Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Perspective historique et géopolitique des attentats du 11 septembre

Perspective historique et géopolitique des attentats du 11 septembre

Le 1er juillet 1991, jour de la dissolution du pacte de Varsovie, l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) aurait dû perdre toute légitimité. Le pacte de Varsovie constituait en effet l’alliance militaire (conclue en 1955) qui liait la plupart des États membres de l’Empire Soviétique. C’est en lui faisant face que l’OTAN, qui s’était constituée quelques années plus tôt, trouva une légitimité dans les opinions occidentales et prit de l’ampleur. Si l’OTAN n’a pas disparu avec le pacte de Varsovie, c’est que sa fonction avouée, qui était de faire face au danger militaire soviétique, a été supplantée par sa fonction inavouée, qui était de réserver l'accès de l'essentiel des ressources naturelles de la planète aux États-Unis d'Amérique.

Loin d’avoir disparu, l’OTAN est aujourd’hui devenue la plus grande armée coloniale de tous les temps. Elle assure le militarisation mondiale des corridors pétroliers dont les fleuves d’or noir alimentent avant tout la consommation états-unienne lien. Et l’OTAN ne sert plus qu’à cela. Cette gigantesque organisation militaire est indispensable au pillage du pétrole dans les pays pauvres, dont la population, hormis une caste au pouvoir, est privée de tout. Les régimes politiques totalitaires de ces pays pillés arrangent évidemment les affaires des pays prédateurs. De cette façon, ils n'ont à soudoyer que la caste dirigeante pour exporter les hydrocarbures et autres richesses minières quasiment sans les payer. Ils font donc tout pour interdire aux populations des pays pillés d'accéder à la démocratie. Le procédé est archi-classique est n'est pas seulement employé par les États-Unis, mais également par la France dans les pays qu'elle pille, elle aussi, en Afrique lien.

Pourquoi l'OTAN n’a-t-elle pas disparu avec le pacte de Varsovie ?

Il était, déjà au temps de l’Union Soviétique, difficile de faire admettre brutalement aux opinions occidentales que cette gigantesque alliance militaire ne servait qu’à protéger de la concurrence soviétique le pillage des ressources naturelles. Il fallait présenter les choses autrement aux opinions publiques. Chacun sait que la solution adoptée fut alors d’effrayer les consciences en diabolisant le communisme afin de créer l’image d’un monstre contre lequel il était indispensable d’unir les forces démocratiques.

La diabolisation du communisme reposait sur l’idée fallacieuse que le totalitarisme régnant dans les pays communistes était directement issu de l’idéologie de Karl Marx. Or peu de personnes ont compris qu’en réalité l’origine de ce totalitarisme se trouve dans le niveau culturel des pays ayant adopté un régime politique communiste. Emmanuel Todd montra mieux que quiconque, dans deux de ses livres fondamentaux et malheureusement méconnus, La diversité du monde et l’Enfance du monde, que la démocratisation des institutions politiques d’un État est un processus historique fort lent et lié à un unique facteur, le niveau d’alphabétisation et l’ancienneté de cette alphabétisation. Or il se trouve que, par un caprice de l’histoire, les pays dans lesquels ce niveau d’alphabétisation s’est élevé le plus précocement étaient chrétiens et capitalistes. Et ces chrétiens capitalistes ont attribué à tort leur accès précoce à la démocratie à leur christianisme et à leur capitalisme.

Alors qu’en réalité leur accès précoce à la démocratie résultait de plusieurs autres facteurs, le principal étant leur degré de patriarcat plus faible que dans le reste du monde, ce qui permit la précocité de leur essor économique. Ce degré de patriarcat européen, comparativement faible par rapport au reste du monde, lié aux structures familiales locales et aucunement au christianisme ni au capitalisme, permit aux femmes, qui élevaient les enfants, d’être elles-mêmes un peu moins considérées qu’ailleurs comme des objets ou comme des enfants, et d’avoir donc un accès, même modéré, à la culture. Ce qui leur permit d’élever des enfants un peu moins incultes qu’ailleurs et conduisit aux progrès techniques qui permirent la révolution industrielle et l’essor économique. Et c’est cet essor économique qui leur donna les moyens d’une alphabétisation de masse, qui elle-même conduisit au lent processus de démocratisation.

 Lors de l’accès des grand pays européens à l’alphabétisation de masse, les régimes totalitaires régnaient sur le monde entier, à l'exception des sociétés sans état. C'est l’Europe qui sortit la première du totalitarisme (les États-Unis adoptèrent leur constitution dès 1787, mais ils étaient à cette époque encore esclavagistes et le génocide amérindien était encore en cours).

Si l’OTAN choisit plus tard de diaboliser l’idéologie marxiste en l’accusant de favoriser le totalitarisme, c’était donc parfaitement fallacieux car ce même totalitarisme régnait également partout ailleurs, y compris dans les régimes sud-américains soutenus par la CIA et l’OTAN, et à la seule exception des pays ayant eu le plus précocement accès à l’alphabétisation de masse deux siècles plus tôt.

 Tout cela, malheureusement, peu de personnes en ont vraiment conscience. L’Occident préfère attribuer l’avènement de sa démocratie et sa sortie de l’obscurantisme religieux à son christianisme et à son capitalisme, plutôt qu’à ses structures familiales favorisant peu le patriarcat, et dont il n’a même pas conscience. Le totalitarisme et l’obscurantisme religieux dans le monde chrétien étaient pourtant les mêmes, et avec les mêmes excès, quand l’alphabétisation de masse y était aussi récente que dans le monde musulman aujourd’hui. L’inquisition espagnole, qui brûlait les femmes (accusées de sorcellerie) sur les places publiques, n’a pris fin qu’en 1834. La France mit 90 ans, après sa révolution démocratique de 1789, à instaurer la troisième République (de 1870 à 1940), et à mettre fin au règne despotique des Napoléon. Il est probable que l’Iran, après sa révolution démocratique de 1979, mettra moins de temps que la France pour arriver au même résultat. Et la Russie, après sa révolution démocratique de 1917, a déjà mis moins longtemps que la France pour y parvenir. Emmanuel Todd montre que les révolutions démocratiques surviennent invariablement lorsque le taux d’alphabétisation de la population masculine de moins de 25 ans atteint 75% (à la génération suivante c’est le taux d’alphabétisation féminine qui atteint 75% chez les moins de 25 ans et c’est à un contrôle des naissances que l’on assiste alors). L’Islam et le marxisme n’ont donc rien à voir avec l'obscurantisme religieux ou le totalitarisme. Affirmer le contraire ne relève que de l'ignorance, ou d'une propagande néo-coloniale qui fonctionne à merveille. Le seul facteur de démocratie, c’est le niveau culturel.

L'invention de l'islamophobie

Il est facile de comprendre, sachant cela, comment la diabolisation du communisme a pu se muer, pour les besoins de la cause néo-coloniale de l’OTAN, en diabolisation de l’Islam, lorsque les réserves de pétrolière encore exploitables à bas prix, raréfiées dans le reste du monde, n’ont plus subsisté en quantités vraiment importantes qu'en Russie et dans le monde Musulman. En effet, l’accès à l’alphabétisation de masse n’a été rendu possible au Moyen-Orient qu’encore plus tardivement que dans le bloc communiste, en raison du patriarcat qui y règne bien sûr, mais également de la dévastation du couvert forestier datant de l’Antiquité dans ces régions, les ayant privées de la source d’énergie du bois de chauffe, nécessaire à la sidérurgie avant l’invention du coke, et du bois de construction nécessaire à l’habitat et à la marine (tout cela a été expliqué en détail par John Perlin dans A Forest Journey, malheureusement non traduit, mais repris par Jared Diamond dans De l’inégalité parmi les sociétés, un ouvrage par ailleurs passionnant). Ce retard de l’essor économique Moyen-oriental, pour des raisons totalement indépendantes de toute idéologie religieuse et politique, explique son retard dans l’alphabétisation de masse, et donc dans sa sortie du totalitarisme politique et de l’obscurantisme religieux, qui furent exactement identiques dans notre Europe d’il y a deux siècles.

Une fois l’Empire Soviétique anéanti et les réserves pétrolières déplacées en Afrique et au Moyen-Orient, la reconversion de l’OTAN de l’anticommunisme vers l’islamophobie semblait aller de soi si l’Organisation transatlantique souhaitait justifier le repositionnement de ses lance-missiles, qui autrefois pointaient vers Moscou, vers Bagdad et vers Téhéran. Mais il lui manquait un motif crédible pour soudain craindre et détester les musulmans, si elle souhaitait s'assurer le soutien des opinions publiques. C’est pour cette raison qu’elle inventa le concept de guerre au terrorisme. Depuis toujours les résistants aux régimes politiques totalitaires ou impériaux, qu’il s’agisse des régimes nazis ou sud-américains par exemple, ont été appelés terroristes par les instances au pouvoir. Il semblait donc aller de soi de qualifier de terroristes tout opposant au pouvoir impérial de l’OTAN. 

En 1991, L’Organisation transatlantique et la CIA avaient déjà une longue expérience de l’utilisation des musulmans incultes et faciles à fanatiser qu’elle transformait en « terroristes » afin de diaboliser toute résistance à son empire, en Palestine par exemple, ou pour affaiblir l’Union Soviétique en Afghanistan. Elle choisit de franchir un pas de plus 1991 avec la guerre civile qu’elle déclencha en Yougoslavie en armant secrètement des musulmans du Kosovo afin de disloquer le pays, d'anéantir la Serbie pro-Russe et de faire basculer la région dans l’OTAN pour s'assurer un accès aux réserves d'hydrocarbures du bassin caspien (tout cela a été parfaitement expliqué par Michel Chossudovsky dans Guerre et mondialisation et par Peter Franssen dans Le 11 septembre pourquoi ils ont laissé faire les pirates de l'air).

 Le pas suivant a été amorcé en 1996 par Bill Clinton au G7 de Lyon. C’est à cette occasion qu’il tenta de lancer le concept de guerre au terrorisme à grande échelle pour restaurer le blason de l’OTAN, dont le vernis avait perdu un peu de brillant depuis la dissolution du Pacte de Varsovie. Cependant la presse européenne ne l'a pas pris au sérieux. On l'a aujourd'hui oublié parce que le 11 septembre a tout changé, mais la notion de guerre au terrorisme paraissait alors franchement risible en Europe. Il est facile, avec un moteur de recherches, de retrouver les réactions européennes dans la presse de l'époque. L'administration états-unienne a alors visiblement compris qu'elle aurait besoin d'un événement comme le 11 septembre pour que les pays membres de l’OTAN acceptent de prendre ce concept farfelu au sérieux et acceptent d’envoyer leurs troupes en masse militariser les corridors pétroliers alimentant les États-Unis d’Amérique.

Selon Jean-Charles Brisard et Guillaume Dasquié, un mois avant le 11 septembre, en août 2001, la délégation états-unienne envoyée à une réunion tenue à Berlin entre les talibans et l'Alliance du Nord (dirigée par le commandant Massoud) aurait évoqué une option militaire si les talibans ne changeaient pas leur position relative à la construction de l'oléoduc d'Unocal en Afghanistan (Jean-Charles Brisard et Guillaume Dasquié, Ben Laden la vérité interdite page 77 ; voir également Michel Chossudovsky Guerre et mondialisation page 135).

Deux jours avant les attentats du 11 septembre, le 9 septembre 2001 donc, le commandant Massoud, le seul ayant la légitimité de prendre le pouvoir en cas de chute du régime Taliban, était opportunément écarté par son assassinat. Le moins que l’on puisse dire est que son élimination arrangeait bien les affaires de l’OTAN qui souhaitait prendre le contrôle du pays, et que les conditions de sa mort ont fait l’objet de relativement peu de curiosité de la par des opposants à la thèse officielle sur les attentats du 11 septembre, qui préfèrent souvent se concentrer sur les aspects techniques des attentats que sur ses motivations géopolitiques. Il faut reconnaître cependant la grande qualité du travail effectué, notamment par l'association ReOpen911, dans la recherche et la diffusion d'informations techniques qui, à elles seules, prouvent l'implication de l'administration états-unienne.

Il est bien plus difficile cependant de savoir qui exactement était dans le secret. Je recommande pour ma part cette vidéo très éclairante d'une conférence de Susan Lindauer. La seule certitude que j'avais avant de voir cette conférence, comme toute personne ayant quelque peu approfondi le sujet, était que les trois tours du Word Trade Center ne s'étaient pas effondrées en raison de l'incendie provoqué par les avions (qui n'en ont frappé que deux), mais par le fait d'une démolition contrôlée à l'explosif impliquant la pose préalable de charges de thermite (un explosif militaire). Mais ce témoignage de Susan Lindauer, ex-agent de la CIA ayant été aux premières loges des négociations avec l'Irak jusqu'en septembre 2001, révèle la façon dont les choses se sont probablement déroulées. La similitude avec l'enlèvement d'Aldo Moro en 1978 à Rome est frappante. Dans les deux cas, un groupe d'amateurs incapables de réussir quoi que ce soit de sérieux prépare une action qui, si elle réussissait, arrangerait terriblement le pouvoir politique pour diverses raisons. Or ces services secrets s'aperçoivent que ces insurgés sont totalement incapables de réaliser leur projet. Il existe donc de très fortes présomptions pour penser que la décision de les infiltrer pour les aider à leur insu afin que leur forfait réussisse a été prise dans le plus grand secret. Dans le cas d'Aldo Moro, un tireur d'élite embusqué a simplement abattu ses gardes du corps à l'insu des anarchistes qui ont cru les avoir abattus eux-mêmes (tout cela est fort bien raconté dans Nous avons tué Aldo Moro d'Emmanuel Amara). Dans le cas du 11 septembre, il existe de très fortes présomptions pour penser que "l'assistance technique" aux insurgés est allée beaucoup plus loin. Il est vraisemblable que de l'explosif a été préalablement dissimulé dans les bâtiments qui furent touchés par les avions (et même dans la tour 7 qui ne le fut par aucun mais qui abritait visiblement des documents dont les services souhaitaient se débarrasser), que la défense aérienne a été paralysée ce jour-là, que les avions ont été téléguidés, etc. Et l'affaire est tellement grosse que tout le monde y a cru. Mais comme le disait Marshall MCLuhan, seuls les plus petits secrets ont besoin d'être protégés, les plus gros sont gardés par l'incrédulité publique.


Moyenne des avis sur cet article :  4.24/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • files_walker 28 mai 2012 10:58

    Merci à l’auteur.


    Bon récapitulons ...

    • tf1Goupie 28 mai 2012 12:29

      Oui, le terrorisme n’existe pas ... seules les démolitions contrôlées existent ... essaie encore !


      • files_walker 28 mai 2012 13:28

        @tf1groupie


        L’un n’exclue pas l’autre. Il peut très bien y avoir terrorisme + démolition contrôlée.

        Ce que nous voyons des informations disponibles montre trois démolitions contrôlées avec deux avions. Il y a donc ici une très fortes probabilité de terrorisme ... d’état ou d’un mélange des deux.


      • tf1Goupie 28 mai 2012 13:51

        Apprenez à lire : l’auteur dit que le terrorisme est une invention.


      • files_walker 28 mai 2012 14:01

        @tf1groupie


        A partir du moment ou la version officielle est un conte pour enfants et n’explique absolument pas ce que tout un chacun peut constater sur les informations disponibles, on peut effectivement en conclure qu’attribuer tout ce qui est arrivé lors de cette funeste journée à 19 arabe est une manipulation.

        Donc oui, le terrorisme tel qu’il nous est « vendu » est une arnaque une invention pour manipuler les opinions publique.

        Apprenez à lire entre les lignes.

        Eteignez votre télécran et recommencez à réfléchir.

      • tf1Goupie 28 mai 2012 14:19

         smiley  smiley  smiley +gros hoquet


      • files_walker 28 mai 2012 14:32

        Vous avez raison le rire est bon pour la santé, par contre évitez les bretzel en lisant Agoravox.

      • philap philap 28 mai 2012 18:04

        J’ai publié ce texte trop hâtivement et sans avoir eu le temps de le relire, ce qui explique qu’il contienne d’importantes erreurs (concernant par exemple l’accès de l’Union Soviétique aux réserves pétrolières : en réalité la Russie n’a jamais manqué de pétrole, elle est même encore aujourd’hui le deuxième exportateur mondial derrière l’Arabie Saoudite). N’ayant apparemment plus la possibilité de le corriger sur Agoravox, j’en ai mis en ligne une version corrigée sur mon site perso :


        • philap philap 28 mai 2012 21:45

          Je vois que les corrections ont maintenant été effectuées d’après la version en ligne sur mon site, merci à la personne qui s’en est occupée.


          • Mmarvinbear Mmarvinbear 28 mai 2012 22:32

            En terme de perspective, cela manque singulièrement de point de fuite ! Un vrai galimatias alimenté par des mensonges et des imprécisions opportunes...

            "Si l’OTAN n’a pas disparu avec le pacte de Varsovie, c’est que sa fonction avouée, qui était de faire face au danger militaire soviétique, a été supplantée par sa fonction inavouée, qui était de réserver l’accès de l’essentiel des ressources naturelles de la planète aux États-Unis d’Amérique." : à ce qu’il me semble, la Chine et plus largement les pays asiatiques qui ne font pas partie de l’OTAN sont convenablement alimentés en or noir et en charbon. On est loin de la paille aspirant les ressources au profit uniquement de l’ Oncle Sam.

            "Les régimes politiques totalitaires de ces pays pillés arrangent évidemment les affaires des pays prédateurs. De cette façon, ils n’ont à soudoyer que la caste dirigeante pour exporter les hydrocarbures et autres richesses minières quasiment sans les payer."
             : Déjà entendu parler de l’ OPEP ? Et vous ne suivez pas les cours des matières premières qui atteignent régulièrement des sommets ?

            « le principal étant leur degré de patriarcat plus faible que dans le reste du monde »  : là, je rigole ! Le patriarcat était au contraire une caractéristique du capitalisme des origines ! Vous n’avez jamais visité de cité ouvrière ? Allez donc au Creusot, construite par les usines Schneider entre autre, sans parler des Corons, ou des cités Berliet.

            "Si l’OTAN choisit plus tard de diaboliser l’idéologie marxiste en l’accusant de favoriser le totalitarisme, c’était donc parfaitement fallacieux car ce même totalitarisme régnait également partout ailleurs, y compris dans les régimes sud-américains soutenus par la CIA et l’OTAN, et à la seule exception des pays ayant eu le plus précocement accès à l’alphabétisation de masse deux siècles plus tôt." : Là encore, c’est n’importe quoi ! Si les Lumières ont commencé à se répandre au XVIIIè siècle, ce n’est qu’ à la fin du XIXè siècle que l’instruction s’est développée en Europe. L’école obligatoire, c’est dans les années 1880 ! Soit à peine 80 ans avant l’ OTAN !

            " Il est probable que l’Iran, après sa révolution démocratique de 1979, mettra moins de temps que la France pour arriver au même résultat. Et la Russie, après sa révolution démocratique de 1917, a déjà mis moins longtemps que la France pour y parvenir." : On voit tout de suite les opinions de base de l’auteur : Peut-on considérer comme démocratique un régime qui CHOISIT ses candidats sur une base religieuse, ou qui bourre les urnes au vu et au su de tous ?

            " mais également de la dévastation du couvert forestier datant de l’Antiquité dans ces régions, les ayant privées de la source d’énergie du bois de chauffe, nécessaire à la sidérurgie avant l’invention du coke, et du bois de construction nécessaire à l’habitat et à la marine"  : Mais oui... Tu as des notions de climat au moins ? Le Proche-Orient possède un climat quasi désertique depuis des milliers d’années.

            "Elle choisit de franchir un pas de plus 1991 avec la guerre civile qu’elle déclencha en Yougoslavie en armant secrètement des musulmans du Kosovo afin de disloquer le pays, d’anéantir la Serbie pro-Russe et de faire basculer la région dans l’OTAN pour s’assurer un accès aux réserves d’hydrocarbures du bassin caspien"
             : C’était d’autant plus efficace que la guerre a commencé en Slovénie, c’est à dire à l’autre bout de la Yougoslavie... Et puis je ne sais pas, mais en regardant une simple carte, on se demande comment un conflit en Yougoslavie pourrait faire basculer l’ Azerbaïdjan. C’est pas franchement le même coin. Ou alors, en leur envoyant Anguun.(^^)

            "Une fois l’Empire Soviétique anéanti et les réserves pétrolières déplacées en Afrique et au Moyen-Orient, la reconversion de l’OTAN de l’anticommunisme vers l’islamophobie semblait aller de soi si l’Organisation transatlantique souhaitait justifier le repositionnement de ses lance-missiles, qui autrefois pointaient vers Moscou, vers Bagdad et vers Téhéran." : Ah bon ? Moi il me semble que dès 79, le slogan « mort à l’ Amérique » était un Hit à Téhéran. Avec prise d’otages du personnel diplomatique américain, quelques détournement d’avions par des pro-palestiniens qui se chauffaient en brûlant des bannières étoilées. Et quelques bombes aussi.

            "Il faut reconnaître cependant la grande qualité du travail effectué, notamment par l’association ReOpen911, dans la recherche et la diffusion d’informations techniques qui, à elles seules, prouvent l’implication de l’administration états-unienne."  : Ah bin enfin, on arrive au VRAI sujet. Bon les gars de réopen, je veux pas vous porter la poisse, mais l’auteur, là, à lire son CV, c’est un vrai Chat Noir. Il a foiré tous ses combats associatifs, si j’étais vous, je lui offrirai une croisière Costa si vous tenez à exister encore dans un an.

            « Il est vraisemblable que de l’explosif a été préalablement dissimulé dans les bâtiments qui furent touchés par les avions »
             : Je ne reviens pas sur ces fadaises qui n’ont jamais été prouvées, je l’ai fait une dizaine de fois, je ne vais pas vous rabâcher cela encore une fois, de même de ce que je pense de ce mantra "deux avions trois tours" annôné en permanence. Il ne leur manque que les clochettes, les tambourins, la toge orange et le crâne rasé avec le petit chignon.


            • philap philap 28 mai 2012 23:42

              Bonjour Mmarvinbear, enchanté de faire ta connaissance. J’aurais répondu point par point avec plaisir. Cependant, je ne m’engage pas dans un débat dans lequel mon interlocuteur est incapable de faire preuve du respect le plus élémentaire. Tu trouveras toutefois, si lire un peu ne te fatigue pas trop le cerveau, les réponses à toutes tes objections dans les références que j’ai données. Profites-en pour te cultiver un peu. Et la prochaine fois, si tu souhaites un échange d’idées, évite de commencer par injurier ton interlocuteur, tu auras alors davantage de chances de ne pas en rester à un échange stérile.


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 29 mai 2012 00:27

              Salut, donc.

              Je ne m’excuse pas d’avoir un caractère bien trempé, ni de me moquer de quelqu’un qui aligne des absurdités comme des perles.

              Le coup du « t’es pas poli donc je te parle pas », on me l’a fait une quinzaine de fois et toujours non pour froissement d’égo, mais parce que mon interlocuteur n’avait rien à répliquer à mes remarques.

              Cela paraît rude, et ça l’est. Je suis adepte de la méthode dite du coup-de-pied-au-cul. Elle marche, et tant pis pour les adeptes du politiquement correct.

              En résumé : tu fais comme tu le sens, mais ne pas répondre équivaut pour moi à une fuite ou une acceptation voilée. Demande à Wesson et d’autres, ils m’évitent comme la peste depuis que je leur ai mis le nez dans leurs contradictions.

              En tout cas, je serai toujours ravi de démonter tes arguments. Du moins, ceux qui seront faux, bien entendu.


            • philap philap 29 mai 2012 07:09

              Je n’ai jamais évité les débats d’idées quand en face il y en a. Mais quand il y en a, elles ont suffisamment de force pour que celui ou celle qui les exprime n’y ajoute pas le genre d’agressions gratuites et déplacées que tu affectionnes, ça ne fait que les affaiblir. Contrairement à ce que tu sembles croire, c’est facile de te répondre mais visiblement ce n’est pas l’échange d’idées que tu recherches, mais la bagarre. Eh bien continues tout seul.


            • files_walker 29 mai 2012 08:39

              @MarvinBear


              « En tout cas, je serai toujours ravi de démonter tes arguments. Du moins, ceux qui seront faux, bien entendu. »

              S’il y a bien une constante de vos posts ou des posts de tous les autres défenseurs de la version officielle sur Agoravox ou ailleurs, c’est bien qu’il n’y a jamais aucun arguments opposé aux nôtres, juste de la désinformation.

              Techniques de désinformation :

            • SamAgora95 SamAgora95 29 mai 2012 11:55

              « ...accès de l’essentiel des ressources naturelles de la planète aux États-Unis d’Amérique » EST DIFFERENT de « ...au profit uniquement de l’ Oncle Sam ».

              Les Américains ne sont pas fous, prendre le contrôle des ressources pétrolières ne signifie pas interdire à la Chine l’accès à ces ressources, puisque la Chine est l’usine et les Chinois les esclaves des société occidentales, notamment Américaines.

              Cette situation est devenu un vrai casse tête chinois, pour la Chine, qui cherche les moyens de se défaire de ce lien.

              L’OPEP ? Dirigée par les monarchies du golfs contrôlée par les états-Unis ! remarquez que les seules voix dissidentes (IRAN IRAQ LIBYE) ont été réduites au silence !

              Les Etats-Unis ne choisissent pas leurs dirigeants sur des bases religieuses ? Obama n’a pas juré sur la bible ? il n’a pas été inquiété car soupçonné d’être musulman ?
              Bush a été élu grâce aux votes électronique et en empêchant une grande partie de la communauté noir d’aller voter ; c’est démocratique tout ça ? 

              Concernant l’Iran vous avez des preuves du bourrage des urnes, les observateurs indépendants n’ont rien rapporté de tel.

              Quand au 11 septembre, il faut être aveuglé comme vous l’êtes et manquer de bon sens pour ne pas comprendre qu’une tour ne s’effondre pas toute seule sur elle-même, il faut ajouter à cela une bonne dose de mauvaise foi pour ne pas voir les nombreuses incohérences de la version officielle (Passeport intacte, Caméras disparus, enquête bâclée, tabou médiatique, terroristes pirates toujours vivants etc... http://www.reopen911.info/)

              Vous savez, quand un certains nombre de personnes dignes de confiance ne partagent pas votre point de vu, à un moment donné il faudrait peut-être se demander si elles n’ont pas raison, et si vous ne faites pas fausse route en vous obstinant à défendre l’indéfendable (vous avez certainement déjà vécu ce genre de situation,c’est ce qui nous permet d’avancer de progresser).

              Vous faites tellement confiance au système qu’il vous parait inimaginable que les Etats-Unis aient organisés les attentats du 11 septembre, et si c’était vrai, que feriez vous ? 
              remettez en cause vos certitudes juste histoire de regarder les choses sous un autre angle.

              Vous confondez avoir un caractère bien trempé avec un caractère de cochon, je dirais plutôt que vous êtes tête de mule (ne le prenez pas comme une injure).


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 29 mai 2012 13:37

              " puisque la Chine est l’usine et les Chinois les esclaves des société occidentales, notamment Américaines.«  : les esclaves ? Bon le chinois de base a un mode de vie que je ne lui envie pas, mais c’est le trésor chinois qui finance la dette américaine en achetant des Bons du trésor par dizaine de milliards. Les chinois n’ont qu’à fermer leur robinet pour faire s’effondrer l’économie américaine. Qu’on le veuille ou non, ce sont EUX qui tiennent les ricains par les couilles, et pas l’inverse.


               »L’OPEP ? Dirigée par les monarchies du golfs contrôlée par les états-Unis ! remarquez que les seules voix dissidentes (IRAN IRAQ LIBYE) ont été réduites au silence !" : les monarchies pétrolières du Golfe ne représentent que moins de la moitié des pays membres de l’ OPEP, dont fait partie par exemple le Vénézuéla, qui n’aime pas franchement les USA. De plus, la production du pétrole se fait majoritairement hors OPEP : 60 % à peu près de la production n’est donc pas concernée.

              Les Etats-Unis ne choisissent pas leurs dirigeants sur des bases religieuses ?  : Les lois américaines prohibent toute discrimination religieuse lors des actes de candidatures. La composition du corps électoral a fait la part belle aux Protestants mais cela n’a pas empêché un catholique, Kennedy, d’accéder à la Maison Blanche.

              Obama n’a pas juré sur la bible ?  : La prestation de serment sur une bible est une tradition, non une loi ou une obligation. Théodore Roosevelt a par exemple refusé de le faire pour marquer la séparation de l’ Eglise et de l’ Etat.

              il n’a pas été inquiété car 

              soupçonné d’être musulman ? : Il y a des cons partout. Mais il était surtout inquiété en ce qui concerne son lieu de naissance, des extrémistes arguant que son acte de naissance d’ Hawaï était un faux. Chose qu’ils n’ont jamais pu prouver.
              Bush a été élu grâce aux votes électronique et en empêchant une grande partie de la communauté noir d’aller voter ; c’est démocratique tout ça ? : Faux. Au contraire, c’est la vetusté des machines à voter, certaines datant du XIXè siècle, qui a permit l’élection de Bush. Les Noirs ont dans la quasi-totalité des cas pu aller voter, seuls ceux qui ne remplissaient pas ou plus les conditions dictés par la loi ont été empêché de le faire, notamment à cause de leur casier judiciaire. Bien entendu, personne n’était dupe de la manoeuvre vu que le gouverneur de Floride était le frère de Bush. Immoral, mais hélas légal.

              Concernant l’Iran vous avez des preuves du bourrage des urnes, les observateurs indépendants n’ont rien rapporté de tel. : En Iran, la candidature est examinée par le Conseil des gardiens de la constitution, qui rejettent toute candidature trop dissidente à leurs yeux. Les télégrammes américains révélés par Wikileaks semblent montrer que les résultats ont été inversés : le président sortant étant balayé avec 30 % des voix contre 60 à son opposant. C’est une affirmation crédible, quand on sait que les miliciens du régime ont remplacé les scrutateurs désignés en premier lieu, et que la participation a été supérieure à 100 % dans une trentaine de villes, sans parler de bulletins de votes n’ayant pas de numéro de série, contrairement à ce que la législation prévoit. Les sondages effectués une semaine avant l’élection montraient eux que le sortant ne recueillait que 30 % des suffrages. C’est assez, je pense, pour juger « très suspecte » la réélection d’ Ahrmaji... Arhma... bref, du sortant.

              Quand au 11 septembre, il faut être aveuglé comme vous l’êtes et manquer de bon sens pour ne pas comprendre qu’une tour ne s’effondre pas toute seule sur elle-même, il faut ajouter à cela une bonne dose de mauvaise foi pour ne pas voir les nombreuses incohérences de la version officielle (Passeport intacte, Caméras disparus, enquête bâclée, tabou médiatique, terroristes pirates toujours vivants etc... http://www.reopen911.info/) : vous en êtes encore à vous agiter avec vos pauvres homonymes que vous agitez vainement ? Vraiment, le réopenisme ne produit plus rien de valable...


              Vous savez, quand un certains nombre de personnes dignes de confiance ne partagent pas votre point de vu, à un moment donné il faudrait peut-être se demander si elles n’ont pas raison, et si vous ne faites pas fausse route en vous obstinant à défendre l’indéfendable (vous avez certainement déjà vécu ce genre de situation,c’est ce qui nous permet d’avancer de progresser) : c’est exactement ce que je me dit, au sujet par exemple des scientifiques tels que Harrit ou Jones, qui s’ échinent à prouver l’existence de nanothermite alors que TOUS les autres (ou presque) chimistes, ingénieurs en structures et autres pontes en blouse blanche disent et leur montrent en quoi leurs arguments sont fallacieux, leurs théories absurdes et leurs conclusions irrecevables car ne respectant même pas les règles élémentaires de la démarche scientifique. Sans parler de leurs « preuves » manipulées.


              Vous faites tellement confiance au système qu’il vous parait inimaginable que les Etats-Unis aient organisés les attentats du 11 septembre, et si c’était vrai, que feriez vous ?  : Inimaginable ? Rien ne l’est. Mais AUCUN élément ne permet d’affirmer que le gouvernement américain a préparé ou encouragé l’attentat. On sait juste qu’ils ont fait preuve d’une grande incompétence car ils ont été incapable d’agir correctement pour éviter le drame. Cela, tout le monde le sait depuis le début, ce n’est pas une nouveauté.



            • doctorix doctorix 29 mai 2012 09:06

              N’essayez pas de convaincre Mmarvinbear : il en sait autant que nous, et est parfaitement convaincu que le 11/9 est une comédie hollywoodienne.

              Mais Mmarvinbear est un troll, qui gagne sa vie en défendant la VO.
              On ne discute pas avec un troll, on l’ignore. A moins d’avoir du temps à perdre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès