Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Poutine accuse : « Les Etats-Unis ont provoqué la guerre en Géorgie (...)

Poutine accuse : « Les Etats-Unis ont provoqué la guerre en Géorgie »

L’accusation est d’une gravité extrême. L’ancien président russe Vladimir Poutine soupçonne les Etats-Unis d’avoir incité la Géorgie à déclencher les hostilités en Ossétie du Sud, d’avoir délibérément provoqué la crise géorgienne. L’un des dirigeants politiques les plus puissants du monde dénonce donc publiquement ce qu’il considère être un complot américain. Un complot ourdi, selon l’ancien agent du KGB, dans le but de faire gagner l’un des candidats à la Maison-Blanche. Devinez lequel...

Vladimir Poutine passe à l’offensive. Après les sorties déjà musclées de son président, Dimitri Medvedev, qui a notamment déclaré ne pas craindre une nouvelle guerre froide, le Premier ministre russe a lancé, jeudi 28 août, un monumental pavé dans la mare. Il a, ni plus ni moins, accusé Washington d’avoir provoqué la guerre en Ossétie du Sud. Et devinez pourquoi : pour favoriser l’un des candidats à la Maison-Blanche !

"Le camp américain a en fait armé et entraîné l’armée géorgienne", a déclaré l’ancien chef du Kremlin lors d’un entretien à CNN. "Pourquoi tenir de longues années de difficiles discussions et chercher des solutions de compromis complexes dans les conflits interethniques ? Il est plus simple d’armer un camp et de le pousser au meurtre de l’autre camp, et c’est terminé".

Un langage direct, sans langue de bois, bien loin des précautions diplomatiques d’usage. Il faut dire que Poutine nous a habitué aux sorties verbales plutôt crues ; ainsi, au lendemain de la déclaration d’indépendance du Kosovo, il déclarait : cela crée "un précédent horrible qui va revenir dans la gueule des Occidentaux".


Cela dit, il n’avait pas tort... Mais revenons à nos moutons, et à la très grave accusation lancée par l’ancien "tsar" de Russie. D’après lui, les Etats-Unis ont donné des "ordres" à des citoyens américains présents en Géorgie pour envenimer la situation, et ainsi détourner l’attention des électeurs américains des conflits en Irak et en Afghanistan, et aussi de la mauvaise santé de l’économie américaine.

"Nous avons de sérieuses raisons de penser que des citoyens américains se trouvaient dans la zone de conflit pendant les hostilités. Si mes supputations sont confirmées, on peut alors soupçonner que quelqu’un aux Etats-Unis ait consciemment créé ce conflit dans le but d’aggraver la situation et de créer un avantage pour l’un des candidats dans la bataille pour le poste de président des Etats-Unis".

Sommé de donner ses preuves, Poutine a répété que "s’il était confirmé que des citoyens américains se trouvaient dans les zones de combats, il devrait être admis qu’ils étaient là après avoir reçu des ordres de leurs supérieurs. Par conséquent, a-t-il poursuivi, ils ont agi en exécutant ces ordres. Et le seul qui peut donner de tels ordres, c’est leur dirigeant."


"Je pense que ces allégations, avant et par-dessus tout, sont manifestement fausses", a répliqué Dana Perino, la porte-parole de la Maison-Blanche. "Suggérer que les Etats-Unis ont orchestré cela pour le compte d’un candidat politique ne semble tout simplement pas rationnel", a-t-elle ajouté.

Dana Perino a estimé que la Russie s’expose à une image internationale ternie, ainsi qu’à "d’autres" conséquences, qu’elle a refusé de préciser.

Concernant le candidat au profit duquel toute cette machination aurait été mise en œuvre, Vladimir Poutine n’a pas cité de nom. Mais on devine aisément qu’entre John McCain et Barack Obama, celui qui serait favorisé par une grave crise internationale serait le très expérimenté sénateur républicain.

On se souvient d’ailleurs que, le 23 juin dernier, son principal stratège, un certain Charlie Black, avait confié au magazine Fortune qu’une nouvelle attaque terroriste aux Etats-Unis, du type 11-Septembre, constituerait "un gros avantage" pour le candidat républicain à la Maison-Blanche.

Alors, l’accusation de Poutine est-elle crédible ? Ou relève-t-elle de la guerre médiatique que se livrent Moscou et Washington ? Bref, info ou intox ?

Pour Dominique Moïsi, directeur de l’IFRI (Institut français de relations internationales), interrogé hier soir sur France Info, "les Etats-Unis ont peut-être inconsidérément encouragé le président géorgien à se comporter de manière irresponsable". Tiens, tiens... N’est-ce pas là suggérer, avec un peu plus de délicatesse et de forme, ce que le bulldozer Poutine a balancé, brut de décoffrage, sur CNN ?

A ceux qui se demandaient encore s’il n’était pas exagéré de parler d’un retour de la "guerre froide", Poutine a apporté une réponse cristalline.


Moyenne des avis sur cet article :  4.9/5   (232 votes)




Réagissez à l'article

158 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 29 août 2008 08:21

    L’info était reprise ce matin sur euronews ! ce serait une manoeuvre du camp républicain pour favoriser
     
    Mc Cain sensé être plus expérimenté pour les périodes de crise que le jeune sénateur Obama . Manque de bol pour le parti de l’éléphant , Obama a choisi comme co-listier le délégué parti en Géorgie .

    Certains avaient parlé d’une attaque contre l’Iran pour sauver le camp républicain , c’était sûrement moins coûteux et risqué d’agiter le pion Sakhachvili ....


    • non666 non666 29 août 2008 10:19

      L’ambasadrice des etats unis en Irak vait elle aussi, provoqué la première guerre du golfe en faisant croire à Saddam que les etats unis n’interviendrait pas si l’Irak elrgissait son accès à la mer.

      "Nous ne pensions pas qu l’Irak allait prendre TOUT le Koweit " lachera t’elle plus tard, avant d’etre definitivement interdite de parole en public.


    • Philou017 Philou017 29 août 2008 11:43

      C’est ce que je disais hier. L’attaque stupide de l’Ossétie ne peut correspondre qu’à un seul but, favoriser le candidat républicain, conservateur et "expérimenté", dans un contexte de "guerre froide" réactivée. Dans ce contexte, Obama, candidat inepérimenté et modéré, perd du crédit et c’est ce qu’on constate dans les sondages.

      Les appels de Saakachvili à l’occident des que la situation a commencé à mal tourner, font penser qu’on lui aurait fait croire à un soutien actif des USA ou de l’OTAN.

      C’est la seule explication logique à cette agression incmpréhensible autrement.


    • Gilles Gilles 29 août 2008 15:15

      Un article du Canard Enchainé décrivait la présence d’Américains des forces armées à proximité des combats en ossétie et en Géorgie...... a savoir si c’était juste dans le cadre de l’aide militaire où si leur rôle était autre.

      En tout cas se serait étonnant que Saachkavili n’ait pas informé Washington, son protecteur et fournisseur d’armes sophistiqués, son parrain pour l’entrée dans l’OTAN de ce qu’il comptait faire en Ossétie. D’ailleurs personne ne se pose cette question....bizarre

      Ensuite, il y a un précédent : le Koweit. L’administration de Bush père avait assuré a saddam qu’ils ne bougeraient pas en cas d’incident avec le Koweit...on a vu la suite ! Une armada en marche et de fausses images satellites données au Saoudien pour éxagérer la menace iraquienne de façon à ce qu’ils en appellent aux forces du "Bien" pour les protéger en édifiant des bases partout ......bases qui part la suite sont à l’origine d’un mouvement nommé "Al Qaeda" dont le but initial était de purger la terre sainte des infidèles ricains

      Donc si Poutine ment, il s’est bien renseigner pour en faire un mensonge crédible. Tellement crédible qu’il est quasiment sûr que quelques choses sont vraies

      Ensuite, Bush et consort sont tellement bêtes, va t-en guerre et menteurs qu’avec eux tout est possible, surtout le pire. 


    • Philou017 Philou017 29 août 2008 21:02

      Silence assourdissant des médias Français sur l’affaire

      Apres un tour d’horizon de la presse sur internet, il apparait que seul le NouvelObs y consacre un article digne de ce nom.
      tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/europe/20080828.OBS92 33/crise_en_georgie__poutine_accuse_washington_davoir_tent.html

      Le Jdd y consacre un entrefilet et France-info un bout d’entrefilet tronqué :

      www.lejdd.fr/cmc/scanner/international/200835/poutine-les-eu-ont-provoque-la-guerre_145425.html
      www.france-info.com/spip.php

      Alors que la moindre déclaration de Saakachvili est reprise en long et en large. Je pense que l’on peut appeler cela de la censure.



    • Philou017 Philou017 29 août 2008 22:29

      Rectification, le Jdd a aussi publié un article :
      www.lejdd.fr/cmc/international/200835/georgie-poutine-tout-en-mesure_145573.html

      Précision de Mme Perino, porte-parole de la Maison Blanche :

      Ce que je peux vous dire, c’est que nous sommes dans un processus de réévaluation de notre relation avec la Russie. Et nous le faisons en concertation avec nos partenaires internationaux, comme la France, mais aussi beaucoup d’autre pays comme l’Allemagne et tous les membres de l’Otan."


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 30 août 2008 13:37

      @ philou017 : Votre commentaire s’inscrit bien dans la dynamique de l’article et illustre bien comment la blogosphère est a donner une autre dimension à l’information. Il semble évident que les médias citoyens on pris parti pour la Russie et contre la USA dans l’affaire d’Ossetie. J’en suis ravi, mais on est maintenant en pays conquis : le net représente un segment de l"opinion publique qui s’est désormais positionné netement contre l’atlantisme. La prochaine étape serait que cette opinion se propage à toute la société francaise puis européenne. Commnent y parviendra-t-on ? Certes pas en annonçant sur le Net la stratégie pour y parvenir, n’est-ce pas ? Et pourtant....

      Pourtant, nous sommes entrés avec le Net dans une ère de transparence et les regles tradionelles de la diplomatie et de la manipulation de l’opinion publique ont changé. En fait, elles changent sans arrêt et même le poids que peut avoir l’opinion publique est une variable a réévaluer constamment. Ce que nous faisons ici est donc une expérience pilote importante et dont je ne doute pas que le(s) pouvoir(s) suivent le développement avec attention. Et en introduisant des éléments dont l’efficacité est contrôlée de près.

      Plutôt que ce qui est dit donc - et qui est naturellement largement redondant - il est important de chercher POURQUOI certaines choses sont dites et pourquoi elles le sont de cette façon. Il est intéresant de voir les échanges et comment ils peuvent être programmées. à quelle fin et par quel acteur. 

      Le but est toujours de modeler l’opinion et les blogues/médias citoyens sont un nouveau matériau qu’on apprend à faconner. Les opinions exprimées ne sont pas toutes des élucubrations aléatoires. Lerma qui change de perspective n’est pas nécessairement innocent. Il y a des fils à suivre... et dire qu’il y en a est aussi un facteur qui influe sur le phénomène.

      Pierre JC Allard








    • Philou017 Philou017 31 août 2008 14:30

      JC Allard : D’accord avec vous, le principal est que l’information se répande maintenant dans la société. A ce niveau les Internautes manquent d’initiative.
      Par exemple, on pourrait distribuer un tract tous les mois du genre "les 10 plus gros mensonges ou omissions des médias ce mois-ci". Je pense que cela serait efficace.

      Pourquoi ne pas commencer lors de la Journée internationale contre la restriction des libertés le 11 Octobre ?
      www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php
      rannemarie.wordpress.com/2008/07/31/journee-internationale-daction-du-11-octobre-2008-freedom-not-fear-stop-the-surveillance-mania/

      La partialité et le superficiel des médias sont sans doute les plus gros instruments de manipulation de la société, et le moyen d’empêcher toute reflexion à grande échelle, et donc de faire bouger les choses. Le poids des médias permet encore de cantonner l’inflence du Net, changeons cela....

      Quand au noyautage des moyens d’information sur le net, je n’y crois pas trop.
      Le discours de Lerma est trop extreme pour provoquer autre chose que de l’effet inverse espéré. Son revirement récent est intriguant, mais je ne vois pas en quoi il pourrait vraiment influencer les gens. Les trolls sont peut-être aussi manipulés pour contrecarrer certaines sources, mais cela me parait limité.

      Par contre, le pouvoir peut allumer des contre-feux, par exemple en développant les sites internet des médias, ce qui se fait. Les sites d’informations classiques sont tres lus sur le net, car ils apportent beaucoup d’informations.

      A quand un site d’information alternatif complet et bien organisé, avec une agence de presse à laquelle participent les internautes ?

      Faut se bouger...


    • Philou017 Philou017 31 août 2008 14:41

      JC allard : " Plutôt que ce qui est dit donc - et qui est naturellement largement redondant - il est important de chercher POURQUOI certaines choses sont dites et pourquoi elles le sont de cette façon."

      Par contre,je vous suivrai plus là-dessus. Il n’est pas impossible que certains intervenants, par leur grossiereté, leur bêtise ou leur désinformation volontaires et répétées, cherchent à casser les débats des commentaires afin d’éloigner les lecteurs civilisés. C’est possible.

      D’où l’absolue nécéssité pour Agoravox de pratiquer une modération sévere afin de limiter ces dérives. Les commentaires de la journée d’hier ont souvent été d’un bien bas niveau.

      Une politique de dévalorisation qui peut être efficace., si elle n’est pas contrée.


    • cathy30 cathy30 29 août 2008 09:00

      le dollar est fort par la puissance militaire des etats unis.
      Cette info ne me surprend pas du tout. Bush l’a déjà fait avec la guerre contre le terrorisme pour sa réélection. Quand la géorgie a attaqué l’ossetie, je me suis dit c’est mac cain qui va être réélu, effectivement tout cela est bien cristallin.


      • non666 non666 29 août 2008 10:16

        Non, le dollar reste fort , tant qu’on y croit.

        Si les banques centrales n’avaient pas l’obligation de le stocker et de le defendre, il s’effondrerait plus bas que le rouble.

        Cela fait fait 60 ans que les etats unis font payer au commerce internationnal leur inflation.
        Dans tout autre pays cette inflation aurait provoqué des devaluations en serie( voir l’histoire du franc jusqu’en 1980).

        Dès que la perte de confiance sera totale, dans les etats unis, le dollar va s’effondrer.
        D’ailleur cela a déja commencé.
        La baisse continue de cette devise par rapport à l’euro est due au fait que les banques centrales, sous pretext de "reequilibrer" leurs reserve de change, font baisser la part du dollar.
        Pourtant , le dollar reste toujous la monaie "officiele" des transactions intenationnales.

        Comme les etats unis sont le seul pays qui est obligé de les accepter, cela a provoqué ces dernières année un petit sursaut de croissance chez eux.
        Comme tout mecanisme inflationniste...
        Sauf que chez eux, les masses en jeu sont enormes et que rien ne peut mecaniquement eùpecher l’effondrement à terme du dollar....si ce n’est les pressions des vassaux sur leurs banques centrales, bien entendu.


      • katalizeur 29 août 2008 11:14

        lu sur un autre forum et qui resume bien la situation actuel.

        le monde a cru que les USA etait un aigle ,mais force est de constater que ce n’est qu’un VAUTOUR avec une plume dans le cul appelé merdias occidentaux.


      • QuidNovi QuidNovi 29 août 2008 09:28

        Et comme ca n’a pas marché coté US et qu’au contraire toute cette opération devient un désatre pour les USA, il est à redouter que très prochainement Washington essait d’ouvrir un nouveau front quelque part pour détourner l’attention publique internationale et effrayer la population US. Qui est la prochaine victime ? Iran ? Tibet ? Cuba ? Soudan ? Un nouvel attentat sous fausse bannière ? 


        • tvargentine.com lerma 29 août 2008 09:45

          Il ne fait aucun doute que les américains ont cherché à instrumentaliser les pays européens en laissant un "président élu à 98%" ,soutenu par la CIA,bombarder des civils qui ne se reconnaissent pas en la Georgie.

          Pourquoi ce qui est bon pour l’ex-Yougoslavie et le Kosovo ne serait pas bon pour les minorités dans les pays de l’Est ?

          Les Russes ont entierement d’accord et je qui n’est pas normal c’est de voir la force de la propagande américaine avoir des relais au plus haut sommet de l’Etat pour reprendre des arguments falacieux de la CIA.
          Les conseillers américains et l’armement américain ,le tout subventionné par la CIA sont responsables de cette guerre qui aurait pu avoir d’autres conséquences dans un suivisme aveugle et revanchard

          Oui Kouchner est un imbécile ,il n’est pas à sa place car il n’a pas la capaciété d’un Ministre des Affaires étrangères et il donne l’image d’un bouffon

          Mon esprit d’ouverture me permet de faire cette analyse et de le dire plutôt que de faire de la contestation stérile

          La France doit reprendre la main,et demander l’ouverture d’une enquête pour crime contre l’humanité pour contre le "Président élu à 98%" pour avoir ordonné de bombarder des populations civils dans un but d’éliminer des minorités éthniques

          Je pense que la force d’un journal citoyen et de dénoncer ce crime et d’exiger aux hommes et femmes politiques que cette requête soit repris et exigée

          La France doit restaurer sa ligne de politique étrangère qui est celle du bon sens (De Villepin,Védrine)

           


          • La Taverne des Poètes 29 août 2008 09:50

            Vous l’avez dit Lerma, Kouchner n’est pas à sa place. Je crois qu’il est temps qu’il quitte ses fonctions. Ses partis pris et ses propos quasi délirants nuisent à l’avenir de nos relations avec la Russie.


          • La Taverne des Poètes 29 août 2008 09:51

            Je suis d’accord aussi avec votre phrase de conclusion.


          • impertinent3 impertinent 29 août 2008 11:13

            Que ce passe-t-il Lerma ? Vous commencez à ouvrir les yeux ?


          • jondegre jondegre 29 août 2008 12:04

            Lerma, vous etes lucide sur Koushner, manque plus qu’une derniere prise de conscience.
            Tapez "operation Sarkozy" dans un moteur de recherche et lisez...


          • ndnm 29 août 2008 15:40

            mais, mais, mais ... lerma... ?? voila qui me troue le dérrière ! Bravo (en toute sincérité) pour cet accès de lucidité !

            moyennant quoi, les erreurs (euphémisme inside) du président géorgien ne doivent pas conduire à blanchir la russie qui au final défend bien plus des intérêts qu’on esperait d’un autre âge que la liberté ou le droit d’un peuple. Les russes n’ont pas non plus parfaitement raison, ils mettent en oeuvre la représaille que poutine avait annoncé suite à l’épisode kosovar. En effet, par rapport au kosovo la situation est symétrique mais je ne crois pas qu’un "camp" ait de meilleures motivations que l’autre. hélas, trois fois hélas.

            PS :Puisque vous condamnez ce président élu démocratiquemnt à 98% vous vous engagez donc à ne plus jamais nous servir un 53% comme justification d’une idée stupide, dangereuse ou perverse d’un nain de jardin ? c’est vrai, c’est promis ?



          • katalizeur 29 août 2008 16:32

            @ lerma
             bravo , je retire se que j’ai dit
            mais j’aimerai comprendre se virage a180°
            es ce narkozy vous a virez de son equipe ?


          • sisyphe sisyphe 29 août 2008 16:42

            Autant Lerma, atteint du syndrome du JSS, a des accès de lucidité sur la politique internationale, autant, le dénommé Mage, lui, parfois lucide sur certains aspects de la politique française, est atteint du syndrome de JSB (je suce Bush), et ne saurait admettre la moindre vérité remettant en question son parti-pris systématique en faveur des USA
             smiley


          • Traroth Traroth 29 août 2008 17:09

            @Lerma : bravo pour votre inhabituelle lucidité.

            @Mage : donc si on est d’accord avec Lerma quand il dit que Kouchner est un imbécile, on est aussi d’accord avec lui quand il dit "merci monsieur le président" ? Jusqu’à présent, même si je n’ai pas toujours été d’accord avec vous, j’ai souvent trouvé votre opinion intéressante, mais là, c’est simplement n’importe quoi, ce que vous dites. Votre américanisme vous aveugle !


          • Traroth Traroth 29 août 2008 17:14

            @Mage : personnellement, j’ai toujours dit que je pensais que Kouchner était un faux-cul et un traitre, et qu’il était loin d’avoir les capacités d’occuper un ministère qu’il n’aurait jamais occupé sans trahir ceux qui le considérait comme leur ami et leur allié. Son parcours au quai d’Orsay le confirme largement.


          • Zygomar 29 août 2008 17:55

            "Mon esprit d’ouverture me permet de faire cette analyse"


            Tellement ouvert que c’est plein de courants d’air................


          • Philou017 Philou017 29 août 2008 18:57

            Petite précision :
            Saakachvili a été élu en 2004 avec 95% des suffrages (et non 98).
            Et surtout il a été réélu avec 53% dans des conditions extremement contestables fin 2007.

            www.slavika.com/spip.php
            www.agoravox.fr/article.php3

            Si on parle en plus d’une presse et des médias à sens unique, d’une opposition réprimée, d’opposants mystérieusement assassinés, on est tres loin d’une démocratie.


          • La Taverne des Poètes 29 août 2008 09:47

            Selon le prisme de monsieur KGB : quand les citoyens d’un état sont à l’étranger, c’est qu’ils y sont sur l’ordre "de leurs supérieurs" et pour appliquer ces ordres. Il est temps que Poutine vienne voir comment vivent les citoyens dans les pays libres... smiley


            • Traroth Traroth 29 août 2008 17:16

              Oui, vous avez raison. Les Américains qu’on trouve en Géorgie sont des touristes. Ils viennent là pour faire du tir et visiter le palais présidentiel... smiley
              Non mais qu’est ce qu’il ne faut pas lire...


            • arturh 29 août 2008 09:51

              Vladimir Poutine a truqué de manière éhontée les dernières élections russes.

              Pas de toute que pour lui, une élection ne peut être que le résultat d’un complot organisé par les services secrets, puisque c’est le système qu’il a lui-même mis en place en Russie.


              • jondegre jondegre 29 août 2008 13:21

                Aucun doute Arthurh que la russie ne soit pas la democratie revee, on y tue encore des journalistes...

                On vous entend par contre peu sur le truquage et les magouilles de la bande a Bush en 2000 et 2004.

                On vous entend encore moins sur la France, c’est trop subtil pour vous, on s’arrange pour mettre en avant en face du candidat desire un candidat fade et sans reseaux aucuns. On verouille le debat sur des sujets rabaches jour et nuits pendant cinq ans (insecurite ?) puis on elimine le sujet apres l’election. On donne l’illusion d’une presse libre en critiquant le bling-bling et la culture du candidat desire sans jamais decrire ses reseaux et pour qui il travaille.


              • pyralene 31 août 2008 21:33

                "Vladimir Poutine a truqué de manière éhontée les dernières élections russes.

                Pas de toute que pour lui, une élection ne peut être que le résultat d’un complot organisé par les services secrets, puisque c’est le système qu’il a lui-même mis en place en Russie."...

                la même réflexion s’applique pour BOUCHERIE....


              • Deneb Deneb 29 août 2008 10:02

                La seule position raisonnable pour l’Europe serait la stricte neutralité. En est-on capable ?


                • faxtronic faxtronic 29 août 2008 10:28

                  mais non elle n’en est pas capable. L’Europe est la stricte vassale des EU, en tout point. Et si il y a conflit Russie-Etat unis ( ce que je ne crois pas mais alors pas du tout), c’est l’Europe le champ de bataille et le soldat, pas les Etats Unis ou la Russie.


                • Deneb Deneb 29 août 2008 10:47

                  Faxtronic : c’était le cas avec l’Europe divisée. L’Union peut-il améloirer cela ? Je l’espère et le souhaite. Préservons notre moral, on en aura sacrément besoin !


                • faxtronic faxtronic 29 août 2008 13:36

                  L’Europe unie..... ah la la la la , c’est quoi ca ? Et pis meme si l’europe etait unie, il y beaucoup plus d’atlantiste que d’independantiste en Europe.

                  Il faut que l’europe est un interet exterieur commun, et une politique exterieure commune. Et pour l’instant cela veut dire atlantisme, et soumission aux interets du Grand Frere.

                  Donc barre. L’europe est le laquais des US.... mais je prefere etre le laquais des US que le laquais d’aucune autre grande puissance.


                • saba 29 août 2008 17:11

                  Pour l’instant je ne suis pas sûre que tous les pays européens soient d’accord pour jouer les valets des USA. La Pologne , l’Angleterre etc.... sans doute, mais l’Allemagne , l’Italie et même la France , malgré Sarkozy ,prennent des gants avec la Russie et ont plus envie de s’entendre avec elle que de se la mettre à dos.


                • tvargentine.com lerma 29 août 2008 10:13

                  @arturh

                  Vous affirmez ce que vous etes incapable de justifier

                  Regardez plutot la manière dont le développement économique de la Russie sous Poutine a permis aux Russes de vivre beaucoup mieux que par le passé.

                  Aujoourd’hui les pensions des retraités sont payés chaques mois,les salaires des fonctionnaires sont payés,les infrastructures se modernisent.......bref,c’est avant tout le succès de la politique économique qui fonctionne grace aux ressources récupérées à la Mafia ,qui permet à la Russie de se développer

                  Poutine a été élu et je suis vraiment choqué d’entendre des bobos venir ici défendre les ex-mafieux qui avaient pillé la Russie et qui aujoud’hui sont en exil (doré) ou en prison

                  Le discours de fond de votre argumentation serait celui d’un vieux troskistes qui n’a toujours pas accepter l’assassinat de troski par Staline et qui considére les Russes comme toujours communistes avec le couteau entre les dents

                  Il faut sortir de vos clichés dépassés




                  • La Taverne des Poètes 29 août 2008 10:22

                    Pas faux dans l’ensemble. Mais Poutine a quand même truqué les élections.


                  • arturh 29 août 2008 10:59

                    Et le développement économique de la Russie, la chance de Poutine, est exclusivement basé sur une croissance exponentielle du prix des ressources énergétiques dont le territoire de la Férération regorge.

                    Quant à dire que les élections russes étaient jouées d’avance... Avant même qu’elle commencent, on savait déjà qui serait Président et qui serait Premier Ministre. La seule chose qu’on peut dire au sujet de ces élections, c’est que Poutine n’a pas osé aller jusqu’à changer la Constitution pour remettre en cause la limitation des mandats.

                    Et il n’y a qu’à voir comment les partisans de Garry Kasparov et Kasparov lui-même ont été traités.

                    Ces élections ont été un véritable claque à ceux qui espéraient des progrès de la Démocratie en Russie.


                  • arturh 29 août 2008 11:39

                    Et je suis choqué de voir ici quelqu’un qui défendre une clique qui a trié entre les mafieux qui s’étaient appropriés les richesses de la Russie pour mettre les plus indociles en prison (Kodorosky) et mettre sous tutelle les plus dociles (Abramovich) pour s’approprier la part du gateau qui leur revient. La fortune de Poutine est évaluée à 40 milliards de dollars.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès