Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Pourquoi l’intervention de la France au Mali est la bienvenue

Pourquoi l’intervention de la France au Mali est la bienvenue

Nous défendons l'idée selon laquelle la France agit dans le bon sens en intervenant militairement au Mali. Explications.

Bien sûr que l'intervention française au Mali est une bonne action. L'opinion publique doit prendre garde à ne pas assimiler cela à de l'ingérence dans les affaires politiques d'une ancienne colonie, car cette opération SERVAL ne doit pas être jugée comme un renouveau de la Françafrique. L'arrivée des troupes françaises est l'unique moyen pour que l'issue de l'instabilité politique qui est de mise au Mali soit un retour à l'ordre républicain et démocratique, et la préservation de l'intégrité territoriale du pays.

Un succès ne ferait-il pas la fierté des Français, qui verraient leur pays sauver une nation en déconfiture ? Cela donnerait une excellente image dans la sous-région. L’impression que le peuple de France a est que François Hollande veut endosser le costume de gendarme du monde. Et alors ? Faudrait-il donc laisser cette partie du monde se « balkaniser », avec pour prétexte que les autres occidentaux ne se joignent pas à la France dans l’opération ? Être seul ne rend pas pour autant la cause défendue moins noble.
 
Les gens estiment que cette guerre a forcément une répercussion financière et va rejaillir sur le contribuable. Mais ce qu’il faut savoir, c’est qu’en intervenant au Mali, la France préserve aussi les intérêts qu’elle a dans la zone sahélo-sahélienne. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que plusieurs pays limitrophes du Mali sont les principaux pourvoyeurs de notre pays en matière de ressources énergétiques : Niger, Algérie par exemple.
 
La présence des soldats ne coûte « que » 400 000 euros par jour quand elle a été estimée à près d’un million et demi en Libye.
 
Dans le point de vue que nous tentons d’exposer, il y a donc plein d’aspects positifs. La France rétablirait la stabilité au Mali, ce qui est tout à son honneur. Et tant pis si les Allemands ne pensent pas la même chose, après tout. Dans le même temps, elle garderait intact son désir de protéger ses intérêts, et en accompagnant la transition politique vers un retour à la quiétude, elle ferait du Mali – troisième producteur d’or en Afrique et pays dans lequel des gisements de pétrole ont été découverts – un nouveau partenaire économique.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.58/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • BOB13 17 janvier 2013 10:28

    réflexion de bon sens, simplement.


    • BON ARTICLE.............
      vous savez bien que les francais sont contre tout ce qui et pour et pour tout ce qui est contre...

      il est dommage qu’il y ait seulemenr une EUROPE DU FRIC et pas d’armée européenne...

      en supprimant l’arme atomique on pourrait former une armée de choc...pour intervenir dans les conflits comme le MALI (pays francophone)
      des forces speciales ...une aviation operationnelle. et des gardes cotes (genre usa)


      • PrNIC PrNIC 17 janvier 2013 11:53

        Citation : Dans le même temps, elle garderait intact son désir de protéger ses intérêts,

        C’est la seule et réelle raison de cette guerre !

        et en accompagnant la transition politique vers un retour à la quiétude,

        Cher Abdalaye , depuis le temps que les néocolonialistes ont accompagné toutes les transitions tournées vers leurs seuls intérets , tu constates toi même ce que cela donne pour la démocratie locale ! ( mais c’est bien le cadet de tes soucis )

        elle ferait du Mali – troisième producteur d’or en Afrique et pays dans lequel des gisements de pétrole ont été découverts – un nouveau partenaire économique.

        Confirmation du « pourquoi on fait la guerre », les terroristes à tuer n’étant que l’écran de fumée pour exciter les bofs ou les peuples !


        • lulupipistrelle 17 janvier 2013 12:26

          De toute façon, l’islamisme étant une espèce de nazisme vert... on revit à chaque fois le syndrome de Münich... 


          • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 17 janvier 2013 13:43

            L’intervention de la France est injustifiée et injustifiable.
            C’est un crime colonial. Point.


            • ecolittoral ecolittoral 17 janvier 2013 15:47

              Enfin un article positif !

              Les économistes, les « bien pensants » nationaux, certains chefs d’états, traînent dans la boue notre pays.
              Heureusement qu’il y en a encore qui sont fiers d’être Français et qui aiment notre pays.
              A lire les commentaires sur cet article et bien d’autres, j’ai l’impression qu’en ce moment, il y a plus d’Africains (immigrés ou dans leur pays) qui saluent cette intervention et sont fiers, eux aussi de travailler chez nous.
              Maliens, Algériens, Mauritaniens, soldats français, je suis de votre côté !

              • T.REX T.REX 17 janvier 2013 20:12

                Honni soit qui Mal y pense et Béni soit qui Mali panse ....les blessures !


              • Yohan Yohan 17 janvier 2013 20:25

                Je n’ai pas grande sympathie pour Flamby... mais pour le coup, il a bien fait et il ne pouvait d’ailleurs se dérober du fait des accords passés avec ce pays. Rappelons que l’intervention a été précipitée sur fait de l’incursion aussi menaçante que dangereuse de fanatiques internationaux lourdement armés qui sont à la fois salafistes/terroristes/bandits de grand chemin. Attendre, c’était risquer un bourbier sans nom et des prises d’otages sans fin. Pas d’autre alternative, il faut frapper fort...

                « Il ne faut jamais laisser les blattes se carapater dans la tuyauterie ». proverbe malien smiley 
                enfin, je le propose puisqu’il est de circonstance smiley smiley 

                • Irina leroyer Irina leroyer 17 janvier 2013 22:38

                  article simple et authentique, plein de vérité.


                  irina

                  • mortelune mortelune 18 janvier 2013 01:59

                    Je rappelle que la révolution française de 1789 par la voix de Sieyes rejette toute idée de démocratie.

                    Rappel du discours de Joseph Sieyes le 7 septembre 1789 :
                    « Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif ; ce serait un État démocratique. Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants. » (Discours du 7 septembre 1789)

                    Arrêtez donc de parler d’une France démocratique s’il vous plait et revoyez vos livres d’histoires ainsi que l’histoire de notre constitution.

                    Le Mali est loin d’être une démocratie puisque le gouvernement légitime de Amadou Touré a été renversé par un coup d’état le 22 mars 2012. Pourquoi la France n’a-t-elle pas aidé le gouvernement qui avait été élu ? Maintenant la France aide donc des putchistes, c’est cela votre idée de la démocratie ?
                    Pour la question Islamiste la question ne se pose même pas puisque nous les aidons en Syrie, nous les avons aidé en Libye et en Tunisie. Au Mali les Islamistes veulent renverser un dictateur en quoi cela est-il illégitime ?

                    • mortelune mortelune 19 janvier 2013 11:53

                      Robespierre rêvait d’un état démocratique inspirait par JJ Rousseau. Pas étonnant que la révolution des ’nouveaux riches’ ait fini par avoir sa tête.



                    • mortelune mortelune 18 janvier 2013 02:10

                      Cette article montre que les néocolonialistes ne sont pas mort et que l’idée d’une France forte au plan international passe forcément par le sacrifice de soldats et de civils. C’est une France Napoléonienne. Votre texte ressemble étrangement aux discours de quelques dignitaires Nazis de la pire espèce. Il va falloir vous remettre en question, vous et ceux qui vous ont ’plussé’ car vous ne faites pas honneur à ceux de vos familles qui sont morts sur les champs de bataille pour leur liberté. je rappelle aussi que les nazis nommaient les hommes du maquis « des terroristes ».


                      • lharmas 18 janvier 2013 03:49

                        Des néocolonialistes seraient-ils en quête de partenaires de tous pays pour envoyer des hommes sur le terrain, tenteraient-ils de mobiliser pour que l’action soit internationale  ?

                        Si les ressources de ce pays étaient si extraordinaires, les Américains auraient déjà accourus.
                        Je ne nie pas que cette intervention ne soit pas d’un altruisme parfait, mais sans le double intérêt US d’il y a 66 ans, nous serions tous en Germanie ...
                        Le Mali a appelé à l’aide, la France a répondu ... et j’en suis fier.


                      • mortelune mortelune 19 janvier 2013 11:50

                        C’est un Mali ’puchiste’ qui a appelé à l’aide la France. Ce n’est pas un Mali ’démocratique’ loin de là et vous le savez bien. Surprenant d’être si fier de venir en aide à des gens qui ont pris le pouvoir par les armes, non ?

                        Descendez de votre nuage s’il vous plait et ouvrez vos livres d’histoire sur le néocolonialisme. Merci !

                      • Abdalaye Abdalaye 18 janvier 2013 10:46

                        Pour répondre à ce qui me taxent de néocolonialiste et même de nazi, vous êtes presque dans la diffamation. Je pense qu’il faut toujours être prudent dans les expressions que l’on emploie.
                        Je salue simplement le geste de la France, et je pense que s’il s’agissait d’une forme de néocolonialisme, les Maliens eux mêmes n’auraient pas accueilli l’intervention miliaire de la France avec autant de bienveillance. Sans la France, les Islamistes auraient pris le contrôle du pays, et auraient constitué une immense menace.

                        Pour ceux qui parlent du président Traoré comme d’un dictateur, vous en parlez sans maîtriser le sujet. Il était président de l’Assemblée Nationale avant le coup d’état militaire, et a été propulsé président de la transition lorsque la junte au pouvoir a été forcée par la CEDEAO de quitter les rênes du Mali.
                        Il assure l’intérim au palais présidentiel, mais ne sera pas candidats aux prochaines élections.
                        Président depuis 8 mois = dictateur ?

                        Je pense pas.


                        • PrNIC PrNIC 18 janvier 2013 14:53

                          citation : je pense que s’il s’agissait d’une forme de néocolonialisme, les Maliens eux mêmes n’auraient pas accueilli l’intervention miliaire de la France avec autant de bienveillance.

                          Bienveillance ?
                          -Ouf pour échapper au pire , surement ! 
                          -Mais se retrouver ensuite avec les moindres maux , conséquences du système Francafrique donne une drole de couleur à votre bienveillance !

                          et parler de « forme de néocolonialisme » laisse à penser soit que vous ne maitrisez pas la définition , soit que vous vous en accommodez bien , pour que « sans le pire » les affaires puissent continuer au dépend du peuple !


                        • mortelune mortelune 19 janvier 2013 11:57

                          Je vous propose de lire l’article de Jean-Pierre Vallat qui remettra un peu d’ordre dans tout ça. Il connait bien le Mali et sa plume donne une vue objective de l’intervention française là bas.

                          Qu’on laisse les gens qui savent ce qu’ils disent s’exprimer vaut mieux que n’importe quel point de vue qui prennent sources dans les merdias ou dans la bouche de politiques va-t-en guerre et dévoyés. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Abdalaye

Abdalaye
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès