Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Pourquoi Vladimir Poutine aime-t-il Bachar El Assad ?

Pourquoi Vladimir Poutine aime-t-il Bachar El Assad ?

La Russie soutient encore le gouvernement syrien qui tire sur son opposition.

Quelles sont ses motivations ?

L'opposition existe dans la Russie de Vladimir Poutine. La société civile créée par la Pérestroïka de Mikhaïl Gorbatchev existe toujours, mais le pouvoir vertical initié par Poutine au début des années 2000 a réduit son espace de vie.

Les manifestations de l'hiver dernier n'ont pas abouti car elles ont été contrôlées et les mouvement de jeunes contestataire russes qui s'opposent dans la rue ne dérangent guère le régime.

Ce régime qui s'appuie sur des élections régulières, même si elles sont entachées de fraudes plus ou moins importantes.

Le débat politique peut être organisé sur internet, mais qui s'en soucie dans les hautes sphères du pouvoir ?

C'est dans ce contexte qu'il faut situer la position russe face au massacre généré par une véritable guerre civile dans la Syrie de Bachar El Assad.

Pourquoi l'Etat russe soutient-il ce régime en s'opposant à toute tentative de l'ONU (dont la dernière impulsée par Kofi Annan et la ligue arabe) d'intervenir pour protéger les syriens opposés à Bachar El Assad et éliminés physiquement à l'arme lourde ?

Pourquoi en la matière le conservatisme russe s'exprime-t-il ?

Un conflit dur qui dure

Cela fait 14 mois que la révolution syrienne est en marche, dans la foulée des autres révolutions arabes. "L'état de barbarie" (expression de Michel Seurat, l'otage exécuté au Liban en 1986), est en place. Des crimes de masse sont perpétrés. Et il n'y a pas que les massacres répétés de Homs.

Les législatives organisées début mai comme pare-feu ont été, pour l'opposition, une mascarade. Le conseil national syrien n'en a naturellement rien retiré. Au contraire. Les journalistes qui dénoncent les errements du régime paient de leur vie leur courage, comme ce jeune homme de 19 ans tué le 4 mai dernier. Plusieurs milliers de morts sont comptabilisés. Le 3 mai, des étudiants d'Alep sont littéralement exécutés.

Et la position ferme de la Russie dans son soutien au régime en place fait grandir l'hostilité envers ce pays dans la population syrienne, qui lors des manifestations de février de cette année s'est exprimée ("la Russie tue nos enfants"), en brûlant les drapeaux russes et en y mêlant les drapeaux iraniens. Les intellectuels syriens ne veulent même plus lire Tchekhov.

La Russie dans la continuation de l'URSS

La Russie se montre là comme la puissance qui a succédé à l'URSS totalitaire.

Depuis des années, les diplomates russes arabisants sont confinés dans l'ambassade de Damas et ses 15 étages pléthoriques. Ils soutiennent le baassisme, mélange de socialisme et de nationalisme arabes. L'administration russe se fait moquer par la population avec ses jeans mal coupés.

L'armée syrienne est formée dans les académies militaires russes. Les universités russes ont reçu des centaines d'étudiants syriens, dont l'oncle du dirigeant qui est ressorti du pays avec un doctorat sur ... la lutte des classes.

Evgueni Primakov, qui fut premier ministre, patron des renseignements extérieurs, a été correspondant de la Pravda à Damas et au Moyen Orient dans les années 60, 70.

Les russes ont depuis longtemps équipé la Syrie en armes lourdes, en pensant notamment à Tartus et son "ouverture sur les mers chaudes", pour les sous marins russes en eaux profondes.

Bachar El Assad a largement favorisé cette ingérence. Les contrats syro-russes s'élèvent à 4 milliards de dollars.

Poutine et les occidentaux

Pour le Président Poutine, tout doit être fait pour s'opposer le plus possible aux occidentaux et à leurs alliés les pays du golfe. Après le déclenchement de la guerre anglo-américaine en Irak, il faudra attendre février 2003 pour qu'il se rallie tardivement à la coalition. En Libye, l'intervention franco-anglaise est jugée comme une ingérence intolérable malgré les feux verts internationaux.

