Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Pourquoi la Corée du Nord n’a pas les moyens de ses intentions (...)

Pourquoi la Corée du Nord n’a pas les moyens de ses intentions belliqueuses

Ambitieuse et agressive, la Corée-du-Nord qui a procédée à un essai nucléaire le 25 mai dernier semble désormais faire l’unanimité contre elle, y compris ses anciens alliés comme la Chine. La fuite en avant du régime de Kim Jong-il qui ferrait pourtant mieux de se montrer discret dans sa situation actuelle d’isolation internationale semble en fait peut crédible par rapport au décalage entre ses ambitions et les moyens que le « royaume ermite » a de les menées.

Développée par l’ancien dictateur nord-coréen Kim Il Sung, la « doctrine du Juche » prônait l’édification d’une société communiste sans classes à laquelle on ajoute le principe d’indépendance politique, d’autosuffisance économique et d’autonomie militaire. En prolongée de cette conception héritée de son père, Kim Jong-il, actuel dirigeant de la Corée-du-Nord a par la suite mit les affaires militaires comme tâche prioritaire de l’Etat sous le terme de « politique de Songun », énoncée officiellement le 20 Octobre 1998. Mais depuis la fin de la guerre de Corée en 1953 est l’établissement de l’actuel statut quo, ce petit état stalinien, dernier régime totalitaire au sens stricte du terme, cachant derrière de grandes parades le fait que son peuple meurt de famines à répétitions ou dans des camps de concentration regroupant, selon les estimations, entre 150 000 et 200 000 personnes, paraissait jusqu’ici aux yeux de la communauté internationale comme relativement inoffensif et dont il suffisait d’attendre la chute !

Mais dans l’optique de cette priorité donnée à l’armée et à l’indépendance nationale, il pouvait sembler évident que la Corée-du-Nord allait se tourner vers l’obtention du feu nucléaire. Après son retrait du Traité de non-prolifération en 1993 pour avoir été accusé de mener un programme clandestin depuis 1989, son premier essai le 9 octobre 2006, ce fut chose faite ce 25 mai 2009, avec l’explosion réussie d’un engin atomique. Les tentatives de temporisation menées par les diplomates Sud-Coréens, Japonais, Américains, Russes et Chinois se sont donc révélés inefficaces faces aux ambitions nord-coréennes, d’abord stoppées mais relancées par le sentiment de menace qu’a fait pesée l’administration Bush sur le pays en le plaçant sur « l’axe du mal ». Aussi agressive qu’elle se veuille envers la Corée-du-Sud, le Japon et les États-Unis, il faut cependant raison garder et ne pas céder à la panique face à une attitude qui relève plus de la provocation que d’une réelle ambition guerrière.

La Corée-du-Nord sait bien que dans de nombreux pays occidentaux, la peur que la guerre fait pesée sur les populations peut suffire à dissuader l’engagement d’un conflit. Leurs provocations restent donc ainsi sans réelles mesures de répression efficaces et leur permet de se faire remarquer comme ceux qui ne craignent pas de défier les plus grandes puissances mondiales. De plus, si conflit il y avait suite à une attaque nord-coréenne, nul ne doute que le bain de sang qu’il provoquerai tournerai rapidement au désavantage de celle-ci et sonnerai le glas de son régime, ce que veulent à tout prix éviter les dirigeants du pays, trop bien installer et ne pouvant se passer de l’aide des occidentaux. En effet, bien que ventant l’autosuffisance, le pays a perçut en 2008, 500 000 tonnes de denrées alimentaires de la part de l’administration américaine, 400 000 tonnes par le Programme alimentaire mondial de l’ONU et 100 000 tonnes par les ONG américaines. En effet, si un embargo en tant de paix se révèlerai inefficace comme ce fut le cas contre l’Irak de Saddam Hussein car seul le peuple coréen en pâtirai, un embargo en cas de conflit empêcherai le pays d’entretenir ses troupes, tout comme la pénurie de pétrole et donc l’impossibilité de mener une guerre conventionnelle (elle ne pourrait de toute manière pas tenir un conflit nucléaire au vu des imposants arsenaux de ses adversaires).

De plus, le fait que la Russie et dernièrement la Chine, allié traditionnel du pays et qui lui avait permit de sauver la face durant la guerre de Corée, ai décidés de montrer leur désaccord (tout en prônant d’abord la négociation plutôt que les sanctions comme Washington) n’est pas faite pour inciter le gouvernement nord-coréen à s’engager dans un conflit qu’il perdrait à coup sur, même aux pris des pertes considérables qu’il pourrait amener chez ses adversaires. En fait la négociation prônée par Pékin relève de son attachement au statu quo de par sa crainte de voir le régime de Kim Jong-il s’effondrer et donc que de très nombreux nord-coréens fuient vers la Chine dans le cas d’une réunification qui amènerai la Corée unifiée (28 500 soldats américains sont stationnés dans le sud) directement sur sa frontière. Si les frappes militaires sur les installations nucléaires nord-coréennes prônées par l’administration Clinton sont en fait irréalisables du fait que la plupart d’entre-elles ne sont pas localisées, la seule solution efficace pour réduire la Corée-du-Nord au silence repose donc dans le conflit armé, conflit qu’elle-même ne souhaite pas malgré ses aboiements car il lui serait fatal.

L’impuissance de l’ONU et des grandes puissances mondiales face à la Corée-du-Nord semble donc tout relative car ceux-ci semblent unis contre le pays s’il venait à provoquer un conflit. En l’absence de sanctions autres que verbales, celles-ci ne sont donc pas inefficaces dans le cas présent car elles montrent à la Corée-du-Nord sont isolation en cas de conflit et contribue ainsi à la maintenir éloignée de ses apparentes intentions belliqueuses. Si elle ne cherche pas à cacher ses essais nucléaires, c’est que bien au contraire, car elle tente par ce moyen d’intimider le monde sans avoir les moyens de ses ambitions. La Troisième guerre mondiale ou l’Hiver nucléaire dans cette région semble donc très peu probable dans la situation actuelle.


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • franck2009 30 mai 2009 14:08


    Le fait que la Corée du Nord n’ait pas les moyens de ses ambitions oblige à se poser la question de savoir ce que sont les ambitions de la Corée du Nord.

    Détruire le capitalisme mondial : Elle n’en a pas les moyens. Détruire l’Occident, idem. Détruire les USA, idem....mais ce sont les ambitions que lui prêtent l’Occident et ses médias.

    Par contre si on se réfère aux résultats obtenus par la Corée du Nord : Maintenir l’indépendance du pays. Contrarier l’alignement de la Corée du Sud sur les USA, en attisant l’anti-américanisme du peuple Coréen du Sud qui contrairement à la propagande occidentale ne se sent pas visé par la bombe atomique du Nord, et est férocement attaché à la réunification, et à l’indépendance totale. Alors, la Corée du Nord remplit complètement son cahier des charges.

    En Asie, comme ailleurs , les peuples refusent le néo-libéralisme piloté de Washington et vehiculé par les élites de leurs différents pays qui les ruine au profit d’un système mondialement corrompu.


    • c.d.g. 30 mai 2009 15:19

      Je suis pas sur que les coreens du sud veulent la reunification avec le Nord
      Ils ont bien vu le boulet que la réunification a été pour l Allemagne de l ouest
      La majorité des coréens sont nés bien apres la séparation et n ont plus aucun lien avec le Nord. Donc il ne voudront pas payer !

      Et c est bien le probleme de la Chine. Un etat nord coréen en faillite, que la coréen du sud refuse de financer, avec des gens mourant de faim se refugiant chez lui

      Pour l instant, la Chine renvoie les coréens qu elle capture dans leur pays (ou ils sont « justement » chatiés pour avoir fui le paradis socialiste smiley) )


    • franck2009 30 mai 2009 17:17

      Vous méconnaissez largement le sentiment nationaliste du peuple coréen , qui reste divisé grâce à ses élites affidées à la finance occidentale au Sud. Vous serez étonné lorsque ce mur là tombera, bien sûr la question du financement se posera alors.

      Mais le scénario de la réunification coréenne différera probablement de celui des 2 Allemagnes , en ce sens qu’il s’effectuera dans le cadre d’un monde régionalisé où le dollar aura succombé à ses excés, et les USA ne seront plus la première puissance de la région Asie. Ceci entraînant celà. La chute du dollar entraînant des changements politiques fondamentaux pour les pays asiatiques, et rendant possible la réunification des 2 Corées ...


    • non666 non666 31 mai 2009 17:02

      Si les elites du sud sont effectivement verbalement complement dans l’alignement avec washington, ce n’est effectivement pas le cas de la population.

      La Corée avait déjà refusé de payer la PREMIERE guerre du golfe avant d’y etre contrainte par les menaces de sanction des etats unis : le peuple sud-coreen n’avait deja pas accpté ce diktat.

      Les negociation de l’OMC avait montré egalement le refus des population sud-coreennne de voir les lobbies US vouloir imosé le demembrement de l’agriculture locale.

      Quand à la dernière guerre du golfe, on oublie souvent dans nos medias de montrer l’etat de l’opinion sur ce sujet et sur la realité du 11 septembre. En corée du sid , comme au japon des voix se sont elevées.

      Le coreen de base est donc plutot content des perspectives que lui offre sa cousine du nord.

      Une grande puissance economique (comparable a terme aux grands pays europeens) doté qui plus est, en cas de reunification, de l’arme nucleaire.....

      Je ne sais pas comment on dit « gaulliste » en coreen, mais c’est assez la tendance de fond des coreens. Il n’y a que les medias des complices de sarkozy pour decrire la condamnation unanime des puissances « ocidentales » (mot completement devié de son sens original pour devenir synonyme « d »aligné sur les etats unis" )
       


    • finael finael 30 mai 2009 16:44

      Il faut tomber bien naïvement dans le panneau brandi par nos médias pour parler ainsi des « intentions belliqueuses » de la Corée du Nord.

      Les dirigeants de ce régime, comme probablement les dirigeants iraniens, ont tout simplement compris que pour se prémunir d’une attaque « préemptive » comme celles qu’ont connu l’Afghanistan puis l’Irak, il fallait une force dissuasive - donc de dissuasion !

      Et la seule susceptible de dissuader les USA (et quelques autres), c’est bien l’arme nucléaire.

       Le reste n’est que rodomontades et gesticulations sans importance


      • Jean-Paul Doguet 30 mai 2009 20:49

        Vous avez raison Finael, mais le fait que le régime ait dénoncé l’armistice qu’il avait lui-même signé en 1953 permet de supposer que, dans les mois qui viennent, il va revenir à la politique d’incidents de frontières provoqués et d’accrochages délibérés qui avait été la sienne dans les années 50 et 60. Cela concerne la DMZ de Pan Mun Jom mais aussi et surtout les eaux territoriales à l’ouest, un secteur où le tracé de la frontière est contesté, et où le Nord a déjà attaqué des chalutiers sud-coréens dans le passé. Ce n’est pas le moment de s’aventurer en mer par là. Attention aussi aux plages près de la frontière ! Comme il sait qu’il a affaire à un gouvernement qui lui est très hostile de toute façon, Kim Jong Il n’a rien à perdre à pratiquer ce genre de politique. 


      • Jean-Paul Doguet 30 mai 2009 17:56

        Quel niveau de français dans cet article ! C’est effrayant. « isolation » est un anglicisme. En français on dit « isolement ». « Isolation » appartient au vocabulaire des artisans couvreurs ! Et que dire des 30 fautes d’orthographe et des fautes de syntaxe !


        • Ahlen Ahlen 30 mai 2009 18:18

          Merci Jean-Paul pour cette remarque. On devrait quand même avoir, ne serait-ce que la pudeur, de nettoyer un peu avant d’exhiber !


        • moebius 30 mai 2009 21:53

          isolement thermique...non isolation est mieux


        • moebius 30 mai 2009 22:04

          on est pas là pour écrire san hvx ,hg ;kvc bvqjcgzv njjjkjhhrvjh crrrriger fotes et vite pour viiiiiiiite courrez courrez villekjgvrlkj...au lieu de corriger les fotes, vite plus vite


        • Ahlen Ahlen 30 mai 2009 18:20

          Quant au fond, je suis d’accord avec Frank2009 et Finael.


          • moebius 30 mai 2009 21:53

            nous aussi, nous sommes tous d’accord


          • SURVEYOR 30 mai 2009 21:39

            Bah, les plus dangereux ne sont pas cela, leurs armement en comparaison des usa font offices de feux d’artifices, tout un patacaisse pour une fusée poussive s’abimant lamentablement en mer après une course de quelques centaines de km et alors, surement leurs centrales nucléaires du type Tchernobyl, là est le vrai danger....... Le reste, je compatis plus pour la population exangue.


            • moebius 30 mai 2009 22:00

               si on vous met un pistolet sous la tempe, vous préferrez quel calibre ? du 9mm ou du 7,62x51 mm NATO ?

               


              • moebius 30 mai 2009 22:07

                pardon...« sur » la tempe c’est mieux « sur » la tempe


                • SURVEYOR 30 mai 2009 22:16

                  Sous le manteau......


                  • philbrasov 31 mai 2009 09:30

                    la corée du Nord, n’a aucune intention belliqueuse, pour la simple raison, qu’elle n’en A PAS LES MOYENS.....
                    Tout comme l’iran du reste.....
                    les usa le savent les russes aussi......

                    faut bien justifier, auprès des citoyens, l’augmentations des budgets militaires.
                    Ainsi va le monde dans nos pays démocratiques.

                    D’autre part ; qui veut encore de la Corée du Nord....
                    la corée du sud ???? , je vous dis pas le prix exorbitant qu’il va falloir mettre sur la table , pour remettre à niveau une poubelle telle que la corée du nord
                    Le Japon, surement pas prête à voir son rival coréen , relever la tête économiquement dans cette partie du monde.
                    La chine ?? trop contente, d’avoir cette poubelle, entre la société occidentale libre et démocratique et sa frontière. Quand on voit déjà les boutons que celà fiche aux dirigeants chinois, Hong kong et Taiwan..... on peut imaginer ce que pourrait représenter , un pays démocratique à ses frontières.

                    Les USA ???? ou serait le pretexte , pour justifier les crédits militaires afin de maintenir intacte la 7éme flotte de l’USNAVY...

                    bref, personne n’a peur de la corée du nord, et tout le monde à de bonnes raisons, pour garder intact ce statut quo...
                    entre parenthèse, on est mort de rire des gloussements d’hilary Clinton et de l’ONU, concernant les dernières élucubrations du génie de la création...


                    • chat noir chat noir 31 mai 2009 10:22

                      @Philbrasov et l’auteur

                      Vous semblez aller vite sur vos présupposition sur l’armée nord coréenne. Vous pouvez avoir raison en disant que l’armée coréenne n’a pas les moyens de ses intentions belliqueuse envers son voisin du sud, mais alors il faut le prouver.......

                      Pour Ma part, j’ai une étude du GlobalSecurity, ici reprise par une autre étude, basée sur des simulations de l’armée américaine dans les années 90 qui dit qu’en cas attaque surprise de la CdN (non nucléaire) le nombre de victime civile atteindra les 500.000 dont 100.000 soldats américains lors des 90 premiers jours. Ces estimations ont été reconduits 20 ans après, en 2005 (donc toujours non nucléaire) dans une simulation de l’armée américaine, les pertes civiles et militaires sont estimés cette fois à 100.000. Pour rappel, l’armée coréenne est capable de tirer 20.000.000 obus et de roquettes en tout genre le premier jour du combat (David Zabecki « Steel Wind » 1994) à titre comparatif, lors des combats les plus violents de la première guerre, l’armée allemande n’a tiré « que » 3.000.000 d’obus ( michael et chemin des dames). Je vous laisse imagnier les csq d’une guerre non conventionnelle.

                      Loin de moi de faire de la propagande pour la CdN ou son armée mais les simulations et études sérieuses disent tout le contraire de vos affirmations hasardeuses.

                      D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle, on n’a jamais fait pesé une menace de guerre préventive sur la CdN comme on le fait depuis 10 ans avec l’Iran. La CdN n’ a certes pas les moyens de ses ambitions (l’avons nous seulement ?) mais elle a largement les moyens de pourrir la vie des sud coréens et des 28.500 soldats américains.


                      • philbrasov 31 mai 2009 12:51

                        je ne parlais qu’en terme de menace nucléaire.....et des vecteurs ( missiles pour accompagner ces bombes si elles existent....et missiles si capables.......)

                        pour ce qui est du conventionnel, sachant que Seoul n’est qu’à 60 km de la frontière, il est EVIDENT que les dégâts peuvent être considérables......
                        on se retrouve dans un conflit localisé, très loin des préoccupations du monde sur la nucléarisation de certains pays.

                        le problème n’est pas tant de savoir le dégré de nuisance coréen DN, face à son voisin, que le degré de nuisance de la vente de leur « savoir faire »


                      • chat noir chat noir 31 mai 2009 13:22

                        Donc la Corée du Nord a bien les moyens de ces ambitions. Quand elle menace sa voisine du sud en promettant le feu et le sang, elle en a largement les moyens même avec l’obsolescence de leurs équipements sans pour autant passer par le nucléaire (pas de vecteur effectif) ou bio-chimique (là ils ont assez de vecteur et 300 tonnes de produits divers)

                        Le problème de la prolifération nucléaire de la Corée du Nord est secondaire sachant la contribution des privés chinois, pakistanais et russes dans ce domaine est beaucoup plus grande que celle des nord coréenne. Mais ces pays étant des « alliés », on ne peut pas « ouvertement » accuser leurs ressortissants de prolifération nucléaire, c’est politiquement incorrecte. Le réseau Khan a plus contribué à la prolifération nucléaire (Iran, Egypte, Lybie, Irak, Syrie) que les dirigeants nord coréens. Ce qui nous casse les pieds avec la CdN c’est qu’elle a les moyens de plomber le moteur asiatique, ce qui est très domagable en ses temps de crise économique.


                        • Jean-Paul Doguet 31 mai 2009 15:19

                          @chat noir
                          En ce qui concerne la Chine il est très peu probable qu’elle ait aidé la Corée du Nord à obtenir l’arme nucléaire, car ce n’est absolument pas son intérêt. Son intérêt est de maintenir une Corée faible et divisée le plus longtemps possible. C’est ce qu’elle aurait souhaité pour le Vietnam. D’ailleurs dans un pays qui reste politiquement communiste il n’y a pas de « privés » parce que l’Etat a les moyens de contrôler le devenir de ses ingénieurs. Par contre (et c’est reconnu) Pékin a aidé le Pakistan, mais là encore c’était son intérêt pour équilibrer la puissance de l’Inde. 
                          En un sens les deux essais nucléaires nord-coréens sont dirigés contre la Chine et permettent à PyongYang d’affirmer sa souveraineté contre Pékin. La dépendance économique de la Corée du Nord vis à vis de la Chine est écrasante depuis 1990. Si les Chinois fermaient leur frontière et suspendaient leur aide le régime s’effondrerait en quelques semaines. 
                          C’est l’URSS qui à l’origine a aidé PyongYang, et lui a fourni son premier réacteur nucléaire (les accords remontent à 1961) après la rupture avec Pékin et par peur de voir la Corée du Nord se tourner vers la Chine.


                          • chat noir chat noir 31 mai 2009 15:28

                            @Jean Paul, je ne parle pas du programme nucléaire nord coréen mais de la prolifération nucléaire et de l’exportation du savoir faire que craint Philbrasov. Je dis que la prolifération nucléaire de la Corée du nord est minime à côté de ce que les scientifiques « privés » russes, pakistanais, chinois ont pu contribués aux programmes nucléaires clandestins comme en Iran, Lybie, Egypte, Irak,....

                            Pour ce qui est de l’intérêt de la Chine, elle trouve bien son compte avec une Corée du Nord menaçante qui casses les pieds des américains, des sud coréens et des japonais le tout dans un perspectif où la Chine se renforce économiquement et militairement. Ainsi, comme vous le dites, l’influence de la Chine va permettre de contrôler à sa guise cette menace coréenne.

                            Pour ce qui est de l’origine du programme nord coréen, je vous donne raison.


                            • Jean-Paul Doguet 1er juin 2009 11:05

                              Je pense que vous vous trompez. Je vous répète qu’il n’existe PAS de « privés » chinois. Par ailleurs, les dirigeants chinois sont furieux de ces essais, et contrairement à ce que vous semblez croire il n’y trouvent pas du tout leur compte. D’abord ça leur fait perdre la face et c’est la preuve qu’en réalité ils n’ont pas d’influence sur Pyong Yang et ne sont pas un médiateur efficace ni indispensable.
                              Surtout : ces essais sont perçus au Japon comme une menace et poussent ce pays à développer sa coopération avec les Etats-Unis, et notamment à s’intégrer au bouclier anti-missiles. La Chine est inquiète des projets annoncés par Bush en 2000 de développer un bouclier anti-missiles, car même si les Américains ne le disent pas, c’est un projet dirigé contre elle. La politique nord-coréenne arrive à point nommé pour justifier ce genre de projet et pousser le Japon, mais même aussi Taiwan, à y participer. Ce n’est absolument pas l’intérêt de la Chine, qui est d’avoir une Corée divisée, dénucléarisée et calme. D’autant plus que la Corée du Sud est maintenant devenue pour elle une sorte d’alliée Bis, un partenaire économique majeur où elle est très aimée. 


                            • philbrasov 2 juin 2009 17:49

                              Il st dommage que ce fil ai été un peu décousu, manque d’interet sans doute , alors qu’il s’agit d’un sujet majeur.
                              je rejoins JP doguet, quand il dit qu’il n’existe pas de « privés » chinois, ni même de « privés » russes.
                              Pour une bonne raison... Ces paysont compris et les russes un peu tard, que posséder la technologie nucléaire, était un atout non seuelemnt militaire, mais diplomatique.
                              je vois mal Poutine laisser filer le fleuron de la science russe, entre les mains de n’importe qui.
                              Par contre en jouer pour faire mirioter des alliances, comme on le voit avec l’Iran c’est tout à fait envisageable...
                              La corée du n EST UNE MENACE pour l’équilibre régional.... ; et non pas mondial.... Ce pays n’a pas contrairement aux arabes, ou aux musulmans en général de relais d’opinion au niveau mondial.
                              Ce pays ne fait qu’un chantage permanent , pour continuer a survivre... ; et rien d’autre.
                              L’administration Bush s’en est servi pour augmenter ses budgets militaires, mais en réalité, ce tigre de papier, ne représente que lui-même.... et avouez quel interet aurait les CDN à entrer en guerre avec la corée du SUD.... menacer la CDS, revient une fois de plus à se faire octoryer un chèque de plus... compensation que pourrait causer des milliers de morts CDS....
                              Au delà de celà, le monde ne peu se permettre de voir se disséminer la technologie nucléaire CDN , et les syrienset les CDN ont payé de qq bombinettes bien placés israéliennes, l’année dernière.

                              Qui s’en est ému ????? la chine, la russie, les USA, les arabes ??? personne....
                              et pourtant c’est un fait, les syriens étaient en train de préparer un programme nucleaire avec l’aide de la corée du Nord...

                              les grandes puissances, USA, chine et russie, n’ont AUCUN INTERET à voir le nucleaire militaire entre d’autres mains que les LEURS... AUCUN

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

benjidu50


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès