Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Propagande et censure

Propagande et censure

Ici, je vous l’ai toujours dit et répété, n’en déplaise à certains : cette guerre irakienne commencée sur des mensonges n’a jamais été expliquée aux gens autrement que par des mensonges. Il est loin le temps des correspondants de guerre grâce à qui on savait ce qui se passait ou se tramait réellement. Tout le monde se souvient de cette couverture de Larry Burrows de Life qui a tant fait pour faire prendre conscience au Américains et au monde entier du conflit vietnamien. Tout le monde se souvient aussi de Griffiths. Durant les premiers mois de cette guerre sans nom, les journalistes sélectionnés, les "embedded" ont seuls eu le droit de nous apporter leurs témoignages sur le conflit. Et nous n’avions su qu’après les exactions commises, par la bande, par des images volées. Cela n’a pas changé depuis : toutes les images qui sortent d’Irak sont contrôlées par le service de presse des armées américaines. Pour savoir ce qui se passe, il faut attendre d’autres sources. C’est ainsi que nous avons fini par savoir à peu près comment l’armée américaine est venue à bout du quartier de Falloujah qui lui avait toujours résisté. Chose insupportable pour la hiérarchie militaire, imbue d’elle-même et de sa technologie, qui, justement, là, ne servait à rien ou presque dans ces combats de quartier qu’elle n’avait pas préparés. Montrer qu’on lui résistait était impensable : pas une image ne devait sortir de Falloujah autre que celle visionnée par les militaires américains. On est en train en ce moment de crier au loup avec les Chinois et leur façon lamentable de gérer la couverture des jeux Olympiques, on n’a pas beaucoup entendu de gémissements lors des massacres, à deux reprises, de Falloujah... Les gens ont la mémoire courte : Falloujah ne date que de quatre ans. La durée entre deux Olympiades.

L’horreur à Falloujah a commencé par un lynchage, le 31 mars 2004 : ceux de quatre employés de la firme privée Blackwater, abattus au sortir de leur 4x4 et dont les corps ont été traînés comme à Mogadiscio pour finalement être démantibulés et pendus au pont du quartier où ils sévissaient. Ces images-là, on en dispose : en revanche, nous ne possédons rien ou presque sur les exactions de ces mercenaires, et de leur façon d’entrer dans les maisons en abattant au jugé femme, enfant ou adultes, ou à rentrer du "travail" le soir en tirant des rafales de fusils mitrailleurs sur les passants, ce que d’autres de leurs collègues perpétueront bien après. Sans en être pour autant inquiétés, bénéficiant d’une totale immunité accordée par le gouvernement croupion irakien. Les quatre écorchés de Falloujah vont être utilisés à des fins de propagande pour faire accepter à l’opinion américaine l’écrasement systématique en représailles du quartier grand comme une ville moyenne, étendue sur 10,5 km2 et comprenant plus de 50 000 bâtiments. Nous avons récemment évoqué les drames d’Oradour et de Maillé, et nous n’hésitons pas à dire aujourd’hui qu’à Falloujah on a fait de même, l’armement moderne en plus. Et qu’il faudra bien qu’un jour ou l’autre  des responsables soient jugés pour cette sauvagerie. Chaque maison en effet étant l’objet d’exactions systématiques. On trouvera difficilement sur le net le récit en image de ce véritable génocide : photos de familles ensanglantées et surtout de chefs de famille abattus par une balle dans la tête en plein sommeil, ou sous l’effet de gaz innervants, la grande spécialité des mercenaires de Blackwater, chose interdite par les règles élémentaires de guerre. Rien sur l’aspect des corps dans certains quartiers, passés à la bombe larguée de Tomcat ou de Hornet, ou écrasés sous les murs abattus à coup de canon de char Abrams. Rien sur les explosions sourdes, les nuages blancs et les brûlures très particulières, la peau et les chairs fondues : celle que produit le phosphore blanc, également interdit par les conventions de Genève. Montrer ces photos, c’est accuser l’armée américaine de se comporter en sauvage sans âme. Des corps noirs de geai, des peaux en lambeaux, des chairs fondues sous des vêtements intacts, etc. Le siège de Falloujah durera tout le mois d’avril 2004. Les insurgés résisteront maison par maison, luttant à la Kalachnikov contre des moyens démesurés. Des tireurs d’élite vont s’illustrer des deux côtés, certains Irakiens bloquant la progression d’un groupe complet toute une journée avec une seule arme de précision. Qu’on ne s’étonne pas de trouver des martyrs après chez ceux qui l’ont vu faire. L’opération Vigilant Resolve va provoquer la mort de 800 personnes, officiellement, et en déplacer 70 000... les femmes, les vieillards et les enfants, expulsés avant l’assaut. Des chefs de famille restés seulement pour garder leurs biens seront froidement abattus dans leur maison. Des civils avec des drapeaux blancs idem : "In an article in the Guardian, Jamail noted that refugees from Fallujah told him that "civilians carrying white flags were gunned down by American soldiers. Corpses were tied to US tanks and paraded around like trophies." (Jonathan Steele and Dahr Jamail, ’This is our Guernica,’ The Guardian, April 27, 2005)". En mai, une sorte d’armistice est conclu : l’armée américaine n’est pas venue à bout de toutes les poches de résistance, mais décide de se retirer, faute de moyens efficaces contre ce qui est bien une insurrection.

La guérilla s’intensifiant dans Bagdad même, décision est prise en novembre 2004 de réattaquer Falloujah, berceau du Baassisme et des supporters de Saddam. On bombarde à nouveau, et au phosphore toujours, ou par bombes à fragmentations, qui vont être déversées par centaines, les américains ne faisant pas la guerre, mais écoulant des stocks de guerre. Chacune contenant plusieurs centaines de sous-munitions explosives. Et puisqu’on s’enfonce dans un nouveau Vietnam, on ressortira les bons vieux mélanges qui collent à la peau : le napalm sera utilisé également. ’We napalmed both those bridge approaches,’ said Colonel James Alles, commander of Marine Air Group 11."’Unfortunately there were people there... you could see them in the cockpit video. They were Iraqi soldiers. It’s no great way to die. The generals love napalm. It has a big psychological effect.’" (Buncombe, ’US admits it used napalm bombs in Iraq,’ Independent on Sunday, August 10, 2003). Les célèbres bombes MK77 ("napalm canister munition") sont de retour, et on évoque aussi l’usage de gaz toxiques. Les américains seront fiers d’exhiber la pendaison de celui qui a osé gazer sa propre population quelques mois seulement après avoir utilisé des moyens similaires dans son pays ."Some artillery guns fired white phosphorous rounds that create a screen of fire that cannot be extinguished with water. Insurgents reported being attacked with a substance that melted their skin." (Jackie Spinner, Karl Vick and Omar Fekeiki, ’U.S. Forces Battle Into Heart of Fallujah,’ Washington Post, November 10, 2004). Les drones aussi sont mis à l’œuvre dans cette foire à l’armement : les Pioneers, dont les opérateurs sont tranquillement sur une base voisine. De tout cela, nous ne verrons rien d’autre que les communiqués de la progression de la lutte sur les chaînes télévisées : sur de grands écrans, une image satellite de Falloujah ou une prise d’un RF-18, avec un beau nuage cachant la moitié de la ville de Bagdad. Une animation à la Powerpoint, et le tour est joué : le nettoyage en cours est d’une propreté sans égale... On ne voit pas un seul corps sur les 4 ou 5 000 qui resteront sur place, et pas un seul cadavre de Marines, sur les 106 tués de l’offensive. Il faudra attendre un reportage courageux de journalistes italiens et italiennes du 8 novembre 2005 de Sigfrido Ranucci et Maurizio Torrealta pour qu’on puisse se faire une petite idée de ce qu’on y a commis. "... was told grisly accounts of Iraqi mothers killed in front of their sons, brothers in front of sisters, all at the hands of American soldiers. He also heard allegations of wholesale rape of civilians, by both American and Iraqi troops. Manning said he heard numerous reports of the second siege of Falluja [November 2004] that described American forces deploying - in violation of international treaties - napalm, chemical weapons, phosphorous bombs, and ’bunker-busting’ shells laced with depleted uranium. Use of any of these against civilians is a violation of international law."(Nick Welsh, ’Diving into Fallujah,’ Santa Barbara Independent, March 17, 2005)". Epouvantable. Honteux, à vomir. Des images insoutenables, interdites de diffusion sur toutes les chaînes américaines : les montrer eût été un crime là-bas. Celui de la vérité qui, dans un pays qui a élevé le mensonge d’Etat à un stade encore jamais vu, est tout simplement impensable. La propagande parle par euphémismes : "terrain stabilisé", "insurgés refoulés à la périphérie", "contrôle de la zone", "très peu de pertes"... Les images réelles, celles des massacres, elles... sont invisibles.

En septembre 2005, le Washington Post reçoit pourtant une lettre : celle d’un soldat, Jimmy Massey, qui confirme point par point le contenu du documentaire italien. Expliquant qu’il savait que napalm et phosphore blanc étaient interdits, mais que "nos supérieurs nous avaient dit que, comme on luttait contre des « terroristes », la convention de Genève n’y avait pas d’application ». C’était la confirmation attendue du principe de la "guerre au terrorisme" qui masque toutes les exactions imaginables : le phosphore, les prisonniers détenus six ans et relâchés sans aucune condamnation, les interrogatoires sous torture et les mensonges à l’ONU. Jusqu’aux exécutions sommaires : "I saw in Falluja with own eyes a family that had been shot by U.S. soldiers : The father was in his mid-fifties, his three children between ten and twelve years old. In the refugee camp a teacher told me she had been preparing a meal, when soldiers stormed their dwelling in Falluja. Without preliminary warning they shot her father, her husband and her brother. Then they went right out. From fear the woman remained in the house with the dead bodies. In the evening other soldiers came, who took her and her children and brought them out of the city. Those are only two of many tragedies in Falluja." (International Action Center, ’Fallujah was wiped out,’ www.iacenter.org/jc_falluja.htm). Le massacre d’Haditha, qui au final ne verra aucun militaire condamné, est représentatif de ces massacres autorisés. Une "guerre au terrorisme" qui n’est que l’expression militaire d’un régime qui a déjà quitté depuis bien longtemps le domaine des droits de l’homme. Un guerre au terrorisme entretenue de toutes pièces pour justifier ces comportements inhumains. Une guerre au terrorisme qui ne sert à rien... sinon qu’à fabriquer des armées entières de kamikazes à qui on a montré le corps fondu au phosphore d’un enfant de la famille. Une guerre au terrorisme qui vient enfin d’être dénoncée par des responsables d’un groupe de réflexion de la Rand Corp, travaillant pour le Pentagone, qui en concluent que ce n’est certainement pas la méthode à utiliser... car elle ne sert strictement à rien. Un seul exemple résume l’incompréhension qui a prévalu jusqu’ici : "par exemple, le groupe estime que les fatwas émises par le Conseil des Oulemas en Afghanistan clamant que les kamikazes n’auraient ni vierges, ni vie éternelle, ont été bien plus efficaces que les tonnes de tracts de propagande largués par l’aviation américaine". La compréhension de l’adversaire, ce ne sont pas les tombereaux de bombes à déverser dessus en croyant que ça suffit à ne pas le voir ressurgir ailleurs : les Guernica par semaine ne servent à RIEN, on vous l’avait pourtant déjà bien dit.

Ne voir que les bonnes photos donc, les "propres" dans cette guerre qui fait suite à celle où on avait réussi à nous vendre comme un paquet de lessive le concept fumeux de "guerre propre". Vous savez, ces fameuses bombes "intelligentes" qui tombent à quelques centimètres seulement de leur cible. Jusqu’au jour ou un F-117 en a largué une qui est entrée pile par l’ouverture d’ un conduit d’aération et s’est retrouvée deux étages plus bas, dans un parking transformé en abri où des dizaines de gosses avaient été mis en sécurité par leurs parents affolés. La bombe en explosant à fait bouillir les réservoirs d’eau qui étaient sur place. On a retrouvé les mêmes effets qu’à Hiroshima : sur des murs, il ne restait que les ombres des occupants. En fait de guerre propre, on a eu droit à un massacre d’innocents de plus, à al-Amiriya. Et au "yippee" enregistré par le pilote pour son tir "parfait" dans son horreur et son absurdité, 408 morts, dont plus de la moitié d’enfants. Les "bonnes" photos donc, et pas toutes les photos. Hier, Zoriah Miller, un des photographes "embedded", a été prié de remettre tous ses objectifs aux militaires américains. Lors d’un attentat survenu le 26 juin dernier, il avait pris en photo les cadavres de trois marines américains déchiquetés par une bombe à Garma, dans la province d’Anbar. Ayant mis ses clichés en ligne, l’armée vient de lui retirer son accréditation et lui interdire à vie de filmer tout événement militaire. La censure, qui a toujours été le bras droit de la propagande, lui est tombée dessus. La même chose était arrivée à son confrère Stefan Zaklin en novembre 2004 : pour avoir photographié un soldat mort... à Fallujah, tué par un insurgé et baignant dans son sang. L’armée américaine ne VEUT pas voir ses soldats morts, et ne souhaite pas qu’on puisse les voir. C’est le traumatisme des images du Vietnam. L’Irak en est un nouveau, mais on ne le montre pas. C’est une politique de l’autruche caractérisée. Aux Etats-Unis, en 2008, on gère les images de guerre comme au bon temps du Dr Goebbels. L’homme qui aurait très bien pu faire le même discours que Colin Powell à l’ONU. N’avait-il pas dit un jour "mentez, mentez, il en restera bien quelque chose"... Officiellement, le général Petraeus annonce que "la paix revient". "The fact that the levels of violence have come down so significantly and stayed down now for some two-and-a-half months … indicates there is a degree of durability..." Le même jour, des explosions produisaient 56 morts dans des attentats ! Nous emprunterons donc aux nouveaux Griffiths l’illustration principale de notre propos du jour, pour montrer que la propagande a assez sévi en ce qui concerne le conflit irakien, et qu’il serait temps pour certains d’ouvrir les yeux. L’image est signée Chris Hondros, qui a été muté de division après avoir pris ce poignant cliché d’une enfant terrorisée et portant encore sur elle le sang de ses parents abattus. L’image de l’horreur et du mépris pour les populations, l’image d’une défaite morale.


Moyenne des avis sur cet article :  3.72/5   (81 votes)




Réagissez à l'article

381 réactions à cet article    


  • IAMES IAMES 1er août 2008 19:03

    Si ce que tu as à dire n’est pas plus beau que le silence, alors tais toi.


  • rameur rameur 1er août 2008 22:36

    Ouais, ferme ta bouche !


  • morice morice 1er août 2008 22:38

     par Crumpet (IP:xxx.x62.117.125) le 1er août 2008 à 22H37 

     
    Avis à la population. 

    Demain, en exclusivité, ne ratez pas le résumé du prochain article de Momo-le-magnifique ! 

    vous, le voleur d’IP et le hackeur d’Agoravox, veuillez dégager de ma vue.

  • Avatar 1er août 2008 15:21

    Salut Morice,

    Et après tout ça, y’en a qui ose tout de même affirmer que la paix est revenue en Iraq !!!

    Alors que les forces irakiennes, soutenues par l’armée américaine, ont poursuivi, mercredi 30 juillet, une vaste opération militaire lancée la veille dans la province de Diyala (nord-est de Bagdad), avec 50 000 hommes ...

    http://www.lemonde.fr/archives/article/2008/07/31/l-armee-irakienne-lance-une-vaste-offensive-sur-baqouba_1079020_0.html

    Tandis que lundi dernier plusieurs attentats suicides tuaient une centaine de personnes ...

    http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=1045552


    • Onegus onegus 1er août 2008 22:55

       Excellent papier de Morice. La guerre d’Irak est une guerre quasi privatisée, les profits des contractants privés sont colossaux, d’où les déficits abyssaux du Pentagone et le coût astronomique du conflit...
      En complément, voir l’excellent film de Bob Greenwald "Iraq for sale".

      Mensonges et propagande avant, pendant, et sûrement après quand on voit le peu d’écho donné aux auditions à la chambre judiciaire du congrès le 25 juillet dernier, où George W. Bush a été accusé d’avoir menti pour favoriser une guerre, fabriqué de fausses preuves, mis des citoyens sur écoute, légitimé la torture, piétiné la Constitution, ordonné des détentions illégales…   :
      Au Congrès américain, le procès de George W. Bush


    • sisyphe sisyphe 2 août 2008 11:47

      D’accord avec ça.
      Excellent article, et ce sera mon dernier mot (pour éviter le trollage).


    • Gazi BORAT 1er août 2008 15:37

      Je me souviensde la guerre du Vietnam et des images sans censure que l’on voyait alors à la télévision.

      Les films sur les bombardements au napalm, rien d’équivalent en provenance d’Irak

      Et celui-ci, dont l’image figée en noir et blanc de la petite fille courant sur la route allait émouvoir le monde entier ?
      Et une telle photographie, aurait-elle pu être réalisée par un embedded ?

      Et celles de la chute de Saïgon, des hélicoptères s’élevant du toit de l’ambassade, rudes images pour l’orgueil américain, seraient elles possibles aujourd’hui ?
      Les Etats Unis durant leur expédition au Vietnam se rendirent compte trop tard qu’ils avaient perdu la guerre des images, même si, une décennie plus tard, ils allaient rattrapper tout cela grâce à la gigantesque machine hollywoodienne..

      gAZi bORAt

      • Avatar 1er août 2008 16:01

        A Gazi,

        Oui, et c’est bien pour cela que les médias US ont bcp été utilisés pour préparer cette guerre avec de fausse justification.

        Souvenez-vous du Gal Powell à l’ONU et de sa ptite fiole d’anthrax (made in usa) et des fameux schémas représentants les fausses preuves de la présence d’ADM en Iraq.

        Et bien tout ça, c’était du cinéma ...

        Mais l’occupation de l’Iraq depuis 5 ans , la guerre et son cortège de morts pour du pétrole ;

        et bien, c’est du réel .


      • MagicBuster 1er août 2008 15:37

        Il n’y a plus qu’à inventer la censure de la propagande . . .
         
        C’était bien ça le sujet de cet article ????????????


        • Philou017 Philou017 1er août 2008 15:51

          C’est vrai que quand on voit le moindre acte des autorités Chinoises sur la censure répercuté immédiatement dans tous les journaux, et l’absence quasi totale d’enquête et d’informations valables sur l’Irak, ainsi que l’absence de critique de l’immense entreprise de propagande qui l’entoure, il y a de quoi sourire, si le sujet n’était si dramatique.
          Preuve de l’influence importante des milieux pro-atlantistes et pro-Israéliens dans la quasi totalité de nos médias.
          Seuls les aveugles volontaires peuvent l’ignorer.


          • Gül 1er août 2008 16:00

            Bien. Alors j’ai plussé cet article parce qu’on a un peu trop tendance à oublier des choses essentielles et que les piqûres de rappel en la matière me semblent utiles.

            Les exactions de l’armée américaine et de ses milices sont insupportables, comme cette guerre et les raisons offcielles ou officieuses le sont.

            Il n’y a pas de guerre "propre" mais celle-ci est particulièrement abjecte.

            La façon dont les soldats américains (et dans une moindre mesure les anglais) se comportent est inadmissible.
            Ils ont été envoyés sur le front par des supérieurs n’ayant aucune connaissance de la culture et des moeurs du pays, ils se sont immédiatement crus en terrain conquis sans le moindre respect pour la population, persuadés d’être des sauveurs. Il n’ont été que des conquérants....
            Alors, oui, sous Saddam, c’était loin d’être gai, mais qu’en est-il aujourd’hui ? Combien de civils ont péri pour rien, dans des conditions atroces ? Combien de gens meurent de faim ou de maladies qui avaient disparu ? Quel intérêt pour les irakiens de vivre au sein de luttes de clans ? C’était tellement facile de raviver les vieilles haines entre kurdes, baassistes, chiites....C’est le retour aux siècles passés comme en Afghanistan avec des tribus et leurs chefs qui se disputent des bouts de territoire. Le chaos permet la main mise sur les richesses, et les luttes de clans abreuvent la corruption. C’est puant !

            Je suis profondément écoeurée de la persistance des US à refuser leur défaite, leur terrible erreur, même si quelques voix se font entendre en ce sens. Maintenant que tout le pays est ravagé, dirigé par un gouvernement fantoche, que faut-il faire ?
            Je pense qu’il faut un retrait de la majeure partie des troupes étrangères, mettre en place des forces de l’ONU et utiliser les capitaux des provocateurs de guerre pour reconstruire et rendre le pays à sa population.

            Concernant l’article en lui-même, je me demande dans quelle mesure il est utile de mettre en lien ces images choquantes ? Information ou voyeurisme ? Faut-il juste savoir, ou doit-on aussi, voir ? Je me pose d’un point de vue éthique la question, je la pose aussi à l’auteur.


            • Gül 1er août 2008 16:07

              J’ajouterai que de tous temps la propagande fut l’un des piliers des guerres. Il peut sembler dommage que dans un monde d’information comme le nôtre, on ai pas accès à une information plus éclairée. Ceci dit il est à la portée de celui qui veut s’informer de le faire, en autres grâce à internet.

              Quant à la censure sur ce terrain proprement dit, elle n’est que la continuité d’une attitude dominante et conquérante des USA depuis le début de cette guerre. Une fois de plus, et vous en apportez la preuve par vos liens, celui qui veut savoir plus le peut.

              Il reste à espérer que ces crimes de guerre seront sanctionnés, et sévèrement par le TI de la Haye, et que tous les responsables seront condamnés, TOUS !!


            • Avatar 1er août 2008 16:17

              Concernant la propagande, on sait depuis la 1ère guerre mondiale qu’il faut faire croire :

               

              1. que notre camp ne veut pas la guerre
              2. que l’adversaire en est responsable
              3. qu’il est moralement condamnable
              4. que la guerre a de nobles buts
              5. que l’ennemi commet des atrocités délibérées (pas nous)
              6. qu’il subit bien plus de pertes que nous
              7. que Dieu est avec nous
              8. que le monde de l’art et de la culture approuve notre combat
              9. que l’ennemi utilise des armes illicites (pas nous)
              10. que ceux qui doutent des neuf premiers points sont soit des traîtres, soit des victimes des mensonges adverses (car l’ennemi, contrairement à nous qui informons, fait de la propagande).


            • Gazi BORAT 1er août 2008 16:20

              @ GüL

              Toute cette guerre depuis 1991 n’est qu’un immense gâchis.

              • Que l’on prenne déjà en compte que le dictateur fut soutenu par les membres majeurs de la première coalition qui intervint contre lui en 1991.

              • Que l’on tienne compte ensuite des bombardements de la première guerre du Golfe, des civils déjà victimes de la dictature qui perdirent la vie, des dégâts matériels..

              • Que l’on tienne compte ensuite des années d’embargo..

              • Que l’on tienne compte ensuite des mensonges déversés sur cette questions des Armes de Destruction massive, de l’attitude du gouvernement américain vis-à-vis des commissions d’enquête..

              • Que l’on tienne compte de la deuxième guerre du Golfe, de la destabilisation du pays par l’exaltation des conflits claniques et religieux..

              • Que l’on tienne compte du recul de la civilisation que constituèrent les exacvtions d’Abu Ghraib..

              • Que l’on tienne compte des déclarations insensées d’un président déclarant qu’il maintiendraient ses troupes en Iraq "Cent ans s’il le faut...

              • Que l’on tienne compte enfin de la censure exercée sur l’information par un pays qui s’estime modèle de démocratie et de liberté d’expression..

              Ce conflit est une honte pour l’Amérique !

              gAZi bORAt

            • Muadib 1er août 2008 16:38

              " La façon dont les soldats américains (et dans une moindre mesure les anglais) se comportent est inadmissible."

              C’est un élément important mais il faut aussi saisir le contexte pour ne pas punir que les soldats auteurs de crimes de guerre.

              Tout d’abord, les soldats américains sont rarement éduqués lorsqu’ils ne sont pas officiers. Ils sont recrutés de plus en plus dans des villes en crise économique, dans des zones sinistrées où l’armée est la seule planche de salut.
              Une fois recruté, ils subissent un léger lavage de cerveau ( c’est un euphémisme) qui les conditionne à ne pas remettre en question les ordres et les objectifs venus d’en haut. ( A noter que malgré tout cela, il en existe encore pour se plaindre et dénoncer les crimes de guerre, comme quoi, il y a de l’espoir)
              Une fois envoyé là-bas ( du moins durant les premiers temps de la guerre), ils étaient inexpérimentés, mal préparés, mal équipés et remplis de préjugés qui ne datent pas d’hier ( souvenez-vous des carnets qu’on distribuait aux GI durant la 2ème guerre mondiale pour les mettre en garde à propos de la population qu’ils allaient rencontrer !).

              Toutes les conditions sont réunis : le stress permanent, le manque de préparation, le manque d’éducation...pour commettre des bavures.
              Ils n’en sont pas excusables pour autant mais la responsabilité de ce merdier doit avant tout retomber sur ceux qui l’ont initié, sur ceux qui en tirent profit.


              Concernant les milices privées...comment peut-on penser qu’elles se comporteront décemment alors que leur unique objectif est le profit ? Même plus besoin de se cacher derrière de pseudo-valeurs de liberté, de démocratie ect...D’ailleurs je me posais une question...de qui dépendent ces unités ? Qui peut leur donner des ordres, quelle est la chaine de commandement de leur point de vue ?
              En gros, est-ce que les soldats américains de base ont un quelconque moyen d’action sur ces groupes ?


            • TALL 1er août 2008 16:49

              Gül

              Personnellement, je n’ai jamais cru à l’histoire d’adm
              J’ai pensé depuis le 1er jour qu’ils étaient là essentiellement pour le pétrole
              J’ai pensé aussi qu’ils tiennent bien les puits depuis le début et les exploitent à fond ( ce que morice n’avait même pas compris dans son dernier article sur le sujet )
              Je pense depuis longtemps aussi que l’instabilité est maintenue expressément pour faire monter le cours du brut et justifier le maintien des troupes sur place
              Et je pense enfin que si un chef irakien veut éliminer ses concurrents avec l’aide des USA, il devra leur offrir les meilleures garanties pour la continuation de l’exploitation des puits. Le reste ( démocratie et blablabla ) n’étant que de la poudre aux yeux.

              Et comme la guerre, je sais qu’il n’y a pas de mot pour la décrire réellement, personnellement, cet article ne m’apprend rien !

              De plus, comme cet auteur est aussi intégriste par nature que certains qu’ils dénoncent ( toujours les mêmes ) je ne plusse pas cet article, car je sais que sous couvert d’appel aux bons sentiments, cet auteur n’est qu’un propagandiste, et en aucun cas un journaliste.

              Enfin, toujours en ce qui concerne l’auteur, je pense que s’il avait + de pouvoir que celui de son simple clavier, il pourrait s’avérer peut-être aussi sanguinaire que ne le fut Saddam. Fort heureusement, on ne le saura jamais, car un tel pouvoir est définitivement hors de sa portée.

              Et donc, pour moi, indépendemment de ce qui se passe en Irak, momo reste momo car la guerre irakienne n’est qu’un outil au service de sa haine personnelle.

              Rappelons qu’il a récemment encore parler de crime de guerre en ce qui concerne la libération d’Ingrid Betancourt ? Comme quoi, son "humanisme" est extrêmement sélectif.


            • Gazi BORAT 1er août 2008 16:50

              @ Muadib

              Concernant Abu Ghraib, il semble que le recrutement des personnels soit un facteur déterminant en cette affaire de violence. Les citoyens américains conscients se sont aperçus avec effroi qu’avaienty été recrutés la lie des personnels pénitentiaires américains..

              C’était sûrement bien assez bon pour des sous-hommes orientaux.

              gAZi bORAt


            • Gül 1er août 2008 16:58

              @ Gazi Borat

              Nous sommes absolument d’accord.

              @ Muadib

              C’est bien pour cela que j’ai souligné le fait que leurs ordres leur étaient donnés par des supérieurs manquant eux aussi sérieusement des données nécessaires...


            • Gül 1er août 2008 17:10

              @ Tall

              Je suis d’accord avec toi pour ton 1er paragraphe, bien que le pétrole ne soit pas, à mon avis, la seule et unique raison de cette "invasion".

              Pour le 2è, je te crois et je n’aurai rien à y ajouter.

              Quant au reste, tu sais aussi bien que moi ce que je pense de l’auteur ! Pour l’instant il est correct, je le resterai donc aussi sur cet article sauf si ça dérape. Cette guerre me met tellement mal à l’aise que j’ai du mal à rigoler.

              Mais pas de souci, ça va revenir smiley


            • TALL 1er août 2008 17:17

              N’y vois pas de mal quand je dis que tu es mariée à un Turc. Je veux simplement dire par là, qu’il y a sans doute une base affective à ta sensiblité par rapport à ce qui se passe en Irak. Ni plus ni moins. Rien de politique donc.

              Et je te sais + qu’assez intelligente pour ne pas être dupe du jeu de l’autre, ni de pas grand-monde, d’ailleurs smiley

              A +


            • Gül 1er août 2008 17:22

              En fait, toute la géopolitique de la région me passionne. Et ce n’est pas lié à mon mari, mais à mes études ! smiley

              Après il ya le point de vue humain qui entre en jeu et les enjeux n’excuseront jamais certaines méthodes pour le moins condamnables, c’est un euphémisme !

              Et effectivement je te confirme que je ne change pas mes sentiments profonds du jour au lendemain smiley


            • TALL 1er août 2008 17:57

              La passion.... nous sommes d’accord smiley
              Je crois que pour le sérieux, on s’est dit l’essentiel là.
              J’ai expliqué ma position par rapport à l’islam dans un post + bas, sous le traditionnel copié-collé moricien de 3 km smiley. Mais ça ne concernce pas vraiment la guerre d’Irak ça. C’est autre chose.
               


            • rameur rameur 1er août 2008 22:42

              Tall qui se désole de voir ses alliés objectifs soutenir morice.
              Mais tu es marié à un turc qu’il dit à l’autre, quel ignoble !


            • morice morice 1er août 2008 16:57


              Concernant l’article en lui-même, je me demande dans quelle mesure il est utile de mettre en lien ces images choquantes ? Information ou voyeurisme ? Faut-il juste savoir, ou doit-on aussi, voir ? Je me pose d’un point de vue éthique la question, je la pose aussi à l’auteur.

              vous pouvez me le la poser, Gül : vous savez il m’arrive aussi de réfléchir sur ce que j’écris et vous remercie de votre post du jour qui change de votre ordinaire et de sa légèreté .Mais pour parler de ces photographes interdits que devais-je faire ? En parler seulement , Vous savez très bien que la meute qui me poursuit de ses quolibets m’accuse d’être « anti-américain ». J’ai déjà repondu que j’étais anti guerre.On m’a dit que j’ n’étais qu’un pacifiste bêlant, car pour ces gens là il FAUT des guerres et non la PAIX. C’est pourquoi j’ai choisi ces liens, car j’en ai ASSEZ de ces sarcasmes sur ma volonté de démontrer des REALITES. Cette guerre est une des plus « sales » qui soient. Et on nous la cache. Jamais la propagande n’a atteint ce niveau : en la MONTRANT, cette guerre on va à nouveau faire de moi un propagandiste.. de quoi ? de la paix ? on préfère visiblement ici chez certains faire la propagande de la guerre ??? que faut-il pour SOIGNER ça ? Un électrochoc ? Vous l’avez. J’ai assez longtemps attendu pour MONTRER ça. Jusqu« ici, je m’en étais empêché. Mais à force d’entendre et de LIRE ces fous qui parlent de propagande en ce qui me concerne, j’ai résolu de la MONTRER LA VRAIE PROPAGANDE. Les images de Falloujah m’ont fait à moi la même impression que »Nuit et Brouillard« . Le même dégoût du genre humain. Et j’ai écrit tout ça pendant qu’entre temps j’avais des trolls qui parlaient de mon manque d »humour. Là, je vous avouerai, j’en suis incapable. Ça reviendra, quand j’aurai oublié Falloujah.

              PS : je ne vous ai pas TOUT MONTRE. DE même qu’un jour vous devrez savoir ce qui a été fait au Liban, avec les mêmes armes. Et les mêmes enfants déchiquetés. Pour le cas de Maillé, j’ai été écœuré des remarques d’un DOM. Moi, quand j’ai découvert les photos de ces enfants jouant dans la cour d’école, je vous avoue j’ai pleuré. J’ai vu mon gamin en tablier gris. J’en suis encore retourné. Sensiblerie si vous voulez, mois c’est DEFINITIVEMENT plus JAMAIS ÇA. Or que vois-je ? Ça recommence !!!

              J’aimerai et souhaiterai qu’un jour Falloujah se termine effectivement au TPI. Des Karadzic, il y en a eu en Irak. A la pelle.


              • morice morice 1er août 2008 16:59

                 par TALL (IP:xxx.x19.134.26) le 1er août 2008 à 16H53 

                 
                Salut adama 

                Avec les amitiés d’un athée.... car ce n’est pas demain qu’ils nous la feront, les marioles

                et l’autre qui salue Adama qui lui, en veut des guerres pareilles. A part ça, Tall, vous n’êtes ni sioniste ni d’extrême droite...
                montrer la REALITE, c’est être ANTI AMERICAIN.....

              • Gül 1er août 2008 17:04

                Môrice,

                J’apprécie que vous me répondiez courtoisement !

                Vous ne m’enlèverez malgré tout, pas ma légèreté, parce que dans la vie il en faut, il m’en faut...

                Pour en revenir à la fin de votre post, j’ai moi aussi pensé au Liban, été 2006. Je n’ai pas voulu en parler me disant que le sujet était déjà suffisamment complexe en Irak. Mais il y a effectivement beaucoup à dire... 


              • Gül 1er août 2008 17:13

                Qu’est-ce qui est "du flanc", cher Tall ?!!


              • TALL 1er août 2008 17:19

                J’ai répondu + haut, Gül, ça s’est croisé


              • morice morice 1er août 2008 17:26

                 par TALL (IP:xxx.x19.134.26) le 1er août 2008 à 17H05 

                 
                Tu ne dénonces jamais le terrorisme islamiste, tu le mets même sur le dos des USA. 

                jamais, bien sûr TALL.... si vous le dites, vous qui ne MENTEZ JAMAIS....

                Le problème, c’est qu’il n’y en a pas qu’une de violence. L’une se nourrit de l’autre, et inversement. Le terrorisme nourrit la guerre contre le terrorisme qui fabrique à tour de bras de nouveaux petits terroristes. C’est pourquoi évoquer le terrorisme, dans ces colonnes, ce n’est pas en évoquer qu’un seul. A regarder les attentats qui se succèdent, soyez désormais un peu plus attentifs, et tentez de discerner au mieux ce qui est information de ce qui est pure propagande. 

                Car ce que démontre avec brio ce documentaire, c’est le fait que le terrorisme international et la guerre au terrorisme sont étroitement liés  : les pouvoirs ayant perdu de leur influence auprès des populations ont trouvé dans un phénomène comme Al-Quaïda un repoussoir idéal à leurs actions violentes (on répond à une violence par une autre violence, celle de l’Etat), les terroristes isolés trouvant dans une appellation unique un sentiment de plus grande existence que ne leur offre la réalité. A partir de là, les deux partis ne peuvent plus que mentir l’un et l’autre  : l’un en reliant n’importe quel attentat obligatoirement à cet Al-Quaïda virtuel, l’autre étant ravi d’obtenir le label, même si son opération est peu glorieuse ou mal montée. Ce qui compte, pour les deux parties, c’est que la violence monte d’un cran  : plus terribles sont les attentats, plus forte peut être la répression, quitte à la déguiser en contrôle de l’ensemble de la population du pays, ou Homeland Security.

              • Adama Adama 1er août 2008 17:27

                Hihihi hilarant le momo, concernant la guerre il est toujours drôle d’entendre des zozos en parler, les tirs au flanc qui ne savent pas manier un fusil et qui mouillent quand ils entendent une balle sifflée.


              • morice morice 1er août 2008 17:34

                 vous remarquez le taux exceptionnel de PLEUTRES sur cet article : à 17H15 on est à 19 votes et à peine 31% de oui... les habituels extrémistes de droite viennent "moinsser" discrètement (avec la méthode TALL expliquée de la connexion/ déconnexion) mais ne veulent surtout pas donner un avis, car selon leur vote, sa signifierait que ce que font les américains en Irak leur va très bien. De droite extrême et lâches, comme d’habitude chez eux.... ils ont honte de ce qu’ils seraient obligés de dire en votant moins.... exceptionnelle cuvée de petits fachos qui se défilent !! ils nous vantent cette superbe armée venue abattre des "enturbannés" selon leur vocabulaire... mais manquent beaucoup de courage eux, pour s’en expliquer.... j’ai toujours dit que ce n’était que vantardises et rodomontades... ça se confirme : des idées extrêmes, mais de sacrés couards... 


              • Zalka Zalka 1er août 2008 17:35

                C’est par contre très triste de lire un type qui s’est visiblement pris une balle dans la tête et a perdu une bonne partie de sa cervelle !


              • morice morice 1er août 2008 17:40

                par Adama (IP:xxx.x1.70.11) le 1er août 2008 à 17H27 Hihihi hilarant le momo, concernant la guerre il est toujours drôle d’entendre des zozos en parler, les tirs au flanc qui ne savent pas manier un fusil et qui mouillent quand ils entendent une balle sifflée.

                Mais qu’en savez-vous, ignare ? On manipule aussi bien ces objets, des clubs existent, mais on a aucune envie de s’en servir..vous en revanche, vous avez déjà choisi vos cibles....

                Rentier, né en France,vivant depuis 25 ans en Israël, terre de mes ancêtres. Amoureux fou de mon pays, terre ardue et rude qu’il faut mériter, armes à la main si nécessaire.

                pas trop difficile, l’ouverture de la chasse cette année ????


              • TALL 1er août 2008 17:40

                momo

                Je maintiens l’essentiel, et c’était ma positon d’avant Avox déjà.
                A savoir que je suis athée anti-clérical ( toutes religions confondues ).
                Ce qui implique l’idée que l’humanité devrait se débarasser des religions en tant qu’escroqueries politiques, et que la foi devrait rester strictement limitée au domaine privé.
                Je pense donc qu’il faut séparer l’église ( quelle qu’elle soit ) non seulement de l’état, mais aussi et surtout de l’école.
                Ce qui est très loin d’être le cas actuellement. De plus, il faut apprendre à l’école, le pourquoi et le comment du danger religieux pour les démocraties et le progrès de l’homme.

                Voilà pour le fond.

                Pour l’application maintenant.
                Vu le % très faible d’athées en Occident, une realpolitik s’impose qui consiste à être l’allié des chrétiens et des juifs contre l’Islam qui est une religion devenue aujourd’hui + puissante que le christiannisme.

                Or toi, pour moi, tu es un islamiste. Car à part te prétendre athée, un ayatollah pourrait souscrire à quasiment tout ce que tu dis, même sur le plan sexuel.
                Ceci dit, vu ton niveau de pouvoir et tes capacités intellectuelles, j’ai pris le parti d’en rire, même si de temps en temps, y a encore un petit coup de gueule qui peut sortir, tellement tu es invraisemblablement assommant, avec ton monolythisme quotidien.

                Enfin, quant à tes copiés-collés kilométriques, il faudrait en changer la couleur, parce que j’attrappe des fesses vertes, et ça inquiète ma copine.


              • TALL 1er août 2008 17:41

                Adama
                pas tous ...


              • morice morice 1er août 2008 17:49

                 par Dom22 (IP:xxx.x1.247.122) le 1er août 2008 à  14H54 

                 
                Article nul. accepté. 

                C’est ce que j’ai écrit.

                vous n’êtes pas REDACTEUR   : alors où avez vous ECRIT ÇA ???? car ici sur ce fil vous n’avez rien écrit d’autre..

                pour pouvoir NOTER, il faut être rédacteur et vous ne l’êtes pas : vous VENEZ DE FAIRE UNE GROSSE GAFFE, là, DOM22, en révélant que vous INTERVENEZ dans les décisions de parution sans en AVOIR LE DROIT : qui vous l’a donné ce droit, comment vous l’êtes vous procuré, pour qui vous faites vous passer ??? Comment trichez vous ??? vous venez d’avouer une chose GRAVE, DOM22 : vos MANIGANCES DE GROUPE. Encore un qui se fait bêtement pincer, comme Olga en avait pincé un autre !!!!

                VOUS TRICHEZ ICI, DOM22, et vous venez de VOUS EN VANTER !!!  je le signale à Agoravox, qui va rechercher maintenant comment vous votez sans en avoir le droit...

              • morice morice 1er août 2008 18:01

                 Il joue sur le velour le Comité Morice.....tout le monde est d’accord là - dessus.....et comment ne pas l’étre... ? ? ?

                pas dans les pourcentages de votes de vos amis et de ceux qui comme DOM22 trichent pour que ça ne paraît pas.... 


              • morice morice 1er août 2008 18:04

                 Par exemple je n’ai rien lu de concret sur l’accord que l’administration US actuelle souhaite faire signer au gouvernement irakien !!! (sur le pétrole ????)....

                et on ne saura rien du frère de Karzai comme ministre et trafiquant... en Afghanistan... si vous cherchez bien, pourtant, aujourd’hui il y a une BOMBE en info... 


              • morice morice 1er août 2008 18:09

                 Or toi, pour moi, tu es un islamiste. Car à part te prétendre athée, un ayatollah pourrait souscrire à quasiment tout ce que tu dis, même sur le plan sexuel. 

                et il continue !!!! a mon avis, il ne sait pas lire. Ou alors se fout du monde, pour ne pas tomber de son PIEDESTAL : TALL ne peut admettre qu’il s’est trompé c’est ça ou ETRE RIDICULE. A part ça, c’est moi l’intransigeant....

                Bad news for Jesus

                 

                Vous savez ce que je pense des religions, c’est clairement expliqué dans mon CV. Mon athéisme n’est pas de pacotille : il est franc et net : Mahomet, Jésus ou Bouddha sont pour moi des personnages fabriqués par l’esprit humain, à savoir qu’à une possible réalité on a ajouté une série de couches de racontars et d’imaginaire pour enjoliver des personnes. Des personnages certes à part (ou plusieurs mélangés en un seul par simplification abusive), mais qui n’ont pas nécessairement été ceux que leur hagiographie décrit. J’acquiesce en effet entièrement ainsi à la thèse comme quoi "la religion est une épidémie mentale que l’on peut attraper avec une certaine probabilité", comme le dit Pascal Boyer, dynamique directeur de recherche au CNRS. Je vous avouerai que mes connaissances sur le bouddhisme sont très peu avancées, aussi puis-je seulement parler des deux que mon enfance ou ma carrière m’ont obligatoirement fait rencontrer. Evidemment, mes propos pourront choquer certains. Qu’ils les oublient et restent avec leur croyance, je n’ai pas la prétention de vouloir les faire en changer.

                 


              • morice morice 1er août 2008 18:26

                 Mais bon, attendre de Morice qu’il dénonce quelqu’un d’autre que les ricains ou les israëliens, c’est trop lui demander. 

                parce qu’il y a des RUSSES en Irak ???

                S’il n’était plus aussi manichéennement unitaléral, ce ne serait plus Morice, mais quelqu’un de nuancé, calme, posé, réfléchi, qui écrirait moins et mieux, qui répondrait courtoisement à ses interlocuteurs et ne les insulterait jamais ni ne les traiterait de nazis dès qu’ils ont une opinion ne serait-ce que légèrement différente de la sienne, qui répondrait aux commentaires à l’endroit idoine, qui éviterait de balancer des GROS MACHINS EN GRAS MAJUSCULE et ne botterait pas en touche dès qu’on lui pose des questions gênantes. 

                je vous prierai en ce cas de répondre GENTIMENT ET POSEMENT à un mec qui me DIT ENCORE UNE FOIS QUE JE SERAIS MUSULMAN SANS l’OMBRE d’une preuve, puisque c’est si simple de se faire taxer ainsi depuis 7 mois sans AUUNE PREUVE... vous verrez bien si au bout de 7 mois vous serez toujours GENTIL ET POSE...

                demandez aussi à ADAMA si sa position est " légèrement différente de la mienne, "... pour voir....


                ah oui j’oubliais : comment peut écrire ça...

                t
                rès posé, très gentil...

                et allez PONDRE ça ailleurs ???


                @ Cosmic

                100 % d’accord avec toi. Ras-le-bol de l’intolérance islamiste soutenue par la passivité des masses musulmanes dites "modérées". Marre de la gôche caviardée ou rougeoyante qui a trouvé ses ultimes damnés de la Terre en soutenant l’insoutenable islamique. Marre de se faire traiter de raciste et de xénophobe quand on ne fait que défendre la liberté et la démocratie contre le fascisme vert. Marre que seule l’extrême-droite soit la seule à défendre la laïcité et à dénoncer les dangers de l’Islam alors que ce devrait être fait par la vraie gauche, dont je fais partie. Marre de la bien-pensance islamophile qui n’est qu’une version paléomarxiste d’un tiersmondisme décérébré.

                Appelons un chat un chat, et une religion obscurantiste une dangereuse dictature politique à l’idéologie guerrière et sexiste.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès