Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Points chauds de la ligne de front - Reportage vidéo sur les positions de (...)

Points chauds de la ligne de front - Reportage vidéo sur les positions de l’armée de la RPD à Dokouchaevsk

À peine quatre jours après que les Forces Armées Ukrainiennes (FAU) aient bombardé la périphérie de Dokouchaevsk à coups de lance-roquettes multiples Grad, en violation complète des accords de Minsk, endommageant trois maisons, nous sommes venus sur les positions de l'armée de la République Populaire de Donetsk (RPD) qui protègent la ville, afin de voir par nous-mêmes la situation sur le terrain.

Comme d'autres points chauds de la ligne de front, Dokouchaevsk et les localités alentour sont désormais fréquemment bombardées. Chaque semaine, le nom de la localité apparaît dans les rapports de situation du ministère de la Défense de la RPD. Les soldats qui défendent cette zone nous ont confirmé qu'ils sont bombardés presque chaque jour, avec toute la panoplie d'armes possibles, allant du lance-grenades automatique aux mortiers et à l'artillerie lourde, en passant par les mitrailleuses lourdes et les véhicules de combat d'infanterie.

Les soldats voient la différence lorsque les positions ukrainiennes sont occupées par des unités régulières des FAU ou lorsqu'elles sont occupées par des bataillons spéciaux (nazis). Si les unités régulières ne bombardent qu'un peu, les bataillons spéciaux, quant à eux, ne respectent absolument pas les accords de Minsk et bombardent ouvertement les positions de l'armée de la RPD ainsi que les quartiers résidentiels civils. Jour et nuit.

« Cela ne change rien, ils agissent comme ils veulent, de plus on sait que les bataillons spéciaux sont arrivés, donc ils s'en fichent tout simplement. Les FAU ne bombardent pas aussi intensivement, mais les bataillons spéciaux... », nous dira le soldat surnommé « Politik ».

Alors que nous étions sur place nous pouvions entendre des bombardements, en plein milieu de la journée. Et l'une des positions sur laquelle nous sommes allés a été bombardée juste après que nous en soyons repartis. Il semble que notre présence (même en petit nombre) a attiré l'attention des troupes ukrainiennes sur cette position. Heureusement, ce bombardement n'a fait aucune victime parmi les soldats qui la tiennent. Ces bombardements aléatoires se poursuivent jour après jour, parfois ponctués de petites attaques et de tentatives de briser les lignes de défense, mais aucune attaque de grande envergure.

Le commandant de l'unité, « Maxime », pense que les FAU ne peuvent pas lancer une attaque d'une telle envergure contre l'armée de la RPD :

« Pas encore, je pense que l'adversaire n'est pas prêt pour une attaque. Ils vont tirer de loin subrepticement, provoquer de petits dégâts, bombarder les positions, mais sans grand effet, c'est la raison pour laquelle ils ne sont pas encore en capacité d'attaquer. »

Une stratégie assez étrange que le commandant commente comme étant des tentatives de provoquer ses troupes afin qu'elles tirent en retour et faire croire que l'armée de la RPD bombarde ses propres positions et les civils de la RPD. Pour lui, ils bombardent délibérément les villes et les villages : « Ils provoquent ainsi comme si nous bombardions nous-mêmes, il y a eu des déclarations disant que nous bombardions nous-mêmes et ensuite tout cela est apparu sur les réseaux sociaux en Ukraine, que nous, les séparatistes, les terroristes, nous relançons la guerre nous-mêmes. En réalité, ce n'est pas vrai. Nous contrôlons nos tirs, donc les bombardements sont strictement interdits. Bien sûr en cas de tentative de l'adversaire pour briser nos défenses, ou en cas d'attaque nous réagissons et tenons le fort. »

Suivez-nous sur les positions de l'armée de la RPD à Dokouchaevsk. Vidéo par Jarmo Ekman et Christelle Néant pour l'agence DONi News :

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • howahkan howahkan 29 novembre 18:52

    Salut....merci de continuer.... smiley


      • anna anna 1er décembre 07:46

        @lsga

        Une vielle femme vend les pommes au marché ukrainien :
        « Achetez mes pommes ! Achetez mes pommes, qui proviennent de Tchernobil »
        Un homme lui dit :
        « Ah, la malheureuse ! Ne dites jamais que vos pommes proviennent de Tchernobil, mais qui va les acheter ? »
        « Mais si, mais si, il y a beaucoup de demandes... une secrétaire pour son chef, un mari pour sa belle-mère... »
         

      • QAmonBra QAmonBra 30 novembre 14:55

        Merci @ Christelle pour le partage.

        Même si je n’intervient pas toujours, grâce a vous, je suis régulièrement informé sur la situation au Donbass et je plains ceux qui attendent après les merdias pour cela.

        Toutes offensives de grande ampleur sur le Donbass de la part des fascistes, ne fera qu’accélérer leur fin car les russes ne resteront pas les bras croisés et ils le savent.

        Bien qu’étant difficile et douloureuse a tenir, la stratégie des Républiques novorusses est donc la bonne, car le temps joue contre les nazis ukrainiens, la vache à lait occidentale s’exaspère et se tarit, l’hiver s’annonce rigoureux et un Maïdan « inversé » s’approche à grands pas.

        Vu que leurs « dirigeants » règlent maintenant à coups de torgnoles le partage de ce qui reste a piller en Ukraine, ils passeront prochainement aux rafales de Kalachnikov, comme leur cousins fascistes à Alep-est . . .  


        • Christelle Néant Christelle Néant 30 novembre 19:09

          @QAmonBra
          Merci pour vos encouragements smiley je ne répond pas toujours non plus à tous les commentaires faute de temps pour cela. En tout cas ravie de voir que mes articles sont utiles. smiley


        • anna anna 30 novembre 14:59

          Hier, un certain Paul Craig Roberts, a écrit une lettre a Vladimir Poutine, et lui a demandé la nationalité russe, et le passeport russe :



          Je ne vais pas vous expliquer QUI est Paul Craig Roberts

           smiley smiley smiley

          *il y a certains qui vont avaler leur dentier avec leur chapeaux 

          • roman_garev 30 novembre 21:10

            @anna

            La suite a été filgurante :
            2) Le porte-parole du Kremlin Peskov a répondu à cette demande badine sur le ton tout à fait sérieux, à savoir qu’il lui suffisait de mettre cette demande sur papier.
            3) PCR a répondu qu’il envisagerait cette possibilité pour de bon.
             smiley smiley smiley

          • anna anna 1er décembre 08:29

            @roman_garev
            Au Kremlin, dans le bureau de Poutine, autour d’une table, sont assis Gérard Depardieu et Steven Seagal. Ils sont en train de boire un verre de vodka, quand les portes s’ouvrent en dans la salle entrent Ornella Mutti et Paul Craig Roberts...

            Depardieu, le verre a la main, dit a Seagal :
            « P’tain ! Mais ça devient un centre pour migrants ici » 

             smiley

          • roman_garev 1er décembre 10:59

            @anna
            Avez-vous lu ça : « Pourquoi la fille de [Mikhaïl] Tal a préféré la Russie après avoir vécu en Allemagne et en Lettonie ? » ?

            Ce qui est encore plus convaincant, c’est que la source et non russe (quoique en russe), mais lettonne (BaltNews.lv).

          • roman_garev 1er décembre 11:01

            @roman_garev

            Errata : la source est non russe 


          • anna anna 30 novembre 15:13

            Pendant ce temps, en Ukraine « démocratique », sous le régime neo-nazi de Kiev, dans une ville ukrainienne Uman, les bandes des néo-nazis organisent des pogroms anti-juifs. L’avocate juive des Hassidis témoigne :
             https://www.youtube.com/watch?v=c4S9Go7NlF4


            * vidéo est en russe, mais ce témoignage est fait via SKYPE pour le site Israelien ITON.TV


            • njama njama 30 novembre 18:07

              @anna

              le pouvoir ukrainien antisémite ? 
              C’est peut-être juste pour leur faire peur, les terroriser un peu, histoire qu’ils aillent coloniser Eretz Israël (hypothèse sioniste) ?

              Le magnat juif israélo ukrainien Kolomoïsky n’hésite pas lui à offrir 1 million de dollars pour assassiner un opposant aux putschistes judeo neo nazis de Kiev, Oleg Tsarev leader des partisans dans le Sud Est de la fédéralisation de l’Ukraine. Ukraine : Ihor Kolomoïsky propose 1 million de dollars pour assassiner Oleg Tsarev
              ------------------

              Le Parlement juif européen est un ectoplasme politique créé par une petite poignée d’oligarques ukrainiens, dont le principal instigateur de cette méta-création n’est autre que Monsieur Igor Kolomoisky :

              Le site du CRIF dans sa rubrique « Tribune » publiait le 6 Mars 2012 (« Le pseudo parlement juif européen ») sous la plume de Roger Cukierman [ actuel président du CRIF et vice-président du Congrès juif mondial ] :

              "Disons les choses clairement : le pseudo parlement juif européen est une vaste fumisterie. La réunion inaugurale de ce parlement juif européen a eu lieu à Bruxelles le 16 février 2012 au siège du vrai Parlement de l’Union européenne. L’idée en serait venue à un Monsieur Igor Kolomoisky * dont on nous dit que c’est un homme d’affaires et philanthrope juif ukrainien. Il semble s’être attribué la présidence de ce Parlement, assisté de deux vice-présidents Vadim Rabinovitch **, autre oligarque ukrainien et de Joël Rubinfeld, seul de tous ces personnages connu dans la communauté juive européenne car il présida, avec talent et efficacité, aux destinées de l’équivalent belge du CRIF.
              [...]
              « Est-il sain qu’une institution puisse ainsi prétendre nous représenter alors que nous disposons déjà de tant d’organisations réellement représentatives de nos intérêts »
              [...]
              http://www.crif.org/fr/tribune/le-pseudo-parlement-juif-europ%C3%A9en/30195

              Conclusion, même le CRIF torpille cet épouvantail qu’est ce pseudo-parlement juif européen ...

              * (7 mars 2014 ) l’oligarche juif ukrainien Igor Kolomoisky est nommé gouverneur de la région de Dnipropetrovsk, le cœur industriel de l’Ukraine.

              Selon le Kyiv Post, Kolomoisky est le Président de l’Union Juive Européenne, une organisation qu’il a cofondée en 2011, et l’un des principaux donateurs pour les causes juives en Ukraine et au-delà. Les médias ukrainiens révèlent qu’en 2012, sa fortune était estimée à 3-à 4 milliards de $. Il possède des intérêts dans le secteur bancaire, la métallurgie, les produits chimiques, l’énergie et les transports aériens.

              ** Un magnat juif candidat à la présidentielle ukrainienne
              Vadim Rabinovich, coprésident du Parlement juif européen, a annoncé sa candidature pour les élections du mois de mai

              26 mars 2014

              http://fr.timesofisrael.com/un-magnat-juif-candidat-a-la-presidentielle-ukrainienne/

              autre article :

              La Mafia Juive Ses Milices Néo Nazies Veulent Consolider « Démocratiquement » Leur Main Mise sur L’Ukraine
              source Planete non-violence
              http://archive.almanar.com.lb/french/article.php?id=173380


            • anna anna 1er décembre 08:05

              @njama

              « Le centre Simon Wiesenthal condamne fermement les décisions prises par le parlement ukrainien d’assimiler le Nazisme et le Communisme et de reconnaître les collaborateurs nazis locaux comme des « combattants de la liberté »
              http://www.wiesenthal.com/site/apps/nlnet/content.aspx?c=lsKWLbPJLnF&b=8776547&ct=14583393¬oc=1

              en France on a rien vu, ni rien entendu a ce sujet... tout va très bien-madame-la marquise

            • njama njama 1er décembre 08:42

              @anna

              compte-tenu du nombre d’oligarques ukrainiens juifs qui plébiscitent la politique de Kiev et y participent j’aurais bien du mal à croire en l’existence de tendances idéologiques antisémites en Ukraine, sauf épiphénomènes marginaux de quelques individus déjantés, intoxiqués, ou manipulations par rapport au rattachement de la Crimée à la Russie que les médias occidentaux appellent « annexion ». Voir sur Agoravox TV :

              L’Ukraine, la Crimée et les juifs
              par Le Russe, lundi 4 janvier 2016

              Lors de sa visite officielle en Israël, le président ukrainien Petro Porochenko a prétendu que les droits des Juifs n’étaient pas respectés en Crimée.
              Notre infatigable journaliste ukrainien dissident en exil Anatoly Shary a voulu se renseigner auprès d’un représentant de la communauté juive de Crimée pour savoir de quoi il retournait vraiment...
              VIDÉO https://www.youtube.com/watch?v=3UGkNoghERA
              traduite en français par Thalie Thalie

              Les Juifs de Crimée se distancient de Porochenko sur les « représailles du Kremlin »

              Les organisations juives de la Crimée démentent les allégations du président ukrainien sur des violations de leurs droits dans la péninsule.

              Lors de sa visite officielle en Israël, le président ukrainien Piotr Porochenko a prétendu que les droits des Juifs n’étaient pas respectés en Crimée, rapporte la presse.

              « Ces allégations sont notoirement mensongères et représentent une tentative tant maladroite qu’inutile de dénaturer la situation réelle en matière de paix et de concorde qui règnent en Crimée russe », lit-on dans la déclaration des organisations juives de la péninsule.

              Commentant le discours du dirigeant ukrainien à la Knesset (parlement israélien), les auteurs du document ont souligné que M.Porochenko devraient savoir qu’en Crimée, les Juifs étaient tranquilles pour eux-mêmes et leurs proches.

              « Nous n’avons pas d’antisémites-partisans du nationaliste ukrainien Bandera, nous n’avons pas non plus de légions de commandos, et des défilés aux flambeaux avec la croix gammée ne sont pas organisés chez nous », dit le texte, signé par le Congrès juif de Crimée, les autonomies culturelles juives de Simferopol et de Ialta, ainsi que la communauté juive de Sébastopol.
              ... Lire la suite :
              https://fr.sputniknews.com/international/201512261020573511-juifs-porochenko-crimee-knesset/

              http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/l-ukraine-la-crimee-et-les-juifs-51974


            • anna anna 1er décembre 09:12

              @njama
              Les tendances idéologiques antisémites en Ukraine, ne sont pas des épiphénomènes marginaux, désolé

              L’antisémitisme est ancestral en Ukraine. Le fait que Kolomoiski, Porochenko et autres oligarques sont juifs, ne change rien en la situation. Eux, ils sont bien a l’abri, derrière leurs châteaux et leurs gardes du corps, mais ils financent bien ces partis neo-nazis et antisémites, tout comme G.Soros finance tout, ce qu’il juge avantageux pour lui, sans voir les victimes autour, comme les dégâts « collatéraux » qu’il crée.

            • njama njama 1er décembre 10:21

              @anna
              Je ne sais pas trop ... ???
              c’est l’occasion de débattre un peu de cette question, d’apporter divers éclairages

              Vu de loin, toujours est-il que ces oligarques juifs sont assez visiblement les promoteurs acharnés d’un rattachement au forceps de l’Ukraine à l’UE, ce qui est un gros point de divergence politique entre ukrainiens il me semble, si pas le principal ; en plus qu’ils sont pour certains des sionistes intégristes et de généreux mécènes d’Israël 


            • njama njama 1er décembre 10:35

              @anna
              La situation politique en Ukraine est loin d’être très claire pour des gens de l’extérieur, ça parait très confus sur certains points, de même que le rôle de certains personnages comme en témoigne cet article :

              Les néo-fascistes ukrainiens soutiennent Saakashvili dans sa tentative de réhabilitation
              Par Henry Kamens — 01 décembre 2016

              « Les fascistes en Ukraine font leurs manigances habituelles – dissimuler les faits pour prendre le pouvoir. Saakashvili n’a pas d’autre choix pour rester vivant. La seule question est de savoir s’il travaille directement pour les néo-fascistes ukrainiens, s’il a changé de camp ou s’il fait partie d’une alliance néo-fasciste américaine, comme il l’a été jusqu’à présent. La preuve suggère qu’il pourrait effectivement faire les deux. »

              http://arretsurinfo.ch/les-neo-fascistes-ukrainiens-soutiennent-saakashvili-dans-sa-tentative-de-rehabilitation/


            • roman_garev 1er décembre 10:51

              @njama
              « La situation politique en Ukraine est loin d’être très claire pour des gens de l’extérieur »

              ...et encore moins claire pour les gens de l’intérieur smiley
              En russe ça s’appelle « bocal aux araignées ».

            • anna anna 1er décembre 11:55

              @njama
              Ce sujet est important et intéressant.

              Mais, a titre personnel, je préfère de ne pas trop creuser ce sujet, car ce site est un site français, et les lois françaises sur la « liberté d’expression » smiley sont différentes des lois russes. 
              Sur internet russe on est beaucoup plus libre de nous exprimer sur les sujets juifs
              En France vous allez vite vous retrouver devant les tribunaux pour un mot « de travers » sur la question juive. En Russie vous pouvez débattre a volonté a ce sujet, vous pouvez même remettre en cause la quantité des victimes juifs, durant la 2 GM, car les victimes juives de l’Holocauste, sur notre territoire, pour nous, étaient les victimes soviétiques.
              A commencer que en Russie, juif - est une nationalité, qui est inscrite dans votre passeport comme telle et comme tant d’autres - russe, ukrainien, tatar, uzbek, tagjik etc...
              Je préfère ne pas m’exposer a un point Godwin ici  smiley

            • roman_garev 1er décembre 12:59

              @anna
              « Sur internet russe on est beaucoup plus libre de nous exprimer sur les sujets juifs. »


              Et pas que sur l’Internet, et pas que sur ces sujets-là.
              Il est temps d’admettre que l’espace médiatique russe est devenu peu à peu le dernier continent de la liberté d’expression.

            • roman_garev 1er décembre 13:08

              @anna
              « A commencer que en Russie, juif - est une nationalité, qui est inscrite dans votre passeport »


              Non. Vous avez dû confondre avec le passeport de l’URSS.
              En Russie le passeport n’a pas de notion de nationalité, ni l’ancien, ni le nouveau.

            • roman_garev 1er décembre 13:21

              @roman_garev
              A noter que certains sujets nationaux de la Fédération de Russie (p. ex., le Tatarstan) admettent un intercalaire pour le passeport avec la notion de nationalité dedans. Cet intercalaire n’est fabriqué qu’à la demande de la personne y habitant. 


            • anna anna 1er décembre 13:27

              @roman_garev
              Au temps pour moi  smiley


              Effectivement cela a changé a partir de 1990.
              Comme je suis née avant 1990 ( smiley ) j’ai encore mon passeport soviétique, qui est valable...
               smiley

            • roman_garev 1er décembre 13:32

              @roman_garev
              Voici un exemple du passeport de la Russie fabriqué au Tatarstan avec l’intercalaire (ici son recto).


            • roman_garev 1er décembre 13:41

              @anna
              « Comme je suis née avant 1990 (  ) j’ai encore mon passeport soviétique, qui est valable... »


              Ah bon ? Mais alors vous devez l’avoir avec des crampons tout rouillés, car en URSS les crampons n’étaient pas fabriqués en acier inoxydable. C’était d’ailleurs l’indice selon lequel le KGB pouvait discerner des espions porteurs de faux passeports soviétiques parfaitement authentiques sauf ses crampons en inox smiley 

            • roman_garev 1er décembre 13:45

              @anna

              « Effectivement cela a changé a partir de 1990. »

              Non. Seulement à partir de 1997.


            • anna anna 1er décembre 14:57

              @roman_garev
              Et voici un nouveau passeport de la République Populaire de Donezk (DNR) 



            • Dom66 Dom66 30 novembre 17:23

              Qu’une chose à dire merci « Christelle Néant » pour maintenir le lien avec le Donbass.

              Je me demande pourquoi ces Nazis peuvent sans conséquence ne pas respecter les accords de Minsk.

               

              L’occident donne des armes aux coté Kiev, j’espère que la Russie en fait autant coté RPD RPL

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès