Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Palestine : l’occupation est la première violence

Palestine : l’occupation est la première violence

Trois jeunes colons israéliens ont été enlevés puis tués en Cisjordanie occupée, dans une zone sous contrôle militaire israélien. L’Etat israélien en accuse le Hamas ou au moins deux de ses membres ; ce qui a été démenti par le Hamas. L’enlèvement n’a d’ailleurs pas été revendiqué. La prudence reste donc de mise.

La réponse israélienne fut cependant exclusivement sécuritaire et violente. Ce fut une opération militaire sans précédent en Cisjordanie occupée depuis la fin de la 2ème intifada. Elle s’est déroulée y compris dans les zones où au terme des accords d’Oslo, l’armée israélienne n’est pas autorisée à intervenir. L’opération « Gardien de nos frères » n’était pas uniquement une opération destinée à retrouver les 3 colons disparus, mais bien une opération visant à minima à attaquer le Hamas et vraisemblablement aussi à punir collectivement le peuple Palestinien :

Des villages entiers ont été bouclés, coupés du monde, y compris très loin de la zone de disparition des colons. De nombreux témoignages font état de violences gratuites, de dégradations, voir de vols commis par des soldats israéliens au cours des recherches. Plusieurs centaines de palestiniens ont été arrêtés, y compris des membres du Parlement Palestinien dont son président. Personne ne peut croire que toutes ces personnes puissent être soupçonnées d’avoir participé à l’enlèvement.
Il s’en est suivi des réactions de défenses légitimes des palestiniens, et donc des affrontements avec l’armée israélienne qui ont causé la mort de 12 palestiniens. L’Autorité Palestinienne s’est à cette occasion couverte de honte en prenant la défense des soldats israéliens : pour protéger l’armée d’occupation, des policiers palestiniens ont fait usage de leurs armes contre leur propre peuple !
 
Personne ne sait à ce jour pourquoi les trois colons ont été exécutés plusieurs jours après leur enlèvement. Je ne me risquerais pas à faire des hypothèses. Le constat des faits démontre en tout cas que l’extrême violence de la réponse israélienne n’était pas la bonne solution. Elle a échouée de la manière la plus dramatique possible pour ceux qu’elle devait protéger. L’Etat Israélien ne connaît pour toute réponse que la force, et ce sont aujourd’hui ses propres citoyens qui en ont payé le prix.
 
Pire encore, les discours officiels du gouvernement appelant à « la vengeance », à « faire payer » ont encouragé les franges les plus extrémistes du peuple israélien, ont contribué à précipiter dans la haine et le racisme certains qui n’y étaient pas encore.
Les conséquences en sont tout aussi dramatiques. Au moins un adolescent palestinien enlevé et tué, d’autres blessés, des maisons saccagées voir détruites ; et cela n’est sans doute pas terminé.
 
Tout dans l’attitude du gouvernement encourage la poursuite du cycle de violence, rien ne vient contribuer à l’apaisement !
 
Mais, me dira-t-on peut-être, le cycle de violence a commencé avec l’enlèvement de trois israéliens, dont est soupçonné le Hamas ou du moins certains de ses membres. Ce serait avoir une courte vue.
Car qui étaient ces trois personnes ? Au-delà de leur « jeune » âge (j’y reviendrais), c’étaient des colons. Les colons israéliens ont choisi de venir s’établir sur – ou plutôt de voler - une terre qui n’est pas la leur et d’en priver le peuple qui y habite. Ils le font pour des raisons idéologiques et religieuses. Rappelons que toutes les colonies sont illégales au regard du droit international (comme l’a d’ailleurs récemment rappelé le Ministère des Affaires Etrangères). Les colons ne sont pas de simples civils, mais bien une composante de la force occupante en Palestine.
On me dira peut-être aussi que ces trois colons étaient jeunes, 19 et 16 ans, trop jeunes pour être tenus pour responsable de la politique gouvernementale, du choix de leurs parents. Ce n’est pas l’avis de l’Etat Israélien quant il s’agit des jeunes palestiniens. Un jeune de 16 ans voir moins n’est pas trop jeune pour être arrêté et mis en prison par l’armée israélienne, quant il n’est tout simplement pas pris pour cible par les snippers de Tsahal comme ce fut encore le cas au mois de mai. Plusieurs centaines d’adolescents palestiniens sont aujourd’hui emprisonnés en Israël.
 
A cet égard, la première violence n’est pas l’enlèvement de trois colons, mais bien leur simple présence en Cisjordanie occupée. De cette violence initiale découle toutes les autres, et la paix ne passera que par un unique chemin : l’abandon de la colonisation.
 
Article initialement paru sur le blog de Pingouin094

Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 4 juillet 2014 09:57

    heu...Depuis que le Hamas a été élu et s’est installé au gouvernement le 29 mars 2006, 26 palestiniens ont été tués pour 1 israélien tué.

    Depuis juillet 2006, le ratio est passé à 76 palestiniens tués pour 1 israélien... !


    • Massada Massada 4 juillet 2014 09:59

      Personne ne sait à ce jour pourquoi les trois colons ont été exécutés plusieurs jours après leur enlèvement.


      Quelques minutes après avoir été kidnappé, un des otages a eu le courage de prendre son téléphone et de, discrètement, appeler la police.
      En découvrant l’appel passé, les terroristes palestiniens du Hamas ont paniqué et pris la décision de tuer les enfants sans attendre.


      • Pingouin094 Pingouin094 4 juillet 2014 15:55

        Ce n’est que pure spéculation pour ne pas dire propagande.

        La seule chose qui semble a peu prêt prouvée est qu’ils aient été enlevés. Dans quelles circonstances et quand ont-ils été tués, je n’ai jamais rien lu dans la presse sur le sujet. Immédiatement après, plusieurs jours après ? Si vous avez des sources fiables, je suis preneur.

        Quant aux « suspects », faut-il rappeler que le Hamas nie toute implication et que même les familles de ces suspects n’y croient guère....

        La prudence reste de mise.

        Et le mot « enfant » ne me paraît pas approprié non plus. Au même âge, l’armée israélienne ne se prive guère d’arrêter ou de prendre pour cibles les jeunes palestiniens.


      • tf1Groupie 4 juillet 2014 17:31

        Ah qu’il est beau ton pays Massada !

        Beaucoup moins meurtrier que l’Europe.


      • Massada Massada 4 juillet 2014 10:05

        Les conséquences en sont tout aussi dramatiques. Au moins un adolescent palestinien enlevé et tué, 


        Ce jeune colon arabe palestinien de 17 ans, Mohammed Abu Khdair a été victime d’un crime d’honneur par sa famille parce que homosexuel.
        Le moment, pour la famille de ce jeune homo , était propice à sa disparition et son assassinat !

        C’est un acte d’honneur islamique transformé en accusation envers Israël !


        • Je Me Souviens Je Me Souviens 4 juillet 2014 14:51

          Là,mon ami,vous faites fort !


        • Massada Massada 4 juillet 2014 17:14
          C’est une famille problématique bien connue de la police à Jérusalem avec des querelles familiales qui durent depuis de nombreuses années.

          Le meurtre du jeune palestinien n’est pas liés à un acte de vengeance pour l’assassinat des trois adolescents israéliens.


        • Pingouin094 Pingouin094 4 juillet 2014 17:27

          Intox pure !


        • bibou1324 bibou1324 4 juillet 2014 10:09

          Bientôt la fin de la coupe du monde, on va pouvoir repasser aux infos les échauffourées Israëlo-palestitiennes, pour occuper le français devant sa télé. Cool, des jeunes qui s’entre-tuent, c’est quand même plus divertissant que des abrutis payés une fortune pour taper dans un ballon. Et puis le sang, c’est bien plus photogénique.


          Par contre ce que je ne comprendrai jamais, c’est pourquoi choisir de parler de cette région du monde où il ne se passe jamais rien (quelques centaines de morts par an au pire), alors que partout ailleurs il y a bien pire ? Congo, Irak, Pakistan, Mali, Soudan, Yémen, Afghanistan, Syrie, Somalie, Birmanie, ... le choix ne manque pas pourtant !

          Dans tous ces pays, quand un massacre ethnique fait 100 000 morts, ça défile vite fait en bas de l’écran, éventuellement un article d’une ligne ou 2 dans les journaux, puis on n’en parle plus. Regardez au Congo, 6 millions de morts en 20 ans, zéro lignes dans les journaux avant 2014.

          Alors que là, 3 morts et on ne parle que de ça depuis une semaine !

          Vous n’avez pas l’impression de faire de la désinformation, en relayant ces anecdotes aussi insignifiantes ?

          • Pingouin094 Pingouin094 4 juillet 2014 16:17

            Il y’a d’autres conflits que le « conflit israélo-palestinien », certes.

            Ce conflit a cependant plusieurs particularités. D’une part, il dure depuis 67 ans. D’autres part, la responsabilité de la communauté internationale en général, des USA et des européens en particuliers y est écrasante. Elle y est écrasante, mais surtout, elle perdure.
             Dernier exemple en date, la nomination d’un israélien au comité onusien pour la décolonisation. La France n’est pas exemplaire sur le Soudan, mais au moins, elle ne nomme pas un juge soudanais à la Cour Pénale Internationale pour y juger les crimes de génocides. Mais elle vote pour un israélien au comité pour la décolonisation...

            Et surtout, ce conflit est un symbole d’une justice internationale a deux vitesses. L’Etat Israélien est le seul état membre de l’ONU a violer un nombre aussi important de résolution de cette même ONU, protégé par le véto américain.

            Et enfin, au-delà du nombre de morts, le conflit israélo-palestinien est majeur par l’ampleur du nombre de déplacé et par la durée de leur déplacement. Je ne lui connais aucun égal sur ces critères.


          • Pingouin094 Pingouin094 4 juillet 2014 16:19

            Et enfin, ce ne sont pas des trois colons morts dont je parle le plus, mais de la « punition collective » qui en a été la réponse par l’état israélien.

            Et là, il ne s’agit pas de trois morts, mais de la plus vaste opération militaire israélienne en cisjordanie depuis dix ans ; illégale au regard du droit international a bien des aspects.

            C’est effectivement un fait majeur qui mérite qu’on en parle.

            Et j’ose espérer que l’esprit de nombre de lecteur d’Agoravox est assez ouvert pour pouvoir suivre plusieurs sujets à la fois...


          • Crab2 4 juillet 2014 15:38

            La première violence c’est avant la création de l’État d’Israël, le refus moins arabe que musulman d’empêcher les juifs de revenir chez-eux

            Le 31 Juillet 2013 j’écrivais :

            http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Conf%C3%A9d%C3%A9ration+isra%C3%ABl-Palestine

            http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Conf%C3%A9d%C3%A9ration+isra%C3%ABl-Palestine


            • Pingouin094 Pingouin094 4 juillet 2014 15:58

              On peut vouloir remonter à je ne sais quelle origine.

              Les « premières violences » remontent à bien avant la création de l’état d’Israël, dès le début du XXème siècle et sont autant le faits de juifs venu s’installer en Palestine que de palestinien.

              Mais je ne cherche pas, de la poule ou de l’oeuf à remonter à 4 générations en arrière. Je m’interresse à la situation aujourd’hui, à ce que ressentent les palestiniens et les israéliens d’aujourd’hui.

              Et aujourd’hui, 40 ans après la dernière guerre israélo-arabe, la poursuite de la violence a pour origine la poursuite de la colonisation.


            • Pingouin094 Pingouin094 4 juillet 2014 16:19

              Et enfin, ce ne sont pas des trois colons morts dont je parle le plus, mais de la « punition collective » qui en a été la réponse par l’état israélien.

              Et là, il ne s’agit pas de trois morts, mais de la plus vaste opération militaire israélienne en cisjordanie depuis dix ans ; illégale au regard du droit international a bien des aspects.

              C’est effectivement un fait majeur qui mérite qu’on en parle.

              Et j’ose espérer que l’esprit de nombre de lecteur d’Agoravox est assez ouvert pour pouvoir suivre plusieurs sujets à la fois...


            • bakerstreet bakerstreet 4 juillet 2014 23:02

              Mon pauvre pingouin vous perdez votre temps en tentant de prêcher la rationalité !


              Autant, face à ce genre d’arguments, autant tenter de convaincre la banquise de ne pas fondre !

              Nous sommes ici dans le religieux, la toute puissance, le dogme, l’imprécation.

              Même l’archéologie judaïque est orientée ! 
              Là aussi curieux rapprochement de l’histoire, quand on se souvent combien le reich a réinventé le mythe aérien, et payé des scientifiques pour cautionner ses errements. 

              L’avenir est parfois un long passé !

            • Crab2 4 juillet 2014 15:41

              Rectification du lien :

              Le 31 Juillet 2013 j’écrivais :

              http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Conf%C3%A9d%C3%A9ration+isra%C3%ABl-Palestine


                  • Crab2 4 juillet 2014 16:05

                    Aujourd’hui la solution à deux États est obsolète, donc le problème n’est plus la colonisation - mais la solution c’est :

                    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/07/conflit-israelo-palestinien.html


                    • Pingouin094 Pingouin094 4 juillet 2014 17:31

                      La solution d’un seul état est esthétique sur le papier.

                      Mais à l’heure où le 1er ministre israélien veut faire inscrire dans la constitution d’Israël la notion d’Israël comme « Etat juif », je pense que cette solution est malheureusement encore plus invraissemblable que la décolonisation.

                      il sera moins difficile de persuader Israël d’abandonner les colonies que d’accepter un état non-religieux - qui aurait également pour corrolaire d’abandonner l’idée que tout juif dans le monde puisse automatiquement immigrer en Israël et en obtenir la nationalité. Ce qui est pourtant un des fondements de l’état israélien.

                      La solution à un seul état est encore plus inenvisageable que celle a deux états.


                    • Massada Massada 4 juillet 2014 17:43

                      La présence des Juifs en Israël a été attestée pour la première fois en 3000 avant J.C. 


                      Par la suite, les Romains sont venus occupés ce premier Etat d’Israël et l’ont détruit avant qu’ils ne finissent par se retirer. Par la suite, d’autres peuplades sont venues envahir ce petit bout de terre (les Assyriens, les Babyloniens, les Ottomans,...) mais le seul peuple qui y était présent tout au long des siècles, le seul peuple qui est resté sur ces terres, est le peuple juif.

                      C’est l’invasion arabe qui déracina vraiment les Juifs. Contrairement à leurs prédécesseurs, les Arabes pratiquèrent une politique de colonisation intensive, de confiscation des terres et de démolition des maisons. 

                      C’est ce nettoyage ethnique qui fit des Juifs, pour la première fois dans l’Histoire, une minorité en Judée.

                       L’idée reçue, de nos jours, est que les Juifs ont chassé les Arabes de leur terre. Mais historiquement et chronologiquement, ce sont les Arabes qui les chassèrent. Ces derniers devinrent majoritaires au septième siècle, et ce jusqu’au processus de reconquête par les premiers au dix-neuvième siècle.

                      Par conséquent, faire croire que les Juifs seraient des colonisateurs en Palestine est une erreur historique. Ils reviennent juste sur la terre de leurs ancêtres. Les vrais colonisateurs, dans l’Histoire, sont les arabes, autrement dit les mêmes qui font taire l’Histoire pour la remplacer par leur propagande.


                    • CN46400 CN46400 5 juillet 2014 08:33

                      @ massada

                      Relisez Shlomo Sand, historien israélien, les juifs immigrés en Israël sont, pour l’essentiel, des paiens européens convertis au judaisme. Et les palestiniens d’ex juifs convertis à l’islam....

                    • Massada Massada 5 juillet 2014 10:59

                      Shlomo Sand dont le nom veut dire « sable » est un pseudo-intellectuel qui est la détestation de lui-même. 

                      Œuvrons pour qu’il puisse vite bénéficier d’une psychothérapie intense. smiley

                      La conversion des Khazars est un mythe sans fondement.
                      Il n’existe aucune source fiable pour corroborer les affirmations que les Khazars, un royaume multiethnique qui comprenait des Iraniens, des Turcs, des Slaves et des Circassiens, se seraient convertis au judaïsme.

                    • Massada Massada 4 juillet 2014 17:35
                      Au total, plus de 40 missiles ont explosé sur Israël ces dernières 24 heures.
                      Encore des agressions à mettre sur le compte des colons arabes de Gaza.
                      Il est évident que j’aurais espéré une opération militaire forte pour stopper ces agressions.

                      Cependant, il n’y aura pas d’opération à Gaza tout de suite pour les raisons suivantes :

                      1. Cela portera un grand coup à l’industrie du tourisme d’été

                      2. Israël s’abstiendra d’attaquer durant les fêtes religieuses, notamment durant le Ramadan, pour montrer son respect pour toutes les religions

                      3. Le Hamas est aux aguets financièrement. Attendre c’est l’affaiblir encore plus

                      4. Il est évident qu’Israël ne voudra pas reconquérir la Bande de Gaza. Elle serait alors responsable de tous les malheurs de la population.

                      5. L’avenir permettrait d’avoir des armes plus efficaces contre les missiles (des lasers sont en phase finale de test) et capables de bloquer les tirs sur Tel Aviv et d’autres villes non périphériques.

                      6. Israël refuse de dépendre du bon vouloir des arabes pour attaquer. Quand Israël voudra ouvrir un conflit, elle peut le déclencher au moment le plus propice pour elle. 


                      • Massada Massada 4 juillet 2014 17:57

                        Un groupe de villageois palestiniens dans le nord de la Samarie, mercredi soir, a fait une fausse déclarations à la police israélienne, disant qu’un jeune homme avait été enlevé par des « colons israéliens. »


                        Mais en fin de compte, l’enlèvement était une fausse alerte : les forces de sécurité ont précisé que les jeunes qui avaient appelé s’amuser à jeter des pierres sur des véhicules israéliens.

                        LES COLONS MUSULMANS ATTAQUENT LES JUIFS DANS LEUR PROPRE PAYS ! vous comprendrez qu’ il est urgent de renvoyer cette racaille dans son pays d origine l’Arabie !

                        • bakerstreet bakerstreet 4 juillet 2014 20:19

                          Impossible de ne pas faire le parallèle entre le sort des juifs, atroce, pendant la seconde guerre mondiale, et le sort des palestiniens aujourd’hui. !


                          -Même ghettos entourés de checks-points, où les sentinelles, le doigt sur la gâchette, exercent leur arbitraire. 
                          -Même stigmatisation, en vertu d’un papier d’identité, qui devient source d’infamie et d’arbitraire pour celui qui le porte. 
                          -Même volonté de briser un peuple, en l’humiliant, en le privant de ses droits les élémentaires, en le contingent dans des zones de plus en plus réduites.
                          - Même mépris de l’opinion internationale et de son indignation !
                          - Même rétorsions disproportionnées, en réponse à un acte de rébellion.
                          - Même références religieuses et mythologiques totalement ineptes et orientées : Le peuple aryen pas plus que le peuple israélien ne sortent de la cuisse de Jupiter, et rien ne les autorise à une politique de repli au nationalisme exacerbé.
                          - Même confusion entretenue entre juif et israélien, et aryen et allemand. 

                          Voilà ce qui explique l’émergence d’un clergé de plus en plus allumé, assommant ses vérités bibliques sur la vie civile, de colons débarqués hier de Moscou ou de Marseille, et à la paranoïa dangereuse, sanglés de leur cartouchière 

                          Sans doute ne peut on pas revenir en arrière, mais pour aller de l’avant, il va falloir apprendre à regarder sur les cotés. 

                          • Massada Massada 4 juillet 2014 20:41

                            On a toute de suite compris que vous n’avez aucune idée de ce qui se passe ici.

                            Vous avez honte de votre passé coloniale et vous tentez de vous donner bonne conscience en projetant vos ignominies sur une situation dont vous êtes completement ignorant.

                            Occupez vous de vos saletés el Algérie, au Rwanda, en Cote d’Ivoire et maintenant en Centre Afrique. La France a participé activement au génocide des tutsis, vous êtes un peuple arrogant qui se prend pour le nombril du monde et qui se permet de donner des leçon de morale qu’il n’est pas capable lui de respecter.

                            Honte sur vous, sur votre politique d’ingérence africaine et votre allégeance à la ligue arabe. 

                          • bakerstreet bakerstreet 4 juillet 2014 22:56

                            Massada


                            Vous avez raison de faire référence au passé colonial de la France

                            Celui qui oublie son histoire se condamne à la revivre !

                            Sans doute que les israéliens devraient observer eux aussi cette vieille règle de sagesse universelle ;( je refuse à dire le mot juif qui est une confession, comme l’est la religion catholique)

                          • ETIENNE 6 juillet 2014 09:22

                            Massada, on avait dit pas la morale, ça n’est pas votre truc !


                          • Massada Massada 4 juillet 2014 20:24

                            Une enquête d’un institut de sondage de l’Autorité palestinienne indique que les arabes vivant en Judée, Samarie, Gaza et Jérusalem-Est, veulent pour la plupart émigrer vers d’autres pays.


                            70% des arabes de la bande de Gaza, Judée, Samarie et Jérusalem-Est veulent émigrer vers les pays occidentaux. Laissons-les partir ! la France est un pays magnifique, très pro-palestinien.

                            Vous allez pouvoir vos « amis » en chair et os, ça vous changera du « palestinien virtuel super sympa » smiley

                            • bakerstreet bakerstreet 5 juillet 2014 02:38

                              Effectivement vous avez sensiblement le même pourcentage de « juifs » allemands, avant la guerre, qui voulaient prendre la poudre d’escampette, et voulaient aller vers d’autres cieux...On ne pouvait que les comprendre.....Ensuite, c’était trop tard.....


                              Mêmes causes, mêmes effets !

                            • Massada Massada 4 juillet 2014 20:25

                              Vive la France palestinienne !


                              • Massada Massada 5 juillet 2014 09:32

                                Les islamistes d’aujourd’hui sont les nazis d’hier. Tortures, viols, assassinats, femmes, enfants, vieillards, juifs, infidèles ...



                                • philouie 5 juillet 2014 10:02

                                  ben mince, moi qui croyait que c’était les sionistes....


                                • Massada Massada 5 juillet 2014 10:55

                                  Normal, vous êtes nourrit au biberon par l’AFP (Agence France Palestine)


                                • Massada Massada 6 juillet 2014 11:45

                                  L’armée aurait arrêté Houssam Dofash, 3e suspect dans l’affaire de l’assassinat des 3 adolescents israéliens Eyal, Gilad et Naftali

                                  Avec quelques claques on saura vite ou se cachent ses complices !

                                  • Massada Massada 6 juillet 2014 14:11

                                    La police israélienne vient de confirmer que le meurtre du jeune palestinien a été exécuté par six extrémistes juifs qui ont été arrêtés.


                                    Ce jeune palestinien age de 16 ans a été brûlé vif par des sauvages, et cela ne grandit pas notre beau pays, au contraire !

                                    Il était juste plus confortable de penser et de croire que des arabes avaient fait ca parce que ce jeune aurait été homosexuel, mais il semblerait que certains juifs soient encore plus lâche que ça et auraient choisi une victime faible pour se défouler de la pire manière !

                                    • ETIENNE 6 juillet 2014 15:11

                                      Belle techouva. Un bon coté de la religion juive. Mais je pense que vous avez été aveuglé par votre soutien passionnel à votre pays. On reproche aux francais de ne pas soutenir suffisament la France. Vous faites a mon avis l erreur inverse. Il doit y avoir un juste milieu.

                                      Toutefois, je ne doute pas que l on vous reprendra en situation de soutenir irrationellement Israël envers et contre tout.

                                    • Furtive Sentinelle Furtive Sentinelle 7 juillet 2014 11:21

                                      @ Massala
                                      Vous êtes un sacré farceur. Il y a quelques jours vous souilliez la mémoire du jeune palestinien en le traitant d’homosexuel (Et quand bien même vous oubliez la Gay Pride de Tel-Aviv) et vous prétendiez qu’il s’agissait d’un crime d’honneur. Vos affirmations ont été démenties par les derniers déroulements de l’enquête. De fait tous vos argumentaires sont fallacieux et abjects.
                                      Quand vous affirmez qu’ Israël est une démocratie ; vous êtes encore dans la mythomanie. Pouvez-vous citer une démocratie occupant militairement des territoires étrangers tout en colonisant ses terres ??? Connaissez-vous une démocratie qui refuse les transfusions de sang provenant de noirs et autres goyims ??? Connaissez-vous une démocratie qui, pour retrouver 3 jeunes lâchement assassinés -comme dans tous les crimes crapuleux au demeurant- a mobilisé toute son armée, sa police, ses sévices secrets, etc. et a provoqué la mort et la désolation chez ces occupés ??? Le plus grave est que se sont les Palestiniens qui payent les dédommagements de guerre en lieu et place de l’Allemagne.
                                       


                                    • Crab2 8 juillet 2014 09:52

                                      La différence c’est que les six criminels juifs ( présumés ) ont été arrêté - quand est-il des criminels arabes ou musulmans... ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès