Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Pape François : une voix pour la guerre au Mali

Pape François : une voix pour la guerre au Mali

On était très disposé à croire au bon pape. Un sourire avenant, des mots bonhommes, des gestes parlants et simples. Peu de goût pour l’or et beaucoup d’amour pour les pauvres. Presque de quoi lui pardonner à l’Argentin de n’avoir pas été très résistant contre ses compatriotes colonels au service de l’oligarchie financière.
 
On l’attendait quand même au tournant du message pascal trouvant que, jusqu’alors, s’il avait placé beaucoup le mot « pauvre » et le mot « paix » dans ses prêches, il n’avait rien dit d’un peu concret sur ces deux sujets là.
 
Que nous dit-il donc le bon pape pour Pâques ? Qu’il faut un meilleur partage des richesses. C’est bien mais c’est un peu convenu et un peu court. On aurait aimé qu’il entre un peu dans le lard du capitalisme international et particulièrement occidental. Ce sera peut-être pour une prochaine fois : l’espérance fait vivre !
 
Pour la paix en Palestine, Syrie, Irak, on est dans les vœux très pieux mais pas engagés du tout. Rien pour dénoncer la responsabilité des US envahisseurs de l’Irak, la volonté franco-anglaise d’armer la rebellion syrienne, le zèle provocateur des colons israéliens…
 
Mais c’est sur le Mali (et accessoirement le Nigéria) que la voix papale détonne au lieu de tonner juste. Alors que l’armée française se livre dans ce pays au « massacre tranquille », qu’on a dénoncé des combattants rebelles emprisonnés dans le massif des Ifoghas, le pape n’en souffle mot et ne trouve rien de mieux que d’appeler à l’unité du territoire. Ne voit-il pas que c’est ainsi appeler à la guerre à outrance au lieu d’aider à la mise en place urgente d’une réelle force d’interposition ? Pas un mot de compassion pour ces Touaregs tués ou livrés aux exactions de l’armée malienne. Le seul mot utilisé pour désigner les combattants de l’autre bord est celui de « terroriste », certes appliqué à des Nigérians, mais dont on comprend qu’il vise comme une arme leurs frères, ceux que le François de chez nous veut « détruire » au Mali.
 
Le moins qu’on puisse dire est que des messages pascals de ce type n’appellent pas à une paix juste en Afrique, ni ne mettent puissamment les hommes sur le chemin de la concorde et du pardon !

Moyenne des avis sur cet article :  2.45/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • lionel 3 avril 2013 12:06

    Cher Cercle des Volontaires,


    Puisque je vous accorde mon plus grande Respect, je dois vous dire, que cet article n’est pas pertinent. Non que je soutienne le pape ou sa mafia mais parce que votre analyse sur ce qui se passe au Mali, n’est pas pertinente et il me semble que vous relayez la propagande Atlantiste au sujet des exactions de cette pauvre armée Malienne. Dommage que je ne sois pas à Paris, nous en aurions parlé. 

    Malgré cela, bien sur, continuez.

    Lionel

    • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 3 avril 2013 12:33

      Dénoncer l’objectif réel de la guerre c’est dénoncer la guerre, non l’approuver.
      Cela démontre deux choses : d’une part que l’on connait les tenants et aboutissants de ce massacre, deuxièmement que l’on condamne leurs vrais auteurs.
      La compassion, l’Eglise connaît : elle la pratique, elle, sur le terrain, à l’abri de ces média qui assènent le bien penser occidental avant toute action de guerre.
      Mais tout cela est bien plus difficile que de s’indigner derrière son clavier en aérant sa bonne conscience avec l’éventail de l’auto-satisfaction.


      • clément dousset clément dousset 3 avril 2013 14:41

        « Dénoncer l’objectif réel de la guerre c’est dénoncer la guerre, non l’approuver. »

        Le pape François n’approuve pas la guerre en général c’est certain. Mais, s’agissant du Mali, son message consiste explicitement à appeler à l’unité du Mali. Il rejoint ainsi le but de guerre affirmé par Hollande : faire retrouver à tout le Mali l’unité sous l’autorité de Touré, président par intérim et d’une armée de putschistes. Tient-il compte des Touaregs du MNLA qui veulent l’indépendance du Nord ? Ne voit-il pas que la traque et le massacre des islamistes dans leur refuge des Ifoghas consiste à faire l’unité politique du pays par l’extermination des rebelles ? Evoque-til les dénonciations d’Amnesty d’une répression sauvage avec des relents racistes contre les « peaux pâles » du Nord ? Je ne sais pas ce que l’église fait de bien concret là-bas pour protéger ou pour secourir. J’entends et j’analyse une parole papale que répercutent les médias du monde entier.

      • Al West 3 avril 2013 15:44

        Appeler à l’unité du Mali, c’est choisir la moins mauvaise des solutions. Le Sahel est une région suffisamment instable pour que l’on y laisse se développer le terrorisme par l’entremise de l’un des acteurs du conflit qu’est Ansar Dine.

        C’est essentiellement pour cela que la Russie soutient l’intervention française et était même prête à envoyer des troupes en renfort, malgré l’absence absolue d’intérêts économiques ou financiers pour elle dans cette région.


      • clément dousset clément dousset 4 avril 2013 07:01

        Il peut y avoir des « actes terroristes ». Mais le « terrorisme » en soi, ça ne veut rien dire. Il y a au Mali des rebelles islamistes qui luttent avec des Touaregs pour l’indépendance de l’Azawad, territoire presque entièrement désertique mais très riche sur le plan minier. Ces rebelles qui ont été longtemps victimes des exactions de l’armée du sud Mali sont maintenant systématiquement massacrés par l’armée française qui les traque dans leurs refuges montagneux aussi rudement que les nazis et la milice traquaient les maquisards du Vercors. . On peut ne pas vouloir voir ça et cacher dans le sable une tête d’autruche. C’est pourtant la vérité pure.


      • lionel 4 avril 2013 07:48

         « Il y a au Mali des rebelles islamistes qui luttent avec des Touaregs pour l’indépendance de l’Azawad, territoire presque entièrement désertique mais très riche sur le plan minier. »


        L’Azawad n’est pas un territoire défini par ce nom hormis récemment parmi certain groupes Tamacheks. Votre simplification de la crise Malienne est trop importante. l’alliance dont vous parlez concernerait Ançar Din de Ag Ghali, un Ifoghas, effectivement allié aux « zislamistes » MAIS ceux-ci n’ont jamais revendiqués le nébuleux « azawad » mais l’application de la Charia sur l’ensemble du territoire Malien.
         Ceux qui font cela, création du Quai d’Orsay sous Sarkozy, sont les gens du MNLA (principalement Imrad et alliés aux Tamacheks venus de Libye. Depuis le début de la crise, ce groupe minoritaire parmi les Tamachek, donc ultra minoritaires parmi les « azawadiens » (rires) qui sont principalement Songhaï, Peulh, ou autres. Le -NLA réclame à cors et à cris la venue de l’occident pour les protéger (rires jaunes).Oui, cette zone est très riche de minerais déjà cartographiés par la France depuis la colonisation et qui explique la volonté de De Gaulle de créer un état saharien. Il y a aussi de l’eau fossile, acheté en silence par Véolia il y a quatre ou cinq ans. Servirait-elle pour l’extraction pétrolière, pour le business de leau en bouteille, pour l’agriculture intensive qui fait « bander » les cerveau malades des agro-businessman ?


         « Ces rebelles qui ont été longtemps victimes des exactions de l’armée du sud Mali sont maintenant systématiquement massacrés par l’armée française qui les traque dans leurs refuges montagneux aussi rudement que les nazis et la milice traquaient les maquisards du Vercors. »

        Mon pauvre amis, vous délirez, vous désinformez dans une proportion jamais atteinte sur ce site !! Vous ne connaissez pas la région, ni la problématique, vous dites n’importe quoi. Ce qui se passe au delà de Kidal depuis un mois, peu de gens le comprennent et c’’est certainement très très vilain. Mais votre description est mensongère par raccourcis.

        Si vous voulez débattre, ici ou ailleurs, au nom de la vérité. 


         . 

      • clément dousset clément dousset 4 avril 2013 08:19
        « Mon pauvre amis, vous délirez, vous désinformez dans une proportion jamais atteinte sur ce site !! Vous ne connaissez pas la région, ni la problématique, vous dites n’importe quoi. Ce qui se passe au delà de Kidal depuis un mois, peu de gens le comprennent et c’’est certainement très très vilain. Mais votre description est mensongère par raccourcis. »

        Lorsqu’on conteste les affirmations de quelqu’un, il y a un procédé qui consiste à contre-argumenter en appuyant sereinement ses arguments sur des faits.

        Pour le reste évidemment que j’utilise des raccourcis dans ces commentaires. Mais ces raccourcis ne trahissent pas la vérité dans un temps où la plupart des médias de France l’étouffent.

        Au fait avez-vous lu l’excellent article de Steph :« la France au Mali : une guerre juste ? » ?


      • lionel 4 avril 2013 08:39

        Clément,


        je regrette la rudesse de mon ton et je ne cherche pas à vous atteindre dans votre intégrité en l’utilisant. Comme je l’ai dit, je respecte le travail du CdV mais nous ne sommes pas là pour être politiquement correcte, surtout entre gens qui ont « tant de choses en commun » que nous. Malgré cela, je pense avoir argumenté plus haut, au sujet des « histoires » de rebelles dans une région où j’ai passé plus de dix ans. Je vous ai proposé un débat... Non ? Mieux, dès la première lecture de votre article, humainement, j’ai regretté ne pas pouvoir en discuter tranquillement (sans politiquement correct) avec des sources (pas seulement ma prétention à cause du fait que je sois domicilié dans zone), dans le monde réel. 

        Si vous voulez débattre... Sinon, croyez bien que je ne vous tiens pas pour un propagandiste... 

      • lionel 3 avril 2013 13:16

        http://www.maliweb.net/news/la-situation-politique-et-securitaire-au-nord/2013/04/03/article,136989.html


        Un petit article pour commencer réfléchir à ce qui se passe au Mali au delà de la « libération »... 

        Respect

        • Cercle des Volontaires Cercle des Volontaires 3 avril 2013 13:41

          Bonjour à tous,


          Comme pour chacun de nos articles, il s’agit de la position de son auteur qui est exprimée, et pour toute question vous pouvez vous rendre sur notre site directement car Clément Rousset (auteur de cet article) ne vous répondra pas directement ici, il n’a malheureusement pas les codes !


          Cdltm.

          Maurice, CDV

          • lionel 3 avril 2013 13:45

            Bonjour Maurice, 


            Merci à vous pour ces précisions. Bonne continuation. Cordialement.

            « Ce dont nous avons le plus besoin est le droit d’avoir tord et d’avoir raison » Robert Nesta marley

          • clément dousset clément dousset 3 avril 2013 13:43

            Pour ceux qui aimeraient quelques lectures complémentaires, je me permets de conseiller celles-ci :

            -Le 15 janvier :guerre au Mali : des fausses raisons à la vraie
            -Le 16 janvier : la consigne de Hollande : « il faut détruire les terroristes » apparemment bien suivie
            -Le 20 janvier : Mali : quand la vérité vient de Belgique
            -Le 29 janvier : La France tueuse au Mali
            -Le 7 février : Mali : la France médaille d’argent de la guerre des civilisations
            -Le 11 février : Mali : un bombardement terroriste
            -Le 6 mars : Massacre tranquille au Mali

            • Yanick Toutain Yanick Toutain 4 avril 2013 09:42

              Cet article a été recommandé 1400 fois sur Médiapart. Il avait été refusé le 20 janvier par Agoravox. Nous découvrirons un jour qui a fait cela et pourquoi !

              Mali : François Hollande est un menteur. Les islamistes sont les pantins du Qatar, membre de la Franceàfric-Francophonie
              12 janvier 2013 Par Yanick Toutain

              Hollande est intervenu parce ses agents d’espionnage fascistes
              ont compris, à Bamako, que la gauche malienne allait relever
              trois défis. Le premier étant de construire une mobilisation
               populaire efficace.Le deuxième de pousser l’armée malienne
               à agir efficacement et rapidement - ce fut le cas à Konna.
              Et le troisième allait être de commencer la construction
              d’un pouvoir du peuple sans ces élections truquées.
              C’est cela la raison de l’intervention direct de
              la Franceàfric militaire.Et rien d’autre !
              (conclusion de cet article)

              « Cette résolution autorise le déploiement d’une
              force africaine au Mali pour permettre au pays de recouvrer
               son intégrité territoriale par la reconquête du Nord,
              tombé aux mains des narco-terroristes et en proie à
              des fondamentalistes. (...) L’opération sera conduite avec
              des troupes combattantes exclusivement africaines et
               une forte mobilisation de l’Union européenne
              sur les plans financier et logistique ».
              Mali - Adoption de la résolution 2085
              par le Conseil de sécurité (21 décembre 2012)

               

               LIRE AUSSI : Agression impérialiste contre le Mali : 14 faits occultés par les médias aux ordres (un article du 28/9/2012 sur B#Revactu)

              Toute la Franceàfric politique, au garde-à-vous soutient l’invasion militaire du Mali.
              Sous couvert d’une résolution proposée par une dictature - le Togo - dont le peuple est dans les rues depuis 3 jours, à manifester pour le 50° anniversaire du « crime fondateur », il s’agit bel et bien d’une invasion d’un pays souverain.
              Les pantins islamofascistes ont été financés par l’agence de mercenaire Franceàfric Qatar - dont le Canard Enchaîné vient de nous révéler qu’elle a été intégré à vitesse supersonique au sein de la « Francophonie ».
              Au moment où la COPAM, le MP22 et toute la gauche malienne ont fait pression sur leur armée pour lancer la contre-offensive, les pantins islamofascistes ont mené, eux, une contre-contre offensive sur la ville de Konna.
              Pourquoi ?
              Mais tout simplement pour fournir le prétexte nécessaire aux forces spéciales fascistes françaises pour envahir la ville de Sévaré !
              Il ne fallait surtout pas que l’armée malienne puisse apparaitre comme capable de résister seule à l’offensive fasciste.
              Un nouveau mensonge de plus !
              Mais, depuis le début de cette opération d’invasion du pays, tout est faux, tout est truqué.
              Il s’agit d’un complot gigantesque.
              Un complot, dont le financement des quartiers pauvres de France par la Qatar, montrera un jour qu’il s’agit d’une maneuvre mondiale, un coup d’état fasciste de la bancocratie avec l’aide de ses mercenaires islamofascistes.
              En voici les récentes étapes

              JANVIER 2012 LE QATAR ATTAQUE LE MALI

              Sarkozy a demandé à l’émir du Qatar de fabriquer Ançar Eddine pour attaquer le Nord-Mali.
              Dans quel but ?
              Economique ?
              Evidemment, toujours ! Mais c’est toujours aussi secondaire. Les mobiles politiques sont toujours les premiers : il s’agissait de FABRIQUER un PRETEXTE pour ENVAHIR BAMAKO.
              Quatre mensonges principaux


            • clément dousset clément dousset 3 avril 2013 13:45

              note : Clément Dousset, pas Clément Rousset


              • Cercle des Volontaires Cercle des Volontaires 3 avril 2013 13:57

                Oui pardon Clément, mon clavier a rippé, faute de frappe :)


                Pour les autres, il est là finalement. Bon débat !

              • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 3 avril 2013 14:10

                Que la France fasse la guerre en Afrique au nom de grands principes altruistes pour, au final, y protéger ses intérêts financiers, n’est pas à proprement parler ce que l’on appelle le scoop du printemps. Ça fait cent cinquante ans que l’on nous fait le coup.

                Que la victoire des peuples libérés de l’oppression de ces vilains Français, ou autres obscurantistes, permette au final, à quelques intérêts anglo-saxon de s’emparer des matières premières convoitées n’est pas non plus un scoop.

                Ce qui devient juste bizarre, c’est que l’on parle tant du premier cas et si peu du second...


                • clemjuris clementsi 3 avril 2013 15:37

                  J’avoue ne pas comprendre du tout votre point de vue, M. DOucet. Et vu les votes concernant votre article, je ne suis pas un cas particulier.

                  Quoi, c’est comme ça que vous voyez le pape ? Un type qui est là juste pour emmerder (excusez la vulgarité mais je ne trouvais aucun autre terme adapté) le monde, au point qu’il aurait fallu qu’il fasse preuve de l’ingérence la plus totale lors de la plus importante de ses célébrations ? Qu’il déclare la guerre morale à la moitié de la planète pour célébrer celui qui est censé sauver l’humanité ?

                  Que vous ayez des attentes forts le concernant, c’est concevable. Mais n’oubliez pas qu’il n’est en fonction que depuis quelques semaines. Il est encore un peu tot pour les actions concrètes.

                  Critiquer les situations ci-dessus serait d’ailleurs doublement déplacé de sa part : 
                  _ingérence dans des situations qui ne concerne pas directement les personnes dont il a la charge (les chrétiens et/ou le vatican) 
                  _rappel d’évènements passés qui ne le concernent pas directement.

                  Enfin, ce que vous dites sur la guerre au Mali est principalement nouveau par rapport à ce que dise les médias (ou du moins ce que j’ai lu et vu). Et l’absence de sources m’oblige à considérer ces informations comme fausses.


                  • clemjuris clementsi 3 avril 2013 15:39

                    p.s : oubliez mon dernier paragraphe, je n’avais pas lu un précédent commetaire donnant des articles ettayant ces affirmations. Je regarde tout de suite s’il sont bien documentés.


                  • clemjuris clementsi 3 avril 2013 15:45

                    Tous les articles cités semblent aussi peu fiable que celui ci-dessus. Je ne retire plus mon dernier paragraphe.


                  • clément dousset clément dousset 4 avril 2013 07:23

                    De la guerre du Golfe à la guerre de Libye, nous avons pu juger ici sur pièces combien l’information dans un pays en guerre, si démocratique qu’il se prétende, était à la fois des plus partielles et des plus partiales. Pratiquement seuls les militaires informent quand il leur plaît des opérations. Les ministres seuls donnent le nombre des ennemis tués et les journalistes reprennent non seulement les informations mais le vocabulaire officiel. Ecrire le moindre billet sur ce qui se passe réellement oblige, j’ai pu en juger, à une véritable « lecture d’investigation » et il faut aller chercher des informations auprès des médias étrangers et des organisations internationales. On a aussi le droit de faire appel à sa jugeote et quand l’armée se vante d’avoir effectué plus de 600 frappes avec souvent des bombes de 250 kg, on peut trouver un peu léger le chiffre de 600 morts, tous certifiés terroristes, qu’on annonce !

                    Donnez vous donc , cher Monsieur, un peu plus la peine de rechercher la vérité qui n’est peut-être pas celle qu’on met à portée de votre regard !

                  • lionel 4 avril 2013 08:04

                    Monsieur Dousset,


                    Donnez vous, vous même, la possibilité de vous informer...

                  • ptimarc 3 avril 2013 21:12

                    la démission de l’expape arrive au bon moment.car quel a éte le role des papes qui se sont succedés ? pour moi il s’agissait dans tous les cas d’anesthesier les populations pour permettre aux nations conquerantes d’envahir,d’administrer,les pays qu’ils convoitaient.je schematise pour en arriver à aujourd’hui.actuellement en europe,du fait du hold-up de la « dette’ sur les populations,on est au bord de la revolte,et,comme par hazard,un papillon démissione(fait rarissime)et un jésuite(ça rappelle les colonisations)prend sa place.et quel jésuite !celui des colonels des années noires argentines.le pape des pauvres,comme nous le serinnent nos gentils médias.il va sans doute nous dévoiler le douzieme commandement si longtemps caché.

                     »laissez vous tondre sur terre,la haut ça repoussera"


                    • Yanick Toutain Yanick Toutain 4 avril 2013 09:30

                      Les 17, 18 et 24 janvier 2012 le groupe politico-mafieux MNLA (dont on apprendra plus tard ses financements par le gouvernement suisse) attaque des militaires maliens. Ils sont enchevêtrés avec les islamofascistes de Ançar Eddine (dont on apprendra qu’ils sont financés par le Qatar).
                      Les deux groupes ont failli fusionner en mai-juin 2012 pour finir par s’entretuer.
                      Le MNLA est devenu...... supplétif de l’armée française.
                      En janvier 2012, ces fascistes sont en contact téléphonique Thuraya avec ATT le président franceàfric du Mali.
                      Le complot sera découvert par le capitaine Sékou Traoré qui , le 18 confisquera ce téléphone satellitaire et recevra un appel de ATT à ses complices le 20 janvier.
                      Le pape est TRES BIEN INFORME par le réseau FIDES qui raconte sur le MALI l’EXACT CONTRAIRE de la PROPAGANDE DGSE.
                      Moi qui suis libéralégalitariste consulte les communiqués de FIDES et ai fait connaitre ceux de la semaine qui a précédé l’attaque de Hollande contre les pantins de son ami Al Thani, émir du Qatar.
                      Cet article est un ramassis de mensonges  ! On croirait lire la propagande de François Alfonsi PNC/ALE vert européen et député européen !!!!
                      HONTE AUX AUTEURS !!!

                      mardi 18 décembre 2012

                      Un premier hommage au capitaine Sékou Traoré. Il sera au panthéon des héros de la libération de l’Afrique. Victime et résistant contre l’attaque Sarkozy-Hollande-Qatar-Ancar Eddine contre le Mali, contre l’Afrique LES PHOTOS DES VICTIMES DU COMPLOT SARKOZY-HOLLANDE-QATAR
                      LES ASSASSINS ONT ETE RECOMPENSES : ADMISSSION ACCELEREE DANS LA FRANCOPHONIE !
                      Crise au Nord : Les photos du massacre d’Aguelhock

                      Hommage au capitaine Sékou Traoré alias Bad et à tous ses hommes qui ont combattus les bandits armés, les mains vides.

                      Bad et ses hommes ont préférés la mort plutôt qu’à l’abandon d’une partie du territoire national.

                      Vous êtes de vrais héros, vous êtes morts pour une cause noble.
                      Le peuple Malien tout entier se souviendra de vous

                      De la Flash à l’EMIA de koulikoro ou je t’ai connu, de Sévaré au bataillon Para, de la chine à Aguel Hoc ou tu as rendu l’âme, à seulement une trentaine d’année de ta vie ! tu as toujours su t’imposer ton ardeur, ton courage et surtout ton amour pour la défense de l’intégrité du territoire national. Que Dieu est pitié de toi et de tes hommes.
                      Séga Diarrah le 03 février 2012 pour maliactu.net


                      • Stof Stof 4 avril 2013 09:34

                        Le terroriste est un sous-homme, il ne mérite pas de vivre. Il faut les rapter, les torturer, les parquer dans des camps et les exterminer discrètement pour ne pas choquer les bobos.


                        Qu’est-ce qu’un terroriste ? Un homme qui refuse le Nouvel Ordre Mondial. Pourquoi posez vous autant de question ? Êtes vous un complotiste ? Voire, un comploteur, un terroriste... etc

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès