Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Peine de mort : une triste efficacité chinoise

Peine de mort : une triste efficacité chinoise

Pour la seule année 2008 la Chine a effectuée plus de 1718 exécutions capitales et 7003 condamnations à mort (chiffres fournis par Amnesty International) faisant d’elle la championne mondiale incontestée.
JPEG - 16.9 ko
Bus chinois chargé des exécutions capitales

Pour pouvoir suivre ce rythme dément et répondre efficacement à la demande des autorités locales, la société privée Jinguan Auto, un fabriquant d’ambulances implanté à Chongking, a développé et fabriqué une flotte de bus équipé pour pouvoir pratiquer ces exécutions létales au plus profond des régions chinoises. Ces véhicules tout équipés de 7 mètres de long permettent d’injecter un cocktail mortel à des condamnés allongés pieds et poings liés tout en étant filmé par un système vidéo dernier cri permettant aux autorités de vérifier que les régulations locales sont respectées. Le « bourreau » ainsi qu’une équipe médicale sont fournis avec le bus, équipe qui s’assure ensuite du bon transfert de l’exécuté à l’hôpital pour le prélèvement de ses organes, ceci avec le consentement (selon les autorités chinoises) des condamnés et de leur famille.
 

Les autorités chinoises se plaisent à dire que cette méthode d’exécution est un net progrès comparé aux exécutions traditionnelles qui consistent en une balle tirée dans l’arrière du crane, méthode qui connait de nombreux ratés et nécessite parfois de s’y reprendre à plusieurs fois. Les autorités parlent d’un progrès car c’est une méthode réduisant la douleur et le stress du condamné, mais c’est également une méthode plus sure pour les personnes chargées de l’exécution car les éclaboussures de sang sont potentiellement un risque de contamination par le virus du VIH.
 
Il faut rappeler que les motifs de condamnation à mort sont nombreux en Chine, du meurtre à la corruption en passant par la fraude fiscale. Si les autorités chinoises parlent de progrès, je me réserverai quant à moi le droit de parler de réel progrès lorsque la Chine mettra fin aux condamnations à mort. Mais nous en sommes loin, n’est-ce pas ?

Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • faxtronic faxtronic 3 avril 2009 11:03

    tututu, depuis 2 jours il est intredit aux francais par traite international de se meler des affaires interieures chinoises... Veuillez retirez cet article. Premiere sommation


    • manusan 3 avril 2009 11:07

      et voilà 2 contrats d’airbus (made in Tianjin) à l’eau à cause d’agoravox.


      • morice morice 3 avril 2009 11:12

         remarquable engin : toute l’efficacité chinoise... on salue la prouesse technique... eu y’en a pas, c’est une camionnette à tuer.. en prime, je parie que c’est une...copie. Mourir dans une copie ? doublement infamant...


        • jakback jakback 3 avril 2009 12:54

          Au moins eux, possèdent des transports en commun efficaces. La question que je me pose, est qui paie l’injection ?, toujours la famille ou cela est il devenu un service public.


          • bob 3 avril 2009 13:25

            Et dire que sur un autre article, on stigmatisait cet etat fasciste qu’est la France.
            Votre article a le merite de remettre les choses a leur place face a une realite bien tangible.


            • kifakinta kifakinta 3 avril 2009 16:23
              Je ne sais pas trop si votre commentaire est de la provocation, de la fausse naïveté ou bien votre sentiment réel. Il ne s’agit pas pour moi de dire si c’est mal ou non de mourir, celle-ci étant dans une majorité de cas quelque chose d’inévitable et d’incontrôlable. Je n’ai pas pour habitude de juger le choix de mes pairs, si l’un d’entre eux décide de mettre fin à ses jours ou bien de ne pas accepter de traitement médical, je respecterai volontiers ses choix étant profondément attaché à la liberté individuelle. Lorsqu’il s’agit de la peine de mort, c’est-à-dire lorsque votre mort est décidée contre votre volonté, permettez-moi de ne pas être d’accord. Ce n’est pas une évidence pour moi mais un choix politique et un choix de conscience personnel. J’accepte complètement qu’on ne soit pas d’accord avec ma position sur ce sujet, je trouve recevable certains arguments avancés pour défendre la peine de mort, il s’agit simplement d’un choix personnel. Si je peux comprendre les opinions favorables à la peine capitale de personnes directement touchés par un drame personnel, le viol ou le meurtre d’un enfant par exemple, je dois avouer que le recours à la peine de mort pour des cas de fraude fiscale ou de corruption me place dans un état d’incompréhension total.
              Pour terminer, et pour répondre à votre remarque provocatrice sur l’existence des chambres à gaz, ce n’est pas une évidence pour moi, c’est un fait vérifié et incontestable qu’elles ont existées. Je vous invite à visiter, comme je l’ai fait il y a quelques années, un des trop nombreux camps de concentrations où ont été perpétuées ces horreurs pour vous en rendre compte par vous même.

            • Fergus fergus 3 avril 2009 16:33

              Je ne sais pas si Ségolène Royal est une "femme debout" mais une chose est sûre, notre Matamore national, ex futur champion universel des droits de l’Homme, est un président qui, lui, se couche systématiquement au contact de ceux qui les violent sans vergogne, et massivement dans le cas de la Chine ! 


              • 1984 3 avril 2009 17:41
                Lamine Dieng béta-testeur ?

                • Chromino Chromino 3 avril 2009 22:05

                  Imaginez le nombre de milliers (ou de millions) de prisons qu’ils devraient construire, s’ils en éliminaient pas un peu !!!

                  Machiavéliques, mais pragmatiques ces Chinois, on ne gère pas un pays de 1.3 milliards d’habitants, comme on le fait avec 65 millions comme le notre.


                  • JL JL 4 avril 2009 10:50

                    Je crois qu’aux USA ils utilisent des injections létales qui ont la particularité de paralyser le supplicié. Je crois aussi qu’il existe des cocktails qui permettent une mort douce, et d’autres qui provoquent une mort horrible. Je ne sais pas que type de cocktail est utilisé en Chine mais je ne serais pas surpris d’apprendre qu’aux USA ils n’utilisent pas le plus cool.

                    Par ailleurs, USA ils condamnent et exécutent sur preuves ADN, et l’on sait que ces preuves ne sont pas infaillibles. Alors, la Chine …

                    Le meilleur film contre la peine de mort aux USA que je connaisse : "Dancer in the Dark", de Lars Von Trier.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès