Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Qui sont les Frères Musulmans ?

Qui sont les Frères Musulmans ?

Avec la demi victoire de Mohammed Morsi au Caire et sa participation aux printemps arabes, la Société des Frères Musulmans est sortie de l’ombre. Dangereux barbus ou islamistes modérés ? Avant d'agiter les chiffons de la peur et du terrorisme, il faut peut-être revenir sur l'origine de cette confrérie peu connue et mal définie, car son succès est avant tout celui d’un mariage entre l’Islam et la politique arrangé il y a plus de 70 ans.

Une petite confrérie parmi d'autres

La Société des Frères Musulmans est créée en 1928 à Ismaïlia, une ancienne ville coloniale cossue fondée par les anglais au 19ème siècle sur les rives du canal de Suez. Organisée autour d’un jeune instituteur, Hassan Al-Banna, cette organisation a pour modèle les nombreuses confréries soufies qui coexistent alors dans une Egypte en plein bouillonnement intellectuel. A cette époque, la pratique de l’islam dans la plupart des sociétés musulmanes se cantonne à la sphère privée. Le dogme n’est pas toujours suivi à la lettre et les institutions religieuses ne se mêlent pas de politique. Tolérant, joyeux et encore empli de superstitions, l’Islam est alors très éloigné de celui que nous connaissons aujourd’hui.

Une mouvement anticolonialiste

Laïques mais très pieux, les Frères Musulmans en ont une vision beaucoup plus stricte. Ils veulent revenir aux bonnes mœurs religieuses pour moraliser la société égyptienne et lui permettre ainsi de s’émanciper de l’influence occidentale. Epris de justice sociale et mêlant habillement politique et religion, les Frères adoptent ainsi dès leur création une posture anticolonialiste. Dans les années 30 en Egypte ce mélange des genres est assez inédit. Tournées vers l’action, la confrérie mène rapidement une lutte acharnée contre les missionnaires chrétiens occidentaux en territoires musulmans. Cette première campagne, non violente mais vigoureuse, rencontre l’adhésion de l’opinion. En quelques années la Société des Frères Musulmans devient un mouvement de masse.

Hassan Al-Banna, un laïque très croyant

Les discours de son fondateur Hassan Al-Banna sur la liberté et l’engagement politique tranchent avec les prêches habituels des vieux imams sur l’enfer et le paradis. Le petit instituteur d’Ismaïlia propose un retour aux pratiques religieuses traditionnelles, mais il veut aussi donner une expression politique à l’Islam. S’il s’écarte progressivement du soufisme pour adhérer aux principes plus radicaux du salafisme, Hassan Al-Banna n’a rien du dogmatique rigide. Il s’habille à l’européenne, est ouvert d’esprit et défend des valeurs humanistes. Il écrit peu et s’applique avant tous à faire passer ses idées auprès des foules en prônant toujours le respect des institutions politiques et religieuses. Hassan Al-Banna et les Frères Musulmans ne rêvent pas de révolutions ou de coups d’Etat. Ils veulent transformer l’homme musulman et la société musulmane en profondeur en pratiquant une « islamisation par le bas ».

Les contradictions d'un dogme universaliste

Malgré ses convictions humanistes Hassan Al-Banna ne cache pas l’idéal universaliste de son mouvement. Selon lui, l’Islam est le meilleur système pour « soigner l’âme humaine » et seuls des Etats Islamistes pourraient lui permettre de s’épanouir complètement. Ces dérives extrémistes sont du pain béni pour ses opposants (voir l'article : "Les Frères Musulmans nous trompent-ils"), mais la majorité des Frères est pragmatique et considère cette vision hégémonique de l’Islam comme faisant partie d’un certain folklore. A l’image de ces députés communistes à l’Assemblée Nationale qui ne souhaitent plus depuis longtemps abolir la propriété privée. Cependant, ce fond idéologique assez flou poussera toujours certains membres de la confrérie à tenter de justifier religieusement l’usage de violence s’il sert un idéal politique, alimentant ainsi les vieux fantasmes occidentaux par des prises de positions maladroites mais minoritaires.

Sources :

- TERNISIEN, Xavier, Les Frères Musulmans, éditions Fayard, 2011 (2005)
- Les archives de L'INA consacrées aux Frères Musulmans


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • latortue latortue 1er août 2012 09:51

    frère musulman = charia donc a proscrire la religion n’a rien a foutre avec la politique
    la charia c’est l’application de la façon de vivre d’un autre temps polygamie, lapidation, fouet ,punition ,avilissement de la femme . cette façon de vivre et de défendre cette loi ’’la charia’’ est digne des barbares .même si on dit il y a la charia modéré il n’y a pas de charia modéré comme de frère musulman modéré la religion c’est de l’ordre du privé point barre et a mon sens c’est valable pour toute les religions chrétienne juive et musulman .


    • Yvance77 1er août 2012 12:56

      L’islam c’est bien cela un package complet, d’asservissement total. C’est un système de foi, un système éducatif, un système politique etc... sensé tout régir.

      Donc bonne chances aux crétins qui suivent cette doctrine aussi indigne que l’était l’inquisition.


    • OMAR 1er août 2012 20:34

      Omar 33

      Yvance-a-reculant :
       Connaissant votre « culture » c’est indigne de votre part, de confondre Livres Saints et comportements humains...


    • Yvance77 1er août 2012 21:13

      Livres saints... livres de mes ouilles plutôt. Rien à branler de ta littérature pour demeurés !


    • epicure 1er août 2012 21:32

      QUand les comportements humains , sont l’application du message explicite ou implicite du livre saint, il n’y a rien d’indigne à ne pas les mélanger.


    • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 1er août 2012 09:56

      Merci à l’auteur pour ce billet !

      Pour rappel :
      Hassan Al-Banna est le grand-père des frères Tarik et Hani Ramadan. Le premier est bien connu en France pour ses conférences sur l’Islam, le second beaucoup moins, avait signé un article publié par « Le Monde » en 2002, sur la lapidation des femmes.
      L’article en question : « La Charia incomprise » avait provoqué un tollé et avait valu à son auteur d’être révoqué de son poste d’enseignant à Genève.

      L’Égypte est une cocotte-minute sociale en grand danger d’explosion. Démographie galopante, chomage, absence de perspectives économiques et d’emplois pour les jeunes, inégalités sociales, discrimination des chrétiens coptes, etc. Tout est réuni pour que ce pays sombre dans l’anarchie.
      Le fragile équilibre entre l’armée omnipotente et les « Frères musulmans » vainqueurs de l’élection présidentiel et soumis aux pressions des islamistes, peut se rompre à tout instant.


      • lulupipistrelle 2 août 2012 03:44

        Parfait. Je leur souhaite le chaos...et non l’Anarchie. Ils l’ont bien mérité ces nuls.


      • lemouton lemouton 1er août 2012 11:02

        Petit jeu...
        relisez le texte en remplaçant (bêtement....) certains mots...

        Islam —> Christianisme
        Musulman, islamique —> Chrétien

        Cela fait quoi comme impression ???... smiley

        Quoi ??? vous avez dit « conditionnement »... ??? smiley


        • Traroth Traroth 1er août 2012 12:33

          Dans un contexte où il apparait de plus en plus clairement que l’extrémisme sunnite est le bras armé de l’occident, la question est effectivement posée : qui sont les frères musulmans ???

          Instinctivement, en réaction à votre phrase "Epris de justice sociale et mêlant habillement politique et religion, les Frères adoptent ainsi dès leur création une posture anticolonialiste« , j’ai envie de dire qu’ils sont la dernière incarnation du principe »il faut que tout change pour que rien ne change"...


          • Al West 1er août 2012 13:50

            Bonjour,

            Morsi tente encore désespérément de cacher ses accointances avec les Etats-Unis et Israël, mais cela ne réussit plus guère.

            - Israël assure que Mohammed Morsi a envoyé une lettre à Shimon Peres dans laquelle il faisait part de sa volonté de maintenir la paix ; Morsi a démenti ; des sources anonymes israéliennes ont confirmé (à RIA Novosti notamment : voir )

            - Morsi rencontre sans complexe Hillary Clinton et Leon Panetta et reçoit leur soutien, tiens donc...

            C’est dire si chez eux aussi, le changement c’est maintenant !


            • OMAR 1er août 2012 20:50

              Omar 33

              Mais à qui profite cette « paix » Matsada ?

              Qui bombarde au phosphore, des enfants et des hôpitaux ?
              http://www.youtube.com/watch?v=892WIbjRkXs

              Qui s’attaque aux flottilles civiles ?
              http://www.youtube.com/watch?v=892WIbjRkXs

              Qui construit les « murs de la haine » ?
              http://www.dailymotion.com/video/x9mvq1_affrontements-devant-le-mur-de-sepa_news

              Qui ne veut pas de la paix avec les palestiniens ?
              http://international.lefigaro.fr/israeliens-refus-diplomatie-francaise.html

              Cette « paix » permet surtout à Israël de gagner du temps pour s’armer davantage jusqu’à doter ses sous-marins en missiles nucléaires
              http://international.lefigaro.fr/israeliens-refus-diplomatie-francaise.html

              et annexer de plus en plus ce qui reste du territoire palestinien..
              http://www.fidh.org/Annexion-de-terres-de-Jerusalem

              Voila comment se traduisent les intentions de paix des israéliens..


            • Leo Le Sage 1er août 2012 21:03

              @Par Al West (xxx.xxx.xxx.57) 1er août 13:50
              Vous parlez de : « Mohammed Morsi » et de ses acquaintances...
              1/ Je ne connais pas cet homme mais je suis certain qu’il fait comme d’autres que j’ai connu qui étaient contre tel ou tel organisme mais qui le cachaient bien.
              C’est une simple politique [stratégie] pour lutter contre des adversaires souvent plus fort que soi.
              2/ Les USA ont changé de paradimge depuis déjà longtemps : ils travaillent avec tous ceux qui veulent travailler avec eux, y compris des Islamistes.
              Tout çà depuis déjà le début des années 2000...

              3/ Petit détail que vous avez oublié, les hauts gradés de l’Egypte coopéraient déjà avec l’armée américaine...
              A moins que Morsi soit une personne suicidaire, je ne peux que le féliciter pour sa stratégie pour le bien être de son pays, l’Egypte.

               
              Cordialement

              Leo Le Sage
              (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


            • Julien Reynaud 1er août 2012 14:08

              Merci pour vos commentaires, un nouvel article sur le même sujet est en cours de validation, il devrait rebondir sur certaines de vos remarques smiley


              • Georges Yang 1er août 2012 15:16

                La plupart des lecteurs et téléspectateurs croient à un islam monolitique, mais si l’on veut faire une comparaison osée, les Frères Musulmans sont l’équivalent des punks, face aux Salafistes et aux Wahabites


                • epicure 1er août 2012 21:30

                  C’est plutôt les frères sont aux salafistes ce que sont les fascistes italiens face aux nazis, la comparaison la plus valable sûrement.
                  Ils restent d’extrême droite.


                • Georges Yang 1er août 2012 23:41

                  Les FM sont pour l"education des femmes, le permis de conduire, certains sont contre l’excision

                  Vu d’Occident ce ne sont pas des comiques, mais rien à voir avec les talibans, Ansar edd din au Mali ou Boko Haram

                  Les salafistes et les sectes islamistes s’adressent aux musulmans illétrrés, les FM ont un discours qui dépasse l’application littérale du Coran et possèdent un noyau d’intelectuels, bien moins médiatiques que Tarik Ramadan et plus respectés des populations

                   

                   

                   

                   

                   

                   

                   

                   

                   


                • Jonas 1er août 2012 19:16

                  Xavier Ternisien fait partie de ces personnes qui tombent amoureuses de leur sujet au point de devenir aveugle et même un peu simple pour ne pas dire simplet.

                  Au lieu de répondre au journaliste du Monde, je donne la parole à l’ancien Roi du Maroc , Hassan II dans une interview a Anne Sinclair,«  
                   Tous les internautes peuvent voir sur le site YouTube.com/watch ?y=
                  Extrait.

                   » Je ne suis pas un chef d’Etat laïc, parce qu’ à partir du moment ou on est musulman , on ne peut pas être laïc.
                  En réalité tous les chefs d’Etats musulmans , je ne dis pas arabes, ne sont pas des chefs d’Etats laïcs. Et quand ils disent qu’ils veulent être laïcs, je dis qu’ils ne sont + musulmans. Car le droit musulman nous colle a la peau que l’on veuille ou non , tant sur le plan du droit public que sur le droit privé. C’est malheureusement ce qui a perdu l’Iran et qui a fait que mon ami le regretté Chah n’a pas compris. On peut dire que c’est lui qui a fait sauter le couvercle de la marmite iranienne qui bouillait, pour lui il avait le clergé, il avait appelé les imams. Chez nous sunnites il n’y a pas de clergé etc.
                  Je rappelle que le Roi du Maroc Hassan II est descendant du prophète de l’islam par Fatima et il est donc AMIR AL-MOUMININ c-à-d Commandeur des croyants.
                  M. Ternisien devrait lire le dernier livre de Yadl Ben Achour « la deuxième Fatiha et la pensée des droits de l’homme » puf 2011.
                  Ce journaliste apprendrai beaucoup de choses et notamment pourquoi l’islam est incompatible aujourd’hui avec la démocratie et encore moins avec la laïcité. Je dis bien aujourd’hui. Les « Frères musulmans » ne peuvent être ni des démocrates ni des laïcs. Ternisien est un peu léger à coté des personnes que je cite plus haut.


                  • Baba Yaga Baba Yaga 1er août 2012 19:18

                    Il et clair que Mr Morsi était préssenti dès le départ comme président même si c’est un fanatique musulman Washington a l’habitude de « placer ces hommes de pailles » comme ils l’on fait en Afghanistan pour Hamid Karzai, voici les conseils du grand chef de l’Armée US à Mr Morsi : 



                    Comme quoi tout était joué d’avance on place ces pions et on fait croire à des élections issues démocratiquement d’une révolution prétendue démocratique alors qu’en sous-main la NED et La CIA ont coopté les « fameux révolutionnaires » qui en fait ont fait des stages d’agit-prop pour faire tomber un régime et revoir le découpage géostratégique du Moyen-Orient ..Avec l’aide des voisins intéressés comme le Quatar, Israel, Arabie Saoudite etc.....

                    • bluebeer bluebeer 1er août 2012 20:00

                      Bonsoir à tous.

                      Je discutais il y a quelques temps avec une personne dont le boulot consiste précisément à suivre les mouvances islamistes en Europe. Cette personne m’avait parlé des frères musulmans comme l’équivalent des jésuites dans notre propres histoire : cultivés, déterminés, opportunistes, habiles et cyniques manoeuvriers politiques, peu regardant sur les moyens pour faire avancer leur cause. Bref, une confrérie dévorée d’ambition et potentiellement très efficace, prête à noyauter, infiltrer et dominer à court, moyen ou long terme le monde musulman et ses richesses séculaires. Je ne sais pas si c’est exact, mais le parallèle avec les jésuite m’avait paru très éclairant.


                      • epicure 1er août 2012 21:26

                        Il y a deux mots qui n’ont pas leur place à côté de frère musulman c’est laïque et universaliste, les frères musulmans étant à l’opposé de ces deux points de vu philosophique.
                        Au final quoi qu’ai voulu dire l’auteur, les deux phrases ne veulent rien dire, ou le contraire de al vérité.
                        Laïque c’est celui qui défend la laïcité, la séparation de l’état et des religion, et la sécularisation des société, tout le contraire du programme des frères musulmans, je doute que qu’en égypte dans les années 20, il y ait un quelconque mouvement laïque.
                        Quand à l’universalisme cela aurait consisté à concevoir un programme politique sur des principes philosophiques universels, application des mêmes règles pour tous indépendamment de la religion ou du sexe, au lieu des lois particulières et particularistes de l’islam , c’est à dire l’opposé de l’universalisme, puisque déjà mettant la religion musulmane au dessus du reste.

                        D’un autre côté, quand on voitt que la première source cité est l’islamo-gauchiste professionnel ternissien, bon on n’est pas étonné du côté presque bon enfant de l’article pour un mouvement qui a toujours été situé sur l’extrême droite de l’échiquier politique. Il semblerait effectivement cependantque la dernière génération se soit un peu assouplie (comme le FN qui a relégué au second plan certaines idées réactionnaires du FN de ses fondateurs ?).

                        Avec les frères musulmans, on sépare les hommes et les femmes modérément, on accorde deux centimètre de moins entre les sièges pour hommes et pour femmes dans les rassemblement de l’UOIF affilié aux Frères, qu’avant. (vive le progrès)
                        La modération des frères musulmans, c’est de poursuivre modérément et faire emprisonner modérément les gens accusés de blasphème.


                        • Julien Reynaud 1er août 2012 22:16

                          Bonsoir,

                          Je respecte complétement votre point de vue, cependant il faut que je rectifie certaines de vos remarques à propos de l’utilisation que vous semblez juger hasardeuse des termes « laïque » et « universalisme ».

                          Pour le premier, je l’utilisais comme une opposition à « clérical » pour expliquer, un peu rapidement sans doute, que les Frères Musulmans n’était à l’origine ni des imams, ni des théologiens. C’est en ce sens qu’il faut entendre l’utilisation du mot « laïque ».

                          Pour le second, l’universalisme des Frères Musulmans est exclusif mais d’un point de vue dogmatique, il existe bien. Vous comprenez le terme dans son sens positif. Je pense pouvoir dire des Frères Musulmans qu’ils sont universalistes puissent que leur idéal voudraient imposer l’Islam politique à tous et au détriment des autres modèles.


                        • Jonas 2 août 2012 08:50

                          Bonjour, 

                          Je suis tout à fait d’accord avec vous , Xavier Ternisier dans son livre minimise le slogan des « Frères musulmans » -« Allah est notre objectif ; le prophète est notre chef ;le Coran est notre loi ; le Jihad notre voie ; mourir dans le chemin d’Allah est notre plus grand espoir ».

                          En politique la laïcité c’est l’indépendance de l’Etat et des fonctions politiques, notamment de l’enseignement public, à l’égard de toute Eglise ou confession religieuse ; synonyme de neutralité sans parler de la séparation des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire.
                          Sur le plan moral c’est le plein respect de toutes les opinons et croyances en s’interdisant toute propagande religieuse ou antireligieuse, politique ou philosophique.

                          Est-ce que Xavier Ternisier peut citer un seul pays arabo-musulman sur les 57 dans le monde qui applique cela ? Même la Turquie a sous sa coupe l’enseignement religieux.
                          Xavier Ternisier rappelle ces intellectuels communistes de l’époque qui vantaient le petit « père des peuples ». Joseph Staline.


                        • epicure 2 août 2012 21:19

                          @Par Julien Reynaud (xxx.xxx.xxx.221) 1er août 22:16 

                          Bonsoir,

                          Pour laïque j’ai doublement- raison, d’une part les FM sont antilaïques, et d’autre part le mot que tu dois utiliser pour décrire ce que tu veux dire est laïC. en orthographe C c’’est différent de QUE , et au niveau du sens la différence est importante laïc n’est pas forcément laïque comme les frères musulmans ou les fidèles cathos intégristes, et parfois il y a des prêtres laïques comme souvent les prêtres ouvriers.

                          Et pour l’universalisme, celui des FM n’est même pas exclusif car il est inexistant, je te renvois à mon message précédent, inutile de répéter les mêmes choses. Ils sont suprématistes pas universalistes. D’un point de vu dogmatique l’universalisme des frères musulmans est inexistant car reposant sur des dogmes particularistes donc anti-universalistes.

                          Je récapitule : universaliste c’est défendre des idées qui reposent sur des principes universels, comme l’égalité, le non différentiation, la non discrimination, l’indifférence aux différences etc... tous pleins de principes étrangers à l’islam, et donc aux frères musulmans.


                        • bert bert 2 août 2012 00:43

                          c’est juste une création des franc-maçons anglais 

                          histoire de garder le contrôle après la chute de l’empire otoman (voir les 7 piliers de la sagesse)

                          comme quoi y a des musulmans naifs............. 
                           smiley

                          • bert bert 2 août 2012 01:10

                            oTToman avec 2T


                          • Oncle Kaï Oncle Kaï 2 août 2012 01:20

                            Les frères musulmans (pas que d’Égypte d’ailleurs), dans leur forme contemporaine, sont d’une certaine façon l’alter-égo « oriental » des trotskystes : leur projet politique, de type « internationaliste », repose essentiellement sur l’instrumentalisation intellectualisée (au besoin par la violence) des masses prolétaires (voire d’une partie de la classe moyenne) des pays musulmans par une propagande clandestine bien rodée (prosélytisme, ou Dawa) et un embrigadement phallocrate, programme qui passe inévitablement par la liquidation des souverainetés nationales au profit d’un agglomérat supranational (la oumma) articulé autour d’un dogme totalitaire, la charia.
                            Quant à leur « universalisme », à l’instar de celui d’un Jules Ferry, il implique que le « bien » consiste à exporter ses valeurs chez les autres, vivants naturellement dans l’ignorance (Jahiliya), fut-ce par les bombes.
                            A priori, les « frérots » seraient moins radicaux que les wahabo-salafistes, mais il serait tout de même souhaitable de se rappeler que l’islamisme algérien par exemple trouve ses racines idéologiques en Egypte...


                            • epicure 2 août 2012 21:33

                              Les frères musulmans sont à l’origine un mouvement réactionnaire, contre la modernité occidentale des colons. Je dirais qu’ils sont plus supranationaux qu’internationalistes, puisque leur modèle est un empire qui a englobé les nations musulmanes.

                              Du côté de l’extrême gauche, les FM sont identifiés comme étant avant tout un mouvement de petits bourgeois, qui comme tu le dis ne font qu’utiliser les masses populaires pour leur propre desseins. C’est peut être pour ça aussi qu’ils sont moins extrémistes, bien que loin de ce qu’on peut appeler des modérés.
                              Les seuls mouvements d’inspiration religieuse qui peuvent se prétendre modérés, c’est ceux dont les bases éthiques sont d’inspiration religieuse, mais qui gardent leur religion et ses dogmes pour eux dans la sphère privé ( les catholiques libéraux non pratiquants par exemple ).


                            • kacentini 2 août 2012 03:13

                              Ces gens ont prouvé leur engagement au fond des geoles pendant des dizaines d années...... Cela suffit a les crédibiliser largement aux yeux de leur peuple. Ils ont étés élus démocratiquement , je ne vois pas le probleme. Ce n est qu un régime de plus dans leur histoire millénaire. 


                              • lulupipistrelle 2 août 2012 03:55

                                Peut-être mais aujourd’hui l’Egypte a une population de 83 millions d’habitants, et comme principale source de revenus le tourisme...

                                Au fait, ils sont auto-suffisants alimentairement , les Egyptiens ?

                                Pas facile, hein ?


                              • kacentini 2 août 2012 04:18

                                Si tu va en égypte pour siroté des bieres ou voir des femmes se trémousser sensuellement c est sur que ca va poser probleme. Tu connait beaucoup de pays qui ont une merveille du monde dans leur patrimoine ? Le tourisme en égypte existe depuis plus longtemps que les clubs Med et continuera d exister. Les chinois ca les derangent pas des barbues devant abou simbel.


                              • lulupipistrelle 2 août 2012 21:04

                                @kacentini : vous connaissez bien les Chinois, sans doute. Moi ceux que je fréquente ne semblent pas particulièrement emballés par le Moyen Orient, en général.... peut-être que quelques villes ex-coloniales, pour le fun ...


                              • epicure 2 août 2012 21:39

                                D’après ce que j’ai entendu les chinois n’ont pas du tout une bonne opinion des musulmans, et les barbus en sont la cause.
                                L’islam sans les barbus ( et leurs sœurs jumelles voilées ) serait moins sujet à controverses, et ne génèrerait aps autant d’article et discutions ici.


                              • kacentini 3 août 2012 02:09

                                C est sur que si on reste derriere son ordinateur , on parle beaucoup mais on ne voit pas le monde. Baladez vous au Caire ou a Alexandrie vous verriez le nombre de Chinois qui tiennent les commerces c est ahurissants. Et qui selon vous construit associé au emiratis le canal Nouvelle vallée qui est une réalisation pharaonique .Au maghreb et en particulier en algérie, tunisie ;la situation est encore plus frappante , leurs entreprises ont raflés tout les secteurs économiques « grand chantier , téléphonie , transports... » Je me rend souvent dans les pays arabes et je vois qu ils ne sont pas la pour visiter mais plutot pour s installer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Julien Reynaud


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès