Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Plan palestinien dit des « prisonniers »

Plan palestinien dit des « prisonniers »

... ou l’illustration de la complète illusion du néo-obscurantisme à la française.

A en croire certains médias français, ce plan serait un grand pas en avant, alors qu’il ne fait qu’officialiser la suprématie politique et donc théologique du Hamas sur l’OLP ; il prend comme unique base de discussion la situation existant en 1967 sans reconnaître la nécessité deux Etats. Ce qui est un pas en arrière, comme l’explique à juste titre l’Ambassade d’Israël en France.

Mais admettons que cela ne soit pas la bonne lecture, comme l’incite à le penser quelqu’un comme Jean-Claude Rabilloud de LCI, sans parler de la plupart des journaux, et que le Hamas propose enfin la paix contre "les" territoires. On ne voit cependant pas pourquoi la situation actuelle ne se reproduirait pas après avoir évacué 500 000 personnes, détruit tout ce qui a été construit durant 39 ans, en ce sens que désormais les roquettes du Hamas seraient encore plus près d’Israël de 1948... nécessitant dans ce cas un nouveau document du Hamas qui exposerait que la situation existant en 1948 pourrait être une base de discussion... sans toujours préjuger de la suite... à savoir le refus opiniâtre de l’existence de deux Etats, même si Israël faisait toutes les concessions possibles et imaginables.

Ne pas comprendre cela, c’est, bien entendu, se bercer d’illusions, et surtout répandre de faux espoirs, surtout dans les jeunes esprits de certains quartiers manipulés depuis des lustres en France par ces contre-vérités. C’est également gommer toutes les incohérences intermédiaires, à commencer par "1967" qui ne concerne en rien lesdits " Palestiniens" mais plutôt la Jordanie et l’Egypte auxquels appartenaient la dite Cisjordanie et Gaza, qu’ils avaient par ailleurs conquis seulement en...1947, empêchant de ce fait la création d’un Etat palestinien dès cette époque (comme le soulignent Ghez et Messika dans La paix impossible, 2006, L’Archipel, p. 96).

Nous ne sommes donc pas dans une situation identique à celle qui existait entre la France et l’Allemagne après la perte de l’Alsace et de la Lorraine. Il n’y avait pas en 1967 un Etat palestinien qui, à la suite d’une guerre, aurait perdu des territoires. Il y avait des territoires que le Royaume-Uni octroya en définitive au royaume hachémite artificiellement construit par lui, après s’être déjugé, puisque la déclaration Belfour de 1917 supposait donner aux juifs la totalité de leur territoire ancestral, y compris donc la Jordanie actuelle.

Admettons encore que nous allions trop loin dans l’analyse. Comment expliquer, dans ce cas, s’il s’agit réellement d’oeuvrer vers la construction de deux Etats, que le Hamas ne reconnaisse pas Israël comme l’avait accompli, via les Accords d’Oslo, l’OLP ? Par la suite, il aurait été loisible de développer la bande de Gaza, (et la communauté internationale est prête pour ce faire), dont l’ouverture sur la mer et sur l’Egypte, sans parler de la proximité d’Israël en matière d’innovations économiques telles les nano-technologies, permettrait de constituer les bases d’une solide prospérité par le tourisme et le boom numérique.

Puis, peu à peu, comme je l’ai formulé dans un récent article (Libération du 12 juin 2006), les aménagements territoriaux, la possibilité par exemple que certaines implantations juives en Cisjordanie payent un impôt foncier et ouvrent les bras à une mixité ethnique, tout ceci aurait été possible à terme, du moins s’il y avait une réelle volonté d’accepter la nécessité de deux Etats qui, à plus long terme, auraient pu marcher vers une union économique puis politique à la façon de l’Union européenne, et même en mieux....

Nous savons qu’il n’en est rien. Et ce rien provient bien plus de la majorité des organisations palestiniennes que de la minorité dite ultra-sioniste considérant que le seul vrai Etat palestinien existe déjà et qu’il s’appelle la Jordanie... Pourquoi ? Parce que l’orientation fondamentale qui meut l’optique des instances palestiniennes est toujours ancrée dans un national-islamisme se prétendant supérieur à tout, mais dont la critique reste impensée, alors que ses frères jumeaux comme le national militarisme japonais et surtout le national socialisme allemand (auquel il s’affilia des années 1930 aux années 1950) ont bien montré vers quoi leur stratégie raciste menait : à l’impasse et à la nécessité de leur destruction totale, sous peine de voir ce cancer renaître puisque rien ne peut lui faire entendre raison, absolument rien, sinon la force la plus résolue.

Aussi est-il parfaitement injuste et irrationnel que certains journalistes et intellectuels français laissent accroire que le problème, c’est Israël, alors que tout montre l’inverse, à savoir le refus de construire la paix, même à petits pas, du côté palestinien, persistant par exemple à réclamer dans ce dit "plan des prisonniers", Jérusalem, en son entier, et le retour de cinq millions de réfugiés au sein même d’Israël (alors qu’ils étaient 800 000 au départ et que 1 500 000 juifs ont été chassés de leurs terres également ancestrales (les juifs d’Algérie, d’Irak, d’Egypte... étaient là bien avant l’invasion arabe...).

Il est dommage que l’élite médiatico-intellectuelle française ne s’en rende pas compte. D’autant plus qu’elle n’a jamais pris au sérieux la menace du totalitarisme islamiste, ayant en effet toujours considéré qu’il s’agit plutôt d’un produit de la misère politique fomentée par l’Amérique et le (néo)libéralisme que la résultante d’une stratégie anti-moderne (à laquelle se rallient de plus en plus de gauchistes et d’ex-communistes), ce qui sous-entend par là que seul un blanc issu du Nord peut être dominateur et raciste, ce qui explique aussi pourquoi au Darfour, on meurt, sous nos yeux, par dizaines de milliers dans l’indifférence quasi générale, les tueurs n’étant pas américains, les tués étant plutôt des noirs (comme au Rwanda), la bonne conscience peut dormir tranquille et se gausser plutôt du "revers" que la Cour suprême américaine aurait fait subir à Bush, s’agissant des tribunaux d’exception militaires jugeant des criminels de guerre (alors que la Cour a plutôt statué sur la notion d’exception que sur l’existence de cours martiales...).

Qu’importe le Darfour, qu’importe la mort de ce jeune juif de dix-huit ans tué d’une balle dans la tête parce qu’il était juif et qu’un juif n’a pas le droit de vivre là où il est né.

Ainsi va le monde, comme l’on dit sur LCI...


Moyenne des avis sur cet article :  3.47/5   (94 votes)




Réagissez à l'article

161 réactions à cet article    


  • David A. (---.---.40.233) 3 juillet 2006 12:01

    Précisons également que ce plan ne prévoit aucune paix, mais cette même « trêve » promise par le Hamas (« Si vous acceptez de nous laisser nous renforcer quelques années, on ne vous tuera que plus tard ») et prévoit en revanche la poursuite des opérations terroristes dans les zones revendiquées d’après les frontières de 1967. Enfin, depuis quand un mouvement exterminateur tel que le Hamas devient-il fréquentable dès qu’il parle de « reconnaissance implicite » ? Gageons que les brigades Ezzedine Al’Qassam, la bande à Mechaal et autres branches les plus extrémistes d’un parti extrémistes continueront à signifier qu’aucune reconnaissance n’est à l’ordre du jour et que les attentats doivent continuer.

    Quand à l’oubli chronique des conflits qui concernent exclusivement des Noirs et des Arabes (parlons vrai), il est malheureusement la règle en France depuis Mitterrand. J’attend avec impatience les déclarations des prochains candidats à la présidence sur l’orientation qu’ils veulent donner à leur (pouah) domaine réservé.

    www.urgencedarfour.org


    • (---.---.215.93) 3 juillet 2006 12:42

      encore votre seule version de l’histoire. encore vos explications douteuses. encore vos pleurnicheries rituelles. encore la cécité... moi je suis bon et les autres viscéralement mauvais...

      comprenez bien. si les palestiniens assiégeaient Tel aviv, couperaient l’eau et l’électricité aux israeliens, lanceraient des missiles du haut de leurs avions sur des populations civiles israeliennes, détruiraient toutes leurs structures, leurs routes, leurs ponts, leurs villages, leurs maisons, tueraient leurs enfants, emprisonneraient leurs femmes et leurs adolescents qui n’ont comme armes que leurs pierres, je manifesterais contre eux et seraient à vos cotés...

      mais vous persistez à croire que seule votre version de l’histoire est bonne, qu’elle est la meilleure. Vous ne pouvez continuer à contribuer au ghetto palestinien et pleurer sur la façon dont on vous perçoit. pourquoi les palestiniens devraient reconnaitre le sionisme comme un mouvement de libération ? libération de qui ? sur le dos de qui ? que les israeliens revendique cette terre comme sienne aussi ne me choque pas, mais pourquoi la refusez vous au palestinien ? le palestinien a autant de droit que vous. ASSEZ de vos mensonges.


      • Daniel (---.---.59.14) 3 juillet 2006 12:53

        A part des mots comme « douteuses », mensonges", qu’a tu comme arguments ?

        Les israeliens ont fait d’innombrables propositions des paix aux arabes depuis 1948 - pourtant très et même TROP avantageuses car à leur détriment - mais toutes REFUSEES systématiquement par eux.

        Alors ?


      • citoyen lambda (---.---.123.22) 3 juillet 2006 14:09

        Je ne vois pas en quoi la lutte des palestiniens pour récupérer leur terre devrait être taxée d’illégitime ou de terroristes. Et la solution de deux états lorsque l’OLP a tendu la main, c’est bien israel qui a pris soin de faire capoter les négociations, en exigeant des concessions impossibles des palestiniens, comme le droit au retour. La vérité est que le processus de paix des années 90 n’a servi qu’à gagner du temps, et coloniser encore plus les territoires palestiniens. Et malgré tout le deux poids deux mesures médiatiques, on ne peut plus le cacher aujourd’hui, car ceux qui veulent se documenter peuvent le faire autrement que par les médias alignés. Donc ce genre de discours qui consiste à accuser les victimes, à les traiter de terroristes, comme on a traité les peaux rouges de sauvage, aujourd’hui ça ne trompe plus que les ignorants. Vu l’arrogance avec laquelle israel traite les palestiniens, les assiège, les affame, les déshumanise, je ne vois à long terme qu’une seule issue : un pays unique pour toutes les communautés. Une fois que les américains cesseront de soutenir aveuglément israel, et ce jour arrivera assez tôt, il n’y aura pas d’autre choix, après des années de tyrannie infâme. Et le pire ce serait qu’à cause de cette tyrannie, ce soit un état islamique qui soit créé, car face au fanatisme israélien, on assiste à une montée du fanatisme palestinien. Or la meilleure solution au proche orient, serait un état laïc multiconfessionnel, comme le préconisait les anglais qui administraient la palestine, avant que les terroristes de la hagannah ne s’empare du pays par la force, et en chasse ses habitants.


      • eric (---.---.15.100) 3 juillet 2006 14:17

        L’histoire, l’histoire ......... Vous n’avez que ce mot dans la bouche, mais quand comprendra-t-on que l’histoire n’est pas le probleme ni la solution. DEUX PEUPLES souffrent. Les israeliens de ne pas avoir la securite. Les palestiniens de l’occupation israelienne. En tant que democrate il ne fait aucun doute pour moi de l’existance de la palestine et d’israel, deux pays distincts frontaliers. Certe il n’y a aucune reconnaissance internationale de la palestine, et pour cause, si il en etait ainsi, la paix ne serait pas longue a etre etablie. Ne croyez vous pas que les deux peuples sont fatigues et qu’ils n’aspirent qu’a la paix ? Je sais que l’on va me traiter d’imbecile utopiste mais bon si cela peut vous faire plaisir. Qui refuse la reconnaissance de la palestine ? Israel, certe mais a-til la possiblilite de bloquer cette reconnaissance ? Cherchez a qui profite le crime et vous comprendrez enfin que l’on est jamais aussi bien trahis par ceux que l’on croit etre des amis et des allies. Il ne fait aucun doute pour moi qu’aussi bien les palestiniens que les israeliens sont manipules, comme deux belles-famille manipuleraient deux freres pour pour leur interet personnel.

        Le plus grave selon moi c’est que tous les dirigeants du monde savent et qu’aucun ne fait rien pour arreter ces massacres qui un jour conduiront inexorablement l’un des deux etats a genocider l’autre.

        Voilà quelques reflexions qui ne sont pas haineusent donc forcement absurdent et hors de propos pour les partisans de l’histoire.


      • Warnier (---.---.136.135) 3 juillet 2006 15:44

        @citoyen lambda

        « Je ne vois pas en quoi la lutte des palestiniens pour récupérer leur terre devrait être taxée d’illégitime ou de terroristes. »

        Ces terres ne sont pas « leurs » terres, il y en a un ebonne partie qui ont été achetées par les juifs ou dont ILS SONT EXPULSES LES JUIFS EN LES MASSACRANT.

        « Et la solution de deux états lorsque l’OLP a tendu la main, »

        On voit que tu ne vit pas sur place (moi non plus, mais j’ai de la jugeote).

        « Donc ce genre de discours qui consiste à accuser les victimes, à les traiter de terroristes, comme on a traité les peaux rouges de sauvage, »

        Certes, le bébé israéliens qui prend deux balles dans la tête est un affreux et le palestinien terroriste est une « victime » ; « victime » du recul du pistolet ?


      • torah-bora (---.---.222.175) 3 juillet 2006 15:51

        Cher Monsieur Oulahbib,

        J’ai lu attentivement votre article.Je ne ferai pas de commentaires sur le contenu,car après tout n’importe qui a le droit d’écrire n’importe quoi. En revanche, je vais vous donner un petit conseil :afficher comme référence le « bouquin » de F.Ghez et de(Oriana)Messika pour soutenir vos thèses cela fait très limite.... Se référer à des activistes paranoïaques notoires d’une officine sioniste (en l’occurence Primo Europe)pour donner une vision« impartiale » enlève du coup toute espèce de crédibilité à cette pseudo vision. Dis-moi qui tu lis et je dirai qui tu es....


      • Irina (---.---.1.121) 3 juillet 2006 15:55

        @eric

        « DEUX PEUPLES souffrent. Les israeliens de ne pas avoir la securite. Les palestiniens de l’occupation israelienne. »

        Les palestiniens souffrent avant tout de leurs dirigeants extrémistes terroristes.

        Dans les « territoires », celui qui déclare vouloir vivre en paix avec Israël est assassiné ou éxécuté publiquement comme « traître ».


      • (---.---.215.93) 3 juillet 2006 15:59

        comment expliquez vous que Rabbin a été assassiné ?


      • torah-bora (---.---.222.175) 3 juillet 2006 16:08

        Après avoir laissé mon premier post je suis allé faire un tour sur votre site qui en l’occurence s’avère être « Résilience ». Parmi les contributeurs j’y ai retrouvé notre bon Simon Pilczer(il écrit tellement qu’il en oublie de se faire soigner...)A.M.Delcambre etc.Il ne manque que Masri Feki à l’appel ! Décidément, Mr.Oulahbib vous êtes en bonne compagnie...


      • (---.---.200.198) 4 juillet 2006 07:04

        C’est vrai ca...les israeliens ont fait des propositions de paix...apres chacun de leurs coups de force..Je t’ai pique des territoires et maintenant on fait la paix..jusqu’a ma prochaine expansion


      • (---.---.215.93) 3 juillet 2006 13:45

        oui je sais qu’accuser les seuls palestiniens de ne pas accepter la paix fait partie de la propagande... à camp david par exemple : Barak refusa d’arrêter, pendant les négociations, les nouvelles implantations qui augmentèrent de 10 % pendant son court mandat. comment pouvait-on lui faire confiance ? Robert Malley, conseiller spécial de Clinton fait porter la responsabilité de l’échec aux équipes israelo.américaines. Lui aussi ment ?Barak a voulu faire comme au souk. chacune de ses propositions était une « non-proposition », parce qu’il avait peur de perdre sa place face aux faucons et religieux israeliens. en outre, continue Robert Malley,il fut traité« séparément de chaque question (échanges de territoires, frontières, implantations, réfugiés, espace aérien, les droits sur l’eau, etc) par différents négociateurs, tactique imposée par Clinton et Barrak, qui ne permet aucun échange et ne donne pas la possibilité de contreparties. sur la question des ruines du temple de salomon sous Haram-al-charif, clinton s’est avancé vers arafat et lui dit : »mon pasteur m’a dit dimanche qu’il croyait que ces ruines se trouvaient sous la mosquée et moi aussi j’y crois". il a fallu que ces conseillers lui demandent précipitamment de préciser que c’était son opinion personelle et non l’opinion officielle du gouvernement américain.ainsi Clinton avait un ton tout à fait paternaliste et Barak était d’une arrogance inouie. les palestiniens se sont sentis piéges.

        pour les accords d’Oslo, il était question de l’abondon pour les palestiniens de 78% de la Palestine historique et le droit d’existence de l’Etat hébreu dans la région, question de fonds mais qui n’étaient en rien payées de retour, puisqu’aucune question sérieuse n’y aurait été dabattue, les principes à régler étant généraux et les questions vraiment importantes pour les palesetiniens comme les territoires, les points d’eau, les populations, laissées en suspens pour plus tard. les palestiniens ne pouvaient que refuser ce qui aurait été vu comme une trahison par la popullation.

        la visite d’Arielsharon sur l’esplanade a fait le reste. les accords ont capoté et le tort rejeté sur les palestiniens.

        l’intifada était non seulement une réponse à l’occupation israelienne mais aussi un avertissement aux dirigeants palestiniens et le hamas a été une réponse aux incapacités à conclure des deux cotés.


        • (---.---.215.93) 3 juillet 2006 13:47

          sources : Baruch kimmerling : politicide, les guerres de sharon contre les palestiniens.


        • Fanny (---.---.108.114) 3 juillet 2006 13:54

          @courageux anonyme

          « les nouvelles implantations qui augmentèrent de 10 % pendant son court mandat »

          Israél a de toute façon juridiquement le droit de faire des implantations, et en pluselles se font sur des terres déshéritées et abandonnées par les arabes ou vendues par eux.

          « Haram-al-charif »

          Cettte mosquée est construite sur les ruines du temple de Jerusalem.

          « le droit d’existence de l’Etat hébreu dans la région, »

          Les arabes contestent à Israel le droit à l’existence ; le seul mot est « La valise où le cercueil ».

          « la visite d’Arielsharon sur l’esplanade a fait le reste. »

          Dans un pays libre et démocratique, on a le droit d’aller où on veut mais les islamistes ne l’entendent pas de cette oreille ; en France déjà cela commence : un non-musulman ne peut déjà plus se promener dans le jardin d’une mosquée sans riquer de se faire tabasser (je ne parle même pas d’essayer d’y entrer smiley


        • (---.---.215.93) 3 juillet 2006 14:16

          pas moins courageuse que vous cheeèeere fanny, mais si le fait de mettre un pseudo fait de vous une téméraire, soit...

          «  »Israél a de toute façon juridiquement le droit de faire des implantations, et en pluselles se font sur des terres déshéritées et abandonnées par les arabes ou vendues par eux.«  »

          des terres déshéritées et abondonnées par les arabes dans la bande de gaza ou la cisjordanie, du temps de Barak ? je sais que la propagande est très active mais vous avez un brin de retard.mettez vous à jour

          «  »Les arabes contestent à Israel le droit à l’existence ; le seul mot est « La valise où le cercueil ».«  »

          la valise ou le cercueil c’est pas en réalité ce qui se passe réellement sur le terrain et uniquement quand il s’agit des palestiniens ?

          êtes vous interdite d’aller prendre le thé à la mosquée de Paris ?

          le dévelopement cynique de votre politique n’est pas accidentel. c’est une idéologie basée sur le refus de voir l’autre en tant qu’humain.L’ordre est binaire, il y a nous et « eux », les autres.Et l’une des caractéristiques fondamentale de cette idéologie est de dire c’est nous contre « eux tous » alors que ce sont les autres qui sont principalement tués.


        • (---.---.215.93) 3 juillet 2006 14:24

          la pensée unique c’es surtout d’avoir recours à des pratiques qui consistent à soumettre des décisions politiques à des besoins militaires qui ne sont que des nécessités idéologiques.


        • citoyen lambda (---.---.123.22) 3 juillet 2006 14:31

          au message ci dessus : mais oui bien sûr, israel a tous les droits, vu qu’il se les arroge. le droit d’israel c’est la force et le fait accompli.

          soit ! prenons en bonne note ! mais ne venez pas pleurnicher quand le rapport de force basculera en faveur des palestiniens. et ça pourrait bien arriver, les américains étant adeptes de real politik pourraient très bien changer leurs alliances quand ça les arrangera.

          de toutes façons soyons cyniques, l’histoire s’est écrite dans le sang et seul le droit du plus fort a prédominé au destin des nations... qu’il en soit ainsi dans cette région du monde vu que la communauté internationale n’a rien su faire pour empêcher la violence et la tyrannie.

          c’est dommage, si israel avait saisi sa chance, elle aurait donné des droits aux palestiniens, au lieu de les traiter comme on a traité les peaux rouges, et cela fait un bout de temps qu’israel se serait intégré à une région qui aurait pu se développer et prospérer.

          mais israel n’est qu’un pion dans la stratégie américaine de contrôle des ressources pétrolières du moyen orient, qui sert à maintenir un niveau de zizanie assez important pour qu’on puisse continuer à soutirer leur pétrole aux arabes à vil prix, sans qu’ils puissent s’en servir pour se développer outre mesure.

          la tactique marche bien, mais le jour où il n’y aura plus de pétrole, il n’y aura plus d’aide américaine, et ce jour là, l’utopie d’israel aura vécu.

          car il est tout simplement impossible pour un pays isolé comme israel de se maintenir par la force dans une région aussi hostile, sans compter sur la bienveillance d’une grande puissance.

          sachant que les années sont comptées, israel devrait essayer de construire la paix pour préserver ses chances de perennité, au lieu de constamment humilier les palestiniens, et insulter le monde musulman.

          j’appelle ça une attitude suicidaire, aveugle, et qui ne mène nulle part.

          car la seule chance d’israel est de faire la paix avec ses voisins (et non pas de les forcer à faire la paix en leur faisant la guerre par américains interposés, comme c’est le cas en irak, et bientôt en syrie et en iran), de tisser des liens culturels, économiques et politiques, qui soient mutuellement profitables à tous.

          la paix, la prospérité... tout ça parait évident pour quiconque souhaite s’intégrer quelque part, et se faire accepter de ses voisins. mais il n’y a comme langage de la part d’israel que la guerre, et l’humiliation. tout le contraire d’une réaction intelligente !


        • Marie (---.---.28.245) 3 juillet 2006 16:04

          @citoyen lambda

          « au lieu de constamment humilier les palestiniens, et insulter le monde musulman. »

          Savez-vous ce que veut dire être « humilié » ou « insulté » pour un musulman ?

          C’est le fait que pour la première fois dans leur histoire, les juifs ne leur sont plus soumis, ne peuvent plus obéir à leur quatre volontés, que les femmes juives ne peuvent plus être violées ou enlevées impunément, en un mot ne sont plus leurs dhimmis.

          Voilà ce que signifie être « humilié » ou « insulté » pour un musulman.


        • (---.---.200.198) 4 juillet 2006 07:31

          Approche lucide et tout a fait sensée. Israel doit se libérer de son complexe de Massada mais ne sommes nous pas utopistes ? N’est-ce pas déjà trop tard ?

          Et le fluet Olmert en est-il capable ? Pour l’instant il est à la remorque de ses traineurs de sabre.

          Lesquels sont en train de ressuciter une hostilité de l’Atlantique à la Malaisie et mènent Israel droit dans le mur à long terme.

          Peut-être le peuple sera-t-il plus sage que ses dirigeants. Selon un récent sondage, 56% des Israeliens sont - parait-il - favorables à la paix et à la négociation.


        • internaute de passage (---.---.180.54) 3 juillet 2006 14:00

          Je ne sais quelles sont les personnes qui ont parlé de ce sujet sur LCI et à lesquelles vous faites référence.

          Cela dit, il me semblait que les élites et journalistes françaises étaient depuis un certain temps plutôt pro-Israël (Alexandre Adler, Claude Imbert, Philippe Val, Pierre Weill (face à une Leila Shahid qui avait peine à se faire entendre sur France Inter je crois tout récemment), Finkelkraut, BHL et Glucksmann, etc.).

          Et puis vu le silence et l’absence de réactions de ces élites face au terrorisme d’Etat israëlien, il me semble avoir raison.

          Autrement dit, s’il faut hurler contre ces élites, ce n’est certainement pas dans le sens de votre article.

          Cordialement


          • caius (---.---.252.104) 3 juillet 2006 14:15

            Encore et toujours le recyclage des argument sionistes plus mensonger les uns que les autres...

            Pourquoi toujours donner la parole aux extrémistes pro- ultra sioniste ?

            Et si Israel repectait le droit internationale tient ?


            • Alain (---.---.28.245) 3 juillet 2006 16:07

              Et si les arabes avaient respecté la résolution de 1947 restaurant un état d’Israël indépendant au lieu d’attaquer immédiatement, tiens ?


            • kesed (---.---.187.25) 3 juillet 2006 14:16

              Demat,

              Comme toujours, MR Oulahbib écrit des articles pertinents, qui vont à l’encontre de la pensée unique en France et plus généralement du monde. Votre courage, (de nos jours critiquer l’Islamisme est malheureusement un acte de courage)n’a d’égal que votre talent d’écriture.

              Kenavo ar wezh all.


              • (---.---.215.93) 3 juillet 2006 14:25

                la pensée unique c’es surtout d’avoir recours à des pratiques qui consistent à soumettre des décisions politiques à des besoins militaires qui ne sont que des nécessités idéologiques.


              • Yves (---.---.65.30) 3 juillet 2006 14:26

                Encore un article parfaitement partial ... !!!

                - 1 ) = « ... Elite médiatique intellectuelle française ... »

                - Aujourd’hui , le quotidien israélien - Maariv - titre : « ... tous unis pour retrouver Gilad ... » et , de son côté , le quodidien israélien - Haaretz - juge inconsidérée l’offensive menée par Israël contre la bande de GAZA et contre des élus du Hamas ... et titre : « ... Ce Gouvernement a perdu la raison ... »

                - 2 ) = « ... n’a jamais pris au sérieux la menace du totalitarisme islamiste ... »

                - Parce que l’Administration CLINTON ( Président des U.S.A. de 1993 à 2001 ) a toujours « pris au sérieux » ... la menace du « totalitarisme islamiste » ... , en conduisant une politique mercantile visant à éliminer l’ancien poulain U.S. - Hekmatiar - devenu pro-iranien et à contrer Shah MASSOUD qui se rapprochait des Russes ... et tout ça , en créant l’armée et le pouvoir Taliban de concert avec les services secrets wahhabites saoudiens ( dont l’homme du moment était Oussama Ben Laden ... ) et l’I.S.I. pakistanaise ... , pouvoir Taliban qui , outre sa monumentale production d’opium ... , sera financé et soutenu militairement par les Etats Unis .... , bien qu’étant parfaitement informés du fanatisme religieux de ces pervers de l’Islam ... , qui allaient s’appliquer à éradiquer l’Islam relativement tolérant issu du soufisme qui existait jusqu’alors en AFGHANISTAN ... et se retourner contre leurs « bienfaiteurs yankees » ......................
                - Et l’Administration BUSH , qui , pour les mêmes raisons mercantiles , a renversé la dictature laïque d’IRAK ... et semé un chaos islamiste qu’elle est incapable de gérer ... , le cow boy a pavané après l’élimination de Zarkaoui ... ( rendue possible grâce à la collaboration des services secrets jordaniens ... ) mais les attentats ont repris de plus belle , avec , notamment , des dizaines et des dizaines de tués et de bléssés civils ........

                - 3 ) = « ... Officialiser la suprématie politique et donc théologique du Hamas sur l’O.L.P. ... »

                - Les faucons israéliens ont aussi joué avec l’Islamisme pour affaiblir l’O.L.P. ... , ainsi , dès 1970 , ils ont favorisé l’implantation sociale et religieuse de divers mouvements islamistes ...
                - En 1973 , le général SEGEV- gouverneur militaire à GAZA - se félicitait de cette politique dans le quodidien précité - Maariv - : « ... Nous offrions un peu d’aide financière à certains groupes islamiques dans l’intention de développer une force de réaction contre les forces de gauche (...) qui soutenaient l’O.L.P. ... »
                - Le Shin Beth - service israélien de sécurité et de contre-espionnage - pratiquait la même politique envers les frères musulmans ( déjà financés par les wahhabites saoudiens ... ), hostiles à Arafat .....................
                - En 1982 , un rapport des services français de renseignements , consignait les « recommandations » édictées par le Conseil de sécurité de Tsahal ... :
                - a ) : favoriser tous les éléments qui attisent une confrontation entre les islamistes et l’O.L.P. ......... ,
                - b ) : Confessionnaliser la crise , afin de convaincre l’Union européenne et l’Occident qu’il s’agit d’un conflit entre juifs et musulmans ............
                - Enfin , au lendemain des élections législatives palestiniennes , qui ont porté le Hamas au Gouvernement ... , le leader des fondus du Likoud - Netanyahou - a accusé Sharon d’avoir « renforcé la popularité du Hamas et favorisé le terrorisme » ... , en abandonnant GAZA .................. et ce , alors qu’en avril 2005 , un conseiller du même Netanyahou négociait à Genève avec un émissaire du Hamas ( avec l’entremise d’un affairiste israélien et d’un diplomate saoudien ) , pour déterminer la .. « possibilité d’une co-gestion administrative avec le Hamas dans les territoires occupés » ... ( qui existait déjà dans les faits pour certaines villes de Cisjordanie contrôlées par le Hamas ... )
                - ( Source Canard Enchaîné du 1er février 2006 ......... et tout le monde sait que le Canard Enchaîné est pro-Hamas ......................... )

                - Oui , ce qui se passe au Darfour est horrible ... , de même que ce qui se passait bien des années auparavant , dans le sud , à l’encontre des populations chrétiennes et animistes , dont tout le monde s’est toujours foutu ... !!!
                - Oui , les politicards français ( la France du tandem MITTERAND - BALADUR ) se sont faits complices du génocide perpétré au RWANDA ( à l’encontre des tutsis et des hutus qui refusaient de participer à la politique d’extermination ... ) , notamment , en protégeant les bouchers hutus et en les expatriant sur la FRANCE ... où certains ont même été reçus à l’Elysée ...
                - Oui , en Corée du Nord , sous le régime de son dictateur fou à lier .... , quelques 60 % de la population était employée par l’Etat et le reste ... réduit à la misère noire et à la famine ... et toute personne suspectée d’être dissidente .... , déportée avec toute sa famille et ses proches dans les camps de la mort nord corréens ( desquels on ne ressort pas vivant )

                - Alors , Monsieur le Père la morale , auteur de cet article ... , lorsque vous présenterez un exposé impartial , vous pourrez espérer convaincre ....... !!!!!!


                • Mira (---.---.240.250) 3 juillet 2006 16:13

                  @Yves

                  « -Et l’Administration BUSH , qui , pour les mêmes raisons mercantiles , a renversé la dictature laïque d’IRAK ... et semé un chaos islamiste qu’elle est incapable de gérer ... »

                  Vous répétez ce que vous racontent les médias français, sur place ça n’a rien à voir ...

                  « mais les attentats ont repris de plus belle , avec , notamment , des dizaines et des dizaines de tués et de bléssés civils ........ »

                  Les USA n’ont jamais cru que les attentats allaient s’arrêter ?!?! Ils n’ont pas « pavané » comme vous le prétendez.


                • Yves (---.---.65.75) 3 juillet 2006 18:01

                  Oui , « sur place » , en IRAK ... , c’est idyllique ... , grâce à DisneyBush ... ( qui envoie ces « boys » au casse pipe ... , alors que lui ... a bien pris soin de se planquer durant la guerre du VIETANM ... )

                  - Putain de menteurs français ... , qui imposent leur vue subversive au Monde ....... !!!!!!!!!

                  - Mis à part ces bouffonneries ... , quoi d’autre comme argument probant ........... ?????????????


                • Gilles (---.---.244.162) 3 juillet 2006 14:37

                  Bonjour

                  Encore un article de haine

                  Je vomis ceux, de tous bords, qui prêchent la haine

                  C’est ce genre de merde qui fait reculer le monde


                  • (---.---.12.112) 3 juillet 2006 14:47

                    Il y a eu capture d’un soldat, c’est de bonne guerre. En représailles, destruction d’une centrale électrique, de maisons, de bureaux, civils blessés, bombardements,blocus, mise en danger de toute une population, n’est-ce pas ce que la Convention de Genève appelle des crimes de guerre ? Question à poser à Saddam Hussein, un connaisseur, apparemment.


                    • Paspe (---.---.240.250) 3 juillet 2006 16:15

                      Pas du tout, la Convention de Genève prévoit qu’un pays a le droit de se défendre par la guerre.


                    • (---.---.200.198) 4 juillet 2006 07:40

                      Il n’est pas question de guerre mais de crimes de guerre


                    • Akira (---.---.27.61) 3 juillet 2006 14:49

                      Cher Lucien,

                      Autant j’avais été scandalisé par l’un de vos précédents articles, autant celui-ci force le respect. Il faut en avoir du courage pour se dégager de la pensée unique médiatico-matraquée sur un sujet si sensible.

                      Evidemment vous vous faites taxer d’extrémiste, de raciste, de sioniste, mais c’est à prévoir pour qui ne rentre pas dans le moule de la bien-pensance manichéenne caractérisée par le « petit » palestinien opprimé par le « gros » Israël. Tellement facile hein les bobos ?

                      On entend ici hurler les tenants de la pensée unique, tellement persuadés de détenir la Vérité des faits qu’ils ne songent même pas à varier leurs sources. Divertissant.

                      Bravo pour cet article, je suis heureux d’avoir pu modifier mon opinion. Cordialement.


                      • eric (---.---.15.100) 3 juillet 2006 15:15

                        Je suis heureux pour vous que l’article de Lucien vous fasses autant plaisir. Pour ce qui est de la pensée unique, je vous laisse juge. Pour ce qui est de l’analyse de Lucien elle me semble quelque peu partisane, et avec un enorme defficit de decryptage des commentaires faits par lci. Savez vous que tous les journalistes en france, y compris lci, utilisent les mots et expressions recommandées par les strateges en communication d’israel ? Et ce, pas forcement de maniere consciente. Pensez vous que les journalistes travaillant en israel et en palestine ne sont pas controles ? Qu’ils sont libres de filmer ou bon leur semble ? Vous croyez que les reportages ne sont pas censures à la fois par les palestiniens et par les isrealiens ? C’est cela la communication de guerre, la propagande. Dormez bonne gens la dictature veille sur vous.


                      • Oriane (---.---.141.60) 3 juillet 2006 16:21

                        @ eric

                        Savez vous que tous les journalistes en france, y compris lci, utilisent les mots et expressions recommandées par les strateges en communication d’israel ?"

                        Ahurissant !!!!

                        Le gouvernement français a une politique pro-arabe et anti-israélienne et les merdias obéissants suivent en employant le vocabulaire arabe :

                        - « palestiniens »
                        - « territoires occupés »
                        - « occupation israélienne »
                        - « résistance palestinienne »

                        etc... etc ...


                      • eric (---.---.15.100) 3 juillet 2006 19:19

                        @ Oriane Je cite : ******************************************************* Le gouvernement français a une politique pro-arabe et anti-israélienne et les merdias obéissants suivent en employant le vocabulaire arabe :

                        - « palestiniens »
                        - « territoires occupés »
                        - « occupation israélienne »
                        - « résistance palestinienne »

                        etc... etc ... ******************************************************

                        Je suis assez surpris d’apprendre que dans les medias français on parle de resistance palestinienne, je n’avais jamais entendu cette expression sur lci ni dans les medias de masse, d’habitude ce sont des groupes armes, des terroristes, des poseurs de bombes, des kamikazes.

                        Pour le terme de palestiniens, les medias israeliens ne l’emploient pas ?

                        Et pour l’expression territoires occupes, je doute qu’elle profite aux palestiniens, chercher l’erreur....

                        Vous considerez que le gouvernement français a une politique pro arabe, cela a peut-etre ete vrai il y a quelques annees mais je doute de l’exactitude actuellement. Mais pouvez-vous me dire sur quoi vous vous basez ? Je ne demande qu’a comprendre. Merci par avance.


                      • JiPi (---.---.181.87) 9 juillet 2006 14:35

                        Le terme le plus utilisé sur les médias français est « activistes palestiniens ».

                        Résistance palestinienne ??? Jamais entendu !


                      • Chris (---.---.39.50) 3 juillet 2006 14:54

                        Commençons par appliquer TOUT SIMPLEMENT LES RESOLUTIONS DE l’ONU... et même celles qui s’appliquent à ISRAEL, et le monde donnera ENFIN l’impression d’être régit par le DROIT et non par l’arrogance militaire AMERICANO-ISRAELIENNE...

                        JUSTE LES RESOLUTIONS DE l’ONU...


                        • Akira (---.---.27.61) 3 juillet 2006 15:07

                          T’as raison, les problèmes du monde ont pour origine l’arrogance militaire américano-israélienne.

                          Elle est belle l’histoire.


                        • Akira (---.---.27.61) 3 juillet 2006 15:12

                          C’est tes insanités qui font rigoler, garçon. Va donc faire un tour à Gaza. Et tâche de bien t’y enfoncer dans ta médiocrité intellectuelle. Ne voient que ceux qui veulent bien voir...

                          Encore un qui espère secrètement voir l’Iran obtenir son arme nucléaire et lâcher une tête ou deux sur Israël. Tu peux te rendormir, t’inquiète pas ils sont toujours méchants les Juifs.


                        • Akira (---.---.27.61) 3 juillet 2006 15:12

                          Oups le commentaire était destiné à Frédéric K H qui nous a illuminé de sa sagesse et de sa science de l’argumentation ci-dessous.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès