Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Punir les mauvais élèves

Punir les mauvais élèves

Aucun pays ne peut prétendre à son indépendance politique et économique sans le consentement du monde occidental, et particulièrement américain. Tout système qui sera contraire au dogme du capitalisme sera combattu de toutes les manières possibles. Il ne faut pas que l'on puisse croire qu'un autre monde est possible, et plus le pays est pauvre et petit, plus il est dangereux pour le système en place.

Car si un tel pays est capable d'améliorer le sort de sa population, c'est la preuve que nous sommes les victimes du système en place : c'est de fait un très mauvais exemple ! Ce pays devient aussitôt une cible…….

Nos dirigeants champions de la liberté acceptent facilement l'asservissement des peuples qui menacent l'intérêt de nos multinationales. Les pays riches soutiennent sans problème des dictatures sanguinaires si ces dernières garantissent la sécurité de nos investissement .Tout changement de régime est impossible, sans notre accord.

A l'époque de la guerre froide et de l'URSS, lorsqu'un pays voulait s'émanciper et mener à bien des réformes sociales même modérées on l'accusait de servir de base au communisme et de mettre en danger le monde libre. Pour prouver sa bonne foi, ou il remettait en cause les avancées sociales accordées à sa population, ou il subissait un renversement du régime en place par un coup d'état violent qui permettait de se débarrasser des « opposants ». Sa seule solution, s'il avait le temps, était de se tourner vers les soviétiques .Il perdait du même coup une partie de son indépendance et cautionnait de la sorte le discourt occidental : il devenait un dangereux pays communiste !

En Asie, on a bombardé le Laos, le Cambodge, fait la guerre au Vietnam et fomenté un coup d'état en Indonésie car ces pays pouvaient contaminer la Thaïlande, la Malaisie et à terme une grande partie du sud Est. On a renversé les gouvernements de La Grenade, du Nicaragua, du Salvador, du Chili ou du Guatemala, car leurs combats pour plus de démocratie pouvaient déstabiliser l'Amérique Centrale et du sud où les multinationales américaines faisaient de juteux profits. Et même en Europe où l'Italie risquait de devenir un mauvais exemple, des attentats furent commis au nom de l'extrême gauche. De nombreuses personnes innocentes y ont perdu la vie au nom d'intérêts privés.....pardon, au nom de la liberté et de la lutte contre le communisme !

Maintenant la menace communiste a disparu, mais de nombreux pays pauvres veulent toujours des réformes sociales et une meilleure qualité de vie, alors on a inventé une menace mondiale, impalpable, invérifiable : le terrorisme (couplé lorsque cela est nécessaire au trafic de drogue). C'est à cette menace que doit faire face le Venezuela, la Bolivie, l'Équateur, le récent coup d'état au Honduras n'est qu'un avertissement ! Les tentatives de déstabilisation de ces pays est quotidienne, les médias s'acharnent sur leur gouvernement par des informations partisanes et en déformant la vérité.

On ne peut laisser se développer des régimes plus justes dans des pays dits pauvres, car si ces pays peuvent améliorer le sort de leur population ; comment des pays dits riches ne le pourraient-il pas ? Il est préférable de tuer toute initiative dans l'oeuf en discréditant tout régime progressiste des pays du Sud, en menant une campagne de désinformation. De telle sorte que lorsque l'on en viendra à des moyens plus violents la population de nos pays aura été préparée et trouvera l'intervention ou le coup d'état légitime.

Article original : http://2ccr.unblog.fr/2011/06/07/punir-les-mauvais-eleves/


Moyenne des avis sur cet article :  3.77/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


    • BABAYAYA BABAYAYA 7 juillet 2011 10:56

      bizarre, j’ai l’impression de déjà lu quelque part....


      ah oui !!! hier dans tous les articles que vous avez commenté !

      euuhhh j’ai beau etre d’accord, ça sent la répétition... renouvelez vous...

    • lambda 7 juillet 2011 13:02


      @ kalki

      il semblerait que vous ayez un problème avec les singes pour en parler dans chacun de vos posts ???????

      Changer de disque permettrait d’avancer


    • oncle archibald 7 juillet 2011 14:25

      Autant il est surement facile de réduire à rien les espoirs d’un petit pays, autant cela deviendrait difficile si le désir d’une gestion différente, échappant à la « mondialisation » du profit, serait difficile à maîtriser s’il se manifestait à l’échelle de l’Europe ..

      Le non au référendum n’était certainement pas un non à l’Europe, mais un non à cette Europe là noyée dans le business .. Je pense que le seul espoir d’un avenir meilleur passe par une vraie Europe des citoyens, et je crois cela possible, comme la révolution française qui fit avancer le désir de démocratie dans le monde entier, une révolution économique en Europe pourrait, elle aussi, être contagieuse ..

      • Gargantua 7 juillet 2011 22:27

        Pour les personnes qui ignore ce problème, c’est une bonne chose de le souligné, part ailleurs sur le fond cela ne règle pas le problème.
        Les constructions humaine ne sont pas immuable, il suffit de voir comment dans le passé les grands empires se sont effondrées pour savoir, ce qui est à l’ordre du jour aujourd’hui s’effacera dans l’avenir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles







Palmarès