Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Pourquoi la monarchie fait partie de l’identité nationale (...)

Pourquoi la monarchie fait partie de l’identité nationale marocaine

Au moment ou des analystes se posent des questions sur la pérennité de la monarchie marocaine et son encrage dans la société contrairement aux monarchies du Golfe et des républiques arabes qui sont issues de la colonisation ou produits de la décolonisation ; il est nécessaire de rappeler la monarchie fait partie de l'identité nationale du pays.

La dynastie Alaouite est une dynastie qui règne sur le Maroc depuis que le dernier souverain saadien mourut en 1659. Venus du Tafilalet, ses membres seraient des descendants de Mahomet. La transition entre Saadiens et Alaouites semble avoir été le fait de Moulay Ali Cherif qui devint sultan de Tafilalet en 1631. Son fils, Moulay Rachid, fut placé à la tête du sultanat du Maroc de 1664 à 1672, marquant ainsi le début de la dynastie alaouite du Maroc, qui est toujours à la tête du royaume de nos jours.D'après la légende les Alaouites (al-Alaouiyoune) descendraient de Mohamed Nefs Zakiya (« Âme Pure »), lui-même descendant de Abdallah El-Kamil, ben Hassan El-Mouthanna, ben Hassan Sibt fils aîné d'Ali Ibn Abi Talib et de Fatima Zahra, fille du prophète de l'islam Mahomet. Az-Zakya fut proclamé Mahdi en 737 et tué au combat en 762. Théologien éminent, il a laissé la réputation d'un saint homme et vécut sous le règne du calife Al-Mansour.

Les Chérifs alaouites, ou hassaniens, se disent originaires de Yanbo, une oasis situé dans la péninsule Arabique. Appelé par de nobles pèlerins berbères du Tafilalet, au XIIIe siècle, Hassan Ad-Dakhil, se réclamant 21e descendant de Mahomet, 17e descendant de az-Zakya, se serait installé en 1266 à Sijilmassa. Son 5e descendant, Moulay Ali Chérif du Maroc, est le père du premier sultan (Moulay Rachid ben Chérif) de la dynastie alaouite.

Mais la fondation du Royaume du Maroc est l'œuvre des Idrissides qui régnèrent de 789 à 985.

En effet au fur et à mesure que l'Islam gagnait du terrain dans les différentes régions du Maroc, le pays recouvrait peu à peu sa souveraineté politique, et envisageait de plus en plus de sortir de l'état de quasi suzeraineté dans lequel le califat d'Orient entendait le maintenir. En effet si tous les pays arabes ont connu la rilafat de Damas et de Baghdad et ensuite faisaient partie de l'empire Ottoman ; le Maroc a toujours sauvegardé son indépendance jusqu'au protectorat franco-espagonol de 1912. 

Avec l'arrivée au pouvoir d'Idris 1er, l'occasion fut propice pour marquer à la fois l'attachement du Maroc à l'Islam et sa ferme volonté de préserver son existence en tant que nation souveraine et indépendante. La monarchie marocaine a pu ainsi être consolidée dans ses fondements, s'est mis à lutter contre les maux qui rongeaient le pays, à combattre les fauteurs de troubles et les initiateurs de désordre et à unifier les différentes composantes de ce peuple, ce qui a inquiété le Calife de Baghdad et l'a amené à ourdir un complot qui a précipité la chute d'un souverain en pleine jeunesse, et mis fin à l'œuvre d'édification qu'il avait initiée pendant la courte durée de son règne.

Les Almoravides 1040-1147

Youssouf 'Ibn Tachfine fonda cette dynastie et bâti Marrakech qui devient sa capitale. Il s'est tracé comme objectif de réunifier le pays, et d'édicter un corps de principes et de règles de conduite à même de lui permettre d'asseoir son autorité et de renforcer son pouvoir. L'ère des Almoravides a été marquée par un ensemble de principes auxquels le fondateur de la dynastie a adhéré. C'était une ère de simplicité, à l'image de la conduite d'Ibn Tachfine lui-même, mais c'était aussi une ère pendant laquelle les Almoravides ont poursuivi l'œuvre de propagation de l'Islam, et Ibn Tachfine celle de la consolidation du pouvoir dynastique. A l'arrivée d'Abdelmoumen, le pays avait retrouvé son unité, le pouvoir monarchique était assis sur de solides fondations, si bien que le nouveau souverain a pu se consacrer à la propagation de l'enseignement de la science. Se fondant sur l'esprit de la doctrine sunnite, il a ouvert la voie au mouvement des idées et à la liberté d'expression, qui ne pouvaient se concevoir que dans la continuité du pouvoir, la permanence des institutions et le bon fonctionnement des affaires de l'Etat. L'ère des Almohades fut une ère de stabilité politique.

Après les Almoravides Ibn Toumert, fonda la dynastie des Almohade(1121-1169), qui parviendront à unifier l'Afrique du Nord, et relieront l'Andalousie à leur empire. Si les Almravides construisaient Marrakech qui donna son nom du Maroc , les Almohades fondérent Rabat l'actuel capitale du Royaume.

Ce fut ensuite le tour des Mérinides de prendre en mains les destinées
du pays, après avoir défait les Almohades. Leur chef Abdelhaq a su que l'unité d'opinion, et l'abnégation héroïque étaient les seules voies susceptibles de mener à la victoire. Telles étaient les opinions communément admises au sein de cette dynastie ; elles étaient un aiguillon des plus efficaces pour inciter les Marocains à aller combattre sous le commandement des Mérinides en terre andalouse.
Puis, le temps ayant fait son œuvre, et le mal ayant commencé à ronger les fondements de l'institution monarchique instaurée par les Mérinides, les Etats voisins( Espagne, Portugal) ont voulu saisir cette occasion pour attaquer le pays ; et c'est alors qu'apparut le héros de la bataille de "Oued El Makhazine",El Mansour Assaadi ou cours de laquelle fut tué le Roi du Portugal à la tete de son armée.L'unité du pays a été restautée.

Le héros des temps modernes reste cependant Mohamed V père de la nation marocaine moderne. C'est lui qui a conduit le pays à l'indépendance contre les protectorats franco espagnols et assuré l'unanimité des marocains autour de la monarchie.


Moyenne des avis sur cet article :  2.65/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • SoufianeSbiti SoufianeSbiti 4 juillet 2011 15:55

    on aurait voulu autre chose qu’un rappel historique... pourquoi pas une étude sociologique sur l’amour que nourrit le peuple marocain pour le trône.. ? et puis est-ce vraiment un amour ? un asservissement ? une fidélité ? une peur ?.. C’est ce qu’on aurait voulu savoir
    à bientôt


    •  Mohamed Takadoum. Bouliq 4 juillet 2011 17:00

      Ce rappel historique était nécessaire mon  avis. Beaucoup de commentateurs confondent la personne du Roi et la monarchie. Il était donc nécessaire de rappeler l’encrage historique de la monarchie marocaine.

      Pour parler du Maroc au présent il ne faut jamais occulter son histoire. La monarchie a été toujours la garante de l’unité du pays contre les visées étrangères (espagnoles, portugaises et ottomanes) notamment. C’est  le seul pays arabe qui n’a pas  connu la domination Ottomane (turque) laquelle a régné sur l’ensemble du Monde Arabe pendant 4 siècles.

      Pendant la période du protectorat (50 ans sur 12 siècles) le pays a été divisé en deux et partagé entre la France et l’Espagne –fait unique dans la colonisation avec une zone internationale à Tanger.

      Par ailleurs, n’est-il pas symptomatique que le mouvement contestataire du 20 février au Maroc n’a jamais mis en équation la monarchie.


    • Plum’ 4 juillet 2011 16:58

      « l’unanimité des marocains autour de la monarchie » : une unanimité imposée par la force est une dictature, plus ou moins dure, plus ou moins douce.

      Il y a 35 ans, j’habitais ce pays et je me disais qu’il ne serait libre que lorsque sa presse y serait libre avec la présence d’un Canard Enchaîné. A ma connaissance, cela n’a pas changé. Un Abraham Sarfaty ne peut pas y afficher son soutien au front Polisario.

      ...et ça s’est ramolli en France avec un Canard Enchaîné qui n’est plus ce qu’il était...


      •  Mohamed Takadoum. Bouliq 5 juillet 2011 12:09

        Vous voulez réduire tout cela à l’existence d’ un canard enchainé dans le pays ?


      • Traroth Traroth 5 juillet 2011 16:32

        Vous ne savez visiblement rien du Canard Enchainé...


      • MarocainLaic 4 avril 16:22

        @Plum’
        Tous les marocains demandent plus de liberté d’expression et de liberté de la presse. Mais aussi tous les marocains tiennent à leur monarchie et à leur Roi.


        Si vous n’arrivez pas à comprendre ceci, vous n’avez rien compris au Maroc ni aux marocains.

        Pour accéder à la démocratie, plusieurs pays n’ont pas été obligé de faire passer leur Roi à la guillotine. Donc si les français ne conçoivent la démocratie qu’ainsi, je leur dit bon vent.

      •  Mohamed Takadoum. Bouliq 4 juillet 2011 17:19

        La légende de la photo accompagnant l’article.

         Il s’agit de Mohammed V (1909-1961) grand père de Mohammed VI. Père de la nation marocaine moderne, protecteur de la communauté juive marocaine contre les lois de Vichy. Il a été fait compagnon de la libération par le Général De Gaulle pour ce geste et pour l’ engagement des marocains pour la libération de la France sous son règne au cours de  la deuxième guerre mondiale.


        • amilcar amilcar 4 juillet 2011 23:53

          ah ah ah ah ah


          • Traroth Traroth 5 juillet 2011 11:03

            Ça me rappelle un journal paru en 1788 : « Pourquoi la monarchie fait partie de l’identité nationale française ». Ça fait sourire, maintenant...


            •  Mohamed Takadoum. Bouliq 5 juillet 2011 11:43

              Nous sommes en 2011 et la monarchie est bien assise au Maroc et dans beaucoup de pays d’Europe. La question est donc toujours d’actualité.


            • Traroth Traroth 5 juillet 2011 16:24

              Les manifestants ne semblent pas de cet avis !


            •  Mohamed Takadoum. Bouliq 5 juillet 2011 22:47

              Sauf que nous sommes en 2011 et que la monarchie est bien assise au Maroc ainsi que dans plusieurs pays d’Europe.


            • Traroth Traroth 6 juillet 2011 15:08

              Les manifestants ne semblent pas de cet avis !


            •  Mohamed Takadoum. Bouliq 6 juillet 2011 17:01

              Quels manifestants ?


            • MarocainLaic 1er octobre 2014 16:15

              C’est sûr, qu’à travers votre commentaire, votre allégeance à la France est totale.

              Ce n’est pas parce que la France était la seule a guillotiner son roi qu’elle est la seule démocratie du Monde.
              Et si la France vous a tant influencé, rien n’empêche que vous fassiezz comme elle. Mais n’obliger pas les autres de suivre votre maître.


            • MarocainLaic 4 avril 16:54

              @Traroth

              Mensonge : Aucun manifestant au Maroc n’a levé un slogan antimonarchique.

              Les archives française : Une carte de l’Afrique du nord en 1912, juste avant le protectorat français au Maroc :https://www.facebook.com/Moroccco.ma/photos/a.151329838222606.29263.12048132 4640791/1109066165782297/?type=3

            • volpa volpa 5 juillet 2011 11:05

              Ce n’est pas parce que c’est historique que c’est légitime.

              Qu’est il a de plus que les autres le roitelet ?


              • Traroth Traroth 5 juillet 2011 11:17

                Fondamentalement, RIEN. Mais il pense être plus que les autres car il serait « un descendant de Mahomet ». J’en doute, mais même si c’était le cas, Mahomet aussi n’avait rien de plus que les autres, donc quoi ? Toujours rien de spécial. Des hommes ordinaires qui s’inventent des gloires pour obtenir une autorité sur les autres de manière totalement indue. Ce qui au final leur garantie pouvoir, argent, partenaires sexuelles de qualité, oisiveté et même irresponsabilité... Tous les trucs habituels, quoi.


              •  Mohamed Takadoum. Bouliq 5 juillet 2011 12:06

                Ce qu’il a de plus c’est l’histoire mon vieux, l’H’ISTOIRE que n’ont pas les autres et qu’ils n’auront jamais.


              •  Mohamed Takadoum. Bouliq 5 juillet 2011 12:15

                Ce qu’il a de plus c’est l’histoire mon vieux, l’HISTOIRE que n’ont pas les autres et qu’ils n’auront jamais.


              • Traroth Traroth 5 juillet 2011 16:26

                Il A l’histoire ? Mais qu’est-ce que ça veut dire ? Ses ancêtres ont réussi à s’accaparer le pouvoir, donc maintenant, il serait légitime ? C’est grotesque !

                Et je ne suis pas votre « vieux ». Désolé si vous êtes en mal d’affection...


              •  Mohamed Takadoum. Bouliq 5 juillet 2011 22:49

                Ce qu’il a de plus c’est l’histoire mon vieux, l’HISTOIRE que n’ont pas les autres et qu’ils n’auront jamais.


              • Traroth Traroth 6 juillet 2011 15:08

                Désolé, votre phrase est dénuée de sens. L’Histoire n’appartient à personne. Le fait de prendre le pouvoir par la force ne créé pas de légitimité.


              • Traroth Traroth 5 juillet 2011 11:05

                La différence fondamentale entre une démocratie et une monarchie est la question de la souveraineté. Dans une démocratie, le peuple détient la souveraineté, alors que dans une monarchie, c’est le roi. Ce qui me semble une raison suffisante pour user de la guillotine, personne n’ayant ainsi le droit de s’accaparer ce qui appartient légitimement au peuple.

                Au passage, on se rend compte à quel point les monarchies se proclamant démocratiques, comme la Grande-Bretagne, manient l’oxymore.


                •  Mohamed Takadoum. Bouliq 5 juillet 2011 11:53

                  Hitler pour ne prendre que celui la a fait des centaines de millions de morts en Europe est arrivé au pouvoir par la volonté du peuple allemand ne l’oubliez pas. N’idéalisez surtout pas la souveraineté populaire.


                • Heil Cartman Heil Cartman 5 juillet 2011 15:26

                  @ Bouliq

                  Heuuu, ce n’est pas aussi simple.

                  Contrairement à une idée reçue fréquente, Hitler n’a jamais été « élu » chancelier par les Allemands, du moins pas directement. Il a néanmoins été nommé chancelier par le président, conformément aux règles de la démocratie, en qualité de leader du parti remportant les élections législatives. Les tractations avec le président qui se sont en fait révélées indispensables à sa nomination amènent certains à considérer qu’il a été « hissé au pouvoir » par une poignée d’industriels et d’hommes de droite32,33. Et en dépit de son énorme poids électoral, jamais une majorité absolue des électeurs ne s’est portée sur lui, puisque même en mars 1933, après deux mois de terreur et de propagande, son parti n’obtient « que » 43,9 % des suffrages.

                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Adolf_Hitler#La_.C2.AB_r.C3.A9sistible_ascension_.C2.BB_d.27Adolf_Hitler_.281929.E2 .80.931932.29


                • Traroth Traroth 5 juillet 2011 16:28

                  L’élection de Hitler n’avait rien de démocratique. Elle ressemblait plutôt aux élections truquées qu’on peut voir un peu partout encore maintenant. Un peu comme au Maroc, avec ses référendums qui se terminent à coup de 98% pour le roi. Mais qui peut croire ça ?


                •  Mohamed Takadoum. Bouliq 5 juillet 2011 18:41

                  Hitler pour ne prendre que celui la a fait des dizaines de millions de morts en Europe est arrivé au pouvoir par la volonté du peuple allemand ne l’oubliez pas. N’idéalisez surtout pas la souveraineté populaire.


                • Traroth Traroth 5 juillet 2011 21:24

                  Ça ne devient pas plus vrai en le répétant une deuxième fois.

                  Beaucoup de gens disent que la démocratie est la dictature de la majorité. C’est oublier un peu vite que TOUS LES AUTRES systèmes politique sont des dictatures d’une minorité  !

                  Pour moi, le choix est vite fait. Comme disait Churchill, « la démocratie est le plus mauvais système possible, à l’exception de tous les autres » !


                •  Mohamed Takadoum. Bouliq 6 juillet 2011 20:19

                  Merci pour les. précisions. Plus de 43% pour le parti nazi ; c’est beaucoup et surtout le fait que les allemands ont suivi en masse après.


                • MarocainLaic 5 avril 00:42

                  @Traroth
                  Réveilles toi, on est en 2016. J’ai l’impression que tu parle du Maroc de 1965. Saches simplement que la France n’a autorisé le vote des femmes qu’en 1958. Alors en donneur de leçon, ne parles pas à la place des marocains. Si tu était honnête tu ne parlerais pas d’un problème que tu ne maîtrise pas. Je te renvois vers le journal et site « Tel Quel » qui a réalisé un sondage sur la Monarchie marocaine : 96 % des marocains sont pour la continuité du système monarchique marocain (sans appel).


                • Traroth Traroth 5 juillet 2011 11:08

                  Un roi n’est rien d’autre qu’un voleur, qui s’accapare le bien du peuple au nom d’une légitimité qui n’existe que dans sa tête et dans celles de sa poignée de complices. Les rois n’ont aucune légitimité, jamais.


                  • Traroth Traroth 5 juillet 2011 16:28

                    Vous vous laissez aller à la facilité de replier les commentaires qui vous déplaisent. C’est pathétique...


                  •  Mohamed Takadoum. Bouliq 6 juillet 2011 00:34

                    Je veux pas polluer ma page avec des insultes.


                  • MarocainLaic 1er octobre 2014 16:31

                    Puisque vous le dite ça doit être vrai. Alors Boutéf, il est Roi ou Roitelet, ou Président ou chef d’état ou chef de Mafia ?


                    Vous pouvez dire ce que vous voudrez, mais sachez que les marocains tiennent à leur monarchie comme les japonais tiennent à la leur. Mais, les marocains lui demandent d’évoluer pour s’adapter. Et cela que ça vous plaise ou non, nous voudrons garder et sauvegarder notre monarchie. Elle sera notre dernier rempart contre l’absence d’identité et la désunion dont souffrent quelques uns.

                    Alors une dernière fois nous tenons à notre monarchie. Cela ne veut pas dire qu’on a aimé Hassan 2. Non, je crois que la majorité écrasante des marocains ont détesté Hassan 2. Mais Hassan 2 n’est pas la Monarchie. Car la Monarchie est tout un système qui vous échappe. Actuellement, la majorité des marocains aiment leur M6 comme ils ont aimé son grand père. Mais cet état de fait qui vous habite et qui développe en vous cette haine du marocain, parce qu’il ne vous ressemble pas et parce qu’il tient à sa monarchie, nous marocains, nous n’y pouvons rien pour vous aider une nième fois pour vous en débarasser. C’est à vous de vous débrouiller cette fois et sans NOUS.

                  • Traroth Traroth 5 juillet 2011 11:10

                    Question : Monarchie marocaine

                    Réponse : Tazmamart

                    Rien à ajouter.


                    •  Mohamed Takadoum. Bouliq 5 juillet 2011 11:54

                       Tazmamart ce bagne hideux n’a rien à voir avec le sujet de l’article.


                    • Traroth Traroth 5 juillet 2011 16:30

                      Le centre de torture de Hassan II, père du roi actuel qui n’a rien changé de fondamental. Il suffit de regarder les casseurs de trogne à la manoeuvre dans les rues du Maroc en train de tabasser ceux qui aspirent à plus de liberté pour se rendre compte que rien n’a changé ! Mais il n’y a pas d’opposant, au Maroc, pas vrai ? C’est ce qu’on dit dans toutes les tyrannies...


                    • Traroth Traroth 5 juillet 2011 16:34

                      Marrant, la lecture sélective que vous avez de l’Histoire. Tazmamart, c’est AUSSI l’histoire de la monarchie marocaine ! Et les méthodes sont mêmes parfaitement contemporaines !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès