Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Qui a laissé ZIKA libre ?

Qui a laissé ZIKA libre ?

Dépassé le virus de la grippe aviaire ! On nous a enfumé il y a quelques années, Roselyne a acheté des millions de doses de vaccins à des labos amis. Pour rien  ! Si : pour faire glisser des poches de l’État (donc de nos poches) quelques milliards dans les fouilles des labos pharmaceutiques... Par contre pour quelques poules malades, on fout en l'air toute la filière des volailles à foie gras du sud-ouest. Au profit de qui ? Allez comprendre...

Alors dépassé par qui ce juteux virus ? Ben, faut être moderne : par la dernière coqueluche des me(r)dias : le désormais célèbre virus ZIKA.

Et qu'est-ce qu'il fait ? Et d'où il sort ? Et qui c'est celui-là ?

Qu'est-ce qu'il fait ? Il donne un peu de fièvre puis il s'en va. Sauf que si son pote le moustique tigre l'a refilé à une femme enceinte, celle-ci risque de mettre au monde un lardon avec un pois chiche à la place des boyaux de la tête. « Microcéphalite » que ça s'appelle. Avec, on s'en doute, un projet de vie peu réjouissant pour ce pauvre bébé et ses parents... Sauf que non seulement il se transmet par les moustiques, mais aussi, semblerait-il par le plus puissant moteur de la vie : les relations sexuelles ! Donc, Zika, il est dangereux.

D'où il sort ? Il n'est pas neuf. C'est même une vieillerie : il a été découvert sur un singe rhésus en 1947 au cours d'une étude sur la fièvre jaune, au bord du Lac Victoria, sur la presqu’île d'Entebbe, en Ouganda. Dans une forêt du nom de Zika. Ce qui lui a donné son nom. Mais alors comment se fait-il qu'il se manifeste non pas en Afrique, ce qui semblerait logique, mais au Brésil ? Les moustiques tigres auraient fait des milliers de kilomètres, avec leurs petites ailes ? Ils devaient être fatigués en arrivant. Ben non, il est au Brésil, Zika, parce qu'on l'y a amené. Mais qui ? Et pourquoi ?

Fait troublant, l'épicentre géographique de la diffusion pandémique du virus Zika au Brésil coïncide avec le point géographique d'où ont été lâchés dans la nature des millions de moustiques génétiquement modifiés (OGM) par le laboratoire britannique Oxitec. Rappelons que ce moustique OGM a été créé pour lutter contre la dengue et le chikungunya en diminuant voire en remplaçant les populations de moustiques sauvages vecteurs de la dengue. Le remède s'avèrerait-il pire que le mal ? Qui lo sa ?

Au fait, ce virus, n'importe qui peut l'acheter sur internet. Pas cher. 516 $ la fiole et même 430 $ si vous marchandez.

Eh ! Oh ! Qui va acheter ça ? Vous ? Moi ? Pour quoi faire ? Non, pas nous, mais des labos. Pour étudier quoi ? Ben des vaccins pardi ! Mais pour vendre ces vaccins, il faut qu'il y ait une épidémie ou, mieux, une pandémie ! Et alors ? Qu'est-ce qu'il se passe au Brésil ? Un départ de pandémie. Et les labos espèrent beaucoup des prochains Jeux Olympique pour la répandre dans le monde entier. Et alors on va voir sortir ce vaccin miraculeux ! Dont les gouvernements achèteront des milliards de doses ! Hummm ! Le bel et bon fric qui va engraisser Big Pharma !

Mais pour que ça marche, il faut que la populace aie peur ! Qu'elle tremble pour sa descendance. Alors là qui voit-on arriver ? Ben l'OMS bien sûr. L'Organisation Mondiale de la Santé qui crie au danger mondial . Comme elle l'avait fait pour la grippe aviaire H1N1 en son temps. Cette organisation dépend directement du Conseil économique et social des Nations unies et son siège se situe à Genève. Elle s'est faite sérieusement allumée pour sa gestion de la crise du virus H1N1 pour conflits d’intérêts, ses experts émargeant pour beaucoup auprès des grands trusts pharmaceutiques ! Elle est financée par des contributions des États membres et d'autres donneurs. Ces dernières années, l'OMS a multiplié les collaborations avec des organisations non étatiques : elle est actuellement en partenariat avec près de 80 groupes (ONG, industrie pharmaceutique et fondations caritatives telles que la Fondation Bill-et-Melinda-Gates et la Fondation Rockefeller).

Ah ! Au fait, des mauvaises langues prétendent que le brevet du virus Zika appartiendraient à la Fondation Rockefeller. D'autres mauvaises langues disent que la société Oxitec, qui a lâché les moustiques OGM au Brésil appartiendrait pour partie à la Fondation Melinda et Bill Gates.

Eh ! Victor, tu ne tomberais pas un peu dans la théorie du complot des fois ?

 

 Photo X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  4.26/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • liberty1st liberty1st 8 février 14:49

    Effectivement, théorie fumeuse en l’absence de preuve.


    • Française 9 février 16:25

      Encore un essai des sales yankees, de l’oligarchie mondialiste pour emmerder l’Afrique ou l’hémisphère sud, en vue de faire des tests pour le prochain programme de réduction de la population mondiale.


    • foufouille foufouille 8 février 14:54

      du vrai conspi


      • foufouille foufouille 8 février 14:56
        1. Is Zika a new virus
          No. According to the CDC, Zika previously has been reported in tropical Africa, Southeast Asia, and the Pacific Islands. In May 2015, the Pan American Health Organization (PAHO) issued an alert r...
          Date Updated : 2/5/2016
        2. Does ATCC distribute the Zika virus


          Date Updated : 2/5/2016

        3. Source of VR-84
          The virus was deposited into ATCC by Dr. Jordi Casals of the Rockefeller Foundation Virus Laboratory in 1953. The original source was isolated in 1947 from the blood of an experimental forest sen...
          Date Updated : 2/5/2016
        4. Obtaining Zika
          Zika virus is classified as a biological safety level (BSL) 2 pathogen. In order to request Zika virus from ATCC, requestors and their institutions must demonstrate they have appropriate faciliti...
          Date Updated : 2/5/2016

        • cathy cathy 8 février 15:59

          Si l’apparition du virus Zika coïncide avec le lâché de moustiques génétiquement modifiés pour combattre la dengue, soit c’est une coïncidence, soit c’est vraiment pas de chance... mais malheureusement ce n’est pas la première fois que cette situation se produit.


          • JL JL 8 février 16:14

            @cathy
             


            moustiques génétiquement modifiés - à l’atrazine ? - pour combattre la dengue

          • foufouille foufouille 8 février 16:17

            @cathy

            FAQs Is Zika a new virus

            Is Zika a new virus ?

            No. According to the CDC, Zika previously has been reported in tropical Africa, Southeast Asia, and the Pacific Islands. In May 2015, the Pan American Health Organization (PAHO) issued an alert regarding the first confirmed Zika virus infection in Brazil. Since that time, local transmission has been reported in many other countries and territories. http://www.cdc.gov/zika/disease-qa.html


          • cathy cathy 8 février 16:56

            @JL
            Oui il y a sur votre lien un article des moutons enragés assez explicite :http://lesmoutonsenrages.fr/2016/02/03/zika-ou-comment-loms-transforme-un-virus-banal-en-menace-mondiale/


          • fred.foyn Le p’tit Charles 8 février 17:48

            La terre est vivante et son évolution constante, d’où des temps de glace ou de réchauffement avec sa cohorte de virus..Et ce n’est pas fini loin de là..Les plus dangereux sont à venir.. !


            • doctorix doctorix 8 février 19:35
              Pourtant, en 2009, la « menace Zika » n’était pas encore à l’oeuvre.
              Mais 270 cas au Brésil motive l’OMS a déclarer ce virus comme une urgence de santé publique mondiale.
              De plus, on a UN cas de transmission sexuelle. Est-ce avec UN cas qu’on bâtit une théorie scientifique ? Foutage de gueule.
              La cause véritable des microcéphalies semble bien être plutôt à chercher du côté des pesticides :

              • foufouille foufouille 8 février 20:01

                @doctorix

                Clinical context.

                Microcephaly has been associated with numerous genetic etiologies (appendix 4), including syndromes whose causes are as yet unidentified but which may be elucidated by further research.20 Because the genetics of microcephaly is a rapidly evolving field, currently available data likely underestimate the importance and relevance of genetic testing as part of the diagnostic evaluation of children with microcephaly.20 Many of the microcephaly genes identified to date have been associated with specific phenotypes, allowing more targeted clinical testing. Available screening tests for chromosomal deletions and duplications include karyotyping, subtelomeric fluorescent in situ hybridization, and bacterial artificial chromosome or oligo-based comparative genomic hybridization.2,20,21 As the diagnostic yields of these tests in children with microcephaly is currently unknown, specific recommendations regarding their use cannot be made at this time.

                c’est écrit génétique pas pesticides


              • doctorix doctorix 8 février 20:53

                @foufouille

                Dans la conclusion :
                Il y a plusieurs études scientifiques qui attestent d’un lien entre les pesticides et les cas de microcéphalies. Parallèlement, aucune preuve sérieuse n’évoque un lien de causalité entre le virus Zika et les cas de microcéphalie.

              • foufouille foufouille 8 février 23:15

                @doctorix
                pas dans ton lien médical en anglais


              • doctorix doctorix 9 février 08:50

                @foufouille
                Dans le deuxième article, c’est plein de références en ce sens.


              • HELIOS HELIOS 8 février 21:57

                j’adore la photo de la bestiole !... c’est un drone ?


                • devphil30 devphil30 9 février 07:56

                  @HELIOS


                  Pourquoi pas ? 

                  Ils n’en sont plus à ça prêt pour nous attaquer les apprentis sorciers qui créer la maladie afin de s’enrichir avec l’antidote.

                  Merci pour l’article Victor 

                  Philippe 


                • sls0 sls0 9 février 01:28

                  Il y a le zika où je réside et tout le monde s’en fout avec raison. Avec la dengue, le chik, la malaria qu’il y a en local c’est du niveau du rhume.

                  Au Brésil il on trouvé des anticorps dans le placenta de deux femmes enceintes, deux échantillons pour faire des stats il y a mieux.

                  En voilà des stats avec du chiffres, le nombre d’autistes et l’emploi de pesticides. 350.000 cas, c’est autre chose que 2 cas.


                  • foufouille foufouille 9 février 11:22

                    @sls0
                    l’autisme n’est pas une maladie. l’augmentation est le fait d’un meilleur diagnostique. avant, tu finissais dans un asile.


                  • sls0 sls0 9 février 19:28

                    @foufouille
                    Il n’est pas interdit de réfléchir avant d’écrire, en une ligne et demi, vous faites fort.
                    l’autisme n’est pas une maladie (1). l’augmentation est le fait d’un meilleur diagnostique(2). avant, tu finissais dans un asile (3).

                    1) L’autisme est connu comme maladie depuis 1911 et pour l’OMS c’est une maladie donc pour tout les médecins sur terre normalement.

                    2) L’OMS à indicé son diagnostic (CIM-10) pour la dernière fois en 1990, date qui correspond au début du graphique dont j’avais mis le lien. Sur ce graphique il y a une augmentation 35 fois des cas alors que la population US a augmenté de 28%. Même 27 fois ça une sérieuse amélioration du diagnostic malgré que le protocole soit le même.

                    • L’établissement d’un diagnostic nosologique
                    • Une évaluation fonctionnelle individualisée
                    • La recherche de pathologies associées
                    3) Je n’ai aucun élément à ce sujet, si vous avez des chiffres pour appuyer vos dires.

                    J’ai pris cet exemple pour montrer une forêt cachée par l’arbre Zika, mon propos n’était pas de débattre sur l’autisme.

                    Les médias et les buzz sur internet sont une pépinière d’arbres cachant les forêts.

                    A voir, il y en a qui se focalisent sur le brin d’herbe qui cache l’arbre qui cache la forêt.


                  • foufouille foufouille 9 février 19:54

                    @sls0
                    non désolé, c’est pas une maladie et donc ne se soigne pas. d’ailleurs on parle plus de TSA actuellement. et oui, l’autisme est mieux connu des psychiatre donc mieux diagnostiqué, surtout les formes moins sévères. le DSM change assez souvent.
                    faut aussi chercher plus loin que les conneries escrologique où il suffit de manger bio pour guérir de tout.
                    rien ne t’interdit de chercher.


                    • Hector Hector 9 février 14:18

                      C’est une vrai saleté ce singe rhésus. Il nous avait déjà passé le sida et voila qu’il récidive avec le zika. Il faudrait peut être se pencher sur le problème avant qu’il nous en file un autre.


                      • zygzornifle zygzornifle 9 février 21:01

                        ZYKA c’est un prénom de migrant ??


                        • John Eastwood 2 John Eastwood 2 10 février 09:29

                          Le Zika s’est développé en Polynésie française, entre 2013 et 2015 ou plus de 70% de la population (sur 270 000 habitants) a été touché et serait maintenant immunisé. Made in France. L’autre épidémie recensée date de 2007 (Ile de Yap en Micronésie, 7000 habitants). C’est certainement un touriste ou un résident qui l’a fait voyager de Tahiti aux Antilles et au Brésil. C’est un arbovirus dont les symptômes ressemblent à ceux d’une petite dengue ou d’un tout petit chickungunya, avec des éruptions cutanées pendant 2 à 3 jours. Il y a un risque de paralysie pendant 1 à 6 mois (syndrome de Guillain Barré) et de troubles neurologiques, mais c’est aussi le cas avec une épidémie de grippe (18300 décès en France en 2015) de dengue ou de chickungunya. Pour le risque de microcéphalie, il aurait été multiplié par 40 à Tahiti ou ils ont recensé 18 cas dont 10 IVG, 2 décès et 6 bébés nés avec d’importants soucis de santé. Les articles ci-dessous sont bien documentés si le sujet vous intéresse.

                          03/12/15 http://www.tahiti-infos.com/Zika-les-etudes-sur-des-malformations-cerebrales-chez-des-bebes-ont-demarre-fin-2014_a141371.html

                          17/11/15 http://www.tahiti-infos.com/Bresil-lien-probable-entre-le-zika-et-les-cas-de-microcephalie_a140547.html

                          12/06/14 http://www.tahiti-infos.com/Severe-rapport-de-la-Cour-des-comptes-sur-la-situation-sanitaire-dans-les-Outre-Mer_a103078.html

                          14/01/14 http://www.tahiti-infos.com/Zika-un-virus-qui-peut-encore-surprendre_a92358.html

                          11/12/13 http://www.tahiti-infos.com/L-epidemie-de-zika-en-Polynesie-va-permettre-de-mieux-connaitre-ce-virus_a90116.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès