Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Quand le gouvernement américain s’acoquine avec les compagnies (...)

Quand le gouvernement américain s’acoquine avec les compagnies pétrolières

Tandis que BP s’enlise dans la marée noire du Golfe du Mexique, des révélations fracassantes sur les liens unissant des agents du Minerals Management Service (MMS) à des membres de l’industrie pétrolière apportent un coup de massue supplémentaire à l’agence fédérale américaine. Retour sur ce scandale en eaux troubles.

L’enquête a été déclenchée en octobre 2008 par le Ministère de l’Intérieur suite à une lettre anonyme révélant que plusieurs employés du MMS recevaient régulièrement des cadeaux gracieusement offerts par 4 compagnies de gaz et de pétrole.

Divulgué plus tôt que prévu en raison de l’affaire BP, ce nouveau rapport démontre que plusieurs inspecteurs du MMS ont antérieurement travaillé pour les industries pétrolière et gazière.

Des liens d’amitiés très étroits, remontant parfois jusqu’à l’enfance, unissent plusieurs agents du gouvernement fédéral à des représentants de compagnies pétrolières ; à tel point que plusieurs employés de sociétés pétrolières remplissaient les formulaires d’inspections de sécurité au crayon à papier avant de les remettre aux inspecteurs du MMS qui n’avaient plus qu’à réécrire par-dessus à l’encre.

La perquisition d’ordinateurs et la saisie des informations qui y sont conservées ont indiqué que dans 314 cas, 7 employés ont usé de leur e-mail professionnel pour envoyer des vidéos pornographiques ; tandis que 13 employés ont utilisé leur adresse du MMS pour envoyer des messages à caractère douteux. Deux employés du bureau de Lake Charles ont par ailleurs avoué avoir consommé des drogues illicites dans l’exercice de leurs fonctions.

Plusieurs des employés mentionnés dans ce nouveau rapport ont été licenciés ou font l’objet de poursuites. Ceux qui travaillent encore au MMS sont en congé administratif en attendant l’issue d’un examen individuel.

En plus d’avoir annoncé que le MMS allait être scindé en trois services distincts, le secrétaire d’État de l’intérieur, Ken Salazar, a demandé à l’inspecteur général Mary Kendall d’élargir son enquête pour déterminer si le climat de dépravation qui régnait au sein du MMS a persisté après le nouveau code d’éthique élaboré en 2009.

Une chose est sûre : malgré la publication d’un rapport similaire en 2008 dévoilant notamment que des employés de l’agence gouvernementale copulaient avec des représentants d’entreprises pétrolières, le MMS a continué de commettre des actes punissables en toute impunité.

crédit image : © Sergiy Serdyuk

Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • wesson wesson 19 juin 2010 11:45

    Bonjour l’auteur,

    a mon sens votre article rate complètement sa cible, et pourtant tout y est, car effectivement cela ressemble fort à une tentative réussie de faire exploser une administration chargée de régulation.

    Et la méthode est tellement banale pour les USA que l’on s’étonne encore qu’elle puisse passer à ce point inaperçu.

    Je clarifie la recette : Dans une administration de plusieurs centaines d’inspecteurs, il y en a forcément dans le lot quelques uns de corrompus, d’une manière ou d’un autre.

    Également, comme on est aux USA, suivez le chemin de la quéquette et de la came. Là encore, rien d’étonnant en cela que de trouver dans le lot quelques amateurs de porno, quelques fumeurs de pétard, et si vous avez de la chance il y aura même 1 ou 2 pédophiles.

    Mettez tout cela au grand jour, contactez les médias qui n’aiment rien tant que quand il y a des poils et que ça pue, et secouez le tout. Le scandale qui en résultera vous laissera tout à loisir de démanteler l’administration gênante, que vous pourrez alors morceler en entités plus petites et dotés de moins de pouvoir et multipliant les niveaux de décision afin de les rendre parfaitement inopérantes.

    Ce que vous racontez n’est rien d’autre que la chronique du démantèlement de l’administration de régulation de l’extraction pétrolière, non pas par incompétence particulière de ses membres, mais par volonté politique parfaitement comprise.

    En d’autre termes, vous vous trompez de colère. Regarder des films pornos et fumer du shit n’a jamais empêché une personne de bien bosser ...


    • Marc.M Marc.M 19 juin 2010 12:40

       
       
      Vous tombez des nues 50ans après emiliefle !

      Dans son discours d’adieu à la Maison Blanche en 1961 Dwight Eisenhower avait déjà tenté d’attiré l’attention du peuple américain de la main-mise des industriels du pétrole et de l’armement sur les institutions et le fonctionnement de l’état.

      Les deux administrations Bush (père et fils) ont été l’apogée de cette main-mise avec les Cheney et Romsfeld aux commandes.

      Il y a plus de 30ans que les gouvernements US ne peuvent plus bouger le petit doigt sans la bénédiction des pétroliers Texans et des marchands d’obus.
       
       


      • lordrax 19 juin 2010 13:34

        Rien à voir avec l’article

        Mais est ce que la marée noire dans le golf du mexique pourrait avoie une incidence sur le gulf stream donc sur le climat ?

        Merci de vos réponses


        • asterix asterix 19 juin 2010 22:08

          Incontestablement oui mais il faudra attendre quelques années avant d’en voir l’effet. Le Gulf stream prend sa source dans le golfe du Mexique, longe Cuba et, par l’effet de la mécanique terrestre, renvoie vers le Nord une mer dilatée par la chaleur qui roule de vague en vague jusqu’au vieux Continent. Sans ce pétrole qui va tout dérégler, une goutte d’eau prend 7 ans à faire le voyage. Cette histoire de pétrole, c’est la plus grande catastrophe écologique créée par l’homme depuis qu’il sévit sur terre.


        • Hermes Hermes 21 juin 2010 15:43

          Dans 7 ans donc, toute cette saloperie arrivera sur nos côtes dans un ordre tellement dispersé qu’on aura bien du mal à s’en débarrasser !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

emiliefle


Voir ses articles







Palmarès