Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > International > Quand Sarkozy rendait hommage à « notre ami » Moubarak

Quand Sarkozy rendait hommage à « notre ami » Moubarak

Bons copains. Alors que s'ouvre aujourd'hui le procès de l'ex-président égyptien, Nicolas Sarkozy fait profil bas, lui qui n’avait de cesse de cultiver une tendre amitié pour Hosni Moubarak. Flashback.

Hosni Moubarak est un « homme d’expérience et de sagesse », si l’on en croit les propos, tenus en 2007, par Nicolas Sarkozy. Dès son accession au pouvoir, le chef de l’Etat s’est inscrit dans la lignée de Jacques Chirac et François Mitterrand à propos de son ex-homologue égyptien. Durant trente ans, malgré la corruption et les atteintes aux droits de l’homme, le Raïs avait profité de l’indulgence de la France. C’était pourtant Nicolas Sarkozy qui promettait, dans un discours prononcé au soir de sa victoire à l’élection présidentielle, la « rupture » en la matière : « Je veux lancer un appel à tous les peuples de la Méditerranée pour leur dire que c’est en Méditerranée que tout va se jouer, qu’il nous faut surmonter toutes les haines pour laisser la place à un grand rêve de paix et à un grand rêve de civilisation(...). Je veux lancer un appel à tous ceux qui, dans le monde, croient aux valeurs de la tolérance, de la liberté, de la démocratie, de l’humanisme, à tous ceux qui sont persécutés par les tyrannies et les dictatures ».

A ses yeux, comme à ceux de ses prédécesseurs, l’Egypte semblait néanmoins pouvoir bénéficier d’un statut dérogatoire permanent sur la question de la démocratie. « Il faut aider monsieur Moubarak sinon c’est les Frères musulmans » : en 2008, le chef de l’Etat n’envisageait pas d’autre choix lorsqu’il justifia en ces termes son soutien à un homme présenté opportunément comme le rempart à l’islamisme. Lors de leurs nombreuses rencontres, notamment en décembre 2007 au Caire et l’an dernier, à Paris, les deux hommes n’ont pas manqué d’afficher publiquement leur estime mutuelle. Hosni Moubarak, qui co-présidait, de par la volonté de son « cher ami », l’Union Pour la Méditerranée, était également considéré comme une valeur sûre au regard des libertés individuelles. Dans un entretien accordé au journaliste Christian Malard, le Raïs avait affirmé, sans rire, sa volonté d’œuvrer en faveur des droits civiques : « Moi, je veux que l’Egypte soit un pays démocratique, à l’image des autres démocraties dans le monde, avec une économie libre et des partis politiques forts, que le peuple s’implique dans la vie politique ».

Une amitié personnelle envers un tel militant des droits de l’homme explique probablement le long silence de Nicolas Sarkozy pour condamner alors les exactions du régime égyptien. De toute évidence, il était délicat pour le chef de l’Etat de rejoindre spontanément les détracteurs d’Hosni Moubarak. Pour la diplomatie française, l’Égypte n’avait visiblement pas à subir le même traitement critique réservé à l’Iran ou à la Côte-d’Ivoire en raison de leurs manquements démocratiques.

Oum El Dounia

En cette « période absolument cruciale pour le monde » -comme il l’a déclaré fin janvier, Nicolas Sarkozy avait pu au moins compter sur une facétie du destin pour tenter de sauver son ami Hosni : l’envoyé spécial des Etats-Unis, chargé par Hillary Clinton de convaincre le président égyptien de quitter le pouvoir, est un membre du clan familial du chef de l’Etat. Frank Wisner, diplomate arabisant à la retraite et fils d’une figure historique de la CIA, est le mari de Christine de Ganay, une ex-épouse du père de Nicolas Sarkozy. Dans son adolescence, celui-ci passait régulièrement des séjours aux Etats-Unis auprès de cette famille américaine regroupée autour de son ancienne belle-mère. Et depuis les années 70, ces liens se sont maintenus comme en atteste l’implication du fils, prénommé David et également diplomate, de Frank Wisner dans la communication anglophone de la dernière campagne présidentielle de l’UMP. Par un concours de circonstances, l’émissaire américain s’est avéré être le mieux placé pour informer Nicolas Sarkozy du sort réservé alors au président égyptien.

Frankie goes to Hollywood

Confronté à la colère de ses concitoyens, l’ex-compagnon de route de Gamal Abdel Nasser aura eu sans doute tout le loisir de méditer sur la cruelle ironie de sa chute : Frank Wisner, délégué exceptionnel des Etats-Unis et intime de Nicolas Sarkozy, incarne également l’oligarchie britannique, au vu de la place qu’il occupe au sein d’un puissant cabinet de renseignements privés, dénommé Hakluyt. Cet organisme, fondé par des anciens espions du MI6, est le fleuron des héritiers de l’Empire britannique : grands industriels, magnats du pétrole et banquiers de la City s’y côtoient en toute connivence. Par une étrange fatalité, le sort de l’ancien protectorat britannique fut tributaire, dans les coulisses, de la capacité d’influence d’un homme, Frank Wisner, qui représente à la fois le parrain américain et l’élite anglo-saxonne. S’il ne devait rester qu’un seul motif pour une insurrection populaire en Égypte, ce serait celui-là. 



Sur le même thème

L’Égypte sous dictature militaire sanglante
Maréchal Al Sissi : pour un accès au « trône » à tous prix !
Quand le Printemps arabe devient Hiver…
Encore lui, véritable mouche du coche
Entretien avec Roland Dumas sur la crise syrienne et la politique étrangère de la France


Les réactions les plus appréciées

  • Par Peachy Carnehan (---.---.---.189) 3 août 2011 13:41
    Peachy Carnehan

    Le contraste entre les photos est... saisissant. Il y a quelques mois l’abominable Sarkozy enlaçait Moubarak sur le perron de l’Elysée et aujourd’hui « son ami » est exhibé dans une cage (image ici) pour répondre de ses crimes. Entre la Tunisie et « le savoir faire de la police Française » pour mater la révolution, l’enlisement imbécile en Libye, et ses mamours avec Hosni, on peut dire que le nabot a du flair pour s’attirer les ennuis.

    Allez, courage, plus que huit mois à tenir.

  • Par Vilain petit canard (---.---.---.225) 3 août 2011 15:25
    Vilain petit canard

    S’il n’y avait que notre « ami » Moubarak ! Mais il y a aussi eu notre « grand ami » Ben Ali, notre « frère » Khadafi, notre baby sitter Poutine et notre grand et lucide démocrate Bachar Al Assad. Je trouve que ça fait un peu beaucoup.

  • Par James (---.---.---.144) 3 août 2011 19:06
    James

    @Vilain petit canard
    Bien entendu votre short list exclue toutes les crapules occidentales, les plus grands terroristes de l’histoire moderne, ces démocrates d’operette .
    Pourquoi exclure nos amis de l’axe du bien ? ah oui ! j’oubliais, ils ne terrorisent pas leurs propres populations mais de vulgaires indigènes à qui il faut inculquer « nos glorieuses valeurs », en leur volant leur pétrole et en reconfigurant leur espace et s’il le faut au prix de génocides sanglants.

  • Par James (---.---.---.208) 3 août 2011 16:39
    James

    Il faut tout de même remercier le Raïs pour ses 30 années de bons et loyaux services.
    Ce dernier a tout de même réussi l’exploit unique , de faire passer son pays, l’Égypte , du statut d’ancien chef de file du nationalisme arabe, à celui de vulgaire sous traitant de l’agenda géopolitique Israélo- Américain.
    Le géniteur du défunt projet d’union Pour la méditerranée, grand ami d’Israël, avec l’aide de son complice d’alors,le sinistre Moubarak, trouvaient là, à travers la mise en place et la réalisation d’un marché économique des pays riverains de la méditerranée, de réaliser tout ce à quoi les pseudo traités de paix n’auront pu aboutir (la reconnaissance de facto et la normalisation des relations de l’état sioniste avec le monde arabe).
    Moubarak comme chacun sait était un grand démocrate, à tel point que toutes nos grandes démocraties, dans leur hystérie collective à combattre la menace terroriste, avaient fait de l’Égypte un des centres de sous traitance de la torture.
    Il faut décharger nos amis de la cia de ces basse besognes, sinon à quoi serviraient les amis ?
    Enfin, que dire de plus sur ce spectacle affligeant ! la France comme tous les adeptes de la démocratie aéroportée, sont les maitres de l’hypocrisie, foulant aux pieds les principes qu’ils prétendent incarner, défendre et propager, par un appui sans faille aux dictatures amies.

Réactions à cet article

  • Par Peachy Carnehan (---.---.---.189) 3 août 2011 13:41
    Peachy Carnehan

    Le contraste entre les photos est... saisissant. Il y a quelques mois l’abominable Sarkozy enlaçait Moubarak sur le perron de l’Elysée et aujourd’hui « son ami » est exhibé dans une cage (image ici) pour répondre de ses crimes. Entre la Tunisie et « le savoir faire de la police Française » pour mater la révolution, l’enlisement imbécile en Libye, et ses mamours avec Hosni, on peut dire que le nabot a du flair pour s’attirer les ennuis.

    Allez, courage, plus que huit mois à tenir.

  • Par Mohammed MADJOUR (---.---.---.3) 3 août 2011 14:29
    Mohammed MADJOUR

    Il est vrai que le monde appartient aux plus intelligents, mais il est aussi vrai que le poids toujours grandissant des imbéciles finit toujours par reduire l’intelligence !

    A force de tromper les peuples du monde pour les dominer et donc pour mieux les exploiter, l’Europe et principalement la France recueillera tous les boumerangs, c’est une question de temps !

    L’affaire de Moubarak étant désormais classée, ce sont les faux chefs d’Etats des fausses républiques de fausses nations qu’il faut pointer du doigt ! Car le Sarkozy comme tous ceux qui l’avaient précédé continue à berner les indigènes avec les expressions plus que batarde de « démocratie », de « droits de l’hommes » et de machins...

    La propagande occidentale a donc réussi en Tunisie et en Egypte (pays à ranger déormais aux côté de l’Irak tant les chances de redressement sont nulles) ; d’autres pays suivront parce que sans doute ils sucomberont aux contraintes de la démocratitude française mais soyons sûr, l’échec sera pour tout le monde !

    Mohammed MADJOUR.

  • Par Vilain petit canard (---.---.---.225) 3 août 2011 15:25
    Vilain petit canard

    S’il n’y avait que notre « ami » Moubarak ! Mais il y a aussi eu notre « grand ami » Ben Ali, notre « frère » Khadafi, notre baby sitter Poutine et notre grand et lucide démocrate Bachar Al Assad. Je trouve que ça fait un peu beaucoup.

  • Par James (---.---.---.208) 3 août 2011 16:39
    James

    Il faut tout de même remercier le Raïs pour ses 30 années de bons et loyaux services.
    Ce dernier a tout de même réussi l’exploit unique , de faire passer son pays, l’Égypte , du statut d’ancien chef de file du nationalisme arabe, à celui de vulgaire sous traitant de l’agenda géopolitique Israélo- Américain.
    Le géniteur du défunt projet d’union Pour la méditerranée, grand ami d’Israël, avec l’aide de son complice d’alors,le sinistre Moubarak, trouvaient là, à travers la mise en place et la réalisation d’un marché économique des pays riverains de la méditerranée, de réaliser tout ce à quoi les pseudo traités de paix n’auront pu aboutir (la reconnaissance de facto et la normalisation des relations de l’état sioniste avec le monde arabe).
    Moubarak comme chacun sait était un grand démocrate, à tel point que toutes nos grandes démocraties, dans leur hystérie collective à combattre la menace terroriste, avaient fait de l’Égypte un des centres de sous traitance de la torture.
    Il faut décharger nos amis de la cia de ces basse besognes, sinon à quoi serviraient les amis ?
    Enfin, que dire de plus sur ce spectacle affligeant ! la France comme tous les adeptes de la démocratie aéroportée, sont les maitres de l’hypocrisie, foulant aux pieds les principes qu’ils prétendent incarner, défendre et propager, par un appui sans faille aux dictatures amies.

  • Par dawei (---.---.---.13) 3 août 2011 17:09
    dawei

    entre democrates incompris et rejetés de leurs peuples, ils se comprennent ! C’est nous qui ne savons pas voir tout l’amour qu’ils ont pour nous , sombres idiots que nous sommes smiley smiley vivement le meme proces contre Sarko smiley smiley

  • Par Intelle (---.---.---.133) 3 août 2011 17:12
    Intelle

    Tout le monde le sait : qui se ressemble s’assemble !!! Entre rois on ne peut pas se désavouer...Mais pour l’instant Sarko préfère se faire discret, car il pourrait bien lui arriver des choses désagréables s’il continue à mener sa politique méprisante envers le peuple français.
    Il était aussi ami avec Ben Ali et Khadafi, l’un est tombé, l’autre ne devrait pas tarder, les despotes ne méritent pas autre chose...

  • Par blogcpolitic (---.---.---.50) 3 août 2011 17:27

    nicolas ce mytho... un rappel nécessaire, bravo !

  • Par hacheii (---.---.---.45) 3 août 2011 17:28

    C’est sûr la gauche est tellement plus propre, plus honnête, tout le monde le sait, la droite c’est les méchants et la gauche les gentils, la droite c’est les corrompus et la gauche les intègres, la gauche c’est les généreux et la droite les cupides, la gauche ils sont beaux, la droite ils sont laids, la gauche comptétentes la droite nulle, la gauche est moderne, la droite ringarde, la gauche est dans le vent, la droite est réactionnaire .............

    .
    Vous en avez pas marre de raconter les mêmes conneries les gôchos ?
    Et les autres vous en avez pas marre de les entendre depuis que vous êtes né ?

    • Par Dzan (---.---.---.90) 3 août 2011 21:08

      Hach...(censored)

      Encore le couplet contre la gôche !

      Certes il y a des pourris partout, mais historiquement la droite ( la plus bête du monde) bat tous les records.
      Lisez le bouquin de Jean Montaldo « Les écuries de la Vème » ça vous remettra les pendules à l’heure.

    • Par flesh (---.---.---.126) 3 août 2011 23:34
      flesh

      @ hacheii

      Mon pauvre vieux, vous êtes en retard d’une guerre... On vient de vous décongeler ? Critiquer Sarko n’est pas critiquer la droite mais critiquer l’élite mondialiste, corporatiste et ses sous-fifres. Il n’y a plus de différence aujourd’hui entre la gauche et la droite. A partir de 2012, à défaut de cracher sur DSK, on crachera peut-être sur Hollande, Ségolène ou Martine, pour les mêmes raisons. Et je ne doute pas une seconde que vos équivalents simiesques de gauche nous sortiront les mêmes âneries que les vôtres.

      En vérité il y a encore une gauche et une droite, mais uniquement chez le peuple. Et cette droite et cette gauche travaillent de plus en plus ensemble pour changer les choses et ont mis de coté ces vieilles rivalités hémiplégiques du siècle passé auquel vous appartenez indéniablement et pour toujours.
  • Par hacheii (---.---.---.45) 3 août 2011 17:30

    La gauche ne vaut pas mieux que la droite, TOUS POURRIS !

  • Par Gerard Lucon (---.---.---.20) 3 août 2011 19:06
    Gérard Luçon

    je me demande ... quel dictateur sarkoléon n’a pas « sucé » ?? symboliquement parlant bien entendu !

     

    • Par OMAR (---.---.---.188) 3 août 2011 20:35

      Omar 33

      Calmos le cha...tré :"Quand le Mitteux accueillait ......

      Le Mitteux a fait pire, il soutenait le FIS en Algérie.....

      Mais le Borgne, lui, il torturait........toujours en Algérie..

      Le Borgne ? Le père de celle que vous cherissez actuellement, voyons !!!,

    • Par flesh (---.---.---.126) 3 août 2011 23:49
      flesh

      Calmos

      Arrêtez de penser que traiter sarko de con ou de salaud = vouloir voter pour Ségo ou avoir kiffé tonton... Votre cerveau est vraiment binaire.
    • Par gaston (---.---.---.33) 4 août 2011 11:38
      gaston

      Sarkozy est surement le pire président ( sans aucun doute même) que la Franca a eu sous la cinquième république , pas étonnant que c’était un petit avocat d’affaire minable et de seconde zone , il est aussi lamentable comme président , sauf que cette fois c’est plus grave , il patauge dans le luxe avec l’argent du peuple ,il vide les caisses uniquement pour alléger l’impots des béttencourt et compagnie , bref ce traitre est clairement un ennemi du peuple à mettre hors d’état de nuire dès que possible c’est à dire en Mai 2012 

    • Par OMAR (---.---.---.147) 4 août 2011 12:00

      Omar 33

      Calmos le cha..tré:Mais qu’est-ce qu’on en a à branler de l’Algérie.... ?


      C’es conjoncturel, pour l’instant seules la Lybie et la ....Norvège vous interessent.

      Elle a son « indépendance » et continue de nous faire chier.... : Normal, l’Algérie attend des excuses de la France, comme pour la Shoa...

      L’Algérie... ?....pfff..... Et Zizou ? Et le soleil ? Et le Sahara ? Et la Mitidja ? Et le pétrole ? etc...

    • Par hacheii (---.---.---.45) 4 août 2011 12:17

      Tous les articles qui commencent par Sarkozy, bla bla bla, puis on trouve les mots : droite, ou capitalisme, ou libéralisme, ou individualisme ; tous ces articles sont des articles de gauchistes dont le but est de montrer comme la droite est laide et repoussante, afin que par comparaison, la gauche apparraisse belle..
      .
      Au bout de trois lignes, on a compris.

    • Par Gerard Lucon (---.---.---.196) 4 août 2011 19:07
      Gérard Luçon

      @Flesh ... faut pas generaliser ... mon petit, la derniere fois que j’ai vote socialiste c’etait en 1981 ... quand aux branleurs de Gdansk leur mort ne represente meme pas une perte pour la pologne qui n’en finit pas de regler sa question juive ... en douce .... et sans l’aide de Staline ..

  • Par tvargentine.com (---.---.---.64) 3 août 2011 20:06
    tvargentine.com

    Rappelons que avant lui,il y avait Mitterrand et Chirac

    La France ne s’ingère pas dans la politique intérieur des pays étrangers et cela depuis DE GAULLE

    http://www.tvargentine.com/victoria.html

  • Par suumcuique (---.---.---.228) 3 août 2011 20:16
    suumcuique

    « Il était un p’tit homme
    (Je dis son nom tout bas :
    Nicolas !)
    De Paris jusqu’à Rome
    Parcourant ses États,
     A grands pas,
     Il tâtait par-ci,
     Il tâtait par là
     Des femmes les appas,
     Ah ! Nicolas (bis)
     Quel tâteur c’était là ! »

    1815

    • Par Dzan (---.---.---.90) 3 août 2011 21:11

      Calmos, allons, du calmùe !

      Prenez votre camomille et au lit.

    • Par L’enfoiré (---.---.---.225) 3 août 2011 21:24
      L'enfoiré

      Calmos,
      Faudra un jour que vous nous expliquiez qu’est-ce que la droite et la gauche française.
      Je me suis posé la question, « suis-je de gauche ou de droite »
      Comme un enfoiré que je suis, ma réponse était simple : « j’en sais rien. Je travaille en courant alternatif ».
      Bizarre, vous avez dit, bizarre ? Comme c’est étrange. smiley
      Mais nous, on est comme ça, pragmatiques.
      La politique n’arrive que dans les derniers dans les préoccupations des Belges.
      En première place, vient la santé.
      Car, là, oui, on aime notre petite santé.

    • Par Peachy Carnehan (---.---.---.189) 3 août 2011 23:23
      Peachy Carnehan

      Mdr Calmos : « Si par malheur la gôche- caviar revenait aux zaffaires, vous pourrez compter sur moi pour vous foutre votre nez dans la merde que vous nous aurez apporté..... »

      C’est bien vrai ça. Il y en a marre de la gauche, des déficits et des cadeaux fiscaux qui nous étouffent. Plein le nez de la fermeture de 150 tribunaux, de 1600 classes d’écoles rien que cette année, de 85 casernes, de 65 commissariats, de 120 gendarmeries, d’un hôpital sur trois en zone rurale. Trop c’est trop !

      Et le désengagement de l’Etat ? La liquidation de nos services publics ? L’insécurité qui explose ? La dette de 2000 milliards en 2011 quand en 2001 et 2002 l’Etat dégageait des cagnottes fiscales ? Quelle gabegie, quelle mauvaise gestion.

      Et puis ces 4778 913 (quatre millions sept-cent soixante dix-huit mille neuf-cent treize !) chômeurs.

      Merde, Calmos, tu as raison, on en peut plus de la gauche. Je te le dis, en 2007, il fallait voter Nicolas Sarkozy. Regarde où nous en sommes après cinq ans de règne de la gauche.

    • Par Peachy Carnehan (---.---.---.189) 3 août 2011 23:28
      Peachy Carnehan

      Et puis si Nicolas Sarkozy avait élu en 2007 la France ne serait pas représentée par un personnage ridicule, déséquilibré, inculte et grossier. C’est vrai quoi...

    • Par hacheii (---.---.---.45) 4 août 2011 12:26

      Celui qui ne sait pas faire la différence entre la droite et la gauche est un gauchiste qui a mauvaise conscience vu le merdier mis en place par ses amis, et qui n’ose plus avouer qu’il est de gauche.
      .
      La gauche tape dans les caisses lorsqu’elle est au pouvoir, elle achète les votes des immigrés par les allocations et les visas, elle achète le vote des gauchistes par des emplois de fonctionnaires et elle accordent des avantages aux politiques parce qu’ils en sont.
      .
      Le plus lourd dans la balance, encore une fois, ce sont les salaires et les retraites à venir des 7 millions de fonctionnaires, qui eux ne sont pas à droite.
      .
      Les médias n’en parlent pas donc le problème n’existe pas pour les gauchistes, mais ça va venir, il faudra attendre que la France coule véritablement et qu’on ne puisse plus payer les salaires des fonctionnaires pour que les journalistes commencent à s’intéresser au problème.

    • Par Gerard Lucon (---.---.---.196) 4 août 2011 19:11
      Gérard Luçon

      on ne parle pas ainsi d’un geneticien inventeur du gene du pedophile, ni du futur pere des reunifications lybienne et ivoirienne, ni du petit timonier, nicolas le hutin, premier du nom ... vous allez etre excommunie

  • Par moebius (---.---.---.3) 3 août 2011 21:58

    je suis de gauche et je pense pour ma part personnel en ce qui me concerne a titre individuel indépendamment du contexte que si Mélanchon, Besancenot avait été au pouvoir a la place de l’ infame Sarkosy ils auraient sans doute eu le meme comportement infame vis a vis de l’infame Boubarack...mais ils ne sont pas au pouvoir et ne le seront sans doute jamais et pour cause et donc je me contente de mariner dans ce jakussi citoyen et je me permet d’etre un peu méchant et de proner une alternative qui va dans le bon sens de l’histoire et des bulles

  • Par moebius (---.---.---.3) 3 août 2011 22:12

    Si vous ne savez pas reconnaitre la droite de la gauche c’est que vous avez raté la premiere année de maternelle mais je ne pense pas que ce soit le cas car vous savez lire et écrire avec moins de faute d’ortograhe que moi... donc c’est que vous ne savez pas ou sont les buts dans lesquels il faut tirer. Si vous portez un maillot rouge il faut tirer dans les but qui sont ceux de l’équipe qui porte un maillot bleu et si votre maillot est bleu c’est le contraire mais peut etre n’avez vous pas de maillot dans ce cas que faites vous sur ce terrain ? Votre place est sans doute ailleurs...au centre ?..au centre gauche ou au centre droit ;.si vous ne savez pas c’est que sans doute vous... et pi zut

  • Par moebius (---.---.---.3) 3 août 2011 22:15

    ..il se fait tard voyons la suite de ce débat citoyen

  • Par RogerTroutman (---.---.---.126) 4 août 2011 03:26
    RogerTroutman

    Sarközy de Nagy-Bocsa mériterait un passage devant la cour européenne des droits de l’homme aussi. 

    • Par Gerard Lucon (---.---.---.196) 4 août 2011 19:16
      Gérard Luçon

      @Roger, pour relever de la cour des droits de l’homme , il faut etre un homme

      nicolae sarkosescu est le president uber alles, il ne releve pas des lois de la republique, seulement de celle de Beniamin Netanyaou ...

  • Par le journal de personne (---.---.---.4) 4 août 2011 03:27
    le journal de personne

    Ni Barack, ni Baraka pour Moubarak

    La baraka a abandonné Moubarak…
    l’indigne pharaon sera jugé et déjugé…
    il n’est plus protégé…
    30 ans de règne n’ont pas suffi pour lui permettre de se mettre à l’abri du mauvais sort.
    Pour les uns, ce n’est que justice… et pour les autres, rien qu’un caprice…
    le caprice des dieux.
    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/08/ni-barack-ni-baraka-pour-moubarak/

  • Par charles-edouard (---.---.---.221) 4 août 2011 07:58
    charles-edouard

     comme dit le dicton on ne choisi pas sa famille, mais l’on choisi ses amis

  • Par eric (---.---.---.56) 4 août 2011 08:58

    Décidément, je ne comprendrai jamais les gauches. Pourquoi toute cette pub pour Sarko ? Comme tous les Président français il applique une intelligente politique de non ingérence et de bonne relation avec un maximum de pays. Comme tous les hommes politiques il est chaleureux et amical en apparence avec tous ses partenaires, mais de là a lui attribuer une vraie proximité de fond avec un dictateur socialiste, membre de l’internationale du même nom ou non ( comme Bagbo, Ben Ali et d’ailleurs la plus part des autres dictateurs actuels). Il est surement parfaitement souriant et courtois quand il rencontre dans le privé ou face au caméra les vrais amis politiques de ces derniers ( Royal, Hollande DSK and co), mais de la a le soupçonner d’être proche de leurs idées ! Vous les présenteriez en définitive comme un monstre d’ouverture et de tolérance. Après tout, vous avez peut être raison. Quelle leçon pour les leaders de gauche qui furent les « camarades » de ces tartufes sanglants pendant des dizaines d’années, mais se permettent des remarques désobligeantes par exemple sur Berlusconi, le premier ministre démocratiquement élu de nos voisins et amis italiens.

  • Par Barbara (---.---.---.173) 4 août 2011 10:09
    Barbara

    Le Chef de l’Etat Français actuel est l’incarnation même de l’erreur, par ses amitiés, ses amours affichés, ses discours, ses contradictions etc....

    Il est entouré de personnes qui ne sont pas capables qui lui disent n’importe quoi, comme il n’est pas lucide, il fait n’importe quoi en écoutant n’importe qui.

  • Par platon613 (---.---.---.83) 4 août 2011 16:02

    Sarko lâche tous ses amis ...

    Affaire Tapie : L’étau se resserre autour de Christine Lagarde

    La justice française a diligenté jeudi une enquête visant la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde. Accusations : complicité de faux et détournement de biens publics.

    http://www.news-26.com/politique/89...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires