Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Quelques faits à propos du Hamas et de l’attaque israélienne sur Gaza (...)

Quelques faits à propos du Hamas et de l’attaque israélienne sur Gaza par Norman Finkelstein

Dans cette intervention dans l’émission d’Amy Goodman Democracy now !, Norman Finkelstein souligne que le Hamas a déclaré souhaiter une résolution diplomatique du conflit en adoptant les frontières de juin 1967. Et que c’est dans le but de contrer cette « offensive de paix » du Hamas, qu’Israël a entrepris de démanteler l’organisation palestinienne. Il ajoute également que pour ce qui concerne l’embargo des israéliens sur Gaza, celui-ci a été mis en place avant que le Hamas arrive au pouvoir et qu’il n’a rien à voir avec les activités du Hamas.

Certaines archives, que vous pouvez consulter sur le site internet du Ministère des Affaires Étrangères israélien, ne souffrent pas de contestation. On peut notamment lire qu’Israël a brisé la trêve en Novembre, en entrant dans la bande de Gaza pour tuer 6 ou 7 militants palestiniens. C’est à ce moment là ―et je cite maintenant le site officiel israélien― que le Hamas a riposté ou, en riposte à l’attaque israélienne, en tirant des roquettes.

Maintenant, à savoir pourquoi Israël a attaqué ces derniers jours, encore une fois, les données sont assez explicites. Selon le journal israélien Ha’aretz, le ministre de la Défense Barak avait planifié cette offensive avant même le début de la trêve. En fait, selon l’édition de Ha’aretz d’hier (7 janvier 2009), la planification de l’invasion a débuté en mars. Et la raison en est, je pense, double. Premièrement : il s’agit pour Israël d’augmenter, ce que son gouvernement appelle, sa force de dissuasion, qui pour le dire plus platement, consiste en la capacité d’Israël à soumettre la région par la terreur. Après leur défaite de juin 2006 au Liban, il leur semblait important de transmettre le message que la force de frappe d’Israël était encore capable de terroriser ceux qui oseraient le défier.

Et la seconde raison de l’attaque tient au fait que le Hamas avait fait savoir qu’il voulait une résolution diplomatique au conflit selon les frontières de 1967. Cela signifiait que le Hamas rejoignait le consensus international, qu’il s’alignait à la grande majorité de la communauté internationale à la recherche d’une solution diplomatique. Les israéliens se retrouvaient alors confrontés à ceux qu’ils appellent une offensive de paix palestinienne. Et c’est dans le but de contrer cette offensive de paix qu’ils ont entrepris de détruire le Hamas.

Comme il était documenté dans le numéro d’avril 2008 de Vanity Fair par l’écrivain David Rose ―qui s’appuyait lui-même sur des documents officiels américains― ceux sont les États-Unis, en collaboration avec l’Autorité Palestinienne et Israël, qui ont tenté un putsch contre le Hamas, putsch que celui-ci a anticipé. Cela non plus, ce n’est plus discutable, cette vérité n’est plus controversée.

La question maintenant n’est pas de savoir si le Hamas veut diriger mais s’il le peut sous l’embargo que maintient Israël et empêche toute activité économique palestinienne. Le blocus imposé à Gaza n’a rien à voir avec le Hamas. Des américains ont été envoyés sur place, notamment James Wolfensohn, pour essayer de mettre fin à l’embargo après que les troupes israéliennes aient été redéployées dans Gaza.

Le problème majeur a toujours été qu’Israël ne veut pas que Gaza se développe, et qu’Israël ne veut pas résoudre ce conflit par la voie diplomatique. Autant à Damas qu’à Gaza, les leaders palestiniens ont déclaré à plusieurs reprises leur volonté de résoudre ce conflit en se basant sur les frontières de juin 1967. Les archives sont assez claires. Elles sont en fait sans équivoque.

Chaque année, l’Assemblée Générale des Nations Unies soumet à un vote une résolution appelée « Pour une résolution pacifiste de la question de la Palestine ». Et tous les ans le vote est le même. C’est le monde entier d’un côté ; Israël, les États-Unis et quelques minuscules îles du sud et l’Australie de l’autre. Le vote de l’année dernière a été de 164 contre 7. Chaque année depuis 1989 ―en 1989 le résultat était 151 contre 3, le monde entier d’un côté, les États-Unis, Israël et l’état insulaire de Dominique (Dominica) de l’autre côté.

Nous avons la Ligue Arabe, ses 22 membres, qui sont en faveur d’une solution à deux états selon les frontières de juin 1967. Nous avons l’Autorité Palestinienne qui est en faveur d’une solution à deux états selon les frontières de juin 1967. Nous avons maintenant le Hamas qui est en faveur d’une solution à deux états selon les frontières de juin 1967. Le seul et unique obstacle est Israël, soutenu par les États-Unis. Voilà le problème.

Bien, les rapports montrent que le Hamas voulait poursuivre la trêve, mais à la condition qu’Israël allège l’embargo. Bien avant que les roquettes de riposte du Hamas contre Israël soient lancées, les palestiniens réfugiés dans la bande de Gaza risquaient une crise humanitaire majeure à cause du blocus Israélien. L’ancien Haut commissaire aux Droits de l’Homme, Mary Robinson, a décrit ce qui se passait à Gaza comme une destruction de civilisation. Et cela pendant la période de trêve. 

Encore une fois, que montrent les archives ? Elles montrent que depuis les 20 dernières années, la totalité de la communauté internationale a cherché à résoudre ce conflit selon les frontières de juin 1967 et avec une solution juste pour les réfugiés. Est-ce que les 164 états des Nations Unies sont des « réjectionistes » ? Qui s’oppose à la paix ?

Pour ce qui concerne le « processus de paix », les archives montrent qu’à Camp David, puis sous l’administration Clinton, et puis à Taba, toutes les concessions faites sur les questions cruciales n’ont toujours étaient que palestiniennes. Israël n’a fait que très peu de concessions. Toutes sont venues des palestiniens qui ont à maintes reprises exprimé leur volonté de résoudre ce conflit sur les bases de la loi internationale.

Et la loi est très claire. En juillet 2004, la Court Internationale de Justice (CJI) ―la plus haute instance judicaire du monde― a jugé qu’Israël n’avait aucun droit ni sur la Cisjordanie (West Bank) ni sur la bande de Gaza. Ils n’ont aucun droit sur Jérusalem non plus. Jérusalem est, est, selon la plus haute instance judiciaire du monde, considéré comme un territoire palestinien occupé. La CJI a jugé toutes les colonies, toutes les colonies implantées en Cisjordanie, illégales sous la loi internationale.

Le point important maintenant, sur toutes ces questions, est que les palestiniens ont accepté de faire des concessions et qu’Israël n’en a fait aucune.

Je pense que ce qui doit se passer maintenant est assez clair. Premièrement, les États-Unis et Israël doivent se joindre au reste de la communauté internationale, et doivent se soumettre à la loi internationale. La loi internationale ne doit pas être banalisée. Je pense que c’est une question sérieuse. Si Israël enfreint la loi internationale, il doit rendre des comptes, comme n’importe quel autre état du monde.

M. Obama doit se mettre au niveau du peuple américain. Il doit être honnête en ce qui concerne l’obstacle principal à la résolution de ce conflit. Ce n’est pas le « réjectionisme » palestinien, mais le refus d’Israël, avec le soutien des États-Unis, de respecter la loi internationale, de se soumettre à la volonté de la communauté internationale.

Et le principal défi pour nous, américains, est de ne pas se laisser tromper par les mensonges.

Norman finkelstein est auteur de 5 livres, dont Mythes et réalités du conflit Israélo-palestinien, Beyond Chutzpah et L’industrie de l’Holocauste qui ont été traduits dans plus de 40 langues. Il est fils de survivants de l’Holocaust. Plus de textes, d’articles, de vidéos sur son site internet www.normanfinkelstein.com

Cet article est la retranscription d’une intervention de Pr. Finkelstein dans l’émission d’Amy Goodman, Democracy Now !(http://www.democracynow.org/2009//8/former_amb_martin_indyk_vs_author)

 

Traduction : Florent Barat


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • pigripi pigripi 16 janvier 2009 13:01

    Source : site France télévision

    Israël espère une issue "proche" à la guerre lancée il y a trois semaines à Gaza contre le Hamas
    						 				 	 						

    "J’espère que nous arrivons à la fin" de la guerre, a dit vendredi Mark Regev, porte-parole d’Ehud Olmert, pour qui "cela ne dépend pas que de nous", en référence au Hamas.

    Israël demande la modification de plusieurs points de la proposition du Hamas de cessez-le-feu d’un an dans la bande de Gaza, comme sa durée et la gestion des passages frontière.

    					 				 	 						

    "Il y a une grande activité diplomatique, comme le montre le nouveau voyage au Caire d’Amos Gilad (qui négocie une trêve pour les Israéliens) et celui à Washington de la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni", a ajouté le porte-parole du premier ministre israélien qui a cependant souligné que "dans le même temps, la pression militaire continue".

    Selon lui, Israël s’est fixé pour objectif d’aboutir à "un calme stable et durable qui mettrait fin aux tirs de roquettes à partir de la bande de Gaza et autres actes de violence" de la part des Palestiniens.



    • pigripi pigripi 16 janvier 2009 13:13

      Que croire ?
      Qui croire ?

      N’étant pas en situation de faire ma propre enquête pour étayer ma propre opinion, j’ai choisi de soutenir toutes les initiatives qui vont dans le sens de la paix. Au minimum, dans le sens de l’apaisement des passions.

      Je soutiens donc toutes les actions allant dans le sens de l’apaisement, ici et là-bas, en diffusant des informations et des articles qui me semblent aller dans ce sens.
      J’irai aussi dimanche au Champs de Mars pour marquer ma préférence pour le "vivre ensemble".

      Je pense aussi que si les responsables de toutes les structures existantes ne sont pas efficaces, il appartient aux individus de prendre des initiatives de terrain sans attendre l’autorisation de quelconques autorités.


      • non666 non666 16 janvier 2009 14:02

        Encore une fois, la stratégie israelienne est dictée par le seul nettoyage ethnique qui ait vraiment reussit, celui des indiens en amerique du nord.

        La stratégie consiste a imposer des "reserves" de plus en plus petites, de plus en plus fragmentée, au nom d’interets stratégiques, en "paiement" de revoltes antérieures.
        Quand l’indien accepte finalement son sort, contraint et forcé, on envois des trappeurs, des chercheurs d’or dans les "reserves" et on crie au putois quand on les retrouvent mort, non sans les avoirs au prealable deplacr jusqu’a la sortie des frontières....

        Et on refait un petit tour de vis de plus...

        Les banthoustans etaient basés sur cette stratégie...
        Israel via tzipi livni viennent très clairement d’avouer leur but a long terme : le nettoyage ethnique complet des palestiniens et la confiscation de la totalité du territoire pour les seuls juifs.
        Meme les arabes d’israel, loyaux depuis le debut de la creation sont desormais niés dans leur droit.

        Sans compter que la presse internationnale est très , très discrete sur les vexations que subissent les chretiens. Surement parce que nous autres, nous sommes sensés tendre la joue gauche.

        Il faudra peut etre un jour que les descendants des armées de saint louis s’entendent avec les descendants des armées de mahomet pour une autre repartition de la Palestine et de jerusalem...
        Parce qu’actuellement, nous autres de la chretienté, nous sommes assez mal servis par ceux qui ne defendent la "civilisation judeo-chretienne" que CHEZ NOUS et une civilisation exclusivement juive "CHEZ EUX"




        • alberto alberto 16 janvier 2009 14:47

          N666 : leur "superiorité" les aveugle, car la destruction de Gaza par les isaeliens diminue les probabilités d’établir un état palestinien, car un état palestinien sur le seul territoire de Gaza ne serait pas viable, et un état palestien comprenant Gaza ET cisjordanie : les isarëliens n’en veulent pas !

          Donc que va-t-il se passer ? Il restera un seul état israëlien avec des citoyens ayant des droits (les juifs) et des citoyens de seconde zone (les arabes).

          On appelle ça un régime d’apartheid !

          Et tu sais comment finissent les nations ayant instoré ces tyes de régime...

          D’ailleurs, je me demande si à l’exemple de ce qui à précédé l’effondrement du régime blanc en Afrique du sud, certains israëliens, lucides, ne commenceraient pas à s’expatrier discrètement...

          Bien à toi.


        • Michael E. 22 janvier 2009 18:13

          J’ai l’impression que vous allez un peu loin avec vos idée de nettoyage éthnique. Peux me donner une seule bonne raison pour laquelle Israël chercherait à reoccuper Gaza ? Il y a là bas du pétrole ? Des mines d’or ? Ou alors ils feraient ca juste par plaisir car ils sont simplement à la recherche de sang de jeunes palestiniens comme on le coryait pendant de sombre moment de l’histoire... Pourquoi ne se sont ils pas lancé dans l’épuration des territoires de Judée St Marie tant qu’à faire ? Puisque il n’y a là ni défense de son territoire bombardé depuis 8 ans, ils auraien très bien pu utiliser uniquement l’armée de l’air, ca aurait été plus facile. 
          Regardez la vérité en face, Israel est une démocratie ou les gens vivent normalement, ils regarde des match de foot et boivent de la biere, ils veulent sortir en boite et aller draguer, se faire un cine et aller voir une pièce de théâtre. Alors que de l’autre côté si tu te balades non voilée ou sans barbe tu risques de te faire démonter.... 


        • L.S.B 16 janvier 2009 14:51

          UNE SEULE SOLUTION POUR MONTRER NOTRE SOLIDARITE AVEC LE PEUPLE PALESTINIEN

          PROLONGER LES MANIFESTATIONS POUR FAIRE PRESSION SUR LES GOUVERNEMENTS

          MAINTENANT QU’ILS ONT "FINI LE TRAVAIL" (DESTRUCTION TOTALE Y COMPRIS L’HOPITAL ET L’ONU) LES SIONISTES VONT JOUER LES DIPLOMATES ET SE RETIRER EN LAISSANT LE CHAOS

          ET NOUS ENTENDRONS KOUCHNER SE VANTER D’AVOIR OBTENU UN CESSEZ LE FEU


          NE PAS SE LAISSER PIERGER UNE FOIS DE PLUS PAR LEUR HYPOCRISIE

          TOUS A LA MANIF DU 17 CONTRE LE SIONISME SOUTENU PAR LES LACHES

          RECLAMONS LA COMPARUTION DEVANT LE TPI


          • pigripi pigripi 16 janvier 2009 15:43

            Suite aux menaces à l’encontre de l’imam de Drancy que le Mouvement Ni Putes Ni Soumises condamne, nous serons présents ce midi à 12h30 devant la Mosquée de Drancy.

            Nous nous associerons avec un grand nombre d’associations1 également dimanche 18 janvier à 15h, au Mur de la Paix (Champ de Mars, Metro Ecole Militaire), dans un rassemblement « Deux Peuples, Deux Etats, Une paix », initié par « La Paix maintenant », rassemblement auquel il est important que vous puissiez être présents.

            Par la démonstration de notre vivre ensemble, nous appellerons à l’arrêt immédiat des combats, et au principe de Deux Peuples Deux Etats auquel NPNS s’est toujours attaché.

            Durant le rassemblement, des bougies seront allumées à la mémoire des victimes de ce conflit insoutenable, et Sihem HABCHI, Présidente de Ni Putes Ni Soumises, fort de notre statut consultatif auprès de l’ONU, réitéra notre volonté d’envoyer une délégation de femmes à Gaza.


            1 La Paix Maintenant, Ni Putes Ni Soumises, Confédération Etudiante, Marianne de la Diversité, Changeons de Regard de Drancy, Auber-Palestine, City Samourai de Villiers le Bel, Droit de Cité, Synergie de Goussainville, l’AFAS, AFEMCI, MIVAFED, Association des Musulmans de Meaux et des Environs , Centre social et culturel Danube, SOS Esclave, Lysistrata, ONG GIPF, Azuma Self défense, CNL Picasso de Fontenay sous Bois, Ma Banlieue, Association Un Jeune Un Métier de Paris 12e, Mali au cœur, Adequations, Femmes actives de Saint-Denis, Jeunes au Soleil, Association des Musulmans de Drancy, Espoir et combat de femmes, Droit de Cité, Kolors de Paris 19e et d’autres association se joindront à l’appel.


            • Leila Leila 16 janvier 2009 18:07

              Frank

              Je suis bien d’accord avec l’analyse de Finkelstein. J’ai écrit un petit article, publié aujourd’hui sur Agoravox "Quand la flotte israélienne fait la loi en Méditerranée" qui traite d’un aspect particulier de la volonté de toute-puissance d’Israël, qui se considère comme le bras armé des Etats-Unis en Europe et au Moyen Orient.


              • liliette 16 janvier 2009 22:18

                Bonsoir, comme d’habitude sur les fils Palestine

                DEMAIN 17 JANVIER MANIFESTATION EN SOUTIEN AU PEUPLE PALESTINIEN à 14H30 PLACE DU CHATELET EN DIRECTION DE L’AMBASSADE ISRAËLIENNE.



                A tous mes futurs détracteurs qui soutiendront que manifester ne sert à rien je répond si, cela sert à montrer à un peuple en souffrance que les peuples, s’ils n’ont pas le pouvoir d’agir en raison des interêts économiques et géopolitique qu’y voient ceux qui sont censés les représenter, souffrent avec eux et leur manifestent leur colère, leur solidarité et leur soutien.
                 
                A tous ceux qui soutiennent que l’ Etat sioniste a raison de livrer à de telles exactions et comme très certainement je ne pourrais venir répondre avant la manif, par anticipation je répond MERDE !(cela parceque mon appel de la semaine dernière a déclenché l’hyre de mes petits camarades sionistes et que j’ai autre chose à faire ce soir que réviser l’histoire avec eux ! )
                 


                • Frank Barat Frank Barat 17 janvier 2009 00:04

                  Pour moi le but d’Israel est clair dans cette histoire. Ce n’est pas de stopper les rockets (elles continuent meme aujourd’hui), ce n’est pas de stopper l’arrivee des armes a Gaza (si ils voulaient vraiment controller cela ils ouvriraient les borders et mettraient des controles serieux), ce n’est pas d’eliminer Hamas (Hamas, par le fait d’etre encore debout, meme sur une jambe, apres cette "guerre" a gagne et va sortir renforce de ces attaques), le but est de completement bloquer le peace process (quel leader Palestinien va maintenant ose aller serrer la main a Livni, Barak, Netanyahu...... ?), de preparer les elections (Barak et Livni ont bien remonte dans les sondages), de prouver qu’ils peuvent encore etre le "bully" de la region et bombarder toute resistance, et surtout de contrer "l’offensive de paix" faite par Hamas (qui a declare maintes fois qu’il reconnaitrait Israel sur les base des frontieres de 1967-Arab Peace Initiative de 2002 et 2007.)

                  A court terme Israel a donc atteint son-ses buts. Le peace process est bel et bien fini (il n’a jamais vraiment commence), Abbas est au plus bas (et n’est d’ailleurs plus president depuis quelques jours-legalement-) et son processus de nettoyage ethnique continue doucement.

                  A long terme, Israel, qui a agit comme un monstre/enfant gate qui n’ecoute et ne respecte personne, aura perdu beaucoup avec cette "guerre". Son image (deja bien mauvaise) est au plus bas, et le monde a vu a quel point ce pays etait devenu un maniaque. De nombreuses organisations ont commence des processus pour trainer les auteurs de cette attaque en justice (y compris la communaute internationale), et au bout du compte, Israel a encore une fois prouve que son amour pour la guerre conduira un jour a son auto-destruction. (surtout le jour ou les USA ne pourront plus assurer derriere.)

                  La super puissante machine de propagande Israelienne a aussi beaucoup aide dans l’histoire (les medias ont encore une fois repete les mensonges grossiers Israeliens)


                  • Frank Barat Frank Barat 17 janvier 2009 00:12

                    De plus, ne vous trompez pas sur l’eventuel "cessez le feu" qui risque d’etre vote demain par Israel. Celui ci est UNILATERAL. Ce qui veut dire aucune negociation avec Hamas et un focus seulement sur les demandes Israeliennes. (arret des rockettes et sur la contre bande des armes). Cela veut aussi dire que les frontieres et le blocus sur Gaza resteront toujours en place et que l’armee ne se retirera pas de Gaza.
                    Hamas ne peut evidemment en aucun cas accepter cela. Hamas est d’ailleurs resonnable et demande une re-ouverture des frontieres (comme promis lors du premier cessez le feu en juin 08) un arret des incursions Israeliennes et le retrait de l’armee.

                    Voir Rice et Livin se serrer la main en souriant, presque les larmes aux yeux aujourd’hui, alors que 300 enfants sont morts a Gaza, m’a donne envie de vomir. Smiling assassins.


                    • le_biologiste le_biologiste 17 janvier 2009 00:55

                      Bonsoir,
                      vous voir parler de "Hamas raisonnable" ou encore d’"initiative de paix" du Hamas, j’en reste bouche-bée...

                      Je vous suggère quelques extraits de la charte du Hamas, ici http://www.timesonline.co.uk/tol/news/world/middle_east/article721211.ece.

                      Peut-être avez-vous omis cette lecture, auquel cas je suis persuadé que vous prendrez quelques instants pour combler cette lacune. 

                      La défense d’une cause, aussi honorable soit-elle à vos yeux, ne justifie pas qu’on néglige les paramètres qui aident à la compréhension globale du problème.


                      ,


                    • Frank Barat Frank Barat 17 janvier 2009 01:17

                      Oui le Hamas peut etre raisonable (accepter de reconnaitre Israel sur les bases des frontieres de 1967, comme la communaute internationale, est raisonable). Il ne faut pas oublier que la plupart des leaders de ce mouvement sont des gens extremement eduques (souvent en Europe et aux USA). Leurs niveaux d’etudes feraient palir bien des dirigeants Francais par exemple.
                      Cette fameuse chartre dont tout le monde parle a ete ecrite il y a plus de 20 ans maintenant par un Iman. Elle n’a JAMAIS ete adopte dans le programme politique du Hamas.
                      De plus rappelez vous que la chartre du Fatah a ses debuts n’etait pas bien differente.
                      Je ne suis pas un fervent supporter du Hamas, loin de la (tout ce qui a a voir avec le religieux me revolte), je tiens juste a ce que la verite soit retablie. Il faut souvent chercher un peu plus loin que "google" ou les infos du 20h pour la trouver, cette verite.


                    • le_biologiste le_biologiste 18 janvier 2009 00:00

                       Ah parce que vous pensez qu le fait d’être "éduqué" signifie être raisonnable ? Bizarre ça. Pour moi les deux ne sont pas liés.

                      Par ailleurs, lorsque le Hamas dit accepter l’existence d’Israël dans les frontières de 1967 sans renoncer à leur charte, cela ne signifie rien du tout. Qu’est ce qui les empêchera alors de balancer des roquettes sur Israël -dans-les-frontières-de-67 ?

                      Vous faites allusion à la charte du Fatah. Il s’agit plutôt de celle de l’OLP, à ne pas confondre. Il est vrai qu’elle était tout aussi virulente que celle du Hamas, néanmoins sans les références constantes à la religion, ce qui est un différence fondamentale qu’un "anti-clérical" comme vous aurait du noter. La différence, c’est que l’OLP a été pragmatique en décidant d’abroger cette charte, ce qui a permis les pourparlers ayant donné naissance à l’AP. Le Hamas se montrerait réellement raisonnable, ou plutôt pragmatique je dirais, en renonçant publiquement à la destruction d’Israël.

                      "je ne suis pas un fervent supporter du Hamas". Ah bon. Sympathisant peut-être alors ? Soyez plus clair.

                      "Il faut souvent chercher un peu plus loin que "google" ou les infos du 20h pour la trouver, cette verite." De quelle vérité parlez-vous ? Si vous la cherchez tant que ça cette vérité, commencez par vous documenter sérieusement sur l’histoire des mouvements palestiniens tels que Fatah ou Hamas. Alors vous comprendrez que même s’ils ont des buts communs (comme l’établissement d’un etat palestinien par exemple), leur philosophie est radicalement opposée. Cela explique les affrontements qui les ont opposés à Gaza et en Cisjordanie. Or, vous les comparez. Cela montre votre ignorance sur le sujet.

                      Ce n’est pas grâce à des gens comme vous qu’une quelconque paix peut survenir. La paix est le fruit du travail des pragmatiques, non des partisans à vision manichéenne.

                      Cordialement.


                    • Céphale Céphale 17 janvier 2009 02:34

                      Moi aussi, voir Tzipi Livni serrer la main en souriant à Condoleeza Rice m’a donné envie de vomir. Cette Américaine aura été ignoble jusqu’au bout. Et l’autre ne pense qu’à gagner les élections législatives israéliennes.

                      Vous avez raison : le cessez le feu unilatéral qui sera sans doute décidé samedi par le "cabinet de sécurité" israélien (la nouvelle est tombée vendredi soir) est inacceptable par le Hamas. L’armée restera sur place et les combats continueront, toujours avec des victimes civiles. C’est une façon de laisser pourrir la situation en attendant les premières initiatives d’Obama.


                      • sheeldon 17 janvier 2009 10:21

                        bonjour

                        plussé cet article excellent , merci rien a ajouté .

                        cordialement


                        • idyllique 17 janvier 2009 10:27

                          Espérons que les Palestiens comprennent qu’ils devront cohabiter avec les israëliens et pour cela ils vont devoir s’impliquer un peu plus dans la politique de leurs territoires et réfléchir à leur avenir et à celui de leurs enfants : eradiquer le HAMAS et autre groupuscules islamistes ! Mise en place d’une démocratie laïque et une égalité des sexes l
                          L’ONU doit faire appliquer ses résolutions et être impartial !


                          • zarathoustra zarathoustra 17 janvier 2009 10:51

                            Oui je partage completement le point de vue de cet article et il est désolant de voir a quel point les médias francais ce discréditent en hanonant constament la propagande israéliene .Triste france asujétie au lobys du capital et de la finance ,oui c’est le règne des médiocres ,des vaniteux et des laches !


                            • yvesduc 19 janvier 2009 20:10

                              Je me suis fait confirmer samedi par un fin connaisseur du dossier cette information colossale dont Norman Finkelstein nous fait part : le Hamas était prêt à signer. Je ne m’étonne même plus d’avoir découvert cette information sur internet et de ne jamais l’avoir entendue dans les grands médias... (elle était sur Alter Info 24 heures avant AgoraVox : http://www.alterinfo.net/quelques-faits-a-propos-du-hamas-et-de-l-attaque-israelienne-sur-gaza,-par-norman-finkelstein_a28543.html )

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès