Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Poutine passe à la seconde vitesse

Poutine passe à la seconde vitesse

Tout semble indiquer qu’a pris fin la période où Poutine expliquait au monde et tout particulièrement à l’Occident les principes et orientations qui fondent les politiques de la Russie face aux défis présents. Finies les palabres, il passe maintenant à la seconde vitesse. Des décisions importantes se prennent, toutes orientées à contrer l’arrogance d’un Occident qui se croit tout permis et à mettre en valeur des actions qui ne laissent place à aucune ambigüité. En un mot, Poutine passe à l’offensive.

Déjà, son ministre des Relations extérieures, M. Lavrov, avait fait savoir à quelques reprises qu’une guerre froide entre deux grandes puissances se disputant le contrôle du monde était du passé. Ce temps est périmé, la Russie ne dispute, d’aucune manière, le contrôle du monde et ne se prêtera pas à une diplomatie visant à conforter la puissance des États-Unis comme l’une des deux puissances pouvant dominer le monde. Dans une déclaration récente du ministre Lavrov, il est clairement dit que les États-Unis ne font même pas partie des priorités de la Russie. Ces priorités portent, d’abord et avant tout, sur l’émergence d’un monde multipolaire qui s’affirme de plus en plus et dont les pôles de décisions sont multicentriques. Dans une entrevue, réalisée le 29 mai , il a dit, entre autres :

« Les relations avec les États-Unis ne sont pas une priorité pour Moscou alors qu’un nouvel ordre mondial est formé … Pour nous, la chose la plus importante est de veiller à ce que tous soient d’accord avec le fait que, aujourd’hui, les problèmes du monde ne peuvent pas être résolus unilatéralement ou bilatéralement » 

À une autre occasion, il précise :

« Nous ne renonçons pas à l'interaction (avec Washington). Toutefois, nous acceptons la coopération non pas parce qu'ils veulent coopérer avec nous dans tel ou tel domaine, mais parce que ces contacts sont dans notre intérêt »,

Les choses sont claires et le fait que ça plaise ou pas à Washington ne fait plus partie de l’équation.

Le président Poutine, lors de sa dernière grande conférence de presse, n’a pas hésité à hausser le ton et à donner la réplique en 15 points aux accusations occidentales contre la Russie. Il met en relief l’aspect psychopathique des dirigeants étasuniens.

 

De toute évidence, la Russie passe à la seconde vitesse.

En février dernier, Poutine menace Obama de livrer des images satellites des attaques du 11 septembre qui prouveraient la complicité du gouvernement des États-Unis dans ces attentats qui ont permis de transformer en terroristes tous ceux et celles qui ne seraient pas d’accord avec les politiques de Washington..

« Selon des experts américains, la Russie se prépare donc à diffuser les preuves du rôle joué par les États-Unis et des services secrets le jour des terribles attentats. »

Tout récemment, Poutine est revenu à la charge, cette fois, en invoquant l’interventionnisme des États-Unis, tout particulièrement au M.O. et en Afrique. Il met en évidence que les informations dont dispose la Russie ne s’alimentent pas des communiqués de presse de la Maison-Blanche ni du Pentagone, mais à des sources privilégiées qui lèvent le voile sur les véritables intentions de Washington et les moyens qu’il utilise pour atteindre ses objectifs.

« Tout ce qui est arrivé sur la scène internationale au cours des deux dernières années doit être réajusté. Il est évident que nos nations sont menacées et cela est dû au fait que le droit international a été violé en combinaison avec la violation de la souveraineté des différents états et de leurs sphères d’influence  ».

Et, d’ajouter pour que Washington ne se méprenne pas sur ses propos : « Nous savons ce qui se passe au Moyen-Orient et en Afrique du Nord » laissant entendre par là le rôle joué par les États-Unis dans la formation, l’armement et l’utilisation des terroristes pour atteindre certains objectifs.

 

Un article à lire au complet.

S’ajoutent à ces déclarations explosives, des décisions qui en sont tout autant

Déjà Poutine avait avisé l’Occident qu’il y aurait une réponse adaptée à chacune des sanctions visant la sécurité et les intérêts de la Russie. Ce moment semble arrivé.

Il faut d’abord mentionner, cette liste de 89 personnes, soigneusement sélectionnées, portée à la connaissance des consulats et ambassades russes en Europe. Il s’agit de personnalités auxquelles l’entrée en Russie leur est désormais interdite. Une liste qui répond de toute évidence à celle élaborée par l’Europe et les États-Unis contre certaines personnalités russes. Tout semble indiquer que les pays européens, allés des États-Unis, ne la trouvent pas drôles. Pour en savoir plus, lisez ceci.

À remarquer qu’aucun Américain ne figure sur cette liste. Y aurait-il un motif particulier à cela ? Si on prend en considération le fait que l’Europe est la première victime à devoir absorber les contrecoups les plus sévères de cette politique des sanctions, on peut penser que les gouvernements et les peuples du Continent européen vont s’éveiller et se demander si le prix que l’Amérique leur demande de payer n’est pas un peu trop élevé. De quoi alimenter des fissures dans cette alliance dont l’Europe paie le gros prix. À ce sujet, un article tout récent, publié en Allemagne, se demande si l’Europe n’est pas le dindon de la farce de l’Amérique. L’article se termine par cette observation :

« Lorsque l'économie américaine en a besoin, Washington se permet de négliger les sanctions antirusses, conclut l'hebdomadaire. Dans le même temps, les compagnies allemandes souffrent des conséquences de la politique imposée par les Américains, dont les pertes économiques et la réorientation de l'économie russe vers l'Orient. »

On ne se cachera pas que l’affaiblissement de l’alliance de l’Europe avec les États-Unis serait un gain important pour la Russie. Pourquoi, alors, ne pas en profiter pour en accentuer les divergences ?

Il faut également signaler la loi, signée par Poutine, concernant les ONG. Une manière pour la Russie de reprendre en main sa souveraineté, souvent menacée par certains de ces organismes de couverture dont les objectifs sont plus souvent que moins de nature politique

Le 30 mai dernier, des avions russes de la Mer Noire ont forcé un contre-torpilleur américain à rejoindre les eaux neutres. On ne peut plus se permettre de jouer au chat et à la souris avec la Russie. Ses forces armées de terre, de mer et d’air sont en position de répondre à toute infraction en provenance de quelque endroit que ce soit.

Dans l’Arctique, région fort importante pour la Russie, les infrastructures militaires seront complétées d’ici la fin de la présente année.

« Les travaux se déroulent selon le calendrier et sont actuellement achevés à 70%. Nous sommes persuadés de pouvoir aménager l'ensemble des infrastructures pour nos troupes dans la région arctique d'ici la fin de 2015 », a déclaré le général aux journalistes.  » 

De toute dernière heure, Moscou informe que plus de 18 000 militaires seront en Arctique pour en assurer la défense.

Je ne puis terminer cet article sans parler de ces exercices militaires conjoints, Russie et Chine, en mer méditerranéenne. Ce fut une démonstration de force et d’indépendance. Les liens entre la Chine et la Russie sont là pour résister aux forces de l’OTAN et des États-Unis. Ils ne sont d’ailleurs pas seuls à faire front commun. L’Inde et l’ensemble des pays qui forme la coalition BRICS en font partie. L’alliance pour un monde multipolaire et multicentrique gagne du terrain et se renforce si on la compare à l’Alliance atlantiste, unissant les pays d’Europe et les États-Unis auxquels il faut ajouter le Canada. Dans ce dernier cas, le cordage se fait de moins en moins résistant.

S’il n’y a pas de guerre, la machine de guerre est en marche. Pour un officiel de l’OTAN une guerre éclatera cet été. Chacun peut y aller avec ses prédictions, mais l’élément déclencheur peut être de bien des natures, allant d’une faille technique, d’une erreur humaine à un plan froidement élaboré par ceux qui ont tout à gagner.

 

Oscar Fortin

Le 1er juin 2015

 

http://humanisme.blogspot.com

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.48/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

67 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 2 juin 2015 08:39

    Les « Fachos » de l’ouest vont faire péter la machine un de ces 4...Notre président du Panthéon vient d’envoyer des chars en Pologne.. ?


    • zygzornifle zygzornifle 2 juin 2015 08:44

      @Le p’tit Charles

      une nuée ardente de Rafale ferait l’affaire


    • simir simir 2 juin 2015 16:22

      @zygzornifle
      Aucune chance contre des chasseurs furtifs de 5eme génération comme le Sukhoï PAK FA ou des MIG 25 qui volent à mach 3,2 et ont le record d’altitude avec 37000 m


    • sarcastelle 2 juin 2015 08:41

      Une guerre pourrait éclater cet été ? Mais ce serait la fin de 70 ans de confort douillet en Occident ! Vite, concilions-nous les bonnes grâces de M. Poutine. Et croyez-moi, inspirons-nous des méthodes politiques de ce grand chez d’état qui depuis longtemps maintient son pays dans le meilleur équilibre possible entre liberté politique et autorité du président ! 


      • zygzornifle zygzornifle 2 juin 2015 08:43

        « Des décisions importantes se prennent, toutes orientées à contrer l’arrogance d’un Occident qui se croit tout permis »...... la il n’a pas tord .....


        • Ouallonsnous ? 3 juin 2015 00:40

          @zygzornifle

          Voici donc que l’Union Économique Eurasiatique qui - quand on lisait les journaux occidentaux, ne fonctionnerait jamais – signe des accords économiques et avec l’OCS des alliances miltaires, font front commun avec l’Inde et l’ensemble des pays qui forme les BRICS, se configure pour prendre le leader ship mondial, mais dans le respect des intérêts résiduels des puissances impérialistes qui comptaient assumer l’unique dominance.

          Si tant est, qu’il y ait une nation formant les USA, derrière ce qui est pour le moment, qu’une réunion d’intérêts économiques reposant sur le génocide originel des amérindiens qui en a fait le “Pays du goulag levant” qu’ils sont devenus, l’impérialisme, la force militaire, le pillage économique et le déni des lois internationales et du respect des traités, en d’autres termes, une maffia, la plus importante qui n’est jamais existé.

          Cette nation USA devrait commencer à réfléchir à son avenir et au changement de paradigme en cours, au lieu de livrer ce baroud d’honneur, d’agressions tous azimuts auquel nous assistons !

           

           


        • asterix asterix 2 juin 2015 09:45

          Décidément quand vous ne vous perdez pas dans des sujets nébuleux ( Cuba ) vos articles sont intéressants et suscitent nombre de réactions positives.
          En revanche, je ne crois pas en l’hypothèse d’une guerre cet été.
          La guerre est froide, très froide et le restera.
          Même en cas d’accident.


          • wesson wesson 2 juin 2015 10:53

            « À remarquer qu’aucun Américain ne figure sur cette liste. Y aurait-il un motif particulier à cela ?  »


            Oui. C’est une liste Européenne. 

            Les Russes eux mêmes ont évoqués l’existence d’une liste pour les Nord-Américains qui leur a été envoyée, mais ceux-ci ne l’ont pas publiée. 


            Sur le reste, je crois que vous vous lancez sur des hypothèses bien hasardeuses : Je ne pense pas une seconde que les Russes soient portés à faire un coup médiatique avec des « preuves » sur un truc comme le 11/09/2001, qui commence déjà à dater un peu.

            Et tout ceci pour une raison fort simple : pour maximiser l’effet de telles révélations, il faudrait qu’ils contrôlent la presse occidentale, ce qu’ils ne peuvent pas. 

            Si les Russes sortaient des éléments définitifs et concluant sur le sujet, je peut vous assurer que notre presse les occultera le temps qu’il faut, puis ensuite fera remonter les faux les plus grossiers et se bousculer les « spécialistes » pour expliquer que tout ceci n’est que mensonges et propagande du Kremlin.


            C’est pourquoi toute action médiatique des Russes qui impliquerait un comportement honnête de la presse occidentale est dès le départ voué à l’échec.

            • wesson wesson 2 juin 2015 11:07

              @wesson
              ceci dit, je partage quand même globalement votre analyse : la Russie est effectivement passé à une vitesse supérieure, et effectivement s’organise sur l’hypothèse d’une très longue confrontation avec les puissances occidentales. 


              La prochaine crise sera lorsque la Russie enverra paître l’Europe et l’Ukraine lors du renouvellement du contrat de transit en 2020. Même en l’absence de tout pipeline de substitution, les Russes ne feront plus passer leur gaz par là.

            • oscar fortin oscar fortin 2 juin 2015 13:19

              @wesson : merci pour votre commentaire et vos informations sur la liste étasunienne. Quant aux 11/09, si vous m’avez bien lu, je ne dis en aucun moment que la Russie va révéler ce qu’elle sait sur le 11/09l, mais je cite une opinion exprimée par des experts américians :


              « Selon des experts américains, la Russie se prépare donc à diffuser les preuves du rôle joué par les États-Unis et des services secrets le jour des terribles attentats. »

              Chacun peut bien penser ce qu’il veut bien. Personnellement, je n’en sais absolument rien. Ce n’est donc pas une hypothèse que je fais, mais une information que je transmets.

              Bonne journée et au plaisir de vous relire

            • orage mécanique orage mécanique 2 juin 2015 14:36

              @wesson

              Vous pensez encore que la diffusion de l’information se fait par la presse.....pas mal !


            • wesson wesson 2 juin 2015 14:43

              @orage mécanique



              Avant de vous lancer dans des lieux communs, prenez conscience de la réalité des choses. 

              Tout d’abord, mettons-nous d’accord sur le langage : ce que j’apelle « la presse » est pour moi le mass média, qui est effectivement avant-tout audio-visuel. 

              90% des Français s’informent uniquement à partir de TF1 (ou équivalents qui n’ont de différence d’opinion que à la marge), et ça leur suffit. 

              Ceux que vous côtoyez dans les forums ne sont qu’un toute petite partie de la population qui est proactive face à l’information, c’est à dire qui va à sa recherche plutôt que d’utiliser celle que on lui mets à disposition quasiment sous le nez. 

              Autre lieu commun : Internet n’est pas l’ennemi de la télé. Ceux qui passent du temps sur Internet en passent encore plus à regarder leur télé. L’internet reste un média minoritaire.

            • orage mécanique orage mécanique 2 juin 2015 15:03

              @wesson
              c’est clair les autres c’est trop des cons y a que nous qu’on sait.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 juin 2015 18:48

              @wesson
              Vous chargez la barque, le journal de 20 h de TF1 c’est 5 ou 6 millions, cela ne peut pas faire 90% des Français.
              Ce qui ne veut pas dire non plus qu’ils croient ce qu’on leur raconte....
              77% des Français ne font pas confiance aux médias.


            • Appolonius de Zante Appolonius de Zante 4 juin 2015 14:39

              @Fifi Brind_acier

              Combien parmi ceux qui n’accordent pas de confiance au médias, regardent-ils encore TF1 ?


            • Attilax Attilax 7 juin 2015 20:58

              @Appolonius de Zante
              Pas lourd, justement. C’est pour ça qu’ils flippent et veulent contrôler le net...


            • Ruut Ruut 2 juin 2015 12:45

              J’ai peur car avec Hollande au pouvoir, toutes les conneries sont possibles.


              • Layly Victor Layly Victor 3 juin 2015 09:55

                @Ruut

                N’ayons aucune crainte. Hollande nous a déjà prouvé à plusieurs reprises qu’il est un grand chef militaire. Il a repris à son compte la devise de Queipo de Llano : « viva la muerte ! ».

                J’imagine Hollande entrant en vainqueur à Moscou : « c’est le plus beau jour de ma vie politique, ma réélection est assurée ».


              • Grandloup74 4 juin 2015 03:54

                @Ruut

                « ... toutes les conneries sont possibles ». Ou plutôt toutes les saloperies !

              • COVADONGA722 COVADONGA722 7 juin 2015 13:12

                @Layly Victor
                 Queipo de Llano : « viva la muerte ! ».

                bonjour , non l’auteur du cri de ralliement des franquistes est Millan Astray autre général putschiste créateur par ailleurs de la « bandera » la légion étrangère espagnole 

              • Layly Victor Layly Victor 7 juin 2015 20:09

                @COVADONGA722
                merci pour cette précision historique


              • bernard29 bernard29 2 juin 2015 12:59

                L’Ours de Sibérie a frappé fort ; BHL , Cohn Bendit ....

                Il prépare la guerre ou quoi ??


                • bernard29 bernard29 2 juin 2015 13:03

                  Il n’ a pas intérêt à toucher à Kouchner ou même à sa copine Ockrent . Sinon, on ne répond plus de rien.


                • goc goc 2 juin 2015 13:46

                  Je ne résiste pas au plaisir de vous faire écouter la dernière « chronique » de notre menteuse nationale aka caroline fou..reste. Un morceau d’antilogie digne des meilleurs éditos de radio Paris des années 40. Un vrai condensé de mensonges, de propagandes (baptisant bhl « de démocrate dont le seul crime est de ne pas être d’accord avec le régime de Poutine ») et autres propos à vomir (elle arrive même à traiter le gvt ukrainien de démocratique)

                  bref je ne saurais conseiller à tous de garder cet édito dans ses archives, ne serait-ce que pour avoir le plaisir de le faire ré-écouter à la donzelle le jour de la libération, devant le coiffeur qui lui fera la seule coiffure digne d’elle

                  donc écoutez et savourez
                  http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=5043795


                  • wesson wesson 2 juin 2015 14:36

                    @goc
                    Dans le même style, nous avons eu ce Samedi l’émission « Rendez-vous avec X » sur France Inter.


                    J’ai trouvé en de nombreuses occasions que cette émission proposait des lectures pertinentes des événements géopolitiques contemporains. Toutefois, avec une certaine baisse de qualité ces derniers temps, les histoires racontées se trouvant de plus en plus orientés.

                    Toutefois, ce dernier épisode sur l’Ukraine et Poutine était d’une indigence absolument consternante. Un portrait totalement à charge de la Russie, sans aucune nuance ni inventivité, une simple récapitulation des analystes les plus obstinément Russophobes, doublé d’une cécité totale sur la nature du pouvoir Ukrainien. A peine est-il concédé en toute fin d’émission et en une seule phrase que « la réhabilitation des combattants de l’OUN-UPA n’était pas très intelligente » non pas parce que ils ont eu tort de réhabiliter des néo-nazis véritables, mais parce « ça crédibilise la propagande Poutinienne ».

                    Les commentaires des auditeurs sous l’émission sont d’ailleurs particulièrement éloquent : Malgré une modération très tatillonne, c’est le rejet ultra-majoritaire.

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 juin 2015 18:33

                    @goc
                    La voix de ses maîtres...
                    Ce que Fourest oublie de dire, au sujet de la loi contre les ONG-sous marins, c’est que la France a exactement la même loi : article 411 - 4 du code pénal :

                    « Entretenir des intelligences avec une puissance étrangère, avec une entreprise ou organisation étrangère,ou sous contrôle de l’étranger, ou leurs agents, ou une puissance étrangère etc,(...) en vue de susciter des hostilités ou des actes d’agression contre la France, est puni de 30 ans de détention et 450 000 euros d’amende. »


                  • oscar fortin oscar fortin 2 juin 2015 18:38

                    @Fifi Brind_acier : Il me fait plaisir de vous saluer et de profiter d’informations fort pertinentes que vous nous transmettez.


                    Avec mes meilleures salutations

                  • Ariane54 Ariane54 3 juin 2015 08:40

                    @wesson
                    Bonjour, Je n’ai pas écouté l’émission, mais j’ai lu les commentaires. Edifiant. Merci du lien.



                  • Christophe Pelissier 2 juin 2015 15:10

                    Oscar,
                    Je ne suis ni pro americain ni pro russe mais ne pensez vous pas que « nous savons ce qui se passe en Afrique et au Moyen Orient » est sujet a interpretation ? Russes et americains ont autant a gagner dans les conflits armes. Tout est une question d’entente pour assurer un partage equitable. Un peu comme a la conference de Yalta...


                    • oscar fortin oscar fortin 2 juin 2015 16:52

                      @Christophe Pelissier : Je ne suis pas dans le secret des dieux, mais déjà nous vous dire que la Russie comme la majorité des autres pays, libres et indépendants, ce qui n’est pas le cas de tous, comme vous pouvez vous en rendre compte en Europe, agit en fonction de ses intérêts dont fait partie l’émergence d’un monde multipolaire et multi-centrique. Le monde unipolaire pas plus que le monde bipolaire ne font parties de ses intérêts. C’est à peu près tout ce que je puis dire à ce sujet.


                      Merci et bonne fin de journée

                    • goc goc 2 juin 2015 16:54


                      Bonjour Christophe
                      je me permets de répondre avant l’auteur
                      votre hypothèse serait intéressante et certainement proche de la réalité si on n’observait pas par ailleurs une montée de l’agressivité américaine envers d’autres pays, y compris et surtout, ceux qui sont plutôt favorables à la Russie
                      par exemple, il se passe des choses inquiétantes en mer de Chine, ou d’abord les ricains ont exigé des vietnamiens qu’ils stoppent leur assistance a l’aviation russe, puis ce fut les divers manœuvres et provocations en vers la chine, allant jusqu’à traverser les eaux territoriales chinoises
                      En Europe, on voit actuellement se mettre en place une « révolution de couleur » en Macédoine alors que ce pays n’a rien d’une dictature et que la main de la CIA et des faucons ne se cache même pas
                      en Amérique du Sud, le Venezuela est constamment en proie aux troubles téléguidés depuis Washington

                      bref , votre hypothèse n’aurait de sens que s’il y a partage, or en ce moment c’est plutôt du « tout est à moi » en langue yankee


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 juin 2015 18:39

                      @goc
                      Il semblerait que la déstabilisation de la Macédoine soit en lien avec le futur terminal gazier...
                      « Révolution colorée en Macédoine pour saper le Turkish Stream ? »


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 juin 2015 19:04

                      @oscar fortin
                      Salut Oscar,
                      Je suis peut-être trop optimiste, mais à part mettre le bazar coloré dans plusieurs pays, je vois mal comment les USA pourraient déclarer une guerre à la Russie ?


                      La Russie a comblé un retard technologique dans le domaine de l’armement.
                      Les USA ont été obligés de plier bagage au large de la Syrie, à cause des armes de défense russes.

                      L’armée russe sait aussi « déconnecter » l’électronique des navires de l’ US Navy.
                      Je suppose que ce genre de matériel peut aussi « déconnecter » bien d’autres installations à terre ?
                      Ce qui fait faire des cacas nerveux aux Américains...

                      Par contre, ils peuvent faire des dégâts collatéraux dans les divers pays des BRICS..., depuis 200 ans qu’ils interviennent partout comme chez eux, ils savent faire.

                    • oscar fortin oscar fortin 2 juin 2015 20:47

                      @Fifi Brind_acier : C’est bien l’impression que me laisse le rapport de force entre la Russie et les États-Unis avec ses alliés européens. De part et d’autre, il y a démonstration de force, mais aussi des failblesses. Sur ce dernier point, les Occidentaux n’ont pas la même unité que peut l’avoir Poutine avec ses alliés. Il y a évidemment cet inconnu de la capacité de l’un et l’autre au niveau de l’utilisation des plus hautes technologies de contrôle informatique et électronique. Dans le cas présent, ce n’est pas la Russie qui se prépare à attaquer l’Occident, mais l’Occident qui souhaite mettre à genoux la Russie. Cette dernière se prépare à toute éventualité pour répondre à une attaque. Je pense que Washington ne se sent pas prêt pour une telle offensive. Mais avec ces derniers tout peut devenir possible.


                      Merci


                    • Layly Victor Layly Victor 3 juin 2015 10:22

                      @goc

                      En même temps qu’une augmentation du niveau d’agressivité US vis à vis de tout ce qui touche à la Russie, on constate une préparation à une attitude pleine de compréhension et de mansuétude vis à vis de l’EIL, du moins en France.
                      Il y a peu, la chaîne sioniste BFMTV nous livrait un « reportage » sur la prise de Palmyre par les djihadistes, présentée comme une bénédiction. Sous forme de témoignage d’un soit disant ingénieur syrien resté à Palmyre. On se serait cru en 40. Selon lui, les fous de Dieu ont été chaleureusement accueillis par la population. Ils ont rétabli en six heures l’eau courante et internet. Ils ont posté des gardes devant la seule église chrétienne de la ville. Ils assurent la protection du site archéologique comme on protège un bien précieux. Pour la population, c’est le bonheur retrouvé.
                      BFMTV présente ça comme « un document exceptionnel ». Ah ! Si les Russes avaient la chance d’avoir Nétahnyaou et Al Bagdadi au Kremlin, semble être la question subliminale.


                    • captain beefheart 2 juin 2015 15:40

                      @Wesson

                      Ayant écouté l’émission de Mr.X samedi dernier,tombé de ma chaise,je me connecte exprès maintenant pour confirmer ce que vous dites.C’était ahurissant de tromperie.Le respect que j’avais pour ce monsieur et son programme ,qui nous a donné souvent un regard différent sur les arcanes du pouvoir et des évènements d’ordre géopolitique ,en a pris un grand coup.A sa défense je dirais que Mr.X faisait trembler sa voix de façon exagérée,et ricanait beaucoup plus que d’habitude au moment de débiter ses plus grand mensonges,ce qui contraste avec sa voix normalement posé et peu émotionnel.Comme s’il voulait passer en même temps le message« Excusez-moi,j’ai un pistolet pointé sur moi »Bonne journée.


                      • wesson wesson 3 juin 2015 07:43

                        @captain beefheart
                        Juste pour continuer sur le sujet, une des ânerie les plus évidemment fausse qui a été prononcée par M. X est la suivante : 


                        « [Poutine a] redessiné les frontières à l’intérieur de notre continent pour la 1ère fois depuis la seconde guerre mondiale »

                        Si M. X veut bien prendre une carte des années 1990, il y avait un truc qui s’appelait la Yougoslavie là, au milieu de l’Europe.

                        Et c’est suite à une intense campagne de bombardement que la Yougoslavie a été démembrée en 7 « pays », dont le Kosovo pays failli mais devenu une plaque tournante de divers trafics sévissant en Europe.

                        A noter d’ailleurs que le cas de la Slovénie et la Croatie est strictement identique au cas de Donetsk et Lugansk pour l’Ukraine : Indépendance déclaré unilatéralement par les 2 provinces, et soutient immédiat fourni par l’Allemagne, y compris militairement pour résister à une tentative de reprise en main du pouvoir central.

                        C’est ce qu’aurait pu dire M. X à l’antenne, si toutefois il fut un peu plus inspiré.

                      • Werner Laferier Werner Laferier 2 juin 2015 18:30

                        Encore une fronde de Poutler, la nomination du président Saakachvili en temps que gouverneur d’Odessa est une manœuvre habile qui permettra la réconciliation du peuple ukrainien et géorgien face au tyran russe Poutler. Saakachvili est un chef compétent, un démocrate, qui a déjà eu affaire à Poutler.
                        Les manœuvres de Poutler sont scandaleuse en 2015, le tyran use de méthodes propre aux dictateurs du 20 iéme siècle, sans oublier que Poutler maintient un système colonisateur en Europe de l’Est, il est de fait responsable de la colonisation et de nombreux meurtres.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès