Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Oui, la capote c’est pas bien, et le Sida...n’existe même pas (...)

Oui, la capote c’est pas bien, et le Sida...n’existe même pas !

Décidément, le Pape Benoît XVI va se faire crucifier à l’autel de la « bien pensée » mondiale en ce début d’année, quatre ans après avoir succédé à Jean Paul II. Lui qui à la veille de son voyage africain est allé réhabiliter un évêque (Mgr Richard Williamson, Grande-Bretagne) négationniste argentino-britannique qui pensait tout bonnement que le génocide juif est, plus « qu’une pornographie mémorielle », un mensonge historique.

 Il a fallu qu’il aille encore mettre le feu aux poudres déjà recensées dans le monde entier, ce qui lui a d’ailleurs valu une excommunication badine d’un sympathique prêtre français, à l’avenant avec toute la classe politique, cathodique et intellectuelle hexagonale. On en était encore à s’ébahir de cette gueulante que Benoît XVI a encore servi à un journaliste de France2 une belle tarte à la crème : « …on ne peut vaincre ce problème du sida uniquement avec des slogans publicitaires […] on ne peut résoudre ce fléau en distribuant des préservatifs : au contraire, cela risque d’augmenter le problème. » Et blablabla.

Car en effet, selon ce verbatim un rien aseptisé du service de presse du Vatican des propos du Pape où on lui fait dire que la capote « risque d’augmenter » et non « augmente » comme l’ont relayé tous les médias ou presque, l’évêque de Rome a dit d’autres choses plus circonspectes et « bien pensantes ». Florilège : « humanisation de la sexualité », « la disponibilité avec les malades », ou encore un « renouveau spirituel et humain qui implique une nouvelle façon de se comporter l’un envers l’autre ».
 
Alors, si le Pape dit que la capote fait capoter la lutte contre le sida, dans le continent où il y a le plus de malades et de malades non soignées, on a envie presque de dire à tous ces « scandalisés », ces responsables qui qualifient les propos d’ « irresponsables », de « dangereux », « contreproductifs » au point de demander au Saint père de la boucler, on a envie de leur dire : « le Pape, et l’Eglise catholique vous em… ! »

« Voilà des capotes, allez et partouzez-vous ! »

On avance toujours l’argument massue que la fidélité est un vœu pieux de bonne sœur, l’abstinence une déviance de la norme sexuelle des temps moderne. Car la norme sexuelle aujourd’hui est partouzarde. Alors, que Benoît XVI vienne rappeler la norme, celle de l’Eglise qui est celle des rapports sexuels dans le cadre du mariage et pour la procréation, et voilà des ayatollahs de la « bien pensée unique » qui se formalisent en criant au scandale. Les mêmes gens qui se sont estomaqués que l’ex président sud-africain Tabo Mbeki dise que le sida ne tue pas, et que c’est la pauvreté qui tue en Afrique. De tels propos, une fadaise en Europe sans doute, mais une évidence même sur le continent africain où parfois des malades sous Arv (antirétroviraux) gratuits meurent parce qu’ils n’ont même pas de quoi becqueter. Ces mêmes politiques, autorités morales, intellectuelles et tutti quanti qui ont fondu sur l’affaire des enfants de « l’Arche de Zoé » pour anathémiser des « humanitaires » bon poil mais mauvais teint, qui ont pourtant, au-delà des visées mercantilistes et négrières qu’on leur a prêtées, porté assistance à une enfance tchadienne en danger. Ce sont encore ces « bien pensants », zélateurs de l’économie de marché, qui n’envisageaient le bonheur de l’économie mondiale qu’à travers le libéralisme, qui ont poussé leur impudence de la spéculation si loin que aujourd’hui, épargnants, retraités, assurés européens et nord-américains sont sur la paille aux lendemains de la banqueroute des principales banques des Etats-Unis et de l’Europe et du krach boursier de l’été dernier.
 
Pour revenir à la capote papale, voici quelques réalités empiriques en Afrique à défaut d’être des vérités :
-Les capotes les plus distribuées et les plus vendues sont des capotes bon marché qui ne sont ni fines, ni « fun »
-Il est difficile de garantir aujourd’hui un accès systématique à des capotes à chaque individu sexuellement apte à chaque fois qu’il en aurait besoin
-L’idée que la capote permet de papillonner de partenaires en partenaires accentue les rapports sexuels à risque, or la capote ne garantit pas la non contamination
-Beaucoup en Afrique pensent que la capote protège absolument du sida et se font piéger par un mauvais usage du morceau de latex et s’exposent accidentellement

Il a donc raison le Pape, même dit benoîtement et mal retranscrit par les journalistes de sa suite, que la capote « augmente le problème du sida ». Une solution à un problème n’est pas LA solution. Et c’est en définitive ce qu’à voulu dire le cardinal Joseph Ratzinger, au-delà de la résonance qu’ait pu prendre la réponse à la question du journaliste de France2 Philippe Visseyrias. Et ce n’est pas un logo de « sidaction » qui sacrifie au pragmatisme dû à l’hédonisme ambiant en Europe qui ferait dire à Benoît XVI que les prêtres devraient désormais se marier et dire aux cathos, « tenez, voilà des capotes, allez et partouzez-vous » !
 
François Bimogo

Documents joints à cet article

Oui, la capote c'est pas bien, et le Sida...n'existe même pas !

Moyenne des avis sur cet article :  2.82/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • patroc 21 mars 2009 09:38

     Ils sont fous ces religieux (tous sans exception) !.. Dieu merci, je ne le suis pas !..




    • Christoff_M Christoff_M 21 mars 2009 10:25

      le pape n’a pas le discours marketing de la pensée unique !!

      il faut le condamner, l’executer bien sur !! nous voila revenu à l’époque de Jeanne d’Arc et du bucher...

      ou de l’inquisition, mais les integristes sont les laicards de la pensée unique et les buchers sont dressés contre les chrétiens !! d’ou l’importance de nous rappeler la shoah, l’esclavagisme et autres !!

      Tout cela c’est de la faute des vilains chrétiens, bizarre les memes qui se plaignaient d’etre victimes ont des facilités évidentes à devenir bourreaux ou inquisiteurs !!


    • Christoff_M Christoff_M 21 mars 2009 10:36

      Quel spiritualité !! quel élèvation confondre sexualité et problèmes de capottes !!

      vos problèmes de bite et de caoutchouc c’est votre problème, en faire un débat public...

      Encore un bon moyen de sauter à pied joint sur le problème de la crise et du chomage qui en fait fuir plus d’un en France...

      Pauvreté ne rime pas avec reflexion et bonne conduite sensée... mais entraine souvent comportement à risques !!

      Enre paranthèse l’interdicton d’une prostitution officielle comme en Belgique, Hollande n’est elle pas aussi la cause de la recudescence des maladies choppées avec des passes clandestines...

      Quelques chiffres 70% des cas de Sida concernent l’Afrique or 15¨% des Africains sont catholiques... il faut arreter l’obscurantisme et les amalgames entretenus sciemment par des menteurs qui détournent l’attention du vrai problème :

      l’échec du modèle occidental avec l’homme moderne prétentieux et libéral qui croit tout gérer par des chiffres et des budgets... la pauvreté entretenue en Afrique et le niveau scolaire tres bas est un fléau...

      Aller parler de Sida de féminisme et autres dans des pays ou la priorité est de manger ou l’accès à des médicaments abordables est rareest encore une belle preuve de connerie occidentale... pas un mot sur la pédophilie ou les conduites à risques de mineurs dus au tourisme sexuel des pays "évolués" !!


    • cubrad 21 mars 2009 10:45

      Il est de bon ton de ’casser’ du pape, l’unanimité est quasi totale. Certains propos en sont risibles, on n’hésite pas à le rendre responsable des 22 millions de mort du sida estimés en Afrique. La pauvreté, l’illétrisme, l’abandon de la population par des dirigeants corrompus à la solde des multinationnales, tout ça ne compte pour rien. A croire que la population a subit une lobotomie suivie d’un lavage de cerveau intensif.


      • Christoff_M Christoff_M 21 mars 2009 10:49

        la capote premier prix n’est pas une réussite et n’est pas fiable à 100%...

        évidemment le problème est encore un problème de pauvreté, ce mot tabou qui consacre l’echec des politiques occidentales, qui n’ont pas fait mieux que les instructeurs russes...

        avoir une capote bas de gamme ne donne pas forcément accès à une partenaire !! avoir une capote haut de gamme et le portefeuille qui va avec ouvre beaucoup plus de portes façon de parler...

        Qui paye tres cher des jeunes filles pauvres pour qu’elles baisent sans capotes !! les touristes friqués !!
        Personne ne parle de la prostitution, du tourisme sexuel, des pédophils organisés en Tours pour riches,

        la pauvreté et ceux qui l’exploitent sont bien plus dangereux que le pape et son discours capotant.. quel silence complice dans nos médias occidentaux !! si on veut parler de résoudre le problème alors il faut arreter l’hypocrisie des nantis donneurs de leçons de morale...


      • Gasty Gasty 21 mars 2009 12:50

        Mais tout le monde sait que la capote ne guérit pas du sida. C’est comme l’airbag, ça n’évite pas l’accident mais ça sauve des vies.

        J’ai l’impression que l’on veut minimiser les propos du pape en leur donnant une portée philosophique voir scientifique sur la lutte contre le sida alors qu’il n’a jamais eu d’autre objectif d’etre simplement fidèle à son dogme.


      • olivier cabanel olivier cabanel 21 mars 2009 11:45

        a l’auteur,
        j’ai écrit sur av il y a quelques semaines, un article qui annoncait le votre,
        (une église pas très catholique)
        je me suis fait tomber sur le rable par tous les bien pensant catho,
        j’espère qu’ils ne vous feront pas le meme sort,
        mais au fond, peu importe,
        il y a un vrai problème avec ce pape fou,
        et il faut le dénoncer, meme si ca ne plait pas à tout le monde,
        continuez,


        • andré 21 mars 2009 12:20

          Je m’excuse Olivier mais nous ne venons pas de lire le même article ci-haut. Vous dites qu’il faut dénoncer ce pape fou tout en semblant appuyer la pensée du jeune journaliste-citoyen africain qui canardent les gens qui prennent position comme vous. L’auteur, ici, s’exprime très mal. Son article n’est qu’une longue plainte et je n’arrive vraiment pas à savoir à quelle enseigne il loge. Pourrait-il éclairer ma lanterne ? Le problème de la faim en Afrique est réel et déplorable. Ceux qui dénoncent l’irresponsabilité du pape sur l’utilisation de la capote pour combattre la propagation du sida n’ont pas à subir les foudres d’un petit enragé sous prextexte qu’ils ne dénoncent pas du même souffle les autres maux dont souffre l’Afrique. Je suis un ami de l’Afrique et c’est à se titre que je demande au jeune auteur de l’article ci-haut de bien préciser le fond de sa pensée. Je ne reproche pas à l’auteur d’appartenir ou non à la ligue de la pensée unique mais je déplore sa pensée embrouillée. Il est si rare qu’un Africain s’exprime sur AgoraVox qu’il serait intructif que nous puissions bien comprendre ce qu’il veut nous communiquer. Ce n’est pas le cas ici. J’espère que des Africains commenteront cet article de façon à vraiment nous éclairer sur ce qui se passe là-bas plutôt que de nous reprocher de l’ignorer. Personnellement, tout comme toi Olivier, je dénonce ce pape fou. Est-ce que les Africains en font autant ? Cet article ne m’a pas permis de le savoir.


        • cubrad 21 mars 2009 13:29

          au contraire ce texte est très clair et sans ambigüité ; je vous trouve bien condescendant, "petit enragé" dites-vous à l’auteur ?


        • balao 21 mars 2009 20:13

          L’Ouganda est passé de 17% à 5% de prévalence en 10 ans en applquant les principes de ce fou. Le Botwana est passé de 5% à38% dans le même laps de temps en appliquant la distribution massive ce capotes chère à nos chers laîcards d’Agoravox qui se sont trouvés de bien étranges porte-paroles (Bachelot , Juppé, Kouchner et toute la sainte clique).
          Un autre s’était fait huer à Torento devant l’Assemblée mondiale contre le Sida. Il parlait comme Benoit. Il ne venait pas simplement faire parler de lui, il faisait don de la motié de sa fortune, la première du monde. Il s’appelait Bill Gates.


        • Aafrit Aafrit 21 mars 2009 11:50

          J’arrive pas à croire que le Papaute puisse crucifier la Sainte capote très utile contre le diable du sida et utile pour le cultes charnel !
          Quel temps pour certains religieux qui plus ils se rapproche du dieu plus ils s’éloigne de ses semblables humains et de leurs souffrances.
          Quelle stupidité s’il entend vraiment ce qu’il dit..
           


          • Aafrit Aafrit 21 mars 2009 11:52

            se rapprochent...s’éloignent" Dsl !


            • andré 21 mars 2009 11:54

              Que de haine, d’irresponsabilité et de manque de nuance dans cet article et dans ces commentaires.


              • Christoff_M Christoff_M 21 mars 2009 12:33

                 l’irresponsabilité est dans ces lobbies et ces associations qui pronent la capote comme l’avenir éclairé de la sexualité alors qu’ils ne sont que les hommes sandwich des grands labos et grandes marques de produits de santé qui n’ont jamais autant gagné de milliards sur l’ hypocrisie et la bétise ambiante...

                a l’instar de Total pollueur chimique qui se paye des campagnes de pubs en milliards sur l’environnement...

                personne ne parle de pauvreté dramatique, de polygamie, de prostitution infantile...

                faudrait rameuter les Bernard pour qu’ils se fassent prendre en photo avec treillis occidental en lin sac de capote sur l’épaule, et des photos diffusées dans Marie Claire, des pompes de chez Armani...
                Et la montre Suisse bien sur... et un album de Bruel, Obispo, Carla, Beart, Bouuquet, Cali et autres pour se donner bonne conscience...

                Et en cadeau avec le CD on enverrait à ces "pauvres populations" du lait en poudre, du riz et une batterie solaire !!


              • andré 21 mars 2009 12:53

                Christophe, tu mélanges tout. Pourrait-on ici s’en tenir à un sujet plutôt que de faire une surenchère de problèmes. L’Afrique est confrontée avec de multiples problèmes. C’est très complexe. Mélanger les problèmes n’arrange rien. Pourriez-vous donner votre opinion sur la question du jour concernant la déclaration du pape sur la nocivité de l’utilisation de la capote dans la lutte conntre la propagation du sida. Vous me donnez l’impression de tellement vouloir vous affirmer que vous écrasez ceux qui veulent débattre de cette question par un : "Ce n ’est pas le problème... moi, moi, moi, je sais où est le problème.. le problème, c’est blablabla... ". Christophe, le problème dont il devrait être question ici n’est peut-être pas selon toi le problème qu’il faut traiter de toute urgence. C’est tout de même un problême très important. Si tu juges que d’autres problêmes devraient être traités en priorité, écrit un article sur Agoravox et je me ferai un plaisir d’échanger avec toi sur ces problèmes.


              • Christoff_M Christoff_M 21 mars 2009 13:09

                 la question c’est la pauvreté et le sous developpement, le Sida ne progresse pas de la meme manière dans tous les pays africains... je ne mélange pas tout mais je n’ai pas une vision purement occidentale des choses !

                et si tu veux raisonner on doit s’en prendre aux causes à l’ignorance, aux manque de moyens, quand on parle des conséquences et qu’on ne fait qu’éteindre un feu de brousse avec des seaux d’eau pour se donner bonne conscience... je n’ai jamais été tres pro pour l’assistance, on voit la catastrophe que cela génère dans de nombreux pays africains...

                quand les donneurs de leçons de morale et de conseils s’adapteront au public en pensant utile et humanistaire adapté au lieu d’édicter des règles stériles comme s’ils étaient en Europe... je ne mélange pas tout je ne suis pas sur que les moyens et les soins arrivent toujours au bon endroit... cela a été le cas dans le domaine de l’alimentaire pendant des années...

                Ce que vous ne comprenez pas c’est que si l’occident ne se remet pas en cause avc ses systèmes d’intervention, elle sera chassée à coup de pied dans le derrière... on ne peut pas donner des conseils aux gens la bas et continuer à cautionner un tourisme sexuel devastateur, mais vu les clients personne n’est jamais condamné ou presque chez nous...


              • cubrad 21 mars 2009 13:10

                si la capote est la solution, pourquoi alors le sida fait-il un tel ravage en Afrique ? Pensez-vous sérieusement que l’échec de la prévention par la capote est dû aux propos de ce pape et à ceux du précédent ? Ne voyez-vous pas d’autres causes bien plus problables ? Et même si ces propos vont dans le mauvais sens, ils n’auront pas d’effets. Seul les chrétiens pratiquants le prendront en compte, mais ils prendront en compte également le volet ’abstinence’. Quant aux autres est-il nécessaire de préciser qu’il s’en ’tapent le coquillard’ de ce que dit le pape.


              • andré 22 mars 2009 09:05

                Christophe la soutane dépasse sous ton surplis. Tu écris dans le court texte où tu te présentes : "La France, fille de l’Église et qui l’oublie." Tu parles des donneurs de leçons. Tu charges tout le monde. Madame une telle a une féministe parisienne, l’occident en entier approuve le tourisme sexuel, personne à part toi ne comprend les problêmes qui touchent les pays du sud. Tu te crois en chaire dès que tu poses tes doigts sur le clavier. Tu prêches. Tu prônes. Tu sermonnes. Tu tonnes. Tu excommunies. Nous sommes tous des damnés. Tu défendrais les positions papales les plus tordues et tu accuses les autres d’être les apôtres de la pensée unique. Tu utilises des mots trop grands pour toi, des mots dont tu ne comprends pas le sens. Tu mélanges tout et tu veux donner des leçons de clairvoyance à tout le monde. Quand les lecteurs d’AgoraxVox jugeront qu’ils ont besoin d’une néo-personnalité, ils passeront chez le psy plutôt que de sonner à la porte d’un curé manqué en quête d’ouailles prêts à se faire dicter une façon de vivre et de penser.


              • kamakiri 21 mars 2009 13:00

                Parabole moderne, par Kamakiri
                « Des aveugles organisaient toute l’année des courses de dragsters sur des routes de montagnes.
                Les puissants du monde entier, épris de vitesse et très admiratifs de leurs prouesses, rivalisaient d’ardeur pour faire aux pilotes de belles ceintures de sécurité… des espèces de nœuds rouges.

                En bas, dans l’ombre des ravins, un petit bonhomme qui ne payait pas de mine, donnait les derniers soins aux mourants avec dévotion et tendresse. Les pilotes brisés étaient bien heureux d’avoir ce réconfort avant leur dernier grand voyage…

                Un jour le petit bonhomme, inquiet de voir d’année en année toujours plus d’intrépides quitter cette Terre, se permit de dire : "La ceinture n’est peut-être pas la solution car..."
                Et les puissants de se lever comme un seul homme : "IRRESPONSABLE ! ASSASSIN ! CRIMINEL CONTRE L’HUMANITÉ !" car personne ne devait remettre en cause la vitesse débridée. »


                • kamakiri 21 mars 2009 13:01

                  pour vous réinformez quand les loups hurlent contre le 1er des évêques.
                  Ce mail n’est pas une provocation, mais une tentative de vous rendre serein face aux soutanes ^^

                  Le Pape a rapelé que l’Eglise que l’église était en effet très active dans le traitement des malades du sida : elle s’occupe du soin de 25% des mal

                  à ceci Caroline Fourest (journaliste grand défenseur des groupes LGBT) réplique sur France 5 quelque chose dans le genre :
                  "le Pape envoient des gens à la mort et se fait bon pasteur sur leur chevet pour sauver leur âme, c’est navrant..."
                  Et Libération demande à ce que l’on change de Pape (faudrait d’ailleurs leur laisser nommer le prochain), ajoute qu’il faut traduire B16 devant le TPI... ou bien que 25 ans de politique anti-sida sont flanquées par terre par un vieux fou... discours majoritairement tenu par les hautes spheres de notre chere République.

                  Argument irrecevable ; ridicule et fallacieux :
                  D’abord, revenir au principe de base de l’église que je résume avec mes mots, mais qui est la position officielle :
                  "vivez l’idéal chrétien : abstinence, ou fidélité dans le mariage et vous serez à l’abri. Si vous n’en avez pas la force, n’ajoutez pas le crime à la faute, ne contaminez pas les autres, ne vous suicidez pas : mettez des préservatifs. Mais sachez que le risque est tout de même là : le latex ça craque, ça n’est pas 100% sûr contre toutes les mst et surtout ça rend irresponsable, ça débride votre sexualité, et l’échec n’est pas loin, quand la mort rôde partout en Afrique..."

                  Je ne vois pas où le risque d’augmenter la contamination avec ce genre de message ?
                  Le Pape a-t-il dit : "allez forniquer partout, par tout temps, avec de multipartenaires inconnus, mais soyez chrétien, au moment de l’acte, ne mettez pas de préservatif, l’esprit saint vous protégera" ?


                  Je dirais même plus, l’Eglise lutte activement et surtout pour la prévention, voyez plutôt :

                  Le SIDA en Afrique : la faute aux catholiques ?
                  Voici quelques données édifiantes de l’OMS sur le sida en Afrique Sub-saharienne et les religions.
                  En 1991, la prévalence du virus est la suivante dans les 21 pays les plus au Sud de l’Afrique :

                  Après 10 ans de prévention dans ces pays (et la fameuse "irresponsabilité" de l’Eglise catholique), le classement de 2001 parle de lui même :
                  On peut voir que les pays catholiques qui étaient au centre du foyer de l’épidémie (le Congo, le Rwanda, le Burundi et l’Ouganda) occupent désormais
                  les bonnes places du classement. L’épidémie y a chuté drastiquement.

                  PAYS RELIGION PRINCIPALE % infection
                  Guinée Equatoriale Catholique 0,34
                  Lesotho Protestant 0,35
                  Afrique du Sud Protestant 0,81
                  Mozambique Animiste 1
                  Angola Catholique 1,1
                  Cameroun Animiste 1,34
                  Namibie Protestant 1,62
                  Gabon Catholique 1,86
                  Swaziland Animiste 2,13
                  Tanzanie Catholique 4,16
                  Kenya Protestant 4,49
                  R.D.Congo Catholique 4,57
                  Botswana Animiste 5,13
                  Centrafrique Animiste 6,18
                  Congo Catholique 6,39
                  Rwanda Catholique 7,36
                  Malawi Protestant 7,74
                  Burundi Catholique 9,86
                  Ouganda Catholique 12,87
                  Zimbabwe Animiste 13,25
                  Zambie Musulman 13,47

                  classement : 2001
                  Guinée Equatoriale Catholique 3,4
                  Gabon Catholique 3,63
                  R.D.Congo Catholique 4,9
                  Ouganda Catholique 5
                  Angola Catholique 5,5
                  Congo Catholique 7,2
                  Tanzanie Catholique 7,8
                  Burundi Catholique 8,3
                  Rwanda Catholique 8,9
                  Cameroun Animiste 11,8
                  Centrafrique Animiste 12,9
                  Mozambique Animiste 13
                  Kenya Protestant 15
                  Malawi Protestant 15
                  Afrique du Sud Protestant 20,1
                  Zambie Musulman 21,5
                  Namibie Protestant 22,5
                  Lesotho Protestant 31
                  Swaziland Animiste 33,4
                  Zimbabwe Animiste 33,7
                  Botswana Animiste 38,8
                  C’est réalisé sans trucages (chiffres de l’OMS)



                  • Christoff_M Christoff_M 21 mars 2009 13:19

                    Si vous commencez à ecouter Val ou Forest agents inoculés à l’anticléricanisme primaire...

                    A madame Forest allez faire un discours sur place et vous verrrez comment votre féminisme parisien est perçu

                    Encore une jeune femme tres intellectuelle mais qui n’a pas compris que ses idées occidentales tout le monde s’en fout un peu la bas !! certains commencent à en avoir un peu marre des leçons de pensée d’une soi disant élite intellectuelle et journalistique française !!

                    Elle aura surement la cote chez les nantis locaux comme Dati au Maroc mais pour le reste personne ne l’écoutera... tout le monde ne peut pas se mettre à la place du pape et se faire accueillir cordialement...

                    Ce qui emmerde beaucoup de franchouillards snobinards parisens c’est qu’ils n’ont plus du tout la cote de la France de Chirac !! en 2009 bcp en Afrique préfèrent avoir à faire aux Chinois, c’est tout dire...


                  • janequin 21 mars 2009 13:27

                    Il est tout de même étrange que toutes les personnes ici présentes ne songent pas à vérifier par elles-même les assertions des journailstes "politiquement corrects" qui pontifies sur nos châines et dans nos journaux. Ils constateraient que tout n’est pas rose dans le monde du préservatif, et que le problème du sida en Afrique consiste d’abord à lancer une vaste opération de récupération de fonds pour les ONG et les labos qui vont - grâce à leurs 4x4 tout blancs - aller sauver les pauvres africains de cette maladie horrible - et on en remet une couche à la télé.

                    Ne me faites pas dire ce que je ne dis pas. L’Afrique souffre indubitablement. L’immunodéficience y est très développée. Mais les chiffres qu’on nous balance sont manipulés à l’extrême et ne tiennent pas l’analyse objective. A moins qu’il n’y ait aucune analyse objective possible avec les mensonges qui sont proférés de part et d’autre, auquel cas la méfiance s’impose.

                    Je reprends ici ce que j’écrivais par ailleurs au sujet de l’Afrique du sud :
                    En ce qui la concerne, des sources sûres montrent que les modèles qui sont utilisés pour donner au monde entier les nombre de séropositifs, la mortalité et l’évolution de la population sont erronés. Ainsi, Le Pr. Rozenbaum a-t-il édité une présentation où il est tout à fait évident que les projections de population pour 2008 faites en 2004 par le bureau de recensement américain correspondent à une baisse de la population aux environs de 43 millions avec Sida, et une augmentation de celle-ci à 49 millions sans Sida en 2008. Or quelle population le même BRA indique-t-il en 2008 ? : 48,7 millions.

                    Cela signifie que toutes les rumeurs qui courent sur la ruine probables d’états tels que l’Afrique du Sud ne sont que des manipulations éhontées. Et qui a intérêt à de telles manipulations ? Evidemment tous ceux qui comptent bien conserver l’exploitation des richesses minières de ces pays d’Afrique Australe et que menacent des gens comme Mbeki ou Mugabé. La peur du sida - qui existe, mais pas dans les proportions que l’on veut nous faire accroire - est un levier politique fabuleux et a déjà servi à éliminer Mbeki.

                    La promotion du préservatif, qui est un corrolaire de cette peur, présente également l’intérêt de prétendre limiter la population. Il est piquant de constater qu’en réalité, l’état africain ou la bataille contre la séropositivité a été la plus efficace - l’Uganda - est celui où la natalité est la plus forte. Qui dit forte natalité, dit faible utilisation des présos, vous en conviendrez, à moins que je ne sache plus comment on fait les bébés.

                    Cette bataille en Uganda a été si efficace qu’elle pose des questions sur la manière dont on a déterminé la prévalence de la séropositivité dans ces pays dans les années 90. Là encore, pourquoi n’y aurait-il pas manipulation - je rappelle que les ONG sont très souvent occidentales.

                    D’ailleurs de nombreuses études faites en Uganda ont montré que les campagnes d’utilisation du préservatif, si elles font s’améliorer la transmission des MST bactériennes, modifie peu ou pas du tout la transmission du Sida :

                    Lancet 2003 Feb 22 ;361(9358):645-52.

                    C’est d’ailleurs pour ces raisons que Guisselquist et al ont poussé en avant, sans succès, l’hypothèse d’une transmission hospitalière.

                    hiv infections in sub-saharian africa not explained by sexual or vertical transmission

                    Mounting anomalies in the epidemiologyof HIV in Africa : cry the beloved paradigm.

                    que l’on retrouve intégralement ici.


                    Et je conclurai par les paroles des divers responsables africains qui se sont exprimés à propos de cette polémique : fichez-nous la paix et laissez-nous faire à notre manière.


                    • janequin 21 mars 2009 13:28

                      Désolé pour l’ortho !

                      "Il est tout de même étrange que toutes les personnes ici présentes ne songent pas à vérifier par elles-même les assertions des journailstes "politiquement corrects" qui pontifient sur nos chnes et dans nos journaux."


                      • ARTEMIS ARTEMIS 21 mars 2009 18:02

                        je suis désolée je l’ai fait je suis m^me allez voir voir les journaux italiens pour vérifier les paroles du pape


                      • Thomas Mur 21 mars 2009 13:50

                        Sur ce sujet, lire aussi l’article de Maître Eolas.


                        • ARTEMIS ARTEMIS 21 mars 2009 17:56

                          sur ce sujet lire l’analyse que j’ai faite du billet d’eolas qui désinforme ses lecteurs
                          dans son billet il a été plus que mauvais il s’est laissé emporté par son affect et a manqué d’analyse logique

                          saviez vous qu’il a été encensé par le journal la croix ?
                          Notre avocat blogueur va avoir du mal à marcher car porter la soutane, la croix et la robe ça va être tres tres lourd smiley smiley smiley


                        • Atrabilaire Atrabilaire 21 mars 2009 14:12

                          Mes bien chers Frères

                          En ce jour printanier MEFIONS NOUS , tous les bons chrétiens que nous sommes :

                          La pape oté nie l’existence des chambres à gaz et de l’immonde , nie le viol et la pédophilie au profit d’une saine procréation chez l’enfant de moins de dix ans , nie également l’usage du préservatif et par la meme du sida , puisqu’il ne peut s’agir que d’une maladie divine .

                          MEFIONS NOUS , si on laisse faire Benoit , dans une semaine ; il finira par nier l’existence de DIEU


                          • Ornithorynque Ornithorynque 21 mars 2009 18:00

                            Atrabilaire, prends tes gouttes.


                          • myph 21 mars 2009 14:25

                            le pape a esayé la capote !
                            Il jouissait plus sans capote ni calote.
                            il est malin ce pope !
                            c’est le printemps vive les champignons courrir dans le pré sans calote.


                            • Christoff_M Christoff_M 21 mars 2009 15:00

                               relisez la constance du jardinier.... édifiant sur ce qui se passe en Afrique sous couvert d’humanitaire...

                              pour le Sida je n’imagine meme pas les empoigndes locales entre les fabriquants de capotes....


                            • Christoff_M Christoff_M 21 mars 2009 15:09

                               a l’image des open bars chez nous organisés pour vendre un nouvel alcool !!

                              il y dix ans je me balladais en Grèce du Sud et la c’est les fabriquants de cigarettes qui organisaient leurs distributions dans les boites de nuit... maintenant c’est pas bien !!

                              apres avoir diffusé largement gagne du fric à tour de bras, l’état y compris avec les taxes, on nous la joue prévention santé...

                              il me semble que pendant des années les clubs de touristes ont amené l’image du tourisme débridé, la fete, la libération, la baise et tous les excès en profitant bien des proies naives locales !! maintenant on paie les pots cassés et ont leur a amené tous les fléaux liés à la culture occidentale... idem dans lex pays de l’est ou la prostitution et le Sida prolifèrent allègrement, beaucoup d’orphelins aussi !!

                              mais pas la meme couverture que pour l’arche de Zoe !! pourquoi !!


                            • Antoine Diederick 21 mars 2009 15:34

                              quelqu’un a écrit ceci sur ce fil de discussion

                               " à ceci Caroline Fourest (journaliste grand défenseur des groupes LGBT) réplique sur France 5 quelque chose dans le genre :
                              "le Pape envoient des gens à la mort et se fait bon pasteur sur leur chevet pour sauver leur âme, c’est navrant..."
                              Et Libération demande à ce que l’on change de Pape (faudrait d’ailleurs leur laisser nommer le prochain), ajoute qu’il faut traduire B16 devant le TPI... ou bien que 25 ans de politique anti-sida sont flanquées par terre par un vieux fou... discours majoritairement tenu par les hautes spheres de notre chere République.
                              "

                              Je ne lui donne pas tort...

                              Parmi les communicants des médias, il y a un paquet de cretins patentés qui lancent des vérités fausses, que personne ne vérifiera, ensuite, une fois leur afféterie commise, sont convaincus de leur importance.
                              L’art de demies vérites...

                              les medias influencent les gens et pilonnent le cerveau de tout un chacun...


                              • Axel de Saint Mauxe Nico 21 mars 2009 15:45

                                Article très intéressant, qui pour une bonne partie est en phase avec ma pensée.

                                En ce qui me concerne je n’attends effectivement pas du Pape qu’il appelle à la distribution générale de préservatifs. Je ne comprend pas que les mots abstinence ou fidélité soient devenus à ce point des gros mots dans la caste politico-médiatique... (sans doute parce qu’ils mettent en cause les "acquis" de mai 1968).

                                Bref, le Pape est là pour rapporter aux chrétiens quels qu’ils soient la parole de Dieu... par pour participer au Sidaction !

                                L’Eglise doit rester un référentiel moral. Elle ne doit pas se séculariser de façon excessive, ou bien elle est vouée à disparaître.

                                En ce qui me concerne, le chemin montré par l’Eglise Catholique reste le meilleur et je me réjouis du retour à un certain traditionnalisme.

                                Et si je m’amuse à "batifoler" (car on peut être chrétien et libertin, je ne suis pas intégriste), rien ne m’interdit de porter un préservatif.


                                • Cascabel Cascabel 21 mars 2009 16:29

                                  Enfin un article censé qui rappelle certaines vérités.
                                  S’imaginer qu’un objet remplacera efficacement une attitude responsable fait bien partie des mythes de la société du spectacle.


                                  • Ornithorynque Ornithorynque 21 mars 2009 18:04

                                    Ce que je ne comprends pas c’est qu’aucun - j’écris bien aucun- media français n’a relayé la déclaration du pape à son arrivée à yaoundé qui a réclamé la gratuité des soins pour les malades en afrique.

                                    c’est pourtant que que réclame act’up depuis des années.

                                    J’avais l’impression que c’était une vraie info.

                                    Enfin, l’intérêt de cette affaire c’est qu’elle fait sortir du bois un certain nombre de trolleurs qui se prétendent tolérants et démocratiques, et qui, encouragés par la meute, se lachent avec une violence étonnante. 

                                    Les masques tombent...



                                    • ccrriiccrrii 21 mars 2009 19:58

                                      Avant de commenter, permettez moi de préciser une chose : la capote est un moyen de protection contre le VIH (virus de l’immunodéficience humaine) , le Sida est un syndrome (Syndrome de l’ImmunoDéficience Acquise) qui est la conséquence visible, symptomatique de l’infestation de l’organisme par le VIH. Il y a beaucoup plus de gens atteint du VIH que le nombre de Sida déclaré.

                                      Ceci étant dit, pourquoi tant de réactions ? Pourquoi ce sujet créé-t-il tant de débats ?

                                      Pour tenter de noyer le poisson, de refuser de voir la vérité en face
                                      .
                                      On ne guérit pas du VIH.

                                      Le virus tue, tous les jours.

                                      Dès lors, on ne se préoccupe plus des malades mais on tente de trouver un bouc-émissaire.
                                      Le Pape dit :  "on ne peut résoudre ce fléau en distribuant des préservatifs : au contraire, cela risque d’augmenter le problème"
                                      Certes, il est absolument condamnable de réprimer le seul moyen technique qui puisse freiner la propagation du virus. L’Humanité est face à une pandémie et tous les moyens sont nécessaires pour contribuer à lutter contre elle. Mais peut-il faire autrement ? Ne fait-il pas que relayer sa doctrine, ce en quoi il (et les catholiques) sont censés croire ? Peut-être aurait-il du simplement se taire tant ce qu’il a dit pourrait être mal interprété et se révéler dangereux.

                                      Mais il y a aussi dangereux.

                                      Les médias font un relayage massif de ce fameux discours papal. Mais ne sont-ils pas plus condamnables ? Ont-ils ainsi le droit d’occulter le fait que de nombreuses missions et associations sont présentes partout dans le monde pour accompagner les malades ? La" peopl"isation de l’info, l’audimat à tout prix, le scoop...Beaucoup plus intéressant que la vie quotidienne de tout à chacun dans la souffrance de sa maladie... Beaucoup plus intéressant que d’informer sur la maladie, et d’essayer de faire prendre conscience de l’importance de la Recherche. Beaucoup plus facile de diviser que de rassembler...

                                      La lutte contre le VIH est une lutte de tous les jours. Les hommes n’ont pas besoin d’un débat sur la responsabilité de chacun.
                                      Le virus est là. Il tue.
                                      Essayons de tuer le virus.
                                      Serrons nous les coudes.


                                      • janequin 22 mars 2009 08:06

                                        quels accents guerriers !!

                                        avant tout, sachez que ce virus ne détruit pas la cellule en s’y multipliant. Le mythe de la cellule immunitaire qui explose en libérant des (rétro)virus a fait long feu. Il peut la détruire à distance, par sa simple présence (voir les travaux récents de l’institut Pasteur). Il doit donc y avoir un médiateur chimique qui provoque cette destruction cellulaire.

                                        Et cette publication italienne semble avoir découvert ce médiateur, libéré par le VIH, mais aussi sans lequel le VIH ne peut se répliquer.

                                        Donc, on fera un grand progrès dans l’élimination du VIH en traquant toutes les causes de la présence de ce composé chimique, et elles sont très nombreuses. Elles se retrouvent d’ailleurs systématiquement chez les personnes appartenant aux groupes dits "à risque". 
                                        Il faut arrêter de se boucher les yeux et de réclamer des capotes. Comme je l’ai prouvé par des publications plus haut, les condoms ne modifient que très peu la transmission du VIH dans les régions africaines affectées par le syndrome du sida.

                                        Tout cela fait penser que d’autres facteurs que la transmission sexuelle interviennent chez les personnes pratiquant la relation hétérosexuelle. Des facteurs liés à la formation excessive de ce composé chimique. Et cela devient évident si on creuse un peu ce qui se passe là-bas.


                                      • souklaye souklaye 21 mars 2009 20:19

                                         Si j’étais le Pape Benoît XVI et sachant que l’iconographie n’a jamais autant trusté les âmes, je ferai le bilan média…

                                        … du nombre d’enfants de cœur et d’enfants de cul, afin de créer des spécialisations dans les séminaires et éviter les procédures judiciaires onéreuses et non dissuasives.

                                        … du pourcentage de croyants non pratiquants, afin d’évaluer les perspectives financières du siècle en cours et le potentiel de croisés en cas de récession du marché.

                                        … du prix de revient entre un préservatif et une bible et de leurs résultats après les test cliniques.

                                        La suite ici :

                                        http://souklaye.wordpress.com/2009/03/18/le-subjectif-au-conditionnel-si-j’etais-le-pape-benoit-xvi/

                                         


                                        • moebius 21 mars 2009 23:30

                                          On connait le point de vu de l’église . C’est le méme depuis toujours,avant méme la pandémie., celui d’une responsabilisation de la sexualité On connait aussi la faiblesse des humains et le peu d’echo que peut trouver cette morale.. Chacun est dans son role, à la religion, aux religion la morale, à la medecine l’impératif du controle sanitaire de la pandémie. D’une certaine maniére les buts sont les mémes. Morale et medecine concoure dans ce cas précis vers le méme resultat. Le controle de sa sexualité et le préservatif sont deux moyens efficace et il pourrait y avoir une attitute d collaboration entre ces deux impératifs. Le probléme reste ici la maladresse de ce pape qui n’en est pas à sa premiere bévue


                                          • Christoff_M Christoff_M 22 mars 2009 02:55

                                             Des chiffres pour remettre les choses à leur place :

                                            Victimes du SIDA dans le monde en 2008 2 millions de personnes...

                                            Victimes de la MALARIA en Afrique en 2008 plus de 2 millions de personnes EN AFRIQUE !!

                                            Quanq certaines associations en France déforme la réalité pour attirer l’attention sur eux plutot que sur les problèmes de l’Afrique elle meme...

                                            Il n’empeche que le SIDA est un fléau tout de meme mais il est loin d’etre le premier des maux de l’Afrique...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès