Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > PING ! BONGO ! : l’Ethnisman gabonais

PING ! BONGO ! : l’Ethnisman gabonais

Tout a commencé le jour où le Président Gabonais, Ali Bongo, décida de ne pas apporter son soutien à Jean Ping pour sa reconduction à la tête de la Commission de l’Union Africaine. 
Déraciné par son propre camp, de son juteux poste bureaucratique, sur lequel il trône depuis des années, Jean Ping décida à son tour de déraciner son déracineur. Il déclara, ou fit déclarer, qu’Ali Bongo, n’était pas le fils de son père ! Il était, selon lui et ses partenaires, un enfant adopté et donc pas gabonais pur-jus. Le stratagème : empêcher Ali Bongo de se présenter aux présidentielles en invalidant sa candidature par la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap). Cela ne se fit pas. Ping ! Ce fut le début du match.
Ali Bongo supprimant, au fur et à mesure, tous les privilèges et autres avantages d'anciens ministres de son père, dont Ping lui-même, le feu prit aux poudres et ce fut la haine.
On ameuta les terroirs, les cantons, les villages et on se « coagula » en clans, ethnies et on canalisa le tribalisme, le régionalisme, le clanisme, « l’éthnisme » vers les urnes. On vota avec le rictus de l’homo sapiens rassuré par la formation en grappe de sa tribu encerclant le mammouth.
 
Jean Ping hérita du vote des nkomi de l’ethnie des Myènè. Les composantes de cette communauté (Orungu de l’Ogooué-Maritime et les Galoa du Moyen-Ogooué) votèrent également pour lui. De même que les Mpongwé et les Fang, qui peuplent la province de l’Estuaire.
Quant à Ali Bongo, il se fit porter par sa province Haut-Ogooué, qui vota quasiment à 100% pour lui. Il bénéficia aussi d’un vote « revanchard » dans les provinces de certains de ses collaborateurs qui l’avaient lâché (notamment à Moanda, Mounana, Koulamoutou dans l’Ogoué-Lolo).
 
Et les résultats furent proclamés.
 
Jean Ping, déclaré vaincu, se déclara président. Ali Bongo, déclaré vainqueur, déclara Ping vaincu.
Le « ping ! bongo ! » se continua alors dans la rue et le pays est mis à feu et à sang.
Les deux tristes sires se livrèrent à la violence. Le premier commandant la répression de la violence et brûla le siège du second. Le second jeta de l’huile sur le feu en refusant de calmer ses troupes ; et la violence fut rendue par la violence.
Pourtant jean Ping lorsqu’il était à la tête de la commission africaine a toujours prôné « le respect de la volonté du peuple et la reconnaissance de ses choix ». Mais le pouvoir corrompt. Et quant, à lui, se juxtaposent les manœuvres, pressions et partis-pris de puissances occidentales intéressées, il corrompt absolument.
 
Voilà à quoi ressemble, comme toujours, l’Africain assoiffé de pouvoir : brûler tout sur son passage. Ce ne sont ni les valeurs républicaines qui l’animent, ni l’intérêt de son pays. Il se fait porter par des ethnies pour en assujettir d’autres et n’accède au pouvoir que pour se servir et servir la sienne d'éthnie au prix du sang de ceux qui ont cru en lui. Pauvre Afrique.

 

Pr ELY Mustapha

Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Albator84 (---.---.92.202) 10 septembre 15:17

    Un peu simpliste comme analyse, genre Lugan qui ne voit que le problème ethnique. Alors que les causes et enjeux sont beaucoup plus complexes.

    http://reseauinternational.net/gabon-cote-divoire-les-revelations-fracassantes-de-kone-katinan-pourquoi-ali-bongo-est-vise/


    • Pr ELY Mustapha Pr ELY Mustapha 10 septembre 15:53

      @Albator84

      Cet article n’a pas l’ambition d’être exhaustif. Certes, la crise gabonaise est bien plus complexe, cet article n’en rapporte qu’une facette mais pas des moindres : la prise en otage de la démocratie par la manipulation identitaire éthnique qui pourrit la gouvernance dans les pays africains. 

      • fred.foyn fred.foyn 11 septembre 08:13

        Pauvres « NOIRS »....toujours pas entrés dans l’histoire ?

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en rouge.

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès