Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Ouattara est-il le président légitime ?

Ouattara est-il le président légitime ?

Premier article d’une série de 4 papiers sur la situation de la Côte d’Ivoire. Ici sont traitées les questions liées à la légitimité de Ouattara. Cependant, si Ouattara est le président légitime, Gbagbo a-t-il totalement tort de se réclamer comme le plus patriote ? La communauté s’ingère-t-elle dans les affaires intérieures de la Côte d’Ivoire ? Quelles voies de sorties ?
Ces articles se présenteront sous formes de questions réponses. Questions posées ici et là sur divers sites/forums internet. J’espère que ces réponses permettront une meilleure compréhension de la situation de ce pays dont les habitants ne souhaitent que la paix et le développement.

1. Cette situation de blocage était prévisible ! Pourquoi a-t-on organisé des élections dans un pays occupé de moitié par des rebelles ?

L’ONU a fait une erreur en organisant les élections dans ces conditions, comme la situation d’aujourd’hui nous le montre. A noter cependant qu’un partisan de Ouattara pourrait dire aussi que la moitié sud est occupée par un autre les forces loyalistes à la « solde de Gbagbo »…

Dans tous les cas, comme l’a dit le président du patronat ivoirien, ces élections ont « trompé » les ivoiriens. Un diplomate de l’ONU disait aussi que les dirigeants politiques ivoiriens se « racontaient des histoires, racontent des histoires aux ivoiriens et racontent des histoires à la communauté internationale ». En fait, l’ONU aussi se racontait des histoires. En effet, le calcul qui avait été fait par l’ONU était que le problème de la Côte d’Ivoire était essentiellement politique : depuis une quinzaine d’années toutes les forces politiques du pays n’étaient pas autorisées à participer au débat politique de manière équitable. La solution s’imposait donc d’elle-même : organiser des élections libres auxquelles toutes les forces en présence pouvaient participer.

2.  Depuis quand est-ce l’Onu qui valide les résultats des élections ?

Depuis que l'accord politique de Ouagadougou (signé par L Gbagbo notamment) a prévu que ce soit l'ONU qui certifie le résultat final des élections. Cela s'est aussi produit (dans des conditions différentes il est vrai) au Kosovo et au Timor Oriental.

3. Selon la constitution ivoirienne, c’est le Conseil Constitutionnel Ivoirien qui valide les résultats. Pourquoi ne pas tenir compte de sa décision ?

Pour deux raisons essentielles :

a. le CC a pris une décision dangereuse pour l'unité nationale : quelle réaction voulez vous que les 500.000 ivoiriens qui sont dans les zones nord où les votes ont été invalidés aient ? Cela d’autant plus que la principale (la seule ?) revendication politique des rebelles ivoiriens est que les habitants du Nord de la CI ne sont pas considérés par les sudistes comme des ivoiriens.

b. la décision prise par le CC est illégale. Consultez l'article 64 du code électoral : « Art 64. - Dans le cas où le Conseil constitutionnel constate des irrégularités graves de nature à entacher la sincérité du scrutin et à en affecter le résultat d'ensemble, il prononce l'annulation de l'élection. La date du nouveau scrutin est fixée par décret en Conseil des ministres sur proposition de la Commission chargée des élections. Le scrutin a lieu au plus tard quarante cinq jours à compter de la date de la décision du Conseil constitutionnel. »

4. Pourquoi refuser de prendre en compte les fraudes qui ont eu lieu dans les zones CNO ?

Il y a certainement eu fraude dans les zones CNO, comme partout en Afrique il y a des fraudes lors des élections. En Occident également il y a des fraudes importantes comme aux USA en 2000 ou mineures comme en France en 2007 (cf. Décision du Conseil Constitutionnel de Proclamation présidentielle 2007 du 10 mai 2007). Néanmoins la question n’est pas de savoir s’il y avait des fraudes ou non, mais plutôt si ces fraudes permettent d’inverser le résultat des élections ou non ? A ce moment quatre éléments m’incitent à penser que la réponse est non.

a. Comme précisé par le RHDP et par l’ONU, des fraudes ont également eu lieu dans la partie Sud

b. L’ONU a précisé que ces fraudes sont insuffisantes à modifier le résultat des élections

c. Dans la région des lacs (Yamoussoukro), fief du PDCI dont les résultats n’ont pas été contestés par LMP au 2ème tour, le report des voix en faveur d’ADO est net : ADO est passé de près de 27000 voix à 129000 voix et Gbagbo de 23000 à 32000

d. Les résultats d’ADO dans les zones CNO du premier tour n’ont pas été contestés par LMP et même si tous les reports de voix avaient été en faveur de Gbagbo dans les régions contestées (Savanes, Vallée du Bandama, Worodougou), ADO aurait gagné, de très peu, mais gagné tout de même au second tour avec 32000 à 44000 voix d’avance (en fonction de la base de votants choisie : 1er tour ou 2nd tour).

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.56/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • frugeky 20 décembre 2010 11:13

    Ouattara est-il le président légitime ?
    Il est permit d’en douter. Idem pour Gbagbo.
    Jusqu’à ce que le FMI se mêle de la politique intérieure de la Côte d’ivoire, pour cause de remboursement d’une dette injuste et largement surpayée, c’était un pays qui fonctionnait relativement bien.
    Intervention du FMI, privatisations, réduction des services publics, guerre...rien que du classique.
    Observez bien, ils sont en train de préparer la même chose en Europe...


    • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 20 décembre 2010 20:21

      Ne riez pas... c’est vrai.


    • lebreton 20 décembre 2010 23:27

      Je suis a peu pres eh oui ,je n’ai pas la prétention de certains ,qui affirment ceci ou cela en fonction de leurs opinions politique du moment ,je suis a peu pres certain que l’on se moque totalement du peuple de la Cote D’Ivoire ,les intérets des multinationnales qui pilles allegrement ce pays avec l’aide du FMI de dsk avec son ami de 30 ans !!! outatrra !!!! ,ça peut faire réfléchir notre peuple de gauche qui va porter sur les fonds bathismaux UN DSK avec la Bénédiction de la droite la plus pourrie que la France n’ait connue depuis la révolution de 1789 . Le maitient de l’armée en afrique ne sert pas a sécuriser des français mais a protéger des colons voyoux ,certains français de cote d’ivoire ne sont pas la pour ça ,tout au moins on peut le souhaiter , ce doit pas etre de l’avis de Sarko qui (s’ingere) dans les affaires de ce pays . L’appartenance de GBABO a l’internationnale socialiste doit sans doute y etre pour quelque chose ! pas joli joli tout cela !!!!!


    • psain psain 20 décembre 2010 11:17

      La seule solution pour redonner le pouvoir au peuple de la Côte d’Ivoire ce serait de refaire des élections propres supervisées par une force neutre et internationale puisque le pouvoir a été incapable de gérer cet événement. Sinon violence et dictature seront les seules gagnantes.


      • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 20 décembre 2010 20:16

        Hélas, il n’y a pas de force internationale neutre, puisque l’ONU se range du coté du colonisateur français fauteur de trouble, qui refuse de lacher sa proie.


      • Fergus Fergus 20 décembre 2010 11:39

        Bonjour, Kalmos.

        Une Commission électorale proche de Ouattara, un Conseil constitutionnel aux ordres de Gbagbo, qui peut dire qui a réellement raison sur le fond du problème ?

        Mais peu importe désormais, Gbagbo est maintenant seul et il est temps qu’il se retire, sachant que le pouvoir aux mains de Ouattara ne sera de toute façon pas plus illégitime qu’il l’eût été avec le sortant.


        • kalmos 20 décembre 2010 13:54

          Bonjour Fergus,
          En effet, chacune de ces deux institutions est proche d’un camp (comme l’a montré Damana Pickass à la télé lors de la tentative de proclamation des résultats partiels par la CEI quand bien même les membres de la première et deuxième CEI ont été nommés par Gbagbo).
          Cependant, ce n’est pas parce que ces institutions sont proches d’un camp ou de l’autre que ce qu’elles disent toutes les deux est forcément faux.
          D’où la question sur l’impact des fraudes dénoncées par le CC. Est-ce que le CC est crédible, sage et légaliste dans son interprétation de l’impact des fraudes ?
          Dans le quatrième volet de ma série d’articles sur ce sujet j’aborderai les voies de sorties de crise qui auraient pu être prises ou qui peuvent être prises. Mais de manière plus générale des leçons peuvent être tirées pour l’ensemble de l’Afrique en terme de pertinence des états-nations actuelles et de système politique à suivre dans nos pays.


        • LE CHAT LE CHAT 20 décembre 2010 13:06

          Gbagbo peut garder l’espoir , Mugabe est toujours sur son trône , que je sache .....


          • ali8 20 décembre 2010 16:51

            et pourquoi ne garderait-il pas espoir ??

            pourquoi les forces démocrates ont-elles validé les Présidentielles en Afghanistan ?

            à n’en pas douter Ouattara est l’homme des yankees

            la misère plane sur le peuple ivoirien


          • frugeky 20 décembre 2010 13:31

            ...et Eustaki aussi ?


          • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 20 décembre 2010 20:18

            C’est bien vu !


          • pastori 20 décembre 2010 13:54

            je n’ai pas suivi ce sujet sur lequel je n’y connais strictement rien. je me garderai de donner un avis.

            ceux qui vivent la bas ont déjà du mal à y voir clair puisque ils s’entre tuent pensant avoir raison, chacun de leur coté avec autant de force....alors moi...

            ce qui m’a fait tiquer, c’est d’entendre sarkosy donner un « ultimatum » à un ivoirien (bon ou mauvais, là n’est pas le problème) pour quitter le pouvoir  dans son pays fin de semaine !
             ?
            l’onu, je comprendrais, les droits de l’homme sont peut-être menacés. mais sarkosy ?

            comme ça n’a pas eu l’air de perturber le microcosme je me suis dit qu’il en avait peut être le droit. ?

            la Cote D’Ivoire est un département Français ? la France a des « ultimatums » à donner en Afrique ? en vertu de quel droit ? 

            si demain, à cause de cette arrogance on nous tue quelques ressortissants, par représailles ? il fera quoi sarkosy ? s’incliner sur des cercueils ?

            j’aimerais comprendre.

            • Fergus Fergus 20 décembre 2010 16:40

              Bonjour, Pastori.

              Le plus comique, c’est l’avertissement martial d’Alliot-Marie. Sarkozy lui-même impuissant à faire plier Gbagbo, la ministre est pour le président ivoirien déchu à peu près aussi effrayante qu’un raton-laveur !


            • Defrance Defrance 20 décembre 2010 18:04

               Bonjour Pastori,

               Je suis comme vous, mais dois avouer que NabotLeon en connais un rayon question Ripoublique Bananière , il en bouffe un régime par semaine !

               Et la Marie elle est aux ministère des affaires étrange, de quel droit elle la ramène ?

               laissons les donc se débrouiller entre eux pour éviter que les quelques milliers de Français qui sont la bas ne morflent pas trop ?

               Ma devise est chacun chez soi et les vaches seront bien gardées ?


            • lebreton 20 décembre 2010 23:45

              Bonsoir, 

              Si des Français se font tuer en Cote D’Ivoire Sarkosy pourra dire que c’est la faute du FMI ,puisqu’apparenment ,il soutien un de ses ancien membre Ouatarra qui semble pour le moins assez controversé ,les petits arrangements entre amis de trente ans ,en France on connait suffit de lire la presse ! Voir aussi les petites maguouilles que nous prépare copé et jacob pour se premunir contre les minuscules escroqueries ,un petit million d’euros par ci un autre par la enfin c’est rien il faut bien vivre !!!!!!!!!!


            • King Al Batar King Al Batar 21 décembre 2010 10:32

              Quand j’observe la manière dont c’est passé la décolonisation, et les dictateurs que la France a mis au pouvoir et maintenu, soutenu dans la zone France A Fric, et bien je me dis sincérement que le candidat que soutient la France est forcément le plus nocif pour son peuple... En plus le mec est au FMI !!!! Je ne connais pas Gbagbo, je ne le soutiens pas particulièrement, mais d’après ce que j’ai entendu il serai un peu plus patriote et nationaliste... J’ai surtout l’impression que Ouatarra serait le président idéal pour servir les interets francais et pas ceux de son peuple.


            • kalmos 21 décembre 2010 11:44

              Bjr King AlBatar,
              Je prépares un article sur ce point justement. Les apparences sont parfois trompeuses ou plutot les questions sont souvent mal posées... Gbagbo apparait effectivement comme plus patriote mais est-ce ce dont la Côte d’ivoire a réellement besoin ? Est-ce ce que les Ivoiriens demandent ? On en revient à la même problématique qui a été posée lors des indépendances africaines : être riche dans l’esclavage ou pauvre dans la liberté ? A mon avis les esclaves sont toujours pauvres et les riches toujours libres, donc la question est plutot : quelle est la relation de causalité qui marche réellement ? est-ce en devenant riche qu’on acquiert la liberté ? Où est-ce en prenant sa liberté qu’on devient riche ? Ouattara est plutot du premier avis et Gbagbo du deuxième. C’est là la vrai différence entre les deux, et non pas le soi-disant patriotisme ou soumission des uns et des autres.
              AgoraVox, publiez mes autres articles siouplait smiley


            • Shaytan666 Shaytan666 21 décembre 2010 11:54

              Salut King,
              Le vrais problème de l’Afrique c’est justement ses dirigeants, AUCUN ne travaille pour son peuple, ils travaillent tous pour leur enrichissement personnel.
              C’est un fait que les occidentaux soutiendront toujours un dirigeant qui leur est plus favorable.
              Ils partent du principe, et à raison, si ce n’est pas nous ce sera les autres, Chinois p.ex.
              Il suffit de voir actuellement au Cameroun, les Chinois sont occupés à littéralement « bouffé » ce pays, plus rien ne marche sans l’aval des Chinois.


            • ali8 20 décembre 2010 17:04

              que le monde ouvre les yeux :

              les états colonialistes sont toujours militairement présents dans leurs anciennes colonies soit disant indépendantes, et veulent toujours rester le donneur d’ordres

              Ô peuples africains, libérez vous des blancs qui toujours vous asservissent et règnent sur vos pays, s’approprient les richesses agricoles et minières

              en bref : white, go home !! smiley


              • Defrance Defrance 20 décembre 2010 18:08

                 

                 ali8,

                 je suis partiellement d’accord avec vous, les gouvernements, l’ONU n’ont rie a faire la bas, par contre ce n’est pas une question de couleurs, il y a des blancs aussi sympathiques que les gens de couleurs et vis versa ?

                 Avec votre citations vous donnez un alibi aux Hortefeu, Bessons et autres racistes occidentaux ?


              • ali8 20 décembre 2010 18:40

                les blancs qui vivent en Afrique y sont pour la tune

                j’ai travaillé qq temps au Sénégal, au Caméroun et aussi en CI

                lorsqu’un blanc parle d’un ou des noirs, il ne dit pas Pierre Paul et Jacques ou Hamed, Ali

                le blanc dit IL ou ILS, tient je me demande pourquoi ?? smiley


              • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 20 décembre 2010 20:26

                Il y a des blancs anticolonialistes...
                La stupidité n’est l’apanage d’aucun groupe ethnique...


              • Shaytan666 Shaytan666 21 décembre 2010 12:19

                Vous avez tout à fait raison ali8 ! Moi, mes matelots africains je les faisais marcher à la trique, il n’y a que ce langage qu’ils comprennent. Et quoi encore, il faut leur montrer directement qui est le patron, ce n’est quand même pas des « nègres » qui vont faire la loi sur mon remorqueur.
                Connard va !


              • Defrance Defrance 20 décembre 2010 17:35

                 Bonjour,
                 Ce qui m’ennuie dans cet article ce sont les abréviations !

                 a part le machin qu’on appelle ONU , le reste me rend l’article incompréhensible ! LMP, CNO ....

                 Pour ce qui me concerne la Cote d’ivoire est un état indépendant depuis les années 60, c’est a eux de régler leur problèmes, l’ONU, tout comme Sarkozy, comme la Marie, n’ont rien a dire ! Elle ne va pas leur envoyer nos portes avions ( zut, il y en a plus qu’un )  !

                 Au dix neuvième, avant la colonisation l’Afrique était en paix, même si quelques guerres tribales faisaient quelques victimes, on n’atteignait jamais le million comme actuellement !

                 Ah si seulement ils n’avaient que des bananes ou du cacao, le pire est que l’on y a trouvé du pétrole, des diamants, de l’uranium et ce n’est pas fini !

                 Les Vautours des USA et de l’UE tournent depuis longtemps autour et la Chine y installe des familles entières, par conséquent, pauvres africains vous n’avez pas le cul sorti des ronces !

                 Moi, j’avoue que je n’y comprends rien, a part que les deux ont trichés, comme en France d’ailleurs , je serai partisan d’en revenir au systeme tribal, mettre les deux président dans une arène, avec chacun une lance ( moins dangereux qu’une kalachnikov pour les spectateurs) et que le meilleur gagne ?

                 Pour en revenir a l’ONU, pourquoi ne va t elle pas régler le diffèrent entre Wallons et Flamands pendant qu’on y est ? bon je dit une connerie , le machin ne sert a rien qu’a en mettre une couche EN PLUS ?
                 
                 


                • pastori 20 décembre 2010 19:40

                  que sarkosy ou MAM montrent leurs petits biceps, d’abord de que droit ? (je répète que je ne connais rien au sujet de fond).


                  on peut donner des conseils à une nation amie. mais des ultimatums !

                  ce qui m’inquiète c’est qu’une bande d’illuminés exaspérés par les propos de sarkosy pourraient se mettre à canarder nos ressortissants par représailles.

                  il joue avec la vie de qui sarkosy, pour épater la galerie ?

                  ça n’a l’air d’inquiéter personne !

                  • Defrance Defrance 20 décembre 2010 19:45

                     Ce sont probablement les gènes de son grand père, alliés au syndrome du roquet ?


                  • kalmos 20 décembre 2010 19:54

                    CC : conseil constitutionnel
                    CNO : régions Centre Nord et Ouest de la Côte d’Ivoire
                    RHDP : Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix
                    ADO : Alassane Dramane Ouattara
                    PDCI : Parti Démocratique de Cote d’Ivoire
                    Cependant ces définitions ne vous permettront pas de mieux comprendre la situation, je vous invite à lire quelques chronologies de l’histoire politique ivoirienne pour mieux comprendre la situation politique de ce pays la page wikipedia donne une idée imparfait mais globalement correcte de la situation et de nombreux journaux ont aussi fait d’excellentes descriptions de la situation comme JeuneAfrique.com.


                    • Defrance Defrance 20 décembre 2010 20:47

                      contestés par LMP ?

                       a quoi correspond LMP ?


                    • Defrance Defrance 20 décembre 2010 20:39

                      . L’ONU a précisé que ces fraudes sont insuffisantes à modifier le résultat des élections.

                       Alors, amis africains, profitez de l’encouragement, c’est le seul moyen d’en sortir ?


                      • kalmos 20 décembre 2010 20:57

                        LMP= La Majorité Présidentielle, le regroupement de partis soutenant le candidat du Front Populaire Ivoirien du président Laurent Gbagbo

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

kalmos


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès