Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Palmyre occupée, Palmyre martyrisée, mais Palmyre libérée !

Palmyre occupée, Palmyre martyrisée, mais Palmyre libérée !

Joyau de la civilisation universelle, mariage architectural des cultures arabe et gréco-romaine, emblème du métissage culturel de l'Antiquité tardive, Palmyre fut livrée il y a dix mois aux fanatiques de Daech. Aucune cartouche ne fut tirée contre les colonnes infernales en provenance du désert irakien qui atteignirent la ville en plein jour, alors même qu'une "coalition antiterroriste" de soixante pays prétendait lutter contre le monstre. Pour libérer Palmyre, disait alors un blogueur hébergé par le quotidien "Le Monde", il faut d'abord "faire chuter Damas". Et la France, comble de la lâcheté et de l'hypocrisie, laissa faire Daech "pour ne pas aider Bachar".

Des centaines de soldats syriens, en revanche, donnèrent leur vie pour défendre la ville, et des dizaines d'entre eux, faits prisonniers, furent sommairement exécutés dans une mise en scène macabre qui se déroula au coeur de la cité antique, conférant une allure de tragédie grecque à ce crime odieux. L'armée syrienne a dû abandonner la ville, la rage au coeur, devant l'avancée de ces mercenaires lourdement équipés de matériel US et grassement rémunérés par les amis de l'Occident, les rois du pétrole.

Bien sûr, on a entendu tous les mensonges possibles, toutes ces calomnies qu'on lit encore, ici ou là, chez des charlatans qui se prétendent journalistes. Daech, cette "créature de Bachar", aurait pris Palmyre parce que le régime y trouvait son intérêt ! Le tyran de Damas aurait même passé un accord secret avec ceux qui décapitent ses soldats alaouites ! Comme si l'armée arabe syrienne n'avait rien fait pour défendre la ville, et comme si, aujourd'hui même, ses soldats n'avaient pas payé le prix du sang et ne cueillaient pas, enfin, le bénéfice d'une victoire chèrement payée !

Car cette victoire sur la mort et la destruction n'est pas seulement la victoire d'une armée courageuse, une armée de conscrits, une armée laïque dont les soldats sont de toutes confessions. En arrachant Palmyre aux griffes des djihadistes venus de partout et de nulle part, cette armée, avec l'aide de ses alliés, continue de couper les tentacules de l'hydre qui a frappé à Bruxelles, à Paris, à Bamako et ailleurs. Aujourd'hui, au moment où les Belges pansent leurs plaies, des soldats arabes se font tuer pour vaincre ceux que les dirigeants occidentaux et leurs complices du Golfe ont armés jusqu'aux dents. .

Comparaison ne vaut pas raison. Mais le 25 août 1944, l'interminable escalier menant à Notre-Dame-de-la-Garde, à Marseille, était couvert de corps ensanglantés. Ces corps étaient ceux des tirailleurs algériens qui se firent tuer par centaines pour libérer la cité phocéenne, cette ville méditerranéenne d'origine grecque, elle aussi, qui subit douloureusement l'occupation étrangère jusqu'à sa libération finale dans le sang et les larmes.


Moyenne des avis sur cet article :  3.27/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

100 réactions à cet article    


  • vesjem vesjem 28 mars 09:05

    bien envoyé , bruno ;
    la cour pénale internationale devrait emprisonner beaucoup de fauteurs de guerres proches de nous


    • soit-disant vénéré 28 mars 10:12

      Palmyre martyrisée... et son conservateur atrocement martyrisé et assassiné.


      • FabFab (---.---.16.20) 28 mars 11:20

        « Ceux que les dirigeants occidentaux ont armés jusqu’aux dents »... Quelle irresponsabilité que de généraliser ainsi sans discernement (sauf a vouloir faire le jeu des conspirationnistes et de l’extreme droite peut-être ? )


        • vesjem vesjem 28 mars 19:52

          @BafBaf
          y-en a qui se perdent


        • njama njama 28 mars 11:32

          Il est vrai que quand daech avait pris Palmyre, la compassion de l’Europe semblait bien plus préoccupée par les vestiges archéologiques que par le sort des syriens eux-mêmes. La crainte était que ces fous d’Allah détruisent les ruines ...


          • eric 28 mars 11:43

            Et la blanquette est bonne ?

            Je trouve votre article assez lourd, pompeux péremptoire moralisateur et qui plus est assez imprécis dans les détail. Mais pas n’importe comment. A chaque détail inventé, on sent la volonté de démontrer des trucs un peu spécieux et qui n’ont pas grand chose à voir avec l’histoire en cours..

            Tenez, pour autant que je sache ce sont des Tabor marocains qui se sont battu à Marseille plus que des tirailleurs Algérien.http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/1944-recit-de-la-bataille-de-117912

            J’étais à Palmyre il y a fort longtemps et donc, rappelez moi ce qu’il y a comme élément d’ architecture synthèse grecque romaine et arabo musulmane ?
            J’ai du zapper. D’un autre côté, au moment de l’apparition de la civilisation arabe, Palmyre est un désert abandonné. Il serait donc surprenant qu’il y ait grand chose.

            Et là, on est dans des trucs faciles à vérifier. Le côté laïque des milices Chiite et des supplétifs Iraniens, les financements occultes de tous à tous, là, il est assez difficile de trouver des sources sures.

            Vous êtes comme OSS117, un spécialiste du monde arabo musulman d’après vos publications...Je ne pensais pas que l’Harmattan soit tombé si bas..


            • izarn 28 mars 12:13

              @eric
              Oui, m’enfin, la Syrie n’a pas toujours appartenu aux occidentaux, ni aux arabes...
              Ensuite, c’est une route commerciale ancienne, et toujours d’actualité.


            • Shopi 28 mars 12:17

              « @eric
               » rappelez moi ce qu’il y a comme élément d’ architecture synthèse grecque romaine et arabo musulmane «  :
              En gréco romain la majorité des ruines du temple de Bel au théâtre et en arabo musulman le Château arabe.
              Décidément, vous avez en effet zappé la visite !
              Ou votre visite date de si longtemps que votre mémoire se brouille.

               »Je trouve votre article assez lourd, pompeux péremptoire moralisateur et qui plus est assez imprécis dans les détail«  : Vous devriez vous relire, ça vous ressemble en tout point !

              Et svp, pourriez vous détailler les »détail inventé" ?


            • eric 28 mars 13:11

              @Shopi
              Ouai, et la synthèse dans tous cela ? L’auteur vante un « métissage » qui n’a pas eu lieu puisque la civilisation gréco-romaine avait disparue de Palmyre au moment de l’arrivé de envahisseurs arabes.....Je ne vous connait pas, vous avez toutes les excuses si vous n’avez jamais mis les pieds à Palmyre et croyez que le fort en haut est issu d’un métissage. Mais l’auteur, lui à écrit des livres sur la région.

              Détails ? Les corps algériens sur les escaliers à Marseille, les milices iraniennes laïques...

              Bon allez, je vous met le lien sur la laïcité des soldats iraniens, pour le Hezbolla, vous chercherez vous même.
              https://fr.wikipedia.org/wiki/Politique_en_Iran


            • Shopi 28 mars 13:39

              @eric
              Je pense que vous interprétez la notion de métissage selon des critères différents.
              Pour ma part, je comprends tout à fait ce que l’auteur veut dire et ne vois pas d’incohérence.
              Tout le Moyen-Orient est un vaste métissage de civilisations qui s’y sont succédé.
              Quand on aperçoit le château arabe au travers des arches de l’entrée monumentale gréco-romaine, c’est quoi sinon du métissage ou un mélange des genres ?
              Et ceci de la part d’une guide qui a travaillé de nombreuses années en Syrie.


            • Bruno Guigue Bruno Guigue 28 mars 14:09

              @eric
              Lors du cinquantième anniversaire de la libération de Marseille, en 1994, j’étais sous-préfet chargé de la politique de la ville dans la cité phocéenne. J’ai largement eu le temps d’étudier la question en compagnie de nombreux témoins directs des événements. Les unités qui ont pris Notre-Dame-de-la Garde étaient les suivantes : le 3ème et le 7ème RTA, le 2ème RC et les FFI. Les Tabors combattaient dans le secteur de la gare Saint-Charles. Pour ce qui est du métissage culturel, vous semblez ignorer que la civilisation arabe ou arabo-sémitique est plus ancienne que Palmyre. Bien sûr, je n’ose imaginer que vous confondiez civilisation arabe et civilisation islamique.  


            • tonimarus45 28 mars 14:40

              @eric----tabors marocains ???????dites vous ; d’apres votre lien

              «  »« La 3ème Division d’Infanterie Algérienne est commandée par le Général de Monsabert qui s’est illustré en Italie et qui va jouer un rôle clé dans la bataille qui s’annonce à Marseille. »«  »«  »

            • cedricx cedricx 28 mars 14:41

              @eric S’il y a bien au moyen-orient un exemple de métissage réussi dans tous les domaines c’est bien en Syrie !!! Et ce n’est certainement pas chez le voisin Israelien que vous allez le trouver ! Sinon ça vous dérange que soit cité l’heroisme des soldats algériens durant la seconde guerre mondiale ?A Marseille comme ailleurs, monsieur, sont morts pour la France des Algériens tout comme ce fut le cas en 14/18, occulter des faits historiques ne sert pas à grand chose !


            • OMAR 28 mars 18:41

              Omar9

              @eric, juste ces précisions, vous qui adorez les détails :

              Les tirailleurs algériens, appelés aussi Turcos, ont existé de 1842 à 1964.

              Avant 1842, les indigènes d’Algérie étaient recrutés chez les zouaves.

              Ils participent à toutes les campagnes militaires du Second Empire (guerres de Crimée, d’Italie, du Mexique) de 1870-71 et se distinguent particulièrement lors de la Première Guerre mondiale, au cours de laquelle les 14 régiments ayant combattu obtiennent 55 citations à l’ordre de l’Armée, 4 régiments recevant la fourragère aux couleurs de la Légion d’Honneur, puis lors de la Seconde Guerre mondiale, notamment lors de la campagne d’Italie au sein du corps expéditionnaire français du général Juin puis du débarquement de Provence en août 1944.

              Les régiments de tirailleurs algériens et tunisiens sont avec les Zouaves parmi les plus décorés de l’armée française.

              Et juste cette question ; êtes-vous capable, de différencier un tirailleur algérien d’un tabor marocain ou tirailleur tunisien mort pour la France à Marseille , Paris ou Strasbourg  ?


            • eric 28 mars 19:56

              @Shopi
              Je ne sais pas à quelle époque vous avez été guide la bas ; Vous avez peut être vu comme moi les gamins locaux dont la principale distraction était de casser les acanthes des colonnes antiques à coup de caillou.

              Le fait de construire un château médiéval à proximité d’une ruine romaine, surtout à l’époque ou avant les fouilles,on ne devait voir que les haut du temple et du théâtre, appeler cela un métissage c’est confondre les pierres et les enfants d’Abraham.

              Ce serait comme appeler métissage la transformation en mosquée de l’église de Damas, ou le fait d’avoir rajouté une plaque commémorative et un linteau en arabe à la porte du Krak.

              Et si vous avez fait la route jusqu’à Deir el zohr, pour visiter les ruines de Mari et les fouilles de Parrot, vos devez pouvoir en raconter pas mal à l’autre là qui parle de grande route commerciale...

              A ce compte là et en suivant le rivage des Syrthe, le seul vrai métissage, ce fut le colonialisme, dès lors qu’il n’existe qu’une seule sorte de rapport intime entre les peuples...

              Curieusement, les branquignoles comme de nombreux commentateurs ici présent, le comprennent en général avec difficulté.

              Et maintenant ce serait Israël ; Seul pays ou les migrants économiques et réfugiés politiques on démocratiquement apporté un modèle démocratique inexistant sous ces cieux avant eux,. Je n’ai pas lu le livre que l’auteur dit avoir écrit, mais j’imagine d’après le titre, que là, ce ne doit pas être le bon métissage....


            • eric 28 mars 20:44

              A Omar, Non, est c’est un des trucs qui me gêne dans cet article.

              Il faut savoir que l’armée d’Afrique du nord, dans sa composante nord africaine, était composée pour une moitié d’européens, en particulier les pieds noirs, mobilisés, volontairement, en masse.

              "Sur les 267 000 hommes que comptaient la 1re armée lors du Débarquement de Provence en août 1944, les Maghrébins, majoritairement tirailleurs algériens et tunisiens, représentaient environ 50 % des effectifs issus d’afrique du nord, compte non tenu des métropolitain ( France libre 10%) Le nombre de Maghrébins tués d’août 1944 à mai 1945, essentiellement des tirailleurs, s’élève à 3 716 (dont 96 à la 2e DB)41.« 

              Les chiffres détaillés du Service historique de la défense font état eux de 9 237 tués (dont 3 620 Maghrébins) et 34 714 blessés (dont 18 531 Maghrébins) auxquels s’ajoutent les pertes de la 2e DB s’élevant à 1 224 tués (dont 96 Maghrébins) et 5 257 blessés (dont 584 Maghrébins). Ce qui donne au total 50 432 tués et blessés (dont 22 831 Maghrébins)16.

              C’est normal. Que les français se soient mobilisé en très grande majorité et que les »indigènes« comme on les appelait à l’époque ne se soient pas trop sentis concerné. Après tout le régime précédent la guerre ( le front populaire) ne s’était pas précipité pour leur accorder des droits citoyens. Après la guerre, en 49 Blum envoie la légion mater les indochinois avec d’anciens SS et pas mal de magrébins. Mais il ne parle pas de le reconnaitre des droits aux seconds.

              C’est l’auteur qui nous parle de morts algériens.....

              Après 42, les Zouaves sont exclusivement européens jusqu’à la seconde guerre mondiale ou il redeviennent un peu mixtes.

              On voit un peu la réalité de tous cela dans le film de Turenne sur la guerre d’Italie. Pas loin de 100% des pieds noirs qui se portent volontaires. Quelque pourcent de population autochtone, souvent déjà sous les drapeaux ( comme les Tabor) les tirailleurs sénégalais, etc. etc...

              Cela les gêne tellement de reconnaitre que la principale composante de l’armée qui c’est battue en Italie et en province est d’abord une armée pied noir ? Ils sont la principale composante et de loin. Oui, je le pense. Sur les marches de la cathédrale de Marseille, ce sous préfet chargé de mettre en œuvre la »politique de la ville" sous Mitterrand Balladur, n’a vu que des algériens....Il faut dire qu’il n’y était pas....
              Quand aux américains et aux anglais, oui, ils n’étaient pas à Marseille, mais à côté.

              Était ils algériens, français ? Les pieds noirs qui ont eu les deux tiers des pertes ? Quifont au minimum 30% des effectifsdans le régiment le plus indigène ? Était-ce du métissage....là aussi on se demande si l’auteur souhaitait voir une armée laïque française retourner en Algérie rétablir le droit des minorités religieuses dans ce pays...

              Nous savons tous, même les plus ignares, que les conflits au proche orient sont des guerres civiles. Que les affreux de Daesh and co seraient sans doute bien en mal de contrôler certaines régions sans l’appui de forces locales, notamment sunnites, mais aussi les familles, les clans, les pouvoirs traditionnels.

              Nous savons également qu’il y a des tas d’étrangers un peu partout dans tous les camps.

              De là à présenter les évènements de ces régions comme la libération de Marseille par des armées régulières..

              Tous cet article est imprégné de politiquement correct qui préfère interpréter tout dans un sens en fonction d’enjeux politiques français et dans l’indifférence au réel.


            • eric 28 mars 21:11

              @Bruno Guigue
              7 ème RTA, 30% de pieds noir...l’élément ou ils étaient le moins nombreux en termes relatif.. Quand au 2èmeRTC, reformé en Oranie...Mais passons.

              Si vous n’avez vu que des algériens sur les marches, alors l’Algérie aurait du rester française ?

              Le coup de « les algériens ont libéré la France » vous nous le faites déjà trop souvent vous et vos semblables ;C’est insultant pour les français d’Afrique du nord,mais j’imagine rassurant pour ceux de métropole. C’est aussi insultant pour les français d’origine algérienne qui ont choisit la France et furent bien sur nombreux dans les rangs des régiments en question.

              C’est usant ce révisionnisme progressiste ou on réécrit l’histoire en fonction des crédits à distribuer du moment.

              Mais c’est finit ; Vos ne pouvez plus à l’heure d’internet,présenter les Pasdarans comme laïques quand cela vous arrange...

              Quand à confondre la civilisation arabe avec les populations sémites ( ou non ) qui présidèrent à la fondation de Palmyre.... ! Ou alors une civilisation n’est en rien liée à une culture, une langue, un peule, des produits culturels. Le genre d’argument de la dame guide ; On voit le temple de Baal depuis la tour du château médiéval arabe, donc Baal fait partie de la culture arabe contemporaine ?

              Les langues réarabes, attestée par écrit vers la fin du troisième siècle n’ont rien à voir avec cette ville, ou alors, il faut que vous reconnaissiez qu’Israël à un droit sur la « grande Palestine » parce que vous dites est à la base de tous les arguments sionistes !

              Vous avez été chargé de l’accueil et « l’intégration » comme on dit chez vous, de population étrangère ou d’origine étrangère souvent originaires du Maghreb dans les année 90. je dois dire qu’à lire vos déclaration j’aimerai bien en savoir plus...

              On susurre de loin en loin que le métissage dans votre zone de responsabilité passé, n’est pas exempt de difficultés. Vos action son peut être contribué à faire de cette ville une de celle ou le vote FN est le plus élevé ? Après avoir mis en œuvre des trucs qui au début ont été définit par Tapie, avez vous la même conception de la diversité durable intégrationniste multiculturelle ? Est ce cela que vous souhaitez pour des Syriens qui sont tous d’un même peuple, d’une même langue et qui sont tous aussi endogames et communautaristes les uns que les autres toutes tendances confondues  ?


            • eric 28 mars 21:28

              @cedricx

              Il y a très peu de métissages en Syrie car dans l’ensemble la population est homogène et arabe.

               les arabes sont historiquement très racistes et évitent dans la mesure du possible de se mélanger avec les autres couleurs. Après prêt d’un millénaire et demi d’esclavage massif avec une forte composante noire, le côté « pâle » des populations locales, s’explique par des pratiques consistant à châtrer les hommes et éliminer les gamins trop coloré ou à les esclavagiser à leur tour avec les taux de mortalité qui vont bien.

              Il faut que vous sortiez des vulgates progressiste ; Un métissage, ce n’est pas n’importe quoi.

              c’est un mélange de population. Le fait que nous mangions du Couscous en France et que les mercenaires de Daesh regardent du porno allemand sur internet ne suffit pas à parler même de « métissage culturel ».
               La réalité de la Syrie contemporaine reste, comme dans tous les pays arabes, une endogamie communautariste très forte ; C’est particulièrement vrai des sunnites chez lesquels le mariage avec la cousine du côté de la mère et traditionnel et reste statistiquement notable

              Pour les autres types de « métissage » je ne vous donnerai pas d’arguments mais allez donc lire la BD « l’arabe du Futur », sur l’autobiographie d’un« métis » ( quel vilain mot...) en Syrie avant de dire n’importe quoi.

              A Marseille, sont mort pour la France des algériens monsieur, pour la plus part, ils étaient des migrant ou de réfugiés politique ou des déportés d’origine française ou espagnols et italiens.

              Les pertes sont dans un rapport de un à trois avec leurs frères d’arme musulmans.
              Leur terre était l’Algérie ;Qu’est ce qu’on fait pour eux ici et maintenant. Ou cela vous gêne d’en parler.

              NB pas mal d’entre eux étaient juifs en vivent désormais en Israël, contribuant plus qu’à leur tour à ce ravissant métissage culturel tellement typique là bas avec tous ces juifs pieds noirs qui connaissent aussi la culture arabe....

              j’imagine que notre « sous préfet de la politique de la ville » approuve leur « intégration » c’est à dire leur implantation en terre arabe dans le respect et le maintient de leur propre culture juive... ?


            • Analis 31 mars 22:02

              @eric

              Quand à confondre la civilisation arabe avec les populations sémites ( ou non ) qui présidèrent à la fondation de Palmyre.... ! Ou alors une civilisation n’est en rien liée à une culture, une langue, un peule, des produits culturels. Le genre d’argument de la dame guide  ; On voit le temple de Baal depuis la tour du château médiéval arabe, donc Baal fait partie de la culture arabe contemporaine ?

              Les langues réarabes, attestée par écrit vers la fin du troisième siècle n’ont rien à voir avec cette ville, ou alors, il faut que vous reconnaissiez qu’Israël à un droit sur la « grande Palestine » parce que vous dites est à la base de tous les arguments sionistes !

              Les auteurs gréco-romains parlaient quand même des palmyréniens aussi bien que des nabatéens comme étant des arabes. On ne sait certes pas exactement ce que cela voulait dire pour eux, mais cela suggère fortement qu’ils les pensaient apparentés culturellement aux habitants de la péninsule arabique, davantage en tous cas qu’aux levantins. Cet emploi du mot pour les habitants de ces cités et non pour ces derniers ou pour les assyriens indique qu’il ne signifiait pas pour eux simplement sémitique. Cela alors qu’on sait que nabatéens et palmyréniens employaient comme langue de relations publiques l’araméen ; mais il est possible qu’il n’était pas la langue de la conversation courante. À moins que ces auteurs pensaient que ces peuples étaient à l’origine de langue arabe (ou du moins, d’une langue parlée dans la péninsule arabique), avant d’opter pour l’araméen.

              Je me souviens aussi que certains auteurs pré-islamiques parlaient du sud de la Mésopotamie comme faisant partie de l’Arabie, ce qui suggère que pour eux, cette région était peuplée d’arabes au sens ethnique/culturel/peuple. L’ « arabité », au sens large et ne se confondant pas avec la religion, n’est donc pas arrivée dans ces régions avec l’islam.

              Parler d’une civilisation « arabe » dans ce cas, même si ce n’est pas forcément dans le sens que l’on emploie actuellement, cela n’est donc pas obligatoirement ridicule. De toute manière, la civilisation arabe actuelle est en fait le produit de l’ancienne civilisation sémitique, mêlant des peuples apparentés non seulement du point de vue linguistique mais aussi de celui de la structure sociale (notamment par le patriarcat). L’islam s’est bien implanté dans ces pays, comme avant le christianisme, parce que le fond anthropologique l’acceptait bien. Et contrairement à ce que vous dîtes, la Syrie est restée assez variée par-delà ce fond commun. Diverses formes d’araméen sont restées parlées jusqu’à une époque récente par les pratiquants de diverses religions, et le sont encore par certains chrétiens, notamment.


            • cevennevive cevennevive 28 mars 11:48

              Bonjour Bruno,


              Court, ironique et violent, mais si bien envoyé !

              Si j’étais de ceux dont vous parlez, je me cacherais dans un trou de rat d’égout aujourd’hui.

              Mais ont-ils de la dignité ? Savent-ils au moins ce que c’est ?

              Bien à vous.


              • lsga lsga 28 mars 11:54

                Palmyre retombe dans les mains des colons Russo-europeo-américains. Bientôt : des macdonald avec vue sur palmyre. Viva !


                • roman_garev 28 mars 12:11

                  @lsga

                  Contrairement à vous, moi je préfère de loin des BigMacs avec vue sur Palmyre aux éxecutions des « infidèles » avec la même vue.
                  Mes condoléances, le spectacle de têtes coupées et du sang en flots qui semble être si captivant pour vous et l’absence duquel va certainement vous mettre en dépression, touche à sa fin.

                • izarn 28 mars 12:15

                  @lsga
                  Les ruines de Palmyre sont les Macdo de l’époque....


                • lsga lsga 28 mars 12:46

                  @roman_garev Mais détrompez vous : je m’en réjouis. Mais encore faut-il comprendre que la guerre de Syrie signe la naissance d’une hyper puissance imperialiste : la Russie l’UE et les USA mettant en commun leurs puissances militaires pour matter leurs anciennes colonies (Amérique du Sud, Afrique, Asie mineur)


                • roman_garev 28 mars 14:34

                  @lsga

                  « la Russie l’UE et les USA mettant en commun leurs puissances militaires »
                  Encore une ineptie qui n’a et n’aura rien à voir avec la réalité.
                  La Russie ne mettra jamais sa puissance militaire en commun avec les USA et l’UE, c’est insensé. Elle reste et restera l’ennemi mortel des USA (et de l’UE si celle-ci poursuit son chemin de vassal servile et muet).


                • lsga lsga 28 mars 14:57

                  @roman_garev Et bien regarde mieux : On vient d’assister à un premier passage de main US-Russie. Les USA et l’UE ont tout d’abord fourni leur habituel tapis de bombes, la Russie a ensuite fournie les troupes au sol, et repasse maintenant la main aux USA. L’objectif devient de plus en plus clair : bloquer les avancées de l’impérialisme chinois dans les anciennes colonies de ces 3 puissances. La pseudo-guerre froide n’est là que pour embrouiller les fauteurs de troubles dans ton genre et les forcer à soutenir l’une des trois puissances.


                • OMAR 28 mars 18:54

                  Omar9

                  @roman_garev

                  Les « infidèles » qui ont été exécutés par ces barbares de Daesh, ne sont en réalité que des soldats de l’Armée syrienne ou de civils, pratiquement tous musulmans.
                  http://www.bfmtv.com/international/syrie-daesh-diffuse-une-video-montrant-une-execution-de-masse-a-palmyre-899570.html


                • roman_garev 28 mars 12:03

                  La libération de Palmyre ne semble guère occuper les unes de merdias.

                  Le Figaro paraît plutôt préoccupé par le sort de terroristes en appelant cette victoire de l’Armée arabe syrienne soutenue par les avions russes la « chute de Palmyre », comme si cette tanière de coupe-jarrets serait tombée d’elle-même, à cause d’un cataclysme quelconque. 

                  La presse soi-disant libre ne cache pas son mécontement :
                  « Certes, six jours après les attentats de Bruxelles, l’Europe ne boude pas son plaisir face au repli de l’État islamiste. Mais, faut-il pour autant applaudir des deux mains cette victoire des hommes de Bachar el-Assad soutenus, le mot est faible, par les troupes russes et le Hezbollah libanais ? Une opération qui permet au tyran syrien de revenir sur le devant de la scène grâce à son allié russe. Et vice-versa. Le duo Assad-Poutine en ressort plus fort sur la scène internationale. Il se pose en rempart face aux islamistes, promettant même de reprendre Raqqa, le fief de Daech. »

                  Condoléances, chers amis de terroristes, vous en verrez encore des surprises désagréables.

                  • izarn 28 mars 12:19

                    @roman_garev
                    Que voulez-vous, encore un investissement qui part en fumée...


                  • Fergus Fergus 28 mars 14:03

                    Bonjour, roman_garev

                    « La libération de Palmyre ne semble guère occuper les unes de merdias »

                    Ah bon ? Depuis 3 jours, j’entends parler de cela dans tous les médias radio-télévisés, que ce soit dans les infos ou dans les interviews de politiques ou d’experts.


                  • roman_garev 28 mars 15:01

                    @Fergus

                    Ce n’est pas moi qui dit ça. Tenez, voici le journal anglais :Why is David Cameron so silent on the recapture of Palmyra from the clutches of Isis ?http://www.independent.co.uk/voices/why-is-david-cameron-so-silent-on-the-recapture-of-palmyra-from-the-clutches-of-isis-a6955406.html

                  • roman_garev 28 mars 12:43

                    L’attentat à Lahore vient d’emporter plus de 70 vies.

                    Inutile d’attendre une compassion de merdias, même minime.
                    Mais oui, Lahore n’est pas Bruxelles ni Paris, les vies là-bas ne coûtent pas cher aux yeux de démocrates occidentaux. Loin d’une tragédie, ce n’est qu’un fait divers de plus.
                    A noter que c’est le fait de terroristes appelés « Jamaat des libéraux ». Donc rien d’étonnant que les libéraux français ne courent pas les rues avec pancarte « Je suis Lahore ».

                    • Fergus Fergus 28 mars 14:06

                      @ roman_garev

                      « L’attentat à Lahore vient d’emporter plus de 70 vies. »

                      Cet évènement-là a également été traité dans les différents médias, et à 13 heures encore dans le journal de France-Inter.


                    • roman_garev 28 mars 14:50

                      @Fergus
                      Rien de pareil au traitement des attentats de Bruxelles.


                    • Fergus Fergus 28 mars 16:07

                      @ roman_garev

                      « Rien de pareil au traitement des attentats de Bruxelles. »

                      On peut le regretter, mais c’est inévitable :

                      D’une part, le public s’intéresse beaucoup moins à ce qui se passe loin de chez lui, a fortiori si c’est à des milliers de kilomètres sur un autre continent ;

                      D’autre part, les médias perdraient toute audience s’ils consacraient la majeure partie de leur temps d’info à des évènements aussi lointains et malheureusement aussi « banals » dans les pays ciblés par le terrorisme.

                      C’est humain, et ce n’est pas près de changer !


                    • Fergus Fergus 29 mars 09:46

                      Pour mémoire, il y a eu en 4 ans 117 attentats au Pakistan qui ont fait près de 1800 morts. Celui-ci a surtout été médiatisé parce qu’il visait principalement des chrétiens.


                    • eric 29 mars 10:10

                      @Fergus
                      C’est tout a fait normal. Demandez à l’auteur ou aux socialo-terra-novistes gauche de gauche.

                      C’est « l’intégration »......Qui somme nous pour exiger de nos hôtes,même si il ne le sont qu’en devenir, de s’assimiler à nos us et coutumes ?

                      Les combattants suicides assassins sont partie intégrante de l’histoire de ces peuples.D’un point de vue « intégrationniste », il serait « raciste » de les critiquer« .

                      Et puis pas mal de progressistes nous on quand même expliqué que mettre des bombes dans les cars scolaires en Israël ou larguer des rockets à tout va, , c’était la dissuasion du faible au fort.
                      Qui est faible, qui est fort au Pakistan , Dieu me garde de juger.

                      Du même pont de vue, il est raisonnable de penser que les chrétiens du Pakistan ont le même respect théologique de la vie en général et de celle des enfants en particulier pour qu’ils ressentent le massacre des leurs un peu comme nous. Quand je dis nous, je pense exclusivement aux chrétien d’occident bien sur. Je ne voudrai pas vous engager par des propos non laïques.

                      Ici, nous avons le »droit« de nous sentir solidaire me semble-t-il ? Mais peut être est ce une forme de »racisme islamophobe« 

                      On ne sait plus avec les gens comme vous. Ce matin, la patronne de la FCPE vantait la »mixité raciale" du lycée Bergson. Comme si les races existaient !!!???

                      Bref, voila comment vos discours contradictoires ajoutent à la misère du monde en fonction de leurs faibles moyens. Car il est sur qu’ils ont assez peu d’influence sur les situations au Pakistan et en Syrie.


                    • Hijack Hijack 28 mars 12:54

                      Excellent titre, très à propos et mérité + très bon article.
                      .

                      Poutine félicite Assad pour la libération de Palmyre

                      .

                      Compatissons pour la gène de nos médias, de nos politiques (sauf une minorité d’entre eux) d’avoir tant de mal à reconnaître, qu’ils s’étaient non seulement trompés, mais surtout avoir encouragé les terroristes dans ce pays à présent presque totalement libéré, grâce à Assad son peuple et surtout sa fidèle armée+ Poutine.


                      • lsga lsga 28 mars 13:00

                        @Hijack

                        Lol : et ça te rappelle pas le fameux « Mission Accomplie » de George Bush ?

                        Il s’agit d’une opération de com, destinée à faire croire à la population Russe que Poutine arrête les frais.

                        En réalité, en Syrie comme en Irak : rien n’est fini, et le pays va s’engager dans une décennie de chaos et de terrorisme.


                      • eric 28 mars 13:31

                        @lsga
                        Il y a du vrai. Sur le fait que c’est largement de la com. Palmyre, c’est quelque chose comme Aurignac ou Bagneux, officiellement, et compte non tenu des derniers morts et réfugiés. On dit qu’il reste 30 000 persones, mais je suis septique.

                        Enfin, je dis Palmyre..c’est pour faire comme l’auteur...à Palmyre, il n’y a personne du tout...La ville se nomme Tadmor.

                        En revanche je pense que c’est à destination interne syrienne et internationale. Je ne vois pas que la population russe soit hostile à l’intervention en Syrie, et de toute façon, elle n’est pas consultée.

                        Mais c’est de bonne guerre. Le daesh aussi ont fait tout un ramdam autour de la prise des ruines...

                        C’est une très bonne chose ; Dans un contexte complexe, tribal, politique, communautaire, régional, clanique et accessoirement religieux, ce genre de victoires symboliques peuvent faciliter des ralliements.

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en rouge.

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès