Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Partition de l’Ukraine : le piège de l’Ours

Partition de l’Ukraine : le piège de l’Ours

Tout un tintamarre à Kiev, avec la faune habituelle de mécontents qui, sous les mots creux de liberté et démocratie protestent contre la pauvreté, l’ineptie, la corruption et une vie qui n’a plus de sens. Ils ont été encadrés par des bandes de malfrats et d’agents provocateurs pour qui la casse et le trouble deviennent pour une temps le petit boulot le plus rentable et accessible.

On a engagé des figurants par dizaines, puis par centaines, pour le prix d’un repas. Travail facile : suivre les meneurs de la claque et répéter les slogans. Puis la masse des autres a accroché : le lumpen qui s’ennuie est venu se venger de ce qu’il est : méprisé et méprisable. Comme quand on a orchestré les festivités pour la chute du Mur dans toutes les villes de l’Europe de l’Est il y a une génération. Seul nouveau stunt au programme, on a commencé cette fois par montrer des filles les seins nus. Fallait y penser… Inspirant, après une tournée mondiale des femènes qui a eu un succès boeuf… L’Occident vient coloniser l’Ukraine... 

On ajoute du slave au nègre et au latino. Juste pour rire, car les pauvres n’ont vraiment rien. Juste un prétexte de plus pour jouer à vendre des babioles que l’on ne fera même pas payer, car si on voulait plus de fric on en imprimerait davantage. Si on voulait plus de biens on pourrait doubler ou tripler la production ; si on voulait plus de services on éduquerai et on formerait…. Mais on ne veut rien : juste le plaisir pervers de dominer… Rule Brittania ! Yankees uber alles ! Aujourd’hui le jeu est d’avancer d’une case contre les Russkis. Ca fait marquer des points aux Obamas, Hollandes et autres baudruches, mais ça distrait surtout les maitres du monde.

 

http://nouvellesociete.wordpress.com/2011/10/03/si-on-change-les-maitres-du-monde/

Les Aigles de Washington qu’on croyait à plat depuis leurs performances navrantes un peu partout et leur humiliation en Syrie, remportent aujourd’hui un match contre les Ours de Moscou. Surprise !…

Mais si c’était une feinte ? Un piège  ? Qu’est-il VRAIMENT à se passer en Ukraine ? En apparence un pays va passer dans le camp occidental. Mais en réalité  ?

En réalité, comme je le disais le mois dernier, on voit dans la boule de cristal une partition au moins de l’Ukraine, avec l’Ukraine de Est ramenée en Russie pendant que l’Ukraine de l’Ouest, ruinée et devenue mafieuse comme un gros Kossovo ira quêter sa pitance auprès de l’Otan…. qui n’en voudra que si les USA l’imposent . Et alors ? Une manche de plus… Mais attention : il pourrait y avoir des conséquences…

Il y aura avec quelque conséquences. D’abord, en accueillant l’Ukraine russophone et russophile, Poutine ouvre la voie a une « association » (integration ) prochaine du Belarus et du Kazakhstan. On reconstitue le segment européen de l’URSS. Une URSS sans communisme, pour l’instant, mais quand des citoyens interviennent spontanément pour qu’on n’abatte pas des statue de Lenine il y’a un message à comprendre.

Le message ? C’est que oute considération idéologique mise à part – c’est une autre histoire dont on reparlera – l’Ère soviétique devient pour les Slaves le temps de la GRANDEUR…. et ça pourrait mener loin. Car la dignité a encore un avenir.

Ensuite, la Russie, en ce dossier à une légitimité parfaite. Un population d’origine russe et se voulant russe appelle à l’aide, non pas pour faire sécession contre un État établi reconnu… mais pour se protéger d’un pouvoir mafieux à Kiev qui a destitué le président légitimenent élu. ! Difficile d’être plus dans son bon droit. droit. Maintenant, Imaginez un scénario …

Supposez que le président en fuite – MAIS TOUJOURS LEGITIME SELON LE DROIT INTERNATIONAL – demande l’aide des troupes russes pour rétablir l’ordre dans ce pays qui la élu. Quelq’un y voit a redire ? Personne ne pourrait protester, puisque, avec son bon droit, la Russie a aussi la force avec elle. Une force militaire écrasante et sur son propre terrain. Alors, quamd vous voudrez…

Maintenent, imaginez un scénario encore bien plus porteur. Imaginez que le President russophile revenu, il décrète avec magnanimité un referendum pour que les Ukrainiens décident de leur appartenance et qu’il accepte la décision hautement probable des Ukrainiens de l’Ouest de faire sécession. La partition serait réalisée… à l’instigation des chahuteurs stipendiés du Maidan ! Ö , merveilleuse démocratie !

Un nouveau pays naitrait alors tout entier au service de l’Occident… Les USA le manipuleront, pendant que les Européens ramasseront la facture, qui sera lourde… Une victoire pour Washington ? Mais que belle occasion de zizanie entre USA et l’Europe vassalisée ! Et c’est sur ce plan de la propagande que se gagnent désormais les guerre. La guerre froide a été gagnée par l’Occident parce que la propagande américaine a détruit la confiance des Soviétiques en leur gouvernance.

Qui contrôle l’information, aujourd’hui, contrôle tout, car Le « capital » est une fiction. Les investissements nationaux ou etrangers ne sont que des chiffres dans un ordinateur. Ils ne valent que ce que les medias reussissent à faire croire à la population que l’Etat est prêt à livrer de biens et de services pour en garantir la circulation. Des biens et services qu’on ne poduit pas avec des billets verts… mais avec des ressources RÉELLES, humaines et naturelles qu’on peut exploiter…. si l’État garde sa CRÉDIBILITÉ.

Qui contrôle l’information contrôle tout avec un minimum de muscle. Or, les Occidentaux, aujourd’hui, n’ont plus confiance en leur gouvernance…. et prendre l’Ukraine de l’Ouest en charge va contribuer significativement à discréditer cete gouvernance encore davantage !

Victoire des USA ? Cette Ukraine de l’Ouest étant stratégiquement indéfendable et économiquement non-viable, elle deviendra une Moldavie ou un Kosovo qui rentrrera dans le giron russe, quand la Russie en decidera, d’un simple tour du robinet à gaz. Elle y rentrea a genoux, en y ramenant tout ce que l’Occident y aura bêtement investi d’aide financière et technique. Pensez aux pierres encerclées d’une partie de Go….

Poutine a tous les as. On ne voit même pas pourquoi Obama se rendrait ridicule en faisant autre chose que japper un peu… Et c’est tant mieux, car le monde entier en a soupé des manigances et des forfaitures américaines.

Pierre JC Allard


Moyenne des avis sur cet article :  3.9/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • chapoutier 5 mars 2014 10:09

    Obama prétend que la Russie est du mauvais coté de l’Histoire mais en attendant elle est surtout du bon coté du gazoduc !!!


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 mars 2014 16:36

      @ Chpoutier 

      Le gaz est le beurre sur les épinrds. Je ne me mouviens pas d’une sitiation aussi biaisée en fait et en droit que le Maroc est simpleent entre au Sahara ex-espagnol. Ma peur, c’est que cette totale humiliation des USA qui se dessine soit un autre 911, un truc pour fouetter la belligerance du quidam lambda americain.... est-ce qu’avant de mourir les oligarques financiers vieillissant voudraient VRAIMENT une VRAIE guerre ? Je veux rester dans le déni... 

      PJCA

       PS Je sera absent pour les 8 prochines heures, mais je reviendrai répondre ensuite à TOUS les commentaire. pjca



    • baldis30 8 mars 2014 14:03

      Et le charbon ( lignite et anthracite) dans le côté russophile : le DONBASS


    • howahkan howahkan Hotah 5 mars 2014 11:10

      Là Pierre Jc vous m’épatez.......auriez vous « muri » une sorte d’éveil en vous même ?....ceci dit sincèrement sans ironie aucune.....

      rien à rajouter sur le papier qui me semble très bien « pesé » , voir visionnaire..


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 mars 2014 02:42

        @ HH


         Merci, mais je ne me souviens pas d’un temps où j’aurais defendu des theses bien differentes. ... Vous etes sûr qu’il n’y a pas erreur sur la personne ?

        PJCA

      • howahkan howahkan Hotah 6 mars 2014 08:42

        Non, mais je vous trouve plus clair et direct..moins littéraire...ceci a pu me donner alors cette impression.

        salut.


      • Bernard Pinon Bernard Pinon 5 mars 2014 11:29

        Très bon papier mais...

        le monde entier en a soupé des manigances et des forfaitures américaines.
        Ne sous-estimez pas la force de la propagande. Dans un pays où les gens s’informent encore majoritairement avec le JT, l’image qu’ils se font du monde se résume souvent à « Obama gentil, Poutine méchant ». Un site comme Avox n’est qu’une petite voix dans un grand désert.

        • L'enfoiré L’enfoiré 5 mars 2014 15:40

          Bonjour Bernard,

           Bien d’accord. Poutine n’a aucune peur à jouer les gros bras. Ni la CE ni les USA ne lèveront le petit doigt.
           Poutine méchant ? Non, Poutine, fort.
           La Syrie, c’est déjà de l’histoire ancienne et pourtant rien n’a changé, rien de résolu.
           Avox ? C’est quoi ? Ça se mange ? smiley

        • L'enfoiré L’enfoiré 5 mars 2014 15:52

          Mais j’ai bien aimé la réflexion de Pierre :


          «  Le « capital » est une fiction. »
          Il est peut-être devenu virtuel, mais une fiction, là, c’est passé un cap difficile de le penser.
          L’information est le manière de faire du capital, de l’argent, mais elle est encore plus dépendante de l’endroit où elle part que le dollar lui-même.
          L’information véhicule dans des limites d’influence.
          La Chine a la sienne. 

        • CASS. CASS. 5 mars 2014 17:46

          Allain jules french irib voix de la Russie etc etc etc Il y en tout de même quelques petites voix dans le désert


        • Fergus Fergus 5 mars 2014 18:14

          Bonjour, Bernard.

          Sans vouloir prendre le contrepied, je dirais également que sur le net, c’est l’inverse : Obama méchant, Poutine gentil. La vérité est sans doute quelque part entre les deux, chaque camp étant tour à tour méchant et gentil, selon des proportions que chacun estimera selon sa sensibilité.

          Bien que globalement en accord avec l’opinion du net, je pense, d’une part que le pouvoir provisoire actuel de Kiev n’est pas aussi illégitime qu’on l’affirme car issu d’un vote du parlement (obtenu sous pression il est vrai), d’autre part que l’on a volontairement surestimé le rôle des fascistes de Maïdan pour diaboliser le mouvement.

          A suivre...


        • baldis30 5 mars 2014 20:19

          @CASS

          petites lueurs certes mais dans la nuit sombre elles indiquent la voie .


        • wesson wesson 6 mars 2014 00:03

          Bonsoir Fergus,

          « je pense [...] que le pouvoir provisoire actuel de Kiev n’est pas aussi illégitime qu’on l’affirme »

          avec vous lu ceci  ?


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 mars 2014 02:49

          @ BP


          " Obama gentil, Poutine méchant » Je crois que ce manicheisme est mort en 3 temps.. On a compris la supercherie du 911, on a vu l’operation Afghanistan qui s’est transformé en trafic de drogue... et on a vu l’incroyable boucherie en Libye. Alors on a revu toute la guerre froide sous un autre angle... Asselineau a raison : l’ennemie, c’est l’Amerique.

          PJCA

        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 mars 2014 02:52

          @ Enfoiré

           Avoxs est un petit diminutif affectueux pour agoravox.fr

          PJCA smiley

        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 mars 2014 03:00

          @ l’enfoiré


           Quand vous pouvez changer les chifreset les mots a volonté et donner la in que vous voulez a l’histoire.... c’est une fiction

          PJCA

        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 mars 2014 03:11

          @ Cass

           
          Et des petites voix qui reussissent a changer des perceptions. Allain Jules a été le premier a dènoncer l’horreur de l’intervention en Libye. Je suis fier, pour ma part, d’avoir ete le premier sur ce site dire que les responsablee de cette intervention sont des criminel de guerre et devraoient etre jugés comme tels.

          PJCA

        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 mars 2014 03:18

          @ Fergus


           « à suivre ». Oui, tout est à la. Il ne faudrait pas laisser cette affaire se perdre dns un flou indéterminé pour laisser la manchette , ici ou là, à des élections bidons faites pour touiller la soupe politique devenue trop indigeste dans les pays de U.E

          PJCA 

        • L'enfoiré L’enfoiré 6 mars 2014 10:17

          Bonjour Pierre,

           «  Avox est un petit diminutif affectueux pour agoravox.fr »
          Yes, Sir. Je l’utilise toujours ainsi.
          Ma question correspondait à la remarque de Bernard, « Un site comme Avox n’est qu’une petite voix dans un grand désert. » 
          Une boutade pour marquer l’humilité dont on devrait faire preuve dans certains cas.

        • JL JL 5 mars 2014 11:33

          Bonjour PJCA,

          rien à ajouter, ni à retirer : j’adhère à 100%

          Une question tout de même, sur ça : ’’Imaginez que le President russophile revenu, il décrète avec magnanimité un referendum pour que les Ukrainiens décident de leur appartenance et qu’il accepte la décision hautement probable des Ukrainiens de l’Ouest de faire sécession.’’

          Je vois mal un référendum qui aboutirait à une scission. Il me semble que c’est toute l’Ukraine qui serait conviée à basculer ou pas, vers l’UE. Mais je peux me tromper.


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 mars 2014 02:56

            @ JL 


            Le piege serait justemen de ne bouffer que la partie appetissnte en respectant parfaitement les preferences regionales... et de laisser le probleme tout entier dans la cour de l’Europe.

            PJCA


          • JL JL 7 mars 2014 09:27

            PJCA,

            Un piège, dites vous ? L’Europe piégée ?

            La bonne blague : le terme de déconfiture serait plus approprié, non ?


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 9 mai 2015 19:51

            @JL


            C’est que l’est de l’Ukrain sauf le littoral de la Mer Noire (Odessa) est russophobe, en large partie de sympathie fasciste.... ...et est sans interet économique. Ce sera un boulet pour qui l’aura en charge


            PJCA

          • Loatse Loatse 5 mars 2014 13:30

            Bonjour Pierre,

            La russie et la chine sont en passe de devenir des puissances de premier plan au détriment des USA (au niveau des monnaies d’échange)

            http://french.ruvr.ru/2013_07_26/Moscou-et-Pekin-s-attaquent-au-dollar-0076/

            Ces deux puissances en plus, détiennent 30% des réserves de minerai de fer mondiales (plus de l’uranium et de la potasse), si l’on y rajoute l’ukraine qui en possède 20%.. on dépasse les 50% - sachant qu’il ne reste que 70 ans de réserves, les prix vont vite grimper et.. impossible de payer en monnaie de singe...

             Par contre, L’ukraine, cette région si riche en terres noires, grenier à céréales fait le bonheur des spéculateurs américains et des américains aux tickets alimentaires qui sont assurés d’avoir leur ration de corn flake quotidienne à défaut d’autre chose...

            A la Bourse de Chicago, spécialisée dans les matières premières, le cours des contrats à terme sur le blé a augmenté de plus de 5% et ceux portant sur le maïs d’environ 4%, la région de la mer Noire étant une importante zone d’exportation de céréales.

            Sans doute il se trame quelque chose à l’Est et la russie pourrait avoir l’idée d’etendre son partenariat économique un peu plus à l’Ouest (déjà la chine...), ce que les nostalgiques de De Gaulle et de « son » Europe de l’atlantique à l’Oural, commencent à envisager sérieusement... (parfois adversaire disait il en parlant de la russie, jamais ennemie..)

            D’ou peut être cette précipitation... oups pardon cette révolution spontanée trahissant le besoin pressant des ukrainiens de l’Ouest à rejoindre l’espagne, l’italie, la grèce... la croatie (petite dernière) pour une hypothétique poignée d’euros qui leur permettront de pratiquer enfin la politique d’austérité dont ils rêvent...

            ps : Pourquoi les ukrainiens laisseraient briser la statue du « petit père des peuples Lénine » alors qu’ils s’apprêtent à goûter les joies du socialisme à l’Européenne ? Seti pas un non sens ?


            • chapoutier 5 mars 2014 13:46

              heu je m’excuse de demander pardon mais il faudrait voir à ne pas se tromper :

              le petit père des peuples c’est cet empaffé de Staline.

               


            • baldis30 5 mars 2014 20:26

              le blé,.... bien sûr ... et la citation de Chicago est excellente... De plus compte tenu de la sécheresse aux U.S.A, doublée ( mais c’est climatiquement associé) des grands froids qui firent la une des journaux en ces temps de réchauffement climatique, il y aura des tensions plus grandes que celles signalées.

              de plus l’Ukraine c’est le Donbass ( lignite et anthracite) ... or quel est le pays européen qui va investir massivement dans le thermique à flammes et ne possède plus beaucoup de réserves de charbon ( de plus l’extraction est fortement polluante) ... un nom... un nom

              ainsi que le dit très justement l’article

              « Rule Brittania ! Yankees uber alles ! »


            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 mars 2014 03:03

              @ LaoTse


               Je sens un leger zephyr d’ironie souffler sur ce tete... avec lequel au demeurant, je suis d’accord. smiley

              PJCA


            • Loatse Loatse 5 mars 2014 13:55

              @Chapoutier

              j’ai hésité mais pour bien des communistes français (enfin ceux que j’ai fréquenté) aujourd’hui, c’est bien Lénine qu’ils appelent ainsi et qu’ils vénèrent...

              Il faut dire aussi que la révélation des goulags et des famines, ca a dû être un choc..


              • Grandloup74 5 mars 2014 14:56

                Quand on parle de l’Allemagne, on ne parle pas systématiquement du nazisme et des camps de concentration
                 Quand on parle des USA, on ne parles quasiment jamais du massacre des indiens, de l’esclavage, d’Hiroshima, du Naplam ne de l’agent orange.
                 Quant on parle du Danemark, on ne parle pas de l’aprtheid,
                 Quand on parle du Japon, on ne parle plus des massacres que ceux ci ont commis en Chine... Ni de Fukushima...
                 Mais sitôt qu’on parle de la Russie, inévitablement on parle du goulag (pourtant instauré par les Tsars capitalistes d’avant la révolution), de Staline, de Tchernobyl (pourtant bien situé en Ukraine) et de tout autre fait négatif, comme si l’occident était une oie blanche depuis la nuit des temps.
                 Cherchez plutôt à quels pays sont dus les plus grand nombre de morts...
                 Et comparez les 6 millions de juifs morts dans les camps et dont on nous rebat sans cesse les oreilles avec les 20 (25 ?) Millions de morts Soviétiques dus aux même nazis et dont on entend jamais parler. Alors Lenine ou Staline ne sont pas pire que Napoléon, Bush père et fils, et l’industrie guerrière US qui elle, fait des milliers de morts encore actuellement.
                 


                • baldis30 5 mars 2014 20:30

                  c’est très bien mais tu ne pourras pas le faire passer dans la presse.

                  Une nuance quand même : c’est l’armée russe qui a gagné la guerre pas l’armée rouge . Staline dut mettre beaucoup d’eau dans sa vodka pour faire admettre par son entourage d’arrêter ses c....... qu’il reprit postérieurement à la guerre , à la période de la guerre froide ( 1947/1953 année de sa mort)


                • Grandloup74 8 mars 2014 19:14

                   A PJCA
                   Très beau et vrai !!! Chapeau !


                • filo... 5 mars 2014 15:06

                  @l’auteur

                  Comme la majorité des occidentaux vous n’avez rien compris à la crise ukrainienne ! Votre article est reflet de ce prêt à penser général. Vous tenez aucun compte de la géopolitique.

                  Je ne vais pas vous apprendre ou vous imposer mes raisonnements. Mais vous avez au moins 3 éléments bien distants.

                  1) Envahisseur, celui qui a formaté toutes ces saloperies avec Ukraine et ceci depuis des années avant d’arriver au résultat d’aujourd’hui. Ce sont d’abord U.S.A, GB, UE (principalement France, Allemagne et Pologne)

                  2) Ceux qui sont visés ; les russes bien sûr. Il faut les affaiblir, détruire, piller ses richesses.

                  3) Victimes : principalement 2. Ukrainiens et la vérité

                  Hostilités préparés de long date comme je disais ont commencés pendant les jeux de Sotchi. Putin avait des mains liés par ce spectacle car il ne voulait pas que les athlètes occidentaux quittent les jeux avant terme en signe de boycotte. Souvenez vous que les mérdias officiels ont immédiatement criées contraire. Ils ont écris que Putin a attendu la fin de jeux pour envahir Ukraine. Donc déjà là la victime est la Vérité (avec grand V svp)

                  Seulement Putine est un grand stratège ce qui est pour nous (ceux qui ne veulent pas vivre sous l’emprise des USA et sa mafia financière) une grande chance. La Russie est le seul rempart contre ce « paradis américain »

                  Et le jeu géopolitique que Putin joue (obligé de jouer) en Ukraine n’est pas du tout pour aboutir à la partition de ce pays.

                  Vous vous trompé complètement ! 

                  Et très bientôt vous auriez des preuves et les résultats de cette stratégie.

                  Qui vivra verra !


                  • Fergus Fergus 5 mars 2014 19:51

                    Bonjour, Filo.

                    Je pense que vous faites erreur. Poutine a saisi le prétexte que lui donnaient les « révolutionnaires » de Maïdan (dont une partie non négligeable de fascistes), notamment en interdisant l’usage du russe, pour faire très exactement ce qu’il a fait en Géorgie en 2008 : replacer dans la zone d’influence de la Russie les provinces russophones. En Géorgie, il aurait pu conquérir l’ensemble du pays en quelques jours, il ne l’a pas fait pour ne pas aller trop loin vis-à-vis de l’opinion internationale et s’est contenté de remettre la main sur l’Ossétie du Sud et l’Abkhazie, toutes deux russophones. Il agira très probablement de même dans cette affaire.


                  • berry 5 mars 2014 22:30

                    l’économiste Jacques Sapir ne pense pas non plus que la Russie ait intérêt à une partition de l’Ukraine :

                    "Personne, dans ces conditions, n’a intérêt, sauf les groupes extrémistes, à une partition de l’Ukraine. Ce n’est pas dans l’intérêt de la Russie, qui certes y gagnerait ce qu’elle possède de facto déjà, soit l’industrie ukrainienne, mais qui verrait alors se profiler une longue période d’affrontements avec l’UE et les Etats-Unis. Ce n’est pas non plus l’intérêt de l’UE, car il lui faudrait porter littéralement à bout de bras l’Ukraine occidentale (et la moitié de la population). Le coût économique serait élevé dans une situation où plus personne ne veut payer pour autrui. Il serait aussi répété sur de nombreuses années, car l’on voit mal comment la situation de l’Ukraine occidentale pourrait s’améliorer à court terme. Les conséquences financières seraient aussi importantes, car les banques européennes, et en particulier autrichiennes, sont lourdement exposées au risque ukrainien. De plus, l’UE pourrait être tenue pour responsable de la situation en Ukraine centrale et occidentale et, avec la montée rapide d’un désenchantement qui n’est hélas que trop probable, elle devrait affronter la montée de sentiments pro-russes dans cette population."

                    Poutine ne veut pas d’une Ukraine anti-russe qui installerait l’Otan à ses frontières mais il peut se contenter de dirigeants pro-occidentaux qui respectent les principaux intérêts économiques et stratégiques russes.
                    Il l’a fait par le passé.

                     


                  • filo... 6 mars 2014 00:03

                    @Fergus

                    Bonsoir Fergus,

                    Désolé de vous dire mais ce que vous écrivez là c’est du reflet de votre pensée formatée, standardisée ; du prêt à penser en somme. Vous êtes certainement influencé par vos mérdias officiels qui pratiques de l’intox à haute, même très haute doses. Grace a eux les sens des choses et de mots sont inversés ou carrément déformés. Pour appuyer de ce que je viens de dire je vous donne un seul exemple pour faire court. Putin est traité par ces mérdias principalement comme un politicien dur, à poigne voir même très souvent comme dictateur. Moi je vous dirai qu’il est plutôt un homme politique qui a des principes dans la vie et un sans aigu des valeurs morales tels que honneur (p.ex. une promesse ou une parole donnée doit être absolument tenu). Il tient donc énormément à ces principes et ces valeurs. Et ces qualités sont typiques et cultivés encore aujourd’hui dans le monde slave.

                    Par contre ces mêmes qualités sont quasi introuvables chez des politiciens (politicards serait le terme plus juste) à l’Occident (parti du monde qui se dit civilisé et démocratique). Culture du fast food et du mensonge oui. Prenez exemple de votre président de votre merveilleux pays, de son ministre des AE et de leurs patron BHL. Ils mentent tout le temps et de manière éhontée.

                    Ce qui est étonnant pour les français qu’ils supportent ou croient même à ces équilibrations.

                    Le monde slave, les russes principalement ont faits confiance en 1989 quand ils ont laissés tombé « le rideau de fer » ont crus à une coexistence pacifique de ces 2 mondes.

                    Or en ce moment L’Occident et principalement U.S.A. ont faits une monstre faute historique et géopolitique. Au faite à force de propager des mensonges et des promesses, ils ont finis par croire à leurs propres mensonges. Au lieu de prendre ce qui été bon ici et la bas et faire une nouvelle ère de bonheur et prospérité pour le monde qui aurait pu enfin vivre dans la paix.

                    Mais non ils ce sont comportés comme des bettes sauvages, pas comme des humains envers des autres humains.

                    OTAN a envahi presque tous les pays de l’ex block de l’Est. Détruit la Yougoslavie en semant la mort et désolation. Honteux ! 

                    Résultat aujourd’hui les slaves se réveillent complètement sonnés et déçus. Ce qui oblige désormais les américaine et ses satellites à une fuite en avant permanente.

                    Concernant Géorgie, mais aussi Ukraine ; c’est simple. Si les russes, chinois, iraniens etc. viennent avec les leurs marines de guerre croiser au large des côtes française ou américaine ce sera alors à coup sûr la guerre.

                    Alors pourquoi selon vous les russes doivent regarder et laisser faire ?

                    D’ailleurs il ne faut pas être un grand visionnaire et comprendre ce qui va bientôt arriver. Les chinois vont certainement après avoir chassée les américains de la Mer Jaune venir mouiller au large des côtes américaine.

                    Mais là les U.S.A. seront si faible qu’ils pourront juste élever une protestation pour la forme

                    Qui vivra verra !


                  • wesson wesson 6 mars 2014 00:09

                    Bonjour Fergus,

                    franchement votre réaction sur la Géorgie me fait penser que vous avez oublié que M. Saakachvili a commencé les hostilité en bombardant de nuit un centre ville.

                    Il a fait 1600 Morts, et déclenché la réaction Russe.

                    Par la suite, une fois défait, il a également fait réprimer un certain nombre de manifestations qui réclamaient son départ. Il y a eu des morts, même si de toute évidence aucun chiffre n’as été donné.

                    Désolé de le dire aussi abruptement, mais la réaction Russe a été à mon sens tout à fait justifié.


                  • filo... 6 mars 2014 00:11

                    @Berry

                    Une chose est sûre, les russe ne permettront jamais que l’Ukraine et la Géorgie deviennent membre de l’OTAN. ça sera la 3ème guerre et immédiatement. C’est une ligne à ne pas franchir.

                    En Ukraine c’est comme en Syrie, les russes ne peuvent pas et ne veulent pas reculer.

                    Et si les politicards d’ici n’ont pas compris ça, alors là ...


                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 mars 2014 03:37

                    @ filo


                     le commentaire de Fergus ci-dessous refelete parfaitemnet ce que je pense.

                    PJCA

                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 mars 2014 03:57

                    @ Berry


                     Votre opinion comme celle de Sapir se tient et donc se discute.... mais je souligne que rien dans votre commnetaire ne peut convaincre que la jeu entre USA/UE et la Russie ne soit pas a somme nulle... or je constae que la Russie a tous les atouts.et je ne crois pas que la Russie veuille faire des cadeaux...

                    PJCA

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès