Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Présidentielles au Mexique

Présidentielles au Mexique

A l’approche des présidentielles, la petite minorité de Mexicains qui se sent plus portée vers la politique que vers le ballon rond va avoir à choisir entre deux visions du pays. Qui va l’emporter ?

Depuis l’arrivée au pouvoir de Vicente Fox, la situation économique du pays va mieux. Les études du FMI nous le montrent, Fox nous le démontre, mais dans la réalité des choses, seule une minorité en a largement profité. Si la dette a été maîtrisée et l’inflation stabilisée, le miracle économique n’a pas eu lieu, et quand les Etats riches du Nord construisent des centres commerciaux et des villas, les Etats du Sud, nettement plus pauvres, tentent de contrer l’émigration de leurs paysans vers le puissant voisin du Nord.

Après une longue campagne d’une médiocrité rare, seuls deux candidats peuvent désormais réellement prétendre à la présidence. Ces deux-là ont des idées diamétralement opposées et se décochent des gentillesses à longueur de spots et de débats télé.

A ma droite, Felipe Calderon, proche des gens d’affaires et des couches plutôt aisées. Il prône une économie forte basée avant tout sur l’entrepreunariat et les investissements étrangers. Avocat et économiste, il a le soutien d’un bon nombre de grandes entreprises qui ont oublié qu’il a été l’homme-clé d’un des plus grands scandales de corruption du pays : le Pemexgate. A ma gauche, Lopez Obrador, idole du " Mexique d’en-bas " et des travailleurs. C’est un hyperactif qui travaille quotidiennement de 6h à minuit et a comme thème de campagne " Les pauvres avant tout ". On le qualifie souvent d’altruiste, proche du peuple, mais ses détracteurs ne voient en lui qu’un démago populiste, prêt à tout pour parvenir au pouvoir.

Vous l’aurez compris  : tout les oppose. Du coup, plus qu’entre deux hommes, c’est entre deux avenirs bien différents que devront se décider les Mexicains le 2 juillet prochain.


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Bulgroz (---.---.168.162) 15 juin 2006 12:26

    Mickou,

    Enfin, des nouvelles du Mexique sur Agoravox, pays où j’ai beaucoup vécu et où je reviens souvent.

    Pour moi, il n’y a pas photo, c’est le PAN qui doit gagner,

    le PRI c’est pourri genre mafia,

    et Lopez Obrador, le soit disant Saint Bernard des vieux du Districto Federal c’est celui qui a contruit les double toits sur les autoroutes entrantes à Mexico permettant l’arrivée encore plus massive de bagnoles dans la ville qui n’en peut plus.

    Si en plus,

    - on pouvait faire la transparence chez Pemex en lui supprimant ses monopoles, ca irait beaucoup mieux pour tout les monde.
    - et rallonger la durée des mandatures des élus locaux, ca réduirait la corruption


    • mickou mickou 15 juin 2006 15:19

      Hola Bulgroz. Comme étranger en ce beau pays, je tente de garder profil bas et d’analyser les choses sans trop en parler.. si ce n’est sur Agoravox ;o

      Cependant, je pense réellement que si Calderon passe le 2/07, les inégalités se feront plus fortes, le Mexique sera alors de nouveau dirigé comme un vaste buisness tel qu’il l’a été pendant le mandant de FOX [celui-là même qui se prétendait voilà encore peu de temps « plus homme d’affaire que président »]. LE PRI, Nueva Allianza et les autres n’ont que peu de chances. AMLO ?! Il a fait bcp de bien au DF où l’insécurité est en baisse et le centre historique en plein renouveau. Il a proposé des concerts gratuits sur le zocalo [Manu Chao notamment] et a permis pas mal d’avancées sociales mais oui, il promet beaucoup et je doute qu’il puisse tenir toutes ses promesses.

      Maintenant, tel que je le vois, celà va être une élection très serré entre Gauche & Droite, Social & Eco.. A suivre.


      • nalleli (---.---.253.217) 18 juin 2006 18:55

        Est-il qu’est-il eu besoin d’un étranger pour voir ce que passait si Calderon réussi ? Nous sommes déjà, Le Mexique SA, cour arrière des USA, et le seul plan de la droit au Mexique c est de etre Main d’oeuvre bon marché pour eux, et mettre un terme la technologie et à la culture

        nous avons besoin, messieurs mexicains et mesdames, c est de nationalisme, les Américains protégent ses industries par tout le monde, la France, l’Europe, nous, au Mexique, on enseigne dans les écoles que le nationalisme est ridicule, renoncer l’État mexicain ses responsabilités sociales de santé, énergie, culture, éducation et laisser que le capitalisme sauvage finit avec ce qu’il reste.

        Ridicule pour laquelle ? Pour une politique économique conçue pour mettre un terme les gens et accumuler de grands capitaux. Regardez la loi TELEVISA, Dieu nous protégez de ces chefs d’entreprise sans scrupule


      • La Belle du groz (---.---.249.216) 18 juin 2006 19:21

        @ nalleli,

        Le Mexique est un beau et grand pays où les gens travaillent beaucoup et beaucoup travaillent pour simplement survivre.

        Malheureusement, le Mexique est trop prés des USA et ne peut se fermer aux US comme les USA se ferment au mexique, ce dont a le plus besoin le Mexique c’est un Président US moins con et plus humain.

        Pour le reste et malgré le libre échangisme qui fait que les USA utilisent plus le Mexique que l’inverse, l’influence et la culture mexicaine sont de plus en plus fortes des 2 cotés du Rio Grande.

        Un abrazo fuerte


      • bob (---.---.198.39) 15 juin 2006 16:12

        Il s’agit sûrement de la campagne présidentielle la plus dégueulasse à laquelle j’ai pu assister... Si je ne me trompe pas, il y a quelques mois, Mr lopez obrador a été accusé de corruption, vidéo à l’appui par une émission populaire mexicaine. (http://www.elcorreo.eu.org/article.php3?id_article=1527) Mais comme tout n’est que manipulation dans ce pays, je plains les mexicains à l’heure de leur choix. La plupart de mes amis qui vivent au DF ont d’ailleurs décidé de ne pas voter. C’est peu responsable, mais ou est le choix ???


        • le doc (---.---.229.236) 15 juin 2006 17:59

          ne pas voter est la ligne directrice du sous-commandant Marcos.


        • le doc (---.---.229.236) 15 juin 2006 17:54

          c’est assez marrant de voir qu’entre 2 pubs de lessive, il y a des spots « publicitaires » qui dénoncent ou infirment des pseudos-agissements de ces politiques.

          pub comparative ?


          • phiconvers (---.---.4.119) 15 juin 2006 20:27

            « il a proposé des concerts gratuits sur le zocalo (Manu chao notamment) » : la belle affaire ! Pour que Manu chao appelle les Mexicains à voter à gauche ?

            La vie politique mexicaine est particulièrement vide et ennuyeuse, et AMLO n’a franchement pas grand-chose à proposer. on en viendrait presque à penser que Madrazo est une option intéressante pour faire enfin bouger un peu les positions de ce pays trop tourné sur lui-même !

            Quant à Marcos, qu’il avale sa pipe et sa cagoule. sans le Monde diplomatique, il n’existe plus !


            • mickou mickou 15 juin 2006 23:29

              « La vie politique mexicaine est particulièrement vide et ennuyeuse » ... On ne parle pas du même pays ?!

              La vie politique mexicaine est en ce moment au contraire très intéressante : Il est rare d’avoir droit à un tel duel d’idées, de conception d’un pays qui avance mais dans quel sens ?!

              En France, il y a un consensus sur tellement de thèmes entre gauche et droite qu’il devient difficile de savoir pour qui voter ! Entre Caldeon et Amlo, c’est le jour et la nuit et bien malin qui pourra prédire si c’est le soleil du PRD ou la lune bleutée du PAN qui va gagner.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès