Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Pourquoi Obama part-il à la chasse aux rumeurs ?

Pourquoi Obama part-il à la chasse aux rumeurs ?

La nouvelle a beaucoup surpris. Les Républicains, qui ne s’attendaient pas à pareille aubaine au cœur de la torpeur estivale. Les observateurs, habitués à être époustouflés par l’ingéniosité de Barack Obama dans les techniques de communication. Les Américains eux-mêmes, qui se demandent un peu quelle mouche a piqué leur président : voilà qu’il part à la chasse aux rumeurs sur sa réforme contestée du système de santé.
En effet, pourquoi Barack Obama a-t-il fait publier sur le blog officiel de la Maison-Blanche, un appel aux citoyens américains, pour qu’ils envoient, par email à son staff, les rumeurs et informations tendancieuses qu’ils pourraient glaner sur la fameuse réforme du système de santé qui fait couler tant d’encre et de salive aux Etats-Unis.
 
Déjà que le président Obama est accusé de vouloir avoir la mainmise sur l’information… Une contestation qui provient des médias eux-mêmes, il ne s’agit donc pas de mainmise sur les médias à la façon de Silvio Berlusconi…
 
La Maison-Blanche explique sa démarche par la vague de désinformation qui, selon ses dires, entoure ces réformes. Et ce ne sont pas des quarterons de conseillers un peu dépassés qui l’affirme, mais bel et bien le responsable des nouveaux médias du quartier général de Barack Obama, qui complète en précisant que ces rumeurs sont souvent sous la surface de l’eau, et se répandent de manière cachée, au détour de mails et de conversations.
Ce sont donc bien les mails et les conversations personnelles auxquels on s’attaque du côté de des collaborateurs du président. Osé, dans un pays si ouvertement et profondément attaché aux libertés individuelles.
 
Ce n’est pas forcément nouveau de la part de Barack Obama. Pendant sa campagne, un site Internet créé à son initiative, www.fightthesmearhome.com, invitait les internautes à envoyer des démentis made in Obama sur des rumeurs à leurs amis, façon chaîne d’emails.
Mais là, c’est différent. Autant l’initiative du candidat Obama pouvait paraître astucieuse, en s’inscrivant dans une stratégie de conquête des électeurs, autant, aujourd’hui, c’est d’un président dont il s’agit.
 
Les ficelles du procédé sont de plus des plus grossières. Les accusations d’appels à la délation sont assez faciles pour ses opposants.
 
Il aurait pourtant été relativement aisé pour une équipe rodée à l’utilisation des nouveaux médias, de trouver une solution technique plus adaptée : on peut imaginer qu’un forum, ou une communauté de discussion autour des rumeurs aurait pu faire davantage l’affaire, et surtout, aurait moins déclenché d’hostilité. La discussion, le débat sont à la fois une manière de glaner des informations, de les analyser tout en engageant la conversation autour des thématiques soulevées. On rassemble des histoires et on travaille dessus, tout est clair pour chacun, sans entourloupe. L’envoi de données par email, lui, revêt une dimension plus trouble quand à leur usage.
 
C’est tellement grossier, comme choix, que l’on peut se poser des questions. Ne se pourrait-il pas que le camp de Barack Obama ait lancé délibérément un os à ronger, pour détourner l’attention ? Une histoire insignifiante dont on va parler, pendant qu’une autre histoire se joue ? Laquelle ? Les prochains jours nous le diront.
 
D’autres articles sur l’utilisation des histoires dans tous les domaines : http://storytelling.over-blog.fr
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Capone13000 Capone13000 7 août 2009 11:35

    Au plus le temps passe au plus on va s’apercevoir que la politique d’obama est proche du socialisme nazisme digne d’Hitler.
    L’amérique et le monde vont se réveiller avec la gueule de bois


    • Bill Grodé 7 août 2009 21:26

      En français , on dit : « Plus le temps passe.... »


    • dom y loulou dom 7 août 2009 23:21

      ben oui hein, tout à fait « normal » - norme du mal effectivement - d’encourager la torture et la délation.

      les nazis en étaient absolument friands... vous sortez de vichy vous ou quoi ?


    • dom y loulou dom 7 août 2009 23:22

      question pour chantecler évidemment


    • Danielle2 9 août 2009 09:09

      vous avez trouvé un os à ronger - comparer Obama à Hitler est honteux !! bientôt vous allez dire qu’il va faire des chambres à gaz !! il faut être fascho pour parler ainsi, ou alors être de droite et ne pas supporter qu’un noir, président de l’Amérique libérale soit de gauche, - ça vous embête qu’il soit si populaire - il veut simplement se faire une idée de l’avis des gens c’est plutôt de la démocratie participative et je rêve que l’équipe au pouvoir dans notre belle France tienne compte de l’avis des gens - et pas seuleme nt de leur désir de tout foutre en l’air !! démocratie participative - vous en avez peut être déjà entendu parler ?????


    • Bois-Guisbert 9 août 2009 10:14

      - ça vous embête qu’il soit si populaire -
       
      Oh non, ce qui gêne, c’est qu’il bébéficie d’une popularité de type popstar, ce qui la fout mal pour ce qui, de ce fait, est en passe de ne plus être la première puissance mondiale.

      il veut simplement se faire une idée de l’avis des gens

      Eh non, il veut savoir ce que les gens disent quand il n’est pas là ou quand il a le dos tourné. C’est différent, vraiment très différent !

      On n’a pas souvenir que Hitler ait fait des déclarations dans ce sens, lorsqu’il était chancelier...


    • Ronny Ronny 7 août 2009 12:00

      Obama part à la chase au rumeur est un titre quelque peu racoleur. Il essaye surtout de savoir d’où viennent les coups reçus par cette réforme qui fait l’objet d’un contre - propagande républicaine effrayante, je n’ai pas peur du mot. Celle ci est fondée sur des affirmations éronnées, sur des mensonges, repris en coeur par plusieurs médias TV et radio et particulièrement par la très célèbre FOX, la chaine bushiste. Elles suggèrent par exemple que certaines consultations gratuites pour les personnes agées seraient destinées à les aider à en finir avec la vie, rien de moins !

      Dans le même temps refleurissent des injures racistes à l’égard du président dont le second nom Hussein est repris de plus en plus fréquement par les médias républicains. 

      Nous ne sommes pas à l’abri de cela en France non plus. Un article du Figaro sur ce sujet (voir http://www.lefigaro.fr/international/2009/08/06/01003-20090806ARTFIG00263-obama-organise-une-chasse-aux-rumeurs-.php) n’hésite pas à donner des leçons d’informations à la maison balanche en ouvrant par la phrase "Alors que le contrôle obsessionnel de l’information par la Maison-Blanche commence à lasser les médias, l’administration Obama vient de lancer une initiative plus que controversée.« Si contrôle obsessionnel il y a par un pouvoir en place, ce n’est pas aux USA, car la plupart des chaines TV sont pro républicaines ! En revanche, en France, j’ai l’impression d’un réel contrôle obsessionnel - pour ne pas dire névrotique - du pouvoir sur la presse TV, radio et papier. De cela, bien sur le Figaro, voie de son maître, ne se vante pas !

      Le plus surprenant dans l’article figaresque réside dans les commentaires de lecteurs, dont certains (heureusement pas la majorité !) sont emprunts d’une haine anti Obama, voir d’un rassisme non dissimué. Je cite quelque exemples :

       »Jusqu’à l’élection Obama avait l’air d’un chic type. Mais dès son investiture il a laissé transparaître sa haine profonde des blancs, ou plutôt des occidentaux. Puis il l’a de plus en plus dévoilée, par lui-même (discours du Caire) ou par sa femme (qui est notamment allée dire que c’était la 1ère fois qu’elle était fière des USA)"

      "Obama, c’est la pure continuation *et aggravation* des Bush : l’enterrement de la démocratie et l’anti-américanisme viscéral (caché derrière des apparences rassurantes)« 

       »Obama est capable de pire que Bush. Allez lire la réforme de la santé d’Obama et surtout les publications d’un de ses conseillers Ezekiel Emmanuel pour comprendre pourquoi ce qu’Obama appelle rumeur est en fait le coeur de son programme« .
       »Monsieur Obama -pour les américains, fait déjà partie du passé....« 

       »Obama est en train de dévoiler sa vraie nature... Il a compris que les médias étrangers disent du bien de lui et il en profite.... En ce qui me concerne, j’ai beaucoup lu à propos de Obama (www.mondialisation.ca) et le « vrai Obama » est très différent... Mais il y a une partie de la population qui n’est pas naïve... Obama, c’est Bush en second...« 

       »Ceux qui défendent ici cette initiative dissuasive d’Obama sont ceux qui défendent Chavez (une loi pour limiter la liberté d’expression de ceux qui ne comprennent pas le génie du rédempteur de l’Amérique du Sud), ceux qui défendaient l’URSS, et les mêmes qui nous assénaient en 81 "vous avez juridiquement tort parce que vous êtes politiquement minoritaires". Ce sont ceux qui pensent toujours savoir sans lui quel est le désir du peuple (ici : une sécurité sociale universelle), qui le savent même toujours mieux que le peuple lui-même. Puisqu’on est pour le bien du peuple on est bons, et puisqu’on est bons, on a tous les droits. Petit à petit l’oiseau fait son nid : après la réussite évidente (!) de B.H. Obama au Moyen-Orient, en même temps que son impuissance face à l’Iran et à la Corée du Nord, voilà maintenant les affaires internes...« 

       »Obama est bien un crypto-communiste !« 

       »Obama copie ses copains Ahmadinejad, Chavez, Hu Jintao et Kim Jong-il. Les obamaniacs, pourtant d’habitude si attachés à la liberté d’expression, se félicitent déjà de cette nouvelle obamânerie de leur gourou."


      Bref, en lisant le Figaro, on comprend pourquoi il y a eu tant de collabos en France pendant l’occupation (point Godwin, je sais smiley !)

      • Ronny Ronny 7 août 2009 16:35

        Réponse à Georges Hussein

        Pas une seul fois je n’ai cité la couleur de peau d’Obama... Seuls vous et les tristes lecteurs du Figaro l’ont fait...

        Il existe de tels lobbys financiers aux USA (et aussi en France) contre les service publics que la sale propagande des républicains US ne m’étonne pas. Pour avoir vécu aux USA des années, je peux vous dire que l’état sanitaire de la population est moyen pour un pays riche, et catastrophique pour les plus pauvres qui n’ont pas d’accès aux soins.

        Pour référence : voir Sicko de Michael Moore


      • Alpo47 Alpo47 7 août 2009 12:06

        Effectivement, la presse US parle, et souvent en première page, des abus des banquiers et autres traders, de la déliquescence de l’économie ... Alors que la presse Française n’en pipe mot.


        • bernard29 bernard29 7 août 2009 14:34

           article écrit

          « au cœur de la torpeur estivale » 

          avec deux ou trois pastis en trop .


          • Michael Jordan Manson (MJM) Michael Jordan Manson (MJM) 7 août 2009 15:06

            Ces temps-ci Obama fait dans le populisme outrancier. Ce serait un début de campagne que ça ne m’étonnerait pas. Cela aurait une influence au delà de ses frontières, sous peu, que cela ne m’étonnerait pas non plus.


            • Bois-Guisbert 7 août 2009 15:43

              « Je n’ai pas connaissance d’un quelconque précédent dans lequel un président demande aux citoyens américains de rapporter à la Maison-Blanche ce que disent leurs concitoyens lors de discussions publiques, et qui serait considéré comme douteux ou hostile aux intérêts politiques de la Maison-Blanche », John Cornyn, sénateur du Texas.

              Il est clair qu’on imagine mal un autre chef d’Etat actuel demandant à ses concitoyens de lui rapporter ce qui se dit, dans les saloons comme à la table familiale, dans l’alcôve comme dans les supermarchés, à propos de tel ou tel ses projets politiques.

              Robert Mugabe, peut-être...

              P.S. - Après son numéro d’ombudsman de l’Etat de Géorgie, rabibochant Jesse Duke, de Hazzard, et le shérif Little, du comté de Chickasaw, on peut se demander si Oblabla n’est pas en train d’échapper aux conseillers en marketing qui l’ont formaté...


              • Ichtus02 Ichtus02 7 août 2009 19:48

                Obama nous avait tous prévenu : Yes, we kan...

                Il peut tout ! On a peut-être pas fini d’être étonné de voir de quoi il est capable...


                • Le péripate Le péripate 7 août 2009 21:24

                  Les américains commencent à comprendre que Obama est un socialiste. Il a d’ailleurs demandé à faire réviser le coût de l’obamacare en dessous de 1 trilliard de dollars, pour une assurance qui ne couvre même pas tout le monde. C’est vrai qu’aujourd’hui, pour un trilliard on a presque rien.


                  • dom y loulou dom 7 août 2009 23:47

                    la FED a officiellement annoncé aux mericains, par le biais du très noble et digne newsweek, que les USA vivent désormais en socialisme.

                    ...

                    « one nation, one people ! » B.Oblabla

                    « ein Reich, ein Volk ! » A.Hitler


                    « We need a civilian army as strong and as powerfull as the military ! » B.Oblabla


                    vous avez cru les merdias ? ... que c’était le retour des joyeuseries de Mickey et de Donald Duck ? mais c’était Donald Rumsfeld aux commandes des bourreaux d’Abou Graïb et Rockefeller à la foire aux bestiaux.


                    Les americains se font casser un bras pour oser contredire un flic quand ils ne sont coupables de rien, the pain constriction law... au lieu de la justice et l’arrêt de la guerre ruineuse pour le monde !!!

                    vous avez cru au retour de la « normalité » ? Et vous récoltez très exactement cela... la norme du mal.

                    Il n’y a rien de bon à en espérer.

                    L’espoir est bon pour le travail des esclaves... et les Bilderberger le savent.


                    • Domino 8 août 2009 02:27

                      C"est vrai, je participe à un forum où il y beaucoup d’Américains, certains commentaires sur le plan de santé d’Obama sont effarants de bêtise et de haine, et j’ai vraiment l’impression d’une campagne organisée.


                      • Canine Canine 8 août 2009 03:32

                        « Pourquoi Obama part-il à la chasse aux rumeurs ? » demandez vous. Pourquoi incite t-il ses concitoyens, ses électeurs progressistes, à devenir de flics des discours de café ?

                        La raison est simple : parce qu’il peut le faire. Yes, he can. Bush n’aurait pas pu, pas plus que Clinton, mais Obama dispose d’un capital sympathie largement suffisant pour se permettre ce genre d’abus, personne n’ira dire que l’espoir métis du monde est un fasciste, ça ne se peut pas.


                        • Bois-Guisbert 8 août 2009 10:39

                          Obama dispose d’un capital sympathie largement suffisant pour se permettre ce genre d’abus

                          Jusqu’à un certain point seulement, le capital sympathie. Il est pratiquement inépuisable chez les non-Caucasiens qui ont voté pour lui (40 % de ses 70 millions de voix) et dans l’aile gauche et gauchiste du parti démocrate.

                          Il n’est pas sûr que cela représente une majorité absolue, encore qu’il suffirait de sept millions de « progressistes » caucasiens pour former un groupe majoritaire dans le pays. Ce qui est sûr, en revanche, c’est qu’Obama est en train de diviser les Etats-Unis comme ils ne l’ont jamais été depuis la guerre de Sécession.

                          On ne s’étonnera donc pas que certains prédisent que le pays est à la veille d’un affrontement racial de trente ans avec, peut-être, une nouvelle sécession réunissant les Etats très peu métissés et prospères aux Etats très métissés et économiquement sinistrés.

                          Dont la Calfornie est l’exemple emblématique, avec ses Caucasiens qui ne représentent déjà plus qu’un gros tiers de la population, sans doute déjà supplantés numériquement par les Hispaniques, si l’on tient compte des latinos clandestins.


                        • Domino 8 août 2009 07:55

                          C’est pas tellement cette soi-disante chasse aux rumeurs d’Obama, c’est cette campagne de désinfo qui est terrifiante :

                          (video en Américain)

                          http://www.youtube.com/watch?v=uMlWm03-jJU&feature=player_embedded


                          • la truie qui file 8 août 2009 08:30

                            il faut tout de meme savoir qu’il y a une « ingénieriérie des rumeurs » aux états unis .
                            Cette ingéniérie c’est de la propagande !

                            Mais en ce moment cette ingénierie est en train d’echapper à ses instigateurs dans des théories diverses et variées qui sont qualifiées de « Théorie du complot » pour mieux les discréditer aupres de l’opinion publique .

                            Alors on peut se poser la question : « Qui tire les ficelles ? »

                            Et la réponse est sinistre : probablement personne en realité car il n’y a plus de pilote dans l’avion qui va vers le crash a force de propagandes contradictoires et de ’tirs" ratés .
                             
                            On esperait presque qu’il y ai des decideurs dans les hautes sphères ... On craint des associations de malfaiteurs , des mafias de maçons et autres illuminatis . Ce sont en realité des crétins ordinaires qui ne possedent ni la science infuse ni surtout la clairvoyance .
                            Alors quand il veulent prendre un decision ils demandent à des cohortes d’experts de concevoir un modele numérique dans le genre de celui qui prevoit l’economie , le climat ou les conflits géostratégiques .Et comme leurs experts n’attendent que la promotion et la caillasse les modeles sont faussés tout comme les données .

                            Le probleme de ces modeles c’est qu’ils sont tellement incomplets qu’ils oublient fondamentalement : le pouvoir de la vie et de la conscience universelle presente dans les phenomenes simples ...mais encore plus dans la complexité .

                            Donc ces faux decideurs ne prennent pas véritablement de décision , c’est la reponse d’un modele foireux qui la prend à leurs place .

                            Ils veulent faire des esclaves ! Et c’est eux meme qui le sont ...et leurs chaines sont bien plus difficiles à enlever car c’est celles de la bétise et de l’impuissance à controler quoi que soit .

                            Alors que les uns ou les autres demandent à connaître les rumeurs en vue d’etude et de controle . De toute facon il n’y a plus de pilote aux commandes , c’est un bal masqué avec des organisateurs aux yeux bandés branchés sur des ordinateurs buggés et qui sont en train d’ aller se jeter dans un vrai précipice teinté de paradis par un programme de jeu .

                            Vous pouvez essayer : muni d’un casque de realité virtuelle avec la derniere console à la mode ,et vous allez au dernier etage de votre cage à lapin vous jetter dans le vide . Bon voyage !

                            Alors si vous les suivez , c’est que vous pensez que vous allez être sauvé par quelqu’un d’extérieur ? Et bien non chacun doit se sauvez soi meme trouver dans sa seule conscience les vraies réponses et les plus justes décisions qui s’imposent apres examen ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès