Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Que font réellement les Russes en Syrie ?

Que font réellement les Russes en Syrie ?

Par le Saker original – Le 13 septembre 2015 

 

Source : thesaker.is

Traduit par Diane, relu par jj pour le Saker Francophone

 

Je pense qu’une semaine après que Ynet a révélé l’affaire d’une intervention militaire russe en Syrie, nous pouvons affirmer en toute confiance que c’était là une opération psychologique typiquement anglosioniste destinée à freiner l’implication russe dans la guerre impériale contre la Syrie, qui n’a aucun fondement dans la réalité.

Ou bien est-elle fondée ?

Il s’avère qu’il y avait un petit noyau de vérité dans ces histoires. Non, la Russie n’était pas en train d’envoyer « des MiG-31 pour bombarder Daesh » ni d’envoyer un SSNB (sous-marin armé de missiles ballistiques intercontinentaux) sur la côte syrienne. Mais il y a des signes grandissants que la Russie fait deux choses :

1) accroître son implication diplomatique dans le conflit en Syrie

2) livrer certains équipements militaires non spécifiés mais importants à la Syrie

 

Le second élément est le plus intéressant des deux. Inutile de le dire, comme c’est typique dans ce genre de cas, le contenu effectif de la cargaison que la Russie envoie par air et par mer n’a pas été rendu public, mais nous pouvons spéculer. D’abord, nous savons que la Syrie a besoin d’une grande quantité de pièces de rechange et de réparation de ses équipements. Cette guerre dure depuis quatre ans maintenant et les Syriens ont fait un usage intensif de leur matériel. Ensuite, les Syriens manquent de certains systèmes sur le champ de bataille qui pourraient beaucoup les aider. Par exemple des radars de contrebatterie (des radars qui repèrent de quel endroit tire l’artillerie ennemie) et des systèmes de guerre électronique. En outre, des sources russes disent que la Syrie a besoin de davantage de véhicules blindés pour les transports de troupes.

Nous savons que la Russie et la Syrie ont passé des contrats militaires depuis longtemps et nous savons que la Russie livre actuellement son équipement lourd par mer et les systèmes plus légers par voie aérienne. Tout cela indique-t-il un changement ?

Non. Du moins pas pour l’instant.

Alors pourquoi cette panique anglosioniste ?

 

 

 

Mon sentiment est qu’une des choses qui les rend aussi nerveux est que les Russes ont apparemment choisi la ville de Lattaquié comme point de livraison. Contrairement à Damas, Lattaquié est un emplacement idéal : elle est sûre mais pas trop éloignée des lignes de front et elle est assez proche de la base russe de Tartous. L’aéroport et le port naval sont également faciles à protéger et à isoler. Il y a déjà des rapports selon lesquels les Russes ont prolongé les pistes et amélioré l’infrastructure de l’aéroport de Lattaquié et qu’on y a observé atterrissage de lourds AN-124 [avion cargo Antonov]. Quant à la marine russe, elle a envoyé des bateaux à l’aéroport de Lattaquié.

En d’autres termes, au lieu de se limiter à Tartous ou d’entrer dans Damas, très exposée, les Russes semblent avoir créé une nouvelle tête de pont au nord du pays, qui pourrait être utilisée pour livrer du matériel, et même des forces, dans la zone de combat du nord du pays.

Cela expliquerait aussi, par ailleurs, les rumeurs paniquées sur les Russes envoyant leurs unités d’infanterie navale de Crimée en Syrie : les troupes d’infanterie navale sont idéales pour protéger une telle base et, tenant compte du fait que les lignes de front ne sont pas très loin, ce serait parfaitement sensé pour les Russes de sécuriser leur tête de pont avec ces unités.

De plus, tandis que l’équipement lourd est généralement envoyé par mer, les Russes peuvent livrer leurs systèmes de défense aérienne par avion cargo : l’AN-124 est plus que capable de transporter des S-300. Ce fait seul pourrait expliquer la panique anglosioniste.

Il semble qu’il se passe la chose suivante : les Russes, apparemment, envoient une quantité limitée mais importante de matériel pour fournir une aide immédiate aux forces syriennes. En faisant ainsi, ils ont aussi créé les conditions pour garder leurs options ouvertes. Ainsi, alors qu’aucune intervention russe massive n’a lieu, quelque chose a vraiment changé dans le conflit syrien.

J’aimerais ajouter ici que tandis que les forces gouvernementales ont perdu récemment la base aérienne d’Idlib au nord du pays (et pas très loin de Lattaquié), toutes mes sources me confirment que les forces syriennes sont dans une bien meilleure position que Daesh et que la guerre se passe très mal pour les takfiris. Les Syriens ont récemment libéré la ville de Zabadani et sont à l’offensive en maints endroits, et s’il est vrai que Daesh contrôle encore beaucoup de terrain, c’est principalement du désert.

Pour résumer ce qui précède, je dirais ceci : les anglosionistes flippent parce que leur guerre contre la Syrie a échoué ; tandis que Daesh a créé le chaos et la terreur dans plusieurs pays, il y a de nombreux signes que les pays sur place sont progressivement de plus en plus déterminés à faire quelque chose. Les États-Unis ont aussi échoué à se débarrasser de Assad, l’afflux massif de réfugiés a déclenché une crise majeure en Europe, et maintenant les Européens voient Assad sous un éclairage radicalement différent. La Russie a clairement décidé de s’engager politiquement avec toutes les puissances régionales, déclassant efficacement les États-Unis, et il y a des indices tout à fait concluants que les Russes maintiennent leurs options ouvertes. Et tandis qu’il n’y a absolument aucune raison de soupçonner que la Russie planifie une intervention militaire de grande envergure dans le conflit, en termes de quantité, il y a des signes que le soutien russe a atteint un nouveau niveau qualitatif.

Il faut souligner deux choses ici :

Premièrement, au niveau politique, il est extrêmememt improbable que la Russie entreprenne unilatéralement une action importante dans cette guerre. Tant que la Syrie est un pays souverain et tant qu’un accord russo-syrien est suffisant pour justifier légalement toute opération militaire convenue par les deux parties, la Russie se donnera les moyens de ne pas agir seule. Cela explique pourquoi le ministre russe des Affaires étrangères Lavrov s’efforce de créer une sorte de coalition.

Deuxièmement, sur un plan militaire, le pays à considérer n’est pas la Russie mais l’Iran. Les Iraniens ont une voie terrestre sûre vers la Syrie (par le nord de l’Irak) et ils disposent du genre de forces combattantes susceptibles d’être engagées avec succès contre Daesh. Il en va de même pour le Hezbollah qui a, et aura à l’avenir, à envoyer ses forces d’élite pour soutenir les Syriens dans des zones stratégiquement vitales. S’il était nécessaire d’engager une opération terrestre importante en soutien des forces syriennes, nous devrions nous attendre à ce que ce soient ces forces qui interviennent, et non les Russes.

Pour conclure, je dirais que ce que nous voyons se mettre en place est du Poutine typique : tandis que les dirigeants occidentaux préfèrent généralement des actions très visibles [et médiatisées, NdT] qui apportent des résultats immédiats (mais à court terme), Poutine préfère laisser ses adversaires s’infliger eux-mêmes le maximum de dommages avant d’intervenir par étapes graduelles et lentes. Le déchaînement de Daesh par les anglosionistes était une sorte de choc et effroi politique qui a presque renversé le gouvernement syrien. Lorsque cette stratégie d’action rapide mais à court terme a échoué, Assad était toujours là, mais Daesh s’était transformé en un monstre, un Golem qui menaçait tout le monde et que personne ne pouvait contrôler. Quant à Assad, il a été progressivement déclassé, passant du statut de nouvel Hitler gazant son propre peuple à celui de quelqu’un qui sera de toute évidence une partie de la solution (quelle que soit la solution qui finira pas émerger).

Pour tous ceux qui résistent à l’Empire, la leçon est claire : la chose la plus difficile est de rester debout après le premier choc infligé par les forces impériales. Si vous pouvez survivre (comme le Donbass et la Syrie l’ont fait), alors le temps joue en votre faveur et la position de l’Empire commencera à faiblir lentement mais sûrement à cause de ses propres contradictions internes. Lorsque ce processus est en cours, vous ne devez pas tomber dans le piège du surengagement, mais occuper graduellement chaque position (politique ou autre) abandonnée par l’Empire dans le processus de désintégration tout en assurant la vôtre à chaque étape du parcours.

C’est beaucoup trop tôt pour un quelconque trimphalisme – Daesh est toujours là, les Ukronazis à Kiev aussi, et l’Empire n’y pas encore tout à fait renoncé. La bonne nouvelle est que le vent a maintenant visiblement tourné et que si la lutte à venir est encore longue, la défaite finale des takfiris et des nazis semble inévitable.

The Saker

 

Cette chronique a été écrite pour Unz Review

 
 

Voir la dernière publication de Sayed Hasan : Les marchands de soupe de la mafia laïque française

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

119 réactions à cet article    


  • MAIBORODA MAIBORODA 18 septembre 2015 08:59

    Éclairage différent de celui de Fortin, ( « Poutine passe à la troisième vitesse »), mais complémentaire, donc utile.


    • soi même 18 septembre 2015 12:26

      @MAIBORODA, l’éclairage d’Oscar, et visiblement un éclairage d’un faux nez , reprendre la nouvelle comme quoi un sous-marin russe porteur de tête nucléaire est au large des côtes Syrien , c’est bien pour au final , une intervention de la coalition soit légitimé ?


    • devphil30 devphil30 18 septembre 2015 09:33

      Excellente analyse 


      Les Russes sont de très bons joueurs d’échecs , c’est un peuple pacifique doté d’un très bon président.

      Les Américains ne sont que des rustres de cows boys prompts à la gâchette sans aucune réflexion.

      Il faut juste espérer que les Américains ne vont pas envenimer la situation comme à leur habitude car les frictions avec les Russes aussi bien en Ukraine , en Crimée ( c’est pas fini ) , en Syrie , sur l’Iran , ça commence à faire beaucoup de points de frictions et d’étincelles possibles.

      Philippe 

      • soi même 18 septembre 2015 12:58

        @devphil30, Les Russes sont de très bons joueurs d’échecs, oui ,
        c’est un peuple pacifique doté d’un très bon président, pourvue que cela dure, cela n’a pas toujours été le cas .


      • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 18 septembre 2015 21:12

        @devphil30

        Avec le temps, j’ai acquis la certitude que les étasuniens n’oserons jamais affronter un pays du gabarit de la Russie ( hormis si celle-ci mettait le pied en Amérique du nord) et ce pour plusieurs raison :

        L’opinion publique n’accepterait pas longtemps de perdre des dizaines de milliers de soldats pour un conflit aux objectifs très flous.

        L’armée américaine n’a pas la suprématie technologique contrairement à ce que beaucoup d’européens croient !!! L’affaire du Donald Cook en mer noire en est un exemple, tout comme la neutralisation de l’USS Roosevelt et d’une partie de sa flotte de protection par le Saphire lors d’un exercice inter-allié, n’oublions pas non plus que les US achètent leurs propulseurs spatiaux aux Russes j’ajouterais à cela le développement du F35 qui accumule les échecs...

        L’économie US ne se porte pas très bien et malgré les effets d’annonce, la reprise se fait attendre au point même que le pays vient flirter avec les ennemis d’hier (Cuba, Iran...) afin d’y signer quelques contrats certes bien juteux mais dangereux pour les relations avec certains alliés historiques (Israéliens sont furieux).

        Les cartes utilisées en Syrie étaient dangereuses car on ne dirige pas un troupeau d’égarés dopés au captagon devenus des mercenaires ingérables comme une armée nationale disciplinée et acquise à la cause !!!

        Je partage totalement l’analyse de l’auteur.


      • Michel Maugis Michel Maugis 20 septembre 2015 04:32

        @soi même


        « c’est un peuple pacifique doté d’un très bon président, pourvue que cela dure, cela n’a pas toujours été le cas . »

        Heureusement qu’ ils ont eu un « Tyran » avant !!

        Soi même, vous ne savez pas quoi dire pour vous y retrouver !



      • Croa Croa 20 septembre 2015 15:59

        À devphil30
        Les peuples sont toujours pacifiques mais manipulables moyennant quoi ils peuvent devenir violents.
        La Russie a toujours été un pays violent, la violence ayant son siège plutôt dans les pouvoirs (police, etc... ) et ce, depuis toujours et même à l’époque des tzars. On ne change pas comme ça certaines habitudes !


      • meslier meslier 20 septembre 2015 17:44


        A chaque fois les étasuniens créent un monstre à tentacules (Daech cette fois-ci ) puis le monstre s’échappe de sa cage provoquant la panique (réfugiés ,migrants etc ...)

        Mais le monstre ne veut pas retourner dans sa cage , il est donc décidé de le faire abattre si possible par d’autres .


      • soi même 20 septembre 2015 19:33

        Vous ne laissez pantois devant tant de creuneuneu de vieux édentés du cervelet !

         smiley


      • Michel Maugis Michel Maugis 21 septembre 2015 18:15

        @Croa

        « La Russie a toujours été un pays violent, »

        Affirmation des plus stupides, qui dénote une incapacité certaine de vouloir comprendre.

        La France a été BIEN PLUS VIOLENTE que la Russie.

        Mais pour Croa, le raciste, assassiner des peuples, n’ est pas de la violence.
        défendre des peuples, ça c’est de la violence

        Spèce de charognard dépité !

      • Agafia Agafia 21 septembre 2015 18:51

        @Croa
        La Russie a toujours été un pays violent, la violence ayant son siège plutôt dans les pouvoirs (police, etc... ) et ce, depuis toujours et même à l’époque des tzars. On ne change pas comme ça certaines habitudes !


        Je dirais brutal plus que violent... (je sais, la nuance est très subtile^^)... Capable parfois du meilleur comme du pire en 2 temps 3 mouvements... Mais il est difficile de saisir l’esprit russe en tant qu’esprit français plutôt rationnel... Pour tenter de comprendre, se plonger dans la littérature russe est un bon début. smiley 

      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 18 septembre 2015 09:59

        complotistes de tous les pays unissez vous derrière philippe syriens d’assad russes de poutines 

        iraniens ;; ;; ; hezbolla

        en face kurdes un peu de turcs l" ue et les usa et le golfe !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

        UNE BELLE GUERRE ATOMIQUE MONDIALE VA AVOIR LIEU  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


        • soi même 18 septembre 2015 13:00

          @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE, bien sur elle va avoir lieux et c’est dès personnages ton engeance qui verse beaucoup d’huile sur le feux... !

           


        • porcinet 19 septembre 2015 00:55

          @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE
          Réfléchis avant d’écrire n’importe quoi et mal en plus.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 septembre 2015 10:00

          Je n’ai pas le temps de tout lire ce matin, je réponds à la question du début : pourquoi cette panique ?
          A mon avis pour 2 raisons.
          1- Le plan proposé par Poutine va être discuté aux Nations Unies le 28 septembre.
          La solution de l’ Occident : « Ni Bachar ni Daesh » ne va pouvoir tenir longtemps, il va falloir choisir.
          Et si l’ Occident choisit Daesh, au moins ce sera clair pour le monde entier.


          2- L’armée syrienne commence à utiliser les armements livrés depuis plusieurs mois par la Russie, et que ceux ci sont « hautement précis et efficaces ». Traduction : genre S 400 ou S500, sans parade connue en Occident.

          Pour un aperçu des armements de défense russes, c’est ici.

          • izarn 19 septembre 2015 12:47

            @Fifi Brind_acier
            « Nous avons clairement indiqué que si les actions militaires russes en Syrie servaient à soutenir le régime Assad, elles seraient déstabilisatrices et contre-productives »
             Ce qui réponds à votre question : Les USA ont choisi Daesh.

            Quand aux armes russes, les s300 ou s400 me semblent trop puissant, et c’est un système anti-aérien.
            Donc un système sol-sol, ou air-sol...La non plus, les russes ne sont pas mauvais.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 septembre 2015 19:18

            @izarn
            Je ne suis pas spécialiste de l’armement russe, ce n’est pas moi qui ait écrit dans l’article que j’ai mis en lien « que les armes russes livrées à l’armée syrienne étaient hautement précises et efficaces ».


          • fred.foyn Le p’tit Charles 18 septembre 2015 10:13
            Que font réellement les Russes en Syrie ?...le boulot contre les terroristes..ce que la coalition ne fait pas...Heureusement que Poutine est là pour lutter contre cette racaille installée par l’Ouest et les pays du golfe.. !

            • Aaltar Aaltar 18 septembre 2015 10:44

              « c’était là une opération psychologique typiquement anglosioniste »

              Quand ça commence comme ça, je me dis que la propagande prend déjà le pas sur l’information.


              • Trelawney Trelawney 18 septembre 2015 12:51

                @Aaltar
                Anglosioniste : ils sont marrant les cocos ils nous inventent toujours des mots à l’emporte pièce. Ca va être quoi la prochaine fois les narcosionistes, les taftasionistes, les eurosionistes, les qatarosionistes, les iranosionistes, la palestionosionistes ? On put aller loin comme cela


              • leypanou 18 septembre 2015 14:13

                @Trelawney
                les cocos ? Votre inculture vous fait dire n’importe quoi. De toute façon, quand on entend régulièrement qu’ A Tsipras est de la gauche radicale, il ne faut pas s’étonner !


              • Trelawney Trelawney 18 septembre 2015 14:52

                @leypanou
                Est-ce que vous avez vu d’où vient l’information : Saker.

                Saker est un cite internet qui balance des titre comme : « Le retour des mânes de Kadhafi. Le point de vue des médias russes ». Il est vrai qu’en Europe et partout dans le monde on a des médias à la botte du « grand capital », alors qu’en Russie les médias sont libres et indépendants et que celui qui dit le contraire est inculte et abreuvé par « la propagande des merdias néocapitalistes à la solde des banksters et de l’empire américains »

                Est-ce que vous vous souvenez de Anna Politkovskaïa, Stanislav Markelov, Anastasia Babourova. Il ne semble que Anna Politkovskaïa était la 13 ème d’une longue série. Mais vous allez me dire que ce sont des attentats fomentés par la CIA pour nuire à la Russie.

                Après tout ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait !

                Vous etes comme l’autre idiot qui dit que traiter Bachar de tyran sanguinaire c’est de la calomnie. Il est vrai que bombarder les villes au mains des rebelle avec des thermobariques sans se soucier des civils en dessous est l’œuvre d’un grand humaniste

                "


              • leypanou 18 septembre 2015 18:47

                @Trelawney
                Vous etes comme l’autre idiot qui dit que traiter Bachar de tyran sanguinaire c’est de la calomnie. Il est vrai que bombarder les villes au mains des rebelle avec des thermobariques sans se soucier des civils en dessous est l’œuvre d’un grand humaniste : tiens, vous parlez comme Elisabeth Guigou (récemment à la télé, il n’y a pas plus atlantiste). Même si Bachar al-Assad a fait ce qu’on dit, qu’est ce que cela peut vous faire ? Cela vous empêche de dormir ?

                Prenez la peine de savoir qui est le Saker : personne à part vous ne le considère coco. En tout cas, lui-même ne se considère pas coco. Et je partage beaucoup de ses prises de position.


              • porcinet 19 septembre 2015 00:58

                @Trelawney
                Ils sont tous bons, sauf : « les iranosionistes, la palestionosionistes » ça c’est de ton imagination débridée. 


              • Massada Massada 18 septembre 2015 11:23

                Damas la capitale est grignotée, petit à petit mais inexorablement, par les diverses armées de la révolte : à partir du Nord, par DAESH, al Qaeda, et par les protégés des Saoudiens, et au Sud, par l’Armée Syrienne Libre, renforcée par les éléments issus d’une cinquantaine d’organisations islamiques.
                .
                Il ne restait plus à Poutine que le recours consistant à transformer Lattaquié en fortin, pour que, le cas échéant, Bachar al Assad et son million et demi de frères alaouites puissent s’y réfugier, et surtout, tenir ce périmètre sur la durée.
                .

                Difficile de faire plus, ce n’est pas deux-cents hommes qu’il faudrait à Moscou pour reprendre la Syrie, mais cent-mille, et on voit mal la Russie, dans sa situation actuelle, entretenir une mission aussi importante si loin de ses frontières.


                • Alex Alex 18 septembre 2015 12:58

                  @Massada

                  Votre analyse me paraît malheureusement assez juste, et nous devons féliciter notre trio Fabius-BHL-Hollande (par ordre d’importance) pour avoir encouragé autant d’assassinats dans le seul but de faire plaisir à leurs respectables amis Bibi, Al Saoud et Al Thani.
                  Mais avec des excités barbus en Syrie, en Arabie, bientôt en Jordanie, et d’autres toujours actifs dans le Sinaï, vous avez intérêt à faire déclencher rapidement la guerre souhaitée entre l’Iran et les Sunnites, d’autant que les peuples américains et européens risquent se lasser de ces « alliés » pacifistes et de payer les conséquences de leurs actions « humanitaires. ».


                • soi même 18 septembre 2015 13:01

                  @Alex, à quand Daech en Israël ?


                • porcinet 19 septembre 2015 01:02

                  @Massada
                  M’est avis que ces enfoirés que vous admirez vont vous tomber sur la gueule un jour ou l’autre en Israel et vous l’aurez bien mérité car ce sont vos petits protégés.


                • COVADONGA722 COVADONGA722 18 septembre 2015 11:57

                  yep , les s400 et s500 ne sont pas encore endivisionnés en russie de la à les voir en Syrie contre les chasseurs et missiles de daech au fait ils ont ça daech.

                  plus prosaïquement la Russie défend son investissement il n’est même pas sur que Bachar en fasse partie « il existe au moins deux solution de rechange dont le chef des services secrets syrien »
                  en outre il n’est pas indifférent à Poutine de buter de l’islamiste surtout s’il vient du Caucase
                  c’est tout benef 1 ça se passe loin deux il n’aura pas a le chercher in fine daech semble un bel abces de fixation pour grouper et buter du taré !
                  Israel s’accommodera d’une cote syrienne sous protectorat russe c’est la garantie d’une absence de bordel et pour investir dans le gaz et le pétrole en mer faut tout sauf le bordel !


                  • Aaltar Aaltar 18 septembre 2015 13:48

                    @COVADONGA722

                    Tu le soulignes très justement. DAECH par extension arrive(ra) jusqu’au Caucase. Ca a déjà commencé depuis un moment puisqu’il me semble qu’en 2007 un « Emirat Islamique du Caucase » a été exprimé.

                    Nous avons les mêmes intérêts que la Russie à voir DAECH résorbé, la seule nuance vient du camp qu’on soutient pour le faire. La Russie soutien Assad, nous des groupuscules publiquement désignés comme proche d’Al Qaeda. Je ne sais pas si on fait bien de passer du temps à tenter de désigner une position plus respectable qu’une autre.


                  • Agafia Agafia 21 septembre 2015 19:03

                    @Aaltar


                     Lors de la 2eme Tchétchénie, une bonne partie des forces « Tchétchènes » était composée de mercenaires djiadistes wahhabites venus d’un peu partout...

                    Les russes les connaissent bien...

                  • antyreac 18 septembre 2015 12:16

                    La Russie de putin défend le dictateur de Damas 

                    Entre le dictateur on se comprend...

                    • soi même 18 septembre 2015 13:03

                      @antyreac, entre abrutie aussi , Massada est ton frère ?


                    • Aaltar Aaltar 18 septembre 2015 13:42

                      @antyreac

                      On a soutenu une cohorte impressionnante de dicateur en Afrique pendant des lustres...
                      On a salué le printemps arabe qui a fait sauter certains cul trop bien assis...
                      On a fomenté nombre de coups d’états ici ou là au motif que le trône n’était pas à notre gout...

                      ... et avec tout ça, on considère encore que notre vision des choses est plus vertueuse ?

                      Cette posture est une fumisterie. Poutine exerce une politique pour les intérêts de son pays, peu importe s’il est un exemple de démocrate c’est hors sujet. Conteste t on le fait que Poutine soit le président en exercice en Russie ? Non.

                      Que sa politique passe mal au motif que ses intérêts divergent des notres c’est une chose, mais on peut aussi intelligemment et légitimement relancer le débat sur ce que font les USA avec leurs « alliés ».

                      Quand on intervient au Mali pour défendre nos intérêts c’est du même ordre que ce que peut faire Poutine en Syrie. Je veux bien entendre que pour nous nos intérêts sont plus importants que les leurs, c’est naturel ; pour autant, je trouverais absurde de percevoir le monde de sorte à ce que les autres ne songent pas à défendre leurs propres intérêts.


                    • leypanou 18 septembre 2015 14:15

                      @Aaltar
                      Il ne faut jamais répondre à antyreac (c’est le but recherché) : cela donne trop d’importance à ses sornettes.


                    • antyreac 18 septembre 2015 21:16

                      @Aaltar
                      Personne ne prétend que putin et assad sont des parfaits démocrates.....


                    • chantecler chantecler 19 septembre 2015 15:31

                      @antyreac
                      Mais c’est quoi un parfait démocrate ?
                      Un quidam qui se fait élire en baratinant les électeurs et fait une toute autre politique définie ailleurs au sein de l’empire ou son représentant à Berlin , par exemple ?


                    • Croa Croa 20 septembre 2015 16:11

                      À soi même
                      Antireac n’est pas qu’un abruti mais un activiste étranger : « putin » pour Poutine «  Entre le dictateur » payé pour manipuler nos échanges citoyens.


                    • Hijack Hijack 18 septembre 2015 13:20

                      Que font les russes : Défendent la Syrie et se défendent en même temps (faut approfondir). Ils ont certes accéléré ces derniers temps, mais ce n’est qu’une réponse aux provocations, agressions, mensonges de l’Otan et autres alliés US. Ce n’est malheureusement qu’un début.

                      Sachez une chose : s’il n’y avait la contre offensive poutinienne ... le monde serait déjà embrasé, il y a déjà des années, depuis la Syrie. Là aussi, faut approfondir au lieu d’écouter et lire les médias.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès