Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Pitié pour la France, arrêtons le massacre !

Pitié pour la France, arrêtons le massacre !

De reculade en silence, d'imprudence en faux-pas, d'amateurisme en impulsivité, après le fameux discours de Dakar, la gaffe du Tibet, le recul chinois, l'adoubement d'un chef de clan au Gabon, l'ultimatum à la Côte d'Ivoire, la faillite en Tunisie, l'absence en Egypte bien que son contribuable déjà très pauvre ait quand même payé des vacances de grand luxe à notre premier ministre, et le fiasco du Mexique, nous voici acculés à un nouveau ridicule, celui d'être contraint au silence envers la barbarie libyenne.
Ayant invité en grandes pompes le chef de tribu nommé Kadhafi il y a seulement 3 ans, la France, pays soi-disant des Droits de l'homme, attend honteusement de voir comment le vent va tourner en Libye, pour savoir si elle doit hurler avec les loups ou bien faire profil bas au cas où le dictateur viendrait à gagner la partie, même dans un bain de sang.
 
En décidant de laisser notre diplomatie à Paris, clouée au sol pour incompétence, nous avons semble-t-il donné beaucoup de signes de faiblesse depuis 3 ans à tous les pays de la planète et notamment à ceux d'Afrique, du Moyen-Orient et d'Asie. Sans compter notre prétention habituelle qui, au Brésil, autour d'un barbecue où s'était soi-disant signé le contrat du siècle, celui concernant les avions rafales, à laisser apparaître notre chef comme un petit garçon qui est intimement persuadé d'avoir gagné un combat après avoir seulement invité son client Lula autour d'un sandwich. Erreur de jeunesse. A 56 ans c'est quand même un peu gros, surtout quand on préside un pays de 65 millions d'habitants.
 
Décidément Nicolas Sarkozy a perdu la main. L'avait-il eue un jour ? N'ayant pas voulu se séparer de Michèle Alliot-Marie, il renoue avec sa peur de licencier un ministre, et plonge notre pays dans un recul historique de sa diplomatie au niveau mondial.
 
Je me rappelle le soir du 17 décembre 2010 où il intimait, fier comme Artaban, Laurent Gbagbo de quitter la présidence de son pays sous 48 heures. On voit où l'amateurisme mêlé de pouvoir personnel et d'immaturité conduit peu à peu la France à être ridicule chaque fois qu'elle ouvre la bouche. Sans compter les bourdes de nombreux ministres ou ambassadeurs, pourtant recrutés pour leur extrême professionnalisme selon le président de notre République. Qu'est-ce que cela aurait été s'ils n'avaient pas été des professionnels ?
 
Quant au G20, c'est aussi apparemment mal parti. Notre pays est-il encore crédible ? Pourquoi le serait-il avec une telle diplomatie et un chef qui refuse de se séparer de collaborateurs et de collaboratrices incompétents ? Un vrai chef c'est semble-t-il autre chose. Dans n'importe quel métier. Même dans les métiers manuels.
 
Heureusement que sur le plan international Dominique Strauss-Kahn sauve l'honneur du pays. C'est quand même une autre dimension, une autre stature. Que n'est-il Président.

Moyenne des avis sur cet article :  2.25/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • frugeky 23 février 2011 09:41

    D’accord avec l’article, sauf à la fin, concernant DSK.


    • j-p. bédol 23 février 2011 10:53

      Donc, pour vous mieux vaut SARKO que DSK !
      C’est votre droit.


    • frugeky 23 février 2011 11:35

      Non ce n’est pas du tout ce que j’ai écris.
      Je ne peux me contenter de la seule alternative DSK. Il est là mon choix.
      Que vous vous soyez dupe de la candidature DSK qui est le même revers de la médaille sarko c’est votre droit, votre choix.


    • j-p. bédol 23 février 2011 11:43

      Quelle l’autre branche de l’alternative ? Le Pen ? Besancenot ? Mélenchon ?


    • frugeky 23 février 2011 11:58

      Je ne vois pas en quoi je me fourvoie « une fois de plus », en tout cas je me reconnaît dans ce que vous dites de DSK.
      Pour moi DSK n’est en aucun cas une alternative crédible à sarko, il est son jumeau.

      @l’auteur
      Le Pen, certainement pas !
      Mélenchon, peut-être mais son appartenance passée au PS est assez rédhibitoire.
      Joly, plus sûrement...


    • j-p. bédol 23 février 2011 16:16

      OK, donc pas SARKOZY, pas DSK. QUI alors ?

      Une ou un incompétent : NDA, Besancenot, qui d’autres.

      Pas Mélenchon car son gouvernement serait entièrement du PS.

      Je propose le fils SARKOZY. Jean Sarkozy. V’là un mec plus compétent que DSK en économie, en finance, en social, en politique internationale, etc.


    • dawei dawei 23 février 2011 22:58

      le mieux c’est pepsi ou coca ? Quick ou mc do ? La peste ou le colera, l’atlantosionisme ou le sionoatlantisme ?
      Arretons de nous comporter comme si la dictature était une fatalité, ça ne tient qu’à nous d’être en démocratie !


    • dawei dawei 24 février 2011 08:41

      Je propose le fils SARKOZY. Jean Sarkozy. V’là un mec plus compétent que DSK en économie, en finance, en social, en politique internationale, etc.
      Non parce que depuis qu’il bosse pour avoir sa licence en droit , Jean s’enterre smiley
      ok je sors


    • BOBW BOBW 23 février 2011 10:09
      « Heureusement que sur le plan international Dominique Strauss-Kahn sauve l’honneur du pays. C’est quand même une autre dimension, une autre stature. Que n’est-il Président. »

      Si c’est de l’humour au second degré j’apprécie énormément smiley

      • j-p. bédol 23 février 2011 10:51

        Non c’est du 1er dégré !


      • JL JL 23 février 2011 11:11

        D’accord avec l’article. L’humour et le deuxième degré relatif à DSK vient là comme un cheveu sur la soupe.

        Dommage.

         :->


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE 5 mars 2011 10:23

        nous connaissons bien la commune D’ ABOBO ou se concentre la misère ivoirienne...pour BAGBO...l’ami du ps..de la france..de l’UE...tirer sur la foule D’abobo...c’est pour que ses mercenaires s’entrainent sur des cibles vivantes ..
        KHADAFI fait de meme ses mercenaires tirent sur des cibles vivantes.. sur LEUR PEUPLE

        HONTE A LA FRANCE ET A L’U.E DE LAISSER PERDURER CES MASSACRES

        morale..le peuple..après les élections..les dirigeants ...ne compte plus

        TOUSENSEMBLE


      • Ronny Ronny 23 février 2011 11:45

        « C’est quand même une autre dimension, une autre stature. Que n’est-il Président. »

        Je comprends que l’on préfère la sodomie avec lubrifiant plutôt que sans ou le « light » au sucré. Perso, si je pouvais éviter l’un comme l’autre ce serait vraiment bien...


        • j-p. bédol 23 février 2011 11:47

          Nous pouvons les éviter tous les deux. Suffit de voter Le Pen ou Besancenot.

          Pas Mélenchon qui cherche simplement à etre ministre si le PS passe.


        • JL JL 23 février 2011 13:26

          Ben voyons,

          JP Bedol dit : « ... pas Mélenchon, il veut seulement être ministe si le PS passe ».

           smiley

          Pourquoi ne dit-il pas, JP Bedol : « pas mélenchon parce que moi JPB, je ne veux pas de lui comme ministre ».

          Marine le Pen ne veut pas être ministre, peut-être !? Le seul qui n’aurait pas le droit d’avoir des ambitions serait Mélenchon ! Et le petit facteur n’a pas envie de grandir, sans doute ?!

          Ridicule mais hélas, trop répandu !

           smiley


        • j-p. bédol 23 février 2011 13:47

          Le facteur ne sera jamais ministre avec le PS.

          Mélenchon le sera à coup sûr !


        • Ronny Ronny 23 février 2011 16:24


          J’apprécierais bcp l’arrivée à la tête de cette République bananière qu’est devenue la France Sarkozyste de Mme Eva Joly...


        • Jicé Jicé 23 février 2011 23:14

          En son temps, vous aviez sûrement déjà prédit le départ du PS de Mélenchon, l’abandon de son mandat confortable de sénateur et son implication dans un groupuscule à l’avenir incertain... ça donne plus de crédibilité au « de toutes façons Mélenchon sera ministre d’un gouvernement PS » rabâché à tous vents...


        • j-p. bédol 24 février 2011 08:04

          Mélenchon vit de la politique depuis toujours.

          N’est plus sénateur français mais sénateur européen. Quelle différence ? meme confort, meme salaire, meme tranqulité sur les fiins de mois. Tout d’un aparatchik de la politique politicienne.

          Avec Mélenchon, c’est Le PEn au second tour.


        • JL JL 24 février 2011 08:35

          « Mélenchon vit de la politique depuis toujours. » (JPB)

          Oui, comme les autres. Donc c’est hors sujet.

          « Avec Mélenchon, c’est Le PEn au second tour. » (JPB)

          SVP JPB, vous pourriez expliquer cette phrase ?


        • j-p. bédol 24 février 2011 08:47

          le match Le Pen Mélenchon est serré. Mais Le Pen semble plus crédible pour beaucoup d’ouvriers. Voulant voter « utile » ces derniers vont voter Le Pen, qui risque donc d’etre au second tour. CQFD


        • JL JL 24 février 2011 11:03

          JP Bedol,

          Entre Le Pen et Mélenchon, ça dépendra de deux choses : qui sera candidat du PS ; l’éparpillement des voix de gauche. La droite ne craint pas Le Pen, en revanche, elle fera tout pour éviter la gauche.

          CQFD !

           smiley


        • JL JL 25 février 2011 08:59

          Bedol,

          dois-je conclure ici que vous êtes un piètre défenseur de vos idées ?


        • Sachant Sachant 23 février 2011 12:02

          Elu avec 53% des suffrages... exprimés
          Sans alternance possible pendant cinq ans

          Buvons la coupe jusqu’à la lie
          Parce que nous le valons bien


          • lloreen 23 février 2011 12:49

            Il y a une alternative très simple : exiger dès le printemps que l’abstention soit comptabilisée.C’est tout.Pour cela, tous ceux qui sont en désaccord avec tous les partis quels qu’ils soient et ne votent pas ou plus (ce qui est dramatique puisque cela conforte les partis en place et qui permet de retrouver la situation politique que nous connaissons, à savoir un président élu avec un infime pourcentage des voix) mettent un T-Shirt blanc ou une chemise blanche de façon à être reconnaissables aux yeux des autres.Je n’ai qu’à faire un sondage autour de moi (et lire les interventions sur Agoravox) pour voir le nombre de personnes qui veulent un changement.Seulement,pour vouloir un changement ,encore ne faut-il pas attendre que les pâquerettes fleurissent en hiver.Il ne sert à rien de râler après, il faut réagir avant.
            Toutes ces personnes en désaccord avec la politique suivie - la majorité- se manifestent aux yeux des autres de façon à créer une grande vague de solidarité.
            J’ai donné l’idée du « parti blanc » il suffit que chacun y mette du sien pour faire évoluer la situation.


            • ratapignata pascbert 23 février 2011 13:03

              « Il y a une alternative très simple : exiger dès le printemps que l’abstention soit comptabilisée »

              éxiger ,exiger.... puis pourquoi pas exiger un scrutin à un seul tour ... Exiger sur internet et Agora-vox , c’est bien , mais au niveau de l’élysée , on fait comment ?
              Quel poids pourrait avoir quelques pinguoins en blanc sur la constitution ?
              Parti-blanc ...exiger ...et abstention comptabilisée ... c’est un peu comme pisser dans un violon,mais celle !
              Qui exige ,ici ? la rue ? 


            • Georges Yang 23 février 2011 13:43

              La diplomatie française est en dessous de tout depuis l’arrivée de Sarkozy, mais cette apologie finale de DSK tombe comme un chevu sur la soupe


                • Claude Hubert rony 23 février 2011 14:15

                  Bonjour

                  assez d’accord avec votre analyse globale, mais pas avec votre conclusion...
                  dommage


                  • j-p. bédol 23 février 2011 16:06

                    pourtant la conclusion fait partie de l’ensemble.
                    Jamais un mec comme DSK n’aurait eu autant de légéreté, d’incompétence, de versatilité, etc. que Sarkozy.


                  • Jicé Jicé 23 février 2011 23:15

                    Faut demander à certaines de ses collaboratrices...


                  • Massaliote 23 février 2011 14:40

                    La politique étrangère sarkozyienne suit sa logique de destruction de l’influence française dans le monde. Parfaitement cohérente avec les buts inavoués du quidam : discréditer la France et hâter sa disparition programmée. smiley


                    • j-p. bédol 23 février 2011 16:55

                      Eva Joly, v’la une candidature de consensus !


                      • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 23 février 2011 19:07

                        Pour suivre l’Actualité-anti- Boris Boillon, consulter les deux Pages suivantes :

                        1. « TOUS CONTRE BORIS BOILLON (nomination humiliante pour la TUNISIE !) » :

                        http://www.facebook.com/event.php?eid=146015458791920

                        2. « NON à « Boris Boillon » (nommé ambassadeur de France en TUNISIE) » :

                        http://www.facebook.com/ ?sk=messages&ref=mb# !/home.php?sk=group_137904179607057

                        HORCHANI Salah


                        • j-p. bédol 23 février 2011 19:22

                          A Amaury Watremez

                          Pour ma retraite que je touche depuis quelques années, je la pense mieux protégée par DSK que par SARKO.

                          Pour les pays dont vous parlez n’ayant pas compétence je me tairai. Mais ils étaient au bord de la failitte hier et grace à nos milliards ils n’y sont plus. Est-ce de notre faute de les avoir sauver ou de celle de DSK ? Qu’auraient fait Le PEn, Mélenchon ?


                          • Taverne Taverne 23 février 2011 19:40

                            Kad Merad délogé par Kad Hafi dont le cinoche épouvantable fait frémir l’Humanité tout entière. En tout cas, il y a un comédien qui est définitivement out, c’est un certain Nicolas S. Il aura raté tous les oscars. Il n’aura ni les césars ni les lauriers de César.


                            • Louisiane 23 février 2011 20:17

                              Même comme acteur minable, il aura au final touché un bon cachet.
                              Pour ma part, je lui délivrerais plutôt une lettre de cachet !


                              • Mike.....................Germany 1er mars 2011 15:21

                                Ouattara impose sa folie meurtrière à l’UA........................................ !

                                Depuis le séjour du panel de l’Union Africaine à Abidjan, du lundi 12 au mercredi 23 Février

                                 dernier, la crise ivoirienne a pris un nouveau virage. Alassane Ouattara ayant décidé d’être

                                président de la Côte d’Ivoire, quel qu’en soit le prix à payer et contre la volonté des Ivoiriens. Il

                                est soudainement gagné par une folie meurtrière qui le pousse à mettre le pays, qu’il entend

                                pourtant gouverner, à feu et à sang. Selon les informations en notre possession, ce sont

                                surtout les conclusions que le panel s’apprête à rendre public, après les différentes

                                consultations effectuées en Côte d’Ivoire, qui le rendent furieux. En effet, selon une source

                                diplomatique, pour contenter les deux camps, les membres du panel auraient trois

                                propositions à faire à l’Union Africaine : une gestion alternative (Gbagbo et Ouattara

                                partageront le mandat en cours), une transition assurée par un gouvernement de transition

                                issu de la société civile et le recomptage des voix ou la reprise des élections. Alassane

                                Ouattara qui estime que Laurent Gbagbo lui a « volé sa victoire », ne compte pas partager

                                ‘’son pouvoir’’ avec celui-ci. Pour lui, recompter les voix ou reprendre le vote remet

                                automatiquement en cause « sa victoire ». Alors puisque le mentor du RDR et ses soutiens

                                ne veulent accepter aucune de ces propositions, ils ont décidé de saboter le travail du

                                président mauritanien et ses paires avant terme. L’option militaire étant désormais écartée,

                                Ouattara voudrait bien compter sur un soulèvement populaire, comme c’est le cas dans le

                                Maghreb. Mais, là encore, les Ivoiriens dans leur très grande majorité, lui ont dit non sur toute

                                la ligne en lui envoyant un message à travers l’échec cuisant de ses différents appels à la

                                désobéissance civile et à la ‘’révolution’’. Tenant à ‘’son pouvoir’’, il change de stratégie et

                                choisit d’affamer les Ivoiriens en demandant à son complice français, Nicolas Sarkozy, de

                                 faire fermer toutes les banques qui sont sous son contrôle pour espérer un soulèvement

                                populaire. Mais une fois encore, les Ivoiriens restent indifférents face à ce plan diabolique. La

                                réaction salutaire du gouvernement N’Gbo qui, ipso facto décida de la nationalisation de ces

                                établissements bancaires fini par mettre Ouattara hors de lui. Il perd tout contrôle et tel un lion

                                 blessé, il jette son dévolu sur les populations ivoiriennes, y compris ses propres partisans.

                                 Non satisfait des effets produits par la fermeture des banques étrangères et l’embargo sur le

                                 cacao et le café, il a déployé ses rebelles sur plusieurs fronts, avec l’aide de la Licorne et

                                l’ONUCI, pour assassiner sauvagement les forces armées nationales et les honnêtes

                                citoyens de Côte d’Ivoire. Ces sauvages déciment les populations en les utilisant comme de

                                véritables boucliers humains. Tuer pour gouverner Le scénario est simple : tuer sauvagement

                                 (démembrer, décapiter, égorger, violer,...) toute personne proche de Gbagbo ou soucieuse de

                                 défendre les valeurs républicaines. Pour y parvenir, ils font sortir les populations à l’approche

                                 des forces loyalistes pour multiplier le nombre de morts lors des échanges de tirs entre

                                rebelles difficilement identifiables. Ouattara a complètement viré à la folie meurtrière. Toute

                                chose qui l’amène à effectuer des attaques sanglantes au sein des quartiers fortement

                                peuplés (Abobo et Yopougon) et dans certaines villes de l’intérieur du pays, où les habitants

                                 ont été pris en otage. Sabotant ainsi le travail d’évaluation des émissaires de l’Union

                                Africaine. Son objectif, installer la chienlit en Côte d’Ivoire, en la rendant ingouvernable. Une

                                option qui amènerait l’ONU à intervenir pour prendre le contrôle du pays. Selon une famille

                                qui a réussi à fuir hier d’Abobo PK 18, des tueries abominables sont régulièrement

                                perpétrées par des hommes se réclamant des Forces Nouvelles. Ces derniers exigent que

                                les habitants ne quittent pas leurs domiciles, même pas pour se procurer à manger, sous

                                peine de se faire tuer. L’un des impacts de toute cette barbarie commise pour le fauteuil

                                présidentiel : les églises catholiques ‘’Saint Ambroise la vie’’ et ‘’Saint Ambroise le Jubilé’’

                                sont bondées de bonde ; bondées d’Ivoiriens et des non-nationaux, des chrétiens, des

                                musulmans et autres confessions religieuses. Ils sont accueillis sans distinction de race,

                                d’ethnie, de religion et de nationalité. Que réserve donc Ouattara à la Côte d’Ivoire et aux

                                Ivoiriens ? Seul l’avenir nous le dira. Ce dont on est sûr, c’est qu’Alassane Ouattara est

                                véritablement enragé au point de vouloir brûler le pays qu’il entend pourtant gouverner. Mais

                                 avec quelle population entend-il donc gouverner puisque la folie meurtrière qui l’anime à

                                présent, l’amène à tuer tout le monde ?

                                Dieu nous garde de ce sinistre personnage............................................... !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès