Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Rafale : un contrat stratégique, mais pas pour la France

Rafale : un contrat stratégique, mais pas pour la France

C'est une réussite commerciale, la première d'une longue série d'exportations, dit-on, et la promesse de la pérennité industrielle pour Dassault (à qui il ne manquait que ces contrats pour faire figure d'authentique champion national, Montebourg doit être fier), et pour toute l'industrie de l'armement - qui comme chacun sait, représente quinze milliards d'euros de chiffre d'affaire annuel, dont un peu moins de la moitié pour le moyen-orient, et fait la fierté de notre pays. Peut-être même pour l'industrie française en général ; par les temps qui courent personne ne cracherait sur quelques milliards d'exportations. 

Bref, l'imminence d'un accord portant sur 24 avions Rafale, une frégate FREMM et des missiles MBDA, soulève bien des émotions. Malheureusement, les réactions enjouées de la presse française oublient dans leur majorité les enjeux à moyen et long terme de la vente de ces armements de pointe à l'Egypte, et ses conséquences potentiellement dangereuses.

 

Pour l'Egypte, ces armes sont nécessaires. Elles assureront sa sécurité face aux menaces croissantes chez ses voisins, tiendront en respect les groupes armés qui s'agitent à ses frontières et renforceront le pôle de stabilité régionale que l’on voudrait y voir. En effet, quoi de mieux qu'armer un gouvernement autoritaire pour maintenir la paix dans la région ? 

Aussi cynique qu'il puisse paraître, c'est pourtant bien là le raisonnement du gouvernement français. 

 

Bien sur, il est impossible de contester la situation très compliquée de l'Egypte, entre le chaos libyen à l'Ouest et les islamistes du Sinaï à l'Est. Et il est tout aussi vrai que le gouvernement d'al-Sissi a multiplié les signes de bonne volonté à l'égard de l'Occident. Enfin, les alliés de la France dans la région, qu'il s'agisse des Etats unis, des Emirats arabes unis, ou encore d'Israël, le soutiennent et ont apposé leur bénédiction au contrat. 

Pourtant, la précarité du régime perce derrière ses démonstrations de force face aux opposants internes, tout autant que l'instabilité de la société égyptienne. Offrir un armement de pointe à un pays qui, il y a deux ans, était dirigé par un parti islamiste (qui n'a été chassé que par un coup d'Etat militaire), et qui aujourd’hui encore vit au rythme des épurations que le gouvernement se sent obligé de mener pour asseoir sa domination, bref qui ne présente aucune garantie de stabilité, ne semble guère prudent. 

Et l'Egypte a-t-elle vraiment besoin, pour se protéger des milices libyennes ou d’islamistes insaisissables, d'avions de combat de dernière génération et de technologies sur lesquelles nous ne possédons aucune suprématie ? Il est vrai que ses voisins ayant eux aussi été armés par la France en leur temps, on peut se sentir un devoir d’impartialité… 

Quoi qu’il en soit, à court terme, on comprend aisément que la France puisse vouloir renforcer le pôle de stabilité que représente l'Egypte dans la région. Mais à long terme, de telles considérations apparaissent caduques voire dangereuses. 

 

Enfin, au-delà des réflexions géostratégiques, la France renie tous les principes auxquels elle se rattache lorsqu'il s'agit de justifier son action internationalE et ses interventions à l'extérieur. En armant l'Egypte d'al-Sissi, elle justifie les fraudes électorales, les procès de masse, les exécutions en série, la répression indifférenciée des opposants : tous les signes qui, outre leur valeur intrinsèque, laissent présager d'un très difficile retour à l'Etat de droit. Sans oublier qu'un régime qui massacre l'opposition intérieure peut être tenté, s'il on lui en donne les moyens, de faire de même avec l'opposition extérieure qu'il rencontrera un jour. 

 

Et pourtant, l'indifférence des journalistes depuis l’arrivée au pouvoir d’al-Sissi, leur bienveillance, est ahurissante. Bien entendu, la presse d'Etat ne pouvait raisonnablement pas critiquer celui sur qui l'Occident devait fatalement s'appuyer face à la décomposition des Etats de la région. De la même manière qu’en ce qui concerne l'Ukraine, et dans un mouvement général sur la plupart des dossiers internationaux, la corporation journalistique dans son ensemble s'aligne sur les choix de diplomatie française. 

A tel point qu’il n’est finalement guère étonnant qu’aucun ne critique cette vente d’armements. Pourtant, aujourd'hui, la France agit comme un marchand d'armes sans scrupules. Mais il y a pire, car ce premier élément n'est somme toute pas nouveau : aujourd'hui, la France nie en toute conscience ses propres intérêts.


Moyenne des avis sur cet article :  3.12/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • amiaplacidus amiaplacidus 13 février 2015 18:59

    La France, elle fait un crédit de 50 % de la facture à un pays insolvable. Autrement dit, c’est, de nouveau, le peuple français qui va payer.


    • sirocco sirocco 13 février 2015 21:44

      Oui. L’Egypte achète les Rafale à crédit en empruntant auprès de banques françaises. Mais comme l’Etat français se porte garant de ces emprunts (au cas assez probable où ils ne seraient pas remboursés), c’est en effet le peuple français qui finira par régler la facture.


    • Alren Alren 14 février 2015 18:09

      amiaplacidus,


      Si l’Égypte ne règle pas ses traites, elle n’aura plus de pièces détachées : ses avions ne voleront pas longtemps !

    • izarn 14 février 2015 18:21

      Tu débarques...Cela a toujours été ainsi.


    • Cassiopée R 13 février 2015 19:01

      De toute façon, même pour les mirages vendus à l’Egypte dans les années 2000, le contribuable a fini par payer parce que l’Etat Français s’était porté garant.

      Maintenant c’est à hauteur de 50%, c’est le contribuable français qui payera les dettes égyptiennes.


      • sirocco sirocco 13 février 2015 22:00

        Toutes mes excuses : j’ai posté sur le message d’amiaplacidus avant d’avoir lu vos propos... que j’ai répétés !


      • Alren Alren 13 février 2015 19:22

        Les islamistes de l’EI se sont rendus assez odieux pour que le peuple égyptien ne les laisse pas reprendre le pouvoir aux militaires qui s’opposent à eux. Ils ne mettront jamais la main sur les Rafale ou la frégate.

        Bien sûr ce n’est pas une lutte de démocrates, mais entre Morsi et des individus qui crucifient des enfants, mon choix est fait !

        • sophie 13 février 2015 20:06

          Excusez moi Alren, mais sans provoque, vous croyez que c’est vrai ces horreurs ? je n’arrive pas à y croire


        • sirocco sirocco 13 février 2015 21:58

          Vous faites un amalgame stupide entre les Frères musulmans d’Egypte et L’Etat Islamique qui sévit en Irak et en Syrie.

          Les Frères musulmans, qui bénéficient toujours du soutien de la majorité du peuple égyptien (ce que les merdias occidentaux se gardent bien de dire), apportent un maillage et un soutien social de tous les instants à la masse des gens pauvres abandonnés à leur sort par les oligarques au pouvoir. Ils jouent le même rôle que le Hezbollah au sud du Liban.

          A part Al Sissi qui fait systématiquement tirer à balles réelles sur tout rassemblement de mécontents, personne n’a commis en Egypte d’exactions telles que vous les évoquez.


        • Tillia Tillia 13 février 2015 23:08

          Même Nasser les haïssait les frangins, ils sont un danger pour toute la région, ils ont déjà suffisamment avec Daech, al Qaida et tous leurs satellites. 


          Le Hezbollah est à l’Iran ce que les Frères Musulmans sont au Hamas. 

        • Tillia Tillia 14 février 2015 16:44

           tonimarus45


          « Morsi n’a pas été élu démocratiquement. Voici comment et pourquoi »


        • Alren Alren 14 février 2015 18:06

          Les frères musulmans distribuent l’argent de l’Arabie Saoudite pour que les populations reconnaissantes écoutent des prêches qui prônent un islam médiéval.

          Dire que Morsi est actuellement le pire dirigeant de la planète c’est ne pas connaître la triste réalité !

          Au fait, le « coup de sirocco », n’est-ce pas une sorte de folie passagère ?

        • izarn 14 février 2015 18:30

          Les frères musulmans ce sont le controle des USA. Point barre.
          Et vu leur comportement en Ukraine, il me semble qu’il vaut mieux Sissi.
          Moi je dis :
          Il vaut mieux Sissi. (Allié à la Russie et non aux USA)
          Il vaut mieux Bachar Al Assad (Allié à la Russie et non aux USA)
          Il vaut mieux Bouteflika.(Allié à la Russie et non aux USA)
          Il eut mieux valu Kadhafi.

          Aprés que les islamistes et les USA ne soient pas contents : Rien à foutre, pas notre problème.
          Nos ennemis ne sont pas ceux que vous croyez.


        • troletbuse troletbuse 13 février 2015 21:16

          Hollandouille pense que sa côte de popularité va remonter. C’est une bonne raison pour vendre des rafales.


          • sirocco sirocco 13 février 2015 22:34

            Hollande trahit un contrat passé avec le gouvernement russe en refusant de lui livrer deux navires de guerre, au prétexte qu’il serait impliqué dans la guerre civile en Ukraine. Pourtant, ce n’est pas ce genre de matériel que Poutine pourrait utiliser sur le terrain. 

            Par contre, notre baudruche présidentielle va offrir avec joie et empressement des avions de chasse au pire tyran qui sévisse actuellement sur Terre. Petit rappel des « douceurs » employées par ce bon Al Sissi en Egypte : tir à balles réelles sans sommation sur tout manifestant, condamnations à mort prononcées en masse sans véritable jugement contre la fraction politique (les Frères musulmans) à qui il a usurpé le pouvoir par la force, destruction de quartiers de la ville de Rafah qui sert de frontière avec la bande de Gaza. Non je me trompe : le dirigeant du Bahreïn est sans doute aussi sanguinaire que lui.

            Et comme Al Sissi est un fidèle vassal d’Israël (qui a certainement contribué à son accession au pouvoir) et qu’il a décidé lui aussi de s’en prendre directement aux Palestiniens, les Rafale pourraient bien servir un de ces jours, non pas à se défendre contre l’Etat Islamique qui opère loin de là, mais à bombarder les populations civiles prisonnières à Gaza. Bref à épauler Israël dans son entreprise d’élimination progressive des Palestiniens de Gaza... une perspective qui ne doit pas déplaire tant que ça aux sionistes qui gouvernent la France. Sans doute nos avions de chasse seront-ils capables, eux aussi, de détruire des immeubles, de massacrer des enfants qui jouent sur la plage et d’écraser des gens qui ne peuvent pas se défendre. L’avenir nous le dira.


            • HELIOS HELIOS 14 février 2015 15:35

              ... a la différence entre la Russie où Hollande se permet de refuser la livraison d’arme et accepte d’en vendre a l’Égypte, c’est que cette dernière n’attaque pas ses voisins.


              Poutine mène une guerre de conquête extérieure, alors que Al Sissi gère une situation chaotique a l’intérieur de son propre pays.

              Bien que je considère que le contrat avec la Russie doit être respecté, le refus de livrer les bateau est discutable, alors que la livraison des avions a l’Egypte ne se discute pas. A ma connaissance, l’Égypte ne se bat ni contre Israël, ni contre la Jordanie, le Liban, pas plus que les palestiniens, etc... et il me semble bien légitime de se protéger des visées de l’EI en Syrie.

            • berry 14 février 2015 16:22

              Non, Poutine ne mène pas une guerre de conquête extérieure.
               
              La Crimée et la région de Novorossia sont russes depuis des siècles et ne doivent leur rattachement purement administratif à l’Ukraine qu’à la fantaisie de quelques dictateurs communistes. A l’époque, ces décisions n’avaient aucune importance, puisque la Russie et l’Ukraine faisaient partie du même pays, l’URSS.
               
              Les américains doivent dégager de cette région où ils n’ont rien à faire.
               


            • HELIOS HELIOS 14 février 2015 17:01

              ...vous avez raison, mais ne jouons quand même pas avec les mots... vous avez bien compris ce que je voulais exprimer !


            • izarn 14 février 2015 18:34

              Que Sissi soit l’allié de Netanyaou est un concept original !
              Les preuves ?


            • izarn 14 février 2015 18:40

              Al Sissi mene des relations amicales et militaro-industrielle avec la Russie.
              Votre billet est incompréhensible et sans fondement.
              J’imagine extremement mal que l’Egypte soit dans le camp de Porochenko, voyez ?
              Mais de quoi parlez vous ? Vous etes de la planète Jupiton ?
              La vente des Rafales est plutot, un essai de sortie de l’Egypte du giron américain :
              F16>Rafale OK ?
              Et un bon conseil de Poutine qui tient quand meme à récuperer ses Mistral en favorisant la France.
              Sous cet angle, c’est crédible. Sous le votre c’est du n’importe quoi mamérien.


            • Tillia Tillia 13 février 2015 23:21

              Al Sissi va détruire Rafah pour construire une zone tampon pour sa sécurité, il a derrière lui Al-Azhar la plus prestigieuse institution de l’Islam, si vous ne savez pas ce qui se passe dans le pays et parlez à tort et à travers, lui il sait... 


              • fred.foyn Le p’tit Charles 14 février 2015 08:05

                Vente à crédit dans un pays insolvable.. ?

                Avec la garantie de l’état Français.. ?
                Nous ne serons jamais payé....
                François..Françoises à vos portes monnaies... !

                • Tillia Tillia 14 février 2015 10:12

                  L’avenir le dira, là p’tit Charles, vous parlez dans le vide, car vous n’en savez rien. 


                • fred.foyn Le p’tit Charles 14 février 2015 10:31

                  Le contrat est sur le net...donc je répète ce qui est accessible à tous...encore faut il avoir envie d’y aller voir.. ?

                  Il n’y aura pas d’avenir avec ces « Jambons » au pourvoir... !

                • Tillia Tillia 14 février 2015 16:39

                  Le contrat est sur le net ... soit, mais vous ne pouvez en aucun cas dire que le paiement ne sera pas honoré, ça c’est pas sur le net, car le paiement s’étale dans le temps.


                  Je vous signale au passage que la Russie a fait une très forte avance pour deux bateaux qu’elle n’est pas prête d’avoir, alors que les deux bâtiments sont terminés et prêts à être livrés. 

                  What else ? 

                • izarn 14 février 2015 18:53

                  Insolvable ? Oh....S’il n’y avait que l’Egypte !


                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 14 février 2015 11:14

                  Une réussite commerciale ??? DONC IL N YA QUE CELA QUI COMPTE POUR LA FRANCE !

                  C’est bien ainsi : Que la France nous montre et nous démontre toute sa perfidie, les peuples du monde finiront par comprendre et fatalement finiront par maudire sa dissertation des pieds droits de l’hoummme ! La France a toujours été UN MARCHAND DE MORT, c’est le surnom donné parle monde diplomatique à ce petit pays, grand par ses fourberies !

                  La France qui n’hésiterait pas une seconde à produire la plus grande pollution maintenant et n’importe où sur la planète est en train de préparer le rassemblement du Couscous empoisonné pour decembre 2015 autour du bla bla de la planète ! De quoi se poser des questions sur l’intelligence humaine : Est-ce que personne ne comprend ou est-ce tout le monde qui consent, avouez que le ridicule universel n’en est que terrifiant !!!


                  • Enabomber Enabomber 14 février 2015 14:18

                    La France ne réussissant pas à fournir des emplois décents à ses citoyens, normal qu’elle se rabatte vers ceux où Eichmann aurait trouvé manière à briller.


                  • HELIOS HELIOS 14 février 2015 15:19

                    ...la France n’est pas un marchand de mort, elle vend des armes a ceux qui en ont besoin.

                    Il n’y a pas de différence entre un Rafale et un pistolet Manhurin.

                    La France n’oblige pas les égyptiens a se massacrer entre eux, elle vend a un état.. Ces avions seront utilisés par une force armée légitime, a la différence de pays qui exportent leur violence au sein des populations civiles entre elles.

                    Si maintenant vous considérez que les américains, les russes, les chinois, les anglais vendent et que la France s’abstienne au nom d’une idéologie, moi je considère que vous êtes un traitre a votre patrie si tant est que vous soyez français.

                    D’autres pays sont plus vicieux, ils ne vendent pas d’armes, seulement de la drogue qui detruit les cerveaux des jeunes, d’autres encore (souvent les mêmes) diffusent des ideologies plus ou moins religieuses mais surtout mortifères qui entrainent encore une fois la jeunesse sur des champs de batailles... je suis fier que les armes vendues servent a éliminer tout cela.

                    Évidement, je déplore qu’un mauvais usage puisse en être fait, mais ce ne peut être une condition préalable pour ne rien vendre.

                    Enfin, la « plus grande pollution » dont vous parlez, je n’en comprends pas le sens, je comprends seulement que s’il s’agit de protéger la planète, la première des mesures a prendre serait de diminuer la croissance démographique, et la France comme les autres pays occidentaux sont justement ceux qui n’augmentent pas leur population a l’inverse de l’ensemble des pays africains et du moyen orient, nous envoyant au passage leurs excédents. 

                    La morale, l’écologie, la loyauté ne me semblent pas faire partie de vos qualités, sur cette intervention tout au moins !

                  • izarn 14 février 2015 19:01

                    Un français doit vendre des armes, c’est sa puissance, et sa crédibilité ( Si vis pacem, para bellum)
                    Etre neutre. Non aligné. La neutralité c’est la paix dans le Monde.
                    Foutre la merde, c’est faire la guerre au nom des droits de l’homme couché. La préservation des moutons avant la tonte annuelle.
                    Je crois que la démonstration est assez éloquente depuis 1991....
                    Je vous laisse avec votre ami Béhachelle...


                  • bourrico6 17 février 2015 10:20

                    Etre neutre. Non aligné. La neutralité c’est la paix dans le Monde.

                    ô, comme c’est mimi, un croisement entre les bisounours et la petite maison dans la prairie...


                  • Gnostic Gnostic 14 février 2015 16:07

                    Bon les rafale enfin vendus à l’étranger. Il était temps

                     

                    Reste à appliquer la phase B du plan marketing : Les faire combattre les F16 américains pour démontrer leur supériorité

                     

                    Pour ce faire l’Egypte devra attaquer ISRAEL : Rafale vs F16 et les détruire

                     

                    La pub sera immense et les rafale s’exporteront dans le monde entier par paquets

                     

                    Je plaisante ? NIET

                     

                    Durant la guerre des six jours en 1967 l’aviation israélienne détruisit tous les migs soviétiques de l’armée égyptienne avec ses avions français mirage

                     

                    Dassault vendit ensuite des centaines de mirage à l’étranger

                     

                     smiley


                    • izarn 14 février 2015 19:57

                      Non, les migs n’étaient pas soviétiques mais egyptiens. De plus les Mig 21 ont flingué des Phantom II au Viet Nam...Et qui s’est barré la queue entre les jambes, hein ?
                      Le Rafale est supérieur au F16, inutile de gloser la dessus.
                      Par contre on pourrait se poser des questions face au Su-30 et surtout au Su-35, qui lui ne vise pas le Rafale mais le JF-35...Une génération au dessus, sois-disant.
                      A voir !


                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 14 février 2015 16:57

                      @Gnostic (---.---.---.215) 14 février 16:07

                      Peut-être bien mais la France vendrait ses trucs même à Hamas s’il avait de quoi les payer ! Si c’est cela la réal politique, d’accord mais que la France arrête ses discours à la con sur les droits de l’hoummmme et sur tout le reste : Quelle face tout pour provoquer des guerres, elle se sentirait sans doute mieux !


                      • Tillia Tillia 14 février 2015 18:37

                        Mohammed MADJOUR La France ne vendrait rien au Hamas, pas plus qu’elle ne vend à la Russie ... 


                      • izarn 14 février 2015 20:22

                        Vendre des armes c’est moins débile que d’aller bombarder avec ses propres armes.
                        Ensuite que des gens s’entretuent avec des armes françaises, je trouve ça plus moral que l’Armée Française aille bombarder des gens dont on a rien à foutre !


                      • bourrico6 17 février 2015 08:37

                        Et deuxième torche cul ou on étale son ignorance

                        Pourtant, aujourd’hui, la France agit comme un marchand d’armes sans scrupules.

                        Mon pauvre, allez donc voir çe qui on a vendu au cours du XXème siècle avant de sortir ce genre de stupidité !

                        Ah je ne suis pas déçu, deux article sur le sujets, deux articles bidons qui ne sont que des étalages d’ignorance et de principes à la mord moi le noeud.
                        Les auteurs montrent simplement qu’il ne savent rien de rien sur rien, c’est je m’indigne pour m’indigner, et parce que ça fait bon genre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Solembum


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès