Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Premier débat, aucun mort

Premier débat, aucun mort

McCain et Obama très crédibles dans leurs rôles de Bush et Kerry.

John McCain n’a pas perdu le premier débat présidentiel, et cela peut être considéré comme une victoire compte tenu des circonstances.

Barack Obama a gentillement évité de s’étonner de sa présence alors que le plan de sauvetage de ses amis financiers n’est pas encore signé, ou de lui signaler que, pour changer les mauvaises habitudes de Wall Street, il serait plus urgent de virer ses nombreux conseillers lobbyistes (qu’il a choisi et nommé) que le patron de la SEC (que le Président des Etats Unis n’a pas le pouvoir de virer). Dommage qu’Obama n’ait pas été plus incisif sur l’économie. Il a mis du temps à se mettre en jambe, accusant visiblement le contrecoup de la fatigue (merci Dubya pour les heures de vol inutiles).

John a tiré le "meilleur" ou plutôt le maximum du peu dont il disposait, mais toujours en restant scotché au raz des pâquerettes et dans le registre émotionnel* là où Barack essayait de tirer le débat vers le haut et le registre rationel. A propos de l’Irak, McCain a focalisé son discours sur la "surge strategy", et Obama lui a rappelé que cela relevait du tactique et non du stratégique : la vraie question n’était pas pour ou contre plus de troupes en Irak mais bien plus fondamentalement pour ou contre l’invasion de l’Irak.

Si Obama a été plus présidentiel sur les affaires étrangères, le grand public aura pu se laisser abuser par la roublardise de son adversaire, étalant sa connaissance des théâtres des opérations comme autant de blessures de guerre.

J’ai franchement eu l’impression de revoir les débats Bush-Kerry, le fourbe malin comme un singe gagnant le public sur la forme face à un sage doté d’une véritable vision et de véritables valeurs morales, mais un peu trop professoral, un peu trop respectueux de son adversaire et de l’électeur, et donc forcément un peu trop sur la défensive.

Le candidat Républicain a usé et abusé des grosses ficelles à la Rove / Schmidt, par exemple en retournant de façon mensongère contre leur auteur les attaques portées sur lui de façon légitime : le "McCain ne comprend pas" / "he just doesn’t get it" asséné par le Sénateur de l’Illinois à la Convention Démocrate revenant plusieurs fois dans sa bouche comme "Obama ne comprend pas".

J’ai bien peur que ce soit l’électeur américain qui ne comprenne pas : il risque de se faire avoir une fois de plus, mais cette fois-ci, il n’y aura plus de séance de rattrapage.

* avec le vocabulaire typiquement bushien dont raffolent les fondamentalistes ("evil", "greed", "Holocaust"...)

— -
initialement publié sur blogules (également en VO).


Moyenne des avis sur cet article :  3.53/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Charles Bwele Charles Bwele 27 septembre 2008 12:21

    @ Stephanemot,

    En effet, y avait un air du débat Bush-Kerry mais en beaucoup plus aseptisé, passablement plus ennuyeux. Bush et Kerry se balançait mutuellement qq vannes et n’hésitait pas à s’accuser directement d’avoir commis ceci ou cela. J’ai rigolé en voyant McCain commencer par l’hospitalisation de Ted Kennedy pour user de la fibre émotionnelle... Obama aurait du être plus rentre-dedans, il doit également corriger sa p’tite tendance à hésiter presque bégayer un tantinet en début de phrase...

    Amicalement smiley


    • stephanemot stephanemot 27 septembre 2008 13:10

      @charles

      Les deux ont regulierement begaye, et les echanges etaient effectivement moins violents qu’en 2004, dans un contexte beaucoup plus passionne et focalise sur l’Irak.

      En parlant de Ted Kennedy, McCain faisait vraiment son age... et il a un peu abuse des blagues sur son propre age. Cela tombait un peu a plat, comme un comique ringard sortant eternellement la meme vanne mais sans l’energie des premieres fois.

      Hospice and love ? smiley


    • Charles Bwele Charles Bwele 27 septembre 2008 14:56

      Pourquoi ne pas répercuter la crise financière sur la retraite du père McCain ? smiley


    • Cangivas 27 septembre 2008 14:35

      (je précise que je ne suis pour aucun des deux candidats).

      Vous écrivez "Obama a été plus présidentiel sur les affaires étrangères".

      Aux questions portant sur la Russie et la crise dans le Caucase, Obama dit :

      " Il faut également soutenir toutes les démocraties naissantes dans cette région, les Estoniens, les Lithuaniens, les Lettons, les Polonais, les Tchèques et leur montrer notre soutien et notre solidarité dans leurs efforts. Ils sont des membres de l’OTAN.
      Pour la Géorgie et l’Ukraine, je crois qu’il faut insister sur le fait qu’ils sont libres de rejoindre l’OTAN si ils arrivent à répondre à ses exigences. Ils doivent mettre sur pied immédiatement un plan d’action pour devenir membre de l’OTAN pour qu’on puisse les intégrer.
      On ne peut pas maintenant revenir à un état de guerre froide avec la Russie."

      cf http://www.lemonde.fr/web/articleinteractif/0,41-0@2-829254,49-1100278@45-5590@51-1089564,0.html

      Cette déclaration me semble être du grand n’importe quoi.


      - Aucune mention de l’Union Européenne (l’oublier quand on cite ces pays et ces régions, ça me semble incroyable) encore moins de mention d’un partenariat avec elle pour régler le(s) contentieux... je suppose que même pour Obama la notion de partenariat est étrangère (les Etats-Unis n’ont pas de partenaires mais des obligés via l’Otan).


      - Refus d’état de guerre froide avec la Russie mais dans le même temps intégration de l’Ukraine et de la Georgie dans l’Otan.

      Comme dirait Chirac, c’est abracabrantesque.


      • geko 27 septembre 2008 15:59

        "Par ailleurs, un article, au moins, pourrait se demander ici si ces élections sont bien démocratiques"

        Les dernières élections américaines ne l’étaient déjà pas ! Remember les machines à voter qui poinçonnent de travers à l’endroit du busher !


      • Jean-paul 27 septembre 2008 16:04

        Le debat = match nul .
        Attendons le debat des vice presidents


      • stephanemot stephanemot 28 septembre 2008 02:51

        @george cake

        j’extrais de votre delire haineux une vraie bonne question : ces elections sont-elles democratiques ?

        le systeme electoral americain est une aberration, et a chaque election cela saute aux yeux de facon plus evidente encore.

        l’election presidentielle n’est pas democratique au sens ou toutes les voix n’ont pas le meme poids. il s’agit d’une forme de democratie indirecte inequitable (je n’evoquerai pas ici le systeme surrealiste des primaires).


      • frédéric lyon 27 septembre 2008 16:35

        Le débat a largement tourné à l’avantage de McCain et il va maintenant falloir que les soutiens médiatiques rament comme des fous, et que toutes les trompettes de la propagande résonnent, pour effacer la très mauvaise impression laissée par Barack Obama.

        Quelques sondages légèrement bidouillés nous expliquerons très opportunément qu’Obama "a gagné".

        Ce qui n’a d’ailleurs aucune importance si l’on se souvient que John Kerry avait "gagné" ses trois débats contre George Bush, toujours selon les sondages, et que George Bush l’a finalement battu à l’élection, encore plus largement qu’il avait battu Al Gore !!!

        Le candidat Obama n’était pas le meilleur candidat que les Démocrates pouvaient se donner, son inexpérience crêve les yeux, mais ce serait tout de même un comble s’il perdait une élection qui paraissait imperdable avant le début de la campagne électorale, surtout après deux présidences républicaines successives.


        • Bernard POSSO Bernard POSSO 27 septembre 2008 18:49

          Obama a perdu ce débat qui était gagnable à tous points de vue.

          Le sénateur MC Cain, vieux singe aguerri à toutes les techniques de "commisération" pour masquer ses incertitudes et ses faiblesses, particulièrement incisif "vous n’y connaissez rien ! vous vous trompez : !" s’est vu répliquer " vous avez raison John, mais... " à plusieurs reprises par un Obama chevaleresque, désireux de ne pas perdre un point de son avance actuelle.

          Mais peut-être faut-ii s’avouer aussi qu’au fond rien de fondamental ne sépare ces deux hommes  ? Et que manque une proposition fondatrice dans cette campagne démocrate pour marquer la rupture ?

          Il reste 38 jours au sénateur Obama de convaincre les indécis à choisir le moins pire des deux.

          BB Posso


          • stephanemot stephanemot 28 septembre 2008 02:53

            Les spin doctors de McCain ont comme on pouvait s’y attendre degaine une pub avec tous les "john is right" repetes par Obama...


          • stephanemot stephanemot 28 septembre 2008 02:59

            "rien de fondamental ne separe les deux hommes" : si, justement. 

            dans le fond, McCain n’est pas mauvais. Mais cet incorrigible opportuniste a franchi la ligne jaune en vendant son ame aux theocons : http://blogules.blogspot.com/2008/09/le-vritable-changement-selon-mccain.html

            Obama n’est pas Mr Perfect, mais au moins il fera de son mieux pour le bien du plus grand nombre. McCain-Palin vont offrir le pays (et au-dela la planete) a ses pires ennemis.


            — -


          • herve33 27 septembre 2008 21:17

            extrait du bulletin Numéro 27 d’ europe2020.org du 15/09/2008


            On assiste à un « direct hit » sur le système financier global et il est nécessaire de comprendre qui va être le prochain occupant de la Maison Blanche à un moment aussi crucial de l’histoire des Etats-Unis et du monde, surtout que pour l’équipe LEAP/E2020 son nom ne fait pas mystère puisque le résultat est déjà programmé


             
            Alors Mc Caïn ou Obama qui serait déjà programmé ?

            Qui est le candidat qui ne fait pas mystère . Moi je parierai pour Obama qui a désormais la faveur des financiers de Wall Street .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès