Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Qu’est-ce qu’un Glass-Steagall au juste ?

Qu’est-ce qu’un Glass-Steagall au juste ?

Face à la trahison des élites et devant les politiques du pire (FESF, coupes budgétaires et déploiements militaires) qui sont mises en place, la solution du Glass-Steagall est comme qui dirait vitale. Pour beaucoup elle n’apparait encore que pour une simple séparation des activités de banques alors que de par son histoire elle est beaucoup plus. De quelle histoire s’agit-il ? Pourquoi vouloir remettre cette loi ? Que fait-elle de plus ? Est-ce que la crise sera terminée après son adoption ? En France, c’est en 1945 par la loi 45-15 que le Glass-Steagall est arrivé et c’est sous Mitterrand qu’elle fut abrogée en 1984.

Le Glass-Steagall Act fut promulgué par le congrès américain le 16 juin 1933, le centième jour de la présidence de Franklin Delano Roosevelt (FDR), suite aux révélations obtenues à la commission bancaire du Sénat présidé par Carter Glass et dont les auditions eurent été faites par Ferdinand Pecora. Ces cent premiers jours virent une bataille entre FDR et les banquiers de Wall Street sur le plan économique, pendant lesquels Pecora mit publiquement leurs agissements et leurs manigances. C’est ainsi que l’existence d’un gouvernement parallèle fut dévoilé, la responsabilité dans la crise de 29 prouvée, et, la gestion des Etats-Unis « de Wall Street, par Wall Street et pour Wall Street », une véritable entreprise privée qui servait les intérêts de l’Empire Britannique en aidant la montée des régimes fascistes en Europe par le biais de fonds communs. FDR fut en position de force devant l’opinion publique pour financer et mettre en place son « New Deal » et relancer une économie réelle sacrifiée pour la spéculation, les banquiers d’affaires et les rêves oligarchiques.

Le 12 novembre 1999, le Gramm-Leach-Bliley Act vient abroger le Glass-Steagall de FDR et remettre les « marchands du temple » aux affaires. Cette loi est l’aboutissement d’une dérégulation lente et minutieuse qui va redonner le pouvoir à Wall Street et reformer l’oligopole pour une nouvelle crise. La fin des accords de Bretton Woods, le 15 août 1971, par Nixon, qui aboutit aux taux de changes flottants en 73, permit la spéculation sur la différence des taux d’intérêts des monnaies. En Octobre 82, c’est le plafond des taux usuriers qui est éliminé permettant la redirection de l’économie vers la spéculation. Le 27 octobre 86, Thatcher redonne à la City son contrôle sur les marchés mondiaux de devises, d’assurances, de matières premières et de produits financiers en la dérégulant et l’informatisant. A cette occasion les banques étrangères furent autorisées à investir dans le secteur bancaire britannique qui donna naissance à un conglomérat financier voulu par Jacob Rothschild, fondateur du groupe bancaire Inter Alpha. Enfin en avril 98, c’est la fusion de la banque de dépôts Citicorp avec Travelers (assurances) Salomon Smith Barney (affaires), rendu possible après le krach de 87 et l’opportunité donnée aux banques de dépôts, par le biais de filiales, d’avoir des activités d’affaires, qui fit un pied de nez à la loi de 1933.

La City de Londres et Wall Street ont donc une « Arme » pointée sur elles, que l’on nomme Glass-Steagall et dont la détente est contrôlée par les peuples. Sur un plan défensif, elle protègera l’épargne populaire et limitera la taille ainsi que les bénéfices des banques. Sur un plan offensif, elle organisera la faillite de tous les organismes spéculatifs non solvables qui étranglaient et empêchaient l’argent d’atteindre l’économie réelle avec les produits dérivés. Le rapport Angelides offre une idée précise des responsabilités dans cette crise, à la suite de quoi le 12 avril 2011, Marcy Kaptur réintroduit, à la chambre des représentants du Congrès américain, le principe du Glass-Steagall avec son HR 1489 dont l’adoption sonnera la charge pour l’Europe et la France de suivre le mouvement pour une sortie progressive de crise par le haut. Car il s’agit bien de 3 crises en 1, la financière et monétaire qui s’aggrave (jusqu’à l’effondrement général ?), celle qui concerne l’organisation et la culture de la civilisation et celle des pouvoirs créateurs de l’espèce humaine face à la nature (notamment les catastrophes naturelles).

La renaissance de la tradition rooseveltienne aux Etats-Unis, avec le mouvement LaRouche, remet à l’ordre du jour l’alternative au système britannique d’économie (libre échange). Après un tri entre les dettes productives (qui seront payées) et les dettes spéculatives (qui seront laissées aux spéculateurs entrainant leur faillite), une relance de l’économie par de grands travaux accompagnée de nouveaux accords internationaux ainsi qu’une alliance des grandes puissances seront mis en œuvre. Une Europe des Nations sera de nouveau possible ruinant le projet d’Europe fédérale des financiers aux politiques malthusiennes. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • Ferdinand_Pecora 9 septembre 2011 11:19

    @ l’auteur

    "Car il s’agit bien de 3 crises en 1, la financière et monétaire qui s’aggrave (jusqu’à l’effondrement général ?), celle qui concerne l’organisation et la culture de la civilisation et celle des pouvoirs créateurs de l’espèce humaine face à la nature (notamment les catastrophes naturelles).« 

    Que notre environnement humain s’effondre, on en est tous conscient... mais au-delà du constat, si vous discernez ces 3 crises (pourquoi pas 4 ou 5 ?), est-ce un discernement »à vue de nez" ou est-ce fondé sur une réflexion particulière ?


    • Kessonfait ? 9 septembre 2011 14:32

      Cet expression des 3 crises vient de Jacques Cheminade dans son point stratégique du 4 avril 2011. Je ne pense pas que ce soit un discernement à vue de nez mais bien une reflexion qui regroupe son programme et celui de son mouvement.
       - crise financière et monétaire, le système actuel s’effondre alors faut le changer, nouveau Bretton Woods, crédit productif public, banqueroute des banques d’affaires insolvables, fin des produits dérivés et protectionnisme intelligent
       - crise civilisation avec une culture du court terme et reproduction du monde animal cela ne peut fonctionner. La mise en valeur de personnage historique comme de Cues, Leibniz, Hamilton, Vernadski et j’en passe tellement, peuvent redonner le goût du sens de la découverte. L’équipement de l’homme ( santé, éducation, recherche) et de la nature (grands travaux pour accueillir les générations futures) doivent redevenir une priorité avec des services publics et des technologie de pointe. Augmenter la production agricole et rétablir un prix pour les consommateurs et producteurs.
       - crise des pouvoirs humains face à la nature avec l’établissement d’un système d’alerte basé sur notre compréhension de notre environnement proche et toutes les questions que cela suppose. D’où l’intérêt d’un programme spatial indépendant de la puissance financière.


    • rosa luxemburg 9 septembre 2011 11:44

       Je crois que le glass steagall se fera seulement quand Bank of America ,la sociètè générale ou la Bnp se déclareront officiellement en faillite et à la demande des classes moyennes,car pour l’instant ces dites classes croient en core à l’enfer boursier.

      Il n’y a qu’a écouter les economistes d’attac qui protègent les avoirs de leurs adhérants qui se disent révolutionnaires ,qui ont tous des actions,puisque la plupart sont des soixante huitards qui ont profité du dystème prédateur et qui ne parlent pas de glass steagall mais d’une toute petite taxe « robin des bois » sur un empire qui est mort.

      C’est eux qui doivent demander que les ecuries d’augias soient nettoyées définitivement,comme l’a fait cette classe sociale en islandes,mais ici et maintenant les entendez vous crier haut et fort que les africains ont le droit à la technologie des maglevs ?

      Quant à moi je pense que ce sera les peuples qui le demanderont car je ne crois pas que les députès Américains,qui votent le puçage humain ou toutes les lois inniques de mosanto soient capables ,vu leur manque de discernement du fait de leur corruption mentale,d’agir en faveur des peuples .

      Dans le monde entier les hommes politiques en place où en vue font déjà partie du passé,le krach est dans les têtes et devant nos yeux l’action est pour demain car les gens n’en peuvent plus d’être des esclaves.

      Il n’y a plus de confiance dans ceux qui représentent les vieilles institutions,mais je vous accorde que la france ,du fait de son passé politique avec de gaulle ,jaurés ,louis XI ,charlemagne ,colbert et la déclaration des droits de l’homme doit montrer l’exemple ,mais je ne crois pas que cela se fera sans verser une goutte de sang.

      les prédateurs en place ne laisseront pas leur place aussi facilement que vous le croyez ,leurs discours activent encore au moins 50 % des citoyens esclaves ,un peu de patience c’est une question de quelques petites semaines pour la délivrance,du moins je l’espère mais surtout il ne faut pas compter sur les gens en place ils ne changeront jamais ils ont un esprit reptilien et fourbe ,leur âme est ainsi ,ils n’ont pas compris le sens de la relation de cause à effet que blaise pascal explique si facilement dans les pensées,donc comptez un peu plus sur les peuples que sur les députès !


      • Roosevelt_vs_Keynes 9 septembre 2011 11:53

        "Je crois que le glass steagall se fera seulement quand Bank of America ,la sociètè générale ou la Bnp se déclareront officiellement en faillite « [...]

         »les prédateurs en place ne laisseront pas leur place aussi facilement que vous le croyez« 

        Peut-être que je me trompe, mais vos propos me font penser à quelqu’un qui pense être en crise (ça se gère : »se déclareront officiellement en failite" - ce qu’ils ne feront jamais d’eux-mêmes), pas en guerre (ça se gagne : l’enjeu est d’imposer le Glass-Steagall, pas d’espérer qu’il advienne...).


      • rosa luxemburg 9 septembre 2011 12:28

         Et oui BANK OF AMERICA ET LA SOCIETE GENERALE sont en faillites ,car pour que les autres survivent elles le font à leur détriment tout cela sera officiel d’ici le mois d’octobre.

        Quant à dire qu’une crise cela se gére ,je ne le crois pas car depuis 1986 où j’ai visité le palais brogniard je sais que tout cela nous emmène au désastre et j’ai empêché plusieurs personnes de sombrer dans les âffres de l’enfer,en fait je sais depuis ces années que nous vivons une sorte d’apocalypse,je n’ai jamais été un mouton de panurge j’aime trop mon indépendance,mais de là à penser que le haut du pavé changera quoi que ce soit il vous faut sortir de l’illusion.

        Je les ai bien étudié psychosociologiquement et je peux vous dire qu’ils en sont incapables,l’homme en général ne suit que ce que la majorité lui dit de faire sinon Larouche et Cheminade seraient président de la république.

        Malheureusement il faut que les hommes subissent les derives des autres pour que quelques uns sortent des rangs et changent la donne.Nous en arrivons au stade où en allant chercher leur argent aux guichets on dise aux gens que l’on ne peut pas leur donner ,un electrochoc en quelque sorte pour qu’ils se réveillent,il n’y aura rien avant et surtout pas venant du haut qui ne fonctionne que par la com qui n’est que action réaction ,ils n’ont pas de vision ni l’intelligence nécéssaire au changement.

        L’exemple le plus frappant est la façon dont les medias traitent Pinochette puisque pour eux elle est le moyen de se venger de leurs frustrations et de l’emprise de la cage qu’ils ce sont forgés eux mêmes,ils la déifient dans un rituel binaire AMOUR/HAINE selon leurs humeurs d’adolsecents capricieux qui ne veulent pas grandir !


      • Roosevelt_vs_Keynes 9 septembre 2011 12:48

        "Quant à dire qu’une crise cela se gére ,je ne le crois pas car depuis 1986 où j’ai visité le palais brogniard je sais que tout cela nous emmène au désastre"

        Je vous rejoins sur votre commentaire.

        Sur cette citation de vous, elle confirme ce que vous dites : une crise, vue de l’oligarchie (de l’UMPS au NPA et au FN), ça se gère, et ils sont payés pour être des fusibles.

        C’est là la différence d’avec une guerre : ça se gagne et l’ennemi peut être défait. C’est effectivement ce que représentent MM. Cheminade et LaRouche.


      • jef88 jef88 9 septembre 2011 12:23

        Glass-Steagall ! On en parle on en débat mais la majorité des français (dont je fais partie) n’en connaissent pas le contenu .... Par ex pour ce post lien muet !!!


        • Roosevelt_vs_Keynes 9 septembre 2011 12:58

          « Glass-Steagall ! On en parle on en débat mais la majorité des français (dont je fais partie) n’en connaissent pas le contenu »

          « On en parle » :) Si on en parle en 2011, c’est qu’en 2009, S&P a commencé à planter les graines. Pour les statisticiens, cela est impossible. Sauf que la réalité n’a jamais été statistique.

          Vous n’en connaissez pas le contenu ? Bah là, mis à part de vous prendre vous-mêmes par la main pour le découvrir... J’ai écrit « Pourquoi le Glass-Steagall nécessite l’exploration spatiale ». Sinon, il y a le site de l’initiateur du Glass-Steagall en France, Solidarité & Progrès, avec cette vidéo.


        • Kessonfait ? 9 septembre 2011 13:20

          Désolé pour les liens, les voici ci-dessous :
           - FESF
           - loi 45-15
           - Glass Steagall Act 
           - Gramm-Leach-Bliley Act
           - rapport Angelides
           - HR 1489, en français
           - tradition Rooseveltienne, bataille pour les Etats-Unis entre la tradition américaine et britannique.
           - mouvement LaRouche, à travers le monde
           - alliance des grandes puissances
          Encore désolé je n’ai pas du encore comprendre comment ça fonctionner !


        • rosa luxemburg 9 septembre 2011 12:52

           Je vais vous citer l’exemple d’une de mes collègues à qui je parle de Cheminade depuis des années.

          Elle écoutait mais restait fermement sur sa position de voter pour les socialistes pour que le pen ne passe pas en prenant le pretexte que dans sa cité ils y avaient plusieurs pays qui cohabitent en parfaite harmonie et qu’elle ne voulait pas les voir s’entretuer.

          J’avais beau lui dire que les socialistes n’avaient pas les solutions à la crise de civilisation elle ne me croyait pas .Et puis hier elle a regardé « compléments d’enquêtes » sur france 2 et elle vient de me télèphoner en me disant qu’il faut que Cheminade passe dans les médias c’est trop grave dit elle affolée je parle de vous à tout le monde ,voilà cela devient vrai parce que les médias l’ont dit elle a subit un krach.

          Mais pour l’instant les médias n’invitent pas Cheminade mais les autres oui comme quoi internet n’est pas suffisant puisqu’elle y allait régulièrement.


          • Roosevelt_vs_Keynes 9 septembre 2011 13:03

            Je comprends parfaitement.

            J’ai eu exactement la même expérience avec la simple évocation de 1995 sur France 2, où Barbier (L’Express) posait la question de Cheminade à Roland Dumas, le 4 mai 2011.

            « Mais alors tout ce que tu m’as raconté... c’est vrai !!! » m’a-dit cette personne, dont 40 ans de médias lui avait retiré toute souveraineté intellectuelle : c’est maintenant dans les médias, donc c’est vrai et ça vaut le coup de se battre...


          • Kessonfait ? 9 septembre 2011 15:03

            @ Rosa

            Il me semble aussi que la pression doit venir du peuple c’est pourquoi aux Etats-Unis les 6 LaRouchistes sont sur le terrain à la rencontre de la population. Toutefois certains députés se sont manifestés.
            Les prédateurs ne vont effectivement pas se laisser faire mais allons nous leur rendre la tâche facile ? Nous avons des solutions à notre disposition, à nous de continuer à les rendre visibles.


            • rosa luxemburg 9 septembre 2011 16:11

              Le problème c’est que dans vos articles vous n’insistez pas assez sur la liaison entre le glass steagall et le nouveau bretton woods,car la parité fixe entre monnaie est primordiale face à l’inflation.

              Quant aux grands travaux ,comme le detroit de bering,je ne l’envisage pas avec l’oligarhie en place ,même si il y a eu une commission pécora,ils doivent être bannis définitivement ils ont tué trop de gens,et ils ont prouvé leur incompétence et leur cynisme

              Je ne me fais pas non plus d’illusion sur le petit peuple,car ils ont beau être médecin ou éboueur ,l’éducation et l’instruction sont à revoir de fond en comble,et encore plus chez les toubibs ,qui ont la vie entre leurs mains et qui en général sont très malthusiens et sont devenus ecolobobos depuis ,la fin des années 90 et le début des années 2000 où pas mal d’entre eux ont laissé des plumes à la bourse,j’en connais personnellement 7 dans ce cas là .

              Je me bats mais trouver des révolutionnaires dans l’esprit c’est plus dure que des révolutionnaires vengeurs et sanguinaires et le problème aux Etats-unis c’est le leader ship 6 ce n’est pas suffisant compte tenu de l’ampleur de la crise qu’ils vivent il faudrait que ce soit des centaines,en fait je pense que c’est fini pour les states il ne nous reste plus que les elections presidentielles de 20012 avec Cheminade pour faire passer les idées médiatiquement car les médias là-bas sont pires qu’ici.

              IL faut arrêter de rêver et regarder les défauts des autres pour les éliminer et il y en a une cohorte à commencer par la vanitè c’est ce qui les fait tenir,mais je suis toujours aussi surprise du manque de discernement de ses élites médiatiques et c’est là leur faille ils sont trop attachés à leur monde inculte et compliqué d’où le sophisme et çà les gens de la rue s’en rendent compte ,c’est déjà un point positif après on verra,mais j’ai une voisine qui est du poi et qui avant ne voulait pas m’écouter ,mais la peur à prèsent se lit sur son visage et elle prête attention à mes propos ce qui n’était pas le cas il y a 6 mois.

              En fait je me rend compte que les détracteurs ont de moins en moins d’arguments valables à m’opposer et alors à l’automne qu’est ce que çà va être Nada !!! mais c’est quand même malheureux d’en arriver à ce point de dénuement,que d’energie perdue ,nous sommes loin du principe de moindre action si chère à Larouche et que j’ai toujours appliqué dans ma vie.

              Et il y a une grosse faille à ce propos en ce qui concerne la machine outil cela fait peur,les gens pensent que la machine est leur ennemi à quand un article làdessus ?


              • jaja jaja 9 septembre 2011 16:36

                La seule chose qui me turlupine c’est pourquoi avez-vous choisi Rosa Luxemburg, la militante communiste, comme pseudo alors que vous n’êtes qu’un partisan d’un capitalisme à la Larouche-cheminade ? le Glass steagall n’étant qu’un compromis permettant à la race des banquiers de continuer à sévir...

                Seule la nationalisation de toutes les banques, après expropriation sans indemnité ni rachat aux gros actionnaires, permettra de créer un service public bancaire maître exclusif du Crédit et des investissements.


              • jaja jaja 9 septembre 2011 16:40

                J’oubliais aussi, ma chère « Rosa » que vous me semblez avoir un sérieux problème de chevilles...


              • Kessonfait ? 9 septembre 2011 17:18

                @ Jaja
                De quelle race de banquiers parles-tu ?
                Qu’est-ce qui te fais dire que le Glass-Steagall n’est qu’un compromis permettant à la race des banquiers de continuer à sévir ?
                En quoi une banque universelle (modèle préféré des banquiers que tu dénonces) nationalisée ne pourrait pas faire les mêmes conneries que si elles étaient privées ?


              • jaja jaja 9 septembre 2011 17:29

                Plutôt que nationalisées et pour être plus précis je préfère parler de banques socialisées. Ce qui signifie que les banques devenues monopole de service public bancaire doivent être placées sous le contrôle de leurs salariés et de la population.

                Rien à voir avec les nationalisations bancaires qui en système capitaliste sont au service de ces mêmes entreprises capitalistes et nullement au service de la population en général.


              • Kessonfait ? 9 septembre 2011 17:35

                C’est toi même qui parler de nationaliser !

                Est-ce que dans ton service bancaire public tu peux conserver les activités de dépôts, affaires et assurances sous le même toit (banque universelle) ?

                Qu’est-ce qui te fais dire que le Glass-Steagall n’est qu’un compromis permettant à la race des banquiers de continuer à sévir ? Qu’as-tu compris du Glass Steagall ?


              • jaja jaja 9 septembre 2011 17:44

                Une banque socialisée est une banque qui n’est plus propriété privée... C’est par commodité que je parle de nationalisation qui est un terme (proche) mais qui ne reflète pas cette nuance qui implique l’appropriation collective de l’outil bancaire par la population..

                Étant pour cette socialisation de tous les moyens de production et d’échange (sans exception) il est évident que séparer banque d’affaires ou de dépôts ne veut plus rien dire dans une société socialiste.


              • rosa luxemburg 9 septembre 2011 17:48

                Mon pauvre ami il serait temps de retourner à l’école .Cela fait 16 ans que je prends des cours d’économie ,j’ai lu tous les grands auteurs de cauwès à allais en passant par smith wallrace et ricardo entre autre et je peux vous dire que les renationnalisations que vous preconisez feront le bonheur des banksters ils n’attendent que çà pour se sauver.

                C’est bien la pire erreur que les gauchistes incultes peuvent faire pour créer le chaos voulu par l’oligarchie,c’est d’ailleurs ce que les révolutionnaires de 1789 ont fait avec les assignats et qui a déclenché la terreur ou même les gens du peuple ont soufferts ,je vous conseille de lire « le livre noir de la révolution française » eux editions du cerf 875 pages mais peut être est ce trop pour vous ?

                Les banques sont en faillites elles doivent plusieurs trilliards aux etats et aux peuples se sont des dettes casinos si vous ne faites pas le glass steagall avant de renationaliser vous absorber ses dettes de jeux et le problème n’est pas résolu vous rentrez de nouveau dans la spirale de l’endettement que la planche à billets n’a fait qu’amplifier

                Au jour d’aujoud’hui je n’ai pas envie de payer les credits defauts swaps ,ni de rembourser l’argent des escrocs russes placé dans les banques americaines et qu’ils vont perdre dans le crash ,ni de payer les dettes de jeux de renault il faut un redressement judiciaire et c’est ce que le glass steagall de roosevelt et de gaulle permet.

                De plus il permettra de couper le noeud gordien entre les banques speculatives mondiales et c’est ce dont parle rosa luxemburg dans son essai sur le pillage de la city dans l’économie egyptienne qui a fait des millers de mort de faim

                La famine en europe est pour l’hiver prochain et si vous ne faites pas de glass steagall pour liberer les agriculteurs de l’emprises des taux d’interêts des banques on ne pourra pas redresser la barre puisque les nationnalistions n’empêcheront pas ces dernieres de speculer sur l’alimentaire à travers leur filiales en suisse et au luxembourg qui seront alimentées par les etats.

                Le glass steagalll est là pour faire redemarrer l’économie physique ,vous prenez le train je suppose et vous allez au boulanger ,il faut bien que l’argent circule et qu’il n’aille plus à la speculation or si vous renationnalisez les dettes cela n’empechera pas votre boulanger et tous ceux de votre ville de faire faillite car la dette casino devra être supportée par tous les travailleurs il faut séparer la bonne économie de la mauvaise .

                Il est vrai que dans votre parti beaucoup sont aussi à attac qui eux en tant que soixante huitards adolescants attardés et qui ont des actions en bourse ne veulent pas en entendre parler et j’en connais une bonne dizaine de cet accabit.

                En fait ils font semblant de pleurer sur les africains ils donnent quelques euros aux organismes humanitaires ,mais il ne faut pas révolutionner le système de fond en comble dont ils sont les complices rien que le nom « taxe robin des bois » décrit le romantisme meurtrier de ces lâches.

                Le bretton woods permettra de rendre indépendant du fmi et de la banque mondiale ,qui auront disparu,tous les pays dit pauvres. A cause de gens comme vous qui accusent les autres de fascisme alors que leur inculture politique et économique embrouillée par les vapeurs du JAJA les poussent à agir dans la plus parfaite action reaction qui semble normale quand on deifi marx qui a dédié son capital au grand escroc darwin et qui voyait l’homme comme un esclave au mieux une machine corvéable à merci.

                Le seul qui avait vraiment pris conscience de l’importance de l’économie physique,de tous les révolutionnaire de l’époque , c’est BAKOUNINE et c’est pour cela qu’ils ont tous chercher à l’éliminer et que votre marx était protégé par les ascendants de l’oligarchie d’aujourd’hui qui a éssayé de tuer LAROUCHE à 3 reprises.

                Il dérange bienplus que votre Besancenot qui n’est que vanitè et qui refuse d’aller au charbon par peur de l’echec car il est comme Sarkozy un inculte qui répète des mantras.

                JE vous conseille ANNIE LACROIX -RIZ elle vous fera comprendre l’importance du glass steagall pour nettoyer les ecuries d’augias et l’importance des grands travaux pour reverdir le désert ,pour les africains mais au npa avez vous de grands ingénieurs et scientifiques pour donner des solutions concretes,je ne crois pas chez vous c’est plutôt la frustration et la haine qui vous fait avancer comme les robots médiatiques que vous êtes c’est pour cela que sarko vous a sauvé de la faillite au moment de européenes et des régionales ,alors quand on fricote avec les nazis on a pas de leçons de morale à donner aux autres !


              • jaja jaja 9 septembre 2011 17:57

                Par ailleurs et en ce qui concerne la fin de Bretton Woods vous ne dites pas que les accords de Washington de 1971 marquent le « privilège exorbitant » des USA à émettre le dollar, reconnu monnaie d’échange internationale,qu’il ne tient qu’à eux d’imprimer et qui ne repose plus sur une contrepartie or. En conséquence à partir de ce moment les USA vont pouvoir acheter les biens de ce monde avec du simple papier qu’ils peuvent émettre à volonté.

                Ce qui marque l’apogée de l’impérialisme américain.... Impérialisme contre lequel on entend très peu Larouche d’ailleurs.......


              • rosa luxemburg 9 septembre 2011 18:01

                 Vous êtes tout à fait dans la veine du petit jaloux prêt à tirer à vuesur tout ce qui ne vous ressemble pas .

                C’est tout à fait le portrait de l’oligarchie aujourd’hui devenez donc républicain et procedez par hypothèses plutôt que par discriminisations

                C’est bien le problème au NPA vous avez l’intellect au raz des paquerettes et puis pas question d’avoir une pensée globale non non on reste coincé dans sa doctrine minimaliste qui ne vous grandi pas..

                Un conseil pensez monde au lieu de penser ici et maintenant vous verrez le JAJA y en a plus besoin !


              • Kessonfait ? 9 septembre 2011 18:06

                Les termes socialisés et nationalisés me semblaient synonymes. Mais la nuance que tu apportes me fais penser à une coopérative bancaire dont les propiétaires seraient les épargnants, c’est ça ?
                Est ce que tu as des liens qui en parle ?

                Si ta « coopérative » (si tu en acceptes le terme) fait des investissements boursiers et qu’ils perdent beaucoup et n’aient pas assez d’épargne pour couvrir leurs pertes, que se passe-t-il ? Renflouement ( par qui), faillite ou quoi d’autre ? 
                 


              • jaja jaja 9 septembre 2011 18:09

                Pour le NPA il est hors de question que la dette soit remboursée aux capitalistes qui en sont responsables. Votre ton et vos mensonges marque la fin de notre discussion car je préfère rester correct face à vos insultes idiotes..... J’ai déja dit par ailleurs que je n’étais pas de tradition marxiste plus proche d’un Makhaiski par exemple ce qui ne m’empêche d’ailleurs pas de travailler avec des marxistes ..

                Vous n’êtes qu’un pauvre bourrin prétentieux....


              • jaja jaja 9 septembre 2011 18:17

                Ne pas confondre Rosa la Rouge et Rosa Larouche. Il y a tromperie sur la marchandise ! smiley


              • Patpinfo 9 septembre 2011 16:43
                - Bravo à Solidarité et Progrès pour l’article “Qu’est-ce qu’un Glass-Steagall au juste ?” dans AgoraVox, du 9 septembre 2011. Dommage cependant que la plupart des liens ne fonctionnent pas (je viens de les voir dans les commentaires ci-dessus, merci).

                - Par ailleurs, le Point stratégique avec Bertrand Buisson du 26 août 2011 (Solidarité et Progrès) est très parlant et clair ; j’ai regardé cette vidéo jusqu’au bout avec intérêt. Alors que je renonce souvent à lire les longs articles écrits que vous diffusez généralement. Continuez svp avec des messages vidéos limpides et de taille raisonnable !

                Je trouve vos réflexions, actions et propos de qualité. Mais vous êtes trop loin des gens. Svp rapprochez-vous des gens, parlez simplement ; faites relire vos articles par des gens de la rue et vous verrez qu’on n’y comprend pas grand chose. Arrêtez de garder toutes les commandes, mettez-vous vraiment au service des gens (si c’est votre objectif) ; pour l’instant j’ai plutôt l’impression que vous voulez garder la main sur votre clairvoyance et votre pertinence, de façon élitiste. D’où le peu de raz-de-marrée que vous devez contater vers vous. Sans compter que vos bonnes analyses risquent de parvenir trop tard aux gens.

                A bon entendeur, salut citoyen ! Et dans l’ensemble, bravo pour votre action.
                P.


                • rosa luxemburg 9 septembre 2011 18:29

                  je crois que c’est aux gens de s’élever ou plutôt de se lever de devant l’émission de télè réalitè à la mode.

                  Nous naissons libres et égaux en droit ,donc les gens ont le droit de sortir de leur fainéantise c’est même un devoir si ils aiment la vie.

                  Cela fait partie de l’évolution d’apprendre à chaque instant ,vous savez j’ai beaucoup souffert dans ma vie et je suis handicapée et originaire d’une famille modeste ce la ne m’a pas empêché de chercher à faire évoluer mon esprit pour comprendre le monde,si j’ai pu le faire tout le monde peut le faire c’est une question de volonté.

                  Soit on veut être libre ,soit on veut être esclave et l’on ne se plaint pas surtout dans nos pays occidentaux on a toujours la possibilitè de s’éduquer ,nous ne sommes pas des animaux qui doivent se rabaisser et dans les temps qui courent on se doit d’être à la hauteur de la tâche qui nous est demandé car aujourd’hui c’est GRANDIR OU MOURIR nous n’avons pas le choix.

                  Ce n’est quand même pas difficile d’aller sur le site et de consulter les centaines de dossier sou d’aller à gibert acheter platon ,


                • Kessonfait ? 9 septembre 2011 18:54

                  Chacun possède sa propre expérience Rosa, et tout le monde à sa vision de la recherche. C’est par conséquent compliqué pour certain de lire tous les dossiers ou même de les finir. Certains n’auront pas la même opinion que toi comme c’était le cas de jaja mais il avait accepté le dialogue, si tu veux qu’il t’écoute alors pourquoi ne pas en faire autant. Si il faut attendre que les gens viennent en étant d’accord avec tout ou en s’exprimant parfaitement alors s’est perdu d’avance. Mais plutot que d’abaisser le niveau notre rôle consisterait plus à l’élever.


                • Kessonfait ? 9 septembre 2011 19:25

                  @ Patpinfo

                  Merci pour ton commentaire encourageant.
                  Pour ce qui est de Bertrand Buisson je crois qu’il a pas l’intention de s’arrêter là.
                  Quant à tes suggestions, j’en prend note. C’est notre rôle sur le net. C’est pas évident mais faut y arriver. Le peu de raz de marée s’explique aussi que Cheminade n’a pas la possibilité de s’exprimer publiquement, cela en inciterai plus à parler de lui, de ses idées. C’est pour cela que je t’encourage à le faire et même à publier des articles.


                • rosa luxemburg 9 septembre 2011 19:47

                   Tout le monde n’a peutêtre pas la même vision ,mais tout le monde à la capacitè de sortir de son conditionnement pour s’élever,car au contraire je voudrais que les gens sortent de leur petitesse ce dont ils sont capables avec un peu de volonté.

                  Quant à JAJA je le connais et c’est bienlui qui a commencé à m’insulter ,car comme tous les doctrinaires il n’a pas d’arguments valables.

                  JE pense que pour réveiller les gens ,et c’est urgent,il ne faut pas les carresser dans le sens du poil car sinon ils retombent dans la lassitude c’est ce que je fais depuis un an avec mes collègues et çà commence à fonctionner ,.

                  Dire amen à toutes les conneries sophistes c’est ce que les médias font depuis des années on voit le résultat aujourd’hui tout le monde est prêt à s’entretuer pour une livre de beurre.

                  Je sais qu’en France nous sommes souvent suffisant dans l’ignorance crasse ,ce qui nous est reproché à l’étranger et c’est cela qu’il faut changer les gens sont capables du mieux ne tombons pas dans le pire !


                • Kessonfait ? 9 septembre 2011 20:15

                  Je suis déjà content que tu n’ai pas mal pris mon commentaire. Je pense aussi que tout le monde peut s’élever et sortir de son conditionnement. Il m’a fallu un déclic pour sortir du mien.
                  Jaja t’avais effectivement provoqué mais il t’avais aussi posé la question suivante, « pourquoi avez-vous choisi Rosa Luxemburg, la militante communiste, comme pseudo alors que vous n’êtes qu’un partisan d’un capitalisme à la Larouche-cheminade ? » qu’aurais-tu pu lui répondre ? Elle me semblait intéressante comme question, je sais que LaRouche parle d’elle mais je ne connais pas son parcours. Qu’est-ce que tu peux nous en dire ? Sur ce coup là ne t’es-tu pas laissé guider par l’émotionnel plutôt que la raison ?
                  Il avait aussi enchainé sur l’absence de position de LaRouche sur la fin de Bretton Woods et l’impérialisme américain, il y avait là aussi de quoi faire. Le dialogue aurait pu nous apprendre des choses à nous et à ceux qui lisent.


                • Kessonfait ? 9 septembre 2011 18:38

                  @ jaja

                  En ce qui concerne la fin de Bretton Woods, LaRouche s’est exprimé (2e point) en disant que cela allait provoquer la crise que nous avons aujourd’hui. Le fait de faire flotter les monnaies a permis aux spéculateurs de profiter du différentiel du taux d’intérêt. Cela a aussi eu pour conséquence de faire payer les autres pays la dette de jeu des Etats-Unis. C’est l’économie américaine qui en a aussi souffert, cela a engendré l’effondrement du système que nous vivons et dont les conséquences sont une future guerre mondiale.
                  Il ne dénonce pas l’empire américain parce qu’il considère que les Etats-Unis sont redevenus une colonie britannique depuis Truman. La constitution US est censée apporter un système financier différent ( crédit hamiltonien présent dans l’article 1 section 8) que le libre échange britannique. C’est cette tradition que LaRouche essaye de faire revivre.


                  • Kessonfait ? 9 septembre 2011 19:34

                    @ Rosa

                    « Le problème c’est que dans vos articles vous n’insistez pas assez sur la liaison entre le glass steagall et le nouveau bretton woods,car la parité fixe entre monnaie est primordiale face à l’inflation. »
                     -
                    cela pourrait être ton premier article auquel je contribuerai volontier.

                    « Et il y a une grosse faille à ce propos en ce qui concerne la machine outil cela fait peur,les gens pensent que la machine est leur ennemi à quand un article làdessus ? »
                     -
                    et ici ton second dans la foulée

                    Tu as l’air de savoir quoi dire sur ces sujets.


                  • bigglop bigglop 9 septembre 2011 19:31

                    Bravo Késonfait,
                    Un article très complet, concis, didactique, bref une perle !


                    • Kessonfait ? 9 septembre 2011 20:53

                      merci bigglop

                      qu’est ce que tu penses de la suite aprés le Glass Steagall ?


                    • bigglop bigglop 10 septembre 2011 01:16

                      Salut Kessonfait,
                      En ce moment, le sujet le plus important est la discussion devant l’Assemblée Nationale portant sur l’extension des prérogatives du FESF (Fonds Européen de Stabilité Financière), à savoir :
                      - intervention du Fonds pour la recapitalisation des banques européennes avec dans les « tuyaux » la « faillite » de la Société Générale pour octobre, novembre, pour la France.
                      - intervention accrue du Fonds pour la gestion future (plutôt immédiate) des dettes publiques des états européens via le MES et la Banque-Mes, par achats sur le marché secondaire garantis par une solidarité inconditionnelle et sans limite des états. Donc une dette perpétuelle.
                      Si ce projet est adopté, la « règle d’or » deviendra un accessoire coercitif d’une dictature supranationale européenne.
                      Débattre des conditions d’un Steagall-Act et d’un futur Bretton-Woods, aujourd’hui, n’est qu’une position intellectuellement satisfaisante pour être poli.
                      J’ai rencontré ce soir des amis qui sont au PS (l’épouse de l’un est conseillère municipale, responsable de la Communauté Urbaine), bien qu’il m’aient promis de faire remonter cette information, ils me paraissaient déjà déçus de la tournure des primaires du PS et du projet politique.
                      J’ai fait un commentaire sur un article AVOX portant sur une gouvernance supranationale européenne contrôlée par les marchés financiers et les banques mondiales.
                      Accessoirement, la Société Générale fait partie des 17 banques qui font l’objet d’une plainte pénale aux Etats-Unis, faisant suite à la crise des subprimes de 2008.
                      Ci-après, des liens utiles :

                      http://www.assemblee-nationale.fr/13/projets/pl3713.asp#P357_23371


                      http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/le-fesf-l-ue-et-la-banque-mes-le-97421

                      http://www.mecanopolis.org/?p=23579



                      • Kessonfait ? 10 septembre 2011 02:14

                        Resalut bigglop,

                        Pour ce qui est du FESF, je te propose cette vidéo. Il me semble qu’elle se papproche de tes dires.

                        « Débattre des conditions d’un Steagall-Act et d’un futur Bretton-Woods, aujourd’hui, n’est qu’une position intellectuellement satisfaisante pour être poli. »
                         -
                        qu’est-ce que tu veux dire par là ?

                        Qu’est-ce qui decevait tes amis du congrès du PS ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Kessonfait ?


Voir ses articles







Palmarès