Les vetos d'octobre 2011 et de février 2012 à l'ONU sont donc avant tout une manière de mettre des bâtons dans les roues de l'Occident alors que la Syrie est une alliée de longue date de la Russie.

 Cette politique permet également de positionner clairement la Russie au sein des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et South Africa).

Il ne faut jamais oublier que le révolution orange dans l'Ukraine si proche a été vue comme l'œuvre des États Unis.

Pour le gouvernement russe, l'été 2012 est l'été de tous les périls au Moyen Orient et un scénario militaire est envisagé : en cas de bombardement des sites nucléaires iraniens, Bachar El Assad, allié de l'Iran, serait au coeur des représailles envers Israël, avec l'appui du Hezbollah libanais à la frontière nord d'Israël. Il faut que Bachar tienne.

La faiblesse d'Obama (en campagne pour sa réélection et ne voulant pas intervenir partout où il y a problème) fait des russes, sur la question iranienne, des acteurs majeurs, avec leur volonté de voir l'Iran suspendre l'enrichissement nucléaire.

On comprend mieux pourquoi l'ex Président Sarkozy avait annoncé, en cas de réélection, une action diplomatique forte de la France pour la paix entre Israël et l'autorité palestinienne.

Les Russes veulent apparaître fiables auprès du Président Assad, alors que les américains ont abandonné le Président Moubarak en Égypte.

La Russie regarde d'un mauvais oeil l'Union européenne qui a établi un véritable embargo sur la Syrie.

La peur de "printemps" en Russie

Depuis le déclenchement des" printemps" au Maghreb et au Moyen Orient, le pouvoir russe est inquiet de possibles contestations à Moscou, contre un régime autoritaire. Vladimir Poutine est au pouvoir depuis 14 ans (avec un régime quasi-dynastique, Poutine Medvedev, Medvedev Poutine), réélu pour 6 ans depuis peu.

En août 1999, on se rappelle lorsqu'il était premier ministre, le bain de sang en Tchétchénie qui avait osé parler sécession, bain de sang dénoncé en France par André Glücksman.

Le ministre des affaires étrangères Lavrov fait un parallèle entre la Syrie et la Libye. Les pouvoirs forts tentant de se maintenir, toute ingérence est illégitime.

La Russie veut le statu quo et ne peut se payer le luxe, face à la montée des périls intérieurs, d'une déstabilisation extérieure.

L'alibi religieux ?

Le pouvoir russe a toujours considéré qu'il y avait danger sunnite dans les pays arabes et a toujours pris parti pour le chiisme.

En Libye comme en Syrie, la peur du fondamentalisme et du terrorisme impose que les pays restent stables.

L'allié religieux du pouvoir russe, le patriarche orthodoxe Cyrille, s'est rendu récemment à Damas.

Ainsi, les raisons du soutien des russes au gouvernement syrien sont multiples.

La puissante URSS avait fait un million de morts en Afghanistan. À l'éclatement de cette même URSS, l'affaiblissement international du pays fut total, mais la Russie n'a eu de cesse depuis de retrouver un rang sur la scène mondiale.

Cependant on ne doit pas oublier que la moitié du territoire syrien échappe actuellement à l'armée syrienne. Combien de temps la Russie pourra-t-elle tenir cette position ?

Pour l'opposition syrienne sous un feu nourri, il est dommage que pendant la campagne présidentielle française, la Syrie, comme la politique internationale, aient été absentes (le candidat Hollande ne se sentant pas prêt sur ces questions).

JPEG - 650 ko
GUERRE CIVILE EN SYRIE

Moyenne des avis sur cet article :  1.24/5   (66 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 25 mai 2012 08:11

    Pour la Russie, l’intervention occidentale en Syrie est totalement inacceptable. La seule base navale russe en Méditerranée orientale est le port syrien de Tartous. En outre, le complexe militaro-industriel russe perdait l’approvisionnement de ses clients syriens et de ses alliés, ainsi que tous accès au marché méditerranéen. Les navires russes seraient obligés de faire de grands détours pour échapper au contrôle américain................
    http://2ccr.unblog.fr/2011/12/12/mare-nostrum-le-lac-de-l%E2%80%99otan/


    • lolet lolet 25 mai 2012 13:11

      QUOI ???? Une intervention occidentale en Syrie ????
      Impossible, l’Auteur « spécialiste des medias » (sic !) l’aurait dit ...
      Le fait que des Français aient été fait prisonniers là bas ? Impossible ! (en attendant, le roi maffieu Alain Juppé l’a mis en sourdine pour récupérer « les révolutionnaires syriens français » !!!!)

      Le fait que des révolutionnaires disposent de milans et autres armes lourdes montrent simplement que ... que quoi ????

      que l’auteur de ce papier est à la hauteur de sa spécialité des médias ! OUAFFF !



    • DSKprésident 25 mai 2012 18:15

      ATTENTION : Article MENSONGER, de pure PROPAGANDE anti-Bachar et anti-Poutine.

      Auteur à la solde de qui ? des faucons Yankees, des sionistes judéo-maçonniques, des salopards de l’UMPS comme Juppé ou Moscovici, ou des merdias mensongers français (BFM, TF1, C+, ...) ?

      pour les autres, si vous cherchez la vérité, allez sur le Réseau Voltaire de Thierry Messan, journaliste indépendant, honnête, guidé par la vérité des faits.

      http://www.voltairenet.org/


    • bigglop bigglop 26 mai 2012 00:57

      Et personne n’évoque l’activité et le rôle en Syrie de la National Endowment for Démocracy (NED) financée par le Congrès US, prétendue ONG défendant les intérêts US dans le monde entier, notamment en France


    • Javascript Javascript 25 mai 2012 08:41

      La « révolution Syrienne » ; lol quoi !

      Y en a qui croient encore aux révolutions arabes ?

      J’pensais que l’expérience Libyenne avait fait tâche d’huile mais quand on est con......


      • Alliance Rebelle Alliance Rebelle 25 mai 2012 09:22

        @ l’auteur :


        je souhaiterais que vous fassiez le meme article sur les crimes des pays de l’alliance atlantique 
        la centaine de milliers de morts dans la ’’^pseudo protection des civils en lybie’’
        les millions de morts dans l’embargo contre l’irak , puis un autre millions de morts dans l’invasion criminelle de l’irak 
        l’invasion de l’afghanistans
        les assasinats quotidien dans le monde , avec des drones , en violation de la souveraineté des états , et la encore je ne parle que des derniers crimes imperialiste de cette derniere decennie
        sans parler du soutien intangible a l’entité coloniale sioniste en palestine et des crimes sioniste contre les populations civils palestinienne
        et sans oublié le soutien au dictatures theocratique du golf et descrimes contre les civils au bahrein par la dynastie saoudienne
        les russes au moins ils se cachent pas derriere les fallacieux propos de defense de la democratie et des droits de l’homme
        et puis les russes n’ont envahit aucun peuple independant depuis la seconde guerre mondiale , a part l’afghanistan
        sans oublié que se sont les millions de millions de russes mort dans la guerre contre les nazis dans la seonde guerre mondiale qui ont sauvé l’europe et non pas la criminelle amerique

        c’est vrai , le regime syrien est une dictature , mais il en est de meme dans le reste du sud de la mediterrannée , du maroc au pays du golf
        et si les usa et leurs alliés n’avait pas financé et armé les terroristes sanguinaire en action en syrie , eh bien la syrie n’aurait jamais connu la tragedie qu’elle vie actuellement

        alors svp , arreté de prendre les peuples pour des imbeciles avec vos larmes de ...

        • Maurice Maurice 25 mai 2012 16:47

          @ Alliance rebelle :


          (tonnerre d’applaudissement) Clap ! Clap ! Clap !

          @ l’auteur :

          Monsieur connaissez-vous réellement la Syrie ? Les différentes communautés religieuses qui cohabitent (cohabitaient plutôt) de façon relativement paisible, la Syrie étant un pays laïque car Baasiste ? Savez-vous que l’étranger, en tête de file le Qatar et l’Arabie Saoudite, donc l’OTAN pas très loin, ont financé les insurgés syrien, les ont armé ? Vous savez qu’une bonne part de ces insurgés syriens sont des extrémistes suunites ? Vous savez ce qu’il adviendra si ces extrémistes suunites l’emporte ? Nettoyage ethniquo-religion ? Vous savez également que cela à des répercussions sur le LIban, le pays étant inondé d’arme par le Qatar et l’Arabie Saoudite ?

          Vous ne savez pas de quoi vous parlez. Vladimir Poutine est une chance, à l’heure actuelle, pour la multipolarité dans le monde. Une chance pour la France donc, qui ferait mieux de se tourner vers la Russie, plutôt que de rester sur cette ligne mondialiste criminelle.

          Bonne journée

        • cedricx cedricx 25 mai 2012 20:54

          Oui surtout qu’en Syrie, « l’opposition » est surtout le fait des islamistes purs et durs, sanguinaires de surcroit.


        • FRIDA FRIDA 26 mai 2012 01:59

          L’auteur aurait tout aussi écrit un article documenté sur les manifestations au Canada, la loi matraque et les arrestations, le gouvernement qui infiltre les manifestations pour leur donner une orientation de violence pour justifier la repression. Cela se passe aussi en Espagne, en Grèce. Oui, il y a des choses qui se passent dans les démocraties occidentales, mais qui n’ont plus qu’un semblant de démocratie.


        • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 25 mai 2012 11:02

          à l’auteur,

          Votre « article » aurait eut plus de succès sur Slate ou Atlantico.
          Heureusement pas sur Avox.

          je vous moinsse allégrement tant je ne peux croire que vous soyez dupe de votre propre désinformation tant celle-ci est caricaturale. Vous ne faites qu’annoner la même propagande que nous servent nos merdias depuis un an sur la Syrie...
          Comment peut on être historien, cultivé, « spécialiste des médias »(sic !!!), et être à ce point crédule ??? Seriez vous partial Mr Roumestand ?

          Vous ne semblez pas avoir plus d’esprit critique qu’un journaliste us en mars 2003 soutenant la guerre en Irak pour ses « armes de destruction massives » et son implication dans le 11 sept...

          Bref, foutez la paix à la Syrie et arrêtez de gueuler avec les loups.

           

           


          • perlimpimpim perlimpimpim 25 mai 2012 11:29

            A l auteur,
            je crois que vous etes tres mal renseigne, aussi je me permet de vous soumettre un petit complement d information, tres d actualite,
             http://www.dedefensa.org/article-de_la_syrie_au_liban_en_toute_ill_gitimit__24_05_2012.html
            qui j espere vous eclaircira, bonne lecture


            • justice99 justice99 25 mai 2012 11:41

              On dirait du Malbrunot tellement c’est malhonnête et tellement ca sent le moisi.


              • papi 25 mai 2012 12:07

                @ l’auteur

                 Je crains Monsieur que vous ne soyez parmi ceux qui avalent sans mâcher les informations
                 que l’on nous distille jour après jour ..
                 L’insurrection armée par des bandes de criminels payés par des puissances étrangères, ne signe pas une révolution plébéenne, comme on tente de nous le faire croire. et oui !! les gogos que nous sommes savent aussi chercher et lire ailleurs les lignes réelles de l’histoire, ce qu’apparemment vous ne savez pas faire, libre à vous d’absorber l’infâme brouet que l’on vous sert, mais par pitié n’en proposez plus aux autres !!
                Rétablir la démocratie ! en lorgnant sur les gisements de gaz en Syrie voilà le fin mot !
                D’ailleurs vous avez la mémoire courte ! Libye ce nom n’évoque rien pour vous ??
                Pour nous oui !
                être trompé une fois n’implique pas d’être pris à chaque fois pour une andouille !!

                article sans intéret


                • altaos 25 mai 2012 12:34

                  article bourré d’inexactitudes ,orienté politiquement, sur la mème ligne outrancière que celle qu’affichhe les média francais

                  je crains le pire en ce qui concerne son « ouvrage » sur FIDEL
                  attention de ne pas nous prendre pour des touristes ;

                  • agent orange agent orange 25 mai 2012 12:53

                    C’est quoi cet article ? Un poisson d’avril en retard ou un truc à lire au millième degré ?


                    • lolet lolet 25 mai 2012 13:23

                      Quelle tristesse !!!! Ancien proviseur ???? Ah oui ... d’accord ...


                      • joelim joelim 25 mai 2012 13:31

                        Pourquoi en la matière le conservatisme russe s’exprime-t-il ?


                        Si vous vous posez la question, je crains que vous ne compreniez pas la réponse.

                        Article très poétique car en total porte-faux avec la réalité. smiley 

                        C’est une performance d’écrire cela au 1er degré, notamment pour un historien.

                        • Jowurz 25 mai 2012 13:48

                          Bizarre dans les couloirs de la Douma j’ai entendu dire que ce n’est pas Bachir que Poutine aime, mais la femme du Syrien...


                          • mortelune mortelune 27 mai 2012 14:06

                            Il y en a qui ont un humour de fiotte à défaut d’écrire des phrases intéressantes.


                          • Soi Même 25 mai 2012 14:08

                            @ L’auteur,

                            Vladimir Poutine aime-t-il Bachar El Assad 

                            Poutine n’est pas un ange mis Bachar El Assad, et nous sommes nous des Anges ?

                            Rien de plus actuelle cette parabole tiré de l’Évangile de Saint Mathieu !

                            Avant de regarder la paille dans l’oeil de ton voisin, regarde la poutre dans le tien"

                            • mortelune mortelune 28 mai 2012 00:24

                              Hello Soi même, je vous met +1 avec plaisir. Pour une fois que nous sommes d’accord ;o)



                            • cevennevive cevennevive 25 mai 2012 14:12

                              Trois Avoxiens ont voté pour cet article ?

                              Où sont-ils ? Qui sont-ils ? Pourquoi ne nous expliquent-ils pas leurs raisons ?

                              On dirait du Bernard Guetta...

                              Bof !

                              Tout de même, je suis bien triste de voir que beaucoup de gens pensent encore, non pas avec leur cerveau, mais avec les médias mainstream.

                              Cordialement aux commentateurs !


                              • mortelune mortelune 25 mai 2012 17:53

                                Ceux qui ont mis des points ont du penser que l’article était une parodie. 


                              • Mr Mimose Mr Mimose 25 mai 2012 17:05

                                 « Spécialiste de l’étude des médias »

                                 smiley

                                • Mr Mimose Mr Mimose 25 mai 2012 17:08

                                  Ca fait quand même peur de voir que nos enfants sont éduqués par ce genre de personnage.


                                  • mortelune mortelune 25 mai 2012 17:51

                                    Rassurez-vous, le proviseur n’éduque personne et encore moins les enfant...

                                    J’en connais de très bons proviseurs pourtant. Nous n’avons pas eu de chance sur agora, snif !

                                  • Michel Maugis Michel Maugis 25 mai 2012 17:27

                                    pourquoi Sarkonazi, Obama, Cameron, Bush aiment ils Roumestand ?


                                    • mortelune mortelune 25 mai 2012 17:48

                                      ça c’est le genre d’article inutile sur agora puisque l’auteur dit ce qu’il est possible d’entendre sur toutes les chaines de télé. TF1 et france 24 en font leurs choux gras...

                                      « le gouvernement syrien qui tire sur son opposition. »
                                      Si votre livre que vous préparez sur Fidel Castro est du même genre, ne venez pas en faire la pub ici s’il vous plait.
                                      Vous vous dites « historien » et vous n’êtes pas fichu de décrire le présent correctement.

                                      • Valas Valas 25 mai 2012 20:25

                                        L’auteur,

                                        Mr l’ancien Proviseur, votre article propagandiste est mensonger ! N’avez vous pas honte de diffuser ce genre d’article ? Pour quelle raison mentez vous ?

                                         


                                        • lebreton 25 mai 2012 22:56

                                          @l’auteur 


                                          Vous êtes mal honnête et menteur cela va de paire , ,vous ne devez pas n’on plus être sans savoir que les prétendus historiens de votre genre ,les tribunaux les condamnent en tant que révisionniste .cessez de prendre gens pour des demeurés ,en tant qu’ex proviseur vous déshonorer votre profession ,pas de quoi etre fier ,à ne jamais vous lire de nouveau ! 

                                          • bluebeer bluebeer 25 mai 2012 23:36

                                            Bonsoir.

                                            Article étrange tant il reste dans le superficiellement orthodoxe, enfilant sagement tous les lieux communs sur le thème.

                                            Le titre - pourquoi Vladimir Poutine aime-t-il Bachar El Assad ? - est la première bizarrerie de votre article. Nul n’imagine que Poutine aime, ou doive aimer, Bachar El Assad. Par contre, il sous entend que Poutine est le Tsar et qu’il décide seul - un dictateur, et que par conséquent, il approuve la dictature de Bachar El Assad, par sympathie confraternelle en quelque sorte.

                                            Poutine est donc méchant, tyrannique, et sa colère est orientée contre nous, vils adorateurs de la démocratie. Les Russes ont l’habitude d’exterminer leurs ennemis dans le sang - un million de morts en Afghanistan. D’ailleurs, ne réprime-t-il pas sauvagement les opposants de son pays. Ses flics ne tabassent-ils pas des femmes enceintes ?

                                            Le peuple syrien quant à lui a soif de démocratie, comme les autres nations arabes, et ces malheureux voient leur aspiration légitime à la liberté spoliée par le Tyran démoniaque. Je vous remercie néanmoins d’avoir évité le cliché de l’ours russe.

                                            Bon, quelques réactions en vrac.

                                            Poutine est effectivement une espèce de tsar, mais il est un tsar élu démocratiquement. Et contrairement à ce que vous semblez penser, il a fort à faire avec ses boyards, qui ne sont pas non plus des femmelettes.

                                            Les médias occidentaux aiment à dépeindre la sauvagerie de la répression policière à Moscou. Selon l’article qui suit, ils forceraient peut-être un peu le trait : http://www.realpolitik.tv/2012/05/alexandre-latsa-manipulation-des-images-et-guerre-mediatique/

                                            Ça s’est déjà vu bien sûr. Ironiquement, les russes rétorquent et interpellent les occidentaux sur leur propre propension à la répression musclée : http://www.plenglish.com/index.php?option=com_content&task=view&id=507728&Itemid=1

                                            La réponse du berger à la bergère...

                                            La raison pour laquelle les russes soutiennent la Syrie est complexe. Néanmoins la clé de la réponse pourrait résider dans ce bel article, très intéressant : http://www.egaliteetreconciliation.fr/La-Syrie-centre-de-la-guerre-du-gaz-au-Proche-Orient-11885.html

                                            Je ne suis pas un expert et je ne sais pas si tout ça est vrai, mais si ça l’est, alors, c’est franchement éclairant sur la motivation des uns et des autres dans la guerre syrienne. Vous noterez au passage que l’ogre Poutine ne hait pas les européens, il fait au contraire de plantureuses affaires avec eux. Avec les germanophones en tout cas. Stalingrad, Leningrad, c’est du passé.

                                            Maintenant, je renonce à vous fournir des liens pour vous expliquer l’implication des nations étrangères en Syrie. Disons que si vous surfez sur http://mondialisation.ca/index.php?context=home, vous trouverez votre content.

                                            Mais vous apprécierez sans doute la vidéo suivante :

                                            http://cercledesvolontaires.wordpress.com/2012/05/24/exclusif-temoignage-de-pierre-piccinin-apres-ses-6-jours-de-detention-en-syrie/

                                            Je la cite parce qu’elle devrait vous plaire. Il s’agit d’une interview de Pierre Piccinin qui vient de passer malencontreusement quelques jours dans les geôles de Bachar El Assad et qui en est ressorti passablement retourné, littéralement. Piccinin avait longuement plaidé contre une intervention en Syrie, et là, après quelques passages à tabac et surtout, après avoir assisté à quelques exécutions lors de séances de torture, il revient avec des idées plutôt opposées à celles qu’il a défendu ici même auparavant (http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/pierre-piccinin-a-propos-de-la-33643 ou http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/syrie-propagande-et-media-105059).

                                            Je pense que cette vidéo, son contexte, ses implications, pourraient amorcer un débat intéressant sur la Syrie, sur la question du devoir d’intervention humanitaire, sur la récupération systématique qui en est faite par chaque camp, sur la géopolitique des grandes nations qui se livrent des guerres par peuples interposés, sur ceux qui en payent le prix, quelque soit leur camp.

                                            En tout cas, il s’agirait de réalités concrètes, pas de cette éternelle ritournelle de lieux communs qui anesthésie nos pensées et nos actions, qui nous empêchent de distinguer la forêt derrière quelques arbres judicieusement plantés. Vous abordez des réalités complexes, elle ne se satisfont pas de quelques clichés.

                                            Bonne soirée et bonne lecture quand même.


                                            • soubise 25 mai 2012 23:43

                                              Encore un qui n’a rien comprit des manipulations Usrael...
                                              Pourtant il a l’air d’en savoir des choses, ou alors il met son savoir à la défense du grand ISRAEL.


                                              • Hijack Hijack 26 mai 2012 00:55

                                                l’auteur, tu prends le problème dans le mauvais sens ... la seule question serait de se dire :
                                                .
                                                Pourquoi le monde entier tombe sur la Syrie, à part la Russie et la Chine !
                                                Tombe sur la Syrie, sur ordres d’une puissance criminelle et impérialiste ... en tant que vassaux soumis !
                                                .
                                                Heureusement que la Chine et la Russie sont là pour contrebalancer ...

                                                Et ce n’est pas qu’ils aiment Bachar ... ils ne supportent pas l’injustice ... comme cela avait été le cas en Libye.


                                                • FRIDA FRIDA 26 mai 2012 02:04

                                                  Poutine n’aime pas les Syriens autant que les Américains ont aimé les Irakiens

                                                  http://www.dailymotion.com/video/xiregc_reportage-sous-la-cagoule-5-7_webcam

                                                   

                                                   


                                                  • Hijack Hijack 26 mai 2012 09:38

                                                     smiley smiley

                                                    Tout a fait, Frida !


                                                  • mortelune mortelune 28 mai 2012 00:36

                                                    Comme il le fait à chaque fois l’auteur vient déposer sa « petite crotte » sur agora. Sur 29 articles publiés il n’a posté qu’un seul commentaire et l’ensemble ramasse un bide complet. 

                                                    Alain Roumestand, il faudrait vous remettre en question et arrêter de prendre agora pour une poubelle. Merci !

                                                    • spartacus spartacus 28 mai 2012 09:36

                                                      Intéressant

                                                      Ne pas faire attention à l’armada des posts « bobos » « révolutionnaires des bacs à sable.

                                                      Sur Agoravox principalement des Bobos, à l’emploi à vie genre fonctionnaire, éducation nationale, n’ayant de connaissance de l’entreprise privée que Zola. Du privé il ne peut venir que d’une multinationale ou le salarié est bien chouchouté.D’une manière générale ils vivent dans un univers ou l’initiative privée est peu reconnue. 
                                                      Bien dans son univers, ou son pouvoir de décision est faible, ils considèrent que l’état ou une entité peut décider pour eux, et cette utopie s’appelle le communisme. Ils croient que seul l’état est capable de créer de l’industrie ou de la richesse, personne ne leur a expliqué, que ce sont principalement les individualités qui le font. 
                                                      Ils n’ont jamais rien risqué, ils placent leur argent en livret A ou dans l’immobilier, haït l’actionnaire qu’ils ne connaissent pas. Pour eux l’actionnaire c’est l’ennemi qu’ils ce sont inventé. Ils aiment claironner leur haine des dividendes extraordinaires, mais sont négationnistes des pertes en capital, ou si ils en sont informé c’est uniquement pour se moquer.

                                                      Prend »mortelune« , prof d’éco, à la mode »bobo« ....Elle peut te faire un laïus sur Marx, mais pas foutu d’avoir lu un livre de Hayec. 
                                                      Elle aime accuser les »riches", mais comme prof aux Dom Tom elle trouve normal d’avoir des privilèges, comme un salaire majoré Dom Tom, différencié par rapport aux autochtones. 
                                                      Elle haït l’actionnaire, qui a risqué et a des dividendes, mais ne dit rien sur les couples de profs avec leurs salaires majorés des DOM, qui sont assujettis à l’impôt sur la fortune.
                                                      Elle aime expliquer que le prive en veut à une sécurité sociale collective, mais ne souhaite pas une assurance vieillesse collective, elle la préfère en régime spécial pour elle. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès