Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Que penser des 100 milliards d’amendes pour les banksters (...)

Que penser des 100 milliards d’amendes pour les banksters ?

Tous les jours ou presque, la chronique judiciaire des amendes aux banques du monde entier encombre les pages économie des médias de la planète. Mais ces centaines de millions ou ces quelques milliards ne semblent peser que marginalement sur les résultats des banques. Révélateur…

Encombrement judiciaire croissant
 
Bien sûr, JP Morgan a affiché une perte au 3ème trimestre de cette année, du fait de 6 milliards de provisions supplémentaires pour ses diverses péripéties judiciaires, mais étant donnés que les résultats opérationnels de la banque devraient approcher 25 milliards de dollars, même les 13 milliards d’amendes qu’elle pourrait payer pour les subprimes ne représentent que la moitié des bénéfices d’une seule année… The Economist est revenu récemment sur les innombrables affaires actuellement en cours, chiffrant les somme en jeu au chiffre incroyable de plus de 100 milliards des deux côtés de l’Atlantique.
 
La première grande affaire a été celle du fond Abacus de Goldman Sachs, où la banque vendait un fonds à ses clients tout en spéculant sur leurs pertes… La banque d’affaire est parvenue à un accord avec la justice étasunienne, sans reconnaître quoi que ce soit, au prix de quelques centaines de millions. Ensuite, c’est le scandale de la fixation du LIBOR qui a alimenté la chronique judiciaire. Depuis, les actions se multiplient : subprimes, EURIBOR, manipulation des changes… Il est tout de même effarant de constater à quel point les grandes banques ont commis des actes répréhensibles ces dernières années.
 
Le sens de ces amendes

Toutes ces actions judiciaires posent une question terrible sur certaines pratiques des banques. Si les régulateurs leur ont déjà imposé une centaine de milliards d’euros d’amendes, cela signifie bien qu’elles ont des pratiques de banksters. Mais il faut noter qu’alors que lors de la crise des caisses d’épargne, il y a 20 ans, 3500 banquiers avaient fini en prison, la crise actuelle se règle presque uniquement à coup de chéquiers, une conclusion finalement relativement indolore pour les banquiers qui ont empoché des rémunérations et des bonus juteux avant d’être rattrapés par la justice.

Pire, si ces régulateurs imposent des amendes aussi lourdes, quel a été le montant gagné par les banques avec ces comportements si répréhensibles. 10 milliards ? 100 milliards ? 1000 milliards ? Dans le premier cas, alors, la sévérité de la sanction pourrait les dissuader de recommencer. Mais si elles ont gagné bien plus qu’elles ne paient d’amende aujourd’hui, alors, ces accords et ces condamnations ne sont qu’une sorte de comédie où les régulateurs jouent à sanctionner les banques mais sans vraiment leur faire mal ou même les dissuader de véritablement mettre fin à leurs pratiques douteuses.
 
Bref, toutes ces affaires démontrent seulement l’opacité délictuelle dans laquelle opèrent une partie de nos banques. Pire, nos dirigeants ne font rien pour changer cela. Aujourd’hui, nous devrions exiger un chiffrage des bénéfices obtenus par ces pratiques, imposer des amendes vraiment dissuasives (10 fois les bénéfices indus par exemple) et également faire payer durement les responsables.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • robin 12 novembre 2013 14:55

    100 milliards d’amende pour les banksters ?

    Comme ce sont eux qui gouvernent c’est juste un gage pour amuser le couillon, pour retarder le 1789 planétaire, ce qui tend à prouver qu’il y a au moins 10 fois plus à gagner.


    • Pepe de Bienvenida (alternatif) 13 novembre 2013 07:44

      100 milliards de création monétaire ex nihilo, c’est un jeu d’enfants pour ces experts du bonneteau.


    • robin 12 novembre 2013 14:56

      Enfin, je suis heureux que d’années en années, l’auteur se réveille de son statut précédent de bisounours bon teint.


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 12 novembre 2013 15:25

        Bonjour LP,
        Il suffit de réfléchir. « condamner la Banque à une amende  », c’est comme embaucher un pyromane comme pompier...Il faut les condamner pour usure, laquelle est basée sur le pillage des matières premières de pays lointains, et surtout leur retirer l’usage de la planche à billet, mécanisme public au service du plus grand nombre et au profit de l’intérêt général.


        • Luc le Raz Luc le Raz 12 novembre 2013 17:48

          il suffit de filialiser la banque d’affaires et le tour de passe-passe est joué ! smiley


        • Roosevelt_vs_Keynes 13 novembre 2013 11:54

          Ou de harceler nos élus pour qu’ils coupent les banques en deux. Et ça marche !


        • spartacus spartacus 12 novembre 2013 18:00

          Manque plus qu’a faire pareil avec le gouvernement et les assurances sociales obligatoires ou l’élite.

          La retraite et les régimes spéciaux qui avantage les protégés sur le compte des non-protégés.
          La maladie qui fait payer plus pour toujours moins. Ses scandales à répétions. Ses conflits d’intérêt.
          Le pole emploi, inefficace et ses contribution qui servent a financer le cinéma et les intermittents sur le compte des autres.
          Les Enarques comme Dupond Aignan qui ne démissionnent pas de la fonction publique mais votent en conflit d’intérêt le budget de son employeur l’ét at. 

          • Le421 Le421 12 novembre 2013 20:24

            Guillaume Sarkozy de Malakoff Médéric et ses copains vous disent merci.
            Nous, pas !!


          • spartacus spartacus 12 novembre 2013 23:16

            Mais qui vient d’imposer une loi liberticide qui empêche de choisir sa mutuelle personnelle et impose une mutuelle paritaire et collectiviste obligatoire a tous les salariés à partir du 1er janvier ?

            C’est pas Sarkosy, c’est celui que vous avez élu.

          • jeanpiètre jeanpiètre 13 novembre 2013 15:43

            @ spartatouille

            le traité transatlantique , vous êtes réellement en train d’insulter quelqu’un qui n’est là que pour accomplir vos lubbies. vous êtes un françois hollande de coeur , sachez le reconnaitre

          • Le421 Le421 12 novembre 2013 20:26

            N’empêche que la théorie du non-remboursement de la dette publique tient de plus en plus la route.
            De toute façon, même dans ce cas-là, les banques gagneraient encore.
            Car nous avons déjà des difficultés pour payer ne serait-ce que les intérêts. C’est stupide.


            • Pepe de Bienvenida (alternatif) 13 novembre 2013 07:42

              Quand j’étais jeune, j’avais calculé qu’il était plus rentable d’avoir toujours un billet dans le portefeuille pour payer l’amende, que d’utiliser un ticket de bus. Comme souvent c’était pas vu, pas pris, c’était tout bénéf’. J’aurais pu devenir un bankster.


              • Hervé Hum Hervé Hum 13 novembre 2013 10:14

                Cher Laurent Pinsolle vous devez faire erreur, à la télé il n’y a que les pauvres qui volent les braves gens. Que les pauvres pour commettre des infractions !!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès