Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Pourquoi la guerre en Irak est un échec...

Pourquoi la guerre en Irak est un échec...

La guerre en Irak ne cesse de provoquer des débats aux Etats-Unis, aussi bien au sein de la société civile que parmi les militaires. A l’initiative de l’Institut d’études stratégiques (un centre d’étude et d’analyse dépendant du Département de la défense), deux chercheurs ont récemment publié une étude consacrée aux erreurs commises par les planificateurs de cette guerre. Intitulé Revisions in need of revising : what went wrong in the Iraq war, ce document porte un regard sévère sur l’administration Bush qui a "laissé passer une occasion historique de reconstruire l’Etat irakien en raison de plusieurs erreurs cruciales dans la planification."
Selon David C. Hendrickson et Robert W. Tucker, le renversement de Saddam Hussein a été excellemment mené, mais les opérations de pacification se sont révélées "terriblement insuffisantes. Les Etats-Unis ne disposaient pas du nombre suffisant de soldats pour restaurer l’ordre après l’invasion de l’Irak, et ont également échoué à développer un plan capable de mettre un terme aux pillages qui se sont répandus dès la chute de Bagdad." Ils considèrent que la dissolution de l’ancienne armée irakienne fut une erreur, car elle aurait pu jouer un "rôle précieux dans la restauration de la sécurité du pays."
Les auteurs pointent par ailleurs la lecture politique erronée que les Etats-Unis ont faite de la situation irakienne. La décision d’interdire le parti baas (l’ancien parti-Etat de Saddam Hussein) de participer à la vie publique irakienne a accru l’antagonisme qui l’opposait aux sunnites et "a poussé beaucoup d’entre eux à rejoindre les rangs de l’insurrection." Hendrickson et Tucker estiment également que l’administration Bush s’est "inutilement mis à dos la communauté internationale (...) et a rendu plus difficile d’obtenir son aide dans l’occupation et la reconstruction du pays."
Le rapport note enfin que le gouvernement états unien a été "trop lent à débloquer des fonds destinés à la reconstruction et a créé un labyrinthe bureaucratique dans l’attribution des contrats [de reconstruction]".
Cette étude souhaite attirer l’attention sur les erreurs majeures commises par "planificateurs civils" de cette guerre, qui ont "transformé en fiasco ce qui aurait pu être une guerre et une occupation réussies".
En réalité, son originalité réside dans la désignation de la guerre "elle-même" comme "problème fondamental". "La violence endémique, un Etat ruiné, une économie incapable de fonctionner et une société décimée sont les conséquences inévitables de l’effondrement de l’Etat irakien". Autant d’arguments avancés par de nombreux militaires au cours des mois qui ont précédé le début de la guerre, en mars 2003, et qui furent balayés d’un revers de la main par ceux qu’on appelait "les civils du Département de la défense", menés par le premier d’entre eux, Donald H. Rumsfeld.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Leonard (---.---.36.15) 1er février 2006 13:56

    Je n’ai pas le temps de lire tout le texte original donc je vais me limiter a ce qui est dit dans l’article. Premierement, je ne suis pas sur que le renversement de Saddam Hussein se soit si bien derouler car a mon avis c’est une affaire qui aurait du etre faite en 91, lors de la premiere attaque. Ceci aurait permis de ne pas a avoir une operation petrol contre nourriture qui a penaliser une grande partie de la population pendant une decenie et genere des rancoeurs envers les occidentaux. Mais en contre parti c’etait le seul etat qui avait une stabilite politique dans la region. Ensuite, on peut facilement comprendre que les fonds de reconstructions aient ete long a venir parce que contrairement a 91, beaucoup de pays n’ont pas participe a l’affaire, notement la france et l’angleterre. De plus vu l’instabilite dans lequel se trouve toujours le pays, on est en droit d’etre regardant sur ou va l’argent. En ce qui concerne les pillages et autres actes barbares, ils s’en passent partout comme recement apres le cycle katrina par exemple. De plus l’un des problemes fondemantaux pour l’invasion d’un pays comme celui la est de ne pas avoir pris en compte la religion et la tradition de celui-ci. L’islam genere ses propres lois et fondements sociaux. En aucune maniere il est possible de mettre en place une « democratie » telle que nous la connaissons en occident. D’emble ce n’est pas compatible avec la culture musulman. La coalition doit traiter avec des chefs de guerre religieux et non un gouvernement republicain comme c’etait le cas en Serbie.


    • Leonard (---.---.36.15) 1er février 2006 13:58

      « notement la france et l’angleterre » « notement la france et l’allemagne » Vous aurez corrige. merci.


    • dnipro (---.---.25.47) 1er février 2006 14:18

      Le titre parle déja trop pour qu’on lise l’article en entier. Mais je voudrais laisser une ou deux remarques 1. Toutes guerres est par définition un échec ! Cela ne se discute pas 2. Le but de la guerre en Irak était de virer Sadam. Le fils a fini ce que le Père a commencé. Ce coté n’est pas un échec, il a réussi !

      Et j’en ai assez de lire et de voir sur nos médias des articles et des infos toutjours contre les états uniens. Cela devient de la propagante à force de ne dire qu’une partie des infos. Ce n’est plus crédible !!!

      Il faut aussi donner les bons cotés et les éléments positifs sinon c’est de la communication non équilibré.

      Maintenant je lis l’article...


      • etienne celmar (---.---.129.102) 2 février 2006 10:54

        Cher Dnipro Lisez donc la presse américaine et vous trouverez des critiques bien plus féroces encore sur la politique de Bush et de sa « bande »...Malheureusement,les grands organes de presse US ont mois du temps à réagir...


      • dnipro (---.---.25.47) 1er février 2006 14:19

        Le titre parle déja trop pour qu’on lise l’article en entier. Mais je voudrais laisser une ou deux remarques

        1. Toute guerre est par définition un échec ! Cela ne se discute pas.

        2. Le but de la guerre en Irak était de virer Sadam. Le fils a fini ce que le Père a commencé. Ce coté n’est pas un échec, il a réussi !

        Et j’en ai assez de lire et de voir sur nos médias des articles et des infos toutjours contre les états uniens. Cela devient de la propagante à force de ne dire qu’une partie des infos. Ce n’est plus crédible !!!

        Il faut aussi donner les bons cotés et les éléments positifs sinon c’est de la communication non équilibré.

        Maintenant je lis l’article...


        • dnipro (---.---.25.47) 1er février 2006 14:21

          j’ai eu Warning : Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/httpd/vhosts/agoravox.fr/httpdocs/ecrire/lang/spip_fr.php3:837) in /home/httpd/vhosts/agoravox.fr/httpdocs/ecrire/inc_version.php3 on line 1040 C’est pour cela qu’il y a 2 fois le texte désolé ! Webmasteur ou modérateur merci de voir l’origine du message


          • Gio (---.---.162.36) 1er février 2006 15:01

            Il ne fallait pas être grand clerc pour être sûr de l’echec total de cette décision purement US de vouloir faire une démocratie occidentale en Irak. Méconnaissance totale de la réalité du moyen orient par Dub’stupid Bush. Il ne reste plus qu’à récolter la tempête semée et à voir bientôt la « coalition » se retirer la queue basse. Au passage l’intégrisme musulman aura pris du galon, de la force et de l’argent.

            Je sais que les US considère l’Europe et au milieu de celà la « vieille » France comme partie négligeable, très bien, mais maintenant à eux de réparer leurs âneries.


            • (---.---.135.212) 1er février 2006 16:03

              Un de mes amis américains, plutôt démocrate, m’a surpris en disant qu’il avait voté Bush. Comme j’étais étonné, il a rajouté : Bush a fait des c. ..., qu’il aille donc jusqu’au bout pour ne pas se défausser sur un autre président.


              • PIF (---.---.135.212) 1er février 2006 16:04

                Un de mes amis américains, plutôt démocrate, m’a surpris en disant qu’il avait voté Bush. Comme j’étais étonné, il a rajouté : Bush a fait des c. ..., qu’il aille donc jusqu’au bout pour ne pas se défausser sur un autre président.


                • Dmx (---.---.8.124) 1er février 2006 16:57

                  Si on laisse les néo-conservateurs aller au bout de leurs conneries, on est sûr de se retrouver avec une amérique fasciste et la 3ieme guerre mondiale.

                  Leur plan, le document fondateur du PNAC, c’est la DOMINATION GLOBALE (« full spectrum dominance ») et pour empêcher l’émergence de tout concurrent, cad la construction d’un EMPIRE. Ne venez pas me dire que c’est une théorie conspirationniste ! Ils l’écrivent noir sur blanc dans leurs documents.


                • azimut (---.---.194.188) 1er février 2006 21:38

                  Ou en est l’exploitation pétroliere ? Ou en sont les reconstructions ? A qui profite l’invasion ? Les relations privilégiaire de la veille europe avec SADAM certe abominable n’étaient elle pas plus favorable que l’émergence et le renforcement de l’extrémisme islamiste dans un pays il ne faut pas l’oublier laic avant ces événements. Dictés par l’appat du gain(pétrole, reconstruction et vente d’arme)et non pas pour imposer une pseudo démocratie cette opération « commerciale » ce solde par une catastrophe humaine et géopolique d’ont on n’a pas fini de payer la facture.


                  • LGoJac (---.---.132.117) 2 février 2006 07:01

                    Aucun analyste officiel ne peut publier sur une autre base que les données officielles. Pourtant les mensonges « officiels » sont omniprésents dans tout ce qui a trait à l’Irak.

                    Autrefois, ce fut les nouveaux nés extirpés de leur couveuse au Koweit par les soldats irakiens. A l’O.N.U. s’il vous plait ! Et, plus tard, ce fut Rumsfeld montrant une éprouvette (la photo est célèbre) d’un produit toxique fabriqué en masse en Irak... Au passage, je me souviens que personne à l’époque n’a bramé parce qu’on balade un produit aussi dangereux dans un tel hémicycle...

                    J’en passe, car la liste est longue, mais le mensonge est bel et bien omniprésent. Alors, une ananlyse qui ne se base que sur les motivations officielles de la guerre en Irak me paraît confiner à... he bien à l’ancrage du mensonge.


                    • dmx (---.---.5.80) 2 février 2006 08:31

                      A l’ONU c’était Colin Powell, pas Donald Rumsfeld ...


                    • Philippe (---.---.93.175) 2 février 2006 08:27

                      même en nombre de morts, les états unis vont bientôt dépasser Saddam lol !


                      • (---.---.115.51) 2 février 2006 10:59

                        HACKETT, General Sir John & ALIOS « The Third World War », prend - avant j’ai laisse paver Les Pasteran(Guardiens de la Revolution Iranienne) un corridor de l’Adria a Saraievo pour l’artillerie Iranienne - les territoires autour du Golf pour le centre d’une troisieme guerre mondiale. En verite nous sommes en la meme guerre economique depuis 1914 & les balles de Saraievo. Vous voyez:A la fin l’infanterie remporte la victoire en tout cas ... soit il l’occident ou soit il l’orient.


                        • Toto (---.---.180.105) 2 février 2006 12:19

                          Vision cout-termiste du conflit en Irak et des courants géopolitiques actuels : il faut voir les conflits au Moyen-Orient comme la défense désespérée des peuples de culture islamique ; ils se sentent pris au piège des grandes masses qui se lèvent et qu’ils perçoivent -à juste titre-comme violemment hostiles à l’Islam culturel. (Chine, Inde, bloc nord-asiatique avec l’Europe, le Japon et la Russie, Amérique du Nord.) A 10 ans il ne restera plus de point d’appui stratégique à cette culture et les peuples qui en vivent seront plus que sous-prolétarisés : oubliés comme les amérindiens, les africains et les océaniens ... Encore l’histoire du fils mal-aimé d’Abraham !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès