argumentaire fallacieux. On y distingue clairement le numéro de l’obus (et sa couleur grise caractéristique) : c’est bien un M825A1, à savoir des obus au phosphore blanc que s’apprête à lancer un artilleur de Tsahal. Sur des civils.

Pourra-t-on punir un jour Israël de les avoir utilisés ? Même pas, comme le disait Hannah Arendt, arrivé à un stade, on ne peut punir. Saddam comme Israël, ont dépassé l’entendement. "totalitarian regimes have discovered without knowing it that there are crimes which men can neither punish nor forgive. When the impossible was made possible, it became the unpunishable, unforgivable absolute evil which ... anger could not revenge, [and] love could not endure." J’avais tenté de vous prévenir sur la dérive totalitaire du régime israélien, tombé aux mains d’extrêmistes guerriers prêts à toutes les compromissions électorales et à tous les rapprochements idéologiques. Vous savez ce qui s’est passé ici : on ne m’empêchera pas aujourd’hui de clamer à nouveau cette dérive et cette folie qui s’empare d’un pays, et de dénoncer ouvertement ici-même ses soutiens sans âme. On a bien pendu Saddam Hussein pour avoir eu la même attitude, on attendra longtemps encore pour juger les dirigeants israéliens qui ont décidé pareils massacres avec les mêmes armes. Tout le paradoxe de cet endroit du monde, où l’on fait peu de cas de l’existence humaine semble-t-il.


Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (94 votes)




Réagissez à l'article

305 réactions à cet article    


  • Tonton Tall 10 janvier 2009 12:36

    On peut fort bien se suicider de 2 balles dans la tête, il suffit de prendre 2 revolvers.
    J’en connais même un qui l’a fait avec 4 pour figurer dans le guiness-book
    Il avait utilisé ses 2 orteils en plus.


    • morice morice 10 janvier 2009 12:51

       TALL, vous êtes de plus en plus gîvré !!


      • Tonton Tall 10 janvier 2009 13:01

        normal, t’as vu la météo ?


      • morice morice 10 janvier 2009 13:19

         TALL, vous sombrez chaque jour un peu plus dans la folie...


        • Tonton Tall 10 janvier 2009 14:14

          ouais, mais il faudrait que t’arrêtes d’écrire, alors...


        • antitall antitall 10 janvier 2009 15:11

          Tall,de deux choses l’une,ou il arrête d’écrire ou tu arrête de lire !! en fin de compte,c’est pas mal comme ça,un peu d’humour pour faire passer la pilule,à condition que Tall ,d’autres et (moi-même d’ailleurs ,parfois..je l’avoue..)ne dépassions pas la limite du respectable.....Morice,continu d’écrire et Tall continu ton humour ....acide (mais pas plus !!)


        • morice morice 10 janvier 2009 22:46

           je demande la suppression de votre post de propagande neo-con : je ne SUIS PAS intégriste de quelque religion que ce soit : vous me DIFFAMEZ.


        • Tonton Tall 10 janvier 2009 22:58

          à propos de diffamation, si je te traitais d’âne bâté, c’est Brigitte Bardot qui me collerait un procès


        • viking 11 janvier 2009 00:08

          C’est plutôt de l’humour vinaigre fabriqué avec du pipi de chameau.


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 10 janvier 2009 13:33

          " les USA ont reproché à Saddam Hussein, pour en arriver à le pendre, l’usage d’une arme dont ils ont fait eux-mêmes pourtant grand usage en Irak " avez vous très justement écrit, Morice,

          "totalitarian regimes have discovered without knowing it that there are crimes which men can neither punish nor forgive. When the impossible was made possible, it became the unpunishable, unforgivable absolute ."

          Les régimes totalitaires ont découvert sans le savoir qu’il y a des crimes que les hommes ne pourront jamais punir ni pardonner. Quand l’impossible est rendu possible, il devient l’impunissable, l’impardonnable absolu...





          • morice morice 10 janvier 2009 13:35

            impunissable et honteux, la honte de l’humanité...


            • morice morice 10 janvier 2009 13:42

              et à votre avis, il y avait quoi dans le port d’Astakos 38°31′59″N 21°4′46″E  ? 325 CONTANERS ??? elle fait quoi l’Europe là ??? pour empêcher ça ? vous avez vu la taille du port ??? et la taille du bateau ???


              • Céphale Céphale 10 janvier 2009 14:41

                L’ambassadeur israélien en Autriche, Dan Ashbel, affirme que des agences humanitaires de l’ONU à Gaza ont été infiltrées par le Hamas, a-t-on appris le samedi 10 janvier. Et il justifie le massacre de 50 Palestiniens enfermés dans une maison par l’armée israélienne.

                Qu’attend le gouvernement autrichien pour expulser cet ambassadeur ?


                • morice morice 10 janvier 2009 14:45

                   Il ne s’appelle pas Chavez, le président autrichien... ils sont plusieurs à "justifier" de tuer des enfants...


                  • SojaRouge 10 janvier 2009 14:47

                    Un peu d’air dans les pavés donnerait peut-être envie de lire, mais là, désolé, je n’ai pas pu aller jusqu’au bout.


                    • antitall antitall 10 janvier 2009 14:54

                      Pour prendre l’air,il suffit de sortir dehors !en cet période,le froid y est vivifiant !!! smiley


                    • viking 11 janvier 2009 00:17

                      soja rouge + 2 antitall -4 

                       Qu’est-ce qui sont forts les votants !


                      • antitall antitall 10 janvier 2009 15:04

                        Très bon lien !! effectivement,c’est la cerise sur le gâteau (sans mauvais jeu de mot ) ! Gaza a du gaz dans le sous-sol.....je n’étais pas au courant ! merci,ça risque de tout changer !!


                      • antitall antitall 10 janvier 2009 15:00

                        Morice,excellent article mais ne pas désespèrer de la justice !!! les crimes finissent TOUJOURS par être punis,même pour les peuples qui s’autoproclament "élus de Dieu",et particulièrement pour ceux-là ! n’était-ce pas le cas des nazis ?? ....les néo-cons,les sionnistes,les islamistes et autres fascistes auront la facture à rembourser,tôt ou tard !!..ça va faire très mal !!


                        • noop noop 10 janvier 2009 16:15

                          Israël poursuivi pour "crimes de guerre". Et le Hamas. Et le Hezbollah. Et et et....
                          La guerre est un crime.
                          La guerre dans Gaza ne peut-être que criminelle. Bombarder une ville ? Proprement ? Pour n’atteindre que des combattants qui se fondent dans la population, jusque dans les écoles ou les hopitaux ?

                          La guerre est ignoble. Mais les deux camps feraient bien d’arrêter de nous "intoxiquer" avec leurs "infos". Ils la font, ils la veulent tout les deux.

                          Toujours pas arrivés au bout de leur haine.


                          • hgo04 hgo04 11 janvier 2009 10:32

                            Tiens, un des rares à soulever que c’est aussi une guerre d’information et d’intox... !!??

                            Félicitation.. votre mot est bref, et vous avez mis le doigts sur deux choses importantes :

                            1 - La guerre par elle même est un crime...

                            2 - Hamas et Israéliens pratiquent une guerre d’information... D’ailleurs, à lire certains articles, je dirai que le hamas a une petite longueur d’avance...

                            Mais l’histoire est tétue, il est vrai... et un jour on saura.. Mais pour l’instant dénoncer la mort d’enfants veut dire être dans le coup... ouai.. mais quitte à dénoncer, autant tout dénoncer.. Je croyais que quand deux forces s’affrontent, on faisait tout pour tenir à l’écart la population.. Ben faut croire que non... Mais je sais, c’est aussi une information dont il faut se méfier...

                            On peut voir que si le terrain c’est terrible, il n’en reste pas moins que sur celui de l’info ou de la désinfo c’est tout aussi violent.... comme on a pu constater la réaction de certains devant les vrais médias, qui eux ont l’expérience professionnelle et qui ne plongent pas dans des articles enflammés et enflammant, quitte à pourfendre un peu la réalité... juste l’égratigner, bref jouer avec la vérité...

                            Les médias rapportent si ce n’est la vérité, mais au moins une certaine information débarrassée d’affect qui n’a rien à faire la dedans..



                          • USA 613 10 janvier 2009 16:54

                             

                            1. Les journalistes ont la maîtrise des mots et des formules qui choquent

                            2. L’AFP est experte en cela, il suffit de lire ses titres où quel que soit l’article tendancieux eux martèlent à l’envie le nombre de morts côté palestinien afin de frapper les esprits d’un seul coup d’œil.

                            3. Que retiennent les lecteurs des dépêches AFP si ce ne sont les titres ?

                            4. Dans le corps de l’article pourtant l’AFP remet les pendules à l’heure et écrit ce qu’il en est souvent remettant en cause le sens même du titre de l’article. Perversion du journaliste et de l’AFP qui s’est rendu célèbre dans ce procédé au point que l’AFP a été rebaptisée par certains l’Agence France Palestine.

                            5. Qu’en est-il des libertés dans les territoires (sous les 2 autorités qui les gouvernent Fatah d’un côté, Hamas de l’autre) : libertés d’expression, de la pratique des religions (Chrétienne mais aussi toutes les autres religions juives, bouddhistes, politiques (qu’en est-il de ceux qui sont contraires à la religion musulmane ou Hamas dans Gaza ?), des femmes et de leur corps (leurs amants, les avortements, la contraception), des choix sexuels (homosexuels ou hétérosexuels), des critiques des gouvernements quels qu’ils soient dont des théocraties, etc... ? Silence ! Ces sujets seraient-ils tenus pour tabous ou insultants ? De qui se moque-t-on ?

                            6. Seul le conflit israélo-palestinien est mis en avant et traité avec passion

                            7. Bizarrement et pour on ne sait quelles raisons les autres conflits (Sri Lanka, Asie, Afrique, Moyen Orient, Amérique du Sud et même en Europe, tous sont bien plus meurtriers). Tous sont passés sous silence, ignorés. Pourquoi ? Qui médiatise tant ce conflit en le déformant. Quelles scènes passent en boucle ? Qui change les donnes du conflit ? Les belligérants, les soutiens partisans dont les ONG mais aussi les médias internationaux. Chacun y trouvant un intérêt dont certains la politique d’autres l’esprit marketing, Qui d’être innocent ?

                            8. L’AFP ainsi que TOUS les médias se gardent bien de préciser de quelle ONU il s’agit quand certaines condamnations émanent de l’ONU. Le public ignore l’existence de cette branche de l’ONU à Genève ni comment elle s’est singularisée au point qu’il a été question de la mettre hors d’état de fonctionner car elle était manipulée et orientée dans une seule et même action étant ses positions systématiquement et exclusivement anti-israéliennes

                            9. L’ONU (avec la honte de ce qu’elle a accouché à Durban), la FINUL & les Casques Bleus (se sont rendus célèbres avec des fiascos et des hontessur plusieurs théatres d’opération : Yougoslavie, Afrique, Liban & ailleurs), l’UNICEF l’UNESCO l’UNRWA (durant 60 ans, SANS REAGIR, toutes ont financé des organisations et des écoles qui enseignaient la haine)...

                            1. Qu’en a-t-il été des aides (en fait l’argent des contribuables français, européens et mondiaux) ? Toutes ces aides ont été volées, détournées des financements de projets qui auraient pu sortir les Palestiniens de la misère. Ces sommes prises aux budgets des SDF, des nécessiteux de France mais de toute l’Europe sont partis sur des comptes privés dont ceux de Souha Arafat (qui devait être inquiétée par la justice française avant de s’enfuir en Tunisie et en Egypte, sur d’autres comptes privés (le neveu d’Arafat en faisait les frais le payant de sa vie) restent tous les autres trop nombreux pour être listés ici... restent le financement de toutes ces armes toutes ces années.

                            2. Les Palestiniens n’auraient-ils pas été plus fortunés d’avoir des emplois dans des industries touristiques palestiniennes à Gaza ?

                            3. Pourquoi les emplois leurs ont-ils interdits en Israël ? Alors qu’ils étaient employés toutes ces décennies en Israël ? Pourquoi le mur a-t-il été monté ?

                            4. TOUJOURS pour les mêmes raisons : CERTAINS Palestiniens ont tiré sur leurs voisins Israéliens (ils ont même tué un arabe israélien qui faisait son footing il y a quelques années). D’autres Palestiniens se sont fait explosés au milieu des populations civiles judéo-musulmano-chrétiennes vivant en Israël . Tous morts déchiquetés sans distinction. Au final les employés qui tuent ou agressent leurs employeurs israéliens. Après cela s’étonnera-t-on que l’on hérisse des murs ? Que l’on ferme ses frontières et qu’on ne laisse plus rentrer ceux qui agressent les civils indistinctement ?

                            5. Que les Palestiniens cessent d’agresser les Israéliens, ils retrouveront emplois et prospérités, c’est ce que veulent les Israéliens. Pas plus tard que le 9,1,09 sur France 2 la chaîne Al Aqsa palestinienne a interviewé des Palestiniens. Israël N’existe PAS sur leurs cartes et eux parlent de mettre les Juifs à la mer. Toujours le même esprit à cours. La faute à qui ? Aux écoles que finance l’ONU, l’UNICEF, l’UNRWA.

                            6. Tout ce qui précède tous les spectateurs du journal de France 2 en ont fait le constat

                            7. Que voit-on dans les TV ? Des reportages où l’on NE voit QUE des enfants palestiniens déchiquetés ?

                            8. Qui seraient les monstres qui leurs ont fait cela ? Les Juifs pardon les Israéliens ?

                            9. Pourquoi ces choix orientés des TV ?

                            10. Comment se fait-il qu’il y ait tant d’enfants blessés ou morts ?

                            11. De quels conflits s’agit-il ?

                            12. De quand datent ces prises ?

                            13. Qui est coupable de tous ces morts ?

                            14. Combien de morts y a-t-il eu lorsque les Palestiniens eux même ont subi des explosions chez eux de leurs faits ?

                            15. Quelles assurances a-t-on sur la fiabilité des TV palestiniennes quand on sait qu’ils grossissent et manipulent les évènements.

                            16. On l’a vu avec le conflit qui eut lieu à Djenin de plus de 500 ou 5,000 morts on a reconnu finalement qu’il y avait eu manipulation des médias et des nombres. LA REALITE une cinquantaine de morts. Quand dans le même temps Hussein de Jordanie faisait plusieurs milliers de morts lors du fameux Septembre Noir en Cis-Jordanie.

                            17. Que s’est-il passé avec les reportages faits à Ramallah lors du lynchage (la boucherie – 2 réservistes israéliens démembrés, égorgés, éviscérés – qui ne garde le souvenir de cet homme tout enfiévré à la fenêtre du commissariat les mains en sang ? La presse internationale a été obligée de rendre tous les films et tous les documents, n’aurait été cette journaliste italienne qui avait cahcé les films sous ses vêtements nous n’aurions pas eu tous ces documents. La police palestinienne s’emparait de tous le matériel des journalistes étrangers.

                            18. Pourquoi 300 journalistes palestiniens ont manifesté étant l’absence de liberté de travailler qui leurs été faites par l’Autorité palestinienne

                            19. Bizarrement et par miracle point ou peu d’adultes

                            20. Seules les victimes jeunes ont été atteintes par des missiles israéliens intelligents.

                            21. Intelligents ?

                            22. Quelle intelligence ?

                            23. Ils ne sont pas si intelligents que cela. Ils nuisent à l’image d’Israël.

                            24. Alors ce matraquage médiatique, honnêteté journalistique ? Recherche de LA vérité ? Volonté d’informer ? N’y a-t-il pas aussi derrière ces effets recherchés d’autres buts que l’on veut atteindre ? Lesquels ? Qui est derrière ce battage médiatique ? A qui profite-t-il ?

                            25. A quoi assis-t-on nous à l’innocence des médias ou leurs sordides et morbides MANIPULATIONS ?

                            26. Quels sont les effets de tous ces matraquages des médias sur les téléspectateurs ?

                            27. A quoi aboutit-on ? A la violence exportée à des milliers de kilomètres du conflit

                            28. On s’étonne, on s’insurge, mais qui la fomente ?

                            29. Qui l’alimente qui attise les esprits déjà échauffés ?

                            30. Les effets boomerangs sont-ils encore des surprises étant de tels battages publicitaires en faveur de la cause palestinienne ?

                            31. Les médias fomentateurs de haine, marchands de mort ou générateurs d’agressions ?

                            32. Les médias sont bien sur le banc des accusés


                            • JL JL 10 janvier 2009 17:33

                              USA613 : ""L’AFP est experte en cela, il suffit de lire ses titres où quel que soit l’article tendancieux eux martèlent à l’envie le nombre de morts côté palestinien afin de frapper les esprits d’un seul coup d’œil"".

                              USA613 : êtes-vous sûr qu’ils ne gonflent pas les chiffres ? L’AFP est peut-être infiltrée par le Hamas ?

                              Heureusement que ce n’est pas visisblement pas le cas de "Radio ORTS" : dans le même journal il a été évoqué une fois vite fait, le missile qui a tué quatre enfants palestiniens, et à quatre reprises à la suite, par des correspondants différents, LE mort sous un tir de roquette, qui travaillait sur un chantier en Israël : une fois pour introduire le correspondant en Isarël, deux fois par celui-ci pour être sûr qu’on a bien compris, et enfin une quatrième fois pour résumer ce témoignage.

                              Il faut dire que les journalistes ne pouvant aller sur place à Gaza hésitent à reprendre à leur compte les infos diffusées par l’AFP qui je le répète, est peut-être infiltrée pas le Hamas, ce n’est pas l’ambassadeur d’Israël en Autriche qui dira le contraire.


                            • morice morice 10 janvier 2009 17:20

                               "Que les Palestiniens cessent d’agresser les Israéliens" voilà encore un de vos posts qui n’est pas du tout partisan : maintenant, ce qui est nouveau, c’est que les neo-cons dont vous faites aussi partie (vous êtes déjà venu le dire ici !) en sont réduits à accuser les medias. Sans penser une seule minute que les medias ont été exclus par les israëliens de la couverture du conflit... votre post est un méli-mélo fort aigri qui ne fait en rien avancer débar.
                              Les palestiniens SUBISSENT l’occupation de leur territoire par des colons, et non l’inverse. Cessez de parler d’agression : aujourd’hui, votre camp est fort mal placé pour en parler ! ou alors, révisez votre vocabulaire : agression, ou... massacre.


                              • pere noel pere noel 10 janvier 2009 20:34

                                 @ Morice

                                Sa fait plusieurs jours que je lis vos differents articles et que je suis les différents forum qui s’ensuivent :
                                Je suis à chaque fois choqué par deux choses : La pertinence de vos articles et le mal que vous vous
                                  donné pour les écrire 
                                 La violence des commentaires à votre encontre (et desfois
                                 qui n’ont rien à voir avec vos articles) et le mal que vous 
                                 vous donnez pour leur répondre... alors que aveuglés par
                                  une méchanceté aveugle ils resteront obtus

                                Pour revenir à celui-ci , malheuresement le gouvernement israelien à mon avis a monté cette opération dans une optique de manoeuvre politicienne, sachant très bien qu’il ne pourra éradiquer le Hamas par la force seulement l’affaiblir, tout cela dans le but de sembler plus crédible a quelques semaines des élections législatives face à un likoud qui revient en force...
                                Du moment ou on attaque un territoire sous autorité même hostile, il me semble que dans l’intêret des population concernées il est nécessaire de parler directement à l’autorité ennemie pour négocier.
                                A quand des négociations Hamas / Israel ?
                                A quand la paix dans cette région du monde ?
                                Ne pouvons nous pas obtenir d’un voisin plus avec un sourire qu’avec des armes ?
                                La vérité cest que le Hamas sera affaibli temporairement mais idéologiquement parlant il se sera renforcé, il aura eu le droit à son martyr face à l’ogre israelien qui lui aux prix de quelques mois / année de répit (plus de roquettes) aura perdu le bataille médiatique...
                                A quand les jeunes israeliens et les jeunes gazawis pourront vivre en paix ?

                                 je l’espère bientôt....


                              • Gül, le Retour II 11 janvier 2009 00:55

                                Le Père Noël est une ordure.....


                                Oooops, je suis tellement navrée...J’ai du me tromper de fil, dans la neige, j’ai pas bien vu les traces...Non, vraiment !!!!....Pardon !!!


                                 smiley


                              • pere noel pere noel 11 janvier 2009 13:03

                                @ Gül
                                Vous êtes toute pardonnée, j’ai bien ri....
                                j’apréhendais une réaction à mon commentaire... j’ai été surpris en bien... Merci
                                Et j’espère vous voir encore longtemps sur agoravox pour apporter vos touches d’humour aux joutes Tall VS Morice...
                                Au moins j’espère être recyclabe et servir à quelque chose (cimme ordure ;) )


                              • USA 613 10 janvier 2009 17:36

                                @ Morice

                                Qu’ai-je écrit ?
                                Avez-vous OUI ou NON sortie cette partie de phrase de SON contexte ?
                                Comment nomme-t-on VOTRE procédé ?
                                Honnêteté ? ou NON ?
                                Le reste de MA phrase fait référence AUX EMPLOIS PERDUS pour les Palestiniens
                                AUX SOURCES DE REVENUS PERDUES de ce même fait 
                                Si les Palestinies n ’avaient pas agréssé leurs employeurs et les Israéliens il n’y aurait pas de mur de plus ces mêmes Palestiniens seraient toujours à conduire des engins de travaux publics... ceci vous avez sciemment omis de le reproduire
                                Cela s’appelle MANIPULER VOS lecteurs
                                Que feraient ces bons Français et Européens si des étrangers de je ne sais quelle génération commétaient de tels actes dans les rues d’Europe ?
                                Qui permettrait quel qu’en soit le pays qu’un groupe de travailleur immigré garde son emploi, sa carte de séjour et son droit de travail si lui se servait de ce droit à séjourner en France ou ailleurs en Europe pour massacrer de paisibles civils ne se doutant du malheur qui va s’abattre sur eux.
                                Pour mémoire on n’a jamais vu les films montrant les bouillis que les Palestiniens ont commis en perpétrant leurs attentats en Israël ou les Islamikazes en Occident ?
                                Pourquoi ne passe-t-on pas en bloucle les films de ces masacres perpétrés dans le monde par tous ces Isalmikazes ?
                                Il n’y a pas de tels films sur ce qui s’est passé à Mumbay ou Bombay ? ou ailleurs ?
                                Tiens tiens


                                • non666 non666 10 janvier 2009 22:20

                                  Ton authenticité comme "ancien du gud" me parait brusquement peu credible.

                                  Je vais plonger dans tes posts pour tracer ton profil, tiens.


                                • morice morice 10 janvier 2009 22:22

                                   Je ne suis en rien "pro-hamas" : quelqu’un a ici a tenté de me présenter comme musulman car je décrivais la conduite des soldats US en IRAK. Quand allez-vous comprendre ce que signifie le mot "critique" ?? ce n’est pas parce que l’on critique VOTRE camp qu’on est OBLIGATOIREMENT de l’autre : votre télévision personnelle est restée au stade du noir et blanc, la mienne est en couleurs : en qualité d’athée, je ne peux rien à voir avec un mouvement à la base essentiellement religieux... 


                                • italiasempre 10 janvier 2009 22:32

                                  Mais Morice, alors pourquoi tu critiques seulement UN camp ?
                                  Et pourquoi ce camp est TOUJOURS le même ?


                                • morice morice 10 janvier 2009 22:55

                                   parce que c’est votre camp de droitistes bon teint, au bord du Mussolinisme chez vous.... j’ai critiqué Arafat dans ma série des "cargos", je ne vous ai pas vue venir l’applaudir : j’ai critiqué Barack et Lipni, on m’a fait sauter l’article pour un antisémitisme inexistant. Regardez-vous, d’abord. Votre camp soutient ce genre d’action, comme il soutient l’invasion irakienne ! Vous avez tué Saddam car mort il était moins encombrant pour VOUS que vivant. Regardez-vous donc, et révisez si vous le pouvez votre vision d’extrême droite du monde, car vous en êtes et l’avez assez démontrée ici. Et continuez à rire de la mort d’enfants : chez VOUS, c’est une seconde nature tant que ça ne sont pas les vôtres... 


                                • italiasempre 10 janvier 2009 23:22

                                  Je n’ai jamais soutenu l’invasion irakienne et je n’ai jamais tué Saddam, ni mon camp d’ailleurs.
                                  Ta vision du monde d’extrême gauchiste te fait dire n’importe quoi Morice, vraiment n’importe quoi.
                                  Et je ne prendrai même pas la peine de repondre a tes injures caracterisées concernant mon comportement face à la mort d’enfants...mais quel pauvre type tu es !


                                • Leila Leila 10 janvier 2009 18:04

                                  Une délégation de 8 députés européens arrivera ce soir 10 janvier à Gaza en passant par Le Caire et Rafah, avec l’accord des autorités égyptiennes et de l’UNRWA (office de secours et de travaux de l’ONU).

                                  La délégation restera dans la bande de Gaza du samedi 10 au mardi 13 Janvier. Elle sera logée par l’UNRWA et visitera les camps de réfugiés, les hôpitaux et les villes. A leur retour, les députés témoigneront de la situation lors de la session plénière du Parlement européen à Strasbourg et tiendront une conférence de presse.

                                  Membres de la délégation :

                                  Luisa Morgantini (Italie)
                                  David Hammerstein Mintz (Espagne)
                                  Hélène Flautre (France)
                                  Véronique de Keyser (Belgique)
                                  Miguel Portas (Portugal)
                                  Feleknas Uca (Allemagne)
                                  Chris Davies (Grande-Bretagne)
                                  Kyriacos Triantaphyllides (Chypre)

                                  Communiqué de Luisa Morgantini, vice-présidente du Parlement européen.


                                  • USA 613 10 janvier 2009 18:06

                                    Pour info puisqu’on semble ne pas vouloir le compendre mon intervention plus haut il ne s’agit pas de la liberté d’expression en France mais de la liberté d’expression et de TOUTES les libertés sous le gouvernement du Hamas et sous les lois coraniques.

                                    Les droits de la femme en Occident et ceux des femmes sous les lois coraniques :
                                    1) sont-elles les mêmes ?
                                    2) où y a-t-il régression : en Occident ? dans les pays musulmans soumis aux lois coraniques ?

                                    En clair à Gaza qu’en est-il des droits des individus ?

                                    - sous une démocratie occidentale ?

                                    - dans une société islamo fasciste soumise aux lois de la Charia (lois coraniques)

                                    L’AFP n’est pas soumise au CRIF ni au Hamas
                                    A l’époque de De Villepin et d’autres l’AFP était affilié et sous les ordres d’un certain QUAI D’ORSAY
                                    Donc merci de réviser vos lectures sur Internet
                                    Idem pour France Info
                                    L’indépendance des deux a toujours été sujet à discussion

                                    L’AFP a depuis fait le choix d’un camp sur un autre, cela date de l’époque où la politique française à la suite de De Gaule était devenue pro-arabe pour des intérêts économico-politiques dans la région.
                                    Pas d’émotions... de simples calculs
                                    Quant aux choix des médias plusieurs ont pris partis pour un camp je doute fort qu’il n’y ait pas aussi des choix guidés par le marketing par la ligne du journal
                                    Y a-t-il une quelconque logique à ce que des mouvements comme le PCF & la LCR soient des partisans du Hamas quand on sait que le PC à Gaza N’existe PAS encore MOINS la LCR parcontre les partis des fondamentalistes religieux eux existent.

                                    Le seul endroit de la région où le PC et l’équivalent de la LCR existent = Israël 
                                    Il y a mêmeun ou des députés du PC au parlement israélien, ainsi que des Arabes
                                    Existe-t-il des membres du PC à Gaza ?
                                    Dans quel Parlement arabe existe-t-il des ùmembres du PC à Gaza ? en Syrie ? et ailleurs ?
                                    En Israël y en a-t-il ? OUI ? NON ?
                                    Les opposants israéliens de gauche et d’extrême gauche s’expriment-ils ?
                                    OUI
                                    Il y en a plusieurs
                                    Ils manifestent
                                    Qu’en est-il comparativement des membres du PC et de l’extrême gauche à Gaza ou ailleurs dans les pays musulmans ?
                                    Quels sont les noms de ces partis ?
                                    Quelles manifestations ont été filmées d’opposants au Hamas et aux autres gouvernements musulmans ?

                                    Merci de m’instruire... je suis tellement ignorant des libertés à Gaza et ailleurs dans les pays musulmans.


                                    • antitall antitall 10 janvier 2009 20:49

                                      laisse ta propagande au vestiaire,on s’en fout,ce sont les innocents qui souffrent ,comme d’habitude si je puis dire...,c’est tellement plus facile de tirer dans le tas.....tu vois,avec ce genre de commentaire,on te souhaite la même chose pour ta famille...... smiley 


                                    • ouallonsnous 10 janvier 2009 22:29

                                      USA613, tu nous emmerde avec ta dialectique maccarthiste !


                                    • mayoya 10 janvier 2009 18:13

                                      soutenez le h`amas,voici sa vraie image
                                      http://www.youtube.com/watch?v=xHsSb854f0Q


                                      • morice morice 10 janvier 2009 22:26

                                         on a d’autres images à vous montrer : le phopshore blanc déjà lancé par israel en 2006 au Liban : vous savez j’en un peu marre de voir des corps d’enfants à la peau toute noire ensevelis sous les décombres : je vais vous les laisser chercher vous même, moi, j’ai eu ma dose.... de massacres et de massacreurs à étoile à 6 branches.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès