Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Qui a peur de la République balistique d’Iran ?

Qui a peur de la République balistique d’Iran ?

Au-delà des angoisses et spéculations entourant le premier lancement d’un satellite 100% iranien, survolons les différences notables entre fusées spatiales et missiles balistiques et revenons à quelques réalités stratégiques.

Envers et contre tous, l’Iran a finalement rejoint le club restreint des nations capables de satelliser une charge par leurs propres moyens (États-Unis, Russie, Chine, Europe, Japon, Inde, Israël). Loin de toute considération géostratégique, cet exploit technique force l’admiration car il démontre clairement la dextérité et l’opiniâtreté de l’ingénierie militaire et spatiale iranienne.

Au 2 février 2008 à 18H38 TU, la fusée Safir-2 embarquant le satellite Omid dans son second étage s’élança du site de Kavoshgar et atteignit une périgée de 242 km pour une apogée de 322 km d’altitude (ou 245*322 km dans le jargon astronomique). En plus de l’agence de presse officielle Islamic Republic News Agency, de nombreux astronomes amateurs confirmèrent le vol orbital du Omid (petit engin d’environ 50 cm3 dépourvu de panneaux solaires effectuant 14 révolutions quotidiennes autour de la Terre) à 245*378 km d’altitude et du deuxième étage du Safir-2 à 245*439 km d’altitude.

Peu après ce triomphe céleste de la République islamique, États-Unis et Europe firent part – à juste titre – de leurs vives préoccupations, craignant que Téhéran n’exploite son programme spatial afin de développer une véritable force de frappe balistique. En effet, la fusée Safir-2 – ensemble de deux étages propulsé au propergol liquide – est une remarquable dérivation du No-Dong nord-coréen d’une portée de 1200 km. Dès lors, si la nation perse parvient à placer un satellite en orbite, ne constitue-t-elle pas nécéssairement une menace balistique pour Israël, pour le Golfe arabe et même pour l’Europe ?

À l’heure actuelle, l’Iran n’a pas encore élaboré une vraie arme atomique. Les suspicions des renseignements occidentaux/israéliens, les déclarations d’intentions du régime iranien et les provocations verbales du président Mahmoud Ahmadinejad ne font pas une fission et encore moins un essai nucléaire. Dans ce dernier cas, nul doute que la République islamique fera ouvertement part de son premier test comme elle le fit pour ses exploits missiliers et spatiaux.

Fusée spatiale et missile balistique disposent effectivement de technologies communes duales – comme le premier et le deuxième étage aisément interchangeables de l’un à l’autre - car traversant tous deux les mêmes environnements. Cependant, un ICBM (missile balistique intercontinental) ne doit pas seulement transporter une charge nucléaire à très haute altitude, il doit aussi diriger précisément celle-ci vers sa cible grâce à des systèmes de visée et de guidage minimisant le risque d’erreur a fortiori lors de tirs à moyenne ou longue portée. Ce risque est d’autant plus élevé lorsque la structure du missile – en l’occurence le Shahab-3, pour ne citer que celui-ci – ne peut supporter les hautes vitesses et les fortes températures inhérentes aux phases de rentrée dans l’atmosphère.

En outre, développer une tête nucléaire présuppose de maîtriser puis de miniaturiser la technologie de l’arme atomique à cette fin. La masse du satellite Omid est d’environ 30 kg, celle du W54 - la plus petite tête nucléaire américaine – avoisine les 25 kg. Plus légères, les classiques têtes nucléaires américaines et russes de seconde génération ont une masse d’environ 700 kg. Malgré leur incontestable audace technique, les atomistes et les aéronauticiens perses ont encore un long chemin à parcourir avant de parvenir à ce stade critique.

De nombreux médias et analystes ont évoqué l’hypothèse selon laquelle Téhéran se contenterait d’un rustique missile-cargo nucléaire ensuite projeté vers quelque trublion occidental, hébreu ou arabe. D’autres ont carrément envisagé l’emport d’une bombe EMP (bombe à pulsations électromagnétiques désactivant les systèmes électroniques et les communications radio de l’adversaire) par un missile iranien à courte/moyenne portée monté sur un véhicule érecteur... Garé dans un parking souterrain à Washington ou à Baltimore ! Preuve est faite que de nombreux journalistes et analystes de défense se passionnent pour James Bond et Jack Bauer.

Dans Comment et pourquoi frapper l’Iranium, j’analysais les multiples facteurs géostratégiques qui ont conforté les guides islamiques et les généraux perses dans leurs desseins atomiques et de facto dans une logique de sanctuarisation territoriale. En voulant conserver et renforcer son leadership militaire au Moyen-Orient par l’arme nucléaire, Téhéran joue clairement un jeu dangereux. Néanmoins, l’aventurisme militaire et la dérive suicidaire ne sont guère prégnants dans l’esprit des ayatollahs. Leur moyenne d’âge plutôt élevée n’est-elle que le fruit du hasard ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


    • John Lloyds John Lloyds 11 février 2009 10:07

      "En voulant conserver et renforcer son leadership militaire au Moyen-Orient par l’arme nucléaire, Téhéran joue clairement un jeu dangereux"

      Euh .... Là, si je puis me permettre, c’est vous qui jouez un jeu dangereux, voire pervers, puisque le programme nucléaire de l’Iran est purement civil, et en leur collant sur le dos des objectifs militaire nucléaires, vous vous lancez dans des affirmations totalement arbitraires, sans la moindre argumentation. Selon El Baradei, qui est en plus un "officiel", il faudrait encore de 2 à 5 ans pour que le pays maitrise la technologie nucléaire militaire, à supposer qu’il veuille s’engager dans cette voie, ce qui restera à prouver, et à prouver plus solidement que les "preuves" que la communauté avaient apportées pour l’Irak, où l’on cherche encore les armes de destruction massive.

      Sinon ce n’est pas de l’Iran qu’il faut avoir peur, mais des pays qui veulent forcer ce pays à rester à l’âge de pierre. On les comprend, c’est bien plus facile d’envoyer les tanks contre les lance-pierres, et de raser des villes, y compris et surtout les civils sans défense, par quelques raids aériens, pour ensuite venir jouer les héros de la liberté.


      • Charles Bwele Charles Bwele 11 février 2009 10:50

        @ John Llyods,

        Que l’Iran veuille détenir (ou non) l’arme nucléaire, j’estime que c’est parfaitement son droit d’autant plus que la France sous de Gaulle a acquis sa force de frappe dans des conditions comparables pendant la Guerre Froide. Par ailleurs, Dans Comment et pourquoi frapper l’Iranium , je mentionne clairement que "Comportant d’emblée des visées civiles et militaires, le programme nucléaire iranien date des années 70. Souhaitant réduire sa dépendance aux hydrocarbures et préparer l’après-pétrole, le royaume chiite avait toutes les raisons pour forger un programme nucléaire civil dont l’existence ne sera jamais remise en cause."


        De temps en à autre, Mr Llyod, prenez le temps de parcourir attentivement un article avant de foncer dans le tas. Y aurait-il par hasard un siège de Guide Eclairé de la République Polémique laissé vacant ?  smiley

        PS : « Un concile avait bien condamné l’arbalète mais sans résultat ». Le Général de Gaulle  smiley


      • morice morice 11 février 2009 10:18

         Euh .... Là, si je puis me permettre, c’est vous qui jouez un jeu dangereux, voire pervers, puisque le programme nucléaire de l’Iran est purement civil,

        oui, mais personnellement j’ai une autre théorie.. le missile, comme le dit si bien Charles, est en effet rudimentaire, et pas plus sophistiqué que la RD7 russe de 1957. Mais c’est la même qui sert de base au Soyouz actuel : l’histoire de l’astronautique démontre que ce n’est pas le plus sophistiqué qui gagne oblgatoirement.... L’Iran peut très bien avoir une autre source....

         D’autres ont carrément envisagé l’emport d’une bombe EMP (bombe à pulsations électromagnétiques désactivant les systèmes électroniques et les communications radio de l’adversaire) par un missile iranien à courte/moyenne portée monté sur un véhicule érecteur... Garé dans un parking souterrain à Washington ou à Baltimore ! Preuve est faite que de nombreux journalistes et analystes de défense se passionnent pour James Bond et Jack Bauer.

        disons qu’ils écoutent surtout les fariboles de Cheney, qui en est aujourd’hui à sa troisième sortie consécutive sur une bombe venue par container à bateau et plantée dans un port US... à chaque fois les mêmes fables, à chaque fois la même technique décrite... pour un homme qui s’y connaït, en explosion de bâtiments (il sait compter jusque 7 !), c’est du lourd ce qu’il raconte : Cheney est en train de nous prévenir... Bref, personnellement, Cheney me fait bien plus peur que l’Iran...


        • John Lloyds John Lloyds 11 février 2009 12:41

          @Morice,
          J’ai lu ton article en attente sur l’Iran, c’est effectivement une hypothèse valable, même s’ils peuvent s’en procurer par d’autres sources, russes ou pakistanaises, dans mon article sur le traffic nucléaire j’avais indiqué des refs de transactions avérées en Afrique

          @L’auteur
          Vous avez effectivement écrit d’autres choses, mais votre formule que j’ai cité est très explicite, c’est soit un lapsus de votre part, soit une pensée à géométrie variable. L’Iran a le droit d’accéder à la technologie, et à ce titre ne joue à aucun jeu dangereux, c’est plutôt l’occident qui joue à un jeu dangereux à l’en empêcher.


        • Charles Bwele Charles Bwele 11 février 2009 12:58

          @ John Llyods,

          Sur ce point (le droit de l’Iran à acquérir la technologie nucléaire civile + militaire), nous sommes entièrement d’accord. Cependant, je vous demande humblement de mentionner la phrase dans son contexte rédactionnel global que vous avez (une fois de plus) "involontairement" omis : "En voulant conserver et renforcer son leadership militaire au Moyen-Orient par l’arme nucléaire, Téhéran joue clairement un jeu dangereux. Néanmoins, l’aventurisme militaire et la dérive suicidaire ne sont guère prégnants dans l’esprit des ayatollahs."

          Happy wednesday, Sir Llyod.  smiley
          Cordialement


        • John Lloyds John Lloyds 11 février 2009 13:06

          "En voulant conserver et renforcer son leadership militaire au Moyen-Orient par l’arme nucléaire, Téhéran joue clairement un jeu dangereux. Néanmoins, l’aventurisme militaire et la dérive suicidaire ne sont guère prégnants dans l’esprit des ayatollahs."

          C’est bien ça, vous faites porter la responsabilité à l’Iran


        • Charles Bwele Charles Bwele 11 février 2009 13:29

          Ca y est : le Guide Eclairé de la République Polémique a pris ses fonctions. Laissons le tourner seul en boucle dans son trip sans lui fournir la moindre explication de texte  smiley  smiley





        • John Lloyds John Lloyds 11 février 2009 14:07

          petite sortie sans envergure, mais on ne peut pas en attendre plus pour quelqu’un qui ne sait pas s’exprimer, écrivant le contraire de ce qu’il pense.


        • Charles Bwele Charles Bwele 11 février 2009 14:11

           smiley  smiley


        • Jojo 11 février 2009 14:46

          République balistique,
          République polémique,
          Iranium,


          Petit humour, jeux de mots incendiaires et petit billet pour une grande déception. smiley


        • Charles Bwele Charles Bwele 11 février 2009 14:55

          Je ne m’attend guère à ce que mes jeux de mots et mes contenus rédactionnels plaisent à tout le monde - et c d’autant mieux car cela évite quelque pensée unique - surtout sur ce type de sujets. Néanmoins, il y a bcp plus grave comme crime sur cette Terre...  smiley


        • Jojo 11 février 2009 15:31

          A Charles Bwele,
          Il ne s’agit malheureusement pas de votre personne ni de vos écrits en tant que tels, tous les deux appréciables et appréciés.
          Il s’agit plutôt de votre responsabilité et de la mienne face à cet avenir que l’on nous prépare.

          Que vous affichiez de telles certitudes sur les capacités et surtout sur les intentions forcément velléitaires iraniennes revient très exactement à se projeter dans le temps et à dire : C’est bon, je suis convaincu, l’Irak dispose bel et bien d’Armes de Destruction Massive, allez y Messieurs God Bless America !

          Dans ces conditions et après d’éventuelles frappes nucléaires tactiques (inévitables selon certains pour neutraliser le contenu des bunkers iraniens), il sera pour le moins difficile de dire Ouuups ! Et tout aussi coton de demander à la police aux frontières d’arrêter les radiations pour absence de visa turc et anglais. 

          Ce n’est pas à vous qu’on apprendra que des traces d’Uranium appauvri lâchés sur l’Irak ont remonté une partie de l’Europe via la Turquie pour se retrouver en Angleterre.

          Et ce n’est pas à vous que l’on apprendra que des cendres provenant des puits de pétrole koweitiens brûlés par Saddam ont été retrouvés en ... Himalaya.

          Si vous avez un moment, je vous invite très cordialement à lire cette traduction d’une enquête très complète de Seymour Hersh (Le Vietnam mais aussi Abou Ghraib). Et qui permet de comprendre les enjeux parce que toutes les possibilités y sont envisagées, je dis bien toutes.

          http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=3555


        • LE CHAT LE CHAT 11 février 2009 10:20

          Même pas peur ! Bravo aux iraniens d’avoir réalisé cette prouesse malgré les embargos et autres tracasseries , on ne peut les priver de technologie pour leur reprocher ensuite d’être arriérés , faudrait voir à être cohérents des fois ! L’Iran n’agresse pas ses voisins et je ne pense pas qu’elle pense utiliser ces fusées pour développer le nucléaire militaire , mais après tout le Pakistan possède cette technique tout comme Israel , ça serait bien de retablir l’équilibre dans la région , il est injuste d’un micro-état soutenu par Washington terrorise ses voisins , le fait que d’autres possèdent l’arme nucléaire le ramènerait à plus de modération .


          • Aafrit Aafrit 11 février 2009 10:48

            On aurait aimé qu’aucun pays n’ait pas ces merdeuses d’armes.Mais tant que tout le monde s’y tient, pourquoi pas tout le monde a le droit d’avoir ces armes.

            L’auteur tombe à coup de matraquage des hypocrites sur l’Iran dans l’erreur en nous rapportant que la technologie qu’il développe aurait pour finalité la guerre et non pas sa défense et mieux encore ni son autonomie et son indépendance en la matière.
            Pour les symboles de la liberté à sens unique et de l’humanisme à deux sous d’aujourd’hui tout ce qui affiche son autonomie et non dépendance est dangeuereux voire terroriste à leurs yeux. Autrement dit, faut rester con pour pas qu’on vous taxe de terro !


            • abdelkader17 11 février 2009 11:35

              La sanctuarisation de l’Iran réside dans le fait de la présence des bases américaines encerclant ce pays, les militaires américains sont en Afghanistan, en Irak, au qatar, arabie Saoudite au Koweit , partout des bases americaines voient le jour dans ce qui constituait le bloc de l’est.
              Le Pakistan et l’inde à proximité détenteur de la bombe atomique, Israel détient 200 ogives nucléaires, la turquie frontalière est menbre de l’otan, comment ne pas se sentir assiégé ?
              Le dynamisme des ingénieurs Iraniens et des scientifiques de ce pays est un véritable pied de nez à la prétention occidentale de détenir le monopole de la culture et la science.
              Les médias du mensonge nous présente ce pays comme arriéré et inapte à faire partie de la "communauté internationale" force est de constater l’escroquerie.
              Ce qui inquiète surtout les chancellerie occidentale c’est que l’Iran puisse mettre en place une force de dissuasion efficace et prendre place dans le concert des nations, n’oublions pas que l’Iran possède 10% des réserves mondiales de pétrole, dans le cadre de la fin du pétrole bon marché et de l’émergence de nouveaux acteurs de la mondialisation économique les impérialistes n’avaient ils pas tout simplement des visés sur les ressources Iraniennes après s’être emparé de celle de l’Irak ?



              • Marsupilami Marsupilami 11 février 2009 11:49

                 @ Charles

                Très bon billet comme d’hab. Espérons qu’avec le changement de gouvernement aux USA la rhétorique guerrière baisse d’un ton. Je n’imagine pas les ayatollahs assez fous pour essayer de balancer une bombe atomique sur Israël : ils savent très bien que dans les minutes qui suivraient l’Iran serait rayé de la carte. A présent que les néocons ne sont plus au pouvoir, il y a probablement moyens de s’entendre avec Téhéran. Mais il faudra se méfier des initiatives du nouveau gvt israélien : s’il est très à droite, pas impossible qu’il se lance dans des aventures militaires contre l’Iran pour forcer la main à Washington… Brrrr…


                • abdelkader17 11 février 2009 11:58

                  l’élement de nuisance au moyen orient est le régime usurpateur sioniste, qui détient la technologie nucléaire sans que jamais personne ne réclame des comptes ?
                  Elle est belle la justice internationale.


                • fouadraiden fouadraiden 11 février 2009 15:20


                  abdel, c’est vrai que toi tu ne recours jamais à la généralisation avec ta position radicale en la matière smiley smiley


                • abdelkader17 11 février 2009 20:23

                  mea culpa c’est nécessaire parfois


                • fouadraiden fouadraiden 11 février 2009 22:54


                   Abdel,


                   Je ne te le fais pas dire. Je fais exactement la même chose qd il s’agit des problèmes qui tournent autour de l’immigration ...


                • morice morice 15 février 2009 23:46

                  "Je n’imagine pas les ayatollahs assez fous pour essayer de balancer une bombe atomique sur Israël : "

                  c’est amusant ; on imagine très bien la folie inverse de vos amis, en revanche... qui est le plus "fou" ? Lieberman ?


                • morice morice 15 février 2009 23:47

                  ne rêvez pas, c’est du bricolage sur base de vieux missile coréen lui-même copie de russe.. Rustique disons...


                • abdelkader17 11 février 2009 13:32

                  fini les tapis volants et les milles et une nuit, les gardiens de la révolution sont en passe de marcher sur la lune.


                  • Aafrit Aafrit 11 février 2009 15:49

                    Maintenant c’est des intélligents à têtes enturbanées et des missiles à têtes nucléaires !


                  • fouadraiden fouadraiden 11 février 2009 14:58


                     la critique de Jhon n’est pas totalement fausse. Ceci dit il est normal , sur un site occidental , de profiter de l’espace qu’offre les commentaires pour exposer le fond de sa pensée quitte à finir par dire exactement le contraire de sa pensée en ligne.

                     Que je sache l’auteur n’écrit pas à des Africains, lesquels probablement en ont rien à foutre de savoir si Israel deviendrait plus faible avec un Iran nucléaire, mais à des Occidentaux pour qui Israel passe avant le continent africain. 

                     Ceci expliquant cela.


                    • Internaute Internaute 11 février 2009 16:18

                      « l’Iran a finalement rejoint le club restreint des nations capables de satelliser une charge par leurs propres moyens (États-Unis, Russie, Chine, Europe, Japon, Inde, Israël). »

                      Ne seriez vous pas un peu aveuglé par votre idôlatrie de l’Israël ? Je ne me souviens pas de staellite mis en orbite par cet Etat voyou. Par contre dans votre liste il manque l’Angleterre, la France et l’Ukraine, le reste de l’Europe (c’est quoi ?) n’étant pas capable de le faire.

                      Heureusement que l’Iran est là pour contrebalancer un petit peu la terreur israélienne. Sur le plan nucléiare on peut d’ailleurs s’interroger sur la réalité de la menace israélienne. Peut-être peuvent-il lancer une bombe sale sur Beyrouth mais sont-ils vraiment capables de beaucoup plus ? Je remarque par exemple que la France a eu besoin de presque 200 essais nucléaires en Polynésie pour arriver à quelque-chose de crédible. Je ne vois pas comment avec leur essai en Afrique du Sud l’Israël pourrait prétendre comme vous le laissez croire, rentrer dans le club trés fermé des puissances possédant un arsenal balistique nucléaire.


                      • ALTER NAIF ALTER NAIF 12 février 2009 02:23

                        Je doute que les israeliens n’aient les moyens de menacer l’iran, car à défaut les puissances théocratiques christianisées et avides de pétrole ne manqueraient pas de faire leur baie des cochons en méditerrannée. A ce propos un des nouveaux élus israéliens laissait entendre ce soir lors d’une interview qu’ils avaient cet objectif en vue dans les plus brefs délais. Objectif qui rejoindrait celui des USA, dont les politiques et les forces armées menacent de plus en plus l’iran, ne pouvant plus faire gober à la communauté internationale des guerres de libération comme en Irak et en Afghanistan. Quand à l’EMP pour être efficace il est préférable de l’envoyer sur le pôle nord, car ses effets sont amplifiés à proportion que l’on s’éloigne de l’épicentre.
                        N’étant pas un specialiste je m’arrête là car le sujet et hot et vu collègues ci présent je risquerai d’attraper des hemo... voir un cancer et la radiothérapie non merci
                        pour info je suis athée, apolitique, et cosmopolite
                        bien a vous


                      • morice morice 15 février 2009 23:53

                        Ne seriez vous pas un peu aveuglé par votre idôlatrie de l’Israël ? Je ne me souviens pas de staellite mis en orbite par cet Etat voyou.

                        c’est faux, il n’y en a pas qu’un lancé par Israel depuis 1988 !!!, et les deux derniers sont.. militaires , avec des résolutions de caméra à mourir...

                        z’ont même eu un astronaute, mais il n’est pas revenu entier, le pauvre.

                      • ilian amar 11 février 2009 16:34

                        regarder l’histoire de l’iran plusieurs fois envahies russes,arabes,anglo-saxons... (je parle pas du lointain passé : mongoles, grecs....)
                        il est légitime de vouloir se défendre des prétentions israéliennes, américaines ou avenir dans se monde ou regne la loi du plus fort
                        et se serais les prendrent pour des imbéciles de croire que parcequ’ils ont la bombe qu’ils vont tapper à tout va l’europe, l’amérique, israel...
                        sans prendre en retour une pluie de bombe.


                        • perditadeblanc perditadeblanc 11 février 2009 18:45

                           Mr Mbele votre discours pseudo scientifique on s’en torche..L’avenir du monde est en jeu.La Perse se dotera de ce qu’elle veut ,et ce n’est ni vous, avec vos formidables connaissances scientifiques (qui soient dit en passant sont un appel au meurtre)ni aucun autre trublion de votre éspéce qui l’empéchera.Mais au fait comprenez vous ce que vous écrivez.. ?j’en doute,car vous ne cessez de vous contredire.de toutes les façons je "vous félicite" vous êtes acceptez par le junte sioniste qui sévit sur notre site.Et bravo à Mr LLOYD,qui a tout de suite relevé vos fadaises.


                          • Charles Bwele Charles Bwele 11 février 2009 19:18

                            @ Perditablanc,

                            J’hallucine complet smiley Mais où allez vous donc chercher de telles interprétations ? Encore plus fort que Llyod.
                             smiley


                          • morice morice 15 février 2009 23:54

                            restez poli avec le rédacteur le plus affable ici, svp, merci.


                          • Charles Bwele Charles Bwele 11 février 2009 19:59

                            @ Dalamix,

                            Dans cet article, j’explique justement que l’Iran atomique/balistique/spatial n’est point la menace tant brandie par maints médias et notamment par l’ancienne administration Bush. Certes, je n’angélise guère l’Iran mais ne les diabolise point, car ce serait adopter une posture partisane dans un sens comme dans l’autre.

                            Ici, je pose sincèrement la question afin de comprendre où j’ai pu planter : en quoi ai-je relayé qq élément de "la propagande officielle" (qui, à mes yeux, abuse de l’épouvantail nucléaire iranien) ?

                            Cordialement



                            • Mouche-zélée 11 février 2009 20:15

                              Personne n’a peur, désormais ces jouets là tout le monde en a ...
                              C’est juste un façon d’agiter un épouvantail sous notre nez pour jouer les pères fouettard, attention si tu es méchant je vais faire venir le père fouettard !


                              • miwari miwari 11 février 2009 21:23

                                Pas bien ça Charles smiley rien qu’avec ces 2 phrases votre article perd tout son sérieux (au cas ou il en aurait eu la prétention)

                                peu après ce triomphe céleste de la République islamique, États-Unis et Europe firent part – à juste titre – de leurs vives préoccupations

                                En voulant conserver et renforcer son leadership militaire au Moyen-Orient par l’arme nucléaire, Téhéran joue clairement un jeu dangereux
                                 


                                • Islamo Confucianiste 12 février 2009 07:05

                                  Ah c’ est un sal coup pour le peuple zélu ( Israel). J’ espère que l’ Iran créera son premier jeux video. Par contre, les Sionistes, faut pas compter là dessus. Le but d’ Israel n’ est pas de créer des jeux videos, et amuser le monde. Leur but est de détériorer les gènes des musulmans avec de l’ Uranium appauvri, de controler la planète, de polluer nos esprit en ressassant sans cesse de vieux évènements dont tout le monde s’ en fout.Pour les Israeliens, seule la loi du Talion compte, la vie d’ un Israeliens vaut la vie de 10000 noirs, 1000 jaunes, 200 arabes.La vie d’ un Israelien Khazars vaut la vie de 3 juifs séfarades .Par contre la vie d’ un Allemand ou d’ un Nordique vaut plus que la leur selon eux.


                                  • gerard56 12 février 2009 11:00

                                    Je ne pense pas que cet engin fasse 50 centimètres cubes ; ça représente un objet de 7 x 7 centimètres sur un centimètre d’épaisseur. Je ne suis pas certain que des astronomes amateurs soient capable de détecter un objet non lumineux de cette taille à cette distance. En plus, 30 kilogs pour un objet de cette taille, c’est beaucoup. Le satellite serait 50 fois plus dense que le plomb., si l’iran était capable de fabriquer un matériau pareil et de l’envoyer sur orbite (on se demande pourquoi) ça serait effectivement très impressionnant.

                                    A part ça, vous auriez pu noter qu’une fusée à propulseur liquide, ce n’est pas très menaçant comme arme ; il faut la mettre en place plusieurs jours à l’avance, la remplir délicatement avec son combustible et la tirer tout de suite après. Pendant ce temps, ces fusées sont des cibles idéales pour des pays capables de frapper en tout point du monde comme ceux munis de sous-marins nucléaires. Les armes des pays développés sont à combustible solide, ce qui permet de les déplacer et de les tirer (ou non) sans délai.

                                    La vraie avance militaire de l’Iran, c’est d’avoir mis au point une fusée à combustible solide d’une portée de 2000 km (annonce toute récente, je ne crois pas qu’on sache grand chose des caractéristiques réelles de ce missile en terme de capacité, de précision). 
                                    Une arme nucléaire primitive emportée par un missile comme celui-ci ne serait pas une menace stratégique. Il serait une arme dissuasive par rapport à une attaque conventionnelle massive par un Etat supérieurement armé, aucun commandant de flotte n’ayant envie de courir le risque d’avoir l’équivalent d’un Hiroshima au milleu de son escadre. Il faudrait donc attaquer d’au moins 2000 km, ce qui restreindrait sévèrement la couverture aérienne. Sans parler du fait que l’Etat en question pourrait avoir des amis et alliés à portée de tir, aussi.


                                    • morice morice 15 février 2009 23:56

                                      A part ça, vous auriez pu noter qu’une fusée à propulseur liquide, ce n’est pas très menaçant comme arme ; il faut la mettre en place plusieurs jours à l’avance,

                                      EXACTEMENT . C’est la poudre qui fait le militaire, c’est bien connu !


                                    • abersabil abersabil 13 février 2009 10:28

                                      On dit bien que " celui qui se sont morveux se mouche ! " , aussi celui qui a peur de l’Iran ne peut être que celui qui craint pour ses intérêts d’ici bas et qui ne veut pas de partage équitable des biens terrestres, a savoir l’occident, et ses satellites, Israël l’enfant capricieux, ainsi que les monarchies du golfe arabique,dont le trône ne tient que par la protection du premier

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès