Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Rahm Israël Emanuel : le boulet de Barack Obama ?

Rahm Israël Emanuel : le boulet de Barack Obama ?

Barack Obama, le président élu américain, prendra enfin ses fonctions, dans deux semaines, jour pour jour. Alors que des dossiers délicats l’attendent sur sa table du bureau ovale, que son équipe est déjà dans la tourmente. On a appris que l’un des ténors de sa victoire, le gouverneur latino du Nouveau-Mexique, Bill Richardson, a jeté l’éponge, renonçant ainsi à son poste de secrétaire d’Etat au commerce. En effet, en raison d’une enquête, relative à un contrat très lucratif signé par une société californienne avec son Etat, et ayant contribué, semble-t-il, à renforcer le gouverneur dans ses activités politiques, une enquête menée par un Grand jury fédéral a été ouverte. Le président élu, Barack Obama, a accepté cette démission. Mais, ce qui est encore plus troublant, c’est la demande de démission de Rahm Israël Emanuel, notamment par les républicains, qui l’accusent de corruption, dans l’affaire Blagojevich.

Ces deux affaires de corruption, sont les premiers bugs survenus au sein de l’équipe de Barack Obama, avant même son investiture. Le problème Richardson étant résolu, il reste la situation très délicate du Secrétaire général à la Maison blanche, Rahm Israël Emanuel, soutenu par Obama et son staff, dans l’affaire le visant, depuis le 11 décembre dernier, et qui semble s’amplifier, avec son étourdissant silence. Aujourd’hui, c’est le très sérieux journal en ligne néo-con, Townhall, qui met en ligne une pétition, pour demander sollennellement, la démission de cet homme, qui inquiétait surtout, jusqu’à présent, la presse arabe, dont l’euphorie et l’enthousiasme avait été de courte durée, suite à sa nomination, après la victoire de Barack Obama. Sa proximité avec l’Etat hébreu et la connaissance de son pedigree en sont la cause.

Selon des témoins anonymes, avant même la victoire de Barack Obama, et en prévision de celle-ci, le gouverneur de l’Illinois, Milorad "Rod" Blagojevich, et Rahm Israël Emanuel, avaient déjà mis un stratagème en place, pour monnayer le poste de sénateur du président élu, s’il restait vacant. Des noms ont circulé et, à plusieurs reprises, selon des observateurs, « Rahmbo » Israël Emanuel, surnommé ainsi pour son côté bien trempé, refuse catégoriquement de dire un mot sur ses relations avec le gouverneur. La confidente et conseillère de Barack Obama, l’Africaine-américaine, Valérie Jarrett, aurait elle aussi, eu des contacts avec les équipes du gouverneur Blagojevich, dont le directeur de cabinet, John Harris, a démissionné après l’éclatement du scandale.

Reçu par la FoxNews, le stratège et ami de Barack Obama, David Axelrod, avait laissé entendre que, effectivement, il y avait eu des contacts avec le gouverneur, avant de se rétracter. Entendus, sur cette affaire, le 44e président américain et son secrétaire général, ont pourtant été blanchi. C’est sur l’interview donnée par Axelrod, que s’appuient depuis hier, les républicains, pour demander à cor et à cri, la démission de Rahm Israël Emanuel. Accusé d’avoir menti aux médias sur d’éventuels contacts, les équipes de Barack Obama qui ont nié pourtant ces derniers, notamment des élus du peuple qui doivent travailler pour lui, doivent aux yeux des américains, selon les néo-cons, le respect, d’où, la demande expresse de la démission immédiate, du principal concerné, Rahm Israël Emanuel.

Barack Obama fait la sourde oreille. Ces appels sont pour lui, une tentative de le déstabiliser, avant qu’il ne rentre en fonction et, sa priorité reste l’économie américaine en agonie, plus que le drame moyen-oriental. Ce conflit israélo-palestinien, toujours selon des témoins qui ont commenté son silence étourdissant, le concerne très peu. Gaza pour lui serait lointain et, tout comme Bush, Israël a le droit de se défendre, peu importe les moyens. Rahm Israël Emanuel serait passé par là disent certains, alors que d’autres, estiment, qu’il n’aura aucune influence en matière de relations internationales, malgré l’euphorie qu’il suscite en Israël.

>>>Allain Jules

Documents joints à cet article

Rahm Israël Emanuel : le boulet de Barack Obama ?

Moyenne des avis sur cet article :  3.11/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • tonton max 6 janvier 2009 11:11

    Ca y est, ils cassent déjà de l’Obama
    Mais cause toujours .... Avox est fait pour ça .... smiley


    • ASINUS 6 janvier 2009 11:59

      yep rappelez vous quand quelques un d entre nous disaient ici il y a 9 mois de s interresser aux supports et sponsors d obama j ai personnellement eu droit au procés en racisme de ceux qui aujourd hui ont perdu les yeux de chimene qu ils avait pour ce fantastique liberateur puisque noir


    • Cascabel Cascabel 6 janvier 2009 21:58

      @ Cake

       smiley


    • kabreras kabreras 6 janvier 2009 23:02

      Au moins ils on choisir le meilleur.

      Pour comparer à la france : MC Cain = Sarko / Obama = Sego ... dans les grandes lignes

      A la difference des francais qui s’en mordent pour beaucoups les doigts aujourd’hui, les ricains apres 2 séances de Bush on choisis le moins pire, alors que les francais apres 2 séances de Chirac on décidés d’en remetre une couche !


    • Cascabel Cascabel 6 janvier 2009 23:30

      Le meilleur ?
      Sûr, avec Wall Street dans la poche on arrive à convaincre le bon peuple que la peste noire est meilleure que la peste rouge, ou l’inverse, suivant l’humeur du moment.
      Ha, l’argent...c’est magique !


    • kabreras kabreras 7 janvier 2009 14:34

      Disont le moins mauvais ... 


    • Cascabel Cascabel 7 janvier 2009 19:34

      Je vous sent déjà plus réaliste. Encore un effort et vous refuserez la société du spectacle en bloc.
       smiley


       


    • John Lloyds John Lloyds 6 janvier 2009 11:42

      C’est RE qui s’est occupé du financement de la campagne d’Obama. Aucun risque qu’il soit boulet, il sera protégé qque soient les affaires foireuses où il a trempé. Au besoin, le placard à Bush resservira à Obama smiley


      • Cascabel Cascabel 6 janvier 2009 14:37

        Obama, le boulet des bobos.


        • Cascabel Cascabel 6 janvier 2009 15:07

          Elle est larguée cette bouée.
          Les imbéciles se rattachent donc à autre chose, malheureusement pour eux ils ont trouvé un boulet bien lourd.


        • LE CHAT LE CHAT 6 janvier 2009 15:41

          tout est dit dans son nom ........ Avec david Axelrod , voilà une jolie équipe pro sioniste , qui fera la même politique que l’ancienne équipe à peu de choses pret .


          • Jean-Paul Doguet 7 janvier 2009 09:15

            En quoi le nom de quelqu’un nous dit-il ce qu’il est ? C’est un argument stupide et douteux. 


          • Cascabel Cascabel 7 janvier 2009 18:48

            Vous sentiriez-vous visé Doguet ?
            Il est vrai qu’un tel propos émanant d’un Le Chat...
             smiley


          • Canine Canine 6 janvier 2009 18:53

            Fondamentalement, un mec surnommé "Rambo", quelque soit sa tendance politique, ne peut être qu’un boulet.


            • maiboroda jean 6 janvier 2009 19:14

              Les brumes se dissipent et nous laissent entrevoir un Président partiellement dénudé,  à défaut d’être, comme certain roi, totalement nu.

              Passée l’initiale euphorie d’une accession éminemment symbolique, il nous faut déchanter : les lobbies qui ont inventé et développé l’Obamania vont exiger les dividendes de leur  placement.

              Ne soyons pas surpris de découvrir autour de ce politicien chevronné, nourri dans le sérail des réseaux d’influence américains, des personnages douteux et même sulfureux.


              • miwari miwari 6 janvier 2009 20:56

                Copier votre texte dans un éditeur "pur text" notepad par exemple cela évitera a Word de polluer votre post avec toutes ses cochonneries cela ne pourra que faciliter la lecture de votre commentaire smiley


              • François M. 6 janvier 2009 19:21

                Ah ce Rahm !

                Le 22 juillet 1946, Menahem Begin coordonne l’attaque de l’hôtel King David à Jérusalem. Des membres de l’Irgoun, déguisés en Arabes, font sauter la partie de l’hôtel abritant le Secrétariat Britannique, le Commandement Militaire et une branche de la Division d’Investigation Criminelle. Malgré le coup de téléphone prévenant de l’attaque les britanniques ne firent pas évacuer le bâtiment. Quatre-vingt-onze personnes sont tuées, la plupart employées du Secrétariat ou de l’hôtel : 28 Britanniques, 41 Arabes, 17 Juifs et 5 non répertoriés. Environ 45 personnes sont plus ou moins grièvement blessées. (Source)

                Oui, vous avez bien lu l’Irgoun, ce groupe terroriste dont faisait partie le papa de Rahm Emanuel, que Barack Obama a nommé au poste de chef de cabinet. Si vous vous souvenez de l’article que j’ai publié sur Obama, vous vous rappellerez que ce dernier possède une double nationalité israélienne et américaine et que son père fut impliqué dans le groupe terroriste sioniste Irgoun. J’expliquais que les liens de Rahm Emanuel avec le Mossad, agence des services secrets du renseignement israélien, était tellement évidents que Bill Clinton a dû l’écarter de la Maison Blanche en 1998, après quoi il est retourné en Israël pour servir dans les forces armées en tant qu’espion durant la guerre du Golfe en 1991.

                Tous les détails là : http://les7duquebec.wordpress.com/2009/01/06/gaza-lorsque-la-vie-et-la-verite-sont-sacrifies/




                • Internaute Internaute 9 janvier 2009 18:24

                  Excellent rappel que l’article des 7 du Québec.


                • miwari miwari 6 janvier 2009 21:06

                  Rien de nouveau sous le soleil de l’Amérique que ce soit lui ou un autre tant que les merdias américains seront sous la botte du lobbies le peuple américain ne bougera pas et par conséquent la politique de l’Amérique ne changera pas smiley


                  • Kim ubu 6 janvier 2009 22:09

                     Cet Emanuel, il fait vraiment petite gouape avec sa tête de petite frappe.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires