Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Quand les Echos maquillent la bonne performance du Japon

Quand les Echos maquillent la bonne performance du Japon

Au premier trimestre, la croissance a atteint 0,4% dans la zone euro, et le PIB a seulement été stable aux Etats-Unis. Au Japon, la croissance a atteint 0,6%, mais les Echos la juge « molle » dans un premier papier puis « fragile et portée par les invendus  » dans un second. Sacrée mystification !

 
Nouveau succès des Abenomics
 
Bien sûr, la croissance du Japon est assez erratique. La perspective de la hausse de la TVA a boosté la croissance fin 2013 / début 2014, avant qu’elle ne retombe aux second et troisième trimestres. Et, passé l’effet de la hausse des taxes, l’économie a rebondi, avec une croissance de 1,1% en rythme annuel au quatrième trimestre 2014, et 2,4% au premier trimestre 2015. Et avec une croissance supérieure à celle des Etats-Unis ou de la zone euro, comment dire que la croissance du Japon est molle ou fragile ? Bien sûr, les Echos pointent l’effet de la hausse des stocks au dernier trimestre, mais malgré tout, la croissance reste positive sans cela et les investissements ont progressé.
 
Mais en plus, les Echos oublient une précision de taille : le différentiel d’évolution démographique entre le Japon et les autres pays. Quand la population augmente de 0,5% par an en France, ou 0,7% aux Etats-Unis, elle recule de 0,2% au Japon. Bref, les chiffres d’évolution du PIB doivent être évalués en fonction de l’évolution du PIB par habitant, comme l’avait expliqué The Economist fin 2011, dans un papier qui montrait que les deux dernières décennies n’avaient pas été si mauvaises que cela pour l’archipel. La croissance du PIB par habitant est largement supérieure au Japon que dans la zone euro, et pas si éloignée des chiffres des Etats-Unis, tempérés par la croissance démographique.
 
Pourquoi les Echos sont de mauvaise foi ?
 
Il est tout de même surprenant que les Echos fassent une analyse aussi superficielle des performances du Japon, alors qu’il devrait, comme le fait The Economist, en expliquer les ressorts avec neutralité. Mais non, les Echos préfèrent caricaturer outrageusement la réalité. Comment parler de croissance molle alors qu’elle est plus forte qu’en Europe ou aux Etats-Unis, qu’elle progresse trimestre après trimestre depuis un an, et, même en supprimant l’effet stock, qu’elle reste significative par habitant, et meilleure qu’outre-Atlantique ? Et parler en titre des invendus est assez culotté quand cela n’est pas évoqué pour la France, alors qu’au Japon l’investissement est en croissance, contrairement à l’hexagone.
 
Ce faisant, on décèle dans le traitement de l’information concernant le Japon, un biais négatif qui semble ici systématique. En fait, les Echos ne semblent pas vouloir admettre le succès des Abenomics, qui ont relancé la croissance du pays et cassé la déflation. Le refus d’admettre cette réussite est simple : le premier ministre a ignoré les déficits et la dette, bien plus importants qu’en Europe, en monétisant à grande échelle la dette nationale, par le contrôle qu’il exerce sur la banque centrale. Bref, parce que le Japon mène une politique qui va à l’encontre de celle menée et soutenue par les élites européennes, ces dernières choisissent d’en donner un éclairage peu flatteur, au point de travestir la réalité.
 
Mais ainsi, les tenants de l’eurolibéralisme montrent un vice profond de leur système de pensée, ni rationnel, puisqu’il refuse la réalité, ni vraiment démocrate puisqu’il refuse tout débat. The Economist, libéral au bon sens du terme, même si je suis rarement en accord avec lui, a un plus grand respect pour la réalité.

Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 26 mai 2015 12:02

    Le Japon comme modèle de croissance ?!
    ... la bonne blague !

    C’est croissance DOPING avec des QE en veux-tu ; en voila !

    Jusqu’à quand ?!

    Merci

    CQFD


    • Gieller Gieller 26 mai 2015 13:31

      Si l’on fait un rapport PIB / Dette je doute que l’économie soit aussi florissante que laisse entendre ce léger rebond du PIB. S’il faut dépenser 4% de dette annuelle supplémentaire pour gagner 0.5% de PIB, le ratio n’est pas soutenable...

      Rajoutez à ça l’achat massif de bons de trésors US et vous avez une grenade dégoupillée entre les mains d’un singe...


      • fred.foyn Le p’tit Charles 27 mai 2015 07:49

        C’est le problème des pays en perdition (comme la France..) de narguer les bons résultats d’un autre pays avec sa propre monnaie (en l’occurrence le Japon..)

        Les « experts » de pacotille s’en donne à cœur joie pour flinguer ce pays...des incompétents qui font la morale.. ?

        Des « BOUFFONS » en réalité.. !

        Merci pour l’article...


        • bourrico6 27 mai 2015 10:08

          @Le p’tit Charles

          Je vois qu’avec ton intelligence et tes propos ô combien passionnants, pertinents, uniques, d’essence divine, tu es devenu un membre investi et à part entière.

          Hé oui, petit à petit, le site est laissé aux andouilles dans ton genres, entre autres, rassures toi, bien d’autres tâcherons ont pris possession des lieux à tes cotés.


        • fred.foyn Le p’tit Charles 27 mai 2015 11:18

          @bourrico6....« le site est laissé aux andouilles »....en effet vous êtes là hélas.. !


        • Layly Victor Layly Victor 27 mai 2015 09:49

          Cher Laurent Herblay

          Merci pour cet article qui nous sort un peu de la grisaille agoravoxienne. Il y a encore quelques bons articles sur ce site, qui sont en général flingués par le politburo et par les sectaires de permanence.
          Votre courtoisie vous empêche d’énoncer une vérité que tout le monde connaît : la presse française est très solidement cadenassée et soumise à une discipline idéologique totalitaire, au sens propre du terme. Sur tous les sujets.
          Les experts de pacotille qui flinguent le Japon ne sont pas des incompétents. Ce sont des agents en mission qui font leur job. Ces prédicateurs doivent montrer au bon peuple que seul l’axe US-sioniste-bruxellois est dispensateur de bienfaits. Imaginez un peu si l’Ukraine décidait de s’associer avec le Japon et la Russie ? Ce serait la cata.
          Le Japon dérange et a toujours dérangé (avec toujours un arrière goût de racisme). Comme disait Amélie Nothomb : « ce peuple profondément aristocratique, mais qui n’éprouve pas tous les jours le besoin de le montrer ».
          Imaginez, la quadruple catastrophe : crise économique+ triple accident de Fukushima : séisme+tsunami+accident nucléaire. Qu’une chose pareille survienne en France, ce serait la guerre civile généralisée en moins de deux semaines.

          C’est pour ça qu’il est urgent de marteler que nous, les Français, on est vachement balaises.

          Comme disait Coluche : nous, les Français, on est vachement balaises en politique, surtout en politique française.


          • zygzornifle zygzornifle 27 mai 2015 13:23

            ils maquillent ? tiens ils ont un Sapin parmi eux ??

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès