Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Pluie d’obus ukrainiens sur le Donbass à la veille d’un (...)

Pluie d’obus ukrainiens sur le Donbass à la veille d’un anniversaire de la révolution du Maïdan à haut risque

Alors que l'anniversaire des deux ans du début de la révolution du Maïdan approche, le nombre de bombardements quotidiens de l'armée ukrainienne sur les deux républiques populaires du Donbass ne cesse d'augmenter. En deux semaines, le nombre de bombardements a doublé, pour atteindre 6467 bombardements en une semaine entre le 12 et le 18 novembre. Des bombardements auxquels il faut ajouter les 1510 bombardements enregistrés entre le 18 et le 19 novembre.

JPEG - 52.1 ko
Image d’archive

Et avec 308 obus de mortier ou d'artillerie tirés la nuit dernière entre 18 h et 2 h du matin, les chiffres que le commandant en second de l'armée de la République Populaire de Donetsk (RPD), Edouard Bassourine, communiquera en début d'après-midi promettent d'être aussi catastrophiques que les précédents. À cette allure, le mois de novembre sera le pire mois de l'année 2016 en terme de nombre de violations du cessez-le-feu par l'armée ukrainienne, dépassant bientôt le triste record du mois d'août de 15 269 bombardements en un mois.

Depuis plusieurs semaines désormais, l'armée ukrainienne ouvre le feu en plein jour, comme le 17 novembre où ils ont tiré au mortier sur l'hôpital N°21 du quartier d'Oktyabrsky à Donetsk, ou hier, où ils ont tiré dès 16 h au mortier sur le petit village de Zaïtsevo, au Nord de Gorlovka, tuant un civil.

L'armée ukrainienne vise aussi délibérément les infrastructures, en violation totale des conventions internationales : hôpitaux, lignes électriques, gazoducs et stations d'épuration. Ainsi cette nuit, les soldats ukrainiens ont détruit les lignes électriques qui alimentaient la station d'épuration située près de Yasinovataya, mettant cette dernière hors service.

Ceux qui espéraient que l'élection de Trump amènerait un changement positif de la situation voient leurs espoirs s'évanouir. Le départ des enquêteurs du FBI et de la CIA de Kiev, s'il annonce peut être un retrait des USA du bourbier ukrainien, semble surtout indiquer que les USA s'attendent à un dérapage incontrôlé de la situation à Kiev et préfèrent mettre leurs agents en sécurité.

Car la dernière rencontre entre Obama, Hollande et Merkel a été claire sur le fait que le président sortant cherche toujours la confrontation avec la Russie, puisque les trois dirigeants se sont mis d'accord pour poursuivre les sanctions contre la Russie. Il semble donc que les néo-conservateurs aient décidé de mettre de l'huile sur le feu pour mettre Trump devant le fait accompli, et empêcher tout rapprochement avec la Russie en faisant dégénérer la situation jusqu'au point de non retour.

Et quoi de mieux que de rendre la situation en Ukraine totalement incontrôlable, en priant pour que la Russie se décide enfin à intervenir, pour justifier la confrontation tant voulue ? Dans cette optique, l'annonce de la tenue demain de manifestation du Secteur Droit et de l'OUN à Kiev à l'occasion de l'anniversaire de la révolution du Maïdan, et les manifestations de plus en plus fréquentes de la population qui ponctuent la vie quotidienne du centre de la capitale, mais aussi d'autres villes du pays, sont des indices clairs que le gouvernement ukrainien actuel est en train de perdre le contrôle de la situation.

L'ex-gouverneur d'Odessa, Mikhaïl Saakachvili ne s'y est pas trompé lorsqu'il a donné sa démission en sentant le vent tourner. La population ukrainienne se paupérise à vitesse grand V, entre ceux qui reçoivent leur salaire une fois tous les 36 du mois, ceux qui ont été floués lors de la faillite de leur banque, perdant tout ce qu'ils y avaient déposé, et surtout tous ceux pour qui la hausse vertigineuse des prix du gaz, de l'électricité, de l'eau et du chauffage ne leur laisse plus rien pour vivre une fois qu'ils ont payé les factures. Des gens qui ont pu voir à quel point par contre leurs élus s'étaient engraissés depuis qu'ils sont en poste.

Un terreau fertile sur lequel les groupuscules les plus radicaux et les opportunistes comme Ioulia Timochenko peuvent désormais lancer ouvertement leurs appels à renverser Porochenko et son gouvernement.

Une raison qui explique sûrement le regain de tensions sur le front, Porochenko essayant à la fois de distraire la population ukrainienne en relançant la guerre, tout en occupant les groupuscules nazis sur le front afin de les empêcher de rallier massivement Kiev pour exiger sa tête. Mais cette solution n'en est pas une, car à force de jeter de l'huile sur le feu, ce dernier pourrait bien finir par brûler Porochenko et son gouvernement illégitime, qui ne récolte qu'un maigre 1 % de soutien de la part de la population ukrainienne, quand Vladimir Poutine en obtient 84 %.

Si les armées des Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk décident de contre attaquer lorsque la coupe sera pleine, une fois l'armée ukrainienne défaite, le gouvernement de Porochenko s'effondrera comme un château de cartes. Ouvrant alors la voie à une solution qui est de plus en plus ouvertement mentionnée, y compris par des officiels occidentaux : la scission de l'Ukraine.

Ainsi, avant-hier, l'ex commandant de l'armée Finlandaise, Gustav Hägglund, a ouvertement déclaré dans une interview à un média finlandais, que pour lui la solution du conflit du Donbass passait par une partition de l'Ukraine. Cette option qui n'était jusqu'ici formulée que par des analystes russes, russophiles, ou ukrainiens, a désormais fait son chemin chez certains officiels occidentaux qui ne veulent pas prendre part à l'hystérie anti-russe ambiante.

La situation dans le Donbass et en Ukraine est désormais entrée dans une phase d'incertitude totale, alors que deux mois nous séparent de l'investiture de Donald Trump. En deux mois beaucoup de choses peuvent arriver, et ces quelques semaines risquent bien d'être à haut risque.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 20 novembre 16:52

    Le 20 janvier, Trump prendra le pouvoir et le jour meme toutes les forces américaines auront instruction de ne plus se mêler de ce que fait la Russie en Ukraine. Les Ukrainiens cesseront d’ennuyer la Donbass, ou l’aviation russe les annihilera en quelques jours, voire en quelques heures si on veut faire passer un message...





    PJCA



    • V_Parlier V_Parlier 20 novembre 20:10

      @Pierre JC Allard
      Espérons que vous ayez raison...


    • sirocco sirocco 20 novembre 21:02

      Merci infiniment, Christelle Néant, pour votre constance à nous tenir informés au jour le jour sur ce qui se passe de très inquiétant dans cette région dont aucun de nos merdias ne veut parler.


      • manu manu 20 novembre 21:38

        Merci pour ces infos car vous ne gagner rien à écrire pour Agoravox.
        Vous ne pouvez pas prendre de photos ?


        • Christelle Néant Christelle Néant 20 novembre 21:40

          @manu
          Des photos des obus ukrainiens en train de tomber ? Je tiens un minimum à ma vie. smiley J’en prends quand je vais sur le terrain mais ce n’est pas tous les jours.


        • sarcastelle 20 novembre 21:54

          @Christelle Néant

          .
          Allons donc. Les obus allemands, par exemple, sont mal fabriqués et se fichent en terre sans éclater. N’avez-vous pas lu la presse française en 1914 ? C’est sûrement pareil pour les obus des autres méchants. 

        • Christelle Néant Christelle Néant 20 novembre 22:25

          @sarcastelle
          Ca arrive parfois avec les obus ukrainiens périmés ou sabotés (oui oui y a des ouvriers consciencieux qui ne veulent pas que les obus qu’ils produisent servent à tuer leur propre peuple, ils les sabotent donc de manière assez visible une fois le machin démonté), mais je ne vais pas tenter ma chance pour calculer la proportion qui n’éclate pas à l’impact.

          Quant à vos sarcasmes, allez les sortir aux habitants des trois maisons détruites à Styla par les tirs de lances roquettes multiples Grad que l’armée ukrainienne leur a envoyé sur la tête, un village à plusieurs kilomètres des positions de l’armée de la République Populaire de Donetsk : https://www.youtube.com/watch?v=CTFqsmm9jdE
          Je suis sur qu’ils apprécieront votre cynisme à sa juste valeur. Vous risquez par contre de peu apprécier leur réaction...


        • sarcastelle 20 novembre 23:21

          @Christelle Néant

          .
          Je pensais qu’à défaut de mon adhésion vous apprécieriez ma neutralité. 
          J’espère sincèrement que le meilleur gagnera. 
          Quel conflit couvrirez-vous ensuite ? 

        • manu manu 21 novembre 00:17

          @Christelle Néant

          Je pensais à des photos après les bombardement prises de loin qui montre un peu l’étendu des dégâts.


        • Christelle Néant Christelle Néant 21 novembre 06:54

          @manu
          Pour cela il nous faut des adresses des sites touchés et nous n’en obtenons pas toujours.


        • Christelle Néant Christelle Néant 21 novembre 06:55

          @sarcastelle
          Ensuite je resterai ici. Ma vie est désormais ici dans le Donbass.


        • tab 27 novembre 14:02

          @Christelle Néant

           « Des ouvriers consciecieux qui ne veulent pas que les obus qu’ils produisent servent à tuer leur propre peuple ». On se croirait revenu en 17 sous la révolution bolchévique. Propagande. C’est ridicule. Indigne du journalisme que vous prétendez faire. Je le redis, mais quand je pense que vous osez critiquer vos confrères, alors que vous ne leur arrivez pas à la cheville. 

          Rentrez en France, prenez quelques vacances, vous vous enfoncez dans le ridicule. 

        • Christelle Néant Christelle Néant 27 novembre 14:56

          @tab
          Dixit un gars qui a jamais mis les pieds ici ni discuté avec les gens sur place. Crédibilité zéro. C’est vous qui vous enfoncez avec vos bêtises assénées depuis votre canapé ....


        • tab 27 novembre 19:13

          @Christelle Néant

          Où sont donc vos témoins madame ? Qui sont-ils ? Quels sont leurs motivations ? Avec interviewé civils ukrainiens, russophones, milices ukraniennes, autorités gouvernementales, autorités russes, et dirigeants rebelles. Il faut faire tout ça pour se forger une opinion. Vous êtes sur place, mais vous n’êtes pas là pour l’enquête objective, vous êtes là pour défendre des convictions politiques et que les faits, même de loin, démentent aisément. 

        • Christelle Néant Christelle Néant 27 novembre 19:30

          @tab
          Mes témoins sont dans mes reportages monsieur. Ne faites pas semblant de demander où ils sont et qui ils sont. J’interviewe aussi bien les civils que les soldats des deux républiques populaires. Interroger les civils ou milices coté ukrainien vous planez ou quoi ? Si je franchissais la ligne de front je serais capturée par l’armée ukrainienne en tant que séparatiste, étant fichée sur le site Mirotvorets, comme tous les journalistes qui travaillent régulièrement en RPD et RPL. Merci d’avoir prouvé que vous ne panez rien à rien sur ce qu’est la situation réelle sur le terrain. Retournez lire les médias mainstream ca vous évitera de venir déblatérer des bêtises sans nom ici.


        • tab 27 novembre 19:44

          @Christelle Néant

          Quid de votre carte de presse alors qui vous assure normalement un statut neutre et une libre circulation ? J’imagine aisément que les autorités ukrainiennes ne sont pas très coulantes, mais les autorités russes non plus donc bon. Voilà bien tout le problème de votre engagement, qui n’est pas celui d’une journaliste, mais bien d’une militante politique. 

          Vous voyez, on progresse. Le masque tombe, peu à peu. 

        • tab 27 novembre 19:45

          @Christelle Néant

          Quid de votre carte de presse alors qui vous assure normalement un statut neutre et une libre circulation ? J’imagine aisément que les autorités ukrainiennes ne sont pas très coulantes, mais les autorités russes non plus donc bon. Voilà bien tout le problème de votre engagement, qui n’est pas celui d’une journaliste, mais bien d’une militante politique. 

          Vous voyez, on progresse. Le masque tombe, peu à peu. 

        • Christelle Néant Christelle Néant 27 novembre 19:55

          @tab
          Le seul masque qui tombe c’est celui de l’Ukraine soit-disant démocratique. Graham Philipps a été arrêté deux fois et dépouillé alors qu’il a une carte de presse internationale, un autre journaliste d’ici arrêté en même temps que lui n’est jamais réapparu. Je parlerai même pas des journalistes assassinés en Ukraine et dont les meurtriers courent toujours car du côté du gouvernement. L’Ukraine n’en a rien à foutre que j’ai une carte de presse. Donc remballez vos accusations.


        • covadonga*722 covadonga*722 27 novembre 20:24

          @Christelle Néant
          bonsoir , pourquoi dialoguez vous avec un compte rémunéré par mr Revelli propriétaire du site.

          Le pseudo tab est payé pour faire le buz .Aucune personne censée et prétendant avoir fait des études 
          ne tiendrait son discours sauf a être stipendiée.Nous avons affaire la a un scribouillard rémunéré ou alors a un adolescent attardé s’étant crée une réalité virtuelle pour se distraire de ses séance d’onanisme avec les catalogue de sa maman.




        • Christelle Néant Christelle Néant 27 novembre 20:47

          @covadonga*722
          Je ne sais pas par qui il est payé ou non, mais si c’est le cas son patron devrait exiger remboursement vu la basse qualité du trollage qu’il fait ici. Je réponds pour ne pas que des gens naïfs puissent croire que ses affirmations péremptoires sont la réalité.


        • Pierre Pierre 21 novembre 08:53

          Bonjour Christelle,

          Merci pour l’article et merci de nous tenir si régulièrement informés. C’est toujours un plaisir de vous lire même si les nouvelles sont généralement tragiques.
          Juste un point. Vous commencez votre article en disant que l’anniversaire des deux ans du début du Maïden approche. C’est l’anniversaire des trois ans du début du Maïden qui approche.

          • Christelle Néant Christelle Néant 21 novembre 10:54

            @Pierre
            Merci de l’avoir signalée, trop de fatigue accumulée je crois. Malheureusement une fois validé je ne peux plus modifier l’article smiley


          • Pierre Pierre 21 novembre 14:54

            @Christelle Néant
            C’est juste pour vous dire que quand on voit une grosse erreur pas trop longtemps après avoir validé un article, il y a moyen de corriger l’erreur. Dans ce cas-ci, c’était un détail.


          • Christelle Néant Christelle Néant 21 novembre 17:14

            @Pierre
            Ah je pensais qu’une fois l’article validé on ne pouvait plus du tout corriger ? Y a une procédure pour corriger dans un tel cas ?


          • anna anna 21 novembre 14:12

            Valère-Michoux n’est pas là ? J’ai une vidéo explosive pour lui...

            Une célèbre journaliste ukrainienne, qui vit a Kiev, raconte a quel point « tout va bien en Ukraine »
            https://www.youtube.com/watch?v=CpnzsRUh7-Q

            *vidéo est en russe, mais ça vaut son pesant d’or


            • anna anna 21 novembre 14:20

              Aujourd’hui sort le film d’Oliver Stone « Ukraine est en feu »

              O.Stone a trouvé les documents qui montrent l’implication de la CIA dans la « révolution » Ukrainienne, et le soutien de la CIA et des USA en général, aux néo-nazis ukrainiens, qui étaient un fer de lance de cette « révolution »

              * Le film pour ceux, qui comprenne le russe :
              https://www.youtube.com/watch?v=RhYA8XQg8mA


              • Robert Bibeau Robert Bibeau 21 novembre 17:56
                Madame

                Merci pour toutes ces informations sur ce conflit que la presse occidentale occulte.

                Je pense que Trump liquidera cette affaire non pas parce que Trump est un pacifiste mais je crois qu’il veut tenter une nouvelle approche avec le capital Russe la négociation plutôt que les sanctions


                • Christelle Néant Christelle Néant 21 novembre 19:42

                  @Robert Bibeau
                  J’espère qu’il en sera ainsi


                • tab 27 novembre 14:04

                  @Robert Bibeau

                  « conflit que la presse occidentale occulte »

                  Phrase typique d’une personne qui ne lit pas la presse occidentale car il ya de bons papiers sur le sujet, même si le Donbass ne passe pas tous les soirs sur TF1, j’en suis navré mais c’est ainsi, encore faudrait il vous rendre dans un marchand de journaux sérieux et commencer par ouvrir un peu les yeux. Cordialement. 

                • JC_Lavau JC_Lavau 22 novembre 09:44

                  « les groupuscules les plus radicaux et les opportunistes comme Ioulia Timochenko »...

                  Charles de Gaulle leur souhaitait « d’avance, bien du plaisir ! ».
                  Le pays est exsangue et économiquement en ruine. L’impasse économique est totale. Les pillages allemands et Monsanto sont très avancés déjà. Un grand nombre des hommes courageux et lucides, capables collectivement de redresser le pays, ont déjà été assassinés, sous la direction de l’OTAN. Il faudra trente ans pour redresser l’Ukraïne. Aucune carrière de politiciens n’est à cette échelle.

                  • anna anna 22 novembre 09:52

                     @JC_Lavau
                     Pour compléter vos propos, une vidéo :

                    Hier, a Kiev, c’était l’anniversaire des « événements » du Maidan. Les manifestants d’aujourd’hui, brulent de nouveau les pneus sur Maidan et scandent :
                    Porochenko - houilo !
                    Avakov - houilo !
                    https://www.youtube.com/watch?v=8GNgxbn8Hig


                  • Toldo 23 novembre 15:33

                    Bonjour Christelle, et bon courage 


                    Vous nous avez parlé d’un sondage en Ukraine

                    Un truc du style Porochenko 1 % d’opinions favorables . Poutine 94 % d’opinions favorables

                    Pouvez vous nous transmettre le document qui valide ces % ?

                    Merci par avance 



                    • Christelle Néant Christelle Néant 23 novembre 18:35

                      @Toldo
                      Merci pour vos encouragements.
                      Voici l’article en anglais qui en parle http://www.fort-russ.com/2016/11/scandalous-poll-84-of-ukrainians-want.html


                    • Christelle Néant Christelle Néant 27 novembre 14:53

                      @tab
                      Monsieur diffamez moi encore et je vous signale. Vos accusations sans fondement et votre harcèlement sont insupportables. Je ne suis pas votre mère et j’ai autre chose à faire que de vous prémacher la béquée. Y a un outil super qui s’appelle Google : http://nedelya-ua.com/content/kakomu-politiku-vy-doverili-upravlenie-svoey-stranoy Voilà le sondage fait en ligne. Qui ne vous renseignera pas plus que la source que j’ai citée et qui elle est en anglais au moins et donc compréhensible pour un français. Insultez moi encore une fois et je signalerai systématiquement vos commentaires insultants. Je suis gentille mais il y a des limites monsieur.


                    • tab 27 novembre 19:11

                      @Christelle Néant

                      Non, je vous demande simplement de faire votre travail. Vous vous revendiquez journaliste. Il faut donc être à la hauteur de ce que le titre entends. 

                      Je ne vous harcèle pas. Je ne viens jamais sur vos articles ou si peu. 

                      Ce n’est pas une insulte que de dire que vous êtes propagandiste, c’est la vérité. Si je vous diffamais personnellement sur votre physique ou sur vos capacités mentales ou votre couleur de peau, oui ce serait diffamatoire. Mais en l’occurence je critique le fond de votre article et votre méthode d’investigation journalistique qui n’en sont pas. Si vous ne faites pas votre métier convenablement, ce n’est pas la peine de le faire. Voilà. Pardon de vous avoir vexé. 

                    • Christelle Néant Christelle Néant 27 novembre 19:24

                      @tab
                      Non monsieur vous diffamez. La diffamation n’a rien à voir avec une insulte sur le physique ou la couleur de peau mais sur le fait d’accuser sans preuve. Décidément vous avez un gros problème avec la définition des mots monsieur. Vous inventez les votre à votre sauce. Concernant les diffamations et insultes les modérateurs m’ont donné raison sur ce point puisque votre commentaire odieux a été supprimé.


                    • tab 27 novembre 19:47

                      @Christelle Néant

                      Il n’y aucune difficulté à supprimer un message madame. Si je vous signale vous serez quasi automatiquement supprimé. Je ne le fais pas, parce que vous êtes courtoise avec moi, donc je n’ai aucune raison de vous signaler pour ma part. Mais je le redis madame, vous n’êtes pas une journaliste, mais une mercenaire, au service de la propagande de Donipress, qui n’est rien d’autre qu’une agence de presse acquise à la cause russe. Vous n’êtes pas objective, ce qui est fâcheux pour une journaliste. 


                    • tab 27 novembre 19:55

                      @Christelle Néant

                      Je n’accuse pas sans preuve, j’ai déjà démontré madame que vous manipuliez, angliez les faits à votre sauce, en vous gardant bien de relativiser les autres et en usant d’outrance envers les ukrainiens et les occidentaux ce qu’on trouve généralement dans les torchons propagandistes et pas dans les articles sérieux. Un bon reportage est neutre et objectif, ce n’est pas votre cas. Vous faites de la poltiique, ce qui n’est pas du journalisme. Et j’entends tout à fait que vous défendiez votre cause, mais ne vous prétendez pas ce que vous n’êtes pas à savoir la détentrice d’une vérité alors que vous ne regardez que par un bout de la lorgnette. Point. 

                      Vous n’êtes pas obligé de m’écouter, ça m’est égal. 

                    • Christelle Néant Christelle Néant 27 novembre 20:39

                      @tab
                      Ce que vous prenez pour des preuves ce sont des affirmations gratuites, qui donnent lieu à la justification d’autres accusations gratuites. Je suis bien plus objective que les journalistes occidentaux que vous portez au pinacle. Je relate les faits moi. Je ne crée pas une discussion de toute pièces, je n’inverse pas la réalité, je ne prétends pas que deux choses sont égales quand çà n’est pas le cas. C’est çà ce que vous appelez des journalistes objectifs.... Définitivement vous avez un problème avec les définitions des mots. Personne n’est neutre. Un journaliste neutre cela n’existe pas. Ou alors c’est un robot et pas un être humain. J’ai regardé ce conflit par les deux bouts de la lorgnette contrairement à ce que vous pensez, avant de choisir ce que je voulais faire pour aider la population du Donbass. Et malheureusement pour vous les reportages occidentaux sur ce conflit ne sont ni honnêtes ni objectifs, et ceux des médias russes contiennent bien plus d’honnêteté de d’objectivité J’ai pu le vérifier sur le terrain, et en étant en contact avec des gens ici avant même de venir. Contrairement à ce que vous prétendez vous défendez la propagande occidentale. Arrêtez de vous draper dans une objectivité et des preuves inexistantes.


                    • tab 27 novembre 20:44

                      @Christelle Néant


                      Je n’ai porté aucun média au pinacle. Mais ce n’est parce que vous vous estimez antisystème et que vous êtes loin de ce monde médiatique que vous êtes une journaliste vertueuse. Non madame vous n’êtes pas objective. Faire partie de Donipress est un acte politique, pas un acte journalistique. En effet le journaliste neutre n’existe pas mais aucun journaliste sérieux passe ses journées à détruire ses collègues et à accuser les autres de mensonge. Les vrais journalistes respectent leurs confrères. Enfin, le journaliste interroge tous les partis et de cette interrogation en fait une analyse précise. Vous êtes la porte parole de groupes rebelles et séditieux. Vous faites entendre leur voix mais leur voix n’est pas la vérité de ce conflit qui dépasse largement le petit cadre du Donbass. 

                      Les médias russes ne sont pas plus indépendants que les médias occidentaux. Ce n’est parce que Le Monde a plus d’argent que Russia Today qu’il ment. Ca n’a aucun rapport. La Russie n’est pas plus vertueuse que les autres. Tenir ce genre de discours déjà vous décrédibilise. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès