Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Pourquoi les Libanais ont-il peur du recensement ?

Pourquoi les Libanais ont-il peur du recensement ?

Le recensement de la population est une question de plus en plus tabou au Liban. En effet, le pays du cèdre ne s’est plus livré à un tel exercice statistique, fort important, depuis 1932. Des chiffres informels affirment que la proportion des musulmans est de l’ordre de 64%, contre 36% de chrétiens.

Mais le revirement de la balance démographique n’est que le résultat d’une politique de naturalisation pro-syrienne. Pour la seule année 1994, les autorités libanaises avaient naturalisé plus de 320 000 Syriens - dont 80% de musulmans.

Ajoutons à cela le refus de Beyrouth d’accorder la nationalité libanaise à la diaspora, qui compte plus d’une quinzaine de millions de personnes dont la majorité sont de confession chrétienne.

Cela va sans dire que ces mêmes Libanais, véritable manne financière pour le pays, sont privés de leur droit au vote, contrairement à l’usage dans toutes les démocraties et même dans certaines dictatures, telles que la Tunisie.

Cette politisation de la question démographique ébranle le pays qui connaît, actuellement, un « baby boom » chiite.

Comme en Israël, on est de plus en plus sensible, au Liban, à la question lancinante de l’équilibre démographique, équilibre sur lequel est basé l’exercice politique.

La sur-représentativité des uns et la sous-représentativité des autres ne peuvent plus être un baromètre, les autorités libanaises pro-syriennes s’étant adonnées à un rééquilibrage démographique annihilant la libanité même de la population, à des fins politico-politiques, somme toute malsaines et, à la limite, anticonstitutionnelles.

Le Pacte national de 1943 a répondu à une réalité démographique qui n’est plus d’actualité. D’ailleurs, la fin de l’occupation syrienne a laissé apparaître le nouveau poids démographique de chaque communauté. Et, donc, son poids sur l’échiquier politique.

L’assassinat de l’ancien Premier ministre, Rafic Hariri, a donné lieu, dans ce même contexte, à de nouvelles alliances, parfois irrationnelles et illogiques. Et les ennemis d’hier de devenir des « amis », au gré des événements, et ceci pour plusieurs considérations, parfois d’ordre démographique.

D’où la peur, justement, d’un recensement officiel, qui mettrait un terme à la surenchère et aux spéculations sur le poids réel de chaque communauté.

Dans l’état actuel des choses, la question démographique est plus que jamais intrinsèquement liée au partage du pouvoir. Le recensement, comme d’autres entreprises, pourrait être le c du commencement d’un travail de longue haleine, susceptible de remettre de l’ordre dans la maison libanaise. Mais, pour y parvenir, courage politique et honnêteté intellectuelle s’imposent.


Moyenne des avis sur cet article :  4.58/5   (77 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Deltarho Deltarho 26 décembre 2006 11:02

    Vos constatations sont tout à fait pertinentes, mais hélas leur prise en compte ( leur application ! ) passe par une redéfinition de la nationalité libanaise avec le corollaire de la « double nationalité » ou tout au moins le traitement équitable de la « diaspora ».

    Je doute fort que dans l’ambiance actuelle les libanais puissent obtenir ce que l’on peut présenter comme un « droit » fondamental !


    • Asp Explorer Asp Explorer 26 décembre 2006 11:17

      64% de musulmans plus 46% de chrétiens, ça ne laisse plus beaucoup de place pour les juifs, bouddhistes, athées et autres, je trouve. -10%...


      • 3antar (---.---.238.221) 1er mars 2007 14:05

        Les chiffres étaient de 64% musulmans (soit 4 divisions de l’islam : sunnites, chiites, alaouites, druzes) et de 36% de chretiens (soit 17 communautés chrétiennes officielement recensé) Pour ce qui concerne les religions absente historiquement(indouistes etc...) elle sont representée mais non nationnalisés. Puis pour ce qui des juifs, une grande partie des juifs Libanais aurait quitté le pays durant la guerre cependant il en resterait proportionnelement moins de 1% de la population(environ 10 000 hab.)....

        Pour ce qu’y est des -10% ce dit certainement être le score attribué a ta concentration lors de la lecture.


      • 3antar (---.---.238.221) 1er mars 2007 14:07

        J’oubliais depuis un sondage a eu lieu il repertorie 3 communautés principale :

        - musulmans chiites 35%
        - musulmans sunnites 25%
        - chretiens maronnites 30%

        Les 10% restant etant repartie sur le reste de communautées


      • Freddy (---.---.73.241) 26 décembre 2006 14:18

        Vive le Liban le seul pays au monde à avoir 110% d’habitants léger probléme pour de futures elections


        • Samy Cohen (---.---.96.121) 26 décembre 2006 15:13

          Un nouveau chef d’oeuvre de notre petit Bourguiba. Bonne continuation.


        • Adama Adama 26 décembre 2006 15:26

          « La matrice de nos femmes palestiniennes travaillent pour nous »

          Yasser arafat prix nobel de la paix....

          Article lucide et inquiétant.


          • jako (---.---.21.70) 26 décembre 2006 16:24

            bonjour, ce recessement comportera un onglet « Votre religion ?? » ici c’est interdit lol


            • 3antar (---.---.238.221) 1er mars 2007 14:09

              Ici n’est pas le centre de l’univers !

              Si c’est interdit ici c’est parcequ’il y a plein de racistes ! smiley


            • nina (---.---.10.190) 27 décembre 2006 15:14

              il y a du ménage à faire .... la nationalité libanaise se mérite aujourd’hui plus qu’hier ....


              • Samira (---.---.18.96) 28 décembre 2006 08:23

                Dieu merci, en France nous n’avons pas ce genre de problèmes ! Les « statistiques » sont claires et accessibles ! Nous savons parfaitement qui est qui et qui fait quoi ! smiley


                • 29 décembre 2006 02:09

                  Mais pourquoi diable la réforme de la vie politique devrait-elle commencer par un recensement ? Bien que Tunisien vivant au Qatar, l’auteur semble enfermé dans la logique « à la française » qui veut que les plus nombreux aient raisons, à moins qu’il ne voue une haine intrinsèque au système politique libanais (celà fait deux articles consécutifs où il nous fait part de son espoir de le voir changer). Ce n’a pourtant rien d’universel, regardez rien que les US où celui qui a raison est celui qui a le plus d’Etats pondérés par un coefficient démographique, pas celui qui a le plus d’électeurs en tout.

                  Il n’y a absolument rien à recenser au Liban, car il n’y a pas de majorité chrétienne ni de majorité musulmane ; ce n’est pas une question de compter qui est le plus nombreux, c’est une égalité politique indépendante des évolutions démographiques et qui est le sens de la nation libanaise.

                  La naturalisation de 320000 syriens en 1994 n’avait pas pour but de modifier l’équilibre confessionel d’ailleurs, elle est le fait du ministre de l’intérieur d’alors (chrétien), qui comme par hasard a inscrit tous les naturalisés dans sa région, où qu’ils vivent, et met gracieusement à leur disposition des autobus les jours d’élection... bref, un simple calcul mesquin de prise de pouvoir d’un homme... qui comme il était ami des syriens a pu agir à sa guise.

                  De toute façon, recensement ou pas, il y a des listes électorales sur lesquelles vous pouvez bien voir combien de libanais majeurs sont de chaque communautés, les chiffres ne sont un secret pour personne (et tournent grosso modo autour de 40% chrétiens - 60 % musulmans, avec (surprise...) toujours un peu plus de sunnites que de chiites). Le fait de ne pas faire un recensement signifie juste que le partage du pouvoir au Liban ne sera jamais une question de qui est plus nombreux que l’autre mais un partenariat d’égal à égal entre chrétiens et musulmans, et je ne comprend pas clairement ce que l’auteur de cet article a contre ce système libanais pour vouloir le changer en comptant les gens.

                  Je me permet de conseiller à l’auteur la lecture du testament politique de l’iman Shamseddine - défunt président du Conseil Supérieur Chiite, qui lui expliquera le sens et le bien-fondé du système libanais acutel.


                  • (---.---.230.238) 29 décembre 2006 17:44

                    mort de rire : tu n’es qu’un pauvre type idem à tes commentaires


                  • mort de rire (---.---.194.154) 29 décembre 2006 19:05

                    N’était ce pas Courteline qui disait : « Passer pour un imbécile aux yeux d’un idiot est une volupté de fin gourmet » ... smiley smiley

                    mais je ne t’en veux pas, après tout tu n’es pas responsable. Si tu n’as rien d’autre à nous dire, tu peux disposer !

                    mort de rire


                    • (---.---.71.248) 5 janvier 2007 14:05

                      Tes commentaires racistes et idiots prouvent bien que tu es un pauvre type ignare car si tu reflechis un petit peu tu épargneras à tout le monde ces blagues racistes à 2 balles.

                      Avant de lancer des phrases minables tu devrais te documenter sur les sujets mais je t’ai fait un copier coller de qq te concernant sur un autre forum qui veut tout dire :

                      "J’ai dû me tromper, vous êtes certainement franco-Israélien...autant dire Israélien tout court.

                      Que peut-on espérer de mieux d’un âne Israélien qui ne sait pas lire ?

                      Qu’il meurt de rire ou qu’il meurs de chagrin, peu importe !" smiley


                    • N-Y (---.---.183.164) 8 février 2007 19:06

                      moi j’aime bien l’humour incisif de mort de rire et c’est bien le petit bb qui parait un peu court dans cette histoire là. mais il faut aussi dire que bb est une merde d’antisémite.


                      • 3antar (---.---.238.221) 1er mars 2007 14:14

                        Ne confond pas tout et sache par exemple qu’un arabe est un semite.

                        Bref ici il y en a deux ou trois des anti-semites

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès