Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Que penser des 180° de Donald Trump sur le SMIC et les impôts (...)

Que penser des 180° de Donald Trump sur le SMIC et les impôts ?

Alors qu’il a fini par réussir à faire le vide dans la campagne pour la candidature du Parti Républicain, Donald Trump vient de recentrer plus encore son programme économique, admettant même avoir changé d’avis sur des questions aussi fondamentales que le SMIC et les impôts. Qu’en penser ?

 
Opportunisme au carré ou vraie (nouvelle) conviction ?
 
Le changement est spectaculaire : alors qu’il disait que 7,25 dollars de l’heure était « trop élevé  », il affirme désormais « je ne sais pas comment les gens s’en sortent à 7,25 dollars de l’heure (…) je n’ai encore rien décidé en termes de chiffres. Mais je pense que les gens doivent recevoir plus  ». Idem sur le taux d’impôt des plus riches : alors qu’il prévoyait une diminution du taux marginal, de 39,6 à 25%, il affirme maintenant qu’il va « un peu augmenter (…) Je suis prêt à payer plus. Et vous savez quoi ? Les riches sont prêts à payer plus ». Devant les réactions, il a dit « c’est vrai, c’est un revirement. J’ai le droit de changer d’avis  » tout en nuançant « je ne suis pas en train de croire que cela pourrait être adopté  ». Hillary Clinton a répliqué en invitant ses compatriotes à « ne pas croire à ce revirement  ». 
 
Bien sûr, des changements aussi radicaux en pleine campagne créent un fort doute. Néanmoins, il faut aussi se souvenir que Donald Trump était déjà plus modéré que ses rivaux républicains économiquement, au point de s’être attiré il y a quelques mois le soutien, partiel bien sûr, de Paul Krugman, le « prix Nobel d’économie » qui penche pourtant plutôt pour les démocrates, et pas forcément les plus centristes. Bref, ce changement de fusil, aussi fort soit-il, n’est pas totalement incohérent avec le discours économique global du futur candidat républicain, qui adopte un discours économique décidément éloigné de l’extrémisme libéral de ses rivaux malheureux, piochant dans les discours des deux candidats démocrates plutôt que de se laisser entrainer dans la dérive droitière effarante de ceux qu’il a battu.
 
En soit, cela est plutôt positif, même si des doutes persisteront toujours étant donnés les grands écarts que Donald Trump fait. On peut se demander s’il ne s’agit pas ici un moyen de se rallier plus encore les classes populaires, face à une Hillary Clinton qu’il peindrait comme la candidate de Wall Street. La manœuvre est un peu grosse de la part d’un magnat milliardaire, mais le tir de barrage des médias et des élites de son parti a sans doute donné beaucoup de crédits à un Trump paradoxal candidat anti-élite, ce qu’il parachève avec son 180° sur le SMIC et l’imposition des plus riches. Après le succès de Bernie Sanders, on pourrait finir par croire qu’il va essayer de rallier une partie des électeurs du sénateur du Vermont pour essayer de défier les sondages qui le donnent largement perdant face à Hillary Clinton.
 
Difficile de savoir en revanche si un président Trump aurait la volonté, puis réussirait, à mettre en place de telles mesures, tout comme un protectionnisme contre la Chine. Sa grande flexibilité idéologique amène à douter de sa sincérité et à craindre que ce ne soit que des postures.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 11 mai 11:36

    dans une élection il faut voir la valeur du candidat en lui-même, pondérée par celle des autres.

    Si les autres sont pires que lui, alors qu’importe s’il n’est pas parfait


    • lsga lsga 11 mai 18:34

      @Olivier Perriet
      Résumé de la stratégie parfaite de Trump :


      « Si je devais me présenter à l’élection présidentielle, je me présenterais pour le parti Républicain. Ils sont de loin le groupe d’électeurs le plus débile du pays. Ils aiment tout ce qui passent sur FoxNews. Je pourrais mentir, qu’ils goberaient tout. Je vous paris tout ce que vous voulez que ce serait absolument délirant ! »
       
      Quand il parle des débiles qui croient toute la propagande réactionnaire, il parle très précisément des mecs dans ton genre. 

    • Phoébée 11 mai 20:09

      @lsga

      Euh, Isga, nous nous connaissons ? Pour que vous nous tutoyez ? ...

      A débile, débile et demi *


    • izarn 11 mai 21:23

      @lsga
      Trump a raison de traiter ces électeurs de Fox News de débiles...
      Ensuite s’il entube les débiles, bien fait pour eux !
      Merci Trump !


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 mai 10:11

      @lsga

      ça rappelle un certain George Frêche tout ça...

      Que voulez-vous, ils sont débiles, mais peut-être qu’ils connaissent aussi l’autodérision


    • zozoter 12 mai 16:25

      @lsga

      ’’ Quand il parle des débiles qui croient toute la propagande réactionnaire, il parle très précisément des mecs dans ton genre. ’’

      En fait il fait simplement la démonstration qu’il n’est pas un mec de droite. Ah oui, en plus, c’était il y a 18 ans !

    • Jeekes Jeekes 11 mai 11:37

      Que penser de Trump ?


      La même chose que de tous les autres politiciens, des menteurs prêts à tout pour se faire élire. 
      Prêts à faire n’importe quelle promesses et prêts à faire exactement le contraire une fois élus !



      • Donbar 11 mai 15:54

        @Jeekes
        Entièrement d’accord. Sauf qu’en changeant d’avis avant d’être élu, puis en faisant le contraire une fois élu, on pourra se vanter d’être un homme fidèle à ses convictions. Vous me suivez ? Pas grave pourvu que vous votiez pour le plus fiable.


      • Jeekes Jeekes 11 mai 18:24

        @Donbar
         

        Mais comment savoir lequel est le plus fiable ?

        A bientôt 65 balais, je n’ai toujours pas trouvé la formule.
        J’ai plutôt tendance à penser ; « Tous pourris » ! 

      • hunter hunter 11 mai 11:59

        Salut à tous,

        Toute cette mascarade n’est que du mauvais spectacle, du cirque foireux !
        Aux USA comme ici en ex-France, la « démocratie » étale sa nullité, donne le change, divertit le gog qui y croit et qui ira voter ! !
        Ils auront Hillary ( c’est elle que veut Wall Street), et nous aurons Juppé, ( c’est lui qu’ont choisi les USA), et basta !
        Les brits resteront dans l’UE (c’est ce qu’a décidé la City, et le porte parole Obama), même si les sujets d’Elizabeth sont contre, l’UE est spécialiste en trucage de referendum (cf Maastricht), et de dire en fin de compte : vous vous êttes exprimés, ben on s’en tape, vous êtes des cons des merdes, on fait ce qu’on veut et fermez vos gueules !

        Pépère Trump joue son rôle, il partira la tête haute, avec une bonne alignée de zéros derrière l’unité, sur un gros chèque signé Goldman Sachs !

        Foutaise tout ça, foutaise !

        Jusqu’à quand toute cette masse de gens à travers le monde, va croire à cette fausse démocratie mais vraie plouto-oligarchie ?

        RDV le 23 juin, pour le « remain »= yes ! ( aux alentours de 51%, p’être un peu plus derrière la virgule, pour pas trop « choquer » ceux du NO ! faut faire plausible dans la manip’, quand même !)
        RDV en novembre, pour « the winner is ....Hillary ! »
        RDV en mai 2017, pour le sacre de Juppé le mondialiste, le suce-boule de l’OTAN !

        Ne pariez pas contre moi, camarades, vous avez déjà perdu !

        Adishatz

        H/


        • Jimmy 11 mai 12:55

          rien n’est écrit, hunter, il y a parfois des changements de paradigme

          d’après Thierry Meyssan, Clinton est la candidate du complexe militaro-industriel quand Trump est celui de l’industrie de service, Apple, Microsoft... si j’ai bien compris, qui cherche à reprendre la main en mettant fin à toutes ces guerres ruineuses et se préoccupe plutôt de voir respectés ses brevets

          le récent changement dans le programme de Trump qui prévoit de faire payer les riches (mais pas les ultras riches) mesure nécessaire pour espérer sauver le système pourrait indiquer qu’une certaine partie de l’élite qui ne partage pas les même intérêts que les constructeurs de canon mise sur lui

          cela lui ferait donc des alliés puissants et donc une chance d’autant qu’Hillary est une très mauvaise candidate


        • Clofab Clofab 11 mai 14:44

          @hunter
          + 1000 , plutôt clair-voyant ce Hunter !


        • Alren Alren 11 mai 16:31

          @Jimmy

          Les États-Unis sont en faillite. Mais chut ! Il ne faut pas dire que le Roi est nu. L’american way of life que les pro-capitalistes donnaient en exemple merveilleux au monde entier (L’Amérique ! l’Amérique ! comme chantait l’autre avec succès) pour l’opposer au sombre, au hideux, au criminel, au dictatorial, à l’inefficace communisme, c’était un attrape-couillon.

          Même la soi-disant Révolution verte qui devait éloigner les populations affamées du tiers-monde de l’horrible tentation rouge (rouge sang) n’a abouti qu’à empoisonner durablement les terres fertiles avec des pesticides, des hormonaux mimétiques qui provoquent une explosion des cancers notamment le cancer du sein.

          Comme la séduction ne suffisait pas, il a fallu aux impérialistes de la Nation élue de Dieu multiplier les interventions militaires depuis 1945. Mais comme les soldats US ne voulaient pas laisser leur peau dans des pays exotiques en luttant contre des peuples sans uniformes, les dirigeants US, gouvernementaux ou militaires, ont déployé des moyens extraordinairement coûteux notamment aériens et en missiles sophistiqués.

          Mais même eux, les USA, à la longue, faisant pourtant payer au monde libre un impôt par le biais de l’inégalité monétaire, ne peuvent plus supporter financièrement ces guerres d’agression.

          Prêts à s’allier avec le Diable pourvu qu’il fût anticommuniste ou simplement anti-progressiste, d’abord avec les anciens nazis puis les ordures islamistes, ils s’aperçoivent aujourd’hui que les résultats ne sont pas, et loin de là, à la hauteur de l’investissement.

          D’autant plus que sur le terrain, il est évident pour tous les analystes militaires que la Russie les surclasse dans tous les domaines de l’armement et, ce qui n’est pas assez dit, par la valeur des combattants.

          De plus en plus de citoyens US se rendent compte de cet échec historique et veulent y mettre fin. Devant l’explosion du nombre des ultra-pauvres et le déclassement, la précarité croissante, des classes moyennes, les plus lucides veulent un repli des USA sur ses problèmes intérieurs, ainsi que l’arr^et de la compétition internationale commerciale qu’ils perdent définitivement contre la Chine.

          (Heureusement pour leurs multinationales, il y a en Europe des dirigeants traîtres à leur patrie qui les préfèrent à leurs peuples et luttent pour signer le TAFTA !)

          Les plus informés des citoyens US ont compris que les prêts étudiants, inconsidérés mais conséquences de la privatisation de l’enseignement supérieur pour le seul profit des actionnaires, risquaient si ces étudiants à leurs sortie se retrouvent au chômage, de multiplier les faillites personnelles, les drames humains, les suicides et de bouleverser le pays en profondeur, car cela touchera encore une fois les classes moyennes et moyennes supérieures surtout blanches.

          Je pense que ces analyses ont été faites par le think tank, comme ils disent, qui entoure Donald Trump.

          Et que le succès de Bernie Enders, majoritaire chez les blancs, fait comprendre à ces analystes discrets que si le système veut perdurer, il doit lâcher du lest, abandonner ces imbéciles agressions de pays lointains, lutter par la barrière douanière contre la supériorité industrielle et commerciale de la Chine, revenir à un certain isolationnisme d’avant-guerre. Qui s’en plaindra ?


        • hunter hunter 11 mai 18:53

          @Jimmy

          Intéressante théorie Jimmy, cohérente et plausible, mais je n’y crois pas !
          Hilary est la candidate de la finance (wall street, goldman sachs and co), et nous savons tous que les plus puissants dans ce mondial jeu de dupes, ce sont les financiers !

          Enfin, inutile de polémiquer, on en reparle en Novembre,on verra bien qui a raison !

          Je ne vois plus beaucoup un ancien d’ici, Peachy, mais il avait prévu longtemps à l’avance la seconde victoire d’Obama, et l’avait démontrée ici !

          Je pense qu’il serait d’accord avec moi !

          Allez adishatz l’ami, et on re cause de tout ça en Novembre !

          H/


        • izarn 11 mai 21:28

          @hunter
          Les gens ne sont pas obligés de voter Hillary, ni Juppé, ni Cameron....
          Vous savez c’est pas obligatoire....
          Parceque moi, si je ne touche pas 1000 0000 $ sur mon compte venant de Goldman Sachs, je ne voterais pas Juppé.
          Voila !


        • Ouam2 (---.---.41.186) 12 mai 01:17

          @hunter

          c’est pourtant la sienne qui est la bonne (enfin la plus plausible de toutes)

          ce qui explique justement la hausse des salaire et des impots,

          j’ai mis ca en question plus bas, posez la vous... vous verrrez.

          « géostratégiquement »parlant je ne voit pas d’autres issue possibles que ce choix

          (en gros à sa place tu bougerai quel pion toi ?, parier sur celui de l’ue (de l’ouest) qui va exploser

          du à l’immigration massive qui va faire exploser sa base sociologique, avec un chaos possible. 

          , puis de l’autre t’a poutine qui s’allie avec la chine et qq bicks pour contrer swift (donc pas de guerres possibles contre eux, comme avec l’irak pour marquer ton hégémonie)

          T’as plus trop de cases possibles sur l’échiquier pour déplacer tes pions.

          D’un cote tu t’allie avec un grand corps malade (l’UE), vu que tu penses à ton peuple (et surtout tes interets) c’est forcément non,

          de l’autre tu à des gens surarmées (chine+russie) pas possible non plus.

          Puis tu regardes l’etat de tes finances (le trou dans la caisse des usa) tu ne peut plus refaire le coup de monter les encheres militaro-industrielles du temps d’avant de la chute de l’URSS en faisant payer les autres dont bcp l’ue de l’ouest.

          Et comme t’a désormais largement assez de prtrole et de gaz de schiste chez toi (et tu peut en demander au voisin canadien si besoin) tu t’en contrebalances comme de ta 1ere couche qu’ils s’entredéchirent dans le myen-orient pour qq gouttes d’or noir.

          L’Ue etant devenu un fardeau...

          Facile.... le choix...non ?

          PS : puis si l’ue s’écroule en plus financièrement totalement, la c’est le bonheur total, ca te fait un raz partiel de ta dette, ca c’est le bonus !


        • fred.foyn Le p’tit Charles 11 mai 12:09

          Il démontre sa faculté d’adaptation aux problèmes de société...En face on retrouve une « donzelle » obéissante au système, incapable de penser par elle même.. !


          • gaijin gaijin 11 mai 17:19

            ben quoi c’est ça la politique !
            en premier il faut regrouper son camp autour d’idées simples en second lieu il faut aller chercher les autres ......
            et peu importe si on dit n’importe quoi de toute façon ce n’est pas celui qui est élu qui décide ....
            ( mais non le l’ai pas dit ....)


            • zygzornifle zygzornifle 11 mai 19:11

              virage a 180° c’est un vrai politique, nous on a plein en stock des comme lui .....


              • Ouam2 (---.---.41.186) 11 mai 22:33

                amha ce n’est ni par charité (vu le bonhomme surement pas) ni forcément par oportunisme.

                réfléchissez 5mn !

                les usa, il y a des frontières, c’est pas l’ue.

                arretez de penser en européens 5mn (ou tout est ouvert aux 4 vents) la bas il y à des fenetres et des portes, qui ferment.

                j’ai aidé .... un peu, avec la phrase ci dessus 

                c’est assez simple à comprendre et pour plusieurs raisons, regardez juste un peu plus loin que votre doigt, et soyez pragmatiques (mettez vos aprioris de coté 5 sec)


                • bonnes idées 12 mai 19:49


                  Hillary : 66.6 % des voix haut les mains, pardon haut la main.

                  Malléable à souhait la vieille bique.


                  • Ruut Ruut 13 mai 10:00

                    Seuls les Abrutis ne Changent JAMAIS D’avis.
                    Les Sages Écoutes et Prenne la Décision la plus avisée.

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en rouge.

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès