Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Quelle démocratie en Afghanistan ?

Quelle démocratie en Afghanistan ?

La guerre n’est que la prolongation de la politique dont la finalité est le retour à la politique...

La démocratie en Afghanistan ?
 
C’est bien sûr pour cette idée généreuse que nos forces de l’Otan sont présentes dans ce pays.
Mais ce pays millénaire est-il en mesure d’accéder à ce concept de société qui a nécessité près de 1 500 ans à la France ?
 
En 1978, avant l’intervention de l’ex-URSS, ce pays était encore un royaume très comparable à notre féodalité moyenâgeuse.
 
Qui peut croire que les rapports humains puissent avoir été modifiés par notre présence et nos visions étriquées d’Occidentaux ?
 
Ce pays est resté celui que les Anglais ont connu, il y a un peu plus d’un siècle, celui encore que les forces de l’ex-URSS n’ont pu maîtriser et contrôler et celui dans lequel nous sommes encore aujourd’hui.
 
Comme toute féodalité, seuls les seigneurs de la guerre détiennent le vrai pouvoir.
Tous les habitants sont donc soumis par leurs liens familiaux à des accords provisoires qui sont étroitement liés aux intérêts personnels de ces chefs de guerre ou seigneurs d’un autre âge pour notre perception d’Occidentaux.
 
Il s’agit donc d’une organisation qui repose sur un pouvoir tribal, qui ne connaît ni les frontières tracées par les Occidentaux ni la conception, de droits comme ceux des droits de l’homme, héritage de notre culture judéo-chrétienne.
 
Les hommes ne sont pas égaux, la notion d’esclavage est une réalité qui heurte certes nos consciences, mais qui est inscrite dans l’histoire millénaire de ces peuples et non de ce peuple, vision encore raccourcie des Occidentaux.
 
Chaque Afghan appartient à son ethnie et plus encore à son suzerain, n’en déplaise aux simplistes qui perçoivent ces réalités historiques avec le prisme déformant de la bonne conscience occidentale.
 
La guerre, sans aucun doute nécessaire (pour les Occidentaux avant tout) qui est conduite dans cette zone historique délicate, ne peut s’affranchir de cette réalité.
 
Nier cette évidence nous conduit déjà non seulement à l’incompréhension de ces peuples, mais demain à leur hostilité historique envers tout envahisseur ou considéré comme tel si les seigneurs de la guerre le décident.
 
N’oublions jamais que la guerre n’est que le prolongement de la politique par d’autres moyens et que sa seule finalité est la politique.
Clauswitz

Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 27 août 2008 11:41

    c’est bien pour cela qu’on a rien à y faire , peu nous importe le nom du barbare cruel au pouvoir, ils sont interchangeables .......  smiley


    • La Taverne des Poètes 27 août 2008 12:11

      T’as raison Le Chat, laissons les Talibans prendre le pays et y instaurer leur idée de la démocratie : un état religieux dans l’esprit de l’Islam pur avec interdiction totale de toute opinion non accréditée et avec généralisation des violences sous toutes les formes du terrorisme d’état : lapidations des femmes "jugées adultères", autodafés, et persécutions diverses, qu’ils commettaient quand, il y a peu de temps, ils étaient au pouvoir. Ah ! c’était le bon temps...


    • LE CHAT LE CHAT 27 août 2008 12:20

      @la taverne

       tu penses que Karzai et sa clique sont mieux , eux qui ont transformé le pays en champ de pavots sans avoir bougé le petit doigt pour améliorer les droits de l’homme ( et surtout des femmes toujours en burka ) .
      Si tu veux une démocratie à l’occidentale , à moins de butter toute la population et de la remplacer par des occidentaux , t’auras du mal !


    • La Taverne des Poètes 27 août 2008 12:26

      Je n’ai pas dit "démocratie à l’occidentale". Les bases d’une démocratie durable suffiraient, tenant compte de l’histoire locale et des traditions des peuples, comme l’auteur de l’article le souligne.


    • La Taverne des Poètes 27 août 2008 12:29

      "butter toute la population" ? Etre démocrate ne veut pas dire, n’a jamais signifié, massacrer les populations.


    • LE CHAT LE CHAT 27 août 2008 12:47

      le carpet bombing utilisé par les américains en Irak est l’une des méthodes en vigueur ! l’embargo qui fait crever les populations en est une autre . Pas besoin de machettes pour parvenir au même résultat !


    • geko 27 août 2008 12:53

      La Taverne

      Vous semblez confondre afghan et taliban ! N’oubliez pas que les talibans ont pris le pouvoir via Ben Laden financé par les USA (démocratie occidentale) quand ils pouvaient choisir Massoud un afghan connaissant bien la culture occidentale et à même d’instaurer les principes démocratiques ! Massoud ce sont les occidentaux qui l’ont buté : Nous avons tué Massoud

      Pouvez vous m’expliquer votre concept de démocratie durable ?


    • Philou017 Philou017 27 août 2008 13:07

      LaTaverne : T’as raison Le Chat, laissons les Talibans prendre le pays et y instaurer leur idée de la démocratie
      Les Talibans sont chez eux en Afghanistan. Quel drole de vision de la démocratie.


       : un état religieux dans l’esprit de l’Islam pur avec interdiction totale de toute opinion non accréditée et avec généralisation des violences sous toutes les formes du terrorisme d’état : lapidations des femmes "jugées adultères", autodafés, et persécutions diverses, qu’ils commettaient quand, il y a peu de temps, ils étaient au pouvoir. Ah ! c’était le bon temps...

      Le regime Taliban était assez détestable. Néanmoins, Je pense qu’il y avait beaucoup moins de morts à cette époque qu’à celle de maintenant. Et la guerre actuelle remet en selle les Talibans. Votre vision est simpliste, manichéenne et haineuse.
      Ridicule.


    • La Taverne des Poètes 27 août 2008 13:08

      Je ne confonds pas Afghans et Talibans. Vous me demandez ce que j’enttends par démocratie durable : je veux évidemment parler du principe électif et des libertés fondamentales (d’opinion, de la presse...). Sur ce second point, la déclaration universelle des Droits de l’Homme est une référence. Mais avant d’atteindre cet idéal encore très éloigné, une démocratie durable reposerait déjà sur une armée afghane capable de défendre son pays et une indépendance de l’Etat afghan vis-à-vis des Occidentaux comme des Talibans.


    • LE CHAT LE CHAT 27 août 2008 13:18

      @taverne

       que signifie liberté de la presse pour des gens analphabètes ????


    • geko 27 août 2008 13:50

      Tu me coupes l’herbe sous le pied le Chat !

      Liberté d’opinion et de presse !!! Tu crois qu’il y a un facteur qui balance le journal dans la boite aux lettres tous les matins, que le berger prend sa télécommande pour regarder le JT quand il a rentré les chêvres (s’il peut les rentrer) ? pfff lucidité du poête en pleine action !

      Je crois que manger à leur faim, avoir un toit et se déplacer librement sans risquer de prendre un bastos leur suffirait amplement avant de parler de démocratie !

      Qu’ils continuent à vivre selon un mode tribal comme ils le font depuis des centaines d’années, en quoi ça te pose un problème la Taverne si ça leur va ?


    • Zalka Zalka 27 août 2008 15:02

      Non, mais vous ne comprennez pas Philou. Taliban veut dire étudiant. Pour lui l’invasion de l’Afghanistan, c’est comme la répression des étudiants de mai 68. Bande de CRS SS !

      Et puis comme le pétainiste De Gaulle, vous manquez totalement de respect pour une culture aussi honorable que la notre. Des esprits chagrins ont du mal à voir la corrélation entre culture Afghane et les symbôles Taliban tel que la lapidation, l’interdiction des films, de la musique, des barbiers, l’obligation de la burqa etc... c’est parce qu’ils sotn intoxiqués par les médias juifs qui contrôlent notre pensée.


    • stephanemot stephanemot 28 août 2008 08:18

      si la democratie c’est d’autoriser la publication de commentaires aussi condescendants et limite racistes on peut effectivement se poser la question du "modele".

      le processus sera long pour arriver a quelque chose qui s’apparente a de la democratie "pure", mais rappelons qu’en matiere de gestion tribale des elections, la democratie modele en chef n’a pas a donner de lecons (cf caucus).

      l’urgence est deja de stabiliser politiquement le pays en apportant une forme de securite qui respecte chaque individu, de proposer une troisieme voie apres la chappe de plomb imposee par les Talibans, et les tonnes de bombes deversees par certaines gachettes faciles.


    • Gilles Gilles 28 août 2008 10:29

      Geko

      "N’oubliez pas que les talibans ont pris le pouvoir via Ben Laden financé par les USA (démocratie occidentale)

      Faux. les Talibans sont bien plus anciens et ont pris le pouvoir au sud en 1994 et a kabul en 1995, aidé en sous main par les pakistanais depuis un bout de temps. Ben laden est arrivé lui en 1996, 2 ans avant de planifier les attentats qu’on lui attribue


    • geko 28 août 2008 17:48

      Gilles

      Vrai : " les Talibans sont bien plus anciens et ont pris le pouvoir au sud en 1994 et a kabul en 1995, aidé en sous main par les pakistanais depuis un bout de temps".

      Faux :" Ben laden est arrivé lui en 1996, 2 ans avant de planifier les attentats qu’on lui attribue"

      Les contacts entre la CIA et Ben Laden remontent à 1979 lorsque, représentant de la société familiale à Istanbul, il commença à enrôler des volontaires du monde arabo-musulman pour la résistance afghane contre l’Armée rouge. Tes pakistanais c’est pas Ben laden l’arabie saoudite qui les finançaient

      Je me demande bien qui est le roi des cons ce jour Gille ?


    • herve33 27 août 2008 11:44

      Comment croire à la démocratie qu’apporterait une éventuelle victoire de la coalition en Afghanistan ? 

      Seuls des intêrets stratégiques et géopolitiques peuvent justifier cette guerre , comme pour celle de l’Irak .

      L’Occident a perdu toute crédibilité au niveau démocratie , le jour où les avions américains ont bombardé Bagdad , sans tenir compte de l’avis de l’ONU . 





      • geko 27 août 2008 11:44

        Excellente mise au point quand on lit moultes commentaires simplistes parés des bonnes valeurs démocratiques ! On peut rajouter que chaque afghan est un guerrier en puissance et pour lui il relève de l’honneur de mourrir au combat et non dans son lit !

        Quand à la démocratie occidentale nous ferions mieux de nous en préoccuper chez nous ! Il n’en reste plus que le signifiant pour masquer la dictature molle dans laquelle nous nous vautrons depuis bien longtemps !


        • Gilles Gilles 28 août 2008 10:35

          Geko, t’es le roi des conneries ce jour

          "On peut rajouter que chaque afghan est un guerrier en puissance et pour lui il relève de l’honneur de mourrir au combat et non dans son lit !"

          J’espère que c’est du second degré, sinon t’es gravos. Enfin, ça ne l’étonnerait pas que ce soit du premier degré, vu qu’il y a hélas un paquet de gros cons dans ce pays qui pensent vraiment que tout musulman se croit le devoir de mourrir les armes à la main ou la ceinture d’explosif autours de la taille


        • geko 28 août 2008 17:21

          Rien à voir avec le second degré, mais vu dans un reportage TV qui ne traitait absolument pas de religion musulmane, interview d’un chef de tribu ! Ces gens sont tous armés, c’est leur mode de fonctionnement ! Ce même chef de tribu expliquait qu’il peut recevoir chez lui une personne avec tous les honneurs en lui expliquant qu’il va le tuer le lendemain ! C’est en somme leur code d’honneur. Ils fonctionnent comme cela c’est tout !

          Si tu as les nerfs au moment ou tu rédiges ton commentaire va faire du vélo mon petit gilou ! Après pour une partie de tartes dans la tronche je suis dispo sur Toulouse, mais cesse tes insultes, c’est franchement trop facile assis derrière ton écran.

          Cordialement


        • ZEN ZEN 27 août 2008 12:24

          La réalité afghane échappe, c"est sûr ,à nos schémas d’occidentaux
          Le lien sur Wikipedia est instructif
          Qui a contribué a susciter et à développer la réalité talibane, qui n’est d’ailleurs pas monolithique ?
          Bonne question...

          « On ne peut ni gagner militairement ni partir » :
          "...Cette négociation avec une partie des talibans représente pourtant la seule issue. Il n’est pas possible de gagner militairement cette guerre et il n’est pas possible non plus de quitter l’Afghanistan en le laissant dans le chaos. Des contacts existent déjà, notamment pris par les Britanniques. Beaucoup, comme les Français, se contentent de répéter qu’ils resteront là jusqu’à ce que l’armée afghane soit capable de prendre le relais. Ce qui risque de durer très longtemps...."

          L’Afghanistan sera le cimetière de l’OTAN

          Afghanistan : une guerre perdue | AgoraVox

          Calvaire afghan

          Un Oeil sur la planète : Mourir à Kaboul ?

          Un député afghan dénonce la CORRUPTION généralisée qui règne dans le pays

          Qui sont vraiment les combattants « talibans » ?

          La France doit retirer ses troupes d’Afghanistan


            • geko 27 août 2008 13:14

              Merci pour le lien Zen

              "Pour de très nombreux afghans, la « démocratie » est en fait associée à la faim, au chômage, à la corruption et à une augmentation de l’insécurité et de la violence"


              "La principale motivation serait la solde" (titre du 2èm paragraphe)

              cette motivation était mis en avant par un militaire français formant des militaires afghans. Il expliquait que si demain on proposait une meilleure solde à l’un de ces hommes il le retrouverait certainement dans le camp taliban.
              Il n’est pas inutile de souligner que l’armement des talibans est financé depuis le pakistan, qui finance ? That is the question !


            • Thierry Israël JACOB 27 août 2008 13:57
              La démocratie en Afghanistan ?
               
              C’est bien sûr pour cette idée généreuse que nos forces de l’Otan sont présentes dans ce pays.
              Mais ce pays millénaire est-il en mesure d’accéder à ce concept de société qui a nécessité près de 1 500 ans à la France ?

              Tout Homme à droit à la liberté, à l’émancipation...aidons les démocrates Afghans.
              Seuls les obscurantistes prônent le dogme qui leur donne le pouvoir...c’est tellement plus simple...de ne rien changer pour rester en place, sur l’autel des droits de l’Homme.

              • gilles gilles 27 août 2008 14:02

                les commentaires sont interessants et traduisent une perception normale d’un point de vue extérieur.
                Le monde n’est en rien identique à notre seule vision. Pour comprendre un peuple il faut connaître son histoire, en clair sa culture.
                La question Afghane devra répondre à deux questions :
                pourquoi sommes nous là bas ? et surtout comment faire pour y rester avant d’ en partir ?
                voir un article publié sur http://presidentielles2007projet.hautetfort.com/


                • Thierry Israël JACOB 27 août 2008 14:14

                  Nous sommes la bas dans le cadre de l’affrontement global entre les tenants de la liberté et ceux de la dictature jusqu’à ce que le peuple Afghan ait son destin en main...les moyens pour y parvenir doivent être à la hauteur du défi.
                  l’obscurantisme qui plit les peuples sous son joug doit reculer, partout...en Somalie, au Soudan, en corée, en Iran, à Cuba


                  • geko 27 août 2008 14:40

                    Somalie, au Soudan, en corée, en Iran, à Cuba.....et votre cerveau ! Adama ?


                  • LE CHAT LE CHAT 27 août 2008 14:44

                    dans le cadre de l’affrontement global entre les tenants de la liberté et ceux de la dictature  smiley  smiley smiley smiley


                    on dirait G.W.Bush fustigeant l’axe du "mal" ! le bien et le mal ne sont pas la même chose pour tout le monde ! la liberté défendue par les néocons n’a rien à voir du tout avec la liberté selon les visions humanistes boboistes !


                  • gilles gilles 27 août 2008 15:10
                    22.08.2008 Pourquoi et comment rester en AFGHANISTAN

                     

                    Le choc de la perte de 10 combattants et des 21  blessés en Afghanistan ne doit cependant pas occulter l’essentiel même si de nombreux français souhaitent le retour de nos soldats. (55% dans les sondages aujourd’hui)
                     
                     En 1938 après MUNICH nos représentants du gouvernement avaient été accueillis par une foule en délire aux cris de :"La paix est sauvée" 
                     
                     Nous savons tous depuis comme le prévoyait alors le futur premier ministre Wiston CHURCHILL que nous avons eu le déshonneur , la guerre et pire encore pour la France la défaite et 4 ans d’occupation.
                     
                    Il est logique après une telle catastrophe alors que les Français qui sont dans leur grande majorité totalement ignares des affaires étrangères et des combats que notre pays mène depuis 2002 dans ce pays du bout du monde, se posent enfin des questions.
                     
                    Or les questions posées mais plus encore les réponses partielles données viennent perturber leur compréhension  du fait d’un mélange voulu ou non des questions pourquoi, comment ?
                     
                    A la question du pourquoi, Lionel JOSPIN et Jacques CHIRAC comme l’ensemble de la communauté internationale y ont donné une réponse sans appel dès 2002 qui est toujours d’actualité malheureusement.
                     
                    Ce pays grand comme la FRANCE (650 000 km2) se situe en zone montagneuse avec des frontières communes avec l’IRAN,le PAKISTAN, l’INDE la CHINE et plusieurs anciennes républiques de l’ex URSS.
                     
                    Pays qui produit aujourd’hui encore 90% de l’opîum consommé dans le monde, production qui avait chuté avec la présence des TALIBANS au pouvoir mais totalement reconstituée depuis la présence des forces occidentales.
                     
                    Ce pays féodal n’en déplaise aux intellectuels Français qui ont le sentiment de se trouver à l’étranger dès qu’ils franchissent le périphérique parisien vit comme toujours dans un système tribal.
                    organisation militaro-religieuse, qui perdure depuis le haut moyen-âge.
                     
                    Les Talibans tels que nous les présentent par facilité nos amis US n’ont en fait rien à voir avec la réalité.
                     
                     il s’agit de tribus multiples et d’ethnies qui s’allient en fonction de leurs seuls intérêts. 
                     tribus  qui mènent la guerre depuis la nuit des temps avec une capacité de fabrication d’armement qui depuis le début du 20° siècle a toujours émerveillé  les occidentaux.
                     
                    Les valeurs occidentales imposées par la force et l’organisation de pseudo élections qui répondent à nos seuls critères démocratiques occidentaux ne correspondent à rien dans un monde féodal.
                     
                    Par ailleurs l’ensemble de ces tribus ne sont pas fixées sur un seul territoire et se déplacent depuis des siècles au delà des frontières tracées depuis la fin du XVIII° siècle par les occidentaux.
                     
                    Il s’agit cependant d’une zone qui depuis la fin de la guerre sainte contre l’URSS héberge les bases d’entraînement d’al QUAÏDA, créées par la CIA dans les années 80  et qui depuis se sont retourné vers les infidèles que nous sommes ,en occupant depuis 1990 les lieux saints de l’ISLAM en ARABIE SAOUDITE.
                     
                    Ce territoire qui a toujours connu la guerre, ne peut rester un sanctuaire de combattants islamistes à proximité de l’IRAN de l’Inde et surtout du Pakistan qui comme l’Inde possède l’armement nucléaire.
                     
                    A la question pourquoi les représentants  du peuple français ne peuvent donc qu’être unanimes, notre présence comme membre permanent du conseil de sécurité de l’ONU nous impose cette présence comme d’ailleurs 25 autres pays de la CEE.
                     
                    En revanche il peut y avoir beaucoup de divergences aux réponses à la question du comment.
                     
                    les RUSSES de l’ex URSS ont mené une guerre très dure dans cette zone de montagne.
                     certains ignares se plaisent à dire que cette armée n’était pas à la hauteur.
                    Pour ceux qui connaissaient l’armée ROUGE l’appréciation est toute différente,
                    or avec près de 300 000 hommes et un engagement total, l’URSS comme les USA au VIET NAM ont perdu la guerre face à des combattants rustiques dans un pays adapté à la guérilla.
                     
                    La guerre comme l’enseignait déjà CLAUSWITZ n’est que de la politique conduite avec d’autres moyens et réciproquement.
                     
                    Aucune solution n’est donc possible qu’avec un seul aspect, la politique doit impérativement être conduite de pair avec toute action militaire si nous devons nous maintenir sur ce théâtre d’opération.
                     
                    Il n’y a pas d’autre alternative.
                     
                    les conséquences sont donc claires, les négociations devront être renouées avec les Talibans ou les seigneurs de la guerre. certains sont de confession CHIITE et donc proches de l’IRAN, d’autres sont Sunnites et par conséquent dissociables des premiers.
                     
                    Le pouvoir politique corrompu doit être remplacé au plus vite et la reconstruction du pays entammée après 30 ans de guerre et la destruction totale de toutes les infrastructures du pays.
                     
                    Les actions militaires devront être repensées fondamentalement avec des techniques de contre guerrila telles que les conduisaient nos commandos de chasse en Indochine puis en ALGERIE.
                     
                     Action totalement décentralisée afin de conserver l’autonomie et surtout la surpriseet l’initiative tout en destabilisant l’adversaire qui ne pourra plus être comme "un poisson dans l’eau" au sein de son peuple.
                    Ces actions militaires n’ayant de sens qu’avec la conduite d’une réelle politique au profit exclusif du peuple en liaison cependant pour tenir compte des réalités avec les seigneurs de guerre.
                     
                    Cette nouvelle approche stratégique que récuse les USA aujourd’hui est seule de nature à donner les résultats escomptés.
                     
                    l’Afghanisation comme la vietnamisation  en son temps est un leurre mortel pour nos troupes présentes.
                     
                    La technologie est insuffisante, l’engagement de moyens strictement humains adaptés au terrain montagneux est un impératif depuis Jules César dans le combat en montagne.
                     
                    La reprise conjointe de l’action purement politique liée toute action militaire est un autre impératif qui s’il n’est pas respecté sera lui aussi mortel pour nos troupes.
                     

                    • Thierry Israël JACOB 27 août 2008 15:22

                      Aidons les Afghans à se libérer des talibans...par tous les moyens...formation de soldats, renseignements, technologies, présence, aides au développement, à la démocratisation...
                      Les dictatures moyenâgeuses tombent les unes aprés les autres...le fascisme, le communisme...en Europe, en Amérique centrale et du sud, en Afrique...
                      debout les morts !!! 


                      • gilles gilles 27 août 2008 15:40

                         

                         
                         
                        Le mot taliban est le pluriel d’un mot d’origine arabe talib, désignant celui qui étudie dans une école religieuse.
                         
                        lien wikipedia
                         
                         
                        La définition des Talibans remarquablement expliquée dans cet article de WIKIPEDIA concerne donc les jeunes Afghans éduqués dans les école CORANIQUES et plus particulièrement au PAKISTAN durant , la guerre sainte menée contre l’envahisseur de l’ex URSS.
                         
                        il s’agit donc de jeunes musulmans appartenant à diverses ethnies de ce pays qui depuis la nuit des temps est un carrefour entre l’Asie le moyen-orient et l’occident.
                         
                        Nous sommes donc loin de la définition de simples terroristes, même si nous admettons que les Islamistes modifient les règles du CORAN et la tolérance qu’il impose.
                        instrumentés ils se considèrent en guerre sainte face aux envahisseurs, mais ils sont Afghans et de cette simple évidence c’est avec eux qu’une solution de paix sera demain possible, il ne peut y avoir d’autre alternative, l’histoire nous l’enseigne.
                        http://fr.wikipedia.org/wiki/Taliban

                        • impots-utiles.com 27 août 2008 15:42

                          Les militaires en Afghanistan n’ont pas le matériel optimum pour mener la mission qu’on leur donne. Depuis des années, le prix des Opex (opération extérieures) explose le budget prévu car rien n’est justement prévu pour répondre aux conditions du terrain.

                          http://www.impots-utiles.com/impots-de-sang-en-afghanistan.php


                          • gilles gilles 27 août 2008 15:53

                            Sur quel critères appuyez vous vos dires ?
                            les militaires disposent de moyens sans commune mesure avec ceux détenus par les combattants adverses.
                            Ils agissent comme tous les "résistants" en terrain montagneux, appliquant des principes de guerrila que nous connaissons parfaitement.
                            Les moyens engagés corresponde stricto sensu aux objectifs retenus par les généraux US qui commandent cette coalition. (décision du gouvernement US)
                            Ce sont sans doute ces objectifs qu’il conviendrait de redéfinir, car si la coalition souhaite un contrôle généralisé des 650 000 Km2 de ce territoire, avec en simultané la reconstruction économique du PAYS (sans la quelle il n’y aura jamais de paix) il serait necessaire d’engager au moins 500 000 hommes qui devront alors contrôler des territoires de chasse et s’y maintenir.
                             Sommes nous prêts à engager ces personnels avec les risques qu’ils imposent ? sommes nous prêts à engager les dizaines ou centaines de milliards d’euros ?
                            Là est la question.
                            les effectifs actuellement engagés répondent au minimum mimorum fixé par les USA


                          • gilles gilles 27 août 2008 15:58

                            En montagne, compte tenu de l’altitude, l’engagement des hélicoptères est limité à moins de 70% du temps, d’autre part, ils sont très vulnérables aux tirs au sol et de ce fait ne dépassent jamais les ositions des troupes au sol ;
                             concernant les avions, leur emploi dépend d’une planification qui elle ne correspond jamais aux contraintes temps des unités engagées au sol.
                            Le combat en montagne réduit tous les rapports des avantages procurés par la haute technologie, ce n’est pas de la guerre sur ordinateur, mais de la sueur et du sang


                          • Forest Ent Forest Ent 27 août 2008 16:08

                            Si le but est de renverser les régimes féodaux ou dictatoriaux, pourquoi celui-ci en particulier ? Pourquoi pas la monarchie saoudienne ? La dictature militaire birmane ? Singapour ? La moitié des gouvernements africains ? Et pourquoi tous les gouvernements démocratiques du proche-orient ont-ils été renversés par des interventions occidentales ?

                            http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=12129

                            Oublions un peu les images d’Epinal, si l’on veut pouvoir discuter sérieusement. Les régimes politiques n’ont rien à voir là-dedans : c’est le "Grand Jeu", pas une mission d’évangélisation. Nous poursuivons des buts géostratégiques, dans un ensemble Pakistan/Afghanistan qui touche l’Inde, la Chine, l’Iran et indirectement la Russie. Ces buts sont établis à Washington. La France y participe un peu en tant qu’"alliée", sans maîtrise du processus.


                            • Thierry Israël JACOB 27 août 2008 16:13

                              Tous les Afghans ne sont pas talibans, loin de la...c’est sur eux qu’il faut s’appuyer. Formons des soldats Afghans au service d’une cause : la démocratie...la leur !


                              • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 27 août 2008 16:43

                                va en parler avec massoud...


                              • E-fred E-fred 27 août 2008 18:20

                                Bravo pour cet article !

                                Effectivement, qui sommes nous pour aller soi-disant "apporter "notre paix "et notre mode de vie de consommateur soumis" dans les autres pays sous prétexte qu’ils sont "au moyen âge". Pour leur faire découvrir les vertues du viagra, du string et des sex-toys ? Pour aller leur vendre des Logan ?
                                Oui, c’est intolérable les exécutions de femmes, les lapidations etc...mais ça n’est pas un excuse pour aller lancer des bombes sur des civils sous prétexte d’une chasse aux ben laden-barbares-terroristes etc...

                                La population afghane doit trouver ces propres ressources et ses propres moyens pour s’en sortir.
                                Alors arrêtons d’y aller les armes à la main parceque de toutes façon, c’est semer la haine sous couvert de faire le bien.

                                Merci Geko d’avoir posté un lien vers" Massoud". Et bravo pour tes posts : "Qu’ils continuent à vivre selon un mode tribal comme ils le font depuis des centaines d’années, en quoi ça te pose un problème la Taverne si ça leur va ". Bravo.

                                Les articles proposés par Zen sont aussi très bien.

                                Prenez encore un peu de temps à lire ou relire Christophe de Ponfilly, qui, en plus de nous avertir de la nécessité de soutenir Massoud, nous prévenais aussi de la guerre des journalistes et de l’information tronquées...Encore tellement d’actualité.
                                http://ahmadshahmassoud.free.fr/massoud/temoignages_fichiers/deponfillytemo ignage.htm


                                 


                              • geko 27 août 2008 22:16

                                Salut E-Fred

                                Content de te voir intervenir, merci pour le lien. On a toujours tendance à stimagtiser des populations passées au prisme de l’actualité. Alors qu’il faut prendre du temps, croiser les informations et surtout ne pas cristalliser ses opinions en passions à partir de vidéos qui n’ont d’autres but que la propagande de la haine. Et quand la haine l’emporte, l’instinct barbare peut se manifester chez n’importe quel individu, il basé sur la peur et l’incompréhension source de colère.


                              • Philou017 Philou017 27 août 2008 18:37

                                Un article qui reprend certaines infos parues dans le Canard enchainé :

                                www.nordenstar.com/archive/2008/08/27/afghanistan-executions-de-soldats-francais.html

                                A confirmer.


                                • Philou017 Philou017 27 août 2008 18:46

                                  Sous un titre intrigant :
                                  Sarkozy devient un autre président

                                  Un article de l’express nous livre quelques infos intéressantes :

                                  Le 3 avril, lors du sommet de l’Otan à Bucarest, il (Sarkosy) affirmait : "Ce n’est pas une guerre, c’est une lutte contre les terroristes et contre les taliban [...]. S’il s’agissait d’une guerre, elle serait perdue. Personne n’a jamais gagné en Afghanistan. Les Russes ont perdu avec 150 000 hommes.
                                  " Le 24 août, Claude Guéant, secrétaire général de l’Elysée, a été obligé d’appeler les choses par leur nom : "C’est une vraie guerre qui est menée là-bas, dans des conditions très difficiles."
                                  www.lexpress.fr/actualite/politique/sarkozy-devient-un-autre-president_554875.html

                                  Un pas vers la lucidité ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